Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 86 sur 86

La robotique avenir de l'humain ?



  1. #61
    invite231234
    Invité

    Re : La robotique avenir de l'humain ?


    ------

    Citation Envoyé par washka Voir le message
    Me référant au tout premier message du post (veuillez m'excusez ça fait "parachutage", je compte sur votre tolérance...)

    La robotique avenir de l'humain ?

    En la prenant dans son contexte, je pense pouvoir lire cette question de deux manières différentes, voir peut être même plus.

    1) La robotique est-elle =notre= avenir?
    2) L'avenir est-il celui de la robotique (sans forcément être celui de l'humain)?
    3) ?

    Je peux donc la considérer comme un peu ambigüe, dans un soucis de rigueur pourriez vous la reformuler un peu plus clairement? Le terme "remplacer" aussi prête parfois à confusion, le terme "futur" est assez imprécis...

    Sachant que ce genre d'ambigüité a déjà été posé par des auteurs extrêmement connus et qui ont déjà beaucoup traité sur un sujet (qui ne date pas d'hier).

    Une question où on ne défini pas suffisamment bien le sujet, est souvent une question vide (de sens) et qui a souvent tendance à prêter à confusion, non? J'ai du apprendre cela en fin de maternelle...

    En lisant le terme "dérive" sur le premier post, j'ai l'impression que sur ce forum vous naviguez sur des courants d'arguments sans trop les prendre au sérieux, ni vraiment considérer ou se situe l'importance de la question.
    On est la pour discuter "cool", pas trop se prendre la tête, selon son point de vue sur la question chacun donne son petit opinion, bref ça part un peu dans tout les sens qui finit d'ailleurs un peu par se perdre...

    J'aimerai souligner le fait que pour le lecteur ça fait un contenu très riche mais pas du tout structuré.
    (C'est comme ça sur tout les forums, je sais)
    D'un côté, ne pas trop se prendre au sérieux, c'est une ouverture d'esprit, mais d'un autre sans cohérence une argumentation perd la grosse partie de son utilité. Maintenant c'est peut être pas le but, je ne sais pas moi?
    Il y avait un tableau de Magritte assez intéressant sur l'art de la conversation.

    Vous (et moi) passez peut-être des heures à écrire des choses sans vraiment y porter d'importance, je trouve cela un peu dommage, futile ou vide, et un peu triste finalement.
    Non, c'était pas triste, c'était juste enivré !
    Merci pour ta critique constructive et sensée !
    Je vais essayé d'apporter une nouvelle vision, l'humanité telle qu'on la connait est voué à disparaître/"disparaître" (les guillemets c'est pour : se modifier fondamentalement au delà de l'espèce) ...
    Donc que décide-t-on ? Souhaite-t-on (là faudrait définir le "on" car je ne sais pas si je parle au nom de l'humanité toute entière ... ! ) laisser une trace "vivante" de notre passage ?
    La réponse à cette question "existentielle", était oui et on devait discuter sur la manière de l'obtenir.
    Je ne vois guère de choix possible :
    _ou on évolue génétiquement (artificiel ou non) et ainsi créer une nouvelle espèce ...
    _ou notre technologie devient autonome ...
    J'ai voulu aborder le second choix de façon scientifique ... je ne sais si c'est réussi ! en même temps ta critique me dit que ça part dans tout les sens (vu que j'étais bourré ... scuse-me ! ), mais surtout je voulais éviter de lever des débats de fonds sociétaux !

    Alors je ne sais pas si ça te satisfera mais c'est un nouveau départ pour moi (j'ai arrêté de boire mais j'ai du perdre quelques neurones au passage ... ) !

    @ +

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    foreseen

    Red face Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Bonjour,

    Je suis nouvelle membre de ce forum.

    J'ai d'intéressantes vidéos sur les androïdes si cela peut vous aider à débattre :

    - Le robot Asimo, invention de la firme Honda, a déjà des mouvements très humains et pleins de délicatesse, et sait se rendre utile (courir, apporter et poser un plateau, accompagner la marche d'une autre personne, éviter un obstacle, danser, jouer au foot....) : http://youtu.be/Q3C5sc8b3xM

    - le robot Actroid-F, inventé par la société Kokoro et le laboratoire AIST LAB, est particulièrement doué en expressions humaines, ce qui ne manque pas de rappeler l'émouvante androïde Rachel du film "Blade Runner" : http://youtu.be/x0S_TqeNDtA

    Voici une version masculine qui s'appelle Jules, créé par Hansonrobotics.com : http://youtu.be/ez0JVeSQ0tM

  4. #63
    Xoxopixo

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Foreseen
    J'ai d'intéressantes vidéos sur les androïdes si cela peut vous aider à débattre :
    Interressant merci.

