Répondre à la discussion
Page 2 sur 6 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 154

Fin du monde: Dans 50 ans ?



  1. #31
    GillesH38a

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?


    ------

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Point du tout...il y a là bien un jugement, et il manque des valeurs. "Désastre", "très graves", pourquoi pas, mais par rapport à quoi? Une constatation scientifique serait entre autres des baisses/augmentation de X paramètres, chiffrés, avec de quoi comparer pour dire "c'est grave" ou pas. Affirmer simplement "désastre" ou "très grave", c'est un peu arriver tout nu.
    ce que dit Michel je pense (et je suis parfaitement d'accord), c'est que la qualité de scientifique n'apporte aucune objectivité supplémentaire à ce jugement. Il peut apporter une plus grande fiabilité à l'estimation d'une conséquence physique ou d'une vraisemblance, mais aucunement à l'estimation de la "gravité" de la conséquence, qui est par nature et reste subjective, quelle que soit la personne qui en juge. On a tout à fait le droit de se réjouir de la disparition de la société industrielle si on est un Amish, par exemple.

    cdt

    gilles

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    domano

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Je crois qu'on s'éloigne un peu du sujet.
    On rique de tomber dans une discussion philosophique sans fin du genre; Qu'est ce que le mal? Qu'est ce que le bien? ...
    Je crois que si les scientifiques utilisent des termes du genre "grave conséquence" ou "désastre écologique", c'est qu'il ne peuvent mesurer l'impact avec exactitude mais par contre, peuvent définir en gros le type d'impact.
    Ce n'est pas du genre dire moi je pense que la musique classique est reposante pour l'âme ou que la fraise est un bon fruit qui ici ne relève en effet que d'un jugement de valeur.

  4. #33
    invité576543
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par domano Voir le message
    Je crois qu'on s'éloigne un peu du sujet.
    Bien d'accord. On doit donc pouvoir fermer la parenthèse entamée avec

    La disparition des abeilles causerait une catastrophe majeure pour l'humanité.
    Sauf à discuter scientifiquement ce point, c'est à dire répondre aux arguments d'ambrosio. Sans de telles réponses, on s'éloigne peut-être pas du sujet, mais certainement des standards en vigueur sur ce forum.

    Je crois que si les scientifiques utilisent des termes du genre "grave conséquence" ou "désastre écologique", c'est qu'il ne peuvent mesurer l'impact avec exactitude mais par contre, peuvent définir en gros le type d'impact.
    Ce n'est pas du genre dire moi je pense que la musique classique est reposante pour l'âme ou que la fraise est un bon fruit qui ici ne relève en effet que d'un jugement de valeur.
    Pourtant si. Tant qu'il n'a pas été explicité les conséquences, c'est de la même nature.

    Quelles sont les plantes de grande culture vivrière qui ont besoin des abeilles? Le blé? Le riz? Le maïs? La pomme de terre? Aucune dans la liste citée.

    Les fraises, qui sont si bonnes?

    Cordialement,
    Dernière modification par invité576543 ; 24/06/2009 à 19h42.

  5. #34
    Cendres
    Modérateur

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ce que dit Michel je pense (et je suis parfaitement d'accord), c'est que la qualité de scientifique n'apporte aucune objectivité supplémentaire à ce jugement. Il peut apporter une plus grande fiabilité à l'estimation d'une conséquence physique ou d'une vraisemblance, mais aucunement à l'estimation de la "gravité" de la conséquence, qui est par nature et reste subjective, quelle que soit la personne qui en juge. On a tout à fait le droit de se réjouir de la disparition de la société industrielle si on est un Amish, par exemple.

    cdt

    gilles
    C'est donc bien ce que je disais...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  6. #35
    ursusarctos

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Bonjour à tous


    Domano, tu as une vision bien pessimiste !
    La fin du monde ?
    Parce que tu crois que l'Homme aura encore longtemps la capacité de tout détruire ????? Je te rappelles que nous sommes pas les premiers à tenter le coup, l'ile de Pâqes, la Mésopotamie ou les mayas ont déjà essayé, ils l'ont payé cher.......mais la nature s'en est remise, à regarder l'état aujourd'hui des régions que ces civilisations ont occupé !

