Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 18 sur 89

Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?



  1. #1
    JPL
    Responsable des forums

    Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?


    ------

    En réaction à la récente destruction d'OGM dans un champ expérimental quatre dirigeants d'importants organismes de recherche ont réagi par un communiqué que Futura-Sciences a publié ici :
    http://www.futura-sciences.com/sinformer/n/news4332.php

    En raison de la diversité des opinions existant sur ce sujet Futura-Sciences vous invite à réagir dans ce forum à l'événement (destruction d'OGM) et au communiqué. En espérant que chacun exprimera son point de vue de manière pondérée et argumentée. A vos claviers...

    -----
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  2. Publicité
  3. #2
    bardamu

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Je suis assez d'accord sur l'argument qui veut qu'on s'oppose aux pratiques momopolistiques des semenciers qui transforment l'agriculture en produit industriel comme un autre (brevets, interdiction de replanter les semences produites etc...) mais je ne vois pas trop l'intérêt de détruire des champs expérimentaux plantés par des organismes de recherche indépendants. Comment va-t-on évaluer les risques et bénéfices sans expérimentation ?

    Je ne crois pas qu'une seule innovation ait jamais été abandonnée pour des raisons politique ou idéologique et ces destructions ne servent pas à grand chose si ce n'est à faire de la politique-spectacle. A choisir, je préfèrerais que ces militants travaillent à une sorte d'exception culturelle pour l'agriculture et la santé (affaire des médicaments anti-sida en Afrique du Sud) : que les activités vitales à l'homme ne soient pas considérées comme des secteurs commerciaux normaux.

  4. #3
    zwitterion

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Je rejoint l'avis de Bardamu. Je connais des chercheurs qui, alors qu'un "passage" de José Bové et de ses sbires était prévu dans le coin, avaient intervertis certaines plantes transgéniques de leurs serres avec leurs plantes d'ornement présentes dans leur institut ! bien entendu, celà n'était pas réglo réglo à 100%, mais quand les pouvoirs publics daignent à les protéger, il faut bien qu'ils le fassent eux même. Heureusement, les troupes en furie de Bové ne sont finalement pas venu marcher sur leur labo.

    Je ne sais pas si ces barbares s'immaginent les années de travail réduites à néant par des saccages de ce genre, s'ils pensent au pauvre thésard qui a buché corps et âme, sacrifiant sa vie privée, payé souvent une misère, pour voir tout son travail anéantis en quelques minutes...

    Cependant, ce qui me choque le plus, ce n'est pas tant les fauchages de plants, des extrêmistes il y en a toujours, mais plutôt la passivité des forces de l'ordre, qui jusque là ne faisait qu'assister passivement à ces dégradations (alors que le simple quidam qui tenterait d'arracher des fleurs dans un jardin public se ferait plaquer sur le champ). Mais heureusement, les choses sont en train de changer ... il devenait temps, car celà aurait contraint certains de se défendre par leur propre moyens ...

    Zwitt

  5. #4
    John78

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Bonjour

    Quand Greenpace empechait les bateaux baléniers de tuer des cétacés, c'était tout aussi illégal, si ils ne l'avaient pas fait, serait on arriver aux moratoires sur la chasse a la baleine ? Un très grand nombre de décision positive pour la défense et la sauvegarde de notre environement passe par des actions illégales. Je ne dis pas que c'est positif, je dis que, hélas, c'est souvent nécessaire pur alerter l'opinion publique et faire réagir les pouvoirs publics...

    A+
    John

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    zwitterion

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Eh bien dans ce cas, qu'ils s'attaquent aux champs destinés à la production de plantes transgéniques (mais y en a-t-il en France ?) et non pas à ceux destinés à la recherche ! pendant qu'on y est, ils n'ont qu'à brûler tous les articles et les livres traitant de génie génétique chez les plantes s'ils veulent à ce point faire reculer la connaissance !

    Zwit

  8. #6
    Tam

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    ... les troupes en furie de Bové ...ces barbares ...

    ...s'ils pensent au pauvre thésard qui a buché corps et âme, sacrifiant sa vie privée, payé souvent une misère, pour voir tout son travail anéantis en quelques minutes...

  9. Publicité
  10. #7
    ciryll

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    je n'aime pas l'idée qu'il faille mettre le plus gros bordel pour qu'on s'attaque aux problemes. un jour, un ami m'a dit : "la fin ne justifie pas les moyens. les moyens sont la fin"

    en gros, la facon qu'on gere nos crises est une demonstration de ce qu'on veux pour la société.

    bové prouve qu'une poignée de gens bien décidé peuvent influancer bien plus que le vote de milliers d'electeurs.

    sorry pour les fautes d'ortho

  11. #8
    Tam

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Sans avis particulier - pour l'instant -, j'ai fait une petite recherche sur les dépots de plaintes et je trouve les noms suivants: Monsanto, Bayer, Pioneer ...

