Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 83

réforme du bac



  1. #1
    claude27

    réforme du bac


    ------

    Lettre à un jeune manifestant

    PAR BERNARD DEBRE * [16 février 2005]

    Toi qui n'as pas encore 20 ans et qui manifestes dans la rue, connais-tu véritablement cette réforme ?
    Tu parles du bac comme s'il était l'examen le plus important de ta vie, certes il l'est ; mais déjà 80% des élèves le décrochent ; bientôt ils seront 100%.
    Tu dis vouloir refuser le contrôle continu des connaissances, car certains établissements seraient moins bons que d'autres ! Vigoureuse découverte que tu fais là ! Alors comment expliquer que ceux qui y travaillent réussissent déjà le bac ?
    A t'entendre, ils n'auront plus aucune chance de le réussir. Où est la logique, s'ils le réussissent aujourd'hui, que changeront ces contrôles ? D'ailleurs, ils sont institués dans tant d'autres pays d'Europe. Alors, ils seraient bons à l'étranger et mauvais chez nous. Comment peux-tu l'expliquer sereinement ?
    Toi qui n'as pas 20 ans, tu es une proie facile pour les syndicats politisés ; ils t'utilisent dans le but de ne jamais rien changer, ils sont les plus «ringards» d'Europe.
    Ils ont toujours refusé l'évolution, la modernisation, qu'elles viennent de droite ou de gauche.
    Tu as toujours marché pour eux et rien ne change. Que vas-tu répondre à ceux qui te disent avec raison que 50% des jeunes de ton âge ne savent pas écrire sans faute, ne lisent pas ou peu, ne parlent aucune langue étrangère ?
    Te crois-tu capable d'affronter un jour les jeunes Belges, Allemands, Italiens ou Espagnols ? Toi qui n'as pas 20 ans et qui manifestes dans la rue, quelle France veux-tu ? As-tu réfléchi un instant à ton métier, à ta destinée ?
    Tu es contre l'élitisme, dis-tu, mais l'exigence de la perfection est nécessaire pour inventer, découvrir, produire.
    Ariane s'est envolée dans les cieux, victoire des ingénieurs et des chercheurs. Crois-tu que cette perfection a été donnée à tous sans efforts ?
    L'Airbus géant va bientôt décoller, victoire de la technologie.
    Te sens-tu capable de participer à toutes ces victoires ? Ou veux-tu simplement t'éclater dans une rave-partie, jouer sur une console vidéo à tuer le plus possible d'ennemis virtuels ? En refusant l'effort, tu te refuses à ton pays et à ta famille.
    En vérité, tu attends que d'autres puissent à l'avenir subvenir à tes besoins.
    Tu es contre l'élitisme affirmes-tu, mais tes copains, ceux qui le pourront, partiront aux Etats-Unis, en Angleterre ou ailleurs. Ils sont nombreux à l'avoir déjà fait, pour obtenir des diplômes, ceux qui vont compter dans l'avenir. Alors tu trouveras une France véritablement coupée en deux, entre ceux qui, comme toi, auront joué les révolutionnaires et qui se seront trompés d'époque et les autres qui auront accepté l'effort, la lutte, et qui dirigeront notre pays et occuperont les postes les plus importants.
    Vois-tu, la France n'est plus isolée et tu fais partie de la jeunesse du monde, ton destin est lié à celui de l'humanité.
    Tu vas te trouver dans une compétition plus féroce encore que tu ne peux l'imaginer, et ce que tu ne feras pas pour l'affronter, personne ne le fera pour toi.
    Retourne à l'école de la République, car tu as cette chance inouïe de pouvoir y aller alors que tant d'autres enfants de ton âge errent sans but et sans espoir dans des bidonvilles insalubres ou dans des déserts torrides. Eux sont déjà abandonnés, et seule notre solidarité éphémère peut les empêcher de mourir.
    Toi qui n'as pas 20 ans et qui vis en France, tu seras prêt si tu ne mesures pas chichement tes ambitions pour les porter au niveau de l'effort nécessaire pour que ton pays reste un pays fier et accueillant. Et tu pourras, si les circonstances t'aident, t'élever à la hauteur du combat suprême, celui des hommes pour les autres hommes, nos frères. Abandonne ces adultes syndiqués qui vivent déjà dans le passé, élance-toi dans l'avenir, celui de ton humanisme.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Penangol

