Discussion fermée
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 108

Optimisation des chances de gagner au LOTO



  1. #31
    Garf

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO


    ------

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Et bien de la même façon que quand je tire 6 fois un dé, j’attends "probablement" 1-2-3-4-5-6 parce qu'ils sont équiprobables et donc que le 6ème tirage, soit "celui" qui n'est pas sorti, je fais le même raisonnement pour le tirage du loto, j'attends probablement ceux qui ne sont pas sortis.
    Ou alors c'est que cette loi d'équiprobabilité n'est pas valide ?

    Si j'attends une certaine distribution d'un tirage (validée par une probabilité), j'attends ceux qui ne sont pas sortis, un peu comme on dit que plus on attend l'éruption d'un volcan, plus celle-ci à des probabilités de se produire.
    Ouille ouille ouille... Alors, je redirigerai notre cher modérateur vers un site internet qui, quoique très bien fait, laisse parfois ses modérateur dire des bêtises

    En moyenne, sur le long terme et si l'on répète un même évènement un certain nombre de fois (chacune indépendante des autres), la fréquence de cet évènement convergera vers la probabilité qu'il advienne. Cette loi des grands nombres ne dit absolument rien sur les séries courtes, sinon on ne s'amuserait pas à prendre des grands échantillons en statistique.

    A la rigueur, la ligne de raisonnement suivante est valable : si on a vue une certaine combinaison tomber un grand nombre de fois, celle-ci aurait plus de chances d'arriver dans le futur, tout simplement parce que, par exemple, les dés seraient pipés. Après, tout est une question de deviner où s'arrête l'effet du hasard pur (le 6 est tombé plus souvent par chance) et où commence celui des phénomènes plus profonds (le dé est pipé), ce qui pose souvent problème et ne peut être rendu rigoureux. Par exemple, si en examinant une série de 1000 lancers de dés, je tombe sur 900 lancers de 6, je penserai fortement que le dé est pipé (mais ce n'est pas certain...). Mais que penser s'il y a 150 lancers de 6 ? 200 lancers ? 300 lancers ? Comment réviser sont jugement si on voit que le dé est difforme ? Comment le réviser si l'on voit qu'il s'agit d'une cube parfait ?

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    myoper
    Modérateur

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Garf Voir le message
    Ouille ouille ouille... Alors, je redirigerai notre cher modérateur vers un site internet qui, quoique très bien fait, laisse parfois ses modérateur dire des bêtises

    En moyenne, sur le long terme et si l'on répète un même évènement un certain nombre de fois (chacune indépendante des autres), la fréquence de cet évènement convergera vers la probabilité qu'il advienne. Cette loi des grands nombres ne dit absolument rien sur les séries courtes, sinon on ne s'amuserait pas à prendre des grands échantillons en statistique.

    A la rigueur, la ligne de raisonnement suivante est valable : si on a vue une certaine combinaison tomber un grand nombre de fois, celle-ci aurait plus de chances d'arriver dans le futur, tout simplement parce que, par exemple, les dés seraient pipés. Après, tout est une question de deviner où s'arrête l'effet du hasard pur (le 6 est tombé plus souvent par chance) et où commence celui des phénomènes plus profonds (le dé est pipé), ce qui pose souvent problème et ne peut être rendu rigoureux. Par exemple, si en examinant une série de 1000 lancers de dés, je tombe sur 900 lancers de 6, je penserai fortement que le dé est pipé (mais ce n'est pas certain...). Mais que penser s'il y a 150 lancers de 6 ? 200 lancers ? 300 lancers ? Comment réviser sont jugement si on voit que le dé est difforme ? Comment le réviser si l'on voit qu'il s'agit d'une cube parfait ?
    Je ne suis pas expert et ce n'est pas pas ma branche donc je peut dire, modézoupa, de grosses conneries, c'est tout à fait sur.

    Nous sommes sur une série longue (à priori, elle est infinie car on peut penser que le loto ne va pas s’arrêter demain) ou toutes les sorties sont équiprobables donc les tirages non sortis ont autant de chance de sortir que les tirages sortis (la probabilité qu'il advienne), non ?

    Alors pourquoi les tirages non sortis n'auraient pas plus de probabilités de sortir que les autres ?

