Affichage des résultats du sondage: etes vou pour ou contre

Votants
48. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • pour

    9 18,75%
  • contre

    39 81,25%
Discussion fermée
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 122

réforme du français




  1. #1
    J-D

    réforme du français

    salut je voudrais savoir si vous seriez pour ou contre une petit reforme qui
    ne lui enlèvrerais rien de son charme .Cette reforme est simple
    se serais de prendre une sidlabe pour un son. Donc aulieu de enfant se serait enfent. se serais une manière plus logique et plus facile.au lieux que se soit le mot qui donne le sens de la phrase se serait
    la phrase qui donne le sens du mot.Alors je voudrais savoir votre opinion sur cette idée qui mes venu.
    Cette reforme permetterais d'apprendre beaucoup plus facilement
    notre belle langue.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Sephi

    Re : reforme du français

    Jamais de la vie.

    Je n'encouragerai jamais la langue française à s'adapter aux gens incapables de respecter une orthographe correcte, et suffisamment égoïstes que pour demander à l'orthographe de changer pour eux, au lieu d'apprendre cette orthographe.

  4. #3
    J-D

    Re : reforme du français

    salut

    min pourquoi se compliquer la vie pour rien?


  5. #4
    Sephi

    Re : reforme du français

    Parce que simplifier, c'est rendre moche.

  6. #5
    J-D

    Re : reforme du français

    salut

    Min moi je trouve sa moche d'etre oubliger de connaître tous les
    mots du dictionnair pour pouvoir bien ecrire.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Sephi

    Re : reforme du français

    La qualité ne s'obtient jamais gratuitement.

  9. #7
    hermine

    Re : reforme du français

    Parce que simplifier, c'est rendre moche
    Pas d'accord..
    La notion de beau et laid n'intervient absolument pas. Je suis sûr que si on faisait une dictée, nous ferions TOUS des fautes.
    D'ailleurs pourquoi "faute" et pas "fote" ?

    Et ortografe, c'est aussi bien qu'orthographe..
    farmacie, Teâtre, filosofie,

    D'ailleurs, le plus souvent, lorsqu'on apprend une langue étrangère, on ne tient pas compte de l'etymologie, ethymologie, étimologie.. des mots. Ce mot vient-il de thym, de tymus.. L'origine d'un moy est intéressante de façon historique.. Mais c'est tout.
    Les Espagnols écrivent.. farmacia, ça ne les dérange pas du tout..

    Moi, je pense que tout les vieux dindons de l'Académie devraient être virés.. D'ailleurs ce sont tous des littéraires. Pas de scientifiques. C'est pourquoi on ne sait même plus définir une.. science. Il faut ajouter dure ou molle.. Ridicule !
    C'est mon avis..
    Mais les contre-arguments sont les bienvenus..
    On peut même aller plus loin dans la simplification..

  10. Publicité
  11. #8
    [PSO]Fabrice.g

    Re : reforme du français

    L'orthographe tel qu'il est actuellement est le fruit d'un héritage culturel. Il permet de retrouver les sens des mots, par l'etymologie. Pas besoin d'apprendre le dictionnaire par coeur pour savoir ce que veut dire "Philanthrope", si je sais que "phil-" correspond à l'amour et "-anthrope" au genre humain.

    Bien sur qu'on pourrait simplifier en prenant une syllabe pour un son, mais comment ferions-nous alors la différence entre 2 homophones aux sens différents ? Comment différencier "maire", "mère" et "mer", ou encore "père", "paire", "pair" et "perd" si tous ces mots s'écrivent de la même manière ? Et pour savoir que "perd" vient de "perdre" alors que "pair", "père" et "paire" ne sont pas issus de la même racine ?

    De même, que deviendrait la correspondance (issue de l'etymologie) entre les langues de même origine greco-latine, si nous simplifions notre orthographe ? Qu'est ce qui justifierait que le mot anglais "Theory" (se prononçant à peu près "Fiiori", avec la langue entre les dents) est la traduction du mot "Théorie" en français, ou "Téori" comme il conviendrait de le simplifier, puisque même si le "TH" se prononce comme "T" en français, ce n'est pas le cas en anglais.

    Et puis la nature même de la réforme de la langue française est de l'ordre de l'impossible. Comment faire comprendre, et accepter, à l'ensemble des francophones et des francophiles, français, belges, suisses, québequois, luxembourgeois, monégasques, africains, américains, européens, asiatiques, etc. que nous avons décidé de changer l'orthographe des mots. On arrive déjà même pas à s'accorder sur la manière de dire "70", "soixante-dix" ou "septante".