    Re : réforme du bac

    Je ne suis vraiment, vraiment pas d'accord avec cette lettre, qui je trouve fait un contre sens total.
    Si je manifeste en tant que Lycéen, ce n'est pas pour réclamer une augmentation du taux de réuisste au bac. Au contraire.
    Mettre le controle continu au bac pour faciliter le passage tue l'examen. Avoir le bac sera alors de la meme envergure qu'avoir le brevet des collèges ! 'hachement util, en définitive !
    De plus, cela risque de créer des différences entre les lycées de France : une prépa acceptera plus volontier un élève ayant eu 15 à Henri IV qu'un élève ayant eu 15 à Max Dussuchal, en Picardie.
    Je peux comprendre l'envie qui pousse les hommes politiques à vouloir augmenter la taux de réussite. Mais plutot que d'essayer de réhausser ce taux en abaissant le niveau de l'examen, il faudrait prendre le probleme à bras le corps, et regarder les choses en face. Tous les élèves ne sont pas égaux à l'école. Il est indéniable que les milieux sociaux et l'attention des parents jouent un role capitalent dans la réussite scolaire. Là se trouve le véritable probleme de l'éducation nationale: comment combler ces différences ?
    La réforme du bac vise à permettre au jeunes d'avoir un bagage, mais ce bagage ne représentra plus rien tant il sera facile de l'obtenir.

  4. #3
    zoup1

    Re : réforme du bac

    Pouquoi donner tribune a ce texte (pblié dans le figaro) qui ne fait que manifester du mépris vis à vis des jeunes en particulier et je pense de tout ceux qui osent mettre en cause le bien fondé des mesure annoncées par le gouvernement.
    Je pense que Bernard Debré n'a pas compris les revendications des lycéens en colère. Il me semble pour ma part que l'inquiétude sur le controle continu vient du fait que le bac cesserait d'être un diplome national, qu'il portera ainsi la signature de l'établissement dans lequel il a été passé et que par conséquent un Bac de Henry n'aura pas la même valeur qu'un bac d'un lycée de Seine-Saint-Denis...
    Mais ce n'est sans doute pas à moi de réagir sur ce texte.

    Pour avoir une idée du personnage je vous propose une autre de ses chroniques :
    http://recherche-en-danger.apinc.org...id_article=772
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  5. #4
    emilie153

    Re : réforme du bac

    Ce que j'ai du mal à comprendre c'est pourquoi, les lycéens n'ont jamais manifestés pour les fait que les admissions en prepa, ou n'importe quelle école ou bts ou encore iut se font sur dossier et donc sur controle continu, c'est le meme probleme que le nouveau bas et cela n'a l'air d'embeter personne.

  6. #5
    invite765732342432
    Invité

    Re : réforme du bac

    Que vas-tu répondre à ceux qui te disent avec raison que 50% des jeunes de ton âge ne savent pas écrire sans faute, ne lisent pas ou peu, ne parlent aucune langue étrangère ?
    A la place de ces étudiants, je répondrai que dans ces conditions, c'est une honte que
    Tu parles du bac comme s'il était l'examen le plus important de ta vie, certes il l'est ; mais déjà 80% des élèves le décrochent ; bientôt ils seront 100%.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Ptitseb

    Re : réforme du bac

    "De plus, cela risque de créer des différences entre les lycées de France : une prépa acceptera plus volontier un élève ayant eu 15 à Henri IV qu'un élève ayant eu 15 à Max Dussuchal, en Picardie. "

    Heuu.. y'en a qui revent debout apparament... Qu'il y ait des arguments pour et contre cette réforme..d 'accord.. mais de là à tout mélanger non!!
    Cette différence existe déjà.. Les admissions en prépa se font sur dossier.. (avant le bac..) Alors oui, soyons réaliste: un 16 à H4 ou Louis l'grand n'a pas la même valeur qu'un 16 a Groville-les-glaoui.. Les commisions d'admission en tiennent compte que ça plaise ou non.. La réforme ne change rien à cela..

