Affichage des résultats du sondage: etes vou pour ou contre

Votants
48. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • pour

    9 18,75%
  • contre

    39 81,25%
Discussion fermée
Page 4 sur 5 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 122

réforme du français



  1. #91
    hermine

    Wink Re : reforme du français


    ------

    Manque de bol, l'orthographe est un des pilliers de la langue... Réformer l'orthographe, c'est dénaturer la langue...
    L'ortografe (hi) est un des "piliers de la langue".
    Mais, si elle avait réellement deux "ailes" comme tu le dis, elle serait moins lourde, donc plus facile à apprendre. non ?

    Et réformer l'ortografe (hi), je ne pense pas que ce serait dénaturer la langue.
    Tu as dû, déjà lire Rabelais (ou un autre), en français en français ancien. C'est d'un pénible.. Alors que traduit en français moderne, c'est amusant.

    Les Bretons étaient, il y a seulement un siècle et demi, encore totalement inalphabètes, ça n'empêchait pas leur langue d'être vivante. Aujourd'hui, c'est une langue cristallisée et qui n'évolue plus, non pas parce qu'elle est aujourd'hui codifiée, bien orthographiée..
    C'est la langue qui doit imposer l'ortografe.
    Et, non l'orthographe qui doit corseter abusivement la langue, l'enchaîner à un pilier, l'empêcher de respirer et de vivre..
    Sans tomber dans les caricatures qu'utilisent certains, je pense sincèrement qu'un sacré coup de plumeau bien réfléchi est nécessaire.
    Mais que fait l'académie, hors l'intéressant texte que C-B a eu l'intelligente idée de nous exposer ?

    -----

  2. Publicité
  3. #92
    hermine

    Re : reforme du français

    ah si il avait un truc à dire : La langue arabe.. etc
    Piwi, cela veut dire précisément.. ce que cela veut dire.
    Il commence à y en avoir marre de marre dans ce pays de n'avoir pas le droit de s'exprimer, sur certains problèmes de civilisations, sans qu'un olibrius géniard intervienne.
    Je disais que notre langue devait se réformer pour se placer au niveau mondial de compétitivité, si elle veut survivre, et notre histoire, et peut-être civilisation, avec.
    Car ce sont les vainqueurs qui écrivent l'Histoire.
    Jamais les.. loosers.
    Et,les civilisations sont.. mortelles !

  4. #93
    hermine

    Re : reforme du français

    Le français est la langue officielle, la langue diplomatique, pour la rédaction des traités internationaux car elle est la langue (l’une des langues plutôt, Serions-nous chauvins ? ) la plus précise et qui limite le mieux le nombre d’interprétations possibles.
    Ce qui était vrai à l'époque de Voltaire et de l'Empereur Frédérick, AZT, l'est-ce, précisément, encore de nos jours ?
    J'en doute.

  5. #94
    DonPanic

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par hermine
    Tu as dû, déjà lire Rabelais (ou un autre), en français en français ancien. C'est d'un pénible.. Alors que traduit en français moderne, c'est amusant.
    N'importe quoi !
    Sii un français de l'époque de rabelais était plié en deux à sa lecture,
    il se demanderait dans quel jargon la version moderne a été traduite.. et n'y comprendrait rien.
    Les Bretons étaient, il y a seulement un siècle et demi, encore totalement inalphabètes, ça n'empêchait pas leur langue d'être vivante. Aujourd'hui, c'est une langue cristallisée et qui n'évolue plus, non pas parce qu'elle est aujourd'hui codifiée, bien orthographiée..
    Quand elle sera reparlée à travers toute la Bretagne, elle cessera d'être un langue morte...
    Si elle n'était pas écrite, et donc orthographiée, elle disparaitrait sans rémission puisque plus personne ne l'entend parler et donc ne l'apprend de manière orale par immersion, en dehors de cercles restreints et un peu sur Breizh.
    Là encore, c'est n'importe quoi, puisque bien qu'orthographié, le français évolue

  6. #95
    hermine

    Re : reforme du français

    Bref, comme il a été constaté que plus une langue est difficile, plus le QI des enfants qui pratiquent cette langue s'élève, le mieux serait que nous fussions aussi cons et simplistes que possible
    DonPanic, d'où tires-tu cette affirmation ?
    Où cela a-t-il été.. "constaté" ?
    Le Coran est écrit en arabe (sa "traduction" ne serait pas valable..). Crois-tu, honnêtement que ceux qui apprennent cette langue difficile, aient nécessairement un QI sur-dimensionné ?