    En bref, je suis contre une réforme de l'orthographe pour permettre à la "génération fast-food" de ne pas passer par l'apprentissage de la langue. Je suis contre la "fast-langue", tout comme je suis contre tout ce qui est "fast" en réalité, la "fast-culture" télévisuelle, etc.

    J.-D. > Je sais que j'outrepasse mon rôle sur ce forum, mais je ne peux que te conseiller la lecture, le scrabble ou les mots croisés, si tu veux améliorer ton orthographe, plutot que d'essayer de changer la langue à ta convenance.

  12. #9
    piwi

    Re : reforme du français

    premiere chose:
    "etes vou pour ou contre"
    On oriente pas les votant dans l'énoncé d'une question! (c'etait juste pour la blague moi aussi je fais des fautes)

    Pour la question elle même m'est avis que ca ne sert à rien. Un language se façonne et se remodèle de lui même avec le temps. Le reformer c'est imposer une vision dogmatique et une manière de figer les choses de façon peu pertinantes.
    On repproche souvent les anglicismes par exemple, mais sait on que beaucoup de mots anglais derivent du francais? Ils ne s'en plaignent pas et acceptent l'evolution.
    De toute façon aussi tôt nous aurions édictés de nouvelles règles que déjà de nouvelles fautes apparaîtraient et l'on aurait rien gagné.

    useless!

  13. #10
    Cassie.s

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par hermine
    Moi, je pense que tout les vieux dindons de l'Académie devraient être virés.. D'ailleurs ce sont tous des littéraires. Pas de scientifiques.
    Marrant dans ce cas de vouloir enlever justement dans la langue française sa part de rigueur ! Dans la majorité des cas l'orthographe se justifie tout à fait, il suffit de connaître certaines règles (phonétiques, etc...). Et ce n'est pas parce que ces règles ne se repèrent pas de façon immédiate (il me semble que dans la majorité des sacro-saintes sciences il faut bûcher un minimum pour connaître et savoir appliquer les règles) qu'il faut à tout prix les remplacer par des règles ultra simplifiées (du genre: on écrit n'importe comment et on comprend à l'aide du contexte). Sinon , on va déclarer qu'à partir de maintenant on considèrera que c'est le Soleil qui tourne autour de la Terre, parce que franchement comme ça c'est plus simple, ça ne contredit pas ce qu'on "voit" de façon immédiate !
    Pour la notion de beau et de laid, c'est vrai que je ne vois pas bien le rapport avec l'orthographe. Le beau, ce n'est pas forcément ce à quoi notre oeil est habitué... Pas simple, tout ça...
    amicalement
    cassie

  14. #11
    invite765732342432
    Invité

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par J-D
    min pourquoi se compliquer la vie pour rien?
    Inversons la question: Qu'est-ce que ça apporterai de simplifier la langue ?
    Les gosses auront de meilleures notes en dictée ? Super... Quoi d'autre ? Pourquoi cette recherche de la "facilité" ?

    Ces deux posts résument admirablement ma position:
    Citation Envoyé par Sephi
    Je n'encouragerai jamais la langue française à s'adapter aux gens incapables de respecter une orthographe correcte, et suffisamment égoïstes que pour demander à l'orthographe de changer pour eux, au lieu d'apprendre cette orthographe.
    Citation Envoyé par Fabrice.g
    comment ferions-nous alors la différence entre 2 homophones aux sens différents ?

  15. #12
    C.B.

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par Sephi
    Jamais de la vie.

    Je n'encouragerai jamais la langue française à s'adapter aux gens incapables de respecter une orthographe correcte, et suffisamment égoïstes que pour demander à l'orthographe de changer pour eux, au lieu d'apprendre cette orthographe.
    C'est à mon avis négliger les conséquences sociales de l'orthographe. Un hasard miraculeux voulant que ce soit principalement dans les milieux défavorisés que l'orthographe pose problème.

    Citation Envoyé par Sephi
    Parce que simplifier, c'est rendre moche.
    C'est tout à fait personnel, j'ai beaucoup plus entendu parlé de la beauté des choses simples que de celle des choses complexes.