  9. Publicité
  10. #7
    Quinto

    Re : réforme du bac

    Faut quand même avouer que les lycéens ne savent pas pourquoi ils manifestent réellement et que les raisons pour lesquelles ils manifestent ne font pas partie de la réforme.
    Ensuite pour ce qui est de la différence entre les lycées elle existe déja, donc je ne vois pas ou est le problème de ce coté la.
    Surtout que ca fait 20 ans que tous les gouvernements, comissions et autres sont d'accord sur le fait qu'il faut changer ce systeme.
    On parle de libéralisme à tout va, mais on est le seul pays à marcher sur ce système, et qu'on va progressivement vers un système à l'américaine, mais c'est pour manipuler les opinions, le monde entier fonctionne ainsi, pas uniquement les USA, et pourtant ca marche très bien partout ailleurs, alors pourquoi la France ne pourrait pas changer?

  11. #8
    Ph4rA

    Angry Re : réforme du bac

    Qu'est ce que vous avez avec le chiffre 20? On essaye de jouer le poète, mais ça n'a strictement aucun rapport. Bon je n'ai pas tout lu, mais pour l'histoire de l'évaluation continue c'est complétement nul à mon goût: dans un certain nombre de lycée ou du moins classes, nos profs ont l'habitude d'avoir une attitude spéciale avec leurs élèves, de ce fait ceux-ci se retrouvent toute l'année avec 9/11 de moyenne dans les matières principales (maths,phys,bio), (on voit de quelles lycée/classes je parle?), bref, le jour du bac ces mêmes élèves ont par hasard la mention bien(>=14)..
    Bon ben avec l'histoire de l'évaluation continue je ne vois pas comment ils pourraient avoir leur bac ayant été coulés toute l'année, à moins que ces mêmes enseignants aient moins de rigueur et donc je ne vois pas comment tu l'aura ton "élite"!
    Voilà c'est tout ce que j'ai à dire, pour l'instant je ne pense pas qu'il faille de cette réforme, à moins d'y apporter quelques élèments qui rendraient le contrôle continu interessant. Et ne dites surtout pas qu'il faut faire un test, car comme vous venez de le dire, le bac c'est le diplôme le plus important on est pas là pour faire de l'alchimie avec les élèves! mais vraiment alors!
    Bon après c'est juste un secret de polichinelle, tout le monde c'est que nombre d'élèves (peu concenscieux) manifestent pour sêcher.

  12. #9
    zoup1

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par Ph4rA
    Bon après c'est juste un secret de polichinelle, tout le monde c'est que nombre d'élèves (peu concenscieux) manifestent pour sêcher.
    J'en ai plein des secrets de polichinelle de ce genre... ex : les ministres de l'éducation font des réformes pour laisser leur nom dans l'histoire.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  13. #10
    claude27

