Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 86

La robotique avenir de l'humain ?



  1. #1
    invité6543212033

    Wink La robotique avenir de l'humain ?

    Salut à tous !

    Pensez-vous que la robotique est l'avenir de l'homme ? J'entends par là, est-ce que les robots pourront nous soustraire à toutes nos tâches ?
    Les robots ont de nombreux avantages, pas d'états d'âme par exemple, des sens plus aiguisé que les nôtres (ils peuvent voir l'infrarouge par exemple, etc ...) !

    Sinon pensez-vous que l'ordinateur quantique puisse symboliser "la conscience objective du monde et de ses phénomènes" ce qui en ferait un excellent successeur à notre dérive objective !

    Cordialement !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    JPL

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Il y a deux questions dans ton message. Il faudrait donc deux discussions différentes. Je propose d'oublier celle sur les ordinateurs quantiques qui est du grand n'importe quoi.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  4. #3
    invité6543212033

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Oui, c'est bien mon avis aussi ...

  5. #4
    amourabi

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Pendant des siècles les robots ont été remplacés par les esclaves par toutes les populations humaines. Actuellement on peut envisager leur remplacement par des machines. Dans ce domaine le Japon est en tête des recherches et ont commercialisés cette année des robots de chantier capables de transporter des charges. L'armée américaine teste des porte-faix robotisés capables de porter les sacs des soldats qui ont la forme d'ânes mécaniques. Le problème des robots est pour le moment leur prix car la technologie existe et évolue très vite. Il n'en demeure pas moins qu'ils constituent une évolution possible pour des travaux très spécifiques type centrale nucléaire, déminage où ils sont irremplaçables. Dans l'avenir il est certain que la baisse de leur coût va leur permettre d'investir tous les domaines de la vie publique et privée. Ils ne se substituerons jamais à l'humain mais ils pourront l'accompagner dans son évolution si l'humanité a la possibilité de continuer à évoluer.

  6. #5
    Cécile

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Pour remplacer l'humain dans certaines tâches, les robots sont une solution, mais pas la seule (depuis l'avènement de l'ère industrielle, on a remplacé de multiples tâches humaines, sans pour autant utiliser des robots).
    Les deux obstacles me semblent le coût et l'énergie nécessaire (n'oublions pas que l'époque de l'énergie bon marché est révolue, même si le coût du pétrole est provisoirement redescendu)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SK69202

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Bonsoir,

    Pourquoi parler "d'avenir" ?

    Les robots ont de nombreux avantages, pas d'états d'âme
    migraine

    eux



    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 12/12/2008 à 20h56.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  9. Publicité
  10. #7
    Lord Predator

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Ils ne se substituerons jamais à l'humain mais ils pourront l'accompagner dans son évolution si l'humanité a la possibilité de continuer à évoluer.
    Je ne comprend pas le sens de ta phrase, "a la possibilité de" ...

    Soit nous évoluons, soit nous n'évoluons pas, il n'y a pas de "possibilité".
    Or l'évolution est un processus inéluctable, continu.

    Les deux obstacles me semblent le coût
    Il faudrait une courbe, on constaterai que l'évolution du prix des robots depuis les années 70 suit une diminution rapide et constante.

    et l'énergie nécessaire (n'oublions pas que l'époque de l'énergie bon marché est révolue, même si le coût du pétrole est provisoirement redescendu)
    Oui, il a juste perdus 100 dollars ...
    mais je connais pas beaucoup de robot fonctionnant au super, il se contente d'électricités, or le prix de celui-ci reste inchangés et n'a pas beaucoup évolués ces dernières décennies.
    Pour toute l'humanité ! L.P

  11. #8
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Lord Predator Voir le message
    Oui, il a juste perdus 100 dollars ...
    mais je connais pas beaucoup de robot fonctionnant au super, il se contente d'électricités, or le prix de celui-ci reste inchangés et n'a pas beaucoup évolués ces dernières décennies.
    Humm... Je pense que les américains ne sont pas forcément d'accord avec toi ; surtout quand certains ont vu leur facture électricité grimper avec la hausse du prix du baril. (bon d'accord, ça date un peu)

    Tout dépend de la matière première que tu utilises pour produire de l'électricité. Si tu te bases sur la production d'électricité française, elle est en majorité d'origine nucléaire. Attendons de voir l'épuisement des mines d'uranium (je sais que ça ne sera pas demain la veille)...