  7. #96
    invite765732342432
    Invité

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par hermine
    Je disais que notre langue devait se réformer pour se placer au niveau mondial de compétitivité, si elle veut survivre, et notre histoire, et peut-être civilisation, avec.
    Ca fait plusieurs fois que tu parles de compétitivité mondiale de la langue... Quel sens celà a-t-il ? Comment évalues-tu cette compétitivité ?

    Enfin, ce message s'adresse à tous les partisans d'une réforme du français: cette "réforme" a déjà eu lieu d'une certaine manière. Je vous invite donc à apprendre l'esperanto
    http://www.esperanto-france.org/
    Vous pourrez ainsi utiliser une langue fabriquée artificiellement et qui a eu vocation de devenir une langue internationale...

  8. Publicité
  9. #97
    DonPanic

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par hermine
    Je disais que notre langue devait se réformer pour se placer au niveau mondial de compétitivité, si elle veut survivre, et notre histoire, et peut-être civilisation, avec.
    Car ce sont les vainqueurs qui écrivent l'Histoire.
    Jamais les.. loosers.
    Les Chinois n'ont pas gagné grand chose comme guerre depuis un siècle, croissent constamment en compétivité économique, et seront incontournabes
    Ce n'est pas en changeant de langue, puisque c'est ce que tu veux en quelque sorte, que l'on restaurera le prestige du français, mais en redevenant une puissance économique majeure.

  10. #98
    hermine

    Talking Re : reforme du français

    Et enfin, je trouv bocou tro dificil et tro lon de lir une frase com ça ke kan c écri normaleman...
    Orel ..
    Qui a parlé, ici, de cette... caricature ?

    De plus, il est quasi certain, que, si dès ton apprentissage du français, on t'avait affirmé que : bocou, tro, lon, lir, frase, com, ke, normaleman.. etc, s'écrivaient ainsi, tu utiliserais, aujourd'hui ces dits mots sans le moindre trouble.
    Les mots sont ni plus ni moins que des.. CONVENTIONS.

    Un chien pourrait se dénommer "un chat".
    Et un chat s'appeler "un chien".

    Les adolescents ne font rien d'autre que de substituer un nom nouveau à un nom "bourge" :meuf, bolos, borro, skateur, gotik, rebeu, renoi, suceuhdeblan.. etc

  11. #99
    hermine

    Talking Re : reforme du français

    N'importe quoi ! Sii un français de l'époque de rabelais était plié en deux à sa lecture,
    il se demanderait dans quel jargon la version moderne a été traduite.. et n'y comprendrait rien.
    DonPanic, savoir écrire est insuffisant. Encore faudrait-il que tu aies appris à.. LIRE !

  12. #100
    piwi

    Re : reforme du français

    c'est ton truc d'etre insultant?
    Je vois pas bien l'interet. En tout cas question crédibilité ca pose un problème devant ce genre d'arguments et l'autre que je relevais plus haut.

  13. #101
    hermine

    Talking Re : reforme du français

    Vous pourrez ainsi utiliser une langue fabriquée artificiellement et qui a eu vocation de devenir une langue internationale...
    C'est vrai que l'esperento (ou similaire) pourrait, peut-être, un jour devenir langue internationale. Qui sait ?
    Cette "possibilité" semble, pourtant, n'être que théorique, seulement.
    A l'identique des personnes qui parlent, soi-disant, cette langue, qui n'est pas réellement utilisée, je crois. Sauf entre adeptes de la.. confrérie, peut-être ?

    Les humains, étant ce qu'ils sont, au delà des utopies et des rêves d'adolescence, on voit que tout (sans exception, me semble-t-il) ne se résoud, hélas, dans le monde réel, que par des rapports de.. forces.
    C'est toujours le vainqueur d'une guerre économique, idéologique, d'influence, ou réelle, qui impose ses vues aux vaincus, y compris ses lois, sa culture, et aussi sa langue, si il y a intérêt.

    Il ne semble pas qu'il y ait encore d'exception à cette règle, qui est quasiment une loi humaine universelle.
    Si ?
    Et, alors.. où ?