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par Penangol
    Je ne suis vraiment, vraiment pas d'accord avec cette lettre, qui je trouve fait un contre sens total.
    Si je manifeste en tant que Lycéen, ce n'est pas pour réclamer une augmentation du taux de réuissite au bac. Au contraire.
    Mettre le controle continu au bac pour faciliter le passage tue l'examen. Avoir le bac sera alors de la meme envergure qu'avoir le brevet des collèges ! 'hachement util, en définitive !.
    D' abord il ne faut pas se focaliser sur une demi phrase à la troisième ligne. C' est le reste de la réflexion qui est important.
    Mettre une dose de " proportionnelle " : contôle continu et examen en fin d' année, ou solution comme exposé plus bas ( bac de 1959 ) n' est pas forcément une mauvaise chose. Réfléchissez, et tout se discute, sans casser la barraque . Un texte n' est jamais bon du premier coup, il faut le relire, l' amender. ( sans cesse sur le métier remettez votre ouvrage ).
    Donc pour en revenir à notre propos ...
    Que penser d' un élève, qui a bossé toute l' année, mais qui a un niveau " moyen " et qui par manque de pot est recalé à l' examen!!!
    Vous croyez aussi que c' est juste ?
    Et ceux qui ne font pas grand chose toute l' année et qui se mettent à bachoter comme des dingues 1 mois avant l' examen , en espérant tomber sur le sujet " qui va bien " C' est aussi une bonne solution?
    Moi en 1959, j' ai inauguré le bac de février . On passait des épreuves en février , on pouvait accumuler des points, qui servaient le cas échéant pour se rattrapper d' une déconvenue en juin.
    Celà incitait à bosser aussi la première moitié de l' année pour essayer d' accumuler des points . C' était déjà une forme de contôle continu, mais en deux étapes .
    il y en a qui arrivaient à accumuler tellement de points en février, que sauf note éliminatoire en juin, ils étaient surs d' avoir leur bac !
    Celà pouvait même inciter à ne plus rien faire la deuxième partie de l' année . Mais en général ceux qui avaient accumulé des points n' avaient pas la mentalité à ne plus rien faire . C' étaient des bosseurs en continu !
    C' était donc déjà une sorte de " contrôle continu " mais sous une forme ponctuelle . La première moitié de l' année, puis la transformation à la fin de la seconde moitié . On l' a accepté sans manifester.
    L' année d' après cette mesure était supprimée . Pourquoi, je n' en sais plus rien . peut être trop de boulot à corriger ?
    Mais avec le recul, je trouve que c' était pas idiot . peut être à redécouvrir ?


    Citation Envoyé par Penangol
    De plus, cela risque de créer des différences entre les lycées de France : une prépa acceptera plus volontier un élève ayant eu 15 à Henri IV qu'un élève ayant eu 15 à Max Dussuchal, en Picardie. .
    On ne peut pas éviter des disparités entre collèges, lycées.
    Tous les profs ne sont pas non plus par ailleurs de même niveau.
    Il y en a des bons et des moins bons , on n' y peut rien .
    dans les villes il y a aussi des quartiers défavorisés...
    Et pour avoir un boulot, à diplôme égal, il y a aussi des inégalités : ceux qui ont " le coup de piston qui va bien " et les autres . Qu' y faire ?.
    Il y a ceux qui rentrent à l' EDF parce que papa est à l' EDF, ou à la SNCF, la Poste, RENAULT, etc, etc C' est peut être moins vrai de nos jours, mais le piston existe encore . Et pas forcément " le piston " mais le fait que papa ou maman est déjà dans la place peut aider ...
    La vie est une compétition, avec les moyens dont on dispose, ceux qui sont propres à l' individu, et ceux que l' on a a disposition .
    C' est la vie de tous les jours .
    Comme disait justement Coluche, tout le monde est égaux, mais il y en a qui sont plus égaux que les autres !
    Et il y a aussi des fils d' ingénieurs qui sont " plus égaux que les autres " et qui ne savent pas en profiter ..... idiots ?
    Comme dit plus bas , pour rentrer en prépa , on regarde aussi le dossier, et il y a donc des inégalités. Tout le monde n' a pas les mêmes facultés, ni les mêmes chances . Par contre il y a quand même encore des bourses, je suppose, pour permettre à ceux qui sont méritants et dont les parents n' ont pas forcément tous les moyens .



    Citation Envoyé par Penangol
    Je peux comprendre l'envie qui pousse les hommes politiques à vouloir augmenter la taux de réussite.
    A quoi sert effectivement d' augmenter le taux de réussite, si c' est pour envoyer les jeunes sur une voie de garage, avec un diplôme dévalorisé, faire des déçus et des aigris, et être obligés de réinventer d' autres critères parce que celui qui devrait faire foi n' a plus de valeur ??

    Citation Envoyé par Penangol
    Mais plutot que d'essayer de réhausser ce taux en abaissant le niveau de l'examen, il faudrait prendre le probleme à bras le corps, et regarder les choses en face. Tous les élèves ne sont pas égaux à l'école. Il est indéniable que les milieux sociaux et l'attention des parents jouent un role capital dans la réussite scolaire. Là se trouve le véritable probleme de l'éducation nationale: comment combler ces différences ?.
    çà c' est une très bonne question . Mettez vous donc à la table de discussion avec des propositions. C' est pas dans la rue avec des banderolles que çà se résoudra !

