Discussion fermée
Page 20 sur 21 PremièrePremière 20 DernièreDernière
Affichage des résultats 571 à 600 sur 605

L'énergie en 2050



  1. #571
    Septentrion

    Re : L'énergie en 2050


    ------

    Citation Envoyé par miniTAX
    La preuve que la filière à hydrogène fait l'objet d'intenses R&D, je viens de voir sur le site http://www.hydrogennow.org la commercialisation par Ford de flottes de bus à hydrogène, avec un moteur à essence modifié (et non une pile à combustible + moteur électrique !)
    http://www.theautochannel.com/news/2...10/010775.html
    Salut

    Intéressant, mais celà ne vaudrait-il pas la peine d'ouvrir un sujet spécifique, pour alléger cette discussion interminable ? Du style "L'hydrogène, une chimère ou une alternative crédible ?"

    A+

    -----

  2. Publicité
  3. #572
    yves25
    Modérateur

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par Septentrion
    Salut

    Intéressant, mais celà ne vaudrait-il pas la peine d'ouvrir un sujet spécifique, pour alléger cette discussion interminable ? Du style "L'hydrogène, une chimère ou une alternative crédible ?"

    A+
    Excellente suggestion. A suivre svp.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #573
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par Septentrion
    Salut

    Intéressant, mais celà ne vaudrait-il pas la peine d'ouvrir un sujet spécifique, pour alléger cette discussion interminable ? Du style "L'hydrogène, une chimère ou une alternative crédible ?"

    A+
    Merci pour la suggestion. Nouveau fil hydrogène ici.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  5. #574
    GillesH38a

    Re : L'énergie en 2050

    Et donc miniTAX, si le baril monte a 70-75 $ sans qu'il y ait de problemes, tu penses personnellement qu'il montera a combien lorsque il commencera a y en avoir ?

    Autre problème : quelqu'un pourrait-il m'expliquer clairement pourquoi la production de pétrole a stagné depuis un an (en fait , on pourrait meme dire presque 2 ans, voir ici ) si il n'y a aucun problème géologique, qu'il y a une croissance encore soutenue, que le prix n'est pas loin de son record historique en dollars constants, et que toutes les previsions d'avant 2004 tablaient sur une croissance continue ? Je veux bien qu'il y ait quelques problemes politiques en Irak et au Nigeria, mais ce ne sont pas les seuls producteurs et on ne compte pas que sur eux pour produire des dizaines de millions de barils supplementaires d'ici 2030 , non?

  6. #575
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par gillesh38
    Et donc miniTAX, si le baril monte a 70-75 $ sans qu'il y ait de problemes, tu penses personnellement qu'il montera a combien lorsque il commencera a y en avoir ?
    L'IEA comme pas mal d'autres organismes (pour ne citer que Total) pensent que le prix va redescendre pour être ne pas dépasser 30$ le baril même en 2010 une fois que le cycle de la hausse est fini suite aux investissements pour exploiter les nouveaux puits. Le prix élevé actuel est pour moi la fruit de tenstions géostratégique et de spéculation, notamment par le crédit pas cher, par exemple par le carry trade venant du Japon, ie les fonds spéculatifs empruntent à 0% (si, si!) pour spéculer dans ce qui rapporte. Mais toutes les banques centrales ont relevé les taux, ce qui a provoqué les crash récents sur toutes les places du monde. Autre preuve que la spéculation sur le pétrole fait rage, il suffit que Zarkaoui soit tué en Iraq pour que le prix du baril baisse de 5% en qq heures ! Mais ce que je dis n'a rien d'inédit, c'est l'avis de tous les journaux économiques