    Mais, on peut toujours.. rêver.
    C'est, d'ailleurs, très à.. la mode depuis quelques décennies, il me semble.
    Est-ce l'influence des psychotropes ?

  14. #102
    hermine

    Re : reforme du français

    Je vois pas bien l'interet. En tout cas question crédibilité ca pose un problème devant ce genre d'arguments et l'autre que je relevais plus haut.
    ? ? ? ?

    Je ne vois pas ce que tu veux dire, Piwi.

    Peux-tu reformuler ?

    Merci.

  15. Publicité
  16. #103
    hermine

    Re : reforme du français

    Les Chinois n'ont pas gagné grand chose comme guerre depuis un siècle, croissent constamment en compétivité économique, et seront incontournabes
    Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point.
    Les chinois et l'inde (peut-être encore davantage) gagneront vraisemblablement les furures "guerres" économiques mondiales, qui sont d'ailleurs enclenchées.
    La langue chinoise est de plus en plus apprise partout dans le monde entier.
    Les USA, donc la langue anglaise, sont peut-être "en passe" d'être supplantés.
    C'est pourquoi, je pense qu'il serait bon de réformer (lentement.. car ceci sera très long, sans doute, vus les conservatismes à vaincre, comme on l'a vu, ici..) la langue française.
    Mais posséder une langue simple et riche à la fois, n'est pas suffisant, je pense.
    Le vecteur mondial de notre langue ne pourrait être qu'économique, comme tu y fais allusion (Les chinois..).
    Mais, n'est-il pas là aussi, beaucoup trop tard, pour notre vieux pays qui crée plus de musées que d'industries, lesquelles ont plutôt tendance à "délocaliser" en Asie, et pays de l'Est..
    Nous avions une avance technologique en 1975/80.
    Même notre fusée Ariane et satellites, va être hors compétition pécuniaire, face aux prix de revient chinois, et leur capacité de dumping facile (Yuan "collé" au dollar très dévalués.) Ce n'est pas hors du sujet, tout se tient.
    Et, c'est peut-être, tu as raison, un peu mettre la charrue avant les boeufs que de parler de l'expansion de notre langue, alors que nous nous faisons tailler, il me semble, des croupières dans presque tous les domaines économiques.
    Qu'en penses-tu ?

  17. #104
    piwi

    Re : reforme du français

    Alors soit ton QI à atteint les limites basses de l'espèce humaine soit tu ne sais pas lire.
    Peut être aussi es tu tellement en avance sur ton temps que déjà tu ne lis plus que l'arabe.

    Voilà récapitulé (avec un brin d'humour pas forcément très gentil) ce que je peux te repprocher.

    Pour être plus clair je trouve que je tu parsèmes dans ton discours des propos désobligeants ou malvenus qui ne servent pas ta démonstration

  18. #105
    piwi

    Re : reforme du français

    sinon je ne comprends pas du tout ce rapprochement présenté comme important entre la langue et l'economie.
    L'interet de la langue n'est pas de servir quelques dessins economiques. En réformant le francais on ne sera pas plus visible. Le problème tient dans une volonté du politique à engager des reformes permettant le developpement de structures capables de produire des traveaux reconnus et valorisants le pays.
    Ce n'est pas parce que demain on ecrira un francais reformé que les editeurs des grandes revues tout d'un coup auront à coeur de nous publier dans notre langue. Ca restera l'anglais point barre.
    Pour que cela devienne le chinois il faudra qu'ils produisent un travail tel que l'interet des publication nationales chinoises supplante celui que les auteurs prêtent au revues anglo saxonnes. Y a du chemin. Et plus encore pour le francais on s'en rend compte!

    Donc tu peux bien réformer la langue tu ne changeras pas le destin economique de ton pays.
    Alors pourquoi diable la réformer cette fichue langue qui nous fait tant souffir? Moi j'aime à lire dans mon français, j'aime ses mots. Ses règles semblent si compliquées que cela? Bah j'etais mauvais en dictée mais mes camarades de classes eux s'en sortaient pas mal et je trouve qu'avec le temps je fais des progrès. On assimile quand même facilement la majorité des règles et si l'on en oublie certaines et bien au diable bon sang, ca n'est pas si grave quand même.
    Une langue lue pour moi c'est une musique, un rythme, une poesie. La modifier de façon drastique détruire tout cela.
    Ca serait regrettable je crois.
    Non je ne voudrais pas que l'on dénature à ce point le francais, pas plus que l'anglais d'ailleurs.