    Citation Envoyé par Penangol
    La réforme du bac vise à permettre au jeunes d'avoir un bagage, mais ce bagage ne représentra plus rien tant qu' il sera facile de l'obtenir.
    Tout à fait d' accord.
    Mais n' es tu pas sur que parmi les meneurs, certains voudraient quand même qu' il soit facile à obtenir ; et là, effectivement, il ne vaudrait plus rien car ne représentant pas la concrétisation d' un effort en continu .

  14. #11
    BioBen

    Re : réforme du bac

    Que pensez vous d'une méthode de controle partiels ? (comme en fac quoi). Ca permet de réduire le stress pour l'examen final, de connaitre à l'avance ce que tu as loupé ou réussi et donc savoir si tu vas devoir bosser à fond pendant les mois restants ou pas. C'est une des possibilités de cette loi....

    a+
    ben

  15. #12
    claude27

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par BioBen
    Que pensez vous d'une méthode de controle partiels ? (comme en fac quoi). Ca permet de réduire le stress pour l'examen final, de connaitre à l'avance ce que tu as loupé ou réussi et donc savoir si tu vas devoir bosser à fond pendant les mois restants ou pas. C'est une des possibilités de cette loi....

    a+
    ben
    celà revient en quelque sorte à mon bac partiel de février ....

    D' ailleurs il y a un principe qui dit à tout ingénieur: avant de s' atteler à un boulot, faut d' abord voir si quelqu' un l' a pas déjà fait , en totalité ou partiellement . Celà économise souvent du temps et des efforts inutiles . Rien ne sert de s' évertuer à réinventer la poudre . Mais on peut toujours s' atteler à perfectionner une idée ou une réalisation existante ! c' est celà le progrès .

  16. Publicité
  17. #13
    invite765732342432
    Invité

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par BioBen
    Que pensez vous d'une méthode de controle partiels ? (comme en fac quoi). Ca permet de réduire le stress pour l'examen final, de connaitre à l'avance ce que tu as loupé ou réussi et donc savoir si tu vas devoir bosser à fond pendant les mois restants ou pas. C'est une des possibilités de cette loi....
    Sans doute une solution interessante, mais elle suppose que tous les profs de France fassent leur cours dans le même ordre et à la même vitesse.
    Si un prof est malade 10 jours, le retard est difficilement rattrapable...

  18. #14
    claude27

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par Faith
    Sans doute une solution interessante, mais elle suppose que tous les profs de France fassent leur cours dans le même ordre et à la même vitesse.
    Si un prof est malade 10 jours, le retard est difficilement rattrapable...
    J' avais un directeur qui disait: tout le temps que vous passez inutilement à m' expliquer que çà peut pas se faire, passez le à essayer de le faire !

  19. #15
    BioBen

    Re : réforme du bac

    Si un prof est malade 10 jours, le retard est difficilement rattrapable...
    Justement je crois qu'il y a une mesure dans la loi pour lutter contre ces arrets-maladies longue durée qui pénalisent les élèves.

    Par contre sur ton 1er point, j'avoue que je vois mal quoi répondre... c'est vrai que ca forcera les profs à faire leur programme dans le meme sens, à la meme vitesse.

  20. #16
    zoup1

    Re : réforme du bac

    Il faut également se rappeller que derrière toutes les réformes actuelles proposées par le gouvernement il y a une préoccupation permanente qui est de nature économique, dans les différents sens du terme. La formation des jeunes doit s'organiser en terme de rentabilité. Il faut que la formation des jeunes soit en adéquation avec les besoins économique du pays : on ne veut pas former des citoyens mais des travailleurs, des employés, des cadres, des ingénieurs. Rentabilité aussi en terme de cout. Organiser 2 étapes (dont une partielle) d'épreuve pour le bac, cela couterait très cher... Organiser un controle continu dans les classes, cela ne coute rien.
    Remercions quand même le gouvernement qui n'hésite pas donner de sa personne pour se transformer en banquier de notre jeunesse. En organisant des prêts à taux 0 pour équiper en ordinateur portables et en permis de conduire notre jeunesse. 1 euro par jour, tel est le nouveau slogan pour notre jeunesse. Pour 1 euro par jour le monde s'ouvre à vous. L'inforrmatique et l'internet et la voiture... qu'elle avancée !!!
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  21. #17
    zoup1

