Répondre à la discussion
Page 4 sur 7 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 201

La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?



  1. #91
    Weensie

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?


    ------

    n supérieur ou égal à 11 dimensions .
    Ne pas confondre avec les supercordes .

    -----
    .

  2. Publicité
  3. #92
    Physicien 34

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Le nombre de dimensions dépend de la théorie
    Les 5 théories des cordes (je ne parle que des cordes) n'en font qu'une. Elles sont une théorie, mais interprétées différement. (Si je ne confonds rien).
    Tout réside dans la logique, il suffit de faire les liens, de créer les chemins

  4. #93
    Rincevent

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par Physicien 34 Voir le message
    Les 5 théories des cordes (je ne parle que des cordes) n'en font qu'une. Elles sont une théorie, mais interprétées différement. (Si je ne confonds rien).
    pour être plus précis :

    - les cordes les plus simples à étudier n'ont que des degrés de liberté bosoniques. Cette théorie doit avoir 26 dimensions ;

    - si on introduit des degrés de liberté fermioniques, on voit que la supersymétrie est nécessaire et que le nombre de dimensions doit être 10. Il existe 5 théories de ce type ;

    - la "seconde révolution" des (super)cordes a consisté en l'idée selon laquelle ces 5 théories seraient autant d'approximations d'une "théorie M" qui traiterait non seulement de cordes mais aussi d'objets ayant plus de dimensions (les fameuses branes), "l'espace-temps global" en ayant 11. Cette théorie aurait vraisemblablement un rapport avec la "supergravité maximale" qui est elle aussi associée à un espace-temps à 11 dimensions.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  5. #94
    DomiM

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Bonjour,

    Bon pour me racheter voilà une vulgarisation en image de la théorie des cordes :

    http://fr.youtube.com/watch?v=Ygp_1g...eature=related
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  6. #95
    humanino

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    voilà une vulgarisation en image de la théorie des cordes
    Cette video ne repond a aucune question specifique abordee dans cette discussion. La majorite des intervenants n'y trouveront rien d'interessant.

    D'une facon generale, je ne comprend pas l'interet de la communication de Brian Greene, sinon pour son propre portefeuille. Il tente de s'addresser a un large public en supposant un niveau quasi-nulle de connaissances scientifiques elementaires, telles la notion de dimension dont il parle dans sa video. Les personnes interessees a comprendre la theorie des cordes auraient meilleur temps d'etudier les fascinantes proprietes de la mecanique quantique, de la relativite generale ou du modele standard par exemple. Avec un bagage culturel minimum, ils pourraient ainsi aborder sainement les concepts de la theorie des cordes, en gardant a l'esprit critique qu'elle est une ebauche populaire actuelle pour tenter de surpasser les difficultes du modele standard a inclure la gravite. Qui n'a pas compris le modele standard a tres peu de chance de saisir pleinement l'interet de la theorie des cordes.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  7. #96
    Weensie

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Humanino , je trouve ta réponse un peu sévère bien que fondée .
    La vulgarisation a pour principal danger ce que tu dénonces .
    Cependant , je trouve que Brian Greene n'a pas fait un si mauvais travail de vulgarisation que ca .
    Ce n'est pas hawking ni thorne ni penrose , mais c'est deja pas mal .
    Alors en effet , il est dommage de faire croire aux non-initiés que la sciences peut se faire si facilement et que l'on peut , a travers une vidéo , aborder les points les plus ardus de la physique .
    Cela donne une fausse image de la science et entraînera des deceptions de la part de ceux qui décideront par la suite de s'en initier . Mais pour ceux dont le simple objectif est d'avoir une vue on ne peut plus globale sur le sujet tout en sachant bien qu'il ne s'agit pas de science , alors , je ne crois pas que ce ne soit si malsain .
    je crois que la solution à tout cela est par exemple des ouvrages de semi-initiation aux mathématiques et à la physique ou des programmes interactifs.
    .

