Discussion fermée
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 95

Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?



  1. #31
    Rincevent

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    un texte intéressant et documenté sur le sujet :

    Le cerveau a-t-il un sexe ? par Catherine Vidal

    -----

    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  2. Publicité
  3. #32
    invite986312212
    Invité

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    intéressant en effet. Je relève toutefois cette phrase:
    L'humain est d'abord le produit d'une histoire culturelle et sociale qui n'est d'ailleurs qu'une affirmation non argumentée. Je pense que nombre de biologistes ne seraient pas d'accord avec elle, et voient au contraire l'humain avant tout comme un animal, et plutôt comme le produit d'une évolution.

  4. #33
    mariposa

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par ambrosio Voir le message
    intéressant en effet. Je relève toutefois cette phrase:
    L'humain est d'abord le produit d'une histoire culturelle et sociale qui n'est d'ailleurs qu'une affirmation non argumentée. Je pense que nombre de biologistes ne seraient pas d'accord avec elle, et voient au contraire l'humain avant tout comme un animal, et plutôt comme le produit d'une évolution.
    Effectivement on ne peut pas dire çà: Il faudrait plutôt dire:
    .
    L'humain est à la fois un animal et le produit d'une histoire culturelle et sociale.
    .
    sinon, l'article est intéressant, mais beaucoup de choses sont franchement en contradiction avec des comportements observables. Dans cet article trop de conclusions définitives.

  5. #34
    kinette

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    Sinon, l'article est intéressant, mais beaucoup de choses sont franchement en contradiction avec des comportements observables.
    Et quoi donc?

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #35
    invite986312212
    Invité

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    ça non plus ne me semble pas très convaincant: Des expériences ont montré que, chez le chaton, entre dix et trente jours, on passe de 100 à 12 000 synapses par neurones. Ce nombre est encore plus important dans le cerveau humain : au total, chez l'adulte, on estime à un million de milliards le nombre de synapses ! Or, pour atteindre ces chiffres astronomiques, seulement 6 000 gènes interviennent dans la construction du cerveau. Ce n'est manifestement pas assez pour contrôler la formation de chacune de nos milliards de synapses. Ces observations montrent que le devenir de nos neurones n'est pas directement dépendant du programme génétique (Lewontin 1985, Rose 1998).
    les gènes interagissent les uns avec les autres d'une manière si compliquée que 6000 gènes, ça pourrait être amplement suffisant pour engendrer la complexité d'un cerveau. Mais bien sûr, il faudrait lire Lewontin et Rose.

  7. #36
    Jiav

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par ambrosio Voir le message
    ça non plus ne me semble pas très convaincant
    D'un point de vue purement logique, tu as raison (le nombre de possibilité est une combinatoire, donc ça monte très vite). Néanmoins l'idée que les gènes ne controlent pas directement chaque synapse fait totalement concensus pour un certain nombre de raisons, voir un nombre certain de raisons
    L'été vient.

  8. Publicité
  9. #37
    mariposa

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Et quoi donc?

    K
    .
    L'exemple le plus flagrand que j'ai observé c'est le rapport à l'espace et qui a toujours nourri des occasions de rire de nos comportements. Il s'agit d'observations dénuées d'analyse.
    .
    1- Le sens d'orientation.
    .
    J'ai remarqué une nette différence entre l'exercice qui consiste à revenir en arrière après un cheminement dans une grande ville. Statistiquement les femmes ne sont pas performantes relativement aux hommes.
    .
    2- Trouver le fromage dans le frigo.
    .
    L'exercice consiste à dire: Va me chercher le fromage dans le frigo (par exemple). Ce genre d'exercice est franchement à l'avantage des femmes. les hommes ne voient rien. Ce qui est mon cas.
    .
    3-Circuler entre voiture.
    .
    Cette une expérience que je fais quotidiennement. J'habite dans une rue en impasse dans laquelle se trouve une école primaire. Chaque jour c'est le bordel pour se garer et se faufiler entre les voitures. Manifestement les femmes n'ont pas du tout la même perception de l'espace. Avec 50 cm de chaque coté un certain nombre de femmes s'arretent en pensant qu'elle vont heurter les autres voitures. Les hommes passent.
    .
    4- La reconnaissance des visages.
    ..
    Ce test est bien connu et je l'ai vérifié une fois. Dans un cours de danse on a fété la fin de l'année avec quelques jeux. L'un d'entre eux a consister a ce que chacun et chacune apporte sa photo de moins de 3/4 ans. Personnelement j'ai apporté la photo de ma femme. Les mecs ont été totalement nuls (presque zéro) alors que les femmes ont été performantes. plusieurs d'entre-elles ont reconnus ma femme alors qu'elle ne faisait pas partie du cours.
    .
    Voici quelques exemples qui font partie de mon expérience et je ne crois pas qu'il y ait la moindre interpretation. Tout ce que je cite ne relève pas du culturel. Les faits sont les faits. Les hommes et les femmes sont differents et c'est tres bien comme çà.