  19. #106
    Orel

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par hermine
    De plus, il est quasi certain, que, si dès ton apprentissage du français, on t'avait affirmé que : bocou, tro, lon, lir, frase, com, ke, normaleman.. etc, s'écrivaient ainsi, tu utiliserais, aujourd'hui ces dits mots sans le moindre trouble.
    Les mots sont ni plus ni moins que des.. CONVENTIONS.
    Oui c'est tout à fait vrai. Mais une langue n'existe que parce qu'elle est liée à une culture (cf l'esperanto...). Et l'orthographe est une représentation, un ambassadeur de cette culture

    Si Beaucoup d'étrangers apprennent le Français (après l'Anglais), c'est qu'il aprécient la culture française, pas parce que l'orthographe est compliquée...

  20. #107
    vanos

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par hermine
    Les Chinois n'ont pas gagné grand chose comme guerre depuis un siècle, croissent constamment en compétivité économique, et seront incontournabes
    Bonsoir,
    L'écriture chinoise a un grand avantage : il n'y a pas d'ortographe. Basée sur les idéogrammes, de conception totalement différente de l'écriture alphabétique, il n'est absolument pas nécessaire de connaîte le chinois pour le lire.
    Salut.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  21. #108
    JPL
    Responsable des forums

    Re : reforme du français

    L'exemple de l'esperanto est intéressant parce qu'il montre que toute construction arbitraire dans le domaine de la langue est vouée à l'échec (il y a eu aussi le volapuk). Il en serait de même pour une simplification généralisée et arbitraire de l'orthographe. La langue et son écriture évoluent naturellement dans le temps : j'ai chez moi un édit de Louis XIV dont la lecture est instructive pour voir l'évolution de l'orthographe.
    Je n'ai donc rien contre une évolution qui fait partie de la vie naturelle d'une langue (parce que dans la majorité des pays, une langue, c'est à la fois un oral et un écrit). Un certain nombre de traits d'union disparaissent progressivement ; l'anomalie d'accent de "événement" est remplacée par une double graphie possible entre l'ancienne orthographe et "évènement" (reconnu par l'Académie), etc.
    Ce qui me hérisse, ce sont des modifications arbitraires et brutales qui ne résulteraient pas d'une évolution naturelle. Et je pense qu'il y aurait autant de fautes avec une nouvelle orthographe : quand on voit, par exemple, la fréquence de la confusion entre l'infinitif et le participe passé des verbes du premier groupe (é mis pour er et réciproquement), l'oubli du e final (facil pour facile...) je pense qu'on n'est pas là en face de fautes induites par une complexité orthographique insurmontable, mais en face d'une négligence ou d'une médiocrité inacceptable.
    Ceci étant dit j'assume mes propres fautes par distraction ou ignorance.

  22. Publicité
  23. #109
    piwi

    Re : reforme du français

    "olibrius géniard intervienne"
    Je n'avais pas vu cette sympathique remarque sans quoi j'aurais sans doute laissé l'humour de coté.

    Je ne vois toujours pas ce que venait faire dans cette discussion ton avis sur l'evolution de la société francaise. Qu'est ce qui te fait dire que l'esprit francais va se faire absorber tout entier par la culture magrébine (c'est de cela dont tu parles non?). Et quand bien même ca arriverait on ferait quoi? On irait avec nos fusil dezinguer du beurre? Ca veut dire quoi tes propos? J'aimerais comprendre. Dommage que ca ne soit pas le sujet parce que je t'aurais bien laissé parlé de tes sujets de société, ca a l'air interessant.

    Y a en france un monsieur qui devrait t'aider dans ta lutte. M Le Pen, il a pleins d'amis pres à en découdre. Mais y a un problème, lui la langue francais il la defend avec ferveur et la pratique, il faut le reconnaitre avec un certain talent.

    Alors l'olibrius géniard en a marre des personnes soit disantes ouvertes d'esprit qui ne sont finalement que des obtus inébranlables derrière leurs convictions.