  4. #33
    agitateur

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Une façon d'augmenter sa proba de gagner est peut être de mettre dans sa combinaison, le numero qui est le moins sortie .....?
    Logiquement, non, puisque le "compteur" de proba est en quelque sorte remis à zéro après chaque tirage.

  5. #34
    Garf

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Ce n'était qu'une petit pique innocente*.

    Sinon, vois-tu la contradiction entre :

    toutes les sorties sont équiprobables donc les tirages non sortis ont autant de chance de sortir que les tirages sortis
    et :

    Alors pourquoi les tirages non sortis n'auraient pas plus de probabilités de sortir que les autres ?
    La première citation répond à la deuxième.

    ~~~~~

    Une petite remarque de vocabulaire. Même si je tire 1000 dés, il y a une chance non strictement nulle de n'avoir que des 6. 1000, ce n'est pas grand. Aucun nombre des grand dans l'absolu, et donc aucune loi mathématique ne dit que l'on va être certain, au bout de 1000 (ou 10.000, ou 1.000.000...), d'avoir environ 1/6 de 1, et 1/6 de 2, et ainsi de suite. Il y a toujours une petite chance que ça foire. La loi des grands nombre dit bien qu'il va y avoir convergence, que sur le long terme les différences vont être faibles, mais elle ne dit pas quand cela va arriver.

    Maintenant, imaginons que je lance un dé bien équilibré 10 fois. Manque de bol, je n'ai que des 6. Cependant, si je le lance 10.000 fois ensuite, j'ai de bonnes chance d'obtenir de l'ordre de 1.700 fois 1, pareil pour le 2, et ainsi de suite. Quand je calcule la fréquence de chacun des jets, les 10 premiers jets ne comptent pour presque rien. Morale de l'histoire : ce qui va faire converger les fréquences empirique vers leur probabilité théorique, ce n'est pas une phénomène actif de compensation (qui ne peut pas avoir lieu si on suppose l'indépendance des tirages), mais plutôt que les petites fluctuations initiales vont être insignifiantes sur le long terme.

    ~~~~~

    Au passage : les liens que j'ai indiqués sont intéressants, pour répondre à ta question...


    * Il manque un smiley avec une auréole.

  6. #35
    Carcharodon

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Salut,

    Les seuls qui sont intéressé par cette question : "Optimisation des chances de gagner au LOTO", c'est paradoxalement l'une des rares entreprise qui prospère encore plus en temps de crise et qui est d'une excellente rentabilité : la française des jeux.
    Car plus on se pose cette question (que je trouve personnellement complètement absurde), plus on est incité a jouer.

    Il n'y a aucune martingale a ce jeu, il est donc inutile d'en chercher.
    Les chances de gagner sont strictement proportionnelles à l'investissement, point final, et donc fin de la question initiale.
    Le reste, c'est du blabla, car aucune optimisation n'est possible, et d'aucune façon on ne peut sortir de la loi initiale : chances strictement proportionnelles à l'investissement.
    Y a pas a chercher midi a 14h sur un truc aussi trivial... a moins d'être payé par la française des jeux pour inciter les autres à jouer... peut-être.

    On peut examiner les probabilités, mais ça n'élimera jamais le fait que plus on joue, plus c'est la française des jeux qui se remplit les poches, et qu'il faut être un sacré "cocu des familles" (si je puis me permettre) pour toucher un jackpot.
    Ou se ruiner, en étant déjà très très riche, de façon incroyablement, démentiellement, stupide (car on ne gagnera pas statistiquement, autant qu'on a perdu), pour tenter d'y arriver, en essayant d'atteindre des probabilités plus réalistes que les 1 pour 13 millions.
    Parce que des chances d'y arriver même en multipliant par 10, 100, voir 1000, la mise de base, restent simplement totalement et ridiculement misérables.

    Par contre, c'est clair que la française des jeux est très intéressée, et se frotte les main, du fait que des personnes cherchent une martingale imaginaire.
    Tout comme les casinos se frottent les mains des jeux a doublette sur la roulette.
    Pourtant ça fonctionne bien la vente de ces martingales pour couillons, si j'en crois les chiffres de la prolifération de la pollution publicitaire de ces absurdités...