  10. #38
    invite986312212
    Invité

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    oui, je connais les expériences faites par exemple sur les chats, qui ne voient plus les lignes horizontales s'ils ont été élevés en présence de lignes verticales, etc. qui prouvent que la construction du cerveau dépend grandement de l'environnement. Il n'empêche que si nous humains avons ce gros cerveau dont nous sommes si fiers, c'est bien qu'il a évolué et donc... il doit y avoir du gène la-dessous

  11. #39
    mh34

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Les hommes et les femmes sont differents et c'est tres bien comme çà.
    Je ne crois pas que quiconque cherche à le nier...
    Ce n'était pas vraiment l'objet du débat, l'objet était " pourquoi les femmes ne s'intéressent-elles pas aux sciences"?
    C'est là qu'à mon (humble) avis, intervient la notion de "culturel".

  12. #40
    mariposa

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Je ne crois pas que quiconque cherche à le nier...
    Ce n'était pas vraiment l'objet du débat, l'objet était " pourquoi les femmes ne s'intéressent-elles pas aux sciences"?
    C'est là qu'à mon (humble) avis, intervient la notion de "culturel".
    .
    Si éventuellement les femmes ne s'intéressent pas aux sciences, c'est essentiellement dans la lignée historique de leur statut social. Cela va de soi.

    Maintenant si l'on fait une comparaison entre aujourd'hui et 50 ans il est indéniable que les femmes s'intéressent aux Sciences. Il y a d'abord le poids de l'histoire qui represente une force d'inertie.

  13. #41
    leeuw_it

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    .
    Si éventuellement les femmes ne s'intéressent pas aux sciences, c'est essentiellement dans la lignée historique de leur statut social. Cela va de soi.

    Maintenant si l'on fait une comparaison entre aujourd'hui et 50 ans il est indéniable que les femmes s'intéressent aux Sciences. Il y a d'abord le poids de l'histoire qui represente une force d'inertie.
    Tout à fait d'accord avec toi. L'environnement familial joue un rôle primordial aussi, je pense. On a évoqué, dans un article sur ce site, le nom de Françoise Delplancke : ici.
    J'ai connu, durant mes études (il y a longtemps...), les Delplancke mari (prof de Physique) et femme (prof de Chimie) et il s'avère qu'ils sont les parents de Françoise ! Ses frère et soeur partagent la même passion pour les sciences...

    Assez éloquent, non ?

    Puis, dire que les femmes ne s'intéressent pas aux sciences, me parait une affirmation non fondée. Voir à ce sujet :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronol...s_les_sciences

