Discussion fermée
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 95

Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?




  1. #1
    Stimullus

    Wink Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Médiat

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Stimullus Voir le message
    Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?
    Suppression demandée !
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  4. #3
    archeos

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Hello!
    Citation Envoyé par Médiat Voir le message
    Suppression demandée !
    +1 (et vite s.v.p.)
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)


  5. #4
    MaliciaR

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Scusez mwé, je suis d'accord avec le post d'ouverture : j'ai arrêté de m'intéresser aux sciences le jour où on m'a fait une opération pour changer de sexe. Aujourd'hui, je suis fille et je ne m'intéresse absolument plus du tout aux sciences, comme les intervenants réguliers de ce forum ont pu le constater.

    Bon, ok et cours très très vite en votant pour la suppression.
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  6. #5
    Jiav

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Stimullus Voir le message
    Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?
    Merci de relire la charte, notamment le passage sur les civilités attendues.

    Concernant la question, je ne suis pas convaincu qu'elle doive être mis à la poubelle.


    La façon dont elle est formulée sonne stéréotype idiot, mais on peut faire un effort pour l'interpréter dans le sens "Pourquoi les femmes sont moins présentes dans les filières scientifiques, et de moins en moins à mesure qu'on monte les échelons.". Un facteur explicatif est la présence de stéréotype idiot.

    Comme ce n'est toujopurs pas de l'épistémologie, je vais mettre ça en débat.
    L'été vient.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jiherve

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    bonsoir
    je n'en sais rien mais je trouve cela bien triste, en électronique (hardware) il y a moins de 10% de femme au niveau ingénieur.
    cela doit quelque part refléter le peu de filles en prépa matheuse, pourtant celles qui s'y "risquent" sont plutôt bonnes.
    Encore un mystère de la génétique!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  9. #7
    JPL

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    Encore un mystère de la génétique!
    Pas de la génétique, parce c'est une autre forme de stéréotype i.....(censuré), c'est simplement la longue histoire du contexte social.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  10. Publicité
  11. #8
    kinette

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Bonjour,

    La différentiation commence généralement très très tôt... quand les parents choisissent les jouets de leurs enfants déjà.
    Regardez autour de vous...

    Ensuite, les retour de l'entourage par rapport aux aptitudes des bambins seront certainement différents: on encouragera les filles à s'intéresser à certaines choses, les garçons à d'autres...

    Ca continue généralement à l'école... ça a même été montré par des études de psychologie...
    Les clichés ont la vie dure, et à niveau égal en maths, on dira que le garçon est doué, et la fille travailleuse...
    De même, on encouragera peu les aptitudes des garçons pour les langues, la communication...

    Mais il y a des filles qui passent entre les mailles... si je regarde les amies qui j'ai qui sont parties en sciences, je me rends compte que la majorité on eu une éducation plus libre, moins orientée que la majorité de la population.

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #9
    Yvanhoe

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    J'en discutais avec une amie informaticienne et féministe il y a quelques jours. Il est vrai que je n'étais jamais allé bien loin dans ma réflexion au delà de la conclusion "c'est un archétype qui s'auto-entretient : garçons techniques et filles littéraires" Notre discussion m'a amené à des éléments de réponses peut être un peu plus fouillés.

    Tout d'abord, il importe de voir quelle était la situation il y a encore moins d'un siècle. Ce sont nos mères et nos grand-mères qui se sont battues afin d'obtenir la fin du machisme dans les différentes branches professionnelles. Rappelons que le droit de vote, un droit tout de même fondamental, n'a été accordé aux femmes qu'en 1944 en France.

    Certaines professions, que ce soit par des règles officielles ou par des préjugés officieux avaient donc un taux de mixité proche de zéro et l'ont gardé jusqu'aux années 60-70. Il est malaisé pour n'importe quelle profession de passer de 0% à 50% de femmes, d'autant plus qu'aujourd'hui encore, le taux de femmes dans la population active est en deça (45% en France)

    Je ne pense pas être le seul dans ce forum à avoir eu une vocation scientifique (enfin, plutôt technique) assez jeune. Et je ne pense pas être le seul à avoir eu des parents qui m'ont encouragé à poursuivre la voie que j'appréciais. Si j'avais été une fille de 10 ans en 1960, aurait-ce été un plan d'avenir envisageable ?