  8. Publicité
  9. #97
    humanino

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par Weensie Voir le message
    je ne crois pas que ce ne soit si malsain
    Pour etre tout a fait honnete, je ne veux pas faire devier le sujet, et j'ai conscience d'etre biaise. Mon sentiment provient de l'experience que j'ai avec les portes ouvertes de laboratoires et/ou "fete de la science", en France et aux US, ou j'ai constate un interet du grand public pour la theorie des cordes au detriment d'autres questions que j'estime cruciales a la comprehension de la theorie des cordes elle-meme ! Les gens semblent vouloir comprendre la theorie des cordes avant d'avoir compris le modele standard, et cela me semble refleter un desequilibre dans la communication de la communaute scientifique avec le grand public. Cette question peut facilement devier en un combat de clochers entre sous-categories de la communaute scientifique en general malheureusement. De plus, ce n'est pas une discussion scientifique, c'est une discussion au sujet de la science.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  10. #98
    mariposa

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Pour etre tout a fait honnete, je ne veux pas faire devier le sujet, et j'ai conscience d'etre biaise. Mon sentiment provient de l'experience que j'ai avec les portes ouvertes de laboratoires et/ou "fete de la science", en France et aux US, ou j'ai constate un interet du grand public pour la theorie des cordes au detriment d'autres questions que j'estime cruciales a la comprehension de la theorie des cordes elle-meme ! Les gens semblent vouloir comprendre la theorie des cordes avant d'avoir compris le modele standard, et cela me semble refleter un desequilibre dans la communication de la communaute scientifique avec le grand public. Cette question peut facilement devier en un combat de clochers entre sous-categories de la communaute scientifique en general malheureusement. De plus, ce n'est pas une discussion scientifique, c'est une discussion au sujet de la science.
    .
    Je trouve curieux don point de vue.
    .
    Tu dis que pour comprendre la théorie des cordes il faut avoir compris le modèle standard et ses limites. Cela est certainement vrai du point de vue du professionnel, mais seulement du professionnel.
    .
    Pour la personne, même hautement cultivée scientifiquement, cela ne tiend pas. Une personne qui aura une certaine connaissance "culturelle " du modèle standard sera favorisé pour comprendre le livre de Greene mais ce sera aussi vrai d'un professionnel de mécanique des fluides curieux et ignorant tout du modèle standard. Je crois que ce que les gens retiennent de la vulgarisation c'est peu de choses et c'est beaucoup. Les gens retiendront que l'on cherche a unifier la RG et la MQ (sans savoir ce que sont la RG et la MQ), que les objets fondamentaux sont des cordes et pas des particules, qu'il y a 9 dimensions d'espace (ou peut-être 10) etc.. c'est peu mais c'est ainsi. Cà fait réver, surtout les jeunes.

    Il suffit de voir les interventions de jeunes sur Futura pour voir les effets de la vulgarisation. Quand un jeune de 18 ans engage une discussion sur les cordes, il est presque certain qu'il ignore jusqu'a l'existence du modèle standard.

  11. #99
    Gwyddon

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    Cà fait réver, surtout les jeunes.
    Je partage le point de vue d'humanino : il y a bien d'autres choses en physique plus accessibles (et plus physiques surtout) et qui font rever...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  12. #100
    Physicien 34

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Les gens retiendront que l'on cherche a unifier la RG et la MQ (sans savoir ce que sont la RG et la MQ), que les objets fondamentaux sont des cordes et pas des particules, qu'il y a 9 dimensions d'espace (ou peut-être 10) etc
    Es-tu vraiment sûre de ce que vont retenir les autres, ou ne fais-tu que des suggestions.

    La vulgarisation permet à des personnes qui ne sont pas très compétentes en physique de comprendre un minimum, ce qui est très bien. Je suppose que même toi, on a sûrement du te faire de la vulgarisation auparavant.

    Quant aux cordes, il s'agit de 11 dimension dans la théorie M il me semble.
    Tout réside dans la logique, il suffit de faire les liens, de créer les chemins

  13. #101
    mariposa

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Je partage le point de vue d'humanino : il y a bien d'autres choses en physique plus accessibles (et plus physiques surtout) et qui font rever...
    .Bonjour,
    .
    Tout à fait d'accord c'est pourquoi je fais la distinction entre ce qui fait réver et réver uniquement, et ce n'est pas inutile (çà stimule des fantasmes autres que sexuels) et ce à quoi il faudrait s'intéresser à un moment donné pour progresser et susciter des désirs (donc rever) dans des directions raisonnables.