    Question: y'a-t-il des scientifiques qui ont déposé plainte ?

  12. #9
    capred

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    bonsoir,
    c'est vrai ,que ces modifications génétiques des plantes, m'inquiéte. Malgré, le sérieux certain de ces chercheurs, il existe, je pense des zones d'ombres. La modification ou l'ajout de génes dans des plantes cultivées va forcement modifier l'écosystème. A quelle échelle ? pour combien de temps ?
    Mais je suis encore plus inquiet par l'utilisation des pesticides, engrais etc... qui sont, eux, dangereux, c'est presque certain.
    Donc entre ces maux, et vu que nous ne pouvons pas tous vivre de notre parcelle bio des plateaux du larzac..hélàs...il faut peut être accepter la recherche, cela semble le moins pire des deux. Enfin j'espère....

  13. #10
    Np81

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Heureusement qu’il existe encore des chercheurs qui ont le courage d’exprimer leur indignation sur ces destructions injustifiées. Courage car l’opinion publique est majoritairement contre les OGM (80%) et j’ai l’impression que beaucoup soutiennent ces actions. Le biologiste très médiatique Jean-Marie PELT affirmait encore samedi dernier dans l’émission de France Inter « CO2 Mon amour » qu’il était désormais prouvé que les OGM étaient néfastes pour la santé et l’environnement, assertions complètement mensongères puisque aucune preuve concrète ne peut étayer ces suppositions… Il approuvait également les destructions et plaignait les pauvres « faucheurs d’OGM » qui s’étaient faits malmenés les comparant aux martyrs chrétiens (si si !). J’imagine l’impact que peut avoir ce genre de propos sur le commun des mortels qui ne connaît pas grand chose aux biotechnologies. Le fauchage d’OGM devient une mode.
    Nous prenons un retard considérable dans ce domaine de recherche. Beaucoup affirment que nous n’en avons pas besoin donc ce n’est pas la peine de s’embêter avec les OGM. Je dis que c’est une vision à court terme ! Le progrès génétique est en grande partie responsable du niveau de production actuelle (ex : pour 50% depuis la 2de guerre mondiale dans les rendements de maïs d’aujourd’hui) mais la vitesse de progrès se ralentit. Pourrons-nous toujours faire face à l’accroissement mondial de la population et de toutes ces bouches à nourrir ? Comment arriverons-nous un jour à inventer des variétés génétiquement modifiées respectueuses de l’environnement, plus nourrissantes, etc. si les essais OGM de 1ère génération sont systématiquement détruits ? Même à l’heure actuelle je reste persuadé que nous aurions franchement besoin de variétés créées par le grand méchant Monsanto, c-a-d résistantes au glyphosate, un exemple : la culture de betteraves nécessite 2, 3 passages de désherbage avec des produits pas toujours très respectueux de l’environnement. Des essais ont montré qu’une betterave résistante au glyphosate nécessiterait seulement 1 ou 2 passages de glyphosate, produit nettement moins nocif pour la santé et l’environnement ! Résultat : l’environnement moins dégradé et en plus des charges moins importantes pour l’agriculteur qui ne crachera sûrement pas dessus ! On a le même type de résultats pour le maïs et le colza. Je précise que ces études ont été réalisées par des instituts techniques pas seulement Monsanto….

  14. #11
    Np81

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Citation Envoyé par John78
    Bonjour

    Quand Greenpace empechait les bateaux baléniers de tuer des cétacés, c'était tout aussi illégal, si ils ne l'avaient pas fait, serait on arriver aux moratoires sur la chasse a la baleine ? Un très grand nombre de décision positive pour la défense et la sauvegarde de notre environement passe par des actions illégales. Je ne dis pas que c'est positif, je dis que, hélas, c'est souvent nécessaire pur alerter l'opinion publique et faire réagir les pouvoirs publics...

    A+
    John
    C'est un petit raccourci que de dire que les actions illégales de Greenpeace ont permis d'ouvrir le dialogue... Je te rappelle que dans cette situation la communauté scientifique était assez unanime pour reconnaître qu'il y avait danger de disparition des baleines. Tu ne pourras pas en dire autant des OGM, les scientifiques ne sont pas dans leur majorité contre les OGM bien au contraire...