    et

    http://www.ac-amiens.fr/orientation-...entifiques.pdf


  14. #42
    kinette

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    .
    L'exemple le plus flagrand que j'ai observé c'est le rapport à l'espace et qui a toujours nourri des occasions de rire de nos comportements. Il s'agit d'observations dénuées d'analyse.
    .
    1- Le sens d'orientation.
    .
    J'ai remarqué une nette différence entre l'exercice qui consiste à revenir en arrière après un cheminement dans une grande ville. Statistiquement les femmes ne sont pas performantes relativement aux hommes.
    Hello,
    C'est bien joli de dire "statistiquement"... mais j'aimerais bien qu'on fasse le même test dans les peuplades où les femmes partent chercher de l'eau en marchant sur des kilomètres... ça m'étonnerait qu'elles aient un sens de l'orientation plus faible.
    Ca serait aussi pas mal de regarder dans quel univers les garçons et les filles évoluent généralement: sports pratiqués, quand est-ce qu'on laisse les filles sortir seules et s'orienter seules par rapport aux mecs...
    Une petite comparaison entre les filles qui ont fait du scoutisme (jeux de piste, etc...) et les autres...
    Bref, nier qu'on n'évolue pas, statistiquement, dès l'enfance dans des univers différents, c'est aller un peu vite.
    .
    2- Trouver le fromage dans le frigo.
    .
    L'exercice consiste à dire: Va me chercher le fromage dans le frigo (par exemple). Ce genre d'exercice est franchement à l'avantage des femmes. les hommes ne voient rien. Ce qui est mon cas.
    Ca je peux te dire que je connais pas mal de sujets mâles qui n'ont aucune difficulté à retrouver les aliments auxquels leur estomac s'intéresse...
    En plus je ne vois pas trop à quoi correspondrait ce que tu énonces... difficulté de mémorisation spatiale? Au contraire certains disent que c'est dans l'autre sens...
    Difficulté d'aptitude langagière... si les hommes ont du mal à associer le mot "fromage" à l'aliment, où va-t-on...

    3-Circuler entre voiture.
    Cette une expérience que je fais quotidiennement. J'habite dans une rue en impasse dans laquelle se trouve une école primaire. Chaque jour c'est le bordel pour se garer et se faufiler entre les voitures. Manifestement les femmes n'ont pas du tout la même perception de l'espace. Avec 50 cm de chaque coté un certain nombre de femmes s'arretent en pensant qu'elle vont heurter les autres voitures. Les hommes passent.
    Ben tu iras vérifier en Allemagne alors... c'est simplement culturel cette histoire (les Allemands appellent "se garer à la française" cette habitude de se garer pare-choc contre pare-choc. C'est d'ailleurs assez désolant, quand on se retrouve avec sa voiture bloquée entre deux autres voitures garées tellement près qu'il faut toucher devant et derrière pour sortir. Peut-être que pas mal de femmes pensent à ça, ou ont plus peur d'abîmer leur voiture. Peut-être aussi qu'elles ne placent pas leur honneur dans l'exécution d'une manoeuvre, et laissent les hommes s'extasier sur leur propre virilité quand ils pensent avoir fait "la manoeuvre parfaite").

    .
    4- La reconnaissance des visages.
    ..
    Ce test est bien connu et je l'ai vérifié une fois. Dans un cours de danse on a fété la fin de l'année avec quelques jeux. L'un d'entre eux a consister a ce que chacun et chacune apporte sa photo de moins de 3/4 ans. Personnelement j'ai apporté la photo de ma femme. Les mecs ont été totalement nuls (presque zéro) alors que les femmes ont été performantes. plusieurs d'entre-elles ont reconnus ma femme alors qu'elle ne faisait pas partie du cours.
    Bon là encore, qu'est-ce qui te permettrait d'affirmer que c'est pas lié à l'éducation?
    De plus, attention aux stéréotypes: il est bien connu des psy que lorsqu'on a de beaux stéréotypes bien ancrés profonds comme ceux que tu nous rapporte, on est bien plus sensibles à toutes les observations se conformant à ses stéréotypes, qu'à celles ne s'y conformant pas. Et on a aussi une belle aptitude à se conformer soi-même au stéréotype.
    Pas certain que chez une peuplade où de plus les hommes bougent, font du commerce, et les femmes sont confinées à la maison, pas certain que les femmes aient des performances plus élevées que les hommes...

    Si on regarde, statistiquement, les femmes sont vachement plus douées en Europe pour le tricot que les hommes. Je dois en conclure quoi?
    Pourtant, dans certains pays, ce sont les hommes qui tricotent.
    Pour les aptitude langagières: on pourra observer (quoique une récente étude montre que les différences observées avant ont disparu) que les femmes parlent globalement plus que les hommes... si tu vas dans d'autre culture, la "palabre" est plus associée aux hommes...
    Etc, etc...