  14. #102
    mariposa

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par Physicien 34 Voir le message
    Es-tu vraiment sûre de ce que vont retenir les autres, ou ne fais-tu que des suggestions.
    .
    Bonsoir,

    C'est une simple supposition. Le mieux serait de faire une enquète dans les règles de l'art.

    La vulgarisation permet à des personnes qui ne sont pas très compétentes en physique de comprendre un minimum, ce qui est très bien.
    .
    D'accord. Mais plutôt que comprendre j'utiliserais des mots tels que sentir percevoir, entrevoir, se faire une idée. Le mot comprendre peut être compris de différentes façon. Un stricte "non-scientifique" appellons le un littéraire, peut très bien retirer quelquechose du livre de Brian Greene. J'ai vu un débat à la télé où Jean D'Ormesson parlait de ce livre et appramment il en tirait des leçons.

    Je suppose que même toi, on a sûrement du te faire de la vulgarisation auparavant.
    .
    C'est encore vrai aujourd'hui, je lis des ouvrages de vulgarisation. j'ai beaucoup de plaisir à lire des explications qui cherchent à coutourner les difficultés.

    Quant aux cordes, il s'agit de 11 dimension dans la théorie M il me semble.
    absolument.

  15. Publicité
  16. #103
    humanino

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Je suis sincerement desole que la conversation ait divergee...
    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    Les gens retiendront que l'on cherche a unifier la RG et la MQ (sans savoir ce que sont la RG et la MQ)
    Cela me depasse totalement que l'on puisse etre confortable avec cette phrase. Peut-etre ma curiosite est exceptionnelle, mais je ne crois pas que cela soit le cas : si j'ai la satisfaction intellectuelle d'avoir un debut de comprehension dans la theorie des cordes, je ne pourrai pas m'empecher d'aller regarder ce dont MQ et RG parlent. Et c'est juste prendre les choses a l'envers, et perdre son temps en inefficacite.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  17. #104
    DomiM

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Bonjour,

    Pour recentrer le sujet, je citerai e=mc²

    Elle est géniale mais elle a fait croire aux gens que la formule unifié serait à peine plus compliqué.

    La théorie des cordes doit donc trouver une simplification pour égaler e=mc².

    Dans le cas contraire il faudrai montrer au public que finalement la RG et la MQ arrivent à des équations bien plus compliqué que e=mc² et qu'elles n'ont même pas son déterminisme.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  18. #105
    humanino

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    La théorie des cordes doit donc trouver une simplification pour égaler e=mc².
    Franchement, je ne comprend pas ton argument. F=ma est une formule magnifique est simple, et la theorie des cordes doit trouver une simplification pour cette formule aussi ? Il n'y a meme pas d'argument dans ton message, il n'est meme pas faux comme dirait l'autre...
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  19. #106
    Physicien 34

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Moi non plus je ne comprends pas. Une formule simple ne détermine pas obligatoirement la complexité d'une théorie. Prenons par exemple la théorie de la gravitation universelle établie par Newton. Elle si simple qu'elle est étudiée dès le collège.

    Sa formule clé :
    F = F A/B = F B/A = G . (mA . mB) / d²

    Est-elle aussi courte que e=mc² ? Non, elle est plus longue, et pourtant la théorie de la gravitation universelle est beaucoup plus simple que la théorie de la relativité.

    TITRE DU SUJET :
    Sujet La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?
    C'est peut-être sa formulation qui dérange ... à juger ...
    Tout réside dans la logique, il suffit de faire les liens, de créer les chemins

  20. #107
    Weensie

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Oui ,mais la théorie des cordes est tres complexe en elle même, et puis e=mc² c'est peu de relativité
    .