    On est bien d'accord : je ne critique pas ceux qui jouent, chacun a le droit a sa part de rêve, je critique avant tout ceux qui croient trouver une méthode pour mieux jouer au loto, car ils sont les prototypes des pigeons de la française des jeux, et ils peuvent en plus et surtout influencer les personnes faibles face au jeu, dont notre pays est le plus rempli au monde, si j'en crois les chiffres de dépense par personne.
    Dernière modification par Carcharodon ; 10/09/2011 à 21h34.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  7. #36
    calculair

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    bonjour

    Pour que la convergence ce produise, il faut bien stopper la divergence, et qu'un rattrapage se produise....C'est physiquement indispensable, si non les experts accuseront le Francaise des Jeux d'avoir des mal façons dans le dispositif de tirage.

    La question est quelle amplitude de la divergence est acceptable sur une serie de tirage ( disons 100 pour fixer un nombre )
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  8. Publicité
  9. #37
    calculair

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    bonjour

    Pour que la convergence ce produise, il faut bien stopper la divergence, et qu'un rattrapage se produise....C'est physiquement indispensable, si non les experts accuseront le Francaise des Jeux d'avoir des mal façons dans le dispositif de tirage.

    La question est quelle amplitude de la divergence est acceptable sur une serie de tirage ( disons 100 pour fixer un nombre )

    Je voulais ajouter. Il y a un raisonnement purement mathématique, et un raisonnement réel et physique. Il se peut qui'il y ait des ecarts...
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  10. #38
    Garion

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Les chances de gagner sont strictement proportionnelles à l'investissement, point final, et donc fin de la question initiale.
    Totalement faux. Faut arrêter de dire n'importe quoi.
    En voici un exemple : Si je joue deux fois la même grille, j'ai doublé mon investissement, mais pas augmenté mes chances de gagner (et si je suis seul à gagner, je n'ai même pas augmenté mes gains), alors que si j'avais joué deux grilles différentes, j'ai augmenté mes chances.
    De plus, il n'y a pas que le gros lot qui permet de gagner de l'argent, à partir de 3 numéros on commence à gagner.
    Du coup, si on joue plus d'une grille à chaque tirage, il y a toujours moyen d'optimiser les combinaisons pour augmenter le gain potentiel moyen.
    Bon ça n'empêche pas que je ne joue pas

  11. #39
    invite765732342432
    Invité

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par hlbnet Voir le message
    B- Jouer 10 fois, une seule combinaison à chaque fois. Je peux ne rien gagner, mais je peux aussi gagner 10 fois le gros lot.

    Au total, il me semble que l'espérance de gain est la même pour les stratégies A et B (en considérant que le gros lot est le même à chaque fois).
    Si le gros lot n'est pas le même à chaque fois, il vaut réserver son argent pour le jour ou il y a le plus gros lot.
    Mais, comment savoir le jour J s'il n'y aura pas plus tard un lot plus gros à gagner ?
    Comme dit un peu plus haut "gagner 10 fois le gros lot" n'a pas d'intérêt.
    Il suffit de gagner "au moins une fois". Le gagner une deuxième fois n'apporte rien de concret (super, au lieu de 20 millions, j'en ai 40... de toute façon, 20 c'était déjà plus que suffisant)

    On ne parle pas de gagner à la roulette le double de sa mise, il s'agit ici d'un jeu très différent où tu gagnes des millions de fois la mise.
    Si bien que, contrairement à dans un casino, un seul gain suffit.
    Ce n'est donc plus l'espérance de gain qui compte, mais l'espérance de gagner.

  12. #40
    Garion

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Alors pourquoi les tirages non sortis n'auraient pas plus de probabilités de sortir que les autres ?
    Parce que le dé/les boules/les cartes/etc.. n'ont pas de mémoire et ne savent pas ce qui est sorti avant tout simplement.
    Tu as beau faire 10 fois d'affilé un 6 au dés, la probabilité de faire un 6 au lancé suivant sera toujours de 1/6. Ton dé ne connais pas les tirages précédents, il n'a aucune raison de tomber sur un chiffre plutôt qu'un autre.