    K

    .
    Voici quelques exemples qui font partie de mon expérience et je ne crois pas qu'il y ait la moindre interpretation. Tout ce que je cite ne relève pas du culturel. Les faits sont les faits. Les hommes et les femmes sont differents et c'est tres bien comme çà.[/QUOTE]
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. Publicité
  16. #43
    kinette

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par ambrosio Voir le message
    oui, je connais les expériences faites par exemple sur les chats, qui ne voient plus les lignes horizontales s'ils ont été élevés en présence de lignes verticales, etc. qui prouvent que la construction du cerveau dépend grandement de l'environnement. Il n'empêche que si nous humains avons ce gros cerveau dont nous sommes si fiers, c'est bien qu'il a évolué et donc... il doit y avoir du gène la-dessous
    Qu'il y ait du gène, oui... mais la nature ne s'amuse pas à bricoler des différences entre les sexes s'il n'y a pas un avantage.
    J'ai du mal à imaginer une raison pour que l'évolution ait attribué certaines aptitudes intellectuelles différentes aux hommes et femmes (surtout que je ne vois pas quel coût aurait par exemple une aptitude au langage, ou une aptitude à la représentation spatiale... le cerveau est suffisamment plastique pour que l'évolution ne s'emmerde pas avec ce genre de chose).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  17. #44
    Cécile

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    .Tout ce que je cite ne relève pas du culturel. Les faits sont les faits.
    Je te trouve bien affirmatif. C'est tout à fait masculin, ça ! (nan, c'est une blague ).
    Tout ce que tu cites relève au contraire du culturel. Le sens de l'orientation est plus encouragé chez les garçons (activités plus physiques, exigence de plus de débrouillardise à l'extérieur). Les femmes font davantage la bouffe et sont donc en moyenne plus efficaces (par expérience, pas par nature) pour tout ce qui concerne la cuisine. Concernant la voiture, la plupart de femmes se foutent de paraître des pros du volant, donc ne tentnt pas de prouver qu'elles sont capables de passer entre deux voitures serrées (au risque d'érafler). Quant aux visages... ton test me semble quelque peu foireux (sur un cours de danse : quelle statistique !).

    Pour se rendre compte du poids énorme du culture, savez-vous, par exemple que les parents ne tiennent pas de la même façon les filles ou les garçons ? Qu'ils n'interprètent pas leurs pleurs de la même façon ? En moyenne, quand le bébé fille pleure, les parents disent davantage "elle est triste" alors que quand c'est le garçon, l'interprétation est "il est en colère". L'apprentissage des "rôles" assignés aux hommes et aux femmes commence dès le berceau. Et ce, de façon involontaire et inconsciente, même de la part des parents les plus égalitaristes ou féministes.
    Comment imaginer, dès lors, que la tendance moindre des filles à aller vers les sciences dures n'ait rien de culturel ?

  18. #45
    jiherve

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Pas de la génétique, parce c'est une autre forme de stéréotype i.....(censuré)
    Bonsoir
    Non d'humour!
    Ce que l'on peut constater c'est que la féminisation d'un métier correspond aussi à sa dépréciation d'un point de vue social, avec les salaires avenants.
    SVP n'interprétez pas de travers, j'en vois déjà d'ici!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  19. #46
    Damon

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Qu'il y ait du gène, oui... mais la nature ne s'amuse pas à bricoler des différences entre les sexes s'il n'y a pas un avantage.
    J'ai du mal à imaginer une raison pour que l'évolution ait attribué certaines aptitudes intellectuelles différentes aux hommes et femmes (surtout que je ne vois pas quel coût aurait par exemple une aptitude au langage, ou une aptitude à la représentation spatiale... le cerveau est suffisamment plastique pour que l'évolution ne s'emmerde pas avec ce genre de chose).

    K
    Hello Kinette,

    Si je suis globalement d'accord avec ce que tu dis dans tes messages précédents, j'ai la nette impression qu'ici tu flirtes avec le déterminisme, te connaissant je trouve cela un peu surprenant...