  21. #108
    piwi

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    si j'ai la satisfaction intellectuelle d'avoir un debut de comprehension dans la theorie des cordes, je ne pourrai pas m'empecher d'aller regarder ce dont MQ et RG parlent. Et c'est juste prendre les choses a l'envers, et perdre son temps en inefficacite.
    La curiosité ne s'insert pas nécessairement dans un projet bien établi. Quand on est curieux on n'a pas le souci d'efficacité ni même d'ordre. On picore ce qui nous intéresse, on approfondi ce qui nous passionne.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  22. Publicité
  23. #109
    humanino

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Quand on est curieux on n'a pas le souci d'efficacité ni même d'ordre.
    Certes. Je voulais juste souligner, a mes yeux, le desequilibre entre ce que Greene tente de communiquer, et le niveau auquel il se place. Peut-etre suis je simplement trop exigeant. Si je prend l'extreme exemple de "Photon et matiere", je vois que Feynman n'a authetiquement pas essaye de duper son auditeur en simplifiant a outrance. Je n'ai pas le meme sentiment avec Greene, et c'est singulier dans la perception que j'ai en moyenne de l'entreprise de communication scientifique en general.

    Ce qui est amusant, c'est que le message de DomiM est tombe quelques heures apres que j'ai eu l'envie saugrenue de regarder la presentation de Greene a la conference TED. Suis-je arogant d'oser ecrire publiquement qu'il fait partie des presentateurs qui m'ont le plus decu a cette conference ? Je trouve qu'il serait pire de ma part de donner des exemples specifiques de choses qui me herissent le poil dans ses discours. Ma position etait differente a l'epoque ou je croyais que Greene etait journaliste, par opposition a chercheur de profession.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  24. #110
    mach3

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Prenons par exemple la théorie de la gravitation universelle établie par Newton. Elle si simple qu'elle est étudiée dès le collège.
    bon je ne sais pas quel est actuellement le contenu des programmes, mais il y a 10 ans Newton ça se voyait en terminale, et pas au collège (d'ailleurs la physique au collège, c'était risible...). Et ça n'a pas du s'arranger avec tous les allégements... (bon il parait que les américains sont pires donc qu'on ne devrait pas se plaindre )

    désolé pour le hors-sujet

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  25. #111
    invite9321657

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Bonjour,
    Au tout départ, il n'y a pas de brane.

    Tu pars d'une formulation lagrangienne de cordes bosoniques (ça c'est facile si tu connais la théorie quantique des champs), puis tu quantifies (par exemple par les intégrales de chemin).
    Il y a t'il un moyen plus simple de dire ceci ?
    Soit oui et tu te fiche de moi volontairement du haut de ta compréhension du vocabulaire,
    Soit non :
    Laisse moi simplement te dire que vos utilisations au fil des années de mot "bosonique" (par opposition aux leptons ? de spin 1/2 entier ? Au fait comment est définit le spin dans la théorie des cordes ? Si les cordes sont toute "bosonique" alors elles ont tous un spin de boson, non ? Donc toute les particules décrit par la théorie des cordes sont des bosons ? Ou alors je me trompe.. ) des mots "langrangienne" (l'opérateur ? La formulation ? Donc une formulation d'une réalité se fait selon les opérateurs ? Alors il existe une formulation non "langrangienne" des cordes "bosoniques" ? et les cordes bosoniques, sont elle déjà des cordes sans la formulation ?
    JE REGRETTE MAIS TA PHRASE SENT FORTEMENT LE NON SENS.

    sinon dans la théorie des cordes, il y a pas de brane ? On m'aurait menti ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Mais tu peux déjà pas mal jouer avec les cordes classiques (non quantiques). L'idéal est une seconde quantification (champ de cordes) mais je connais moins bien.
    Ok ça ok, c'est ce que j'expliquait dans ma phrase (j'avais bien compris le bouquain) on part de corde classique (des objets purement géométrique) et on applique l'intégration des chemins.. autre question : l'ondulation quantique utilisé dans l'intégration des chemins, quelle rapport avec les propriétés des cordes classique ? D'ailleurs je trouve nettement insuffisant (depuis que j'ai lu ces livres) qu'on ne comprenne toujours pas la raison d'être de la dite intégration des chemins.. On a juste remplacé les boules (certe quantique) par des cordes par rapport au modèle standard..

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message

    Ah ! Et la formulation de base se fait sur une métrique d'arrière-plan à N dimensions. Elle n'a rien d'élastique, bien sûr (c'est une variété à N dimensions, pas du caoutchouc). Ici c'est plus simple qu'en LQG car tu peux travailler directement avec le tenseur métrique et les tenseurs de courbure. Donc, pas besoin d'une connaissance hyper poussée de la RG. Si tu connais bien la RG, tu peux déjà pas mal t'amuser. Une connaissance de base de la physique théorique fondamentale suffit.

