Discussion fermée
Page 9 sur 10 PremièrePremière 9 DernièreDernière
Affichage des résultats 241 à 270 sur 273

Les jeunes et la science



  1. #241
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science


    ------

    L'enseignement fondamental est primordial je pense
    donc on en vien a la question: comment enseigner ?

    parceque visiblement l'éducation française n'est qu'une industrie qui sort illétrés et délinquants en série a un cout prohibitif...

    -----

  2. Publicité
  3. #242
    yves25

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    donc on en vien a la question: comment enseigner ?

    parceque visiblement l'éducation française n'est qu'une industrie qui sort illétrés et délinquants en série a un cout prohibitif...
    Si j'en jugeais par le nombre de fautes d'orthographe de certains (pas de fautes de frappe, non!) ,j'aurais tendance à en déduire aussi qu'il y a beaucoup d'illettrés dont certains s'ignorent.
    Ca serait abusif tout comme l'est cette sortie à l' emporte pièces que rien ne justifie vraiment.
    Dernière modification par yves25 ; 15/08/2012 à 17h50.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #243
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    je tenais a faire remarquée que l'éducation française était mal en point, mais je pense que personne ne vas encore etre d'accord avec moi...

  5. #244
    wizz

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Si j'en jugeait par le nombre de fautes d'orthographe de certains (pas de fautes de frappe, non!) ,j'aurais tendance à en déduire aussi qu'il y a beaucoup d'illettrés dont certains s'ignorent.
    Ca serait abusif tout comme l'est cette sortie à l' emporte pièces que rien ne justifie vraiment.
    que des délinquants sortent de notre système d'éducation, je ne sais pas

    mais des illettrés, ça, on a des preuves, et même des preuves écrites...

    c'est l'histoire d'un arroseur arrosé (par lui même)

  6. #245
    yves25

    Re : Les jeunes et la science

    c'est l'histoire d'un arroseur arrosé (par lui même)
    Oui, je bats ma coulpe!
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  7. #246
    wizz

    Re : Les jeunes et la science

    pas toi

    il n'y avait qu'à lire le commentaire juste au-dessus du mien, un commentaire pas très long, et déjà rempli de fautes

    le jour où il faudra faire un exposé, long, argumenté....snif snif
    le comble est que son auteur serait encore à l'école, et aura encore quelques années d'étude à faire
    et vu comme c'est parti, il sera tout à fait la preuve de son affirmation
    Dernière modification par wizz ; 15/08/2012 à 18h30.

  8. Publicité
  9. #247
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    comme quoi mes propos sont ataiyé ^^ (il faut savoir rire de soit meme)

  10. #248
    yves25

    Re : Les jeunes et la science

    est ce volontaire?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  11. #249
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    j'aime que l'on parle de moi mais pas au point de faire tout un thread sur mes fautes d'ortographe, alors que l'on étais sur un sujet intéréssant au début.

  12. #250
    JPL

    Re : Les jeunes et la science

    Je pense que c'est tout simplement parce que tu as jeté dans la discussion une affirmation à l'emporte-pièce sans justification (et non exempte d'arrières-pensées) et que ça n'a pas plu. Mais en effet on pourrait arrêter.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #251
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    ben enfaite je voulais reprendre après runjila qui semblait très intéréssé par le sujet vus qu'il a fait un double post mais je savais pas vraiment comment relancer, mais si la question n'est pas:

    comment enseigner ?

    quesqui explique le désintéret croissant pour l'apprentissage ? (aussi bien des science que de n'importe quelle matières)

    SVP j'aimerais avoir un débat constructif de temps en temps alors me prenez pas a partis sur une phrase mal tournée ou une faute d'orthographe ou je ne sait quoi...