    Citation Envoyé par gillesh38
    Autre problème : quelqu'un pourrait-il m'expliquer clairement pourquoi la production de pétrole a stagné depuis un an (en fait , on pourrait meme dire presque 2 ans, voir ici ) si il n'y a aucun problème géologique, qu'il y a une croissance encore soutenue, que le prix n'est pas loin de son record historique en dollars constants, et que toutes les previsions d'avant 2004 tablaient sur une croissance continue ? Je veux bien qu'il y ait quelques problemes politiques en Irak et au Nigeria, mais ce ne sont pas les seuls producteurs et on ne compte pas que sur eux pour produire des dizaines de millions de barils supplementaires d'ici 2030 , non?
    Il n'y a pas grande chose à expliquer (notamment du côté d'une prétendue déplétion ). Tu présentes un bout de courbe sur 5 ans, c'est normal que ça risque d'induire en erreur. La production a toujours varié surtout lors le prix flambe, il suffit de remonter ta courbe à 30, 40 ans pour le voir.
    Le pétrole a une élasticité comme n'importe quel autre "commodity". Quand le prix monte, on puise dans le stock ou on en utilise moins (comme les français qui prennent moins la voiture ou les américains qui se mettent au co-voiturage ou les chinois qui construisent plus de centrales électriques au charbon). Il ne faut pas confondre croissance du PIB et croissance de la consommation en pétrole. La Chine en 2005 par exemple a une croissance > 8% et une croissance en utilisation du pétrole de 3% seulement. La France n'a pas augmenté sa conso en pétrole depuis des années (par contre, sa facture en pétrole a explosé à cause du prix du brut). Il faut également compter les réserves stratégiques (de tête 6 mois dans les grands pays de l'OCDE). Il y a surement d'autres raison que j'oublie.

    Si qq d'autre te donne une explication simple et facile à comprendre, tu sais ce qu'il faut en conclure
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  7. #576
    Quisit

    Re : L'énergie en 2050

    en tout cas c'est chouette : il y a un optimiste sur ce forum !

    Autre preuve que la spéculation sur le pétrole fait rage, il suffit que Zarkaoui soit tué en Iraq pour que le prix du baril baisse de 5% en qq heures ! Mais ce que je dis n'a rien d'inédit, c'est l'avis de tous les journaux économiques
    ces variations sont quotidiennes, c'ets la tendance générale qui compte

    au passage les mêmes économistes nous affirmaient que le baril ne resterait pas bien longtemps au dessus de 30$ il y a quelques années ... récemment qualqu'un de chez total affirmait sur France Info qu'il baisserait, mais sans espoir de repasser un jour sous 40 ...et il fait partie des optimistes.

    par ailleurs je crois que de nombreux économistes font partie des optimistes car ils ne sont pas géologues, leur reflexe fondamental c'est le recours au conjoncturel, il sont franchement peu d'explications conjoncturelles pour expliquer un tel prix du baril depuis aussi longtemps ...

    Une seule chose : comment tu imagines le marché pétrolier après la déplétion Saoudienne ? alors que quantité de grands champs ont déjà atteint leur peak ?
    tout repose sur la croissance de la prod moyen-orientale, c'est quand même faire un grand pari que de se montrer optimiste dans sune situation aussi précaire

  8. Publicité
  9. #577
    GillesH38a

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par miniTAX
    L'IEA comme pas mal d'autres organismes (pour ne citer que Total) pensent que le prix va redescendre pour être ne pas dépasser 30$ le baril même en 2010 une fois que le cycle de la hausse est fini suite aux investissements pour exploiter les nouveaux puits.
    Ce n'est pas une reponse à ma question, miniTAX : tu es en train de me dire qu'on n'est pas encore au pic, admettons; ma question c'est :

    quand on y sera, c'est à dire quand aucun investissement ne sera capable de faire remonter la production, a un prix suffisamment bas pour trouver acquéreur (ce qui est la définition correcte du pic selon moi), a combien le baril peut il monter, si il est deja capable d'atteindre 75 $ avant d'avoir atteint ce point?

