Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

La science stagne-t-elle ?



  1. #1
    tjou

    La science stagne-t-elle ?

    Bonjour, est-ce seulement mon impression, ou alors est-il vrai que depuis la deuxième partie du 20ème siècle, les découvertes scientifiques s'enlisent ?

    Je n'ai pas un niveau scientifique important, je ne connais pas bien les publications et les découvertes qui sont faites aujourd'hui, mais j'ai quand même l'impression que les découvertes, même si elles ne sont pas forcément moins nombreuses, sont apparemment moins décisives, moins importantes.

    Je ne comprends pas non plus pourquoi, dans la première moitié du 20ème siècle (et avant), ont vécu des grands scientifiques qui laissent derrière eux un énorme travail de rechercher et qui laissent une trace dans l'Histoire, du moins dans l'Histoire des sciences, alors qu'aujourd'hui j'ai l'impression que les scientifiques n'existent que quand il reçoivent un prix Nobel ou une médaille Fields .


    A quoi est du cela d'après vous ?

    J'ai aussi l'impression qu'on est entré dans une science "technologique", et qu'on sort d'une science "savante". Aujourd'hui j'ai l'impression qu'on forme des ingénieurs, des "spécialistes", et que les scientifiques disparaissent.

    Qu'en pensez vous ? N'est-ce pas pas dangereux pour la science en elle même ? L'âge d'or de la science n'est-il pas derrière nous ?

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    Re : La science stagne-t-elle ?

    La réponse me semble clairement non.
    Certes, au début du 20ème siècle, il y a eu une révolution en physique, avec la mécanique quantique et la relativité. Mais ce n'est pas parce qu'il n'y a pas aujourd'hui de révolution que la physique ne progresse pas. N'oublions pas non plus les autres sciences: pour la biologie, je pense qu'on peut dire que l'âge d'or est en ce moment.

    De nombreuses personnes, sur ce forum, pourront te citer des avancées remarquables dans plein de domaines.

    aujourd'hui j'ai l'impression que les scientifiques n'existent que quand il reçoivent un prix Nobel ou une médaille Fields
    Là, il n'est plus vraiment question de la qualité de la science, mais de sa médiatisation. Il me semble, en effet, que la science est moins médiatisée qu'il y a quelques décennies, et que les gens s'y intéressent moins.

  4. #3
    Cendres

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par tjou Voir le message
    Bonjour, est-ce seulement mon impression, ou alors est-il vrai que depuis la deuxième partie du 20ème siècle, les découvertes scientifiques s'enlisent ?

    Je n'ai pas un niveau scientifique important, je ne connais pas bien les publications et les découvertes qui sont faites aujourd'hui, mais j'ai quand même l'impression que les découvertes, même si elles ne sont pas forcément moins nombreuses, sont apparemment moins décisives, moins importantes.
    Bonjour,

    S'enlisent par rapport à quoi?
    On parle peut-être tout simplement moins des découvertes régulièrement faites, et celles-ci n'ont peut-être pas de retombées encore visibles au niveau du "public".
    Pour le reste, la biologie, la médecine, l'électronique par exemple, ont fait d'énormes avancées depuis les années 1950.


    Citation Envoyé par tjou Voir le message
    Je ne comprends pas non plus pourquoi, dans la première moitié du 20ème siècle (et avant), ont vécu des grands scientifiques qui laissent derrière eux un énorme travail de rechercher et qui laissent une trace dans l'Histoire, du moins dans l'Histoire des sciences, alors qu'aujourd'hui j'ai l'impression que les scientifiques n'existent que quand il reçoivent un prix Nobel ou une médaille Fields .
    Fort heureusement, il a existé (et il existe) toujours de "grands scientifiques" qui laissent (ou laisseront) un énorme travail derrière eux (encore faut-il savoir comment l'on détermine un "grand" scientifique et la "valeur" de son oeuvre).