    Au fur et à mesure que des modèles sont apparus, que l'on a vu des scientifiques femmes acquérir de la renommée (Marie Curie ça va un temps mais c'était il y a longtemps) et surtout que des scientifiques ouverts d'esprit ont commencé à élever leurs filles en les guidant volontiers dans leurs pas, les ratios ont petit à petit augmenté. Le processus est lent mais il existe et la progression se fait dans le bon sens. C'est une mutation qui prend deux ou trois générations à se faire. Dans l'intervalle, mesdames et mesdemoiselles, pas de réactions épidermiques dés que l'on se met à parler d'astronomie ou de physiques ("trucs de mecs !") et vous messieurs, pas de condescendance ni de réticence à parler de sujets scientifiques à le plus charmante partie de l'humanité.

  13. #10
    Cécile

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    D'abord, tout dépend de ce qu'on regarde exactement.
    Les filles sont certes minoritaires en classes prépa et en écoles d'ingé, mais c'est moins le cas en fac. Probablement parce qu'elles sont moins poussées vers la compétition des classes prépa, et qu'elles ont moins confiance dans leurs capacités.
    Les filières bio et médecine sont majoritairement féminines. La chimie est relativement mixte. La physique, les maths, les sciences de l'ingénieur... sont en effet plus masculines. Donc d'une manière générale, on ne peut pas dire "les sciences n'attirent pas les filles".

    Des études de sciences sociales ont montré que les parents et les enseignants poussaient moins les filles vers les sciences, à niveau égal dans les matières scientifiques, que les garçons. C'est encore plus vrai pour les prépas, où beaucoup de parents et enseignants ont peur que ce soit trop dur pour les filles (mais pas pour les garçons).

    Concernant le grand public, je ne sais pas si les femmes s'intéressent moins aux sciences que les hommes (hors hi-tech, qui est très masculin, mais je n'appelle pas ça des sciences). Je n'ai pas connaissance d'études montrant, par exemple, que les journaux ou livres scientifiques seraient plus achetés par des hommes. Et il me semble qu'il y a aussi peu de sciences dans FHM ou Optimum que dans Elle ou Marie Claire (bon, OK, y'a un peu d'anatomie dans Playboy )

  14. #11
    invite986312212
    Invité

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?


  15. #12
    Urgon

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Je me pose la question, sérieusement et sans esprit de polémique, simplement par honnêteté intellectuelle, de savoir pourquoi il serait après tout exclu qu'il puisse exister des origines autres que sociologiques ou culturelles à cet état de fait.

    Je suis bien certain que la sociologie et la culture joue un rôle non-négligeable, et pourquoi pas prédominant, mais cela exclue-t-il d'autres raisons pour autant ? Pourquoi serait-il exclu qu'il puisse exister des différences physiologiques (comme il en existe globalement entre les H et les F) ou fonctionnelles dans le cerveau pouvant impliquer in fine cet état de fait ?

    Je ne raisonne pas en terme de supériorité ou d'infériorité, je précise, mais en termes de différences, et - globalement - d'équivalence, entre les capacités masculines et féminines, mais équivalence ne signifie nécessairement pas égalité en tous points.

    Après tout, on entend tous parler d'expériences comparant certaines capacités comme la perception des objets en 3D, ou - en faveur des femmes - sur l'esprit d'analogie, qui montrent des différences statistiques significatives entre les hommes et les femmes.

    Je sais que le débat est potentiellement sans fin, car on peut toujours justifier même ces tests par une rétroaction de la culture ou de la sociologie sur les fonctions intellectuelles (mais la rétroaction pourrait tout aussi bien être inverse !) .

    Je pense en ce qui me concerne que la réalité est probablement un mélange entre la sociologie/culture et des différences physiologiques impliquant in fine des goûts différents.

    Est-ce qu'il existe des arguments ou des études probantes qui mèneraient à penser que cette opinion n'est pas tenable ?

  16. #13
    _Ulysse_

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    La promotion des femmes ne doit pas devenir une doctrine sociologique ni se faire "contre" les hommes sous peine d'exclure les hommes des études supérieurs. En France, cette menace est lointaine mais il faut veiller à éviter le type de dérive que j'ai pu observer au Québec, où j'ai terminé mes études.
    L'évolution doit être dénuée d'idéologie elle soit se faire par la fin des stéréotypes éducatifs et une progression moins "guidée" qu'elle ne l'est actuellement. Laissant ainsi tout loisir aux filles comme aux garçons de s'intéresser aux filières de leur choix sans pression extérieure (famille,profs,société) .

    Pour moi, hommes et femmes ont les mêmes capacités exactement.

    La différence est sociologique et uniquement sociologique.