  10. #578
    GillesH38a

    Re : L'énergie en 2050

    bon, pas de réponse ... sur le 2e point

    Citation Envoyé par miniTAX
    Il n'y a pas grande chose à expliquer (notamment du côté d'une prétendue déplétion ). Tu présentes un bout de courbe sur 5 ans, c'est normal que ça risque d'induire en erreur. La production a toujours varié surtout lors le prix flambe, il suffit de remonter ta courbe à 30, 40 ans pour le voir.
    je te conseille de regarder un peu soigneusement la comparaison des courbes prix/production depuis plus de 15 ans montrée par Staniford sur Oildrum.

    http://www.theoildrum.com/uploads/12/prod_price.jpg

    Il n'y a eu que trois phases de stagnation dans la production avant celle -là

    1) en 1990 , première guerre du Golfe et arret de la production koweitienne, puis irakienne.

    2) en 1996, puis en 2001, au moment d'une phase de DESCENTE des prix : là on peut l'expliquer logiquement par une surproduction, entrainant une baisse des prix du baril, conduisant les producteurs à baisser leur production pour rétablir l'équilibre. Tres logiquement, les prix remontent ensuite à la suite APRES le maximum secondaire de production.

    La situation actuelle n'est PAS typique , la montée des prix a PRECEDE la stagnation de la production, il n'y a aucun signe net de surproduction malgré ce que prétend l'Arabie Saoudite, et la stagnation s'est faite en pleine période d'explosion des prix. Le comportement actuel est donc l'inverse de ce que prevoirait la simple loi de l'offre et de la demande : avec des prix élevés, la production devrait augmenter jsuqu'a ce qu'ils décroissent, comme le "prédit" l'IEA.Ce n'est pas observé pour le moment.

    Une autre bizarrerie est la récapitulation des prédictions mensuelles de l'EIA que je résume sur le graphique suivant.

    http://www.oleocene.org/phpBB2/viewt...?p=65347#65347

    Depuis un an, elle prevoit chaque mois une remontée au trimestre suivant... qui n'arrive pas. En quoi les discours d'Ahmadinedjad ou la mort de Zarkaoui empeche-t-elle les puits de produire ?

  11. #579
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par Quisit
    par ailleurs je crois que de nombreux économistes font partie des optimistes car ils ne sont pas géologues, leur reflexe fondamental c'est le recours au conjoncturel, il sont franchement peu d'explications conjoncturelles pour expliquer un tel prix du baril depuis aussi longtemps ...
    Désolé, je ne peux pas te laisser dire ça ! Tu n'as sans doute pas suivi ce fil ? J'ai donné suffisamment de lien et d'arguments venant de spécialistes du pétrole qui travaillent SUR LE TERRAIN tel que Lynch qui disent que les prix actuels n'ont rien à voir avec le pic si tant est qu'il existe (il n'y a que l'Aspo ou des banquiers qui n'ont jamais mis la main dans le cambouis tel que Matt Simmons qui affirment cela, les gens du métier envisagent plutot un plateau oscillant qui semble beaucoup plus logique, j' en ai parlé longuement). Le prix élevé du moment, il s'explique autant par les hedges funds qui sont innondés de cash et qui spéculent sur le pétrole ou par la crise du nucléaire iranien que par la surconsommation de la Chine et certainement pas par la déplétion. Mais si tu préfères l'explication simple et faicle à comprendre du peak oil, libre à toi (cf ma signature )

    Et puis des économistes pessimistes, il y en a autant que les optimistes hein. En bourse, il y a ceux qu'on appelle les bull (optimistes) et les bears (pessimistes). Et suivant la conjoncture, la proportion change.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  12. #580
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par gillesh38
    Ce n'est pas une reponse à ma question, miniTAX : tu es en train de me dire qu'on n'est pas encore au pic, admettons; ma question c'est :