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    L'orthographe tel qu'il est actuellement est le fruit d'un héritage culturel. Il permet de retrouver les sens des mots, par l'etymologie. Pas besoin d'apprendre le dictionnaire par coeur pour savoir ce que veut dire "Philanthrope", si je sais que "phil-" correspond à l'amour et "-anthrope" au genre humain.
    1/ Je ne vois pas ce que cela changerais, l'éthymologie serait toujours là si on changeait l'orthographe
    2/Les cas où l'éthymologie justifie effectivement l'orthographe ne sont pas si nombreux que cela, on trouve des contre-exemples à la pelle : hasard, honneur, pharmacie etc....
    Par exemple, les nombreux ph qui parsèment notre langue n'ont pas vraiment de raisons éthymologiques (je précise qu'un certain nombre de ces ph viennent de la transcription de la lettre phi, qui aurait pu être transcrite tout aussi bien par f. Et je tiens à préciser directement que, malgré ce que j'ai pu lire ailleurs pour défendre l'orthographe, les grecs utilisaient l'alphabets grecs et non l'alphabet latin, ils n'utilisaient donc pas de "ph", et ce malgré que le Robert présente les éthymologies grecques en lettres latines)

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    Bien sur qu'on pourrait simplifier en prenant une syllabe pour un son,
    Le mieux serait quand même de rétablir la coorespondance lettre-phonème, faire syllabe par syllabe ne me semble pas souhaitable.
    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    mais comment ferions-nous alors la différence entre 2 homophones aux sens différents ? Comment différencier "maire", "mère" et "mer", ou encore "père", "paire", "pair" et "perd" si tous ces mots s'écrivent de la même manière ? Et pour savoir que "perd" vient de "perdre" alors que "pair", "père" et "paire" ne sont pas issus de la même racine ?
    Comme les espagnols, je suppose, ils s'en sortent très bien.

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    De même, que deviendrait la correspondance (issue de l'etymologie) entre les langues de même origine greco-latine, si nous simplifions notre orthographe ? Qu'est ce qui justifierait que le mot anglais "Theory" (se prononçant à peu près "Fiiori", avec la langue entre les dents) est la traduction du mot "Théorie" en français, ou "Téori" comme il conviendrait de le simplifier, puisque même si le "TH" se prononce comme "T" en français, ce n'est pas le cas en anglais.
    On remarque là un problème engendré par l'orthographe : les mots français ont été plus déformés par le passage dans une autre langue à cause d'une orthographe assez fantaisiste. Cela ne fait qu'abonder dans le sens de l'intérêt d'une simplification.

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    Et puis la nature même de la réforme de la langue française est de l'ordre de l'impossible. Comment faire comprendre, et accepter, à l'ensemble des francophones et des francophiles, français, belges, suisses, québequois, luxembourgeois, monégasques, africains, américains, européens, asiatiques, etc. que nous avons décidé de changer l'orthographe des mots. On arrive déjà même pas à s'accorder sur la manière de dire "70", "soixante-dix" ou "septante".
    C'est à mon avis un obstacle majeur (voire l'obstacle majeur) à une réforme de l'orthographe.

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    En bref, je suis contre une réforme de l'orthographe pour permettre à la "génération fast-food" de ne pas passer par l'apprentissage de la langue. Je suis contre la "fast-langue", tout comme je suis contre tout ce qui est "fast" en réalité, la "fast-culture" télévisuelle, etc.
    Je ne serais pas aussi catégorique, la simplification de l'orthographe n'a rien à voir avec l'apprentissage de la langue. La langue ne se réduit pas à l'orthographe.
    Et je ne vois pas en quoi il est "bien" de faire apprendre des choses inutiles, à par pour se complaire dans des difficultés artificielles. Car ne nous leurrons pas, connaître l'orthographe n'est en soi rien, c'est juste se donner du boulot.

    Citation Envoyé par piwi
    Pour la question elle même m'est avis que ca ne sert à rien. Un language se façonne et se remodèle de lui même avec le temps. Le reformer c'est imposer une vision dogmatique et une manière de figer les choses de façon peu pertinantes.
    Mouais, "les haricots", sans liaisons, ont été violemment imposés, et certains de ceux a qui cette prononciation a été imposé l'utilisent encore.
    L'orthographe actuelle résulte d'une imposition dogmatique, elle s'est figée car toute déviation est condamnée en tant que "faute".