    Voici également une version de type humanoide plutot dynamique, conçue par la société qui a créé le fameux BigDog.
    Il s'agit ici de PetMan :

    Citation Envoyé par Globservateur
    L'humanoïde n'est plus une fiction. Il existe.

    Je ne parle pas de cette aimable simili-institutrice japonaise au visage de latex...

    Celui mis au point par l'entreprise américaine Boston Dynamics est exactement le contraire: pas de tête, mais une lampe clignotante rouge. En revanche, il a un corps qui reconstitue la mécanique humaine, court sur un tapis roulant, peut sauter, s'agenouiller, saluer... et même simuler la température du corps et la transpiration.

    Ce robot qui répond au doux nom de Petman (pour Protection ensemble test mannequin) est une commande du Pentagone destinée à tester les futurs uniformes de l'armée américaine. Pas à combattre...
    http://globservateur.blogs.ouest-fra...humanoide.html
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  5. #64
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    ce qui ne manque pas de rappeler l'émouvante androïde Rachel du film "Blade Runner"
    Ouaip...sauf que l'androïde en question était jouée par une actrice bien humaine...

  6. #65
    DomiM

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    oui mais après il suffira de remplacer l'opératrice par des puce neuronale et quand on les aura mis dans les real doll love
    ############################
    on aura résolue le problème de la surpopulation humaine
    Pour savoir où ils en sont en 2011 tapez RealDoll sur ggogle
    Dernière modification par mh34 ; 11/11/2011 à 09h21.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  7. #66
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    DomiM, on a archivé très récemment deux messages donnant des liens équivalents ( certes les messages n'étaient pas écrits tout à fait dans le même esprit) merci de vous abstenir de ce genre de "déviation". Et je préviens que le prochain message faisant allusion à cette application sera archivé sans préavis.

  8. Publicité
  9. #67
    washka

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Bacchus noie sa tristesse, mais parfois quand il parvient à rester juste il chante avec ses compères en tout joyeuseté, reste à le réveiller le lendemain et à le faire tenir debout...

    l'humanité telle qu'on la connait est voué à disparaître/"disparaître"
    Mon opinion très personel (du moment):
    Hmmmm, non, c'est une affirmation basée sur une forme de certitude proche de la vérité d'accord, mais non.
    Un "si" reste un "si". Voué pas voué, moi pas d'accord.

    Et l'histoire du soleil, mwé, et dans cette optique là c'est pas pour tout de suite quand même, de là à dire que?
    Il y a du probable, mais que d'incertitudes jusque là.

    Donc j'aimerai que tu imagines peut-être aussi le cas ou "Non!", l'humanité n'est pas voué ni à "disparaître", ni à disparaître.
    Comme ça on élargit le débat, qu'est ce que tu en penses?

    Tient à propos de l'argument disparaitre/"disparaitre" et de celui de trace, je viens de monter une petite théorie cyclique sur le tas comme ça, pouf en deux secondes, c'est tout à fait hypothétique et pas très crédible mais c'est marrant à lire, en tout cas moi ça m'a fait rire en y pensant:

    Imaginons que nous avions des ancêtres extrêmement "intelligents" qui en prévoyant la fin de leur civilisation de la même manière que nous (fin dont ils sont responsable ou pas), auraient voulu laisser une trace derrière eux, après une grande catastrophe planétaire par exemple, voir une catastrophe plus grande encore, ou dans le cadre d'un voyage spatial, je sais pas moi les possibilités sont nombreuses...
    Imaginons que ces ancêtres (ou une forme d'entité quelconque) au moyens de toutes leurs "sciences" aient construit des "êtres" extrêmement basiques et simple à la base (des petits robots, des petits morceaux de codes qui...un peu comme la vie finalement) car les règles que devaient suivre ces petits éléments préprogrammés étaient probablement assez floues (règles associées à un environnement pas totalement connu peut-être).
    Bref plan un peu brouillon car s'effectuant dans un endroit très peu connu, ou très instable, bref la loi du "plus simple" pas parfait mais "effectif" au lieu du plus complexe ou du plus parfait ou "on n'est pas sur que ça convienne dans un cas XXXY".

    Petits morceaux de "chose" programmés pour évoluer et se développer vers une forme qui leur ressemble (au plus proche), pour peut-être ou pas pouvoir s'y réintégrer d'une manière ou d'une autre au moyen d'une technologie de transfert ou enfouie (un peu bidon s'ils ont disparus), ou tout simplement que la forme de "conscience" de cette entité "vivante" ou pas redevienne plus ou moins celle de base, que sais-je.

    Bref l'être humain serait peut être déjà d'une certaine manière un "robot", qui évolue.
    Certains généticiens/biologistes/programmateurs et autres m'appuieront ou pas...
    Alors pourquoi forcément vouloir faire "plus" ou aller "plus vite"?