    Que ce soit dans un sens comme dans l'autre.

  17. #14
    John78

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Urgon Voir le message
    Est-ce qu'il existe des arguments ou des études probantes qui mèneraient à penser que cette opinion n'est pas tenable ?
    La situation c'est que beaucoup de femmes accedent a des métiers scientifiques et y réussissent aussi bien, parfois mieux que beaucoup d'hommes. Donc assez intuitivement il en découle que si hérédité il y a, celà ne doit pas jouer beaucoup, et même vraiment a la marge...

    Par contre il y a un point a évoquer, c'est que les études et les métiers liés au science sont du long, voir du tres long terme, et la possibilité pour une femme d'avoir des enfants et de s'en occuper constitue encore souvent un handicap de carrière, même si le rôle des pères évoluent et que ces derniers épaulent de plus en plus leur compagne dans l'éducation des enfants. Hélas il y a encore du chemin a faire, bien des patrons de labo ont des réticences a embaucher des jeunes femmes qui n'ont pas encore d'enfants de peur qu'elle "tombe" (!) enceinte... Je pense que cette opinion est surement aussi partagée dans plein de boites où les femmes ont vocation a avoir des responsabilités (ingénieur etc...)


    A+
    J

  18. #15
    Cécile

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Urgon Voir le message
    Je me pose la question, sérieusement et sans esprit de polémique, simplement par honnêteté intellectuelle, de savoir pourquoi il serait après tout exclu qu'il puisse exister des origines autres que sociologiques ou culturelles à cet état de fait.
    Cela n'exclue rien. Simplement, il est impossible de prouver une différence intellectuelle innée entre hommes et femmes : il faudrait supprimer l'aspect culturelle pour pouvoir comparer, ce qui est bien sûr impossible.

    Pourquoi serait-il exclu qu'il puisse exister des différences physiologiques (comme il en existe globalement entre les H et les F) ou fonctionnelles dans le cerveau pouvant impliquer in fine cet état de fait ?
    Toutes les études qui ont tenté de prouver cette différence physiologique se sont plantées.
    En plus, il est vrai que ça rappelle de mauvais souvenirs (les soi-disant différences physiologiques entre les cerveau des Noirs et des Blancs...).

    Après tout, on entend tous parler d'expériences comparant certaines capacités comme la perception des objets en 3D, ou - en faveur des femmes - sur l'esprit d'analogie, qui montrent des différences statistiques significatives entre les hommes et les femmes.
    Oui, mais là encore, est-ce inné ou acquis ?

    Je pense en ce qui me concerne que la réalité est probablement un mélange entre la sociologie/culture et des différences physiologiques impliquant in fine des goûts différents.
    Je pense que le poids du culturel est tellement fort qu'il restera toujours impossible de dire "telle attitude est du domaine de l'inné, telle autre est du domaine du culturel". Cela implique non d'imposer une présence équivalente des hommes et des femmes partout, mais de supprimer tout frein et toute discrimination volontaire ou involontaire à la prrésence d'hommes et de femmes dans chaque secteur. Clairement, ce n'est pas encore le cas en sciences, puisque plusieurs études sociologiques ont montré qu'on orientait plus les garçons que les filles vers les sciences, à niveau égal.

  19. #16
    Cécile

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par John78 Voir le message
    La situation c'est que beaucoup de femmes accedent a des métiers scientifiques et y réussissent aussi bien, parfois mieux que beaucoup d'hommes. Donc assez intuitivement il en découle que si hérédité il y a, celà ne doit pas jouer beaucoup, et même vraiment a la marge...
    Par contre il y a un point a évoquer, c'est que les études et les métiers liés au science sont du long, voir du tres long terme,
    Pas forcément. Tu penses bien sûr au chercheur, à l'enseignant-chercheur ou à l'ingénieur(e), mais il y a aussi les IUT et les BTS scientifiques, et même les bacs pros scientifiques, où les garçons sont bien plus présents que les filles.
    Sinon, je suis d'accord sur le frein que constitue la maternité. Mais c'est vrai pour toutes les professions à responsabilité. Pourtant, il y a aujourd'hui plus de femmes que d'hommes dans les études de médecine, malgré la longueur des études.