  12. #9
    berzelius

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    détrompe toi, selon certaines predictions ( certes tenant parfois de l'oracle grec ^^) les scientifiques ne donnent pas autant de répis au nucléaire que cela surtout si la population mondiale continue d croître à la manière actuelle...
    si mes souvenir sont bon ca depasse pas enormément le 21eme siècle
    "le campbell est ton ami, mais un mauvais oreiller..."

  13. #10
    Cécile

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Pour revenir à la question de départ, il y a un article dans Science d'aujourd'hui intitulé "the ethical frontiers of robotics". En gros, l'auteur met en garde contre l'utilisation massive de robots "de service", c'est à dire essentiellement pour les soins des enfants et des personnes âgées. On peut lire par exemple "In the area of personnal-car robots, Japanese and South Korean companies have developed child-minding robots that have facukutues fir vudei(gale okatubgn cibdyctubg verbal quiz games, speech recognition, face recognition and conversation. [...] Research on child-minding robots in the United States using the Sony Qurio and large-scale testing by NEC in Japan with their PaReRo have demonstrated close bonding and attachment by children, who, in most cases, prefer a robot to a teddy bear.[...] However, because of the physical safety that robot minders provide, children could be left without human contact for many hours a day or perhaps for several days, and the possible psychological impact of the varying degrees of social isolation on developpment is unknown".
    Bref, des robots pour des tâches "physiques", oui, mais pas pour le soin aux personnes.

    Enfin, question "avenir", les robots de plus en plus utilisés pour faire la guerre ne sont pas non plus une bonne chose. On pourrait se dire "ça évite de tuer des soldats". On peut aussi craindre que davantage de civils soient tués par ces robots. Le même scientifique souligne "curently, all these [robots] weapons have a human in the loop to decide when to apply lethal force. However, there are plans to create robots that can autonomously locate targets and destroy them without human intervention.[...] The ethical problems arise because no computational system can discriminate between combatants and innocents in a close-contact encounter."

  14. #11
    invité576543
    Invité

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    The ethical problems arise because no computational system can discriminate between combatants and innocents in a close-contact encounter."
    N'est-ce pas Boris Vian qui proposait de mettre des badges spéciaux sur les militaires, pour les distinguer des non combattants, avec un nombre de badges croissant avec le grade? A proposer à une nouvelle convention de Genève...

    Blague à part, ça n'a pas grand chose à voir avec la robotique, la confusion entre combattants et non-combattants du même bord est une tactique de guerre recherchée par les combattants eux-mêmes, cf. la guerre du Viet-Nam. Tout progrès en robotique ou pour les humains sera opposé par un progès similaire de l'autre bord pour continuer la confusion quand elle est recherchée.

    Et plus généralement les "défauts" présentés ne sont pas spécifiques aux robots. Pour le "service aux humains", on peut déterrer des réflexions racistes sur l'influence des "nurses de couleur", par exemple. (Et sérieusement, on ferait mieux de s'occuper de l'influence sur les enfants de certains livres, films ou séries à la télé, des consoles de jeux, directement ou à travers leurs camarades d'école, et c'est un problème pas très récent, et sur lequel pas grand chose n'est fait. Je n'ai pas grand doute que l'influence de robots "s'occupant des enfants" soit "moins pire".)

    Par ailleurs, c'est, comme toujours, une affaire de compromis. On peut toujours décrire à plaisir les défauts d'une technique. Mais si on se limite à voir des défauts, on ne peut pas prendre des décisions rationnelles. De telles décisions nécessitent de tout regarder, d'anticiper les avantages et les défauts, et de faire, toujours, un choix de compromis.