    quand on y sera, c'est à dire quand aucun investissement ne sera capable de faire remonter la production, a un prix suffisamment bas pour trouver acquéreur (ce qui est la définition correcte du pic selon moi), a combien le baril peut il monter, si il est deja capable d'atteindre 75 $ avant d'avoir atteint ce point?
    x Ta notion de pic (géologique) ne correspond pas à la réalité. C'est comme quand tu es en montage dans une foret épaisse. Tu ne verras jamais le sommet ! Donc personne ne peut prétendre que le marché verra le pic et par conséquent encore moins le prix à ce moment là, vu qu'il y a tellement d'autres facteurs (géopolitique, taux d'intéret, récession ou croissance forte, nouvelles découvertes, part des autres énergies...) . Il y a des simulations macro-économiques faites par l'IEA de l'impact du prix du brut sur la croissance mondiale. D'après ces simulations, le prix du brut, meme à 200$ le baril ne change pas grand chose à l'économie, ce qui me semble tout à fait justifié. Déjà, au niveau de l'utilisateur final, il y a une très grande disparité des prix. Quand j'étais en vacances en Islande il y a 5 ans, l'essence y coutait 2x le prix en France (autour de 10 F!). Et pourtant, les islandais ne boudaient pas les 4x4. Aux EU, la taxe sur le carburant est 2x inférieure à celle en France. Ca n'empeche pas les français d'avoir de plus en plus de voiture.

    La question du prix absolu ne veut rien dire. Il faut parler en termes de pouvoir d'achat ou de part de dépense relative. Et sais tu que la part de budget consacrée à la voiture et au carburant est bien inférieure maintenant que celle il y a 10, 20 ou 30 ans (comme la part consacrée à la nourriture) ? Ben maintenant tu sais. A méditer.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  13. #581
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par gillesh38
    je te conseille de regarder un peu soigneusement la comparaison des courbes prix/production depuis plus de 15 ans montrée par Staniford sur Oildrum.

    http://www.theoildrum.com/uploads/12/prod_price.jpg

    Il n'y a eu que trois phases de stagnation dans la production avant celle -là

    1) en 1990 , première guerre du Golfe et arret de la production koweitienne, puis irakienne.

    2) en 1996, puis en 2001, au moment d'une phase de DESCENTE des prix : là on peut l'expliquer logiquement par une surproduction, entrainant une baisse des prix du baril, conduisant les producteurs à baisser leur production pour rétablir l'équilibre. Tres logiquement, les prix remontent ensuite à la suite APRES le maximum secondaire de production.

    La situation actuelle n'est PAS typique , la montée des prix a PRECEDE la stagnation de la production, il n'y a aucun signe net de surproduction malgré ce que prétend l'Arabie Saoudite, et la stagnation s'est faite en pleine période d'explosion des prix. Le comportement actuel est donc l'inverse de ce que prevoirait la simple loi de l'offre et de la demande : avec des prix élevés, la production devrait augmenter jsuqu'a ce qu'ils décroissent, comme le "prédit" l'IEA.Ce n'est pas observé pour le moment.

    Une autre bizarrerie est la récapitulation des prédictions mensuelles de l'EIA que je résume sur le graphique suivant.

    http://www.oleocene.org/phpBB2/viewt...?p=65347#65347

    Depuis un an, elle prevoit chaque mois une remontée au trimestre suivant... qui n'arrive pas. En quoi les discours d'Ahmadinedjad ou la mort de Zarkaoui empeche-t-elle les puits de produire ?
    Gilles, on en a déjà parlé en long et large et en travers! J'avais meme collé un graphe de BP de prix/production pour illustrer mes propos si tu t'en souviens.

    Tout ce que je peux te dire, c'est que ton interprétation est trop simpliste pour correspondre à une réalité aussi complexe que celle du pétrole. En tout cas, je ne la vois nulle part dans les revues économiques sérieuses qui je lis régulièrement vu que j'investis en bourse.