  24. #110
    vanos

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par C.B.
    Je ne le pense pas, bien au contraire, on peut avoir une très bonne orthographe sans avoir un gramme de culture, en ne connaissant par exemple que les classiques français.
    Il est même tout à fait possible d'avoir une très bonne orthographe et ne pas savoir qui nomme le premier ministre ou ignorer jusqu'à l'existence de la mythologie mésopotamienne (voire ne jamais avoir entendu prononcer le nom "Gilgamesh"), ou de croire que Seth est le dieu mauvais du panthéon égyptien, de ne rien connaître de grands auteurs anglais etc...
    Il existe tant d'exemples d'inculture se conjugant avec une bonne orthographe...
    Et si vraiment, tous ceux qui avaient une bonne orthographe avait derrière une bonne culture, à coup sûr la France serait peuplée d'érudits.
    Bonsoir,
    Ca c'est toi qui le dis, je ne le crois pas. On dit par contre que "la culture est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale" et on peut le voir dans la citation que tu étales assez bien.
    Je reste convaincu que l'othographe est un "must" (excusez l'anglicisme)
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  25. #111
    DonPanic

    Re : reforme du français

    Salut
    Ni les USA ni les Hans n'ont réformé leur langue pour s'imposer comme puissances économiques, industrielles, commerciales ou culturelles

  26. #112
    Narduccio

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par hermine
    Mais, je suppose que lorsque tu discute(s) avec ta crémière (é mais la.. crème è ?), tu ne revois pas l'histoire de Charlemagne repasser dans ta tête..
    Pour les accents, voilà la réponse:
    La réforme de l'orthographe de 1990 a corrigé, entre autres, l'écriture des accents sur quelques mots tels que "événement" devenu "évènement", au grand dam de certains "puristes de l'orthographe". Mais ces puristes savent-ils l'origine de ces exceptions? je copie ci-dessous le texte que m'a gentiment envoyé une personne de http://www.sdv.fr/orthonet/
    C'est amusant...

    -----
    DES ÉVÈNEMENTS
    Plusieurs de nos patients ont questionné Orthonet sur l’événement et ses accents, et nos réponses ont été parfois sommaires. Réglons enfin ce cas ; non que ce détail de notre accentuation soit important ; mais son histoire est significative, et mérite d’être connue.
    Préparant la 3e édition du Dictionnaire, l’abbé d’Olivet entreprit de mettre de l’ordre dans l’accentuation de la voyelle E, et s’employa à y introduire le circonflexe et l’accent grave. En fin de syllabe, s’il n’est pas « caduc », ou « muet », l’E devra porter l’aigu, comme dans siéger, régler, ou le grave, comme dans siège, règlement ; la prononciation dicte le choix : quand la syllabe suivante a un E caduc, comme dans fidÈle, fidÈlement, la précédente se prononce en E ouvert, donc s’écrit avec accent grave ; dans le cas contraire, comme dans fidÉlité, idÉal, dÉlicat, E fermé, accent aigu.
    Les prédécesseurs de l’abbé d’Olivet, qui utilisaient l’accent aigu (verité, désormais vérité), usaient peu d’un troisième accent : « En parlant de la Langue Françoise, on appelle circonflexe un accent qui est fait comme un V renversé, & qu'on met sur les mots dont on a retranché une lettre, comme sur le mot âge, qui s'escrivoit autrefois aage » ; il va l’étendre aux mots, très nombreux, où l’E était suivi d’un S qui ne se prononçait plus depuis longtemps : teste va s’écrire tête, resver devient rêver ; on distinguera ainsi fête, fêter, où l’S est remplacé par le circonflexe, de festin où il subsiste dans l’orthographe comme dans la prononciation.
    Mais la promotion de l’accent grave était moins évidente.