    J'ai peu de doute que même les robots pour les soins aux personnes seraient ou vont être adoptés en masse, dès que le seul obstacle réel, les coûts, sera levé. Parce que dans le jugement de la plupart des gens les avantages domineront les inconvénients, et ce même en pleine conscience des inconvénients. Et ce n'est pas parce qu'une minorité a un jugement différent (et meilleur à leurs yeux ) que cela changera grand chose.

    Cordialement,

  15. #12
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Pour revenir à la question de départ, il y a un article dans Science d'aujourd'hui intitulé "the ethical frontiers of robotics". En gros, l'auteur met en garde contre l'utilisation massive de robots "de service", c'est à dire essentiellement pour les soins des enfants et des personnes âgées. On peut lire par exemple "In the area of personnal-car robots, Japanese and South Korean companies have developed child-minding robots that have facukutues fir vudei(gale okatubgn cibdyctubg verbal quiz games, speech recognition, face recognition and conversation. [...] Research on child-minding robots in the United States using the Sony Qurio and large-scale testing by NEC in Japan with their PaReRo have demonstrated close bonding and attachment by children, who, in most cases, prefer a robot to a teddy bear.[...] However, because of the physical safety that robot minders provide, children could be left without human contact for many hours a day or perhaps for several days, and the possible psychological impact of the varying degrees of social isolation on developpment is unknown".
    Bref, des robots pour des tâches "physiques", oui, mais pas pour le soin aux personnes.

    Enfin, question "avenir", les robots de plus en plus utilisés pour faire la guerre ne sont pas non plus une bonne chose. On pourrait se dire "ça évite de tuer des soldats". On peut aussi craindre que davantage de civils soient tués par ces robots. Le même scientifique souligne "curently, all these [robots] weapons have a human in the loop to decide when to apply lethal force. However, there are plans to create robots that can autonomously locate targets and destroy them without human intervention.[...] The ethical problems arise because no computational system can discriminate between combatants and innocents in a close-contact encounter."
    Pour le soin, je ne suis pas d'accord. D'ailleurs, on utilise des "robots" à l'heure actuelle.
    Qui plus est, pour les patients, pour des questions d'ordre pudique, par exemple, l'emploi de "robots" serait plus convenable. (c'est mon avis et ça n'engage que moi).

    Pour ce qui est de la "sociabilisation", pas la peine d'attendre les progrès de la robotique, les télécommunications, l'informatique apportent déjà de l'eau au moulin...

    Pour ce qui est militaire, le problème serait le désengament de la responsabilité en cas de bavure. Qui serait responsable (le programmeur, l'utilisateur,...)? Et ça c'est très interessant pour les militaires....
    Il a un problème similaire mais civil:
    Pourquoi as-tu encore un volant dans une voiture? Pourquoi une transmission (plus au moins direct)?
    C'est vrai, au vu de la techno actuelle, on pourrait changer cette ligne de direction par des systèmes bien plus fins et avoir un "joystick" à la place du volant par exemple. Je vous laisse deviner pourquoi....

  16. Publicité
  17. #13
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Je m'excuse pour les fautes nombreuses et variées.

  18. #14
    Cécile

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    N'est-ce pas Boris Vian qui proposait de mettre des badges spéciaux sur les militaires, pour les distinguer des non combattants, avec un nombre de badges croissant avec le grade? A proposer à une nouvelle convention de Genève...
    Wahou, ça va être facile de faire la guerre. Il suffira de ne pas mettre de badge pour ne pas risquer d'être tué. Je pense que les badges auront peu de succès, puisque ça équivaudra à un "permis d'être tué".

    Tout progrès en robotique ou pour les humains sera opposé par un progès similaire de l'autre bord pour continuer la confusion quand elle est recherchée.
    Sauf qu'à partir du moment où l'on autorise un "pouvoir de décision" aux robots, il y a clairement un changement d'échelle.