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par BioBen
    Justement je crois qu'il y a une mesure dans la loi pour lutter contre ces arrets-maladies longue durée qui pénalisent les élèves.
    10 jours d'arrêt n'est pas un arret maladie longue durée.
    Il y a un truc dans la loi qui oblige à la vaccination contre la grippe c'est cela ?
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  22. #18
    invite765732342432
    Invité

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par BioBen
    Justement je crois qu'il y a une mesure dans la loi pour lutter contre ces arrets-maladies longue durée qui pénalisent les élèves.
    Oui c'est vrai, j'avais oublié ce point. Il semble assez interessant, mais est très décrié par les profs.
    En effet, il suppose l'obligation pour les profs de rattraper les heures de leurs collègues malades (contre rémunération interressante). Le principe est bon, mais les profs ne voient pas pourquoi il n'est pas plutôt proposé de faire appel aux brigades de remplacement (au lieu, comme l'exige la loi actuelle, d'attendre 15 jours)

    En bref, une solution est proposée mais elle n'est sans doute pas non plus la meilleure...

  23. Publicité
  24. #19
    zoup1

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par Faith
    Le principe est bon, mais les profs ne voient pas pourquoi il n'est pas plutôt proposé de faire appel aux brigades de remplacement (au lieu, comme l'exige la loi actuelle, d'attendre 15 jours)
    Parce que cela coute chère d'avoir des brigase de remplacement efficace. Cela existe cependant en maternelle et en primaire... Mais après cela c'est jugé inutile... Certes, les enseignants n'ont rien de mieux à faire que de remplacer leurs collègues malades, il est bien connus que le travail d'enseignant est de tout repos et qu'ils disposent de tellement de temps libre qu'il peuvent sans aucun problème remplacer autant de collègue qu'il le faut...
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  25. #20
    invite765732342432
    Invité

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par zoup1
    Parce que cela coute chère d'avoir des brigase de remplacement efficace.
    Ces brigades existent déjà et son peu employées

    Cela existe cependant en maternelle et en primaire... Mais après cela c'est jugé inutile... Certes, les enseignants n'ont rien de mieux à faire que de remplacer leurs collègues malades, il est bien connus que le travail d'enseignant est de tout repos et qu'ils disposent de tellement de temps libre qu'il peuvent sans aucun problème remplacer autant de collègue qu'il le faut...
    Je crois déceler une certaine ironie... Mais je me demande pourquoi tu ironise mon propos, alors que je suis en train de défendre le point de vue des profs...

  26. #21
    BioBen

    Re : réforme du bac

    10 jours d'arrêt n'est pas un arret maladie longue durée.
    Il y a un truc dans la loi qui oblige à la vaccination contre la grippe c'est cela ?
    Franchement 10 jours pour des matières importantes ca devient un retard conscéquent !
    Regarde suppose une classe de S dont le prof de math tombe malade, et qui a cours de math seulement les trois premiers jours de la semaine (c'est ce que j'avais en Terminale).
    Suppose qu'il tombe malade le Lundi.
    Ca fais sauter toute la semaine 1 + la semaine 2 ! Perdre 2 semaine de maths, c'est franchement non-négligeable, surtout en Terminale S.

  27. #22
    Orel

    Re : réforme du bac

    Le vrai problème c'est que le bac a un caractère "sacré": c'est une véritable institution... Mais je suis désolé de le dire, sa valeur est de plus en plus faible.