    Citation Envoyé par tjou Voir le message
    J'ai aussi l'impression qu'on est entré dans une science "technologique", et qu'on sort d'une science "savante". Aujourd'hui j'ai l'impression qu'on forme des ingénieurs, des "spécialistes", et que les scientifiques disparaissent.
    Je ne dispose pas des effectifs des uns et des autres, mais en quoi des ingénieurs, des techniciens, des spécialistes ne sont pas des scientifiques?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  5. #4
    tjou

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Je parlais surtout de maths et de physique (j'aurais dû préciser).

    C'est incontestable que la science continue d'avancer, ma question était juste de savoir si elle le faisait moins vite qu'avant.

    Fort heureusement, il a existé (et il existe) toujours de "grands scientifiques" qui laissent (ou laisseront) un énorme travail derrière eux (encore faut-il savoir comment l'on détermine un "grand" scientifique et la "valeur" de son oeuvre).
    Comme je l'ai dit, je suis pas un spécialiste de la science, j'avais juste l'impression qu'on voyait moins de "grands mathématiciens" ou de "grands physiciens" comme ceux d'avant notre époque, mais peut-être est-ce faux.

    mais en quoi des ingénieurs, des techniciens, des spécialistes ne sont pas des scientifiques?
    Ce que je voulais dire c'est que (et c'est à mon avis reconnu) avant notre époque un scientifique était plutôt appelé "savant", "philosophe", car il maitrisait soit en grande partie sa matière, soit plusieurs disciplines à la fois.

    De plus si tu relis bien j'ai jamais dis qu'un d'ingénieur ou spécialiste qu'on forme aujourd'hui n'était pas un scientifique, je demandais juste pourquoi il y avait ce changement ?

    Merci.

  6. #5
    invité576543
    Invité

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Je ne dispose pas des effectifs des uns et des autres, mais en quoi des ingénieurs, des techniciens, des spécialistes ne sont pas des scientifiques?
    scientifique = qui s'occupe de science "pure", désintéressée, dont l'unique motivation est d'augmenter le Savoir.

    C'est du moins la définition qui transparaît dans moults textes, médiatiques, ou sur ce forum, ou autre.

    On peut ne pas être d'accord, mais cette définition est suffisamment ambiante pour répondre à ta question!

    Cordialement,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invité576543
    Invité

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par tjou Voir le message
    Comme je l'ai dit, je suis pas un spécialiste de la science, j'avais juste l'impression qu'on voyait moins de "grands mathématiciens" ou de "grands physiciens" comme ceux d'avant notre époque, mais peut-être est-ce faux.
    Il y a peut-être une confusion entre "grand physicien" et "grande avancée".

    Je pense qu'il y a plutôt bien plus de grands physiciens maintenant que dans le temps, simplement parce que la population humaine augmente, le niveau éducatif moyen augmente, et (du moins dans certains pays) la proportion de personnes consacrant leur temps à la recherche augment.

    Par contre l'importance qu'on donne à différentes avancées de la science change.

    C'est un peu comme les découvertes de nouveaux territoires par les explorateurs Européens depuis le XVème siècle : les plus gros morceaux sont découverts au début! Cela n'a rien à voir avec la "grandeur" des explorateurs. Ou peut-être, mais dans l'autre sens. Au début il y a peut-être moins de difficulté à trouver des (gros) "morceaux significatifs" que plus tard, lorsqu'il s'agit de trouver des petits "morceaux significatifs".

    Cordialement,

  9. Publicité
  10. #7
    Cendres

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    scientifique = qui s'occupe de science "pure", désintéressée, dont l'unique motivation est d'augmenter le Savoir.

    C'est du moins la définition qui transparaît dans moults textes, médiatiques, ou sur ce forum, ou autre.

    On peut ne pas être d'accord, mais cette définition est suffisamment ambiante pour répondre à ta question!

    Cordialement,
    Ca n'est pas du tout l'impression que j'ai eu.
    Qu'est-ce qu'une définition "ambiante"?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  11. #8
    Cécile

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par tjou Voir le message
    Comme je l'ai dit, je suis pas un spécialiste de la science, j'avais juste l'impression qu'on voyait moins de "grands mathématiciens" ou de "grands physiciens" comme ceux d'avant notre époque, mais peut-être est-ce faux.
    La physique est peut-être davantage devenue un travail d'équipe. C'est incontestable en physique des particules, où les équipes sont gigantesques. C'est probablement vrai aussi dans d'autres domaines. Ce qui fait qu'un "personnage" émerge moins qu'avant. Cela ne veut pas dire que les découvertes elles-mêmes sont moins importantes.