  13. #41
    henriparisien

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Parce que le dé/les boules/les cartes/etc.. n'ont pas de mémoire et ne savent pas ce qui est sorti avant tout simplement.
    Tu as beau faire 10 fois d'affilé un 6 au dés, la probabilité de faire un 6 au lancé suivant sera toujours de 1/6. Ton dé ne connais pas les tirages précédents, il n'a aucune raison de tomber sur un chiffre plutôt qu'un autre.
    Heu, pour ma part, si un dé sort 10 fois de suite un 6, j'aurais tendance a penser qu'il est plombé plutôt que d'imaginer qu'une proba 1 / 6 millions.

  14. #42
    Carcharodon

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Totalement faux. Faut arrêter de dire n'importe quoi.
    En voici un exemple : Si je joue deux fois la même grille, j'ai doublé mon investissement, mais pas augmenté mes chances de gagner (et si je suis seul à gagner, je n'ai même pas augmenté mes gains), alors que si j'avais joué deux grilles différentes, j'ai augmenté mes chances.
    De plus, il n'y a pas que le gros lot qui permet de gagner de l'argent, à partir de 3 numéros on commence à gagner.
    Du coup, si on joue plus d'une grille à chaque tirage, il y a toujours moyen d'optimiser les combinaisons pour augmenter le gain potentiel moyen.
    Bon ça n'empêche pas que je ne joue pas
    Maintenant, j'aimerais que tu m'expliques l'intérêt de jouer deux fois la même grille, a part pour partager avec soi même, en cas de gain.
    C'est quand même un postulat très "space".
    Connais-tu une seule personne qui fasse ça ?
    Si oui, dit lui qu'elle a vraiment rien compris.
    Donc celui qui dit n'importe quoi, sur ce coup là, c'est toi.
    Puisqu'on en est aux amabilités
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  15. Publicité
  16. #43
    Garion

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Maintenant, j'aimerais que tu m'expliques l'intérêt de jouer deux fois la même grille, a part pour partager avec soi même, en cas de gain.
    C'est quand même un postulat très "space".
    Connais-tu une seule personne qui fasse ça ?
    Si oui, dit lui qu'elle a vraiment rien compris.
    Donc celui qui dit n'importe quoi, sur ce coup là, c'est toi.
    Puisqu'on en est aux amabilités
    Ce n'est pas une question d’intérêt, tu affirmes quelque chose en disant que cela clôt le débat (je te cite :tu dis "Strictement" "POINT FINAL", "fin de la question initiale", tu te revendiques souvent comme un garant de la méthode scientifique, pas besoin de te rappeler le sens de ces mots) et je te donne un exemple extrêmement simple que c'est faux.
    De la même manière, sachant qu'a partir de 3 numéros tu peux être gagnant. Vaut-il mieux jouer deux grilles ne contenant aucun nombre commun ou bien deux grille qui ne différent que par un chiffre ?
    Si tu joues 20 grilles à chaque tirage, je te garantis que tu peux très sensiblement augmenter ton espérance mathématique en calculant correctement la répartition de tes nombres sur les grilles.

    Pour finir, il y a aussi un autre paramètre que tu n'as pas pris en compte, si tu joues les numéros les moins joués statistiquement, tu as moins de chance d'avoir à partager tes gains avec d'autres joueurs, ce qui augmente encore ton espérance.
    Dernière modification par Garion ; 10/09/2011 à 22h53.

  17. #44
    Garion

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par henriparisien Voir le message
    Heu, pour ma part, si un dé sort 10 fois de suite un 6, j'aurais tendance a penser qu'il est plombé plutôt que d'imaginer qu'une proba 1 / 6 millions.
    1 /60 000 000
    Mais bon, imagine que tous les 60 millions de français fassent 10 lancés, et bien ce ne serait pas étonnant que l'un d'entre eux réussisse vu la probabilité.

  18. #45
    agitateur

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Si tu joues 20 grilles à chaque tirage, je te garantis que tu peux très sensiblement augmenter ton espérance mathématique en calculant correctement la répartition de tes nombres sur les grilles.
    En augmentant le nombre de grilles par tirage, tu augmente surtout le fait de se rapprocher de l'espérance mathématique de gain ( qui est plutot une espérance de perte ). Comme le pourcentage de redistribution est de 50% environ au loto ( il me semble, mais c'est un taux beaucoup plus bas qu'au PMU ou que les autres jeux de grattage et jeux de casino ), tu te rapproches considérablement de l'espérance de laisser la moitié de tes mises à l'état et à la FDJ, et de ne récupérer que l'autre moitié.