    Citation Envoyé par piwi
    On repproche souvent les anglicismes par exemple, mais sait on que beaucoup de mots anglais derivent du francais? Ils ne s'en plaignent pas et acceptent l'evolution.
    Je ne suis pas d'accord, tout comme en France certains ralent contre les anglicismes, des anglais ralent contre les mots d'origine française.
    Citation Envoyé par piwi
    De toute façon aussi tôt nous aurions édictés de nouvelles règles que déjà de nouvelles fautes apparaîtraient et l'on aurait rien gagné.
    Le nombre de fautes dépend de la complexité de l'orthographe : plus un protocole est simple, plus le risque d'erreur est faible.

    Citation Envoyé par Faith
    Inversons la question: Qu'est-ce que ça apporterai de simplifier la langue ?
    Les gosses auront de meilleures notes en dictée ? Super... Quoi d'autre ? Pourquoi cette recherche de la "facilité" ?

    Ces deux posts résument admirablement ma position:
    La facilité est presque toujours synonyme d'efficacité.
    Même si cela semble tautologique, je dirais qu'il est toujours plus simple de faire quelquechose de simple que quelquechose de compliqué.

    Pour reprendre le parallèle avec les science, comprendre simplement quelquechose est souvent cause de nouvelles découvertes. Et les notations elles-mêmes sont très importantes.
    La notion de continuité d'une fonction seraient beaucoup plus complexe si nous n'avions pas de manière simple de l'écrire.
    Et que penser des théories s'appuyant sur la syntaxe ?

    Les polynômes, par exemple, n'ont vraiment commencés à être étudiés que lorsqu'on a su les écrire simplement.
    Je reste persuadé que l'orthographe nuit à l'étude de la langue. Il n'y a qu'à voir la proportion de temps que passe les élèves sur l'orthographe par rapport au temps qu'ils passent sur l'apprentissage, la compréhension et l'analyse de la langue.

    Citation Envoyé par Cassie.s
    il me semble que dans la majorité des sacro-saintes sciences il faut bûcher un minimum pour connaître et savoir appliquer les règles
    Il y a là une grave confusion. En science on essaie de découvrir, de comprendre quelquechose. ce quelquechose peut être complexe, certes. Mais jamais un scientifique ne fera exprès de prendre des notations complexes. Bien au contraire, plus le sujet est complexe, plus il fera attention à prendre des notations simples, pour que son propos soit compréhensible.

    Les règles d'écritures complexes ont été abandonnées, elles étaient utilisées entre autre par les alchimiste, dans le but d'interdire leurs ouvrages au nom initiés.

    Citation Envoyé par Cassie.s
    Marrant dans ce cas de vouloir enlever justement dans la langue française sa part de rigueur ! Dans la majorité des cas l'orthographe se justifie tout à fait, il suffit de connaître certaines règles (phonétiques, etc...).
    Il suffit de connaître un nombre fini de règle, certes, mais un nombre fini très grand. Et tout cela pour quoi ?

    Citation Envoyé par Cassie.s
    Et ce n'est pas parce que ces règles ne se repèrent pas de façon immédiate (il me semble que dans la majorité des sacro-saintes sciences il faut bûcher un minimum pour connaître et savoir appliquer les règles) qu'il faut à tout prix les remplacer par des règles ultra simplifiées (du genre: on écrit n'importe comment et on comprend à l'aide du contexte).
    Là c'est carrément de la mauvaise foi, aucune proposition de simplification orthographique n'a jamais proposé celà.
    Et ce pour une raison très simple : une telle modification de l'orthographe ne serait pas simplificatrice. On parlait ici de simplification de l'orthographe.

    Citation Envoyé par Cassie.s
    Sinon , on va déclarer qu'à partir de maintenant on considèrera que c'est le Soleil qui tourne autour de la Terre, parce que franchement comme ça c'est plus simple, ça ne contredit pas ce qu'on "voit" de façon immédiate !
    Je vois la même grave confusion que tout à l'heure : tu confonds convention et connaissance : Il n'est aucune vérité derrière l'orthographe. Les règles de l'orthographe sont édictées de manière arbitraire par des hommes, ce qui n'est pas le cas des lois de la nature (au passage, dans le référenciel géocentrique le Soleil tourne autour de la Terre, ce référenciel est parfois utilisé pour des raisons de simplicité).

    Aucune règle orthographique ne pourra contredire une observation, car l'orthographe n'en parle pas, derrière l'orthographe il n'y a aucune réflexion, aucune connaissance.