    Sûr, on ne refera pas revenir les espèces qu'on a déjà exterminées, dodos, pigeon migrateur,....mais je crois que les abeilles verront les pesticides disparaitre avant que les pesticides aient une quelconque possibillité de les exterminer...... A noter la chute de 90 % des effectifs touche aussi l'Afrique ou l'Europe de l'Est ? Je vais vérifier, mais je ne crois pas !

    Comme le précise Gilles, les problèmes vont apporter la solution aux problèmes, commes les problèmes que connaissent les campagnols lors de leur pullullation apportent la solution.....le krach !

    Cordialement.....

  7. #36
    Astérion

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Bonjour,

    Sans vouloir paraitre mesquin, il n'y aurait pas une sorte de Gourou sectaire qui se balade en ce moment un peu partout en France ( et pas que...)?

    Depuis janvier, je n'arrète pas de voir des fils concernant "la fin du monde", ""la perte" de ressources pétrolières et la fin de l'homme", "l'avenir de l'homme dans 50 ans", "Y aura-t-il l'homme dans 150 ans", "Allons tous mourir?"... (je ne compte pas les trous noirs et cie du LHC ) ; tous avec des arguments aucunement convaincant.

    La peur serait-elle plus forte que la raison? (je ne demande pas de réponse, je m'en doute très bien, c'est juste de la réthorique)
    C'est fou...

    Il faudrait "sonder" pour voir la quantité de ces sujets produits sur un trimestre...

    A plus.
    "The more is different" P.W Anderson.

  8. Publicité
  9. #37
    guezguez karim

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    salut,

    C'est vrai, ça peut sembler excessif cet alarmisme et tous ces scénarios catastrophiques que certains avancent (ici où là). Mais , entre nous, à bien y penser, ne vaut-il mieux pas aiguillonner un petit peu l'inquiétude que de se cacher les yeux et continuer comme si de rien n'était, en toute incurie? Pourtant, ce sont les scientifiques eux-mêmes, se basant sur des études solides, qui ont tiré la sonnette d'alarme depuis longtemps... De plus, les modèles étant ce qu'ils sont, qui nous dit que les échelles de temps ainsi que l'ampleur des dégats sont estimés convenablement?
    Alors, même si c'est un parti pris, moi personnellement, je préfère une conscientisation qui va crescendo de la part des acteurs industriels et des populations, pour changer radicalement nos comportements, que de tout simplement continuer à agir comme si de rien n'était. Maintenant, il faut les bonnes résolutions et les bonnes solutions, ça sous-entend un travail de concert entre les comités scientifiques et les politiques.
    Pour résumer:Agir et au plus vite!

  10. #38
    invité576543
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par guezguez karim Voir le message
    Pour résumer:Agir et au plus vite!
    Facile à dire.

    Bien moins facile à faire.

    Et encore bien moins facile de choisir quoi faire efficacement (et pas seulement des "actions" dont le principal effet est de calmer la conscience si bien "aiguillonnée" par cette "conscientisation")

    Si on regarde le paysage actuel, pour dire "il faut que", nous sommes comblés. Côté actions peu-efficaces-au-fond-mais-qui-soignent-les-consciences, c'est pas mal non plus, c'est tout un business en plein essor, un business politique aussi bien que commercial, d'ailleurs.

    Côté actions rationnelles, choisies rationnellement en fonction de leur efficacité relative à un but futur bien clair et pertinent à l'échelle de l'humanité (et non relative à la recherche du pouvoir politique ou de rentabilité commerciale), c'est plutôt le désert.

    Cordialement,

  11. #39
    guezguez karim

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    salut,

    choisies rationnellement en fonction de leur efficacité relative à un but futur bien clair et pertinent à l'échelle de l'humanité


    -je suis absolument d'accord!

    (et non relative à la recherche du pouvoir politique ou de rentabilité commerciale

    -Je suis encore d'accord, mais pas absolument. En effet, ce serait mieux encore si en plus c'est rentable économiquement, pour qu'il n'y ait pas de dégradation insoutenable du niveau de vie en général de la population.
    Quant à l'ambition des politichiens... sans commentaire.