  20. #17
    Pera

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    je demande la suppression de ce post, et l'elargissement de la parite pronee an politique a d'autres metiers comme: chauffeur-routier, sage-femme, instit en maternel, footballeuse(euse) professionel(le), garagiste et gogo-dancer(euse).

    homme et femme sont different, certains jouent aux voitures d'autres aux poupees. et ce n'est pas parce que qqn est different qu'il ne faut pas le respecter.

    ces differences sont prouvees scientifiquement. le sens de l'orientation meilleur chez les hommes, le multi-tache bug-proof chez les femmes, etc....



    a nous de savoir que ca ne les empeche pas d'etre egaux, et qu'il est inutile, caduque, voire nefaste de leur demander de se ressembler.

    il y a plus de garcons en phisyque, pas mal de fille en chimie, bcp en bio.
    tres peu de mecs en fac de lettres, etc...

    a +

  21. #18
    invite986312212
    Invité

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Urgon Voir le message
    Après tout, on entend tous parler d'expériences comparant certaines capacités comme la perception des objets en 3D, ou - en faveur des femmes - sur l'esprit d'analogie, qui montrent des différences statistiques significatives entre les hommes et les femmes.
    j'ai l'impression que ces études sont contestées, et qu'il est trop tôt pour accepter comme un fait une différence de capacités cognitives entre hommes et femmes. Dans tous les cas, si c'est confirmé, il s'agira d'une différence en moyenne (comme la différence de taille), et je suis persuadé que la variabilité à l'intérieur d'un genre est très grande. S'agissant des scientifiques, à supposer qu'ils ont besoin de capacités cognitives particulière (ce qui reste à prouver), elles pourront vraisemblablement être rencontrées aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

  22. #19
    Pera

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    de toute facon, comment mesure-t-on l'intelligence....?

    ces etudes peuvent montrer des differences dans des domaines specifiques. mais ne repondront jamais a la question "qui est le plus intelligent".

    bien a vous

  23. #20
    Urgon

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Clairement, ce n'est pas encore le cas en sciences, puisque plusieurs études sociologiques ont montré qu'on orientait plus les garçons que les filles vers les sciences, à niveau égal.
    Je suis globalement plutôt d'accord avec ta réponse : c'est très difficile de faire la part des choses, mais il est important de ne rien exclure par principe.

    Sur la fin de ta réponse, que j'ai citée ci-dessus, une remarque : mon expérience personnelle est que on n'a pas besoin tant que cela de "pousser" ou "orienter" les garçons vers une carrière scientifique. En ce qui me concerne, et ce qui concerne beaucoup de mes connaissances masculines, l'attrait vers les sciences ou vers les métier technologiques date de très tôt , et nul n'a eu besoin de m'y pousser ou de m'y orienter bien au contraire. Généralement, les hommes que je rencontre en science n'y ont pas été "poussés" ou "orientés", du moins explicitement et consciemment (par la culture ambiante - peut-être).

    A contrario, toujours de mon expérience personnelle (peut-être, et même sûrement, non significative) les femmes que je connais dans ce domaine (informatique pour ce pas le nommer) font très bien ce métier et y réussissent autant voire mieux que les hommes - là n'est pas la question - mais n'ont pas eu (globalement, sauf exception) cette sorte d'atavisme qui les poussent "naturellement" vers ces matières. Ce sont plutôt elles qui y ont été poussée, ou s'y retrouvent un peu par hasard (toujours sauf exception).

    C'est cet "atavisme", que je ressens très fortement chez moi, mais aussi chez beaucoup de collègues masculins, et chez bien peu de collègues féminines, qui m'amène à penser - à ressentir plutôt, soyons honnête - ce que j'ai écrit plus haut.

  24. #21
    kinette

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Pera Voir le message
    je demande la suppression de ce post, et l'elargissement de la parite pronee an politique a d'autres metiers comme: chauffeur-routier, sage-femme, instit en maternel, footballeuse(euse) professionel(le), garagiste et gogo-dancer(euse).
    Bonjour,
    Pourquoi donc supprimer ce post? Ce site s'intéresse à la science, il n'est pas illogique que la question ait porté sur la science. Si tu souhaites poser d'autres questions, tu peux.