    Ce que je voulais dire c'est que (et c'est à mon avis reconnu) avant notre époque un scientifique était plutôt appelé "savant", "philosophe", car il maitrisait soit en grande partie sa matière, soit plusieurs disciplines à la fois.
    C'était vrai il y a très longtemps. Ce n'était déjà plus vrai au début du 20ème siècle.

    Citation Envoyé par Michel (mmy)
    scientifique = qui s'occupe de science "pure", désintéressée, dont l'unique motivation est d'augmenter le Savoir.
    Donc un technicien ou un ingénieur dans un labo de recherche est bel et bien un scientifique.

  12. #9
    invité576543
    Invité

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Ca n'est pas du tout l'impression que j'ai eu.
    Où? Sur ce fil, sur ce forum, dans d'autres média?

    Cordialement,

  13. #10
    Cendres

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Où? Sur ce fil, sur ce forum, dans d'autres média?

    Cordialement,
    Sur ce forum, à l'Université, en labo.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  14. #11
    Astérion

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Bonjour,

    Je "dépose" juste un livre que j'ai trouvé intéressant, un peu en relation avec les remarques:
    Galilée et les indiens, Etienne Klein.
    Voilà.

    A plus.

  15. #12
    Coincoin

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Salut,
    Premièrement, je ne pense pas que la fréquence des grandes découvertes diminue. En physique fondamentale, tout le modèle standard a été bâti dans la 2e moitié du XXe siècle. En astrophysique, le développement technologique a ouvert la voie à de nouvelles observations ces dernières décennies. En cosmologie, le "modèle standard" a à peine 10 ans Prend la liste des prix Nobel de physique et tu verras les grandes découvertes récentes (avec un décalage de quelques années ou décennies).

    Deuxièmement, comme l'a dit Cécile, il y a moins de grands scientifiques car leur importance a été diluée par l'augmentation considérable du nombre de scientifiques et le travail en équipe. Finis les congrès Solvay où quelques dizaines de personnes représentent la fine fleur de la physique. Maintenant, il y a des "célébrités" dans chaque sous-domaine..
    Encore une victoire de Canard !

  16. Publicité
  17. #13
    invité576543
    Invité

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Sur ce forum
    Je sens qu'on va se faire taper dessus à poursuivre cette dérivation du fil, mais si je lance un sondage sur le forum avec comme question le choix entre

    1) Le métier d'ingénieur est une sous-catégorie du métier de scientifique, car un scientifique s'occupe de science, un ingénieur de science appliqué, et les sciences appliquées font partie des sciences.

    2) Les métiers d'ingénieur et de scientifique sont distincts, car un scientifique s'occupe de science pure, et un ingénieur de science appliquée.

    tu prédis quel pourcentage pour les réponses?

    Cordialement,

  18. #14
    invité576543
    Invité

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Deuxièmement, comme l'a dit Cécile, il y a moins de grands scientifiques car leur importance a été diluée par l'augmentation considérable du nombre de scientifiques et le travail en équipe. Finis les congrès Solvay où quelques dizaines de personnes représentent la fine fleur de la physique. Maintenant, il y a des "célébrités" dans chaque sous-domaine..
    Cela paraît contradictoire, du moins si on assimile "grand scientifique" et "célébrités". Et si on ne fait pas l'assimilation, l'articulation des différentes phrases n'est pas claire.