    Après, le cursus nécessaire grossis. J'ai longtemps décroché sur ces parties.
    Ok ça je comprend.. par contre j'ai comme du mal concevoir qu'on doivent impliqué la RG dans une théorie qui est sencé prédire les masses des particules.. Là encore ça sent fortement le non sens.. On ne peut pas vouloir appliqué la courbure (qui EST la masse, sa manifestation, son existence) et le réappliqué sur le modéle pour mesuré cette courbure.. Et oui.


    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Puis après tu dois modifier l'action pour introduire la supersymétrie.
    Etc... Le nombre de dimensions est imposé par l'absence d'anomalies. Et les branes sont les conditions aux limites (Dirichlet, Neuman, un classique si tu connais le calcul différentiel) des extrémités des cordes ouvertes. Il faut aussi tenir compte des groupes de jauge. Déterminer la variété (un orbifold ou autre) est une question dynamique qui peut être plus ou moins complexe.
    La encore ça sent littéralement le foin.. j'avais cru comprendre que la théorie des cordes correspondait au modéle standard à condition d'admettre l'existence de la supersymétrie. Quand on lit bien attentivement cette phrase, on n'essaye pas d'inclure la supersymétrie dans la théorie des cordes : elles est sencé expliquer la réalité supersymétrique..


    C'est pour ça : j'aimerais qu'humblement tout le monde se calme et qu'on établissent réélement les choses sans se perdre dans le bricolage (même je ne doute pas que beaucoup de gens y compris callé s'y perdent aussi)..

  26. #112
    humanino

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    Il y a t'il un moyen plus simple de dire ceci ?
    Soit oui et tu te fiche de moi volontairement du haut de ta compréhension du vocabulaire,
    De mon point de vue, accuser les autres parce qu'ils utilisent un vocabulaire precis est injuste et irrespectueux. Les termes utilises par Deedee81 ne sont pas obscures et si tu ne maitrises pas ces concepts, il est illusoire de vouloir discuter serieusement de la theorie des cordes, sans meme mentionner critiquer le point de vue des gens qui souhaitent en discuter.
    Soit non :
    Laisse moi simplement te dire que vos utilisations au fil des années de mot "bosonique" (par opposition aux leptons ? de spin 1/2 entier ?
    Spin 1/2 entier !!? Mais de qui se moque-t-on ici, c'est aberrant.
    Au fait comment est définit le spin dans la théorie des cordes ?
    De la meme facon qu'habituellement, c'est a dire depuis la mecanique classique, a partir des symetries. Le moment angulaire est ce qui est conserve par invariance sous les rotations spatiales.

    sinon dans la théorie des cordes, il y a pas de brane ? On m'aurait menti ?
    Le concept de branes n'est ni unique (p-brane, D-brane, S-brane, NS5-brane...), ni present des l'origine de la theorie.

    D'ailleurs je trouve nettement insuffisant (depuis que j'ai lu ces livres) qu'on ne comprenne toujours pas la raison d'être de la dite intégration des chemins.
    C'est une situation normale et inevitable en science d'une facon generale. On repond a la question "comment ?" mais jamais a l'infinite possible des questions "pourquoi ?". Quelle est la raison d'etre du concept de force en mecanique newtonienne ?

    j'aimerais qu'humblement tout le monde se calme
    Et les gens vont decider de se calmer si on leur dit
    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    tu te fiche de moi volontairement du haut de ta compréhension du vocabulaire

    [...]

    JE REGRETTE MAIS TA PHRASE SENT FORTEMENT LE NON SENS.
    [...]
    Là encore ça sent fortement le non sens
    [...]
    La encore ça sent littéralement le foin
    ?
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  27. #113
    Physicien 34

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Bonjour,

    Bon pour me racheter voilà une vulgarisation en image de la théorie des cordes :

    http://fr.youtube.com/watch?v=Ygp_1g...eature=related
    Vous parliez tous de vulgarisation, il y'a un moment.
    Il y'en a une qui résume très bien pour ceux qui ne connaissent pas la théorie. (durée : 43 min)
    http://video.google.de/videoplay?doc...LFwOzYDA&hl=fr
    Tout réside dans la logique, il suffit de faire les liens, de créer les chemins

  28. #114
    bashad

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Ca m'est venu après. Oui, tu (ils) parlais de l'usage ici pas en LQG, of course !!!!