  16. #13
    matthias

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par hermine
    D'ailleurs, le plus souvent, lorsqu'on apprend une langue étrangère, on ne tient pas compte de l'etymologie, ethymologie, étimologie.. des mots.
    C'est faux. Tu ne t'en rends pas forcément compte, mais ça ne signifie pas que tu ne l'utilises pas. Dans les langues latines, évidemment, tu n'as pas besoin de l'éthymologie pour comprendre "fotografia", puisque tu fais tout de suite le rapprochement avec le français. Mais beaucoup d'autres langues utilisent des mots avec des racines latines. Et sans parler nécessairement d'éthymologie, une orthographe à peu près rigoureuse permet de retrouver une cohérence dans une langue, et d'établir des relations entre les mots, et donc d'en éclaircir le sens.

    Citation Envoyé par hermine
    Moi, je pense que tout les vieux dindons de l'Académie devraient être virés.. D'ailleurs ce sont tous des littéraires. Pas de scientifiques. C'est pourquoi on ne sait même plus définir une.. science. Il faut ajouter dure ou molle.. Ridicule !
    Vieux dindons, c'est pas forcément faux, tous littéraires, je ne crois pas. Et ce n'est pas en simplifiant l'orthographe que tu définiras plus facilement ce qu'est une science. Pour définir, il faut comprendre, et pour comprendre, il faut du vocabulaire et des mots qui ont un sens.


    Citation Envoyé par hermine
    On peut même aller plus loin dans la simplification..
    et dans le simplisme aussi

  17. #14
    invite765732342432
    Invité

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par C.B.
    La facilité est presque toujours synonyme d'efficacité.
    Même si cela semble tautologique, je dirais qu'il est toujours plus simple de faire quelquechose de simple que quelquechose de compliqué.
    Efficacité !!!
    Quand je parle à des littéraires, on me parle beauté ou musique de la langue, on me parle de la langue de Molière. Mais je n'ai jamais entendu parler de l'efficacité d'une langue !

    Ah, si ! Je me souviens d'une seule fois, c'était dans un livre: 1984 !

    Pour reprendre le parallèle avec les science, comprendre simplement quelquechose est souvent cause de nouvelles découvertes. Et les notations elles-mêmes sont très importantes.
    La notion de continuité d'une fonction seraient beaucoup plus complexe si nous n'avions pas de manière simple de l'écrire.
    Et que penser des théories s'appuyant sur la syntaxe ?
    Oui, mais la vie ne se résume pas aux sciences... De trop nombreux scientifiques l'oublient.

  18. #15
    Garion

    Re : reforme du français

    Le français est ce qu'il est, il évolue, il a sa vie, il n'y a aucune raison de le réformer.
    Le réformer, ça voudrait dire que 60 000 000 de personnes vont devoir reapprendre à écrire, franchement, on a autre chose à faire.

    Moi j'ai déja du mal à lire les textes pleins de fautes, ça me saute aux yeux, ça m'écorche le cerveau

  19. #16
    Orel

    Re : reforme du français

    Je pense qu'avant de vouloir "simplifier" le français, on devrait le laisser évoluer naturellement. Si les gens modifient l'orthographe, la grammaire, il ne faut pas leur dire: vous êtes des idiots... Quelqu'un trouve-t-il que les textes de Rabelais ressemblent au français d'aujourd'hui?
    Il faudrait aussii essayer de ne pas créer des mots artificiellement (ex: courriel alors que tout le monde dit e-mail ou email)

  20. #17
    matthias

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par Garion
    Le français est ce qu'il est, il évolue, il a sa vie, il n'y a aucune raison de le réformer.
    Je suis d'accord. L'orthographe évolue naturellement, pas besoin d'imposer une réforme. é frenchement sa ne serè vrémen pa bo si jécrivè com sa.

    Citation Envoyé par Garion
    Le réformer, ça voudrait dire que 60 000 000 de personnes vont devoir reapprendre à écrire, franchement, on a autre chose à faire.
    Et même 62 000 000 aux dernières nouvelles

    Citation Envoyé par Garion
    Moi j'ai déja du mal à lire les textes pleins de fautes, ça me saute aux yeux, ça m'écorche le cerveau
    Je vous en supplie, épargnez une hémorragie cérébrale à Garion

  21. #18
    matthias

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par Orel
    Il faudrait aussii essayer de ne pas créer des mots artificiellement (ex: courriel alors que tout le monde dit e-mail ou email)
    email est un mot créé artificiellement
    Moi j'utilise les deux, j'aime bien courriel.
    Je n'ai pas encore remplacé chat par clavardage, mais je vais faire un effort

  22. #19
    Cassie.s

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par C.B.
    Il y a là une grave confusion. En science on essaie de découvrir, de comprendre quelquechose. ce quelquechose peut être complexe, certes. Mais jamais un scientifique ne fera exprès de prendre des notations complexes. Bien au contraire, plus le sujet est complexe, plus il fera attention à prendre des notations simples, pour que son propos soit compréhensible.