    Et plus généralement les "défauts" présentés ne sont pas spécifiques aux robots. Pour le "service aux humains", on peut déterrer des réflexions racistes sur l'influence des "nurses de couleur", par exemple.
    Ca n'a rien à voir !

    (Et sérieusement, on ferait mieux de s'occuper de l'influence sur les enfants de certains livres, films ou séries à la télé, des consoles de jeux, directement ou à travers leurs camarades d'école, et c'est un problème pas très récent, et sur lequel pas grand chose n'est fait. Je n'ai pas grand doute que l'influence de robots "s'occupant des enfants" soit "moins pire".)
    Pas d'accord. Certes, les enfants sont influencés par plein de trucs, bons ou pas bons, et c'est justement la discussion avec les adultes et avec d'autres enfants qui permet de faire la part des choses. A partir du moment où c'est un robot qui s'occupe des enfants, c'est très différent. Je redoute l'aspect psychologique.

    Mais si on se limite à voir des défauts, on ne peut pas prendre des décisions rationnelles
    .Il ne s'agit pas de ne voir que les défauts. Il s'agit de voir les défauts pour fixer les limites.

    J'ai peu de doute que même les robots pour les soins aux personnes seraient ou vont être adoptés en masse, dès que le seul obstacle réel, les coûts, sera levé.
    J'espère que tu as tort. On voit déjà la déshumanisation du soin aux personnes âgées, ce sera bien pire si des robots peuvent s'occuper physiquement d'elles, l'aspect relations humaines sera totalement abandonné.
    Parce que dans le jugement de la plupart des gens les avantages domineront les inconvénients, et ce même en pleine conscience des inconvénients.
    Chez les proches des personnes âgées, peut-être. Mais chez les personnes âgées elles-mêmes, j'en doute.

  19. #15
    Cécile

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Astérion Voir le message
    Pour le soin, je ne suis pas d'accord. D'ailleurs, on utilise des "robots" à l'heure actuelle.
    Ah bon ? Quels robots ? Et où ?

    Qui plus est, pour les patients, pour des questions d'ordre pudique, par exemple, l'emploi de "robots" serait plus convenable. (c'est mon avis et ça n'engage que moi).
    De nombreuses personnes âgées disent déjà que, sous prétexte de pudeur, on ne les touche plus, on ne leur parle presque plus, bref elles n'existent plus. Ce sera pire.

    Pour ce qui est de la "sociabilisation", pas la peine d'attendre les progrès de la robotique, les télécommunications, l'informatique apportent déjà de l'eau au moulin...
    Avec les télécommunications, tu parles à d'autres humains, certes à travers des machines, mais tu as quand même affaire à des humains.

    Pour ce qui est militaire, le problème serait le désengament de la responsabilité en cas de bavure. Qui serait responsable (le programmeur, l'utilisateur,...)? Et ça c'est très interessant pour les militaires....
    Question intéressante. Réponse : il n'y aurait pas de responsabilité (comme aujourd'hui, d'ailleurs )

    Il a un problème similaire mais civil:
    Pourquoi as-tu encore un volant dans une voiture? Pourquoi une transmission (plus au moins direct)?
    Le volant, c'est MOI qui le commande. Ce n'est qu'une transmission. Rien à voir avec un robot qui, dans mon esprit, prend des décisions autonomes.

  20. #16
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Je te sens caustique, mais bon...

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Ah bon ? Quels robots ? Et où ?
    Opération oculaire, par exemple, où la main du chirurgien est trop tremblante.

    Citation Envoyé par Cécile
    De nombreuses personnes âgées disent déjà que, sous prétexte de pudeur, on ne les touche plus, on ne leur parle presque plus, bref elles n'existent plus. Ce sera pire.
    Je pense qu'il est très difficile de se laisser faire laver par quelqu'un.
    Je pense que pour certains comas très prolongés, l'utilisation de robot est sans doute plus présentable. (exemple: netoyage de la peau, faire des mouvements aux membres afin d'éviter toutes complications à ce niveau).