    À titre personnel je n'ai pas d'avis déterminé sur le sujet, toutefois certains éléments paraissent bien indiquer que le cerveau est sexualisé (l'exemple le plus patent étant la "pathologie" du transsexualisme, mais aussi dans le comportement vis à vis de l'autre sexe, ce quel que soit le contexte culturel). Si on ajoute à cela le rôle des hormones sur le comportement (à tout le moins une influence), on peut en conclure qu'il y a des questions à se poser et que les réponses et la recherche de celles-ci seront indutiblement compliquées par le sexe du chercheur (ou du membre dominant de l'équipe) et par le passé (passif ?) culturel des indvidus effectuant ces recherches.

    D.
    Chercheur en recherche... Qui retourne à son écoute de Gougenheim et Heers
    Un EeePc ça change la vie !

  20. #47
    Jiav

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Tout ce que tu cites relève au contraire du culturel.
    Disons plutôt, comme expliqué dans l'article cité par Rincevent, que ce sont des exemples où on ne sait pas la part lié au sexe biologique versus le sexe culturel, tout simplement parce que cela peut s'expliquer autant par "l'apprentissage" que par des prédispositions génétiques.

    Bizarre mariposa que tu sembles croire que ce sont des évidences pour une causalité biologique. Comme tu le disais précédement "L'humain est à la fois un animal et le produit d'une histoire culturelle et sociale". C'est très juste (plus précisément, il y a interaction entre les deux aspects) et ça s'applique aux derniers exemples que tu as donné.
    L'été vient.

  21. #48
    GillesH38a

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    est ce que c'est culturel ou génétique de préférer l'hypothèse que les différences sont culturelles , ou bien celle qu'elles sont génétiques ?

    c'est une pirouette, mais une vraie question : pourquoi ce débat est-il toujours empreint d'autant d'arrières pensées affectives dans les deux sens? qu'est ce que ça changerait en fait ?

  22. Publicité
  23. #49
    magical

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    euh je suis une femme moi!

  24. #50
    magical

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    1- Le sens d'orientation.
    .
    J'ai remarqué une nette différence entre l'exercice qui consiste à revenir en arrière après un cheminement dans une grande ville. Statistiquement les femmes ne sont pas performantes relativement aux hommes.

    oui mais on se repere mieux que les hommes dans le temp!
    4- La reconnaissance des visages.
    ..
    Ce test est bien connu et je l'ai vérifié une fois. Dans un cours de danse on a fété la fin de l'année avec quelques jeux. L'un d'entre eux a consister a ce que chacun et chacune apporte sa photo de moins de 3/4 ans. Personnelement j'ai apporté la photo de ma femme. Les mecs ont été totalement nuls (presque zéro) alors que les femmes ont été performantes. plusieurs d'entre-elles ont reconnus ma femme alors qu'elle ne faisait pas partie du cours.
    a bon? quand on me dit bonjour les1/3 du temp je ne sais pas qui c'est?!

  25. #51
    invite986312212
    Invité

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    avez-vous remarqué que le débat a dévié de la question (mal posée) de la place des femmes dans la recherche, à celle d'une possible différence d'aptitudes intellectuelles entre hommes et femmes?
    jusqu'à preuve du contraire, rien ne prouve que la pratique de la recherche scientifique nécessite des aptitudes intellectuelles particulières.

  26. #52
    mariposa

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    est ce que c'est culturel ou génétique de préférer l'hypothèse que les différences sont culturelles , ou bien celle qu'elles sont génétiques ?