    Cordialement,

  19. #15
    invite986312212
    Invité

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par tjou Voir le message
    L'âge d'or de la science n'est-il pas derrière nous ?
    bonjour, l'impression qu'il n'y a pas eu récemment de grandes découvertes en physique et en maths est à mon avis due à un biais d'observation: il faut du recul pour se rendre compte de l'importance d'une avancée scientifique. Mais quoi qu'il en soit, en supposant qu'il y ait actuellement une baisse dans le progrès de ces disciplines, tu ne pourrais pas conclure qu'un "âge d'or" est derrière nous. On ne sait pas ce qui va se passer demain.

    enfin, je suis comme tout le monde, et j'ai eu cette impression de ralentissement. Par exemple les prix Nobel récents en physique sont très âgés. On peut se demander si c'est un pur phénomène sociologique (le poids de la gérontocratie) ou même démographique (la simple augmentation de l'espérance de vie), ou bien s'il faut aller chercher des vieillards parce que plus rien de notable ne se fait en physique de nos jours. La question est posée.

    je me suis amusé à tracer la courbe de l'âge des prix Nobel de physique depuis la création du prix jusqu'à cette année. La pente est 0.2001 (!) ce qui signifie que les prix Nobel vieillissent d'un an tous les cinq ans (où cela s'arrêtera-t-il?). Un collègue me dit que ça correspond peu ou prou à l'augmentation de l'espérance de vie.
    Dernière modification par yoda1234 ; 27/03/2009 à 09h17.

  20. #16
    Cendres

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Je sens qu'on va se faire taper dessus à poursuivre cette dérivation du fil

    Cordialement,
    C'est pour cela que je ne la poursuis pas (ou alors sur un autre fil ou en MP). Tu me demandais où j'avais eu ce vécu par rapport à la définition que celle que tu proposes (Cécile n'a pas l'air d'accord non plus), je t'ai répondu, quel que soit les pourcentages de réponses d'un éventuel sondage (tiens, quelqu'un qui fait des sciences appliquées n'est pas un "scientifique"?).
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  21. #17
    JPL

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Peux-tu fournir ta courbe au format GIF (bien adapté dans ce cas) plutôt qu'en pdf, trop lourd à consulter ?
    Voir : http://forums.futura-sciences.com/in...ges-forum.html
    Merci.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  22. #18
    humanino

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Bonjour,

    j'aimerais bien participer a cette discussion, mais la Science n'attend pas
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  23. Publicité
  24. #19
    invité6543212033

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Salut à tous !

    Moi aussi, j'ai l'impression que la science particulièrement maths et physique stagne ... c'est plus un sentiment diffus qu'autre chose mais à notre époque on a l'impression que la science et ses solutions ne suffiront pas à régler les gros problèmes qui se présentent à nous ... mais après çà, que nous reste-t-il pour faire face ?

    Je pense tout d'abord que la science bien qu'elle apporte son lot de solutions (pour le confort notamment ...) contribue également à créer tout un tas de problèmes qui finissent par se révéler significatifs à long terme (voir le réchauffement climatique ou les pénuries d'énergie, pollutions, etc ...) et comme on attend de cette même science qu'elle apporte les solutions aux problèmes qu'elle fait surgir ... alors ... d'où ce sentiment qu'on a l'impression que la science s'embourbe !

    Après peut-être bien qu'il ne reste que quelques détails à régler comme la théorie des cordes ou la LQG mais on se retrouve projeté dans un monde loin de toutes expérimentations applicables ce qui creuse encore plus le fossé entre la science et le particulier !

    Donc voilà, je pense qu'avec du recul, on se rend compte dans une certaine mesure de l'impuissance de la science à tout pouvoir résoudre et aussi en ce qui concerne la physique de son éloignement avec l'expérimentation d'où cette contre-évolution permanente qui laisse penser que la science stagne ... àmha !

    Cordialement,

  25. #20
    humanino

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Après peut-être bien qu'il ne reste que quelques détails à régler comme la théorie des cordes ou la LQG
    Tout progres scientifique, ou meme en physique, ou meme progres en physique fondamentale, est-il forcement un progres en boucles ou cordes ? Pouquoi cette assimilation entre un petit probleme qui occupe un petit nombre de gens, et toute une communaute scientifique entiere qui ne ferait donc aucun progres ?
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  26. #21
    invité6543212033

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Tout progres scientifique, ou meme en physique, ou meme progres en physique fondamentale, est-il forcement un progres en boucles ou cordes ? Pouquoi cette assimilation entre un petit probleme qui occupe un petit nombre de gens, et toute une communaute scientifique entiere qui ne ferait donc aucun progres ?
    Pour la première question : non bien sûr ...
    Pour la seconde question : parce que c'est ce qu'il y a de plus médiatisé ... si on parle bien de l'impression que Mr tout le monde peut avoir concernant les grands progrès de la science !?