  12. #40
    domano

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par guezguez karim Voir le message
    salut,

    C'est vrai, ça peut sembler excessif cet alarmisme et tous ces scénarios catastrophiques que certains avancent (ici où là). Mais , entre nous, à bien y penser, ne vaut-il mieux pas aiguillonner un petit peu l'inquiétude que de se cacher les yeux et continuer comme si de rien n'était, en toute incurie? Pourtant, ce sont les scientifiques eux-mêmes, se basant sur des études solides, qui ont tiré la sonnette d'alarme depuis longtemps... De plus, les modèles étant ce qu'ils sont, qui nous dit que les échelles de temps ainsi que l'ampleur des dégats sont estimés convenablement?
    Alors, même si c'est un parti pris, moi personnellement, je préfère une conscientisation qui va crescendo de la part des acteurs industriels et des populations, pour changer radicalement nos comportements, que de tout simplement continuer à agir comme si de rien n'était. Maintenant, il faut les bonnes résolutions et les bonnes solutions, ça sous-entend un travail de concert entre les comités scientifiques et les politiques.
    Pour résumer:Agir et au plus vite!
    Bravo ! Bien résumé.
    Je voudrais avant tout préciser que je fais partie d'aucune secte ou chose similaire et que je ne suis en aucun cas un illuminé.
    J'ai mis 50 ans avec un point d'interrogation, ça peut-etre 100 ou 200 ans, personne ne sait avec exactitude.
    Ce que l'on peut dire c'est que au cours des 20 dernières années, les "prévisions alarmistes" des scientifiques sont à chaque fois réajustées à la hausse, c'est à dire qu'on sous estime à chaque fois les dégats et les conséquences du réchauffement et de la pollution générée.
    Voir cet article sur Futura:
    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...estimes_19358/

  13. #41
    GillesH38a

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par domano Voir le message
    Bravo ! Bien résumé.
    Je voudrais avant tout préciser que je fais partie d'aucune secte ou chose similaire et que je ne suis en aucun cas un illuminé.
    J'ai mis 50 ans avec un point d'interrogation, ça peut-etre 100 ou 200 ans, personne ne sait avec exactitude.
    Ce que l'on peut dire c'est que au cours des 20 dernières années, les "prévisions alarmistes" des scientifiques sont à chaque fois réajustées à la hausse, c'est à dire qu'on sous estime à chaque fois les dégats et les conséquences du réchauffement et de la pollution générée.
    pourrais tu donner des exemples quantitatifs de ces "prévisions alarmistes" des scientifiques, et en particulier quantifier leur effet sur la mortalité humaine ?

  14. #42
    domano

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Je te conseille une coférence d'Hubert Reeves qui s'appelle la sixième exctinction. Les scientifiques ont prévu que lors de celle-ci, toutes les espèces animales et végétales de plus de 3 kg disparaîtraient.

  15. Publicité
  16. #43
    invite986312212
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    si c'est 3kg à la naissance passe encore, sinon il va falloir faire régime!!!
    je me demande comment on peut faire ce genre de prédictions...

  17. #44
    invite765732342432
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par domano Voir le message
    Je te conseille une coférence d'Hubert Reeves qui s'appelle la sixième exctinction. Les scientifiques ont prévu que lors de celle-ci, toutes les espèces animales et végétales de plus de 3 kg disparaîtraient.
    De ce que j'ai vu vite fait sur le net, sa conférence émet l'hypothèse d'une sixième extinction (en disant bien: l'homme y survivra, ou bien il n'y survivra pas... ça dépend...)

    Par ailleurs, aux dernières nouvelles, Hubert Reeves est astrophysicien. Il reste un scientifique de renom, mais concernant la biodiversité et l'écologie (au vrai sens du terme), j'aurais tendance à faire plus confiance à certains intervenants de ce forum dont c'est le métier.

  18. #45
    domano

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    De ce que j'ai vu vite fait sur le net, sa conférence émet l'hypothèse d'une sixième extinction (en disant bien: l'homme y survivra, ou bien il n'y survivra pas... ça dépend...)
    D'après certains scientifiques, la sixième extinction aurait déjà commencé.
    Voici un petit article expliquant cela
    D’après de nombreux spécialistes, une sixième vague d’extinction serait en cours, sous l’effet du changement climatique et environnemental ainsi que de la disparition de biotopes locaux. Sur la base du taux moyen d’extinction actuel de 40 espèces par jour, en 16.000 ans disparaîtraient 96 % des espèces animales contemporaines, exactement autant que durant la période de l’extinction désastreuse du Permien. Les scientifiques estiment que la durée de vie des espèces parmi les mammifères contemporains et les oiseaux est aujourd’hui 100 à 1000 fois inférieure à celle des formes fossiles : elle serait désormais de 10.000 ans. Et si l’habitat continuait à être détruit au même rythme, la durée de vie de ces espèces ne serait plus que de 200 à 400 ans.