  14. #252
    yves25

    Re : Les jeunes et la science

    Quand j'étais gosse, on me disait souvent de tourner 7 fois ma langue dans ma bouche avant de parler.
    Alors quand tu parles d'un enseignement qui ne serait capable de produire que des illettrés et des délinquants et que tu as, toi même accumulé les fautes de français , on s'esclaffe un peu.
    Pour te rassurer, j'ai, moi même fait une faute en te reprochant précisément ton orthographe... ça relativise un peu

    Moi, je veux bien discuter du désintérêt des jeunes pour la science mais ça me semble bien plus général que ça
    Dans les sociétés occidentales , c'est apprendre qui semble être complètement ringard
    ce n'est pas vrai en Asie par exemple
    et ce n'est évidemment pas vrai de tout le monde, il suffit de lire les copies de français au concours général pour se rendre compte qu'il y a toujours des jeunes qui ont déjà une culture qu'on leur envierait à mon âge.

    C'est bien pour cela qu'on te disait plus haut que le foot était un miroir aux alouettes pour tant de jeunes: ça a l'air si facile! même si, en effet, ça ne l'est pas vraiment
    idem la musique à condition que ça ne soit pas celle qui demande des années d'études.

    mais tout ça, ce sont des généralités de comptoir, ça ne fait pas vraiment avancer le shmilblick.
    Dernière modification par yves25 ; 16/08/2012 à 15h24.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  15. Publicité
  16. #253
    Vladzol

    Re : Les jeunes et la science

    Bonjour,

    Citation Envoyé par neutrino
    Je ne vous apprendrais rien en signalant que les formations scientifiques attirent de moins en moins de jeunes (même si le bac S gagne en importance parmi les bacs généraux, en valeur relative).
    Il y a une véritable désaffection des jeunes pour la science.
    ce qu'on ne m'apprend pas, c'est qu'il est répété à l'envi qu'il y a une désaffection des jeunes pour les études scientifiques. Mais qu'en est il dans les faits? Une rapide recherche internet m'a mené vers ce rapport:

    http://www.ladocumentationfrancaise....00313/0000.pdf

    Qui bien qu'intitulé "Désaffection des étudiants pour les études scientifiques" cite des chiffres qui ne me paraissent pas du tout alarmants (cf annexe C). On constate que certes il y a une baisse des effectifs dans les filières physique et chimie de l'université entre le début des années 90 et le début des années 2000, mais parallèlement un maintien des effectifs en sciences de l'ingénieur et une hausse importante en informatique (encore à l'université, pour la même période). Au final, les effectifs sont stables, voir en hausse. De plus, les effectifs en classes préparatoires scientifiques sont stables eux-aussi. A première vue, je tirerais personnellement la conclusion suivante: l'étudiant lambda a tendance à délaisser les filières chimie, et physique de l'université car il n'entrevoie pas assez de débouchés. Peut on lui donner tort? La chimie est compte-t-elle parmi les secteurs les plus en vogue en France actuellement? Je parle de l'étudiant lambda, car à côté il y a l'étudiant passionné qui se lancera dans la recherche même si les postes sont rares. Or ceux-ci ne m'apparaissent pas comme étant moins nombreux, que cela soit à l'université, dans les ENS, ou même dans des écoles d'ingénieur (il y a toujours foule au portillon pour les postes de chercheur).

    Je suis tombé aussi sur le document suivant ("Désaffection des étudiants pour les études scientifiques"):

    http://medias.formiris.org/atoutdoc_rapports_162_1.pdf

    Qui indique:

    Même si elle est difficilement quantifiable avec précision, la désaffection des jeunes et notamment des jeunes filles pour les études supérieures scientifiques, hors formations dans le domaine de la santé, est manifeste. Ainsi le nombre d’étudiants dans les facultés des sciences a-t-il connu en dix ans une baisse de 10 % alors que, dans le même temps, le nombre total des étudiants était en légère croissance. Certes, d’autres indicateurs vont dans un sens contraire, mais ils concernent des populations nettement plus faibles. Ainsi le nombre d’élèves dans les écoles d’ingénieurs a-t-il augmenté en dix ans d’environ 10 %.
    10% de baisse dans les facultés scientifiques, mais dans quelle(s) filière(s) exactement? Et quid des filières courtes (IUT, BTS). Quant aux écoles d'ingénieur, on observe plutôt une augmentation d'attractivité... Personnellement, je ne suis pour le moment pas convaincu par une désaffection profonde pour les filières scientifiques. Je pense plutôt à une désaffection de l'étudiant lambda (sans que cela soit péjoratif, je parle de l'étudiant qui recherche au premier chef un travail) pour des filières de l'université qui n'offrent pas assez de débouchés. Ce qui ne laisse pas craindre selon moi une baisse de la qualité de la recherche à laquelle forme ces filières, car la recherche attire des passionnés que la question des débouchés n'arrête pas.
    Dernière modification par Vladzol ; 16/08/2012 à 16h06.