    Cordialement,

  27. #22
    JPL

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Donc voilà, je pense qu'avec du recul, on se rend compte dans une certaine mesure de l'impuissance de la science à tout pouvoir résoudre
    Ce n'est pas à la science de résoudre tout (ni même simplement les problèmes matériels), ce n'est pas son rôle. C'est aux hommes de le faire en utilisant certes dans certains cas une meilleure connaissance fournie par la science, mais davantage par les progrès techniques (à distinguer de la science même s'ils s'appuient dessus) et plus encore par les progrès (souhaitable) dans la prise de conscience des problèmes qui se posent et qui se poseront à moyenne ou longue échéance, et par les progrès (suis-je utopique ?) dans la solidarité à l'échelle de la planète.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #23
    hattori_hanzo

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Je vais surement m'attirer les foudres de beaucoup mais je partage en partie l'avis de tjou.

    Force est de reconnaitre que la caste des chercheurs est bien moins "intellectualisée" que par le passée, il existe des chercheurs qui ne s'interessent qu'a leur sujet et n'ont pas beaucoup de curiosité scientifique pour les autres domaines. Cependant avec la démocratisation des études supérieurs , les effectifs ont augmentés et la recherche n'est plus réservée à une élite (souvent financière).

    Je partage egalement les sentiment que l'on est rentrée dans uen recherche plus technologique, une bonne partie des recherches n'est plus a visée fondamentale mais dans des secteurs très appliqués et developpés uniquement pour les besoins de la technologie ( comme toute cette mode sur les nanaparticules notamment , meme s'il y a aussi des applications médicales)
    a ce titre j'ai souvent éprouvé le sentiment de faire le boulot d'un ingénieur durant ma thèse avec la physique comme toile de fond mais ce n'étais clairement pas mon quotidien. C'est en partie pour ces raisons que j'ai décidé de ne pas poursuivre une carrière académique qui ne correspondait pas a mes attentes. C'est sur que le temps du papier crayon est bien révolu. La façon de chercher a beaucoup changer et nous sommes maintenant arrivé à un point ou c'est du travail de fourmis , souvent long et fastidieux pour faire avancer d'un micromètre le domaine. Je trouve que beaucoup de chercheurs d'ailleurs a l'issue de leur carrière n'ont pas marqué significativement leur domaine .

    Je pense que cette situation est bien révélatrice du fait que la Physique (pour la bio je crois aussi que c'est l'age d'or) fondamentale stagne. La Physique du début du siècle a ouverts de nouvelles perspectives , de nouvelles manières de penser , de concevoir ce qui nous entoure d'où l'effervescence qu'elle a connue avec son lot de génie. Mais si l'on considère l'état des connaissances en physique avant cela: c'est la fin l'age d'or de la thermodynamique, les scientifiques ont poussés les concept de la thermo( qui etait LA science à l'époque) dans ces derniers retranchements et sont confrontés a ses limites. Pire les concepts de conservation de l'énergie dans certains cas sont mis à mal mais aucunes solutions satisfaisante ne peut être donné dans l'état actuel des connaissances. Une situation assez similaire avec la physique d'aujourd'hui.

    D'ailleurs je pense pas qu'il existe des chercheurs moins géniaux de nos jours, c'est juste que dans le contexte actuel de la recherche ce sont les "trouvailles" qui sont moins géniales et que la manière de faire de la rechercher ne permet pas/plus à un esprit singulier de s'exprimer


    Bon tout ca n'est pas très structuré mais c'était pour livrer mes impressions sur la question , comme cela me venait