    Théorie farfelue, mais en voulant nous-même nous "remplacer" par des robots, peut-être sautons-nous une étape importante, voir très très importante qui pourrait être fatal au "programme" précédent, qui sait?

    On dit souvent que j'ai une imagination débordante, et j'ai parfois envie de répondre: Mais elle déborde de où?


    Mais sur la thématique de ce petit conte fantaisiste, notre robotisation à nous n'a peut-être aucun, mais alors là =aucuns= intérêts pour notre devenir, car il y a peut être d'autres types de solutions à nos "problèmes" (ou pas).
    Cela-a-t-il été un peu envisagé? Je ne sais pas? Question intéressante, non?

    T'es pas obligé de prendre un bâton pour faire tomber une pomme d'un arbre, tu secoues un peu, au bon moment, et ça tombe tout seul, mais c'est vrai que c'est plus facile avec un bâton en effet.
    Et surtout, surtout, ça frustre moins car tu peux en décider...mais ça ne veut pas dire que ta pomme sera forcément mûre ou qu'en donnant un coup de bâton il ne te retombe dessus, voir toute la branche.
    Il y a aussi des contres-exemples à mon histoire de pomme, je n'ai pas de doutes la-dessus.

    Sinon pour tes guillemets arxiv, mon "espèce", mortelle, avec ses handicaps, ses maladies, ses souffrances, sa stupidité, ses faiblesses, ses limites, moi perso, je l'aime bien.

    Je ne joue pas de violon comme ce petit toyota:
    http://www.youtube.com/watch?v=EzjkBwZtxp4
    Je ne joue pas de violon, comme ce petit "prodige" de la technologie, je ne m'imagine même pas la recherche, les moyens financiers, toutes les équipes, l'effort, le développement, les matériaux, les mécanismes, les structures, les systèmes, sous-systèmes, les contraintes physiques et matérielles, les circuits, les synthèses chimiques, la programmation...

    J'adore la robotique et les pas qu'elle fait sont épatants, mais quand je vois ce clip je vois deux violons.
    Peut-être un jour apprendrai-je le violon, peut-être pas, un jour j'ai vu un type sans jambes et sans bras donner une leçon de vie à des centaines de personnes, et http://www.youtube.com/watch?v=w1HerEZc_JM&feature=re lated"]sans violon[/URL].

    Je ne sais si à sa place j'accepterai un paire de jambes ou pas, qu'elle soient en métal ou de chair, mais je ne suis pas à sa place.

    Si j'étais né sans visage, en voyant mes semblables je trouverai cela "injuste" et je voudrai un vrai visage, mais ai-je foncièrement "raison"?
    A l'heure actuelle, la chirurgie esthétique et la médecine font des miracles, enfin pas toujours.
    Par exemple il y a l'histoire M. Jackson / Dr.Murray, cherche le fond de cette histoire, mais ou est-il?
    Peut-être tâtonnera-tu ce fond, mais tu comprendras vite que sa consistance en repose sur une autre etc...etc...
    Le reste ne sera que jugement, jugement subjectif mais jamais totalement impartiale, c'est impossible, mais bon ça c'est peut-être juste une partie de ma conviction personnelle.

    Mon "espèce", peut être peut-elle arriver à trouver un équilibre dans tout ses malheurs, ou ce qu'elle considère être des malheurs, sans passer par la robotiques, mais honnêtement ça j'en sais f*utrement rien.
    Si toi tu en sais quelque chose, ou si tu as des pistes?

    Je ne vois guère de choix possible :
    _ou on évolue génétiquement (artificiel ou non) et ainsi créer une nouvelle espèce ...
    _ou notre technologie devient autonome ...
    Sinon par rapport à tes pistes arxiv, le problème de l'artifice c'est qu'une fois découvert tu te rends compte qu'il n'y a pas toujours grand chose derrière, où que la valeur que tu lui prête est moindre.
    Parfois c'est le contraire, c'est d'ailleurs un des grands problèmes de l'artifice: c'est qu'il est un artifice.

    Sinon en ce qui concerne le fait de "créer une nouvelle espèce", je pensai au bio-médicale, à l'automatisation, à l'informatique et à l'automobile tient.
    Je pensai à ma petite voiture téléguidée, jouet à pile, que je dirige comme bon me semble. Pas très intelligent ce petit "robot" à roue, mais un peu robot quand même. Un peu extension de ma volonté de faire rouler un petit engin sur le sol.
    Il y en a un qui a roulé sur mars aussi non? Plus gros, il a coûté beaucoup plus cher celui là.
    Ma bagnole qui me permet d'avancer plus vite, de transporter etc etc...est une sorte de robot aussi non?
    Elle a remplacé un cheval qui tirait une charrette, aaah l'histoire de la roue.
    Mon ordinateur est un robot aussi d'une certaine manière, on peut voir beaucoup de chose comme "robot" à l'heure actuelle, à tous les niveaux et dans tout les domaines et industries des sociétés dites "civilisées" (j'émets quand même ici un iota de réserve).