    Citation Envoyé par Cécile
    Avec les télécommunications, tu parles à d'autres humains, certes à travers des machines, mais tu as quand même affaire à des humains.
    "However, because of the physical safety that robot minders provide, children could be left without human contact for many hours a day or perhaps for several days"

    Bah la aussi, tu auras du contact...
    qui plus est, on parle au conditionnel.
    La préprogrammation des robots à ce niveau sera tel qui devraient ressembler à des comportements humains (même s'ils n'en ont pas).
    J'ai l'impression que tu bottes en touche. Et de toute façon, j'imagine très mal un parent (ou un autre quidam) à moment ou à un autre ne pas s'interesser à l'enfant.

    Citation Envoyé par Cécile
    Question intéressante. Réponse : il n'y aurait pas de responsabilité (comme aujourd'hui, d'ailleurs )
    La responsabilité existe. D'ailleurs, la justice est là pour trancher.

    Citation Envoyé par Cécile
    Le volant, c'est MOI qui le commande. Ce n'est qu'une transmission. Rien à voir avec un robot qui, dans mon esprit, prend des décisions autonomes.
    Bon...on va creuser l'idée...
    A partir du moment où tu te trouves assister pour certaine tâche très complexe de jugement, en cas d'accident, le conducteur pourrait se retourner contre la machine afin d'enlever toute responsabilité.

    Même un robot autonome (et inutile de mettre en gras) fera la même chose. (Analyse, fausse interprétation, accident). L'utilisateur du robot se desponsabilisera.

  21. #17
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    La préprogrammation des robots à ce niveau sera telle qu'elle devrait ressembler à des comportements humains (même s'ils n'en sont pas).

    Désolé.

  22. #18
    Cécile

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Astérion Voir le message
    Opération oculaire, par exemple, où la main du chirurgien est trop tremblante.
    Ce ne sont pas des robots qui font l'opération, c'est le chirurgien, qui s'aide de machines.
    Si tu appelles toute machine un robot, alors un microscope est un robot, un couteau électrique est un robot...

    Bah la aussi, tu auras du contact...
    Du contact, oui. Humain, non.
    C'est comme si tu disais qu'un sextoy remplace un compagnon ou une compagne

    qui plus est, on parle au conditionnel.
    Ben c'est le but de cette discussion, non ? Essayer de voir en quoi les robots pourront remplacer l'homme. Toute cette discussion est au conditionnel.

    La préprogrammation des robots à ce niveau sera tel qui devraient ressembler à des comportements humains (même s'ils n'en ont pas).
    Quand on voit certaines prouesses actuelles de l'intelligence artificielle, on n'est pas tant dans la science fiction.

    J'ai l'impression que tu bottes en touche. Et de toute façon, j'imagine très mal un parent (ou un autre quidam) à moment ou à un autre ne pas s'interesser à l'enfant.
    Moi pas. Il ne s'agit pas de ne pas s'intéresser du tout à l'enfant. Il s'agit de le laisser à la garde de robots pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours. Si le robot est suffisamment bien programmé pour que l'enfant soit en sécurité, je suis sûre que certains les utiliseront à outrance. Ce qui, au dire des psychologues, serait très néfaste.

    La responsabilité existe. D'ailleurs, la justice est là pour trancher.
    Ouais ! Dis moi combien de soldats ont été poursuivis pour avoir tué des civils en Irak ? Je ne connais qu'un seul cas (faut dire que le gars avait violé une petite Irakienne, puis l'avait tuée ainsi que toute sa famille).

    Bon...on va creuser l'idée...
    A partir du moment où tu te trouves assister pour certaine tâche très complexe de jugement, en cas d'accident, le conducteur pourrait se retourner contre la machine afin d'enlever toute responsabilité.
    Justement, ça arrive. Un jugement en appel a eu lieu il y a deux jours, Volvo a été condamné.
    Plus les voitures seront autonomes, plus ça arrivera.