    Faudra de toute façon que je potasse certains des documents que j'ai vu. Mais je termine d'abord un autre article (je ne sais lire que quelques pages par jours, because boulot, je lis ça dans le train )

    Merci de tes explications et informations,

    Je voudrai savoir puisque le paramètre d’Immirzi est important dans la théorie quantique .Le problème de son interprétation physique à t’il été résolue ?

  29. Publicité
  30. #115
    Deedee81

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Salut,

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    Il y a t'il un moyen plus simple de dire ceci ?
    Soit oui et tu te fiche de moi volontairement du haut de ta compréhension du vocabulaire,
    Désolé, tu disais "Je suis sûr que d'un point de vue purement mathématique, la théorie des cordes n'est pas si compliqué que ça..", alors j'ai juste employé le langage courant de ce domaine. Je croyais que tu le connaissais bien ! D'autant que plus de la moitié des termes que j'ai employé ce n'est même pas la TDC mais le langage courant de la mécanique quantique.

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    de spin 1/2 entier ?
    JE REGRETTE MAIS TA PHRASE SENT FORTEMENT LE NON SENS.
    Yol ! Là tu fais fort. Alors, je m'en excuse par avance, mais :

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    Au fait comment est définit le spin dans la théorie des cordes ?
    Ce le même qu'en mécanique quantique.

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    D'ailleurs je trouve nettement insuffisant [...] qu'on ne comprenne toujours pas la raison d'être de la dite intégration des chemins..
    Là j'ai du mal à te suivre. C'est vieux ça et bien connu. Les intégrales de chemin, le rapport avec la quantification canonique, le rôle de l'action et du lagangien en MQ, etc... c'est totalement maîtrisé. C'est vrai qu'au début, quand Feynman a introduit ça, ce n'était pas très formalisé. Mais les détails de matheux ont vite été réglés. Ca fait trente ans maintenant. Et maintenant ça fait partie du B.A.BA de la mécanique quantique.

    Si tu veux quelques infos :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Int%C3%A9grale_de_chemin

    (je crois que les remarques de Rincevent commencent à prendre leur sens )

    Citation Envoyé par One Eye Jack Voir le message
    Là encore ça sent fortement le non sens.. On ne peut pas vouloir appliqué la courbure (qui EST la masse, sa manifestation, son existence) et le réappliqué sur le modéle pour mesuré cette courbure.. Et oui.
    Ah tiens ! Amusant ! J'avais fait la même objection.... Comment peut avoir courbre ET graviton (si j'ai bien compris ton objection) et on m'a expliqué (sur le forum physique). C'est en fait assez simple (et je suis tout maris de n'avoir pas compris tout seul). Comme tu connais bien la RG, le mieux c'est de comparer à la RG. En RG linéarisée tu as une métrique d'arrière-plan, Minkowski ou autre (par exemple Schwartchild, Kerr, ...) et la métrique totale (dans le cas Minkowski) est . La courbure, en TDC, c'est le premier terme, les gravitons, le deuxième.

    C'est d'autant plus évident que je le savais déjà pour avoir étudié la quantification "classique" de la RG linéarisée. Enfin, bon. Ne cherchons pas à comprendre mon marais cérébral.

    Maintenant, pour refaire le lien dans l'autre sens, vont s'amuser les cordistes D'autant que Thiemann (et d'autres) ont déjà montré des toys models où plusieurs théories complètes (non perturbative) donnent le même développement perturbatif et la même théorie linéarisée. Ou, pire, le développement perturbatif ne converge pas vers la théorie complète. Ennuyant (mais pas insoluble, de toute façon on ne construira pas une TDC non perturbative et indépendante de l'arrière-plan par une sommation de tous les termes perturbatifs )

    Citation Envoyé par bashad Voir le message
    Je voudrai savoir puisque le paramètre d’Immirzi est important dans la théorie quantique .Le problème de son interprétation physique à t’il été résolue ?
    A ma connaissance non. J'ai lu qu'il y avait un indice sérieux avec les TN. On sait déjà que l'entropie de Bekenstein-Hawking et le rayonnement de Hawking fixe la valeur de ce paramètre (on a même pu calculer les corrections au spectre). Mais une étude des modes normaux des TN (perturbations et oscillations des TN) a parait-il donné une piste sérieuse (Je tire l'info de Lee Smolin, je n'en sais pas plus que ça).