  19. #46
    Garion

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Maintenant, j'aimerais que tu m'expliques l'intérêt de jouer deux fois la même grille, a part pour partager avec soi même, en cas de gain.
    J'ai oublié de relever ça dans mon précédent message, mais l’intérêt existe : si il y a deux gagnants, tu pars avec 2/3 du jackpot au lieu de la moitié.
    Tu vois l'interêt maintenant ?

  20. #47
    Garion

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    En augmentant le nombre de grilles par tirage, tu augmente surtout le fait de se rapprocher de l'espérance mathématique de gain ( qui est plutot une espérance de perte ). Comme le pourcentage de redistribution est de 50% environ au loto ( il me semble, mais c'est un taux beaucoup plus bas qu'au PMU ou que les autres jeux de grattage et jeux de casino ), tu te rapproches considérablement de l'espérance de laisser la moitié de tes mises à l'état et à la FDJ, et de ne récupérer que l'autre moitié.
    Parfaitement d'accord, c'est d'ailleurs pour ça que je ne joue pas

  21. #48
    agitateur

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Moi non plus, mais j'imagine que ça se comprenait dans mon message.

  22. Publicité
  23. #49
    Carcharodon

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    En augmentant le nombre de grilles par tirage, tu augmente surtout le fait de se rapprocher de l'espérance mathématique de gain ( qui est plutot une espérance de perte ). Comme le pourcentage de redistribution est de 50% environ au loto ( il me semble, mais c'est un taux beaucoup plus bas qu'au PMU ou que les autres jeux de grattage et jeux de casino ), tu te rapproches considérablement de l'espérance de laisser la moitié de tes mises à l'état et à la FDJ, et de ne récupérer que l'autre moitié.
    C'est le point que je voulais soulever.
    Si tu joues 20 grilles à chaque tirage, je te garantis que tu peux très sensiblement augmenter ton espérance mathématique en calculant correctement la répartition de tes nombres sur les grilles.
    ha bon ?
    et de quelle façon ?
    Tu serais pas en train de confondre les montants gagnés (en jouant les chiffres les moins joués) avec les chances de gagner par hasard ?

    Si tu ne changes qu'un seul chiffre, il n'y aura qu'une seule grille qui toucherait le jackpot, l'autre touchera des gains véritablement misérables en comparaison.
    Dans un cas, tu as de l'argent jusqu'à la fin de tes jours, dans l'autre cas, tu auras un bonus certes non négligeable, mais rien a voir avec le premier cas..
    20 grilles différentes = 20 chances sur 13 millions de trouver ce jackpot, quelques soient les modifications entre ces grilles.
    pas 18 ni 22, 20.
    Quelques soient les "martingales".

    Ais-je vraiment besoin de rappeler que c'est grâce a l'espoir des martingales que les sociétés de jeu gonflent leurs profits ?
    Et que justement, si elles les gonflent, c'est parce que ça ne fonctionne pas ?
    Et que ça ne fait qu'exploiter la faiblesse et la crédulité des gens, particulièrement des français qui sont recordman de jeu (toute catégorie confondues, je crois que le loto est maintenant plus populaire en espagne ou au portugal) ?

    Le loto pour rêver de gagner en restant très modéré, je n'y vois aucune objection, mais faire croire qu'il y a des meilleures façon de jouer a ça, pour optimiser ses chances de gagner, je ne suis pas du tout d'accord.
    C'est juste une façon d'enrichir d'avantage la française des jeux de prétendre ça, en incitant a jouer plus, au final, elle qui n'en demandait pas tant...
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  24. #50
    myoper
    Modérateur

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Parce que le dé/les boules/les cartes/etc.. n'ont pas de mémoire et ne savent pas ce qui est sorti avant tout simplement.
    Donc quand je lance six fois un dé, j'ai autant de chances de faire 6 fois un 1 ou le même chiffre obtenu que 1-2-3-4-5-6 puisque les lancés sont fait les uns à la suite des autres.