    J'ai fait une prépa, et j'y ai appris des choses que nos parents apprenaient en 1ère... Merci l'Education Nationale qui veut donner le bac à (presque) tout le monde. C'est pas forcément un mal, mais c'est domage que ça se fasse en réduisant le niveau global.

    Aujourd'hui le bac est juste la clé qui permet d'ouvrir la porte aux études supérieures. Il n'y a pas d'inquiétude à avoir, les universités ne sélectionnent pas à l'entrée, et les prépas, bts, iut... sélectionnent sur dossier. Donc le bac à 2 vitesse n'est pas un problème, puisque personne ne l'utilise pour la sélection Enfin si, certains le font (insa), mais ils peuvent très bien changer.

    Pour finir, je suis contre cette réforme, parce que le bac est un premier diplome (ne parlons pas du brevet...) qu'il est toujours agréable d'avoir. Mais je suis aussi contre ces manifestations: elles sont contre productives. Vous feriez mieux de retourner apprendre des choses (plus ou moins) intéressantes au lieu de perdre votre temps.

  28. #23
    claude27

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par Faith
    Oui c'est vrai, j'avais oublié ce point. Il semble assez interessant, mais est très décrié par les profs.
    En effet, il suppose l'obligation pour les profs de rattraper les heures de leurs collègues malades (contre rémunération interressante). Le principe est bon, mais les profs ne voient pas pourquoi il n'est pas plutôt proposé de faire appel aux brigades de remplacement (au lieu, comme l'exige la loi actuelle, d'attendre 15 jours)

    En bref, une solution est proposée mais elle n'est sans doute pas non plus la meilleure...
    une brigade de " bouche trous "
    Est ce bien la solution ?, quand on ne connait ni les élèves, ni le niveau de la classe, ni ou en est le prof dans le déroulement de son cours.
    Serait ce bien efficace, et pas simplement une mesure " bouche trou ".
    Tandis qu' un prof déjà dans le lycée, qui connait l' ambiance, qui connait déjà les élèves, etc c' est pas plus efficace ???

    Et dans le arrêts maladie , n' y a t il que des grippes et pas aussi souvent des " raz le bol " ....qui frisent la dépression .
    Et contre le " raz le bol " y a pas de vaccin !

  29. #24
    zoup1

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par Faith
    Je crois déceler une certaine ironie... Mais je me demande pourquoi tu ironise mon propos, alors que je suis en train de défendre le point de vue des profs...
    Tu as raison, mais cette ironie n'est pas dirigée contre tes propos mais plutôt contre les orientations du gouvernement qui sont malheuresement un reflet de l'état d'esprit dominant de notre société...
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  30. Publicité
  31. #25
    invite765732342432
    Invité

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par claude27
    une brigade de " bouche trous "
    Est ce bien la solution ?, quand on ne connait ni les élèves, ni le niveau de la classe, ni ou en est le prof dans le déroulement de son cours.
    Serait ce bien efficace, et pas simplement une mesure " bouche trou ".
    Tandis qu' un prof déjà dans le lycée, qui connait l' ambiance, qui connait déjà les élèves, etc c' est pas plus efficace ???
    Un prof du même lycée ne connait probablement pas les élèves (à part par ou¨-dire, auquel cas, c'est pire que mieux), il ne saura que grâce au cahier de texte où en sont les cours.
    De plus, si les enseignants ne sont pas volontaires (la loi indique bien qu'on ne leur demande pas leur avis), ça m'étonnerait qu'ils soient efficaces.

    Enfin, je rappelle que ce que tu appelles une brigade de " bouche trous " existe déjà mais est loin d'être utilisée au maximum de ses capacités...

  32. #26
    zoup1

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par BioBen
    Franchement 10 jours pour des matières importantes ca devient un retard conscéquent !
    Regarde suppose une classe de S dont le prof de math tombe malade, et qui a cours de math seulement les trois premiers jours de la semaine (c'est ce que j'avais en Terminale).
    Suppose qu'il tombe malade le Lundi.
    Ca fais sauter toute la semaine 1 + la semaine 2 ! Perdre 2 semaine de maths, c'est franchement non-négligeable, surtout en Terminale S.
    Bien sur que c'est conséquent... mais le système ne considère pas cela comme un "congé longue durée". Cette dénomination recouvre une notion bien particulière qui permet le cas échéant d'enclencher des processus de remplacement de l'enseignant en question...
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  33. #27
    zoup1

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par claude27
    Tandis qu' un prof déjà dans le lycée, qui connait l' ambiance, qui connait déjà les élèves, etc c' est pas plus efficace ???
    Un prof du lycée connait l'ambiance certes, mais ne connait pas plus les élèves que quelqu'un venu de l'extérieur...