  19. #46
    invite765732342432
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par domano Voir le message
    D'après certains scientifiques, la sixième extinction aurait déjà commencé.
    Qu'elle ait déjà commencé, peut-être. Qu'elle se conclue par la disparition de tout ce qui fait plus de 3kg... c'est plus dur à dire, non ?

    Sur la base du taux moyen d’extinction actuel de 40 espèces par jour, en 16.000 ans disparaîtraient 96 % des espèces animales contemporaines
    Cet extrait est aberrant. On a un taux instantané calculé sur quelques années et le mec "scientifique" l'extrapole sur 16000 ans ? Ca n'a rien de raisonnable ([EDIT]: parce que rien ne permet de supposer que ce taux puisse être linéaire[/EDIT]). La marge d'erreur est tellement colossale que ce chiffre ne veut plus rien dire.
    Et un scientifique préfère en général se taire plutôt que ce donner des chiffres qui, même s'ils sont exact, ne veulent rien dire.

    Qu'on soit au début d'une phase d'extinction, je veux bien le croire, je serais même plutôt d'accord. Mais pas grand chose permet d'en donner la durée ni l'ampleur, ni la vitesse d'apparition des nouvelles espèces (car la plupart des extinctions (voire toutes ?) a été suivie d'une explosion de la biodiversité)
    Alors restons humbles et attendons d'avoir des faits avant de faire des prédictions à 16000 ans. Et que cela ne nous empêche pas d'agir au quotidien pour limiter notre impact.

  20. #47
    domano

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Alors restons humbles et attendons d'avoir des faits avant de faire des prédictions à 16000 ans. Et que cela ne nous empêche pas d'agir au quotidien pour limiter notre impact.
    Comme je l'ais indiqué plus haut, les prévisions pessimistes avec les années sont à chaque fois réévalués à la hausse.
    Il ne s'agit pas cependant de se démoraliser à outrance.

    Oui, d'accord avec toi, restons optimiste et agissons au quotidien.

    A+

  21. #48
    stevensoel

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    salut
    la fin du monde a commence deja depuis notre venue sur terre
    allez demander a ceux qui sont sous terre depuis quand le monde est deja fini ,
    le monde ne peut pas finir comme on le pense . il y aura encore beaucoup de chose qiu remplaceront notre comble .
    pour vous je vous assure que la fin du monde sera le jour j ou vous ne serez plus des vivants .
    dans 50 ans si vous avez deja presque 50 au maximum . j en suis absolument sur sauf si on vous congel vivant jusqu a la fin de l appocalypse .
    amicalemeent .

  22. Publicité
  23. #49
    GillesH38a

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    D’après de nombreux spécialistes, une sixième vague d’extinction serait en cours, sous l’effet du changement climatique et environnemental ainsi que de la disparition de biotopes locaux. Sur la base du taux moyen d’extinction actuel de 40 espèces par jour, en 16.000 ans disparaîtraient 96 % des espèces animales contemporaines, exactement autant que durant la période de l’extinction désastreuse du Permien. .... Et si l’habitat continuait à être détruit au même rythme, la durée de vie de ces espèces ne serait plus que de 200 à 400 ans.
    donc il faut 16 000 ans pour faire disparaitre 96 % des espèces animales. Qu'est ce que ça veut dire, leur durée de vie ne serait plus que 200 ou 400 ans si l'habitat continuait a être détruit "au même rythme" ? quelle différence avec les 16 000 ans?

    si c'est sous l'hypothèse que c'est la CROISSANCE de la destruction qui continuait au même rythme (donc exponentiellement), alors effectivement tout disparaitrait en quelques siècles.

    Mais bon justement, ce qui est menacé d'ici 50 ans, ce n'est pas l'ensemble des espèces, encore moins l'humanité, mais c'est la croissance. C'est à dire que le scénario le plus plausible,pour moi, c'est justement un arrêt de la croissance, puis un lent déclin au fur et à mesure de l'extinction des ressources. Toutes les pressions écologiques décroitraient alors d'autant. C'est pas la fin du monde, au contraire : c'est plutot le retour du monde à la normale, après un épisode flamboyant (et bref) de combustion des fossiles. L'extrapolation exponentielle à l'infini n'est pas justifiée.