    Les règles d'écritures complexes ont été abandonnées, elles étaient utilisées entre autre par les alchimiste, dans le but d'interdire leurs ouvrages au nom initiés.

    Il suffit de connaître un nombre fini de règle, certes, mais un nombre fini très grand. Et tout cela pour quoi ?

    Là c'est carrément de la mauvaise foi, aucune proposition de simplification orthographique n'a jamais proposé celà.
    Et ce pour une raison très simple : une telle modification de l'orthographe ne serait pas simplificatrice. On parlait ici de simplification de l'orthographe.

    Je vois la même grave confusion que tout à l'heure : tu confonds convention et connaissance : Il n'est aucune vérité derrière l'orthographe. Les règles de l'orthographe sont édictées de manière arbitraire par des hommes, ce qui n'est pas le cas des lois de la nature (au passage, dans le référenciel géocentrique le Soleil tourne autour de la Terre, ce référenciel est parfois utilisé pour des raisons de simplicité).

    Aucune règle orthographique ne pourra contredire une observation, car l'orthographe n'en parle pas, derrière l'orthographe il n'y a aucune réflexion, aucune connaissance.
    Je sais bien que l'orthographe est une convention et pas une réalité à comprendre, nous sommes d'accord !
    Je voulais simplement évoquer le risque qui existe à toujours vouloir bannir l'effort lorsqu'il est jugé en partie illégitime, parce que basé sur une convention. Outre le fait qu'il serait bien compliqué d'établir de nouvelles règles et surtout de les faire appliquer, je ne suis pas sûre que tous accepteraient de s'y conformer: ce n'est pas parce qu'on place la barre moins haute que tous acceptent de faire l'effort pour la passer. Ca se vérifie tous les jours et moi-même je n'y échappe pas !
    Sinon, je ne vois pas la nécessité d'invoquer ma "mauvaise foi" ! Il est vrai que j'ai parlé d' écrire "n'importe comment", je voulais parler du fait de choisir une convention d'écriture plutôt qu'une autre, et surtout plutôt que celle qui existe déjà. Il me semble que dans la même phrase je parle bien de "règles" à propos de cette éventuelle nouvelle convention d'écriture ! Il n'y a pas de raison d'être immédiatement agressif. Je tâcherai peut-être d'être plus explicite une autre fois.
    amicalement
    Cassie

  23. #20
    Cassie.s

    Re : reforme du français

    D'autant que je ne faisais que répondre au message de J-D qui proposait cette réforme en ces termes :
    Citation Envoyé par J-D
    Cette reforme est simple se serais de prendre une sidlabe pour un son. Donc aulieu de enfant se serait enfent. se serais une manière plus logique et plus facile.au lieux que se soit le mot qui donne le sens de la phrase se serait
    la phrase qui donne le sens du mot
    Je ne comprenais pas clairement ce que J-D entend par "prendre une syllabe pour un son" et "ce serait la phrase qui donne le sens du mot"

  24. #21
    J-D

    Re : reforme du français

    salut

    Citation Envoyé par Cassie.s
    Je ne comprenais pas clairement ce que J-D entend par "prendre une syllabe pour un son" et "ce serait la phrase qui donne le sens du mot"
    c'est simle ex: (il y a du sen sur mon chandails.)J'ai pas
    besoin d'ecrir sang pour que tu comprenne que c'est du sang(rouge)
    que je parle.

  25. #22
    J-D

    Re : reforme du français

    salut

    Citation Envoyé par Garion
    Le réformer, ça voudrait dire que 60 000 000 de personnes vont devoir reapprendre à écrire, franchement, on a autre chose à faire.

    Moi j'ai déja du mal à lire les textes pleins de fautes, ça me saute aux yeux, ça m'écorche le cerveau
    Je ne parlais pas de transformer la langue en ans . il serait beaucoup
    plus simple de l'apprendre au jeune et les chause iraient tous seul.

  26. #23
    C.B.