  15. #12
    Tam

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Citation Envoyé par Np81
    Heureusement qu’il existe encore des chercheurs qui ont le courage d’exprimer leur indignation sur ces destructions injustifiées ...
    Qlqu'un pourrait-il me répondre:
    Les chercheurs ayant subi un préjudice par suite d'arrachage ont-ils porté plainte ?
    Ou bien seules des sociétés telle Monsanto l'ont fait ?

  16. Publicité
  17. #13
    bardamu

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Citation Envoyé par Tam
    Qlqu'un pourrait-il me répondre:
    Les chercheurs ayant subi un préjudice par suite d'arrachage ont-ils porté plainte ?
    Ou bien seules des sociétés telle Monsanto l'ont fait ?
    Les chercheurs du public n'ont pas vraiment de service juridique à leur service ni le goût de se perdre dans de vains procès.
    Cela n'empêche qu'ils subissent aussi des actions violentes.
    Bové est allé en prison pour son action contre les labo du CIRAD le Centre International de Recherche Agronomique pour le Développement qui cherche des plantes améliorées pour les pays du Sud.
    http://www.lemonde.fr/web/recherche_...ection_article

    Une observation : le plus gênant pour moi c'est le slogan "OGM = Mal". Il serait peut-être bon de spécifier de quel OGM on parle, de qui travaille dessus et pourquoi.
    Entre le CIRAD et les semenciers qui cherchent à imposer des plantes brevetées, il y a une différence notable.

  18. #14
    camaron

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Bonjour aux particpants de se Forum. Merci du bol d'air frais sur le ssujet des OGM que vous donnez. Les échanges sur le sujet me rassure il y a des gens sensés. Car on peut débattre sur les OGM mais j'ai l'impression que 95% des Francais repette les betises que les media et la Confédération Paysane transmet sur le sujet.

    Chaque fois que les dangers des OGM sont évoqués les enjeux et les risques sont oubliés.

    Les progrès scientifiques et culturels se sont fait en général avec des risques. Mais dans le cas des OGM, il est possible de se demander si les risques ont un rapport quelquonque avec la peur du public ?

    Le parallèle avec la peur du Prion est immédiat, des troupeaux complets ont été abattu sans que l'opinion ne soit émue et demande les mêmes mesures radicales contre toutes les autres causes de décés de plus de 4 personnes en 10 ans, car c'est le bilan actuel de l'ESB en France. Certe des marchands peu scrupuleux en Grande Bretagne ont fait des c... en ne chauffantpas les farines animales. Mais c'ets affolant e qui a été fait depuis d'absurde et de démesuré sur le sujet.

    Les OGM semblent être associés dans l'esprit des medias et du public à ces accidents certe regrétables mais infiniment moins meurtrier que l'utilisation de l'automobile, du scooter, du tabac ou simplement aux dangers des animaux domestiques.

  19. #15
    Np81

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Citation Envoyé par bardamu
    Entre le CIRAD et les semenciers qui cherchent à imposer des plantes brevetées, il y a une différence notable.
    Arrête de dire que les semenciers cherchent à imposer des plantes brevetées, c'est faux en Europe (faut se méfier du discours pernicieux des BOVE & cie). Les semenciers européens sont contre les brevets sur les variétés de plantes cultivées, ils défendent le système applicable en Europe du Certificat d'obtention végétale (COV). Quelq'un qui souhaite multiplier la variété protégée devra verser des royalties à l'obtenteur (c'est normal que la recherche soit financée en retour de son travail). Et contrairement aux Etats-Unis qui sont pour le brevet, n'importe quel sélectionneur a le droit d'utiliser librement la variété pour un programme de sélection. Dans le cas d'une variété génétiquement modifiée, c'est uniquement l'événement (la construction génétique intégrée) qui est brevetée. Donc dans ce cas, un sélectionneur qui utilise à son compte l'événement devra passer un accord avec son inventeur mais disposer librement du reste du génotype hors transgène de la variété.
    Note que si le CIRAD met au point une variété transgénique il va certainement, pour pas qu'on lui pique, breveter la construction génétique (si ce n'est pas déjà fait) et protéger sa variété par COV.

  20. #16
    Lostin

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Quand d'une part les gens ayant interet dans les OGM prétendent que la faim dans le monde et la pollution par les produits chimiques sera éradiqué c'est prendre les gens pour des c..., que je sache ces sociétés n'ont pas pour vocation la philantropie.

    De l'autre vous avez quelqu'un qui utilise des moyens radicaux (mais efficace d'un point de vue médiatique) à quels fins ? Créer par la médiatisation il n'y voit la que son seul moyen de survie, les idées ou débats passant au second plan.