  24. #50
    domano

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    C'est à dire que le scénario le plus plausible,pour moi, c'est justement un arrêt de la croissance, puis un lent déclin au fur et à mesure de l'extinction des ressources. Toutes les pressions écologiques décroitraient alors d'autant. C'est pas la fin du monde, au contraire : c'est plutot le retour du monde à la normale, après un épisode flamboyant (et bref) de combustion des fossiles. L'extrapolation exponentielle à l'infini n'est pas justifiée.
    Quelle Optimisme !!!

  25. #51
    BioBen

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Quelle Optimisme !!!
    L'important c'est d'être optimiste ou réaliste ?

  26. #52
    GillesH38a

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par domano Voir le message
    Quelle Optimisme !!!
    non, comme dit Ben, je ne dis pas ça par optimisme (d'ailleurs prévoir le déclin de la civilisation industrielle sur quelques siècles ne parait pas spécialement optimiste à beaucoup ! ), c'est ce que je déduis de considérations élémentaires sans "recette miracle". C'est à dire que si les conditions actuelles continuent sans changement dramatique de nos capacités techniques (jamais exclus mais je travaille dans l'hypothèse où elles n'arriveraient pas), alors le simple épuisement des réserves fossiles devrait faire diminuer d'autant les pressions écologiques. Ca peut aller assez vite, la crise actuelle a réduit en un an de plusieurs % les consommations de toutes sortes. Si elles se répètent dans le siècle qui vient, ça peut faire décroitre les pressions à peu près au même rythme qu'elles ont crû.

    Ca sera par ailleurs pas une partie de plaisir pour tout un tas de raison, si c'était si simple de faire décroitre les consommations sans bobo, ça se ferait depuis longtemps; malheureusement je pense qu'il n'y a pas de "solution" entre le Charybde de la croissance indéfinie et le Scylla de la décroissance, mais bon c'est la vie hein....

  27. #53
    Robou

    Red face Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    gillesh38, je suis entièrement d'accord avec toi sur l'arrêt (ou la diminution) de la croissance d'ici 2050. J'avais assisté à une conférence sur les transports dans 50ans, et ils disaient la même chose. L'étude montrait que le seul moyen d'atteindre la diminution dors-et-déjà planifiée par 4 des émissions de CO2 était une limitation drastique des déplacements en voiture et en avion, ainsi qu'un profond changement du mode de vie et de l'organisation spatiale des infrastructures. (et ceci en tenant compte des avancées technologiques)

    Maintenant je voudrais vous faire part des mes réflexions. A ne pas prendre forcément au pied de la lettre !

    Je ne crois pas à la fin de l'espèce humaine. A la fin de beaucoup d'espèces animales, oui.
    Et si on voyait les choses d'un point de vue Darwinien ? La sélection naturelle : la survie du plus apte. L'Homme a un avantage énorme par rapport à tous les êtres vivants, c'est qu'il est conscient de son existence et de sa fin, donc il pourra mettre tous les moyens pour s'adapter : il ne subira pas le changement climatique et d'environnement, en plus de l'avoir engendré. (j'adore cette phrase de Geluck :"l'homme est le seul mammifère à savoir qu'il en est un"!) Les autres espèces animales, elles, elles meurent une à une sans comprendre ce qui leur arrive et donc sans pouvoir agir contre ça.
    Après il reste le problème déjà cité de notre survie malgré la disparition d'autres espèces, comme les abeilles.
    Mais maîtriser la nature, la modifier pour qu'elle s'adapte à nous et réciproquement, n'est ce pas la chose qu'on sait faire le mieux et qui est le centre de nos vies depuis plus de deux siècles ?
    Une espèce animale n'est pas sensée se soucier de la survie d'autres espèces. Si beaucoup d'espèces animales et végétales meurent, ce sera peut-être que la sélection naturelle a fait son œuvre (même si le mot "naturelle" devient contestable) Et puis si on meurt, tant pis, avant c'était les dinosaures qui régnaient, aujourd'hui nous, et demain, les hamsters, qui sait ?
    Mais au fond, avec ce que je viens d'écrire, on serait finalement les "parasites" de la Terre, si notre seul but était de s'étendre plus que les autres...

    Je vous rassure, je ne suis pas aussi cynique que ça en réalité. D'ailleurs, je ne veux même pas regarder le film Home car je trouve le ton de l'auteur un peu trop pessimiste. Je préfère Ushuaïa qui s'en tient à montrer du doigt la beauté du monde.