  17. #254
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    Quand j'étais gosse, on me disait souvent de tourner 7 fois ma langue dans ma bouche avant de parler.
    Alors quand tu parles d'un enseignement qui ne serait capable de produire que des illettrés et des délinquants et que tu as, toi même accumulé les fautes de français , on s'esclaffe un peu.
    je n'aie jammais prétendus valoir mieu que les autres, je sais que je fais des fautes...

    Dans les sociétés occidentales , c'est apprendre qui semble être complètement ringard
    il me semble que tu généralise trop vite a l'occident un cas peut etre purement français, j'aie lus dans un livre (ce qui m'empeche de te mettre un lien) que 55% d'une tranche d'age étais diplomée de l'universitée au états unis.

    le problème est peut etre aussi dans le fait que la France est le pays qui reproduit le plus les inégalitée sociales (alain mathieu, ### supprimé : pub pour un livre à implications politiques), donc a quoi bon faire des étude quand l'on sait que STATISTIQUEMENT (ce n'est pas une fatalitée) on a beaucoup de chance de vivre comme ses parents ?

    pendant ce temps la la plupart des jeunes américain estimes que c'est par le travail (donc l'apprentissage aussi) qu'ils vont d'en sortir.

    qui ont déjà une culture qu'on leur envierait à mon âge.
    ##### supprimé : politique et hors sujet.

    car c'est bien ce que j'avais l'impression que cherchait a nous imposer nos professeur au lycé, c'est très dure d'avoir un débat sur un sujet, on nous impose meme UNE réponse pour chaque problématique alors que chacun devrait etre libre d'y répondre selon son opignon...

    C'est bien pour cela qu'on te disait plus haut que le foot était un miroir aux alouettes pour tant de jeunes: ça a l'air si facile! même si, en effet, ça ne l'est pas vraiment
    idem la musique à condition que ça ne soit pas celle qui demande des années d'études.
    totalement d'accord. mais sa c'est connu par beaucoup de monde, il me semble n'avoir croisé personne qui pensait sincèrement devenir footbaleur professionel un jour.

    La chimie est compte-t-elle parmi les secteurs les plus en vogue en France actuellement?
    biensur l'industrie chmique est en expansion actuellement, on a besoin de la chimie pour tout, il y a des débouchés.
    enfin dans le monde surment en France je ne sait pas.
    Dernière modification par JPL ; 16/08/2012 à 17h02.

  18. #255
    myoper

    Re : Les jeunes et la science

    Encore des généralités de comptoir...

  19. #256
    shokin

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    - Ils veulent se faire soigner, mais sans aucun risque (bref pas de possibilité d'accident à l'anesthésie ni d'allergies, d'effets secondaires...).
    - Ils veulent des scientifiques qui expliquent la science simplement, mais ensuite se plaignent s'ils réalise qu'on a simplifié les choses pour faciliter la compréhesion.
    - Ils veulent des personnes "savantes", qui soient des références en la matière, mais en même temps considèrent que c'est normal qu'ils puissent contester les explications données, et qu'ils en savent autant que le scientifique.
    - Ils veulent une science qui ne se trompe jamais, mais ne supportent pas que la science dise en même temps "on ne sait pas encore", il y a une certaine probabilité que...".
    - Ils veulent une science brillante, performante, mais considèrent en même temps que comme la science est une passion, ce n'est pas la peine de la rémunérer autant que d'autres activités, et ils s'étonnent ensuite de voir des personnes se plaindre qu'elles n'ont même pas les moyens pour faire des recherches ou des soins corrects.
    - Ils disent que la science ne doit pas être aux mains d'entreprises privées, mais vont à côté de ça prétendre que la recherche publique est trop fondamentale, et donc que c'est un investissement inutile.
    - Ils critiquent le fait que des scientifiques fassent des théories qui leurs semblent à priori difficiles à accepter mais sont prêts à accepter n'importe quelle arnaque pourvu que ça sonne joliment, que ça fasse "naturel" ou que quelqu'un ait "témoigné" que c'était vrai, miraculeux, etc...
    J'appelle cela le refus de l'incertitude, du hasard, du sentiment d'insécurité.