    Même un robot autonome fera la même chose. (Analyse, fausse interprétation, accident). L'utilisateur du robot se desponsabilisera.
    C'est bien le problème !

  23. Publicité
  24. #19
    JPL

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Fréquentant beaucoup depuis un certain temps une maison de retraite pour personnes dépendantes et voyant le comportement de ces personnes âgées ainsi que celui des aides-soignant(e)s, et tous les problèmes que pose cette dépendance ou fragilité, je ne peux qu'éclater d'un rire désolé en voyant que certains pensent qu'un robot pourrait faire l'affaire. C'est une idée totalement ridicule.
    Par contre une personne très âgée mais encore autonome pourrait trouver un avantage à avoir un robot qui peut aller chercher de la vaisselle dans un placard trop haut ou trop bas, faire quelques tâches de ménage (encore que je les voie mal essuyer des bibelots). Mais quel prix pour quel service ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #20
    lamorgana

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    bonsoir,

    Je pense qu'il est très difficile de se laisser faire laver par quelqu'un.
    Je pense que pour certains comas très prolongés, l'utilisation de robot est sans doute plus présentable. (exemple: netoyage de la peau, faire des mouvements aux membres afin d'éviter toutes complications à ce niveau)
    Il est peut être difficile de se faire laver par quelqu'un mais le contact humain est indispensable...
    je fais un peu une suite au post de JPL, intervenant auprès de personnes très lourdement handicapées ce moment de nurcing est très important, et il y a justement des formation auprès du personnel soignant dans les mas, hôpitaux, maisons de retraite pour garder ces contacts humains, découlant de l'humanitude.
    Anal Nathrach, udhras beothadh, dochioll dian fe

  26. #21
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Rebonjour,

    Citation Envoyé par Cécile
    Ce ne sont pas des robots qui font l'opération, c'est le chirurgien, qui s'aide de machines.
    Si tu appelles toute machine un robot, alors un microscope est un robot, un couteau électrique est un robot...
    Regarde le sens étymologique de robot.
    D'ailleurs si on te suit les ouvriers travaillant à la chaîne ne devraient pas avoir peur lorsque leur emploi est menacé par le remplacement par des robots.
    Si tu veux, il y a d'autres exemples, avec entre autres:http://en.wikipedia.org/wiki/Robot

    Quand on voit certaines prouesses actuelles de l'intelligence artificielle, on n'est pas tant dans la science fiction.
    Exemple?
    Quels labos? Quelles recherches?

    Ouais ! Dis moi combien de soldats ont été poursuivis pour avoir tué des civils en Irak ? Je ne connais qu'un seul cas (faut dire que le gars avait violé une petite Irakienne, puis l'avait tuée ainsi que toute sa famille).
    Je n'ai pas la réponse et c'est terrible mais si tu veux jouer à ce jeux...
    On peut parler du génocide Rwandais.
    On peut parler du procès Nuremberg.
    Des cas ont été traité ; je suis d'accord: pas tous. Mais à dire qu'on ne responsabilise pas est un extrème!

    Citation Envoyé par Cécile
    Justement, ça arrive. Un jugement en appel a eu lieu il y a deux jours, Volvo a été condamné.
    Plus les voitures seront autonomes, plus ça arrivera.
    Rien à voir avec un robot qui, dans mon esprit, prend des décisions autonomes.
    Je ne te suis plus du tout...
    Tu m'envoies dans les roses gratuitement comme ça, parce que ça fait cool?
    Si tu es d'accord, inutile de jouer de la rhétorique à deux rond.

    Moi pas. Il ne s'agit pas de ne pas s'intéresser du tout à l'enfant. Il s'agit de le laisser à la garde de robots pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours. Si le robot est suffisamment bien programmé pour que l'enfant soit en sécurité, je suis sûre que certains les utiliseront à outrance. Ce qui, au dire des psychologues, serait très néfaste
    quelques jours ou heures laisse à penser que tu as du contact humain tout de même...on ne laissera pas un enfant tout le temps seul. Le contact scolaire par exemple donnera des relations humaines.