    DomiM, a pointé vers un autre domaine, ironique ou sérieux à propos de la "surpopulation" DomiM?

    Sinon il y a aussi le BigDog, les drônes, et autres robots militaires, ça marche déjà non?
    La guerre est un "chouette" terrain de jeux pour les robots, sans vouloir paraitre trop caustique, et cela sur différents niveaux. Enfin ça dépend de quel cotés on est.
    De l'autre côté, c'est comme les mines antipersonnelles, ça ne m'augmente pas, organiquement ça me diminue, j'irai même jusqu'à dire que ça m’explose au sens littéral du terme. (Il faut que j'arrête avec l'humour noir)

    Bref si cela ne te dérange pas, j'ajouterai bien:
    _ou on évolue en laissant le temps à ce qu'il est, et en réglant nos problèmes sans "bâton", mais comment alors? o_O
    (Et on là on est parti sur du hors-sujet)

    Tu ne veux pas aborder "des débats de fonds sociétaux", je peux comprendre, de mon point de vue ça court-circuite la moitié de l'intérêt de cette discussion, un peu comme un circuit binaire sans 0, soit.

    Mais merci pour ta réponse, on perd tous des neurones, certains plus vite que d'autres ou moi le premier, mais ce n'est pas une raison pour ne pas utiliser ceux qui restent!
    Dernière modification par washka ; 12/11/2011 à 16h36.

  10. #68
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Un trop long message sans aucun intérêt pour la discussion.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #69
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    DomiM, a pointé vers un autre domaine,
    J'ai pourtant clairement demandé qu'on ne fasse aucune allusion au domaine en question...dernier avertissement.

  12. #70
    noir_ecaille

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Contestation pavlovienne quasi-erratique à tendance ovine...

    Avec des "si" on met Paris en bouteille. Puis moi je déciderai bien que dans le futur on soit tous aveugles, mais avec six doigts, onze genoux, quatre jambes et trois oreilles
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  13. #71
    foreseen

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Bonjour,



    Interressant merci.

    Voici également une version de type humanoide plutot dynamique, conçue par la société qui a créé le fameux BigDog.
    Il s'agit ici de PetMan :


    http://globservateur.blogs.ouest-fra...humanoide.html
    merci, très intéressant ton lien. On voit l'application militaire du robot avec la force de Terminator, comparé à mon innofensif / serviable Asimo, plus proche de "nono" d'Ulysse 31 (dessin animé).

  14. #72
    Xoxopixo

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Foreseen
    merci, très intéressant ton lien. On voit l'application militaire du robot avec la force de Terminator, comparé à mon innofensif / serviable Asimo, plus proche de "nono" d'Ulysse 31 (dessin animé).
    C'est une brute.
    En tous cas j'imagine que sur un terrain "à risque" il ne ferait pas le poids face à des individus inventifs qui mettraient à jour ses petites faiblesses.
    Qui sait le nombre de choses qu'il ne sait pas et ne saura jamais.

    Citation Envoyé par Washka
    Sinon en ce qui concerne le fait de "créer une nouvelle espèce", je pensai au bio-médicale, à l'automatisation, à l'informatique et à l'automobile tient.
    Je pensai à ma petite voiture téléguidée, jouet à pile, que je dirige comme bon me semble. Pas très intelligent ce petit "robot" à roue, mais un peu robot quand même. Un peu extension de ma volonté de faire rouler un petit engin sur le sol.
    Il y en a un qui a roulé sur mars aussi non? Plus gros, il a coûté beaucoup plus cher celui là.
    Ma bagnole qui me permet d'avancer plus vite, de transporter etc etc...est une sorte de robot aussi non?
    Elle a remplacé un cheval qui tirait une charrette, aaah l'histoire de la roue.
    Mon ordinateur est un robot aussi d'une certaine manière, on peut voir beaucoup de chose comme "robot" à l'heure actuelle, à tous les niveaux et dans tout les domaines et industries des sociétés dites "civilisées" (j'émets quand même ici un iota de réserve).
    C'est pas faux, un robot ou automate n'est pas forcément une machine qui ressemble à un bipède.
    La bipédie permettant de satisfaire à une fonction, se déplacer sur des terrains accidentés.
    Ce qui nécessite en général une bonne reconnaissance de l'espace.