    UNE PANNE…
    Or le sieur Coignard, l’imprimeur du Dictionnaire, n’avait pas prévu une invasion de È coiffés de l’accent grave, nouveau-venus dans ses casses ; et dans certains articles comme celui de mère, il n’en fallait pas moins de 40. Alors, ayant informé en 1736 l’abbé d’Olivet de ce manque, et en attendant qu’il en fît fondre encore un lot, il mit des É. Et, provisoirement, la mere des éditions précédentes fut une mére. Quand le fondeur aura livré des È en suffisance, on rectifiera en mère . Ce qui fut fait.
    Mais il y eut des oublis. Dans l’édition de 1740, un certain nombre de mots avaient gardé un accent aigu injustifié ; dans la suivante, en 1762, une dizaine ont échappé aux révisions, et ont survécu, dont allégement, allégrement, événement, etc. Les deux éditions suivantes négligèrent ces rebelles, contraires à la belle harmonie instituée par le sage linguiste qu’était feu l’abbé Pierre Joseph Thoulier d’Olivet (1682-1760). En 1835, la 6e édition du Dictionnaire, qui a fait d’importantes réformes orthographiques, n’a pas touché aux accents ; on ne peut pas tout faire à la fois. Et cette série d’oublis, qui ne se fondent ni sur la prononciation, ni sur une cohérence quelconque, sont devenus des normes… par pure négligence.

    DU CULTE DE L INCOHÉRENCE
    Au 19e siècle, à une époque où l’orthographe prenait de l’importance, ce fut donc une faute d’écrire ou d’imprimer évènement comme avènement, ou règlementaire comme règlement. Et nos chères conjugaisons conservaient une curieuse différence d’accentuation entre il lésera et il pèsera, entre ils achèteront et ils adhéreront. Mais les pédants veillaient au respect de l’incohérence, et les imprimeurs obéissaient.
    La 7e (1878) offrait de bonnes raisons d’y mettre de l’ordre : d’abord c’est l’époque où Jules Ferry organise une école primaire pour toute la nation, et où la dictée va devenir une étape significative de la culture populaire ; à quoi bon conserver, enseigner et faire respecter de tels accidents ? Et puis l’Académie comptait dans ses rangs Emile Littré, qui dans son dictionnaire avait, pour plusieurs des mots concernés, souhaité une correction. Il n’en fut rien. Tout changement semblait un attentat à la tradition ! Pas davantage dans la 8e de 1932-35. Et les mots oubliés en 1740, ainsi que les futurs et conditionnels d’une centaine de verbes, continuaient à défier tous ceux qui voulaient « mettre les accents », si volontiers négligés ; connaître ces verrues était un signe d‘érudition, sinon de grande culture, et, pour les auteurs de dictées, c’était une source inépuisable de « demi-fautes ».

    LE PAVÉ DE L’OURS.
    Dans les rectifications de 1990, la mise en bon ordre de l’accentuation était un tardif succès du bon sens. Elle tient en quelques lignes, se passe d’une liste d’exceptions. Elle mettait fin à deux siècles d’incohérence gratuite ; Littré la souhaitait ; non seulement l’Académie l’a approuvée, mais elle l’applique dans les entrées et dans les articles de son Dictionnaire actuel.
    Cela vient de là: http://www.sdv.fr/orthonet/
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  27. #113
    hermine

    Re : reforme du français

    Bonsoir, Piwi.

    Il y existe, précisément un sujet de discussion (ouvert par moi) et qui concerne la "projection".

    Evidemment, je ne réponds pas à tes.. "trouvailles", dans ce que je ne dis pas.
    Bonsoir.

    PS : Ton avis, sur le phénomène de la projection, m'intéresserait beaucoup, si tu veux bien le donner.
    Cordialement.

  28. #114
    hermine

    Re : reforme du français

    ... en a marre des personnes soit disantes ouvertes d'esprit qui ne sont finalement que des obtus inébranlables derrière leurs convictions
    Piwi,
    Si tu avais lu tout le thread, tu aurais trouvé une petite chose à propos de "soi-disant" qui est un adjectif "invariable".
    Donc, je pense : "une personne "soi-disant" ouverte".

    C'est une faute fréquente, paraît-il.
    Bonne occasion de ne plus la faire, non ?
    Cordialement.

  29. Publicité
  30. #115
    Guillmot

    Re : reforme du français

    Hello

    Pour élargir le débat, je propose une relecture du merveilleux livre de George Orwell, 1984, dont l'idée de novlangue colle tant avec ce débat grotesque.

    Guil
    Compte à supprimer

  31. #116
    hermine

    Re : reforme du français

    Salut,
    Ni les USA ni les Hans n'ont réformé leur langue pour s'imposer comme puissances économiques, industrielles, commerciales ou culturelles
    C'est vrai.
    Cependant les USA ont une certaine avance sur la vieille France. Il n'existe pas d'accents en anglais. Si ?
    Ni tous ces PH = f, si ?
    Ni, tous ses accords difficiles avec les auxilliaires être et avoir. Si ?
    La langue anglaise me paraît beaucoup plus simple que le français. Pas à toi ?