    La science ne se résume pas à du "remplissage de mémoire", mais implique un effort, une recherche, de l'esprit critique (au lieu de la naïveté), de l'humilité (accepter de dire "Je ne sais pas."). La vulgarisation (par exemple par des émissions télévisées ; bon, cela dit, je n'ai pas de télévision, on y est passif et sans interaction) peut aider à motiver, mais ne suffit pas.

    Et pourtant, le cerveau est sollicité même quand nous n'étudions pas.

    La motivation à la science est "concurrencée" par d'autres motivations comme celles à la musique, à la peinture, à l'écologie, au métier, etc. Au fait, doit-on mettre la science sur un piédestal ? Les divers domaines, scientifiques comme artistiques, sont appelés à collaborer.

    Citation Envoyé par Bigonoff Voir le message
    Et internet, alors? C'est toujours un bon début, même si ce n'est pas la panacée universelle. Les maisons d'édition, je m'y suis frotté : rien de bon à attendre de ce côté, ce sont des boîtes à pognon.

    Pourquoi pas revendiquer une édition "service public", qui publierait ce qui est utile à tous, mais non rentable? Il faudrait y repenser, au service public, non?
    Là, c'est une bonne idée, il me semble. Le libre accès aux savoirs, grâce au web, aux fichiers librement et gratuitement téléchargeable, aux licences Creative Commons (créées par Lawrence Lessig), tout comme les logiciels libres. L'obstacle économique (la monnaie) et juridique (droit d'auteur) à l'accès au savoir est réduit. Le travail pour apprendre, quant à lui, demeure. Par exemple, PLOS en est un bon exemple. Ces obstacles (économiques et juridiques) étant éliminés, la diffusion et l'utilisation peut aller bon train.

    Que nous trouvions intéressant ou non le cours à l'école, il nous est possible de faire, chacun de sa propre initiative, nos propres recherches (web, bibliothèques, librairies, etc.).

    Citation Envoyé par Runjulia Voir le message
    Lorsque des années plus tard, j'ai visité la Cité des Sciences, qui n'était même pas terminée, je fus assez déçue de voir que le prix pour les jeunes était assez exorbitant...et franchement peu encourageant pour des familles ou jeunes de condition modeste !
    A Paris, j'avais trouvé encore plus intéressante la Bibliothèque François Mitterand (si je ne me trompe pas), avec plusieurs étages (chacun à sa couleur, ses domaines), comme un de ces paradis pour les personnes avides de savoir.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  20. #257
    Vladzol

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu
    biensur l'industrie chmique est en expansion actuellement, on a besoin de la chimie pour tout, il y a des débouchés.
    enfin dans le monde surment en France je ne sait pas
    Les docteurs en chimie ont le taux de chômage le plus élevé de tous les docteurs scientifiques. Il est même plus élevé que celui de docteurs dans certaines sciences molles, voir ici (cliquer bas de page):

    http://www.strategie.gouv.fr/content...e-des-docteurs

    Le chômage des ingénieurs chimiste (et là on parle d'ingénieurs et non uniquement d'universitaires) est en moyenne plus élevé que le chômage des ingénieurs toutes disciplines confondues:

    http://www.unafic.org/2011enquete_unafic.htm

    Universitaire pur, c'est le premier truc qu'on m'a dit lors de mes quelques cours de chimie: peu de débouchés, notamment du fait de délocalisation de l'industrie lourde.