    En clair, sur un sujet nous concernant tous et auquel peu ont de réponses, le débat est monopolisé par deux camps ayant chacun leurs interets propres et vitaux et laissant le premier véritablement concerné : le citoyen lambda, de coté et sans référent impartiaux digne aux yeux des médias d'etre relayé.

    Partant de la, comment se forger serainement une opinion ?

    Personnellement, je me demande pourquoi faire les tests hors milieu clos ? Si c'est pour mesurer la vitesse de propagation des organismes testés dans la nature ? Parce qu'hors milieu clos les études ne sont pas totalement fiables ?

    De plus, vu l'étendu en milieu naturel des parcelles dédiée à cette étude comment ne pas craindre une propagation ?

    A titre personnel je pense que le débat sur pour ou contre les OGM est dépassé, qu'on le veuille ou non il faudra faire avec, la question est de savoir comment les multinationales comptent orienter leurs brevets, sur quels types d'OGM et pour quels résultats ?.

    Quant a savoir les conséquences je crains qu'il ne faille comparativement aux résultats pouvant etre constatés sur une population (sur peut etre plusieurs générations, sans compter les interractions avec la faune et la flore) par rapport au temps des test d'autorisation de mise sur le marché... et le marché (financierement parlant) énorme !! que cela va dégager.

    Soyons lucide, plus un pays rechignera a se lancer dans la course, plus il fera place a ses rivaux. Ensuite, pour ce qui est de voir les résultats apres coup, comme souvent, la question ne sera prise en compte qu'au moment ou les conséquences seront visibles.
    Je suis contre la corrida, les taureaux sont des êtres humains comme les autres. Stephanie de Monaco

  21. #17
    Np81

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Citation Envoyé par Np81
    exemple : la culture de betteraves nécessite 2, 3 passages de désherbage avec des produits pas toujours très respectueux de l’environnement. Des essais ont montré qu’une betterave résistante au glyphosate nécessiterait seulement 1 ou 2 passages de glyphosate, produit nettement moins nocif pour la santé et l’environnement !
    Dans mon emportement j'ai dit qqs bêtises, alors je me modère moi-même et voici les qqs corrections après vérification. Il s'agit d'une étude de 1998-99 faite par l'institut technique de la betterave (les matières actives citées ont peut-être changées pour certaines, j'ai pas vérifié) :
    - Programme de désherbage classique de betteraves conventionnelles : 1 passage avant levée de la culture (métamitrone) + 3 à 4 passages en moyenne avec 3 ou 4 matières actives (phenmédiphame, éthofumésate, métamitrone, lénacile).
    - Programme de désherbage d'une betterave résistante au glyphosate : 3 passages au maximum (2 suffisent) avec du glyphosate.
    Intérêt : une seule matière active suffit, substance reconnue peu nuisible pour l'environnement et peu toxique (en tout cas moins que les autres) de par ses caractéristiques, pollution réduite en quantité et moins diversifiée, moins de passages, économies.
    Inconvénient : risque de contamination du sol et des eaux si utilisation du produit à grande échelle.
    Je vous laisse juges...

  22. #18
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Pour ou contre la destruction de champs d'OGM ?

    Le parallèle avec la peur du Prion est immédiat, des troupeaux complets ont été abattu sans que l'opinion ne soit émue et demande les mêmes mesures radicales contre toutes les autres causes de décés de plus de 4 personnes en 10 ans, car c'est le bilan actuel de l'ESB en France. Certe des marchands peu scrupuleux en Grande Bretagne ont fait des c... en ne chauffant pas les farines animales. Mais c'ets affolant e qui a été fait depuis d'absurde et de démesuré sur le sujet.
    On peut peut-être aussi dire que c'est parce que ces mesures (et d'autres, comme l'interdiction de commercialiser certains organes) ont été prises qu'il y a eu si peu de victimes... mais attention aux cas qui pourront se déclarer avec un délai important quand même.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  23. Publicité
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Dans les champs d'OGM, les mauvaises herbes font de la résistance
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 76
    Dernier message: 28/06/2007, 14h58
  2. [Identification] pour destruction d'un nid inconnu
    Par mrgingle dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/06/2007, 22h34
  3. Un millier d'hectares d'ogm en France ?
    Par Np81 dans le forum Actualités
    Réponses: 162
    Dernier message: 15/11/2005, 22h18
  4. Bactéries contre armes de destruction massive : gaz moutarde ...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/05/2005, 15h16