    Dans un autre domaine, des progrès sont en train d'être faits dans le domaine de la "reprogrammation" de bacteries par exemple :

    Citation Envoyé par Techno-Science
    Cette méthode pourrait permettre de créer des entités vivantes qui n'existent pas dans la nature à ce jour. Le but n'étant pas de créer une créature tout droit sortie des livres de science-fiction, mais plutôt de mettre au point de nouveaux médicaments adaptés aux besoins précis d'un patient, ou encore de créer de nouvelles sources de nourriture.

    La biologie synthétique, qui associe la biologie avec les principes d'ingénierie, pourrait d'ici cinq ans d'après les chercheurs, permettre de programmer des cellules bactériennes, qui seront capables d'exécuter ce programme. En bref, créer un système d'exploitation pour une cellule biologique.
    http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=9783
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  15. Publicité
  16. #73
    foreseen

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    J’ai regardé les petits robots qui se vendent sur le marché à des prix abordables actuellement, pour l’instant ce n’est que des gadgets amusants contenant peu d’applications domestiques utiles, à part l’aspirateur qui aspire tout seul et qui fait moins peur aux chats qu’un aspiro classique. Il va falloir être un peu patient !

    L’oiseau bionique
    http://www.mybionicbird.com/

    La fourmi
    http://www.hexbug.com/ant?ref=button#video

    R2D2 vu dans Star Wars
    http://www.dailymotion.com/video/x6a...ech#rel-page-1

    Plante robot
    http://www.geekstuff4u.com/gadgets/r...bot-plant.html

    Jouets divers :
    http://www.robot-advance.com/FR/cat,...humanoides.htm

    Aspirateur robot : http://youtu.be/V5loofJjDHo

  17. #74
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    L'aspirateur robot, j'en ai vu fonctionner un il y a quelques années dans des conditions réelles et franchement c'est sans intérêt. Le déplacement étant pseudo-aléatoire cela met beaucoup plus de temps qu'un aspirateur classique car il peut repasser plusieurs fois au même endroit et en oublier d'autres. Sans parler du problème des coins de la pièce et recoins créés par les meubles.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  18. #75
    foreseen

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Ce matin j'ai lu dans la presse que la firme française Aldebarran Robotics a conçu le robot Nao et développe Romeo, mais ces derniers apparaissent moins fonctionnels que l'Asimo de Honda (mouvements plus lents et saccadés, taille plus petite, apparence moins humaine, moins d'applications). De plus, elle cite le scientifique Joël de Rosnay « Ce n’est pas demain qu’un robot pourra servir une bière » alors qu’Asimo le fait déjà : il dévisse carrément les bouchons et sert un plateau entier sur la table, la preuve en vidéo :
    http://www.dailymotion.com/video/xmk...imo-robot_tech
    http://youtu.be/Q3C5sc8b3xM
    Il possède une telle dextérité qu'on dirait qu'un petit enfant s'est glissé dedans. Bientôt, il saura faire la vaisselle et les massages du dos après une journée harrassante ! Les frenchies toujours à la traîne...

  19. #76
    Xoxopixo

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Foreseen
    Il possède une telle dextérité qu'on dirait qu'un petit enfant s'est glissé dedans. Bientôt, il saura faire la vaisselle et les massages du dos après une journée harrassante ! Les frenchies toujours à la traîne...
    La difference c'est peut-être qu'en France, on sait qu'un enfant de 3 ans ne peut pas servir une bière...
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  20. #77
    ventilopomme

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    La difference c'est peut-être qu'en France, on sait qu'un enfant de 3 ans ne peut pas servir une bière...
    Si chaque personne avait une imprimante 3d moléculaire à la maison et que si on voulait avoir un objet manufacturé chez soi cela reviendrait a acheter une licence ; on pourrait bien imaginer une société avec beaucoup moins d'Etres Humains utilisés comme force de production .
    robotique avenir de l'humanité mmhhhh si on se truffe de protheses en tout genre dans le corps on peut se demander si la robotique ce n'est pas la fin de l'humanité
    exclu à jamais du présent

  21. #78
    washka

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Merci pour la vidéo, intéressant, il marche bien le petit jouet. Il doit coûter bonbon.
    Qui m'en offre un pour noël?

    Alors à propos de l'avenir de "l'humain":

    -Après automatisation massive de la plupart des grosses fonctions du secteur primaire et secondaire (industrialisation) des sociétés dîtes "civilisées".
    ==> avec l'évolution de la robotique déjà bien présente dans le domaine tertiaire l'automatisation sera encore accentuée.

    "Grâce" à ces petits robots certains secteurs professionnels iront sur leur déclin (c'est déjà le cas depuis quelques siècles), en commençant probablement par l'acquisition et l'intégration des compétences des classes ouvrières ou des personnes de catégories socio-professionnelles ne requérant pas un degrés de complexité ou d'expérience trop élevé.