    Pfffff, encore des lectures en vue
    Keep it simple stupid

  31. #116
    Weensie

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    J'ai lancé ce topic pour des gens comme humanino , deedee81 , physicien34, ocanitrocubane et gwyddon , des gens qui savent de quoi ils parlent .
    Sinon , ceux qui n'en n'ont eu qu'une initiation comme One Eye Jack peuvent poser des question , mais affirmer des absurdités quand on ne connaît rien à la théorie des cordes c'est un peu fort de café .
    J'ai moi même arrêté de parler car la discussion dépassait mon niveau , je me contente de regarder .
    .

  32. #117
    Weensie

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    JE tiens aussi a dire que l'on fait de la science ici et pas quelque chose de vague (cf.mes posts précédents sur la rigueur et la précision du langage)
    .

  33. #118
    invite9321657

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,
    Désolé, tu disais "Je suis sûr que d'un point de vue purement mathématique, la théorie des cordes n'est pas si compliqué que ça..", alors j'ai juste employé le langage courant de ce domaine. Je croyais que tu le connaissais bien ! D'autant que plus de la moitié des termes que j'ai employé ce n'est même pas la TDC mais le langage courant de la mécanique quantique.
    OK MAIS ELLE EST OU LA REPONSE A MA QUESTION ?
    Vous parler de chose sans les comprendre ou quoi ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Yol ! Là tu fais fort. Alors, je m'en excuse par avance, mais :
    Ben non mais c'est quand même ennuyeux que vous (pas toi personnelement) prétendiez savoir et comprendre alors que vous ne faite que survoler des équations, des conceptes, certe les appliquer, mais que ça ne correspond à aucune réalité.. Et si je dis la formulation langrangienne des cordes "fermionique".. Pourtant la théorie des cordes implique quand même les fermions non ? Ou est l'erreur.. ??
    J'aimerais simplement comprendre sans qu'on me prenne pour un con.

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Ce le même qu'en mécanique quantique.
    Question : comme un objet ETENDU, donc différent d'un objet "ponctuelle" peut il avoir un moment invariable par rotation.. (dans autant de dimension que vous voulez.. j'aimerais bien savoir ça.. )
    Je pose des questions trés simples sur un forum qui apparament ne demande que ça, non ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Là j'ai du mal à te suivre. C'est vieux ça et bien connu. Les intégrales de chemin, le rapport avec la quantification canonique, le rôle de l'action et du lagangien en MQ, etc... c'est totalement maîtrisé. C'est vrai qu'au début, quand Feynman a introduit ça, ce n'était pas très formalisé. Mais les détails de matheux ont vite été réglés. Ca fait trente ans maintenant. Et maintenant ça fait partie du B.A.BA de la mécanique quantique.
    i tu veux quelques infos :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Int%C3%A9grale_de_chemin
    oui, je connais les diagrammes de Feynmann.. simplement la théorie des cordes ma deçu alors que c'est surtout cette aspect des choses qui est mystérieux. Est ce que j'ai dit que je ne comprenais pas ? OUI OU NON ?
    Faut arrêter de prendre les gens pour des cons..

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Ah tiens ! Amusant ! J'avais fait la même objection.... Comment peut avoir courbre ET graviton (si j'ai bien compris ton objection) et on m'a expliqué (sur le forum physique). C'est en fait assez simple (et je suis tout maris de n'avoir pas compris tout seul). Comme tu connais bien la RG, le mieux c'est de comparer à la RG. En RG linéarisée tu as une métrique d'arrière-plan, Minkowski ou autre (par exemple Schwartchild, Kerr, ...) et la métrique totale (dans le cas Minkowski) est . La courbure, en TDC, c'est le premier terme, les gravitons, le deuxième.