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par matthias
    C'est faux. Tu ne t'en rends pas forcément compte, mais ça ne signifie pas que tu ne l'utilises pas. Dans les langues latines, évidemment, tu n'as pas besoin de l'éthymologie pour comprendre "fotografia", puisque tu fais tout de suite le rapprochement avec le français. Mais beaucoup d'autres langues utilisent des mots avec des racines latines. Et sans parler nécessairement d'éthymologie, une orthographe à peu près rigoureuse permet de retrouver une cohérence dans une langue, et d'établir des relations entre les mots, et donc d'en éclaircir le sens.
    Prenons donc l'exemple de l'espagnol. Est-on géné éthymologiquement par le fait que "Fotografía" s'écrive ainsi et non "Photographía" ?
    Non, je ne le pense pas, dans le premier cas on reconnait la racine "foto" et dans l'autre "photo" (idem pour le suffixe). La différence est bien subtile. Et je ne pense pas que les espagnols aient plus de problèmes éthymologiques que les français.

    Citation Envoyé par Faith
    Efficacité !!!
    Quand je parle à des littéraires, on me parle beauté ou musique de la langue, on me parle de la langue de Molière. Mais je n'ai jamais entendu parler de l'efficacité d'une langue !
    La langue a aussi des usages bassement plus terre à terre, comme le fait de trouver un emploi par exemple.

    Jamais au cours de l'histoire les complexités linguistiques n'ont été bénéfiques à une langue. La seule chose à laquelle ces complexités ont pu servir, c'est restreindre l'accès à l'écriture.
    Il semblerait même que la disparition de l'Akkadien puisse au moins en partie s'expliquer par la complexité de l'écriture d'une telle langue par rapport à l'araméen

    Citation Envoyé par Orel
    Je pense qu'avant de vouloir "simplifier" le français, on devrait le laisser évoluer naturellement. Si les gens modifient l'orthographe, la grammaire, il ne faut pas leur dire: vous êtes des idiots... Quelqu'un trouve-t-il que les textes de Rabelais ressemblent au français d'aujourd'hui?
    Il faudrait aussii essayer de ne pas créer des mots artificiellement (ex: courriel alors que tout le monde dit e-mail ou email)
    Je dois dire que je suis assez d'accord, on devrait pouvoir laisser l'usage altérer l'orthographe, plutôt que de condamner les déviations sous le titre de "faute d'orthographe".
    Pour prendre des exemple concret, l'écriture "existenciel" ne me semble pas plus impropre que "existentiel", "autant pour moi" n'est pas moins bien que "au temps pour moi".
    A une période, il y a eu une tentative pour imposer "scénarii" (ce n'est même pas le pluriel italien qui est "scenari" avec un seul "i") comme pluriel de "scénario" (le Larousse, au contraire du Robert, a gardé longtemps le pluriel italien archaïque "scénarii", je ne sais pas si dans les dernières éditions il est passé à "scénarios"), de la même façon, certains on défendu l'écriture "des manga" sans "s" à manga.
    Même si l'accadémie française reconnait aujourd'hui que les mots étrangers prennent le pluriel comme les mots français (sans exception aucunne), on trouve toujours des gens condamnant l'écriture "scénarios" comme une faute d'orthographe.

    Je trouve que l'on met une beaucoup trop grosse "chappe de plomb" sur l'orthographe.

  27. #24
    ColoAvalanche

    Re : reforme du français

    Complètement stupide... Apprennez-donc au monde à écrire à la place... Pourquoi changer, ça ne donnera que du trouble à ceux qui écrivent avec une orthographe sensée.

    Pourquoi se compliquer la vie et réformer le français?
    -/ColoAvalanche\-

  28. #25
    Narduccio

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par C.B.
    A une période, il y a eu une tentative pour imposer "scénarii" (ce n'est même pas le pluriel italien qui est "scenari" avec un seul "i") comme pluriel de "scénario" (le Larousse, au contraire du Robert, a gardé longtemps le pluriel italien archaïque "scénarii", je ne sais pas si dans les dernières éditions il est passé à "scénarios"), de la même façon, certains on défendu l'écriture "des manga" sans "s" à manga.
    Même si l'accadémie française reconnait aujourd'hui que les mots étrangers prennent le pluriel comme les mots français (sans exception aucunne), on trouve toujours des gens condamnant l'écriture "scénarios" comme une faute d'orthographe.
    Penso che ai bisogno di studiare l'italiano.
    Quand je lis un journal ou un roman en italie, je lis scénarii et non scénari. Est-ce que je ne tombe que sur des écrits archaïques ?
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  29. #26
    J-D