  28. #54
    Dansteph

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Robou Voir le message
    gillesh38, je suis entièrement d'accord avec toi sur l'arrêt (ou la diminution) de la croissance d'ici 2050.
    D'accord aussi.

    Citation Envoyé par Robou Voir le message
    Mais maîtriser la nature, la modifier pour qu'elle s'adapte à nous et réciproquement, n'est ce pas la chose qu'on sait faire le mieux et qui est le centre de nos vies depuis plus de deux siècles ?
    Depuis les débuts de l'agriculture je pense. (100 siècles?)

    Citation Envoyé par Robou Voir le message
    Mais au fond, avec ce que je viens d'écrire, on serait finalement les "parasites" de la Terre, si notre seul but était de s'étendre plus que les autres...
    Je pense que globalement on n'est ni meilleur ni pire que les autres espèces. Nous somme "concus" pour un horizon individuel assez simple et restreint: le buisson de baie et le rennes du bois voisin. Gêrer une planetes entière est une autre paire de manche.

    Les toutes premières forme de vie ont créées l'oxygène qui nous fait vivre, ironie en ce faisant elles ont elles même empoisonné leurs ecosystème et ont disparues.

    Moi je vois l'avenir à 100 ans comme une suite de problèmes graves avec decroissance forcée, quelques guerres localisée (ou mondiale) pour les ressources et changement radical de nos modes de vie, en quelque sorte une "solution" automatique à l'excès de consommation (qui n'est insoutenable pour l'environnement qu'à cause du nombre d'individus)

    Globalement rien de trop grave pour notre espèce (même si il ne reste qu'un dixième de la population), individuellement c'est clair qu'il y aura de vrais drames.

    La question est quel monde va naitre de ces convulsions ? un monde plus raisonnable plus organisé durable et éthique ou sauvage obscurantiste et suicidaire ?

    That's the question.

    Dan

  29. Publicité
  30. #55
    yves25
    Modérateur

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Je me demandais ...

    Puisque le pb majeur en fait, c'est la résonance des crises (énergie, eau, démographie, climat, dégradation des sols, biodiversité et j'en oublie certainement sans compter la géopolitique qui en découle ou les divers fanatismes qui ne résultent.)

    je me demandais ...

    pourrait on prendre les devants?

    tiens sur l'énergie par exemple

    c'est idiot? bon, je sors

    mais non, c'est pas si idiot que ça puisque , de toutes façons, il faudra y passer
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  31. #56
    Dansteph

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    mais non, c'est pas si idiot que ça puisque , de toutes façons, il faudra y passer
    C'est pas idiot et ce que pronent certains: taxons lourdement l'energie pour amorcer un changement progressif et planifié plutôt qu'une rupture brutale et forcée.

    Mais comme notre horizon c'est "le buisson de baie" personne n'a envie de lacher le sien pour des hypothétique lendemains (anorexique) qui chantent. Le politique qui pronerais ça serait débarqué aussi sec.

    La poussée écologique actuel en france n'est il me semble qu'un rejet de la gauche et la droite, en aucune manière une envie de laisser tomber notre mode de vie.

    En bref: on y va en chantant.

    Dan

  32. #57
    GillesH38a

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Je me demandais ...

    Puisque le pb majeur en fait, c'est la résonance des crises (énergie, eau, démographie, climat, dégradation des sols, biodiversité et j'en oublie certainement sans compter la géopolitique qui en découle ou les divers fanatismes qui ne résultent.)

    je me demandais ...

    pourrait on prendre les devants?

    tiens sur l'énergie par exemple
    à mon avis, ce n'est pas "sur l'énergie par exemple" qu'est le problème, c'est sur la conception globale de la société. Renoncer à la croissance, c'est comme renoncer à la simultaneité absolue en Relativité : il y a plein de gens qui prétendent être d'accord , et qui en pratique refusent ce que ça veut vraiment dire. Y compris les partis les plus "écolos" , voire d'extrême gauche, qui tout en fustigeant la loi du profit, continuent à réclamer l'augmentation du pouvoir d'achat des plus pauvres (qui sont quand meme dans la moitié riche de la planète). Tout le monde dit qu'il veut bien etre plus économe, mais personne n'accepte la baisse de son pouvoir d'achat (je peux vous sortir des tas d'exemples de mon entourage du genre à installer des ampoules basse tension dans la maison , mais se faire construire aussi une piscine chauffée dans le jardin. Ou acheter une voiture hybride, mais partir à l'autre bout du monde en voyage).