    c'est une pirouette, mais une vraie question : pourquoi ce débat est-il toujours empreint d'autant d'arrières pensées affectives dans les deux sens? qu'est ce que ça changerait en fait ?
    .
    Bonjour,
    .
    Je saisis ton intervention pour reposer quelques questions.
    .
    1- Sur le langage.
    .
    La discussion semble tourner autour de la question: Culturel ou génétique? Cette position manichéenne se retrouve très (trop) souvent dans les discours, c'est en quelque sorte une faute universelle. Pourquoi envisager qu'une situation soit à la fois d'origine culturel ET génétique.
    .
    En s'autorisant 2 mots seulement pour qualifier la complexité (psychologique, sociologique..) n'est-ce-pas violemment réducteur. Il suffit de regarder l'arsenal conceptuel des physiciens pour s'apercevoir que l'on ne peut en aucun cas traduire, décrire, la complexité avec 3 ou 4 mots. Hors la complexité de l'humain dépasse la complexité de la physique (matière inerte) d'un nombre indéfinissable de puissance de 10.
    .
    Par ailleurs les mécanismes du vivant sont souvent évoqués à un niveau fondamental comme le produit des génes et de l'interaction avec l'environnement. N'est-ce pas simplificateur, pour ne pas stupide de traduire çà en génes = génétique et environnement = culturel. Cela voudrait dire que la phénotypie est la traduction "macroscopique" du microscopique. Il semble pourtant évident qu'entre les 2 "couches" conceptuelles il y a une cascade de niveaux émergents qui interdit de réduire ainsi la complexité à 2 mots de vocabulaire.
    .
    2- L'idéologie.
    .
    A l'occasion des évenements de 1968 il y a eu beaucoup de débats dans les amphis. La question des inégalités était un sujet qui revenait souvent. Les gens qui s'identifiaient à la gauche soutenaient que tout est culturel et que l'on pouvait donc tout changer. Ceux de droites justifiaient l'existant avec des arguments à parfum génétique et que les choses sont comme çà et que çà été toujours comme çà. L'affirmation que les noirs sont inférieurs aux blancs est le point de vue le plus spectaculaire. le simple fait d'avoir la peau noire(effet purement génétique) entraine une infériorité des capacités sociales. C'est exemple montre bien comment on construit un discours pour justifier l'ordre existant. C'est l'idéologie qui construit et/ou encadre le discours "scientifique".
    .
    C'est la même chose, aujourd'hui où les femmes sont en train de conquérir des pouvoirs sur la domination millénaire des hommes. Il est facile de comprendre que les discours tendent à montrer, en s'appuyant sur des travaux scientifiques, que tout est culturel et de nier toute composante "génétique".

    3- De l'animal et du social


    A l'évidence nous sommes à la fois un animal ET un être "culturel'. mais cela à une histoire. Il y a quelques millions d'année la composante culturel n'existait pas. négliger aujourd'hui la composante génétique revient à supposer que le culturel a transcender l'animal et donc que les différences sexuelles dans l'animal ont été effacées au niveau culturel. La différence résiduelle ne tiendrait qu'a la seule problématique de reproduction de l'espèce (la notre). Hors a l'évidence les rapports sexuels femmes/hommes sont un doux mélange entre le comportement animal (donc génétique) et le détournement de la sexualité dans l'ordre du plaisir (donc culturel).



    4- La séduction, le maquillage des femmes.
    .
    On pourrait penser que les mécanismes de séduction qu'utilisent les femmes sont strictement culturels ( modèle de la mère, magazines féminins, télévision, mimétisme des copines etc...).
    .
    Pourtant la télévision (la cinq et Arte) diffusent régulièrement des documentaires sur les mécanismes de séduction des poissons et animaux en tous genres. là il n'y a aucun effet de culture. Ces mécanismes sont le produit de l'évolution. A noter ici que le mot séduction qui appartiend au langage courant est utilisé à des fins scientifiques.
    .
    Par ailleurs on sait qu'a l'explosion du néolitique il y a apparition (pour la partie visible) de la domination masculine (qui perdure aujourd'hui) attestée a travers les armes trouvées dans les tombes. A contrario on trouve des bijoux pour les femmes.
    .
    Pourquoi une telle différence? Pourquoi pas un port symétrique pour les hommes et pour les femmes ou même encore seuls les hommes porteraient des bijoux?
    .
    Ce port des bijoux (éminemment culturel), aujourd'hui, comme à l'époque néolitique n'était-il pas la prolongation des mécanismes de séduction mécaniques (cad biologique) propres aux animaux pour lesquels la notion d'apprentissage n'existe pas.
    .
    Pour finir ce dernier exemple montre que le binome biologique/ culturel est incapable a representer des choses aussi simple que les mécanismes de séduction.