    D'ailleurs pour en revenir sur ton exemple de sextoy :

    Avec les télécommunications, tu parles à d'autres humains, certes à travers des machines, mais tu as quand même affaire à des humains.
    C'est vrai que les sites rose.com doivent être super cool comme relation.

    A plus.

  27. #22
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Fréquentant beaucoup depuis un certain temps une maison de retraite pour personnes dépendantes et voyant le comportement de ces personnes âgées ainsi que celui des aides-soignant(e)s, et tous les problèmes que pose cette dépendance ou fragilité, je ne peux qu'éclater d'un rire désolé en voyant que certains pensent qu'un robot pourrait faire l'affaire. C'est une idée totalement ridicule.
    Par contre une personne très âgée mais encore autonome pourrait trouver un avantage à avoir un robot qui peut aller chercher de la vaisselle dans un placard trop haut ou trop bas, faire quelques tâches de ménage (encore que je les voie mal essuyer des bibelots). Mais quel prix pour quel service ?
    STOP!
    Où j'ai parlé de remplacer un être humain par un robot?
    J'ai simplement dit pour des tâches simples comme se laver par exemple.

  28. #23
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par lamorgana Voir le message
    bonsoir,



    Il est peut être difficile de se faire laver par quelqu'un mais le contact humain est indispensable...
    je fais un peu une suite au post de JPL, intervenant auprès de personnes très lourdement handicapées ce moment de nurcing est très important, et il y a justement des formation auprès du personnel soignant dans les mas, hôpitaux, maisons de retraite pour garder ces contacts humains, découlant de l'humanitude.
    JPL "se marre" s'il le veut quand il voit de telle "connerie",mais qu'on arrète d'extrapoler comme on effeuille la marguerite!
    Si vous pensez que je pense sans connaitre vous vous plantez!
    Un contact humain est toujours indispensable, mais si vous croyez que toutes les personnes sont prêtes à oublier certaines de leurs dignités vous vous plantez!

  29. #24
    invité6543212033

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Salut !

    Moi, je m'interroge sur l'usage des robots dans la police, s'il faut pour rester dans le cadre de la loi un avatar de ces lois incarné par un robot !
    Exemple : un robot puissamment armé débite les textes de la lois et il faut agir en conséquence sinon, il nous tire dessus si on a un comportement inadapté ! Le robot devient le juge, l'arbitre froid et impartial, cela ne va-t-il pas à l'encontre d'un dialogue possible et posé ?
    D'autant plus que certains individus auront bien du mal à se dépatouiller avec ce robot-flic, c'est comme si les modos de FS était remplacé par des bots ... !

    çà rejoint les applications de l'armée mais dans la vie civil, d'autant plus qu'un robot ne risque pas de violer quelqu'un ... !

    Je sais ce que vous allez dire, je regarde trop robotcop ou planète hurlante mais c'est vers çà qu'on se dirige, un monde contrôlé par la rationalité froide et pure et dure !

    De là à ce qu'un robot puisse avoir une conscience et un libre arbitre ...

    çà reste à voir ... !

    Cordialement,

  30. Publicité
  31. #25
    JPL

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Astérion Voir le message
    STOP!
    Où j'ai parlé de remplacer un être humain par un robot?
    J'ai simplement dit pour des tâches simples comme se laver par exemple.
    Totalement illusoire : tu n'as certainement jamais vu la réalité de la dépendance. Moi si.
    Citation Envoyé par Astérion Voir le message
    JPL "se marre" s'il le veut quand il voit de telle "connerie"
    Je n'ai jamais employé ce mot. Je n'apprécie pas qu'on déforme mon propos.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Salut !

    Moi, je m'interroge sur l'usage des robots dans la police, s'il faut pour rester dans le cadre de la loi un avatar de ces lois incarné par un robot !
    Exemple : un robot puissamment armé débite les textes de la lois et il faut agir en conséquence sinon, il nous tire dessus si on a un comportement inadapté ! Le robot devient le juge, l'arbitre froid et impartial, cela ne va-t-il pas à l'encontre d'un dialogue possible et posé ?
    D'autant plus que certains individus auront bien du mal à se dépatouiller avec ce robot-flic, c'est comme si les modos de FS était remplacé par des bots ... !