    Le chinois, je ne le connais pas du tout.
    Mais, il me semble que si cette langue repose sur beaucoup d'idéogrammes (combien ? Qui peut nous le dire ?), il y aurait peut-être une réformette à faire là-aussi ?
    Mais, c'est déjà difficile en france.. vues toutes les personnes hostiles, rien que sur ce site. Je me mets à la place du Premier Ministre. Ce pays est.. in-réformable. Et, pourtant, il va bien falloir que le conservatisme français fonde, sinon.. les chinois.. vont se goinfrer !

  32. #117
    hermine

    Re : reforme du français

    Kenavo, (C'est ça, hein ?) Guil,

    Y a-t-il des accents en langue bretonne ?

    A toi la suite, dans ce débat.. "grotesque".
    Cordialement.

  33. #118
    Guillmot

    Re : reforme du français

    Hello

    kenavo veut dire "au revoir".

    Quant à ta question, je ne suis pas ton dictionnaire de langues.

    Bonne continuation stérile dans ce débat grotesque qui n'a rien à faire dans les débats scientifiques, mais qui a l'avantage de faire sourire (ou plutôt rire jaune).

    La question serait plutôt: que fait la modération ?

    Guil
    Compte à supprimer

  34. #119
    Haribus Dragibo

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par LardonCru
    Après tout, les bébés arrivent bien à répéter ce qu'on leur dit et ça aboutit finalement au langage... C'est si dur que ça de "répéter" ce qu'on lit, pour arriver à écrire?
    Si c'était si facile on apprendrait pas à lire et à écrire à l'école mais on apprendrait tout seul. Seul une minorité de gens trés doués en sont capables.


    Citation Envoyé par LardonCru
    Ah, parce que la langue française est devenue obsolète, peut être? Et qu'on a mieux sous la main actuellement?
    L'orthographe francaise n'est pas un modèle de modernité et on dipose de tous les outils pour faire mieux. A vrai dire ce n'est pas trés compliqué il suffit de ne garder pour chaque phonème qu'un seul graphème. Les problèmes éventuels d'homographie ne sont pas insumontables et je ne comprends pas bien pourquoi tout le monde a l'air de trés bien s'accomoder à l'homophonie mais semble effrayé par l'homographie (on ne reconnaitra plus les mots, ce sera n'importe quoi ...). Pourquoi cette facilité de distinction à l'oral mais pas à l'écrit.


    Citation Envoyé par LardonCru
    Manque de bol, l'orthographe est un des pilliers de la langue... Réformer l'orthographe, c'est dénaturer la langue...
    La langue est avant tout une chose orale :
    -les humains parlent depuis plusieurs dizaines de miliers d'années, l'écriture n'existe que depuis 5000 ou 6000 ans.
    -On apprend d'abord à parler avant de savoir écrire.
    -Certaines personnes parle une langue mais ne savent pas l'écrire (ces fameux illéttrés).
    -Beaucoup de langues n'ont pas de transcritions écrites et donc pas d'orthographe.
    Réformer l'orthographe c'est juste changer de transcription. Beaucoup de langue ont changer de système de transcription au cours de l'histoire (le japonais ou le coréen par exemple).


    Citation Envoyé par LardonCru
    Un bachelier, c'est pas vraiment un exemple... Ch'uis sûr que si tu demandes à un bachelier ce qu'est l'appareil digestif, tu auras droit aux reins dans le tas dans 99,99% des cas. Et tout ça après 7 ans (au moins...) d'enseignement de biologie... On en reste à la conception du gosse de maternelle "un tuyau pour le solide vers le caca, et un tuyau pour le liquide pour le pipi". Tout ça pour ça!
    Même en S, y'en a un paquet qui ne savent même pas ce qu'est l'argument et le module d'un nombre complexe... Faut-il réformer les maths?
    C'est trés insultant pour les lycéens et totalement infondé. Tu te sens vraiment si supérieur aux autres.