    Je ne parle pas ici de mémoire ou d’indétermination mais de probas : si des événements sont équiprobables c'est que leur probabilité de sortie va être la même pour tous dans un tirage et donc que certains ne doivent pas sortir plus ou moins que d'autres donc si certains sont déjà sortis les autres ... ou alors les événements ne sont pas équiprobables.

  25. #51
    myoper
    Modérateur

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par myoper Voir le message

    Alors pourquoi les tirages non sortis n'auraient pas plus de probabilités de sortir que les autres ?
    Je voulais dire : Alors pourquoi les tirages non sortis auraient moins de probabilités de sortir que les autres ?

  26. #52
    Garf

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Il y a une différence entre probabilité et fréquence d'une évènement. La probabilité qu'un dé équilibré donne un 6 est toujours 1/6. Cependant, si je le lance une certain nombre de fois, le 6 ne tombera probablement pas 1/6 de fois (par exemple, si le le lance 5 fois...). Il y a des fluctuations, dues au hasard. Ce n'est pas parce que des nombres ne sont pas sortis qu'ils ont moins (ou plus) de chance de sortir dans le futur, tant que l'on suppose le dé équilibré.

    Et je t'encourage encore une fois à lire les liens que j'ai donnés précédemment, qui expliquent le problème sûrement mieux que moi.

  27. #53
    myoper
    Modérateur

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Je parle bien de probabilités ...

    Citation Envoyé par Garf Voir le message
    Ce n'était qu'une petit pique innocente*.

    Sinon, vois-tu la contradiction entre :



    et :



    La première citation répond à la deuxième.
    Oui, j'ai corrigé, merci.

    Cependant, si je le lance 10.000 fois ensuite, j'ai de bonnes chance d'obtenir de l'ordre de 1.700 fois 1, pareil pour le 2, et ainsi de suite. Quand je calcule la fréquence de chacun des jets, les 10 premiers jets ne comptent pour presque rien. Morale de l'histoire : ce qui va faire converger les fréquences empirique vers leur probabilité théorique, ce n'est pas une phénomène actif de compensation (qui ne peut pas avoir lieu si on suppose l'indépendance des tirages), mais plutôt que les petites fluctuations initiales vont être insignifiantes sur le long terme.
    Oui, c'est pourquoi si je remarque que le 2, par exemple, n'est jamais sorti sur (10000 - 1700) lancers, je peux supposer qu'il a plus de chances (probabilités) de sortir sur ce tirage ?
    Dernière modification par myoper ; 11/09/2011 à 00h33.

  28. #54
    agitateur

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Je voulais dire : Alors pourquoi les tirages non sortis auraient moins de probabilités de sortir que les autres ?
    Ni plus, ni moins. La proba est "neuve" à chaque nouveau tirage. Comme dit plus haut, il n'y a pas de mémoire' de ce qui est déjà sorti ou pas sorti. Si un chiffre est peu sorti sur les 10, 100 ou 10 000 premiers tirages, ça ne change rien à sa proba de sortir au prochain.
    La seule "martingale" qui n'en est pas vraiment une, c'est probablement ( notez les guillemets ), de jouer entre 32 et 49. Beaucoup jouent des dates de naissances, donc au delà de 31 on ne tombera pas plus souvent sur une combi gagnante, mais on peut espérer une redistribution sur moins de joueurs, donc un gain ponctuel plus fort.

  29. Publicité
  30. #55
    myoper
    Modérateur

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Ni plus, ni moins.
    Oui, je parle bien d'un ensemble de tirages, pas du prochain.
    Ils ont donc la même probabilité de sortir sur l'ensemble des tirages.

  31. #56
    Garf

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Cependant, si je le lance 10.000 fois ensuite, j'ai de bonnes chance d'obtenir de l'ordre de 1.700 fois 1, pareil pour le 2, et ainsi de suite. Quand je calcule la fréquence de chacun des jets, les 10 premiers jets ne comptent pour presque rien. Morale de l'histoire : ce qui va faire converger les fréquences empirique vers leur probabilité théorique, ce n'est pas une phénomène actif de compensation (qui ne peut pas avoir lieu si on suppose l'indépendance des tirages), mais plutôt que les petites fluctuations initiales vont être insignifiantes sur le long terme.
    Oui, c'est pourquoi si je remarque que le 2, par exemple, n'est jamais sorti sur (10000 - 1700) lancers, je peux supposer qu'il a plus de chances (probabilités) de sortir sur ce tirage ?
    Non, tu attends plus longtemps Si même au bout de 10.000 lancers, le 2 n'est jamais tombé, tu attendras d'être arrivé à, disons, 1.000.000 de lancers (par exemple) pour que la fréquence du 2 soit rééquilibrée. Et si au bout de 1.000.000 de lancers le problème est le même, eh bien on attendra 100.000.000 de lancers. Et ainsi de suite.