    Ecouter les infos en ce moment en notant les alternances du discours "comment sauver la planète, économiser les ressources, etc..." et "comment relancer l'économie". C'est assez sidérant.

    Avec ça, il y a extrêmement peu de chance (et même une chance nulle) que la consommation baisse autrement que contrainte et forcée ...

  33. #58
    invité576543
    Invité

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Avec ça, il y a extrêmement peu de chance (et même une chance nulle) que la consommation baisse autrement que contrainte et forcée ...
    Je trouve cela plus clair en disant "il y a extrêmement peu de chance (et même une chance nulle) que la production baisse autrement que contrainte et forcée"

    Il est intéressant (instructif, et en ligne avec ce que tu écris avant) que le discours traite la consommation et la production séparément. Alors que c'est à peu de chose près la même chose (et la différence, i.e., ce qui est produit mais mis à la poubelle cause invendu, n'est pas très positive).

    Baisser la production est en fait assez facile : travailler moins, ou moins efficacement, augmenter le chômage subventionné, ... Il suffirait que chacun travaille juste ce qui lui est nécessaire (en taxant très lourdement les revenus élevés). On voit bien que c'est contraire au mode de pensée dominant, et même d'une certaine manière à une certaine forme d'éthique.

    Cordialement,

  34. #59
    Dansteph

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    On voit bien que c'est contraire au mode de pensée dominant, et même d'une certaine manière à une certaine forme d'éthique.
    C'est certain, d'ailleurs un monde de consommation strictement maitrisée (en admettant qu'on y arrive un jour) nécessiterais un contrôle si stricte des individus qu'il faudrait revoir complètement le sens du môts "liberté".

    Plus nous serons, plus le contrôle devra être serré. Ca semble impossible à moins de laver le cerveau des gens ou de ne controler que les naissances pour réduire l'humanité à un nombre "innofensif".

    Dan

  35. #60
    ursusarctos

    Re : Fin du monde: Dans 50 ans ?

    Citation Envoyé par Dansteph Voir le message
    D'accord aussi.



    Depuis les débuts de l'agriculture je pense. (100 siècles?)



    Je pense que globalement on n'est ni meilleur ni pire que les autres espèces. Nous somme "concus" pour un horizon individuel assez simple et restreint: le buisson de baie et le rennes du bois voisin. Gêrer une planetes entière est une autre paire de manche.

    Les toutes premières forme de vie ont créées l'oxygène qui nous fait vivre, ironie en ce faisant elles ont elles même empoisonné leurs ecosystème et ont disparues.

    Moi je vois l'avenir à 100 ans comme une suite de problèmes graves avec decroissance forcée, quelques guerres localisée (ou mondiale) pour les ressources et changement radical de nos modes de vie, en quelque sorte une "solution" automatique à l'excès de consommation (qui n'est insoutenable pour l'environnement qu'à cause du nombre d'individus)

    Globalement rien de trop grave pour notre espèce (même si il ne reste qu'un dixième de la population), individuellement c'est clair qu'il y aura de vrais drames.

    La question est quel monde va naitre de ces convulsions ? un monde plus raisonnable plus organisé durable et éthique ou sauvage obscurantiste et suicidaire ?

    That's the question.

    Dan

    Rien à dire, tout à fait d'accord

    Sauf que les guerres ne sont pas inévitables, ni les drames humains, en théorie.......du moins encore qelques semaines ou mois....
    Mais en pratique, ...... je ne vois pas comment mettre LA SOLUTION en place, à part localement ! Le tout faudra choisir le BON endroit pour éviter les problèmes ! J'ai mes idées, en tout cas de ceux qu'il faut absolument éviter !

Page 2 sur 6 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Fin du monde
    Par ShazbotXXIII dans le forum Actualités
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/02/2006, 19h59
  2. Fin du monde ?
    Par ArAgorrn dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 12
    Dernier message: 05/10/2005, 10h42
  3. La fin du monde !?
    Par migri dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/04/2005, 13h38
  4. fin du monde ?
    Par Flaves dans le forum Archives
    Réponses: 32
    Dernier message: 06/09/2004, 10h37