  21. #258
    JPL

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    (alain mathieu, ### supprimé : pub pour un livre à implications politiques)
    C'est papa ? Ça expliquerait tes opinions.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  22. Publicité
  23. #259
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    peu de débouchés, notamment du fait de délocalisation de l'industrie lourde.
    donc pour qui veut bien s'expatrier il y a des débouchés? (cela ne m'étonne pas qu'il y aie peut de postes en France bisarement)

    C'est papa ? Ça expliquerait tes opinions.
    ou peut etre que c'est des arguments et démonstration sérieuse qui explique mes opinions, évidament loin de la norme de bien-pensence que l'on cherche a imposer...

    je comprend donc que je ne doit pas citer mes sources ? mais que l'on me dise pas que je sort des chiffres de nul part.

  24. #260
    yoda1234

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    C'est papa ? Ça expliquerait tes opinions.
    Non, si c'est un auteur, papa ne permettrait pas de telles fautes d'orthographe.
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  25. #261
    yoda1234

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    ou peut etre que c'est des arguments et démonstration sérieuse qui explique mes opinions, évidament loin de la norme de bien-pensence que l'on cherche a imposer...
    Oui, nous n'aimons pas les frimeurs en voitures allemandes armés et vendeurs de drogues en tout genre. Si tu appelles ça "être bien pensant" effectivement je le suis.
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  26. #262
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    Oui, nous n'aimons pas les frimeurs en voitures allemandes armés et vendeurs de drogues en tout genre. Si tu appelles ça "être bien pensant" effectivement je le suis.
    si tout les conducteurs de voiture allemandes sont des mafieux, et ben tu as une sacré armé devant toi ^^

    il me semble entre autre que j'appuie mes arguments sur des document écri par des gens qui merite plus de considération que les vendeurs de drogue du coin de ta rue.
    Dernière modification par megamathieu ; 16/08/2012 à 20h49.

  27. #263
    myoper

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    donc pour qui veut bien s'expatrier il y a des débouchés? (cela ne m'étonne pas qu'il y aie peut de postes en France bisarement)
    Ça ne m’étonne pas non plus de voir un avis affirmé sans aucun fondement.

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    ou peut etre que c'est des arguments et démonstration sérieuse qui explique mes opinions, évidament loin de la norme de bien-pensence que l'on cherche a imposer...
    La "bien pensance", c'est, en général, le refuge de ceux qui ne comprennent rien ni à la science, ni à un raisonnement logique et argumenté et ça leur permet de balancer un terme qu'ils ne comprennent même pas, souvent sans rapport avec le sujet, juste pour avoir le dernier mot.
    De plus, le terme "imposer" alors qu'ici, la plus élémentaire orthographe ou logique, n'a justement pas réussi à s'imposer est carrément risible.
    Mais ça donne une excuse pour ne rien faire, ne rien apprendre, ne rien comprendre mais donner son opinion alors qu'elle n'a strictement aucun intérêt.

  28. #264
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    Ça ne m’étonne pas non plus de voir un avis affirmé sans aucun fondement.
    la première partie de ma phrase est une question, en aucun cas une affirmation.
    la deuxième partie pourrait etre démontré en analysant la politique industrielle de l'état Français, ce que l'on ne fera pas ici.

    La "bien pensance", c'est, en général, le refuge de ceux qui ne comprennent rien ni à la science, ni à un raisonnement logique et argumenté et ça leur permet de balancer un terme qu'ils ne comprennent même pas, souvent sans rapport avec le sujet, juste pour avoir le dernier mot.
    De plus, le terme "imposer" alors qu'ici, la plus élémentaire orthographe ou logique, n'a justement pas réussi à s'imposer est carrément risible.
    Mais ça donne une excuse pour ne rien faire, ne rien apprendre, ne rien comprendre mais donner son opinion alors qu'elle n'a strictement aucun intérêt.
    je cite la définition de la bien-pensance par wikipedia:

    La bien-pensance désigne une attitude intellectuelle jugée conformiste, moraliste, parce qu'elle adopte un point de vue, qui répète les valeurs présumées de l'ordre établi ou les idées du milieu d'appartenance. On parlera de bien-pensant.