    C'est d'autant plus évident que je le savais déjà pour avoir étudié la quantification "classique" de la RG linéarisée. Enfin, bon. Ne cherchons pas à comprendre mon marais cérébral.
    C'est sur c'est évident.. de qui se moque t'on ?
    Donc j'aimerais une meilleurs explication que a=b+c b est la métrique et c le graviton.
    ça ne veut rien dire ceci. Un graviton est sensé être le porteur de l'interaction gravitationnel. Vous faite la même erreur que pour le champs magnétique et le photon.. le photon est le vecteur du champs magnétique. Le champs magnétique est une approximation du champs de probabilité du photon.
    Pour le graviton, si il existe, c'est pareil.
    Le principe d'équivalence interdit de dissocier force gravitationnel et courbure : c'est le même phénomène. (D'ailleurs si les particules sont délocalisés, c'est logique que les particules "accélérent" là ou il y a moins d'espace, du coté de la courbure)..
    Bref.
    - Soit on considére l'interaction gravitationnel en terme quantique, et le graviton est un vecteur de changement d'état, qui se traduit, par la variation de sa densité, par une courbure avec ses effets
    - Soit on considére la courbure est là "par magie" (même en incluant la propagation du champs gravitationnel comme celle du champs magnétique, ça reste un champs généré par une masse) et que les particules ne change pas d'état mais suivent les géodésiques inertiels (elles vont donc tout droit)..
    On peut pas compté deux fois le même effet.
    Pas les deux.
    Si la courbure final est la résultant de deux autres, une "par graviton" et une "par la magie relativiste de la propagation du champs" dans ce cas, à quoi sert de parler d'un graviton ?
    ça n'a pas de sens. On ne pourra expliquer la gravitation que si on place l'ensemble du systéme dans un modéle plus grand, imtemporelle, ou le graviton se "propage" est implique des modifications de la géométrie des autres interactions et du temps (c'est ça, une courbure, une métrique).
    Je sais pas moi. On a déjà vu en 2000 et quelque que la gravitation était quantifié. Nos neutrons tombaient soit ici, soit là. Entre c'est deux possibilités, il y a une longueur d'onde de graviton. La "courbure" était différente dans un cas ou dans l'autre. Quand on "quantifie" l'effet d'une charge, c'est forcément tous les effets.
    En clair : si tu as une "théorie linéarisée" cela signifie qu'il n'y a pas courbure. Ou alors le mot "linéarisé" à un autre sens ?
    Quand tu as une métrique d'arrière plan sur laquelle s'inscrit la courbure au minimum on espére que la métrique d'arrière plan est "linéaire"..

    Donc ça ne me satisfait pas vraiement..

  34. #119
    Weensie

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    OK , je t'ai demandé gentiment d'arrêter tes posts qui n'ont aucun sens .
    Tu prétends connaître beaucoup de choses .
    Sais-tu d'où vient le terme "connaissance" ?
    De co-naissance , du fait de "nâitre avec" la chose , de la connaître au point de ne faire qu'un avec elle .
    La Saisir . Bref , ce n'est pas le cas .
    J'ai l'impression d'avoir affaire à une sorte de Chaman exubérant qui n'a aucune notion de science précise mais que du flou .
    Alors aurais-tu la gentillesse d'aller étudier comme tout le monde les sciences dans ses plus basiques rudiments avant d'insulter tout le monde comme tu le fais ?
    A bientôt , Weensie

    PS: Veille à bien orthographier surtout le nom du grand Feynman ( et non Feynmann) !! et à soigner ta syntaxe
    .

  35. #120
    Weensie

    Re : La théorie des cordes : trop complexe pour être physique ?

    Si tu as des questions à poser , pose les calmement et en des termes moins obscurs
    .

Sur le même thème :

Page 4 sur 7 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Un nouveau test pour la théorie des cordes !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 23
    Dernier message: 02/01/2010, 22h50
  2. Théorie des cordes et Physique Quantique
    Par charly dans le forum Physique
    Réponses: 131
    Dernier message: 08/11/2009, 19h11
  3. Théorie des cordes : dans les cordes ??
    Par invite9321657 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/01/2008, 21h38
  4. La théorie des cordes pour les novices
    Par Keugant dans le forum Physique
    Réponses: 33
    Dernier message: 25/09/2007, 15h36
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 07/03/2005, 18h29