    Ouvriers de chantier, ouvriers d'usine etc...etc... Et aides en tout genre. (Comme cela est déjà le cas "grâce" à l'automatisation)

    Ensuite viendra l’acquisition de tâches plus complexes comme le montre cette petite vidéo, le secteur des services (déjà pas mal touché par l'apparition de l'informatique qui automatise pas mal) ira vers une dé-socialisation (p/r à l'humain // en tant que non-robot).
    La plupart des tâches de bureau et d'administration (c'est déjà en cours), les domaines de l’hôtellerie, serveur de bar etc... Hop poubelle petit humain, la marionnette fait mieux. Bye, bye, les commerçants...

    Ensuite viendra le remplacement de la plupart des classes libérales et les corps de métiers et particulièrement grâce à l'apport et aux développement des systèmes experts, c'est un peu le concept du "cours par correspondance" finalement, résolution des problèmes en fonction de la demande.
    (Maintenant même un guichetier de gare est plus rapide qu'une machine automatique, mais les interfaces évoluant...et avec la virtualisation...)

    On aura des robots plombiers, électriciens... l'apprentissage de ce genre de compétences basée sur des manipulations/dextérité et des connaissances techniques ainsi que sur de la reconnaissance/analyse/compréhension d'environement et de situation.

    Des robots pompistes (c'est déjà le cas, vive le bancontact!), des robots flics, des robots pompiers. Des robots profs.

    Après les corps de métiers techniques/classes libérales la plupart des métiers à "gros" diplômes disparaitrons aussi, avocats se transformerons en formulaires/questionnaires et les cas seront automatisés, une grosse IA regroupera la plupart des groupes que l'on retrouve dans un tribunal???
    Il restera quelques médecins, bien que les machines soient déjà extrêmement présente dans le domaine médical.

    Les domaines sportifs subsisterons? Ou les hommes seront-ils remplacé par de gros jouets comme le montre les dernière sorties ciné?
    Le théâtre? Le cinéma? (Bon d'accord, il y avait déjà des marionnettes)

    Par domaine, l'économie, la politique, les comm': beaucoup de décisionnels tout ça, ça peut être traité par des IA et des gros réseaux, voir virtualisé, d'ailleurs c'est déjà le cas.
    Et les scientifiques finiront aussi aux oubliettes, je ne m'inquiète pas.

    Alors après il y a toujours le petit malin qui balance: "Mais il faut bien les construire".
    Oui, ils peuvent bien se construire entre eux. Ben oui il y aura toujours bien quelques humains au dessus pour diriger et entretenir le gros bazar...

    Alors ma question, qui vient à la suite d'un petit texte assez inutile (car la plupart des idées balancées pêle-mêle dans la foulée ont déjà été plus où moins formulées par d'autres, et il y a déjà de cela un certains temps), rien de bien neuf sous le soleil quoi:

    Alors pour quel humains? Les classes sociales aisées? Les classes sociales très aisées? Les classes sociales très très aisées? Les gros investisseurs? Les gros producteurs? Les grosses marques? Qui?

    C'est marrant, ça fait pas beaucoup: genre 2% de la population? Allez 5%!
    Non? Bon, comme c'est bientôt noël, je monte à 10%! (Cadeau!)

    On y est pas encore, plus qu'un petit demi-siècle voir moins (accélération, effet boule de neige), ces petits jouets finiront bien par sortir en série. Ce que je me demande, c'est comment la postérité jugera, ce "progrès"?

    Parce que les 90% qui restent, (excusez moi mais je ne suis pas encore actionnaire chez Honda, je sais je devrai), même si ils seront probablement passé "à la moulinette" quelconque, robot flic, robot militaires, (les engins de ce genre ne manquant pas non-plus, cfr derniers petits bijoux testé çi et là, Afghanistan et co...).
    Et puis même pas vraiment besoin de robots pour ça en fait, il y a d'autres moyens...

    Oui, parce que ça va quand même bien creuser les écarts sociaux (un problème qui creuse parmi d'autres).

    Emploi, recyclage professionnel, re-recyclage, à la fin les gens en auront marre? Et je pense pas que tous pourront se payer des vacances "illimitées".
    Vous avez prévus des grandes poubelles aussi?

    Non parce que, c'est une petite question intéressante en fait: Le robot il apporte quoi en fait? Et surtout à qui?

    Z'êtent sur qu'il enlève pas plutôt? (Je me questionne)
    Dernière modification par washka ; 04/12/2011 à 22h37.