    Et bizarrement, je ne sais pas pourquoi mais j'ai plus tendance à croire à une communauté financière qui a des moyens d'investigations fantastiques plutot qu'à des théories conspirationnistes qui trainent sur le net. Va comprendre.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  14. #582
    GillesH38a

    Re : L'énergie en 2050

    miniTAX, je ne dis pas que le marché verra le pic arriver. Je dis qu'il arrivera tout naturellement quand les sociétés pétrolières s'apercevront que l'argent qu'elles doivent mettre pour aller chercher le pétrole qui reste dans la petite poche a 3000 m de profondeur ne sera pas rentabilisé, parce qu'il les conduirait a élever le prix d'une quantité telle que la demande diminuerait d'autant.

    Pour un financier, le raisonnement est simple non? ca s'appelle la loi de l'offre et de la demande, on peut au moins connaitrre celle la a defaut des lois de la physique !


    Citation Envoyé par miniTAX
    Et bizarrement, je ne sais pas pourquoi mais j'ai plus tendance à croire à une communauté financière qui a des moyens d'investigations fantastiques plutot qu'à des théories conspirationnistes qui trainent sur le net. Va comprendre.
    tu parles bien des même gens qui nous ont assuré que la bulle internet était pérenne (ce que je n'ai jamais cru a l'époque), des memes gens qui planifient l'A380 au moment de l'explosion du baril, des gens d'Enron et de Parmalat ?

  15. Publicité
  16. #583
    GillesH38a

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par miniTAX
    Gilles, on en a déjà parlé en long et large et en travers! J'avais meme collé un graphe de BP de prix/production pour illustrer mes propos si tu t'en souviens.
    Parfaitement et je me souviens que ton graphe etait trop grossier pour etre interpretable, et que tu l'avais interprété a l'envers ; celui de Oildrum que je t'indique est bien plus lisible.

  17. #584
    transhuman

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par gillesh38
    ...

    tu parles bien des même gens qui nous ont assuré que la bulle internet était pérenne (ce que je n'ai jamais cru a l'époque), des memes gens qui planifient l'A380 au moment de l'explosion du baril, des gens d'Enron et de Parmalat ?


    Bonjour,
    [ mode world compagny on]
    Euh ... Peut on supposer que les travaux techniques pour aller chercher le pétrole à 3000 m de profondeur seront menés avec la même précision que la production de l'A380 et avec la même rigueur intellectuelle que les audits comptables d'Arthur Andersen ?
    [ mode world compagny off]

    Pour la modération :

    Ce qui précède est bien un message scientifique : Car qui va payer tous ces gachis ? Hein ? Qui va voir son buget annuel diminuer : Enron ou la Nasa ? Parisbas ou le CNRS ?

    Voilà, Voilà Et dire qu'il y a des gens qui me demandent toujours pourquoi j'aime bien m'évader dans la SF !!
    Dernière modification par transhuman ; 16/06/2006 à 08h51.

  18. #585
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par gillesh38
    tu parles bien des même gens qui nous ont assuré que la bulle internet était pérenne (ce que je n'ai jamais cru a l'époque), des memes gens qui planifient l'A380 au moment de l'explosion du baril, des gens d'Enron et de Parmalat ?
    Tu ne t'y connais pas en bourse alors ne parle pas de choses que tu ne maîtrises pas stp. Pour info, à l'époque, c'était les gogos, notamment les particuliers qui se sont retrouvés majoritairement en caleçon. Les financiers, pour la majorité s'en sont bien sortis, merci pour eux. Et le fait que certains se soient trompés ne prouvent en aucun cas que TES interprétations sur la situation actuelle du pétrole soient les bonnes, vu que tu n'intègres à aucun moment les notions économiques de base telle que l'élasticité des prix, l'évolution de la demande, l'abondance de liquidité sur le marché financier, les politiques des taux des banques centrales, sans parler des notions de géostratégiques que tu occultes allègrement. Pour reprendre un mot de Clinton, je dirais : "it's all about the economy, period" (je crois même qu'il a dit "stupid" au lieu de "period").
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  19. #586
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par gillesh38
    Parfaitement et je me souviens que ton graphe etait trop grossier pour etre interpretable, et que tu l'avais interprété a l'envers ; celui de Oildrum que je t'indique est bien plus lisible.
    Ca suffit les racontars Gilles ! Ta demi-portion de graphe, elle ne raconte que ce que tu veux lui faire dire. Tu n'as même pas pensé à examiner ce qui se passe lors du deuxième choc pétrolier en 81 où la production a plongé avec le prix, sans parler du premier en 75. C'est ce qu'on appelle un mensonge par omission que sois tu répands, sois tu reprends sans aucun esprit critique.
    Voir mon graphe (le premier) et TON graphe, le 2e !