    çà rejoint les applications de l'armée mais dans la vie civil, d'autant plus qu'un robot ne risque pas de violer quelqu'un ... !

    Je sais ce que vous allez dire, je regarde trop robotcop ou planète hurlante mais c'est vers çà qu'on se dirige, un monde contrôlé par la rationalité froide et pure et dure !

    De là à ce qu'un robot puisse avoir une conscience et un libre arbitre ...

    çà reste à voir ... !

    Cordialement,
    Bonjour,

    Robocop effect...

    (en même temps, ça calme l'atmosphère ce genre d'intervention)

    A plus

  33. #27
    invité6543212033

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par Astérion Voir le message
    Bonjour,

    Robocop effect...

    (en même temps, ça calme l'atmosphère ce genre d'intervention)

    A plus
    C'était le but !

    @ +

  34. #28
    lamorgana

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    re,
    Astérion, je te sens un peu énervé...ce n'est qu'une discussion. Je n'ai pas pensé que tu parlais sans savoir ou sans réfléchir, chacun donne son avis et son vécu...

    JPL "se marre" s'il le veut quand il voit de telle "connerie",mais qu'on arrète d'extrapoler comme on effeuille la marguerite!
    Si vous pensez que je pense sans connaitre vous vous plantez!
    Un contact humain est toujours indispensable, mais si vous croyez que toutes les personnes sont prêtes à oublier certaines de leurs dignités vous vous plantez!
    Maintenant je ne crois pas que toutes les personnes sont prêtes à oublier leur dignité, car je crois que les personnes ne sont pas heureuses d'être dans cet état de devoir se faire laver (puisque nous parlons de ce point)...mais peut être qu'à un certain moment tu mets ta dignité autre part...A l'heure actuelle, et c'est peut être désolant, des personnes n'ont de contacts humains qu'à l'heure du nurcing. Et, cela n'est que mon avis, je crois que les contacts humains, charnels, sont importants.
    Anal Nathrach, udhras beothadh, dochioll dian fe

  35. #29
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Totalement illusoire : tu n'as certainement jamais vu la réalité de la dépendance. Moi si.

    Je n'ai jamais employé ce mot. Je n'apprécie pas qu'on déforme mon propos.

    Prouve-le que je ne la voie pas !
    (si pour toi dire:"Fréquentant beaucoup depuis un certain temps une maison de retraite pour personnes dépendantes et voyant le comportement de ces personnes âgées ainsi que celui des aides-soignant(e)s, et tous les problèmes que pose cette dépendance ou fragilité[...],...suffit alors je peux te dire que j'ai bien cotoyé les services "cancéro" (pas en temps que médécin bien sûr) pour en parler)

    Juste une remarque: "je ne peux qu'éclater d'un rire[...]"
    On peut regarder l'expression "se marrer" si tu veux.
    Et quand je dis "connerie" c'est tout le développement rhétorique derrière le crochet...
    Alors ce n'est pas in sic mais faut pas pousser non plus.

    Au revoir.

  36. #30
    Astérion

    Re : La robotique avenir de l'humain ?

    Re,

    Ok débat médical trop houleux...qui est d'ailleurs impossible à discuter sur un forum.
    Je prends sur moi et je me calme.
    Toutes mes excuses.

    Au revoir.

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. L'humain et la nature
    Par Mumyo dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 52
    Dernier message: 18/02/2009, 20h26
  2. L'humain, l'irrationnel et la métaphysique
    Par alopex dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 132
    Dernier message: 24/10/2007, 11h49
  3. Le jour où le pou sauta du gorille à l'humain
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/03/2007, 13h05
  4. Arriver à l'humain par les gènes
    Par Brikkhe dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/02/2007, 18h04