    Je voudrais également redire que réformer l'orthographe ne consiste pas (en tous cas pour moi) à écrire toutes les syllabes séparés les unes des autres. C'est une caricature grotesque de ce qu'on essaye de dire. Faites l'éffort de comprendre ce qu'on veut dire et vous verrez qu'une autre voie (mêmes plusieurs) est possible. Je ne dis (pour la nième fois) pas qu'on va changer du jour au lendemain l'orthographe mais qu'il serait bon d'engager une réflexion sur la transcription du langage orale. Peut-être que la conclusion sera qu'il faut garder l'orthographe actuel mais peut-être qu'elle sera qu'il faut en simplifier les règles. De toute facon le langage parler évolue beaucoup plus vite que l'orthographe et des ajustements sont nécéssaires de temps en temps. Pourquoi ne pas accélérer cette évolution et choisir une orthographe dans laquelle ces ajustement sont automatiques (par exemple en transcrivant un son par un symbolle ou une combinaison).

    Dernière chose voici deux sites que je trouve intéréssants sur le sujet :
    http://pedroiy.free.fr/alphabets/
    http://perso.univ-lyon2.fr/~poitou/index.html

  35. #120
    DonPanic

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par Haribus Dragibo
    L'orthographe francaise n'est pas un modèle de modernité et on dipose de tous les outils pour faire mieux. A vrai dire ce n'est pas trés compliqué il suffit de ne garder pour chaque phonème qu'un seul graphème. Les problèmes éventuels d'homographie ne sont pas insumontables et je ne comprends pas bien pourquoi tout le monde a l'air de trés bien s'accomoder à l'homophonie mais semble effrayé par l'homographie (on ne reconnaitra plus les mots, ce sera n'importe quoi ...). Pourquoi cette facilité de distinction à l'oral mais pas à l'écrit.
    je crois que je m'en fiche pas mal de ta modernité.
    Tu me serais à la langue française ce que Pompidou a failli faire de Paris :
    sous prétexte de modernité, élargir toutes les rues en faisant reculer de 7 mètres tous les immeubles
    tout remplacer par des tours et des barres, avec 2 garages minimum par foyer
    bétonner la Seine et les quais pour en faire des voies autoroutières
    Erk
    Si tu n'es pas capable de comprendre que cette langue on l'aime avec tous ses défauts et ses qualités, et Paris aussi avec ses immeubles haussmann pas vraiment modernes
    et va donc épouser un top modèle lisse et sans défaut et ressemblant furieusement à Poupée Barbie.


    Citation Envoyé par Haribus Dragibo
    La langue est avant tout une chose orale :
    -les humains parlent depuis plusieurs dizaines de miliers d'années, l'écriture n'existe que depuis 5000 ou 6000 ans.
    -On apprend d'abord à parler avant de savoir écrire.
    -Certaines personnes parle une langue mais ne savent pas l'écrire (ces fameux illéttrés).
    -Beaucoup de langues n'ont pas de transcritions écrites et donc pas d'orthographe.
    Furieusement moderne !
    Désolé, mais tous les jours, j'acquiers beaucoup plus d'informations par la voie écrite que par la voie orale,
    et les illétrés ne feront pas la norme


    Citation Envoyé par Haribus Dragibo
    Je ne dis (pour la nième fois) pas qu'on va changer du jour au lendemain l'orthographe mais qu'il serait bon d'engager une réflexion sur la transcription du langage orale. Peut-être que la conclusion sera qu'il faut garder l'orthographe actuel mais peut-être qu'elle sera qu'il faut en simplifier les règles. De toute facon le langage parler évolue beaucoup plus vite que l'orthographe et des ajustements sont nécéssaires de temps en temps. Pourquoi ne pas accélérer cette évolution et choisir une orthographe dans laquelle ces ajustement sont automatiques (par exemple en transcrivant un son par un symbolle ou une combinaison).
    Le langage parlé n'a pas pour vocation d'être retranscrit, et l'on me fait souvent reproche d'avoir des phrases trop longues et trop structurées comme de l'écrit lors de conversations.
    Bref, si tu n'aimes pas le français tel qu'il s'écrit, c'est ton problème !

Page 4 sur 5 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. réforme du bac
    Par claude27 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 82
    Dernier message: 18/02/2005, 22h21
  2. Reforme MLD
    Par reman dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/11/2003, 22h28
  3. La réforme LMD
    Par Lene dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/11/2003, 05h10