    Et dans le arrêts maladie , n' y a t il que des grippes et pas aussi souvent des " raz le bol " ....qui frisent la dépression .
    Et contre le " raz le bol " y a pas de vaccin !
    Contrairement à une idée recue et qui a la peau dure, le taux d'absentéisme est un des plus bas parmi les différents secteurs d'activité professionel.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  34. #28
    Romain BERTOUY

    Re : réforme du bac

    Cette réforme du bac aura au moins le mérite de rappeler tous les problèmes de ce diplôme.

    C'est vrai qu'il devient inquiétant de constater des problèmes du type baisse du niveau du bac, manque de moyens de moyens dans l'éducation...

    Pour voir vu des résultats de "TPE" dans différentes villes où je visitais des forums et expos diverses, je trouve franchement qu'il faudrait les maintenir, c'est à la fois des applications concrètes des enseignements (dont beaucoup se plaignaient du manque), de plus, cela apprends aux lycéens à réaliser un projet par eux même, acquérir des méthodes de travail, voilà un bagage nécessaire à l'entrée dans le supérieur.

    Pour l'évaluation continue ou le non continue, je n'ai pas assez d'éléments pour me prononcer. l'idée du partiel en janvier est intéressante, pour l'évaluation, elle pourrait être basée sur le programme de 1ère, comme ça les établissements seraient 'alignés' ?

    Enfin je pense qu'il faut vraiment que plus de monde devraient s'y intéresser, le secondaire comme le supérieur, car le bac est avant tout le prérequis à l'entrée à la fac et c'est le premier diplôme de l'enseignement supérieur.
    Romain

  35. #29
    dbmec

    Re : réforme du bac

    Le remplacement des profs absents par leurs collègues du même établissement n'est pas fait obligatoirement par des cours de la même discipline: le prof de philo de TerminaleL pourra être remplacé par son collègue d'Allemand... qui fera de l'Allemand.

    La réforme du ministère, telle que divulguée par le gouvernement, (http://www.education.gouv.fr/fiches/fiche_0ii.pdf, avec ii de 01 à 17) n'est pas trés précise sur certains points.

    Les lycéens qui manifestent ont-ils vraiement un lieu et un moment où s'exprimer? Que sont devenues leurs suggestions lors de la grande concertation sur l'école?

    Enfin, je m'amuse toujours des jugements rapides sur LES lycéens, qui ne sont pas au courant de la réforme et manifestent pour faire peter les cours.... S'ils nous lisent...

  36. #30
    zoup1

    Re : réforme du bac

    Citation Envoyé par dbmec
    Le remplacement des profs absents par leurs collègues du même établissement n'est pas fait obligatoirement par des cours de la même discipline: le prof de philo de TerminaleL pourra être remplacé par son collègue d'Allemand... qui fera de l'Allemand.
    Si c'est cela, on peut se féliciter d'avoir un ministère plein d'idée et de ressource original... D'ailleurs pourquoi multiplier le nombre de profs en lycée ? Il suffirait d'un prof pour tout faire puisque l'objectif est de savoir lire et écrire... (Désolé, je pête les plombs...)
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réforme RCP
    Par Melusine80 dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/03/2006, 19h29
  2. Réforme bac S math
    Par Nico97 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 18
    Dernier message: 17/01/2006, 21h42
  3. réforme du français
    Par J-D dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 121
    Dernier message: 27/03/2005, 01h13
  4. La réforme LMD
    Par Lene dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/11/2003, 05h10
Trouvez votre professeur parfait de soutien scolaire grâce à SuperProf !