  27. #53
    invite986312212
    Invité

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Disons plutôt, comme expliqué dans l'article cité par Rincevent, que ce sont des exemples où on ne sait pas la part lié au sexe biologique versus le sexe culturel, tout simplement parce que cela peut s'expliquer autant par "l'apprentissage" que par des prédispositions génétiques.
    d'ailleurs les implications de cet article vont assez loin: si le cerveau est construit par l'éducation et si, comme le souligne Kinette, l'éducation des filles est différente de celle des garçons (en moyenne, quoique le terme soit impropre), on peut se demander s'il n'y a pas des différences définitives entre les cerveaux d'adultes hommes et femmes, alors même qu'il n'y aurait pas de différences à la naissance...

  28. #54
    mx6

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Bonjour je vous apporte un exemple vivant qu'est ma soeur, elle a fait spé maths, et toujours classé parmi les meilleurs en maths et PC, elle était motivé pour faire ingénierie mais mon père qui est ingénieur l'a convaincu que c'est pas la meilleure voie pour une femme, car faut se déplacer aux chantiers ect... et il lui a dit la meilleure place pour une femme c'est le bureau, et elle a fait des études en commerce et finance.

  29. Publicité
  30. #55
    mariposa

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par ambrosio Voir le message
    avez-vous remarqué que le débat a dévié de la question (mal posée) de la place des femmes dans la recherche, à celle d'une possible différence d'aptitudes intellectuelles entre hommes et femmes?
    jusqu'à preuve du contraire, rien ne prouve que la pratique de la recherche scientifique nécessite des aptitudes intellectuelles particulières.

    .
    Bonjour,
    .
    Il me semble que la réponse a la question est tranchée par les faits.
    .
    J'ai écrit dans un post précedent:

    "
    Si éventuellement les femmes ne s'intéressent pas aux sciences, c'est essentiellement dans la lignée historique de leur statut social. Cela va de soi.

    Maintenant si l'on fait une comparaison entre aujourd'hui et 50 ans il est indéniable que les femmes s'intéressent aux Sciences. Il y a d'abord le poids de l'histoire qui represente une force d'inertie."

    .

    Je pense que ceux qui posent la question partent du constat, incontestable, qu'il y a beaucoup moins de femmes dans la recherche que d'hommes. Hors prendre un instantané n'a aucun sens puisque, s'intéresser à, veut dire mouvement et donc regarder ce qui se passe dans le temps. Et là un échantillonage de photos sur une période longue montre que les femmes s'interessent aux Sciences.
    ;
    Un petit exemple simple, facile à vérifier.
    .
    J'ai fait mes études à l'INSA de Toulouse. De mémoire sur 800 éleves il devait y avoir entre 12 et 16 filles en 1968. Je parie qu'aujourd'hui qu'il y en a plus de 100. Elles n'en reste pas moins minoritaires, néanmoins l'évolution est sans ambiguités: Les femmes s'intéressent à la recherche.
    .
    En fait il est facile de constater que les femmes conquièrent tous les secteurs de la société, cad tous les corps de métier. d'ailleurs les meilleurs élevers de lycée et collège sont le plus souvent des filles (notamment en math et en physique).
    .
    D'ailleurs les femmes sont de plus en plus presentes dans les hautes instances gouvernementales. L'idée qu'une femme puisse devenir président de la république est une chose devenu hautement probable puisque réaliser. Voir Angela Merkel en Allemagne, Segolène Royal en France, Hilary Clinton aux states etc..
    .
    les femmes conquiérent peu à peu tous les compartiments de la société, la Recherche Scientifique ne fait pas ecxeption.

  31. #56
    _Ulysse_

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par mx6 Voir le message
    Bonjour je vous apporte un exemple vivant qu'est ma soeur, elle a fait spé maths, et toujours classé parmi les meilleurs en maths et PC, elle était motivé pour faire ingénierie mais mon père qui est ingénieur l'a convaincu que c'est pas la meilleure voie pour une femme, car faut se déplacer aux chantiers ect... et il lui a dit la meilleure place pour une femme c'est le bureau, et elle a fait des études en commerce et finance.
    Par contre, la finance ça paye plus qu'ingénieur!

    Sauf en ce moment ...