    homme et femme sont different, certains jouent aux voitures d'autres aux poupees. et ce n'est pas parce que qqn est different qu'il ne faut pas le respecter.
    Sauf que j'ai passé mon enfance à jouer aux voitures, au mécano, à grimper dans les arbres... et je ne suis pas un cas isolé.
    J'ai pas vu de préférence innée chez les tout petits pour une voiture ou une poupée...
    Dans ma génération, en primaire, autant de filles jouaient au ballon dans la cour que de mecs. On jouait aux billes, et on participait aux tournois de rugby. Dans ma classe de CE2, lors d'un tournois de rugby, notre équipe fut principalement féminine, et s'en sortait plutôt bien

    ces differences sont prouvees scientifiquement. le sens de l'orientation meilleur chez les hommes, le multi-tache bug-proof chez les femmes, etc....
    Je pourrai aussi te prouver scientifiquement que les esquimaux sont meilleurs pour la chasse aux phoque que les européens, et que les européens sont meilleurs pour la conduite de voiture...
    Le cerveau est un organe plastique, qui apprend, et s'améliore. Regarde dans les activités qu'on propose traditionnellement aux filles si beaucoup développent la reconnaissance spatiale, et ce que ne développent pas les "activités masculines"...
    Le truc amusant, c'est qu'en fac notre prof de psychophysio avait voulu tester cette fameuse différence (qui ceci dit en passant est faible): résultats opposés aux attentes... évidemment on était des étudiants de sciences, ça modifie peut-être la donne.
    Les taxis de Londres ont été testés pour leurs aptitude spatiale, et ils s'en sortent mieux que la majorité des gens... pourquoi? Y a un chromosome du taxi?

    M'étant orientée vers un domaine théorique, comportant pas mal de technique, je suis chaque jour confrontée à la connerie des gens qui s'imaginent qu'à partir du moment où c'est un peu plus technique, c'est pas pour les filles... agaçant de voir mon chef dire aux étudiants de la station de poser systématiquement leurs problèmes de stats à un autre chercheur plutôt qu'à moi par exemple (alors qu'il n'est pas meilleur). Ce genre de réactions sont généralement totalement inconscientes, mais sont pesantes (heureusement, ayant donné des cours avec le même chercheur, je vois que mes étudiants s'adressent à moi en priorité lorsqu'ils ont une question ).

    Sur la fin de ta réponse, que j'ai citée ci-dessus, une remarque : mon expérience personnelle est que on n'a pas besoin tant que cela de "pousser" ou "orienter" les garçons vers une carrière scientifique. En ce qui me concerne, et ce qui concerne beaucoup de mes connaissances masculines, l'attrait vers les sciences ou vers les métier technologiques date de très tôt , et nul n'a eu besoin de m'y pousser ou de m'y orienter bien au contraire. Généralement, les hommes que je rencontre en science n'y ont pas été "poussés" ou "orientés", du moins explicitement et consciemment (par la culture ambiante - peut-être).
    Il n'y a pas besoin de forte pression visible pour que les gens soient "poussés" à quelque chose (il suffit de penser un peu à la façon dont fonctionne la pub).
    Dans une société où les modèles proposés aux hommes et femmes diffèrent, où les professeurs ne réagissent pas de la même façon selon le sexe des enfants, à performance pourtant égale... on est nécessairement "poussé".
    Ca apparaît plus ou moins tôt: au départ les parents, les proches ont une importance déterminante... puis tout doucement ça s'élargit. Sur la première étape, j'ai eu la chance d'avoir des parents ouverts... après ça s'est parfois gâté, ça a été source de problèmes avec certains enseignants, c'est actuellement source de problèmes avec mon chef...
    Ce n'est évidemment pas exclusif des sciences, et les hommes peuvent souffrir aussi de ces différences.

    A contrario, toujours de mon expérience personnelle (peut-être, et même sûrement, non significative) les femmes que je connais dans ce domaine (informatique pour ce pas le nommer) font très bien ce métier et y réussissent autant voire mieux que les hommes - là n'est pas la question - mais n'ont pas eu (globalement, sauf exception) cette sorte d'atavisme qui les poussent "naturellement" vers ces matières. Ce sont plutôt elles qui y ont été poussée, ou s'y retrouvent un peu par hasard (toujours sauf exception).
    Désolée mais je n'y crois pas... quand je regarde les générations plus jeunes que la mienne, je vois que les filles (et heureusement) s'approprient enfin le domaine de l'informatique, et aiment autant le domaine que les hommes
    Mais il y a du boulot: je vois encore chez les étudiants la différence d'assurance (et non de compétence ou de douance) dans un domaine comme les statistiques... et je vois aussi comment c'est amplifié par certains enseignants.

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  25. #22
    Pera

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    euh kinette, si tu n'est pas d'accord avec le fait qu'hommes et femmes sont differents, je te propose qu'on se montre ce qu'on a entre les jambes.

    j'ai pas dit "inegaux" mais "differents".

    Je pense que ca saute aux yeux.