    Re : reforme du français

    salut

    Citation Envoyé par ColoAvalanche
    Complètement stupide... Apprennez-donc au monde à écrire à la place... Pourquoi changer, ça ne donnera que du trouble à ceux qui écrivent avec une orthographe sensée.
    Pourquoi se compliquer la vie et réformer le français?
    parce que tu trouve que l'ortographe est sensée?moi je ne trouve
    pas sa sensée de mètre un (an) au lieu de (en) dans enfant.c'est
    peut être pas compliqué a ecrire enfant min quand il y a des miliers de mots qui peuve s'écrire avec des sidlabs qui font les même
    son sa devien rapidement compliquer.

  30. #27
    matthias

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par J-D
    parce que tu trouve que l'ortographe est sensée?moi je ne trouve pas sa sensée de mètre un (an) au lieu de (en) dans enfant.c'est peut être pas compliqué a ecrire enfant min quand il y a des miliers de mots qui peuve s'écrire avec des sidlabs qui font les même son sa devien rapidement compliquer.
    Euh, je tiens à rappeler que la réforme n'a pas encore été adoptée, donc si on pouvait discuter du sujet en français académique ....

  31. #28
    Yogo

    Unhappy Re : reforme du français

    L'orhtographe c'est pas mon fort, bien au contraire mais il ne faut pas abuser, ca ne se simplifie pas, ca évolue avec le temps... Mais pas de grandes réformes : pourquoi pas tout en langage SMS pendant que tu y es !!!!

    Qaunt aux anglicismes, faut il toujours trouver un homologue francais, pourquoi pas, mais c'est vrai que j'utilise plus facilement les anglicismes (question d'habitude !!) mais là c'est un autre débat...

  32. #29
    invite765732342432
    Invité

    Re : reforme du français

    Citation Envoyé par J-D
    parce que tu trouve que l'ortographe est sensée?moi je ne trouve
    pas sa sensée de mètre un (an) au lieu de (en) dans enfant.c'est
    peut être pas compliqué a ecrire enfant min quand il y a des miliers de mots qui peuve s'écrire avec des sidlabs qui font les même
    son sa devien rapidement compliquer.
    Les mots en gras n'existent pas, même en prenant en compte ta "réforme".
    De plus, tu réformes également la grammaire.

    Enfin, l'écriture est faite pour être comprise facilement. Ta "réforme" aurait pour effet de rendre très difficile à comprendre tout écrit:
    "il sen son sen fer un tour den sé véne"
    Le cerveau ne peut pas lire cette phrase en un seul coup d'oeil. Il est obligé de lire précisément chaque mot pour savoir de quoi il s'agit (Le cerveau fonctionne par "pattern-matching" c'est à dire qu'il a des "formes" de mots qu'il recherche dans les phrases)

    Ta réforme te facilitera peut-être l'écriture mais elle ralentira tous tes lecteurs (y compris ceux qui auront appris directement le français "remanié")

  33. #30
    Narduccio

    Re : reforme du français

    L'italien est une langue très facile a écrire, elle s'écrit exactement comme elle se parle. Or, certains étrangers ont beaucoup de mal avec l'italien, pourquoi ? Parce que pour différencier 2 sons écrits identiquement, mais ayant une signification différente, l'on se sert de l'accentuation. A la lecture, l'on s'en sort puisque l'on voit les mots, mais à l'écoute, si l'on fait abstraction de l'accentuation, la phrase peut être difficilement compréhensible.
    de la même façon, en français, [son] en fonction qu'il s'écrive son, sons, sont ne veut pas dire la même chose. Or, quand on le parle, il se prononce de la même façon. Quand on le parle, on tient compte du contexte pour savoir de quel [son], il s'agit, quand on l'écrit; c'est les lettres en plus ou en moins qui aident à la compréhension du texte. Il n'est pas sur qu'une simplification de l'orthographe aide à la simplification du français.
    Dernière modification par Narduccio ; 25/03/2005 à 14h11.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

Sur le même thème :

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. réforme du bac
    Par claude27 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 82
    Dernier message: 18/02/2005, 21h21
  2. Reforme MLD
    Par reman dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/11/2003, 21h28
  3. La réforme LMD
    Par Lene dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/11/2003, 04h10