  29. #24
    humanino

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par hattori_hanzo Voir le message
    Force est de reconnaitre que la caste des chercheurs est bien moins "intellectualisée" que par le passée
    Quelle position d'autorite vous permet de publier de telles insultes gratuitement ? Avez vous etudie la question ou alors avez-vous
    Citation Envoyé par hattori_hanzo Voir le message
    a ce titre j'ai souvent éprouvé le sentiment de faire le boulot d'un ingénieur durant ma thèse avec la physique comme toile de fond mais ce n'étais clairement pas mon quotidien. C'est en partie pour ces raisons que j'ai décidé de ne pas poursuivre une carrière académique qui ne correspondait pas a mes attentes.
    developpe cette conception personelle afin de mieux gerer psychologiquement vos propres echecs ?
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  30. Publicité
  31. #25
    Coincoin

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Il y a le fait que la science est devenue particulièrement active et diverse. Il est devenu impossible d'être spécialiste de tous les domaines. Ça n'empêche pas les bons chercheurs d'être spécialiste de leur domaine (restreint) tout en gardant une très bonne culture scientifique dans les autres domaines. Les idées novatrices sont généralement inspirées des autres domaines.

    Mais est-ce mal que le système ait maintenant de la place pour des petits contributeurs ?
    Encore une victoire de Canard !

  32. #26
    hattori_hanzo

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Quelle position d'autorite vous permet de publier de telles insultes gratuitement ? Avez vous etudie la question ou alors avez-vousdeveloppe cette conception personelle afin de mieux gerer psychologiquement vos propres echecs ?
    C'est mon sentiment. J'ai cotoyé pas mal de monde durant la thèse et j'ai constaté des grandes différences. J'ai vu des personnalité d'une très grande curiosité avec des connaissances énormes et à l'inverse j'ai croisé des thésards et chercheurs qui de leur propres aveux ne s'intéresse qu'a leur sujet et se fiche pas mal de ce qui se passe ailleurs, la conception du metier est d'ailleurs bien différente.
    La vérité c'est qu'aujourd'hui on peu être très peu curieux scientifiquement , cela n'empêche pas de faire de carrière.

    Je ne prétend pas etre mieux que tout le monde , je livre mon sentiment général et en toute honnêteté je ne pense pas que j'aurais pu faire une thèse il y a 50 ou 60 ans , parce que je n'aurais pas eu le niveau.

    Ensuite je ne vois pas ce qui vous fait parler d'échec, peut-etre que vous avez du mal a concevoir que des gens puisse pas désirer une carrière académique avec le lot de concessions et d'incertitudes que cela demande quand on est pas plus emballé que ça par l'aventure.

  33. #27
    Korzibsk

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Ce n'est eut-être pas tant que la science stagne...C'est qu'on ne révolutionne pas la science tous les jours.
    Les révolutions "coperniciennes", celles qui changent notre vision du monde, de manière radicale, ne sont pas fréquentes.

    - La théorie du Big Bang.
    - La théorie de la Relativité Générale.
    - La mécanique quantique.
    - Le modèle standard.
    - La théorie de l'évolution.
    - La génétique,
    Etc...

    Je crois que nous tirons encore les conséquences de ces grandes théories.
    Avant de les révolutionner, il faut peut-être en appréhender les limites, et les zones d'ombre.

    Cordialement,

    Korzibsk

  34. #28
    Cécile

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    à notre époque on a l'impression que la science et ses solutions ne suffiront pas à régler les gros problèmes qui se présentent à nous
    Oui, on a enfin abandonné le scientisme qui caractérisait le 19ème siècle et une bonne partie du 20ème, et c'est tant mieux. La science n'est pas là pour "régler les problèmes", elle est là pour qu'on comprenne le monde qui nous entoure.

    Citation Envoyé par Hattori_hanzo
    nous sommes maintenant arrivé à un point ou c'est du travail de fourmis , souvent long et fastidieux pour faire avancer d'un micromètre le domaine.
    Mais ça a toujours été comme ça. Si on regarde un peu l'histoire des sciences, on voit que les grandes découvertes ne sont pas venues facilement, il a parfois fallu des générations de savants qui tatonnent avant de faire de vraies avancées. Bien sûr, quand on apprend les sciences, on a l'impression d'une succession de coups de génie et de succès. Mais ce n'est pas ça du tout.