  22. Publicité
  23. #79
    foreseen

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Washka, je pense que les humains-employés ne seraient pas pénalisés socialement par l'existence des robots s'ils obtenaient un droit d'acquisition du robot : ils percevraient le salaire que représenterait son travail, et avec une partie de ce salaire, ils pourraient rembourser l'achat du robot auprès du constructeur. Ce serait donc un paiement après acquisition, comme cela existe déjà pour l'achat d'un logement grâce à un prêt à 0% (ou autre), sinon seulement les riches pourraient en acheter, ce qui perdrait toute utilité sociale. C'était d'ailleurs le but premier de l'industrialisation : se mettre au service des humains, et pas seulement des dirigeants mais de tout le monde, même les employés, effectuer les basses besognes à leur place. Finalement, les machines sont restées la propriété des usines mais l'usage des robots pourrait devenir plus privé, notamment du fait que le robot est mobile et avec une autre façon de concéder les prêts et de mettre à profit les compétences. La main d'œuvre humaine sera toujours nécessaire pour surveiller les robots, et cette surveillance est une évolution car c'est une tâche moins contraignante que l'exécution. Même au supermarché, avec les caisses devenues automatiques, tu peux remarquer qu'il y a toujours une hôtesse humaine qui veille. Le robot transforme donc l'activité humaine, mais ne la supprime pas. Il peut empêcher les gens d’être abusivement exploités. Il apporte du confort. Il faut juste prévoir une loi qui protège les besoins humains. C’est logique : on ne crée pas un robot pour qu’il nous ôte le pain de la bouche, voyons. Sans robot, c’est nous qui vivons comme des robots au détriment de notre vie personnelle.

  24. #80
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    washka, refais ton message en plus condensé, c'est-à-dire en allant à l'essentiel, sans les hors-sujets économiques, bavardages sociaux et petites histoires inventées. C'est bien trop long et compte tenu de tout ce qui est inutile personne ne serait allé jusqu'à la fin de ton message.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #81
    washka

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    C'est vrai JPL, c'est inconfortable de lire un long message, c'est d'ailleurs très très contraignant.
    C'est 5 minutes le temps de parole, après ça devient ch*ant.
    (Basé sur des études statistiques sur le dialogue!!! Aaah les faiseurs de vent...)

    Tu m'excuseras donc à propos de mes hors-sujets ("hors" selon ton point de vue), économiques et sociaux.

    Résumé de mes petites histoires inventées, Le robot pour qui?:
    ex:
    Quelqu'un qui a de l'argent, quel que soit son niveau morale, pourra toujours acheter des petites machines à deux pattes pour ses petites gueguerres persos, après si les voisins se prennent des rafales d'uzi, tant pis.

    Rapport aux robots/humains? Ben tu compares leurs différences avec l'utilité d'une arme semi-automatique. (dure!)

    Ca va c'est assez essentiel là? "L'Oréal parce que je le vaux bien!"

    JPL: Penses-tu qu'à force de faire des hors-sujets j'arriverai à faire un dans-sujet?
    Sinon j'espère que tu me permettras de replacer mes deux questions existentielles du moment:

    (A propos de la sur-création des conforts et de la dilution des "besoins")
    -Est-ce que tu gonfles?
    (A propos de l'idéologisme)
    -Le confort efface-il le bon sens?

    Ah oui, une dernière pour la route: les répercussions du "moins" contraignant?

  26. #82
    washka

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Petit ajout:
    L'histoire du crédit, j'y crois pas trop, demande aux bourses Européennes ce qu'elles en pensent.
    On se fait ch*er aux caisse automatiques, d'ailleurs les gens s'y empilent comme des robots.

  27. #83
    Wart

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Puisqu'il y a du déterrage de topic, je quote une phrase qui m'a fait sourire :

    Par ailleurs, si tout humain sait imiter une machine de Turing, il ne peut pas imiter une machine de Turing aussi bien que les machines, ni en rapidité, ni en capacité mémoire, et surtout ni en fiabilité.
    Turing introduit explicitement la machine logique comme un modèle de l'activité humaine de calcul mécanique/effectif/pas à pas. En soi, c'est un modèle théorique qui ne spécifie aucune vitesse par-contre une mémoire infinie (avec un ruban de longueur infini) indispensable pour montrer que tout les calculs sont exécutables par une machine universelle. Bref, dans tout ce message qui confond ordinateur et machine de Turing il n'y a qu'un élément correct : la fiabilité. Je n'ai pas lu tout le thread mais ça a l'air d'être la grande obsession. Le hic, c'est que je me demande comment on peut évaluer la "fiabilité" de certaines activités (fut-il admis par hypothèse qu'elle soit traduisible en algorithmes de quelque nature qu'il soit) : par exemple une conversation ou la production d'une œuvre d'art. Ce dernier exemple me semble le plus remarquable il y a une dimension intuitive à l'appréciation d'un beau sourire, d'un beau paysage, d'une belle démonstration mathématique, d'une forêt bien gérée, d'un bon vin (bien que je sois certain que l'on puisse en partie capturer cela par des calculs sur la symétrie du visage, l'équilibre des couleurs dans le paysage, la taille de la démonstration, la composition chimique du vin, etc). Je divague un peu mais une grande part de la dimension sensible, esthétique de nos vies me semble perdu par le recours à un robot. L'humain a encore de l'avenir.