    Ensuite, effectivement, un individu (toi) n'est pas representatif d'un groupe, tu l'as bien demontre. malheureusement ta demonstratino est hors-sujet.

    sinon j'aui une question, c'est quoi la proprtion de femmes dans les taxis londoniens?

    pour info, ils sont surtout reputes pour leur grande memoire.

    a+

  26. #23
    tortuenaute

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Je ne sais pas vous , mais moi j'ai fais des études supérieurs en chimie et la quasi totalité de mes profs : Chimie organiques, physiques, chimie minérale, technologie étaient des femmes !

    Non les femmes sont aussi présente que les hommes, mais semblent avoir des gouts prononcés pour la pédagogie et donc l'enseignement. C'est d'autant plus agréable que leurs niveaux d'études est souvent remarquable ( doctorat et autre) et elles se lancent ensuite bien volontiers dans des carrières d'enseignantes..

    En tout cas c'était mon cas a L'ENCPB de paris il y a 15 ans .

    cordialement.

  27. #24
    Gwyddon

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par tortuenaute Voir le message
    Non les femmes sont aussi présente que les hommes

    C'est vrai qu'en physique theorique j'en vois beaucoup

    Tu prends l'exemple de la chimie qui est justement l'exemple typique du machisme ambiant qui a souvent fait qu'il y a plus de femme que d'homme en chimie : "la chimie c'est d'la cuisine, c'est bon pour les nanas"

    En fait tu etais dans un secteur particulier

    Mais si on regarde les filieres a la fac de sciences industrielles, de physique fondamentale, de mathematiques, d'informatique et bah ce n'est pas tres rassurant quant au ratio homme/femme
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  28. #25
    Pera

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    bon pour kinette, stp. un petit travaille de recherche.

    tu vas comparer le nombres d'hommes et femmes dans les professions suivantes:

    sage-femme
    chauffeur PL
    plombier chauffagiste
    speakrine
    instit en maternel
    trader (c'est la mode)

    et tu concluras qu'il y a pas autant de femmes que d'hommes.

    sans etre inegaux (on ne peut pas juger) ils sont differents.

    a + et bonne recherche

  29. #26
    Ryuujin

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Tient, je suis en école d'ingénieur, et il y a 70% de filles...

  30. #27
    invite986312212
    Invité

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    oui mais t'es à l'agro ? (vu ta localisation). Moi je suis dans un labo d'écologie, il y a une majorité de femmes, mais j'ai étudié les maths et il y avait une majorité d'hommes parmi les étudiants (70% au pif) et quasiment tous les profs étaient des mâles.

  31. #28
    mh34

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Bonjour tout le monde.
    Peut-être qu'il faut laisser un peu de temps aux choses pour se faire?
    Qui aurait dit au début du 20è siècle que les femmes seraient majoritaires en fac de médecine en 2008?
    Je suppose que maintenant, plus personne ne doute qu'elles soient intéressées par ce domaine, non?
    Rendez-vous dans quelques dizaines d'années, pour ceux qui seront encore là, et peut-être que notre discussion d'aujourd'hui paraitra complètement dépassée, que le nombre de chercheuses en physique théorique égalera celui des chercheurs ( pour ne prendre que cet exemple).
    Je suis persuadée, comme Kinette, que tout ça est culturel...allez, disons à 99%.

  32. #29
    Gwyddon

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Tient, je suis en école d'ingénieur, et il y a 70% de filles...
    Agro = truc de filles, comme la chimie (ce n'est pas ce que je pense, attention !) : la nature, les animaux, etc... Il faut de la douceur

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Je suis persuadée, comme Kinette, que tout ça est culturel...allez, disons à 99%.
    C'est aussi le sens de mes propos
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  33. #30
    John78

    Re : Pourquoi les femmes ne s'intéressent pas aux sciences?

    Les chiffres sont éloquants au CNRS :

    http://www.cnrs.fr/mpdf/spip.php?article201

    Impressionant en math et en physique, seulement 17% de femmes, et même parmis les nouveaux recruté (CR2) la part des femmes reste largement minoritaire (a peine 1/3)...

    A+
    J

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. pourquoi les pyramides résistent aux séismes?
    Par drine02 dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/07/2009, 12h43
  2. Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ?
    Par Fab63 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/08/2007, 18h54
  3. Faire connaître les femmes chercheurs en sciences de la vie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/11/2005, 11h15
  4. Prévenir l'exploitation des femmes dans les sciences du vivant
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/03/2005, 12h56