    J'ai vu des personnalités d'une très grande curiosité avec des connaissances énormes et à l'inverse j'ai croisé des thésards et chercheurs qui de leur propres aveux ne s'intéresse qu'a leur sujet et se fiche pas mal de ce qui se passe ailleurs
    Ca aussi, ça a toujours existé, me semble-t-il. Certains chercheurs s'intéressent à tout, d'autres uniquement à leur spécialité, et les deux peuvent être très bons. Si je me souviens bien, Dirac ne s'intéressait à rien d'autre que sa physique théorique, il était presque autiste hors de sa spécialité. Feynman, c'était tout le contraire.
    En physique, je trouve par exemple que tous les concepts autour des métamatériaux sont sacrément intéressants et assez révolutionnaires. Et je te parle de la physique, pas des applications (qui peuvent aussi être intéressantes, mais c'est un autre sujet).
    Dernière modification par Cécile ; 26/03/2009 à 22h38.

  35. #29
    hattori_hanzo

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message

    Mais ça a toujours été comme ça. Si on regarde un peu l'histoire des sciences, on voit que les grandes découvertes ne sont pas venues facilement, il a parfois fallu des générations de savants qui tatonnent avant de faire de vraies avancées. Bien sûr, quand on apprend les sciences, on a l'impression d'une succession de coups de génie et de succès. Mais ce n'est pas ça du tout.
    je suis tout a fait d'accord et c'est ce aussi pour cette raison que je pense que la physique stagne en ce moment. Il va falloir développer de nouveau outils mathématiques , de nouvelles conceptions pour permettre a nouveau des avancées dans les grands chantiers



    Ca aussi, ça a toujours existé, me semble-t-il. Certains chercheurs s'intéressent à tout, d'autres uniquement à leur spécialité, et les deux peuvent être très bons. Si je me souviens bien, Dirac ne s'intéressait à rien d'autre que sa physique théorique, il était presque autiste hors de sa spécialité. Feynman, c'était tout le contraire.
    En physique, je trouve par exemple que tous les concepts autour des métamatériaux sont sacrément intéressants et assez révolutionnaires. Et je te parle de la physique, pas des applications (qui peuvent aussi être intéressantes, mais c'est un autre sujet).
    C'est possible pour Dirac mais ecrire une théorie mathématiquement cohérente pour décrire les particules relativistes de spin semi-entier et d'une manière générale developper le formalisme d'un pan entier et nouveau de la physique est une entreprise suffisamment large pour s'y consacrer tout entier. Et c'est une thematique nettement plus large que ce qui se fait maintenant.Pour ma part je pense aussi que c'est une question d'époque: les thématiques de nos jours, sont beaucoup plus spécialisées et pointues qu'a cette époque.

  36. #30
    humanino

    Re : La science stagne-t-elle ?

    Citation Envoyé par hattori_hanzo Voir le message
    je suis tout a fait d'accord et c'est ce aussi pour cette raison que je pense que la physique stagne en ce moment. Il va falloir développer de nouveau outils mathématiques , de nouvelles conceptions pour permettre a nouveau des avancées dans les grands chantiers
    Mais on s'y attache deja, de tous cotes. As-tu entendu parler de geometrie non-commutative ? C'est juste un exemple, pour lequel je ne suis pas neutre c'est vrai, mais ce que je veux dire c'est que des mathematiques nouvelles pour la physique, il y en a beaucoup, on n'a pratiquement que l'embarras du choix, et elles continues de se developper aussi sous l'influence des physiciens.
    Dernière modification par humanino ; 27/03/2009 à 01h39.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La science est-elle objective ?
    Par Cécile dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 72
    Dernier message: 12/04/2008, 15h32
  2. Je stagne !!
    Par Bearny dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 13
    Dernier message: 09/04/2008, 12h49
  3. science des rêves est t elle une science?
    Par helpme09 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/10/2007, 20h20
  4. La science existe-t-elle concrètement ?
    Par jmasclef dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 124
    Dernier message: 17/05/2006, 16h42
  5. La science est-t-elle dogmatique ?
    Par lusitain dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/09/2004, 16h56