  28. #84
    washka

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Ce dernier exemple me semble le plus remarquable il y a une dimension intuitive à l'appréciation d'un beau sourire, d'un beau paysage, d'une belle démonstration mathématique, d'une forêt bien gérée, d'un bon vin (bien que je sois certain que l'on puisse en partie capturer cela par des calculs sur la symétrie du visage, l'équilibre des couleurs dans le paysage, la taille de la démonstration, la composition chimique du vin, etc). Je divague un peu mais une grande part de la dimension sensible, esthétique de nos vies me semble perdu par le recours à un robot. L'humain a encore de l'avenir.
    Pas tout à fait d'accord, d'une part l'intuition (artistique ou pas) repose en grande partie sur des règles logiques où des "règles de calcul" qui peuvent parfois s'avérer être extrêmement complexes, d'une autre part les concept et les notions de beauté, les notions d'émotions relevant souvent d'un niveau de représentation relativement voir purement subjectif, " le beau, le bon, le bien...etc", on peut croire à une impasse.
    Maintenant en abordant ces notions plus subjectives par des niveaux abstraits, la robotisation des "émotions" peut tout à fait sembler faisable.

    Sinon, au passage, l'instinct vu sous un certains angle est très proche de l'intuition, voir même confondu, et le cerveau humain a un certain niveau est capable de prouesses de "calcul" gigantesques.
    Alors quand à le remplacer par une grosse calculatrice à deux jambes...

    De mon point de vue, très personnel, le robot/la robotique peut où doit =permettre/aider= l'humain à mieux se comprendre lui-même, ses semblables, et le monde qui l'entoure, pas le remplacer. Il n'est pas une fin en soi.
    Pourquoi vouloir à tout prix vivre plus vieux?
    La mort fait partie d'un cycle, et ce n'est pas aux scientifiques que je vais faire un dessin pour leur expliquer que la science se base en grande partie sur l'observation du monde qui l'entoure et de ses différents équilibres.
    Dont elle tire maintes règles et théories, qu'elle expérimente et ensuite applique.

    La robotique ne fait que recréer des formes à partir de règles basées sur des équilibres qui existent déjà.
    La science de la robotique ne réinvente pas grand chose, elle copie, elle recrée, comme beaucoup d'autres sciences.

    Cela ne veut pas dire que par la robotique il n'y a pas un apport au niveau de notre compréhension des choses, de ces équilibres, mais quand à savoir si cette compréhension, d'une certaine manière on ne l'a pas déjà (même si ce dernier argument est d'une haute incertitude), ça personne n'en sait rien.
    (Mais si quelqu'un sait, qu'il nous fasse signe)

    Quand à la vie en tant que telle, de mon point de vue, la remplacer par la robotique ce n'est pas une issue c'est une dead-end, il faut donc voir après, et longtemps après.

  29. Publicité
  30. #85
    foreseen

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Je crois que l’utilité certaine d’un robot serait, hormis le fait d’assumer les corvées et les choses dangereuses, de prendre en charge une fonction mal tenue par un humain comme le fait de respecter les simples règles contractuelles d’un travail. Exemple : si vous aviez comme surveillant un robot dans l’accomplissement de vos tâches professionnelles, vous pourriez être sûr que celui-ci reconnaîtrait les objectifs que vous avez réalisés (il les validerait), ce qui n’arrive pas systématiquement avec un supérieur hiérarchique humain qui va essayer de vous surcharger et de vous brimer, générant un stress qui crée finalement une déperdition de la qualité et même de la quantité de votre travail. Tout le monde a pu remarquer cela. C’est triste à dire mais les humains se bouffent le nez pour un oui pour un non ! Vive le robot s'il peut simplifier les choses.

  31. #86
    foreseen

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Un film sort au cinéma à propos de l'utilité du robot dans la vie domestique de l'homme : il s'appelle "Robot and Frank". Le robot du film ressemble à s'y méprendre au célèbre ASIMO de HONDA qu'on peut admirer sur Youtube. Voici la bande annonce de ce film : http://www.allocine.fr/video/player_...lm=195967.html
    Dernière modification par foreseen ; 23/09/2012 à 20h26.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. L'humain et la nature
    Par Mumyo dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 52
    Dernier message: 18/02/2009, 21h26
  2. L'humain, l'irrationnel et la métaphysique
    Par alopex dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 132
    Dernier message: 24/10/2007, 12h49
  3. Le jour où le pou sauta du gorille à l'humain
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/03/2007, 14h05
  4. Arriver à l'humain par les gènes
    Par Brikkhe dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/02/2007, 19h04