    En pratique, si au bout de 10.000 (ou de 1.000.000) lancers le 2 n'est pas tombé (ou très peu), il devient très raisonnable de penser que le dé est pipé, et que le 2 ne tombera jamais (ou très peu). Ma discussion tient donc dans le cas de dés non pipés, mais tu remarqueras que même si l'on suppose que les dés peuvent être pipés, ma conclusion est à l'opposé de la tienne (ce qui est déjà tombé beaucoup a plus de chances de tomber dans le futur), ce qui est cohérent avec la démarche scientifique.

  32. #57
    calculair

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    bonjour

    Supposons d'abord que lesdes ne sont pas pipés

    Pour sortir un 6 la proba est 1/6

    Si le 6 n'est pas sorti, au tirage suivant et sachant qu'il n'est pas sorti la proba qu'il sorte serait 5/6 * 1/6 ce qui est un peu mieux

    Sur une serie de N tirages (5/6)**N *1/6
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  33. #58
    Médiat

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Donc quand je lance six fois un dé, j'ai autant de chances de faire 6 fois un 1 ou le même chiffre obtenu que 1-2-3-4-5-6 puisque les lancés sont fait les uns à la suite des autres.
    Oui, à condition de comprendre que le tirage 1-2-3-4-5-6 est bien obtenu, dans cet ordre.

    Comme cela a été dit, à chaque tirage, chaque combinaison a autant de chance que les autres de sortir, quelque soit le passé (pour éviter que des différences physiques entre boules ne modifie cette équiprobabilité, la FdJ change ses boules régulièrement) !

    Aussi bizarre que cela puisse paraître les tirages 1-2-3-4-5-6, ou le tirage de la fois précédente ont les mêmes chances que les autres tirages.

    Comme cela a été dit, la seule façon d'optimiser son jeu est de jouer une combinaison qui a moins de chance d'être jouée par d'autres pour éviter le partage des gains, donc éviter les tirages dont on peut penser qu'ils ont moins de chance de sortir, car on n'est sans doute pas le seul à y avoir pensé, et donc la meilleure solution est de tirer ses n° au hasard .

    Si je jouais j'éviterais quand même les combinaisons qui forment une (ou deux) date(s) valide(s) (le nombre de cadenas à combinaison sur 4 positions qui commence par 19.. )
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  34. #59
    Carcharodon

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Médiat Voir le message
    Comme cela a été dit, la seule façon d'optimiser son jeu est de jouer une combinaison qui a moins de chance d'être jouée par d'autres pour éviter le partage des gains, donc éviter les tirages dont on peut penser qu'ils ont moins de chance de sortir, car on n'est sans doute pas le seul à y avoir pensé, et donc la meilleure solution est de tirer ses n° au hasard .
    On est d'accord que dans ce cas tu ne fais qu'optimiser les gains, et pas les chances de gagner.
    De toute façon, je me contenterais de la moitié, voir du 1/3 du jackpot.
    Je serais très partageur... si je jouais au loto.

    En fait pour optimiser les gains "éventuels", la meilleure solution, c'est de ne jouer que les gros tirages occasionnels, pas spécialement les numéros moins joués, vu les énormes différences qui existent parfois entre les montant des jackpots.
    Et au moins c'est une solution économique financièrement.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  35. #60
    Médiat

    Re : Optimisation des chances de gagner au LOTO

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    On est d'accord que dans ce cas tu ne fais qu'optimiser les gains, et pas les chances de gagner.
    Bien sur, vous en trouverez l'indication dans la phrase "pour éviter le partage des gains".
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Gagner au loto
    Par platon2012 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2010, 14h11