    Le terme de bien-pensance peut être utilisé pour stigmatiser le politiquement correct de certaines catégories d'intellectuels. Il peut également désigner un environnement social aliénant dans lequel règnerait une forme de pensée unique, voire de terrorisme intellectuel.
    moi persnollement je que je veux bien avoir un débat argumenter sur "comment doit on enseigner les sciences", ce qui suppose bien évidément que le système éducatif français a des problèmes, au moin assez pour que la france soit classer 20e sur le niveau d'éducation.

    http://www.topito.com/top-pays-meill...aire-pisa-2009

    Ce que le bien-pensant ne vas pas admettre car il croit dans la supérioritée de '"l'école de la république"
    Dernière modification par megamathieu ; 16/08/2012 à 21h48.

  29. Publicité
  30. #265
    myoper

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    Ce que le bien-pensant ne vas pas admettre car il croit dans la supérioritée de '"l'école de la république"
    Le bien-pensant désigne toujours l'autre comme bien pensant.
    C'est d'ailleurs tout à fait ce qu'on remarque dans ce fil :
    La bien-pensance désigne une attitude intellectuelle jugée conformiste, moraliste, parce qu'elle adopte un point de vue, qui répète les valeurs présumées de l'ordre établi ou les idées du milieu d'appartenance. On parlera de bien-pensant.

    Le terme de bien-pensance peut être utilisé pour stigmatiser le politiquement correct de certaines catégories d'intellectuels. Il peut également désigner un environnement social aliénant dans lequel règnerait une forme de pensée unique, voire de terrorisme intellectuel.
    Mais le fait est que ça n'amène strictement rien au débat et est donc totalement inutile.

  31. #266
    f6bes

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    la première partie de ma phrase est une question, en aucun cas une affirmation.
    l
    Bjr à toi,
    Une phrase qui se veut etre un " questionnement" se termine par....un point..?
    Cela préçise BIEN le sens de la phrase.
    Sinon on devine..comment!
    A+

  32. #267
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    Le bien-pensant désigne toujours l'autre comme bien pensant.
    C'est d'ailleurs tout à fait ce qu'on remarque dans ce fil :
    reli la définition, ce n'est en aucun cas moi qui réprésente l'ordre établi.

    Bjr à toi,
    Une phrase qui se veut etre un " questionnement" se termine par....un point..?
    Cela préçise BIEN le sens de la phrase.
    Sinon on devine..comment!
    A+
    ben en lisant corectement la phrase XD

    donc pour qui veut bien s'expatrier il y a des débouchés?

  33. #268
    yoda1234

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    ben en lisant corectement la phrase XD
    L'écriture et ses signes de ponctuation sont des conventions; si toi et toi seul ne se soumet pas à ces conventions, tu risques d'avoir des problèmes pour te faire comprendre de la majorité des intervenants.
    Je rejoins donc f6bes: j'avais pris ta phrase pour une affirmation.
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  34. #269
    myoper

    Re : Les jeunes et la science

    Citation Envoyé par megamathieu Voir le message
    ben en lisant corectement la phrase XD
    (cela ne m'étonne pas qu'il y aie peut de postes en France bisarement)
    Oui, voila. Décidément, orthographe, la grammaire... et le reste suit...

  35. #270
    megamathieu

    Re : Les jeunes et la science

    je réexplique, j'aie posté:

    donc pour qui veut bien s'expatrier il y a des débouchés? (cela ne m'étonne pas qu'il y aie peut de postes en France bisarement)
    or la première partie est une phrase interrogative, comme le montre le point d'intérogation a la fin:

    donc pour qui veut bien s'expatrier il y a des débouchés?
    la deuxième partie, elle, est une phrase affirmative:

    (cela ne m'étonne pas qu'il y aie peut de postes en France bisarement)

Sur le même thème :

Page 9 sur 10 PremièrePremière 9 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La Presse et les Jeunes
    Par carow dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/12/2007, 15h46
  2. Les disques d'accrétion : les freins stellaires des jeunes étoiles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/07/2006, 11h46
  3. Les jeunes sont au courant
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/08/2005, 16h39
  4. les jeunes et la musique
    Par ludy dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/01/2005, 17h24
  5. les jeunes et la musique
    Par little dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 21/10/2004, 14h27