  32. #57
    L'ydil MyO

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    .
    Hors a l'évidence les rapports sexuels femmes/hommes sont un doux mélange entre le comportement animal (donc génétique) et le détournement de la sexualité dans l'ordre du plaisir (donc culturel).
    Je ne suis pas en désaccord profond avec ton analyse mais deux petite chose ma chifonne :

    - d'une part assimiler déterminisme génétique au régne animal est une erreur puisque leur existence est toujours le fruit d'une interaction (et je ne parles même des proto-culture chez les mammiféres supérieurs).

    - d'autre part, il es probable que la joute nuptiale est des origines instinctives mais je te rappelles qu'il existe des tribus (je ne sais malheureusement plus où, amazonie ou océanie...) où c'est l'homme qui s'ornemente et la femme qui choisit (qui propose...).
    De plus ,il est très courant dans le régne animal que ce soit le mâle qui soit le plus ornementé.

  33. #58
    kinette

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    Ce port des bijoux (éminemment culturel), aujourd'hui, comme à l'époque néolitique n'était-il pas la prolongation des mécanismes de séduction mécaniques (cad biologique) propres aux animaux pour lesquels la notion d'apprentissage n'existe pas.
    Bonjour,
    A te lire on croirait que le port des bijoux et la parure est culturel, mais réservé aux femmes...
    Or, la différence (qui il me semble a tendance à disparaître à nouveau) est très culturelle... dans pas mal de culture les hommes se parent plus que les femmes...

    Je ne vois pas trop en fait ce que ça pourrait apporter dans le débat de départ, et pas du tout ce que ça prouve...

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  34. #59
    mariposa

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bonjour,
    A te lire on croirait que le port des bijoux et la parure est culturel, mais réservé aux femmes...
    Or, la différence (qui il me semble a tendance à disparaître à nouveau) est très culturelle... dans pas mal de culture les hommes se parent plus que les femmes...
    Cela prouve seulement qu'il y a un mouvement trè récent à l'échelle de l'histoire humaine de symétrisation homme-femme a partir d'une situation asymétrique. Je raisonne sur environ 10 à 20 millions d'annés et à partir d'acquis scientifiques non ambigus. Cela n'a rien à voir avec une posture idéologique.

    Je ne vois pas trop en fait ce que ça pourrait apporter dans le débat de départ, et pas du tout ce que ça prouve...

    K
    .
    Justement si le thème de la sexualité est un bel exemple ou il est difficile sinon impossible de séparer le "génétique" du "culturel". Il y a d'ailleurs une quantité énormes d'études qui démontre le fait de tomber amoureux (ou amoureuses) est piloter par ses échanges de phéronomes.

  35. #60
    Gwyddon

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    Cela prouve seulement qu'il y a un mouvement trè récent à l'échelle de l'histoire humaine de symétrisation homme-femme a partir d'une situation asymétrique.
    Ah bon ? Sources ? Non parce que bon dans toutes les cultures primitives la parure est un truc asexue c'est a dire surtout relatif aux cultes religieux ou alors aux expressions de pouvoir. D'ailleurs au passage ceci perdure encore de nos jours (si les couronnes des rois ou les costumes des pretres ce n'est pas de la parure, je ne sais pas ce qu'il te faut )

    Je raisonne sur environ 10 à 20 millions d'annés et à partir d'acquis scientifiques non ambigus. Cela n'a rien à voir avec une posture idéologique.
    J'aimerais avoir tes sources scientifiques si formelles et tranchees


    Il y a d'ailleurs une quantité énormes d'études qui démontre le fait de tomber amoureux (ou amoureuses) est piloter par ses échanges de phéronomes.

    Ce n'est pas ce que j'ai entendu dire loin de la... J'ai plutot entendu dire que les etudes ont demontre que les pheromones jouent un role marginal dans les rapports humains du fait de nos aspects social et culturel complexes (d'ailleurs au passage comment expliquerais-tu les phenomenes pas si nouveaux que ca de romance par correspondance si c'etait les pheromones qui piloteraient ?)
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Sur le même thème :

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. pourquoi les pyramides résistent aux séismes?
    Par drine02 dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/07/2009, 12h43
  2. Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ?
    Par Fab63 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/08/2007, 18h54
  3. Faire connaître les femmes chercheurs en sciences de la vie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/11/2005, 11h15
  4. Prévenir l'exploitation des femmes dans les sciences du vivant
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/03/2005, 12h56