    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  20. #587
    transhuman

    Re : L'énergie en 2050

    Bon , Juste pour être un peu mieux informé :

    C'est quoi le fond du problème de cette flamewar ?

    De toute façon on est sur de deux choses :
    - Il y a encore beaucoup de pétrole ( attention hein : j'ai pas dit pendant longtemps ).
    - Le prix est élevé ( 1,39 €/L ce matin pour du SP98 )

    Donc il y a pas de corrélation immédiate entre le prix et

  21. #588
    transhuman

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par transhuman
    Bon , Juste pour être un peu mieux informé :

    C'est quoi le fond du problème de cette flamewar ?

    De toute façon on est sur de deux choses :
    - Il y a encore beaucoup de pétrole ( attention hein : j'ai pas dit pendant longtemps ).
    - Le prix est élevé ( 1,39 €/L ce matin pour du SP98 )

    Donc il y a pas de corrélation immédiate entre le prix et
    ( grr cet intervalle de 5 minutes !! trop court )

    Donc il y a pas de corrélation immédiate entre le prix et la disponibilité du pétrole.

    Actuellement la spéculation se sert des risques de conflit géostratégiques ( Iran, Palestine, Irak ) et economiques ( Inde, Chine, Russie ) pour manipuler les prix.
    Bon , chacun gagne sa vie comme il peut

    Amha, ensuite la prochaine etape sera une spéculation basée sur les manoeuvres industrielles en Europe ( Suez par exemple, Arcelor ou EADS aussi ).
    A ce stade nos gouvernements vont peut etre se dire qu'il faudrait arrêter de faire la sieste pendant les réunions sur la sécurité des approvisionnements économiques.

    Tout ceci restant indépendant de la raréfaction du pétrole ( 10 ans? 20 ans ) . Raréfaction hein ! pas disparition.

  22. Publicité
  23. #589
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    C'est ce que je me tue à dire à Gilles qui prend un bout de courbe plate et qui crie, au pic, au pic
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  24. #590
    transhuman

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par miniTAX
    C'est ce que je me tue à dire à Gilles qui prend un bout de courbe plate et qui crie, au pic, au pic

    Oui et non : Il me semble que tu parles de l'évolution actuelle et à court terme tandis que gilles essaie de d'extrapoler ( deviner ? ) la tendance à plus long terme.

    Là où je suis moins pessimiste que gilles c'est que je pense que le pétrole est tellement important dans nos sociétés que les gouvernements seront prêts à largement financer son utilisation, même lorsque la baisse de la production sera avérée, de façon à conserver l'organisation actuelle des circuits économiques, industriels et sociaux le plus longtemps possible.

    D'ou l'importance du role des prélèvements.

    On peut être contre ou pas mais pour les gouvernements leur role premier c'est d'assurer la stabilité de l'Etat d'abord, de la société ensuite.

  25. #591
    transhuman

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par miniTAX
    ... Pour info, à l'époque, c'était les gogos, notamment les particuliers qui se sont retrouvés majoritairement en caleçon. Les financiers, pour la majorité s'en sont bien sortis, merci pour eux..
    Euh peut etre parce que les financiers eux ont un accès rapide pour passer les ordres de ventes dès qu'ils sentent que la tendance fléchit de trop ?

    Alors que les particuliers eux ne sont en general informés qu'après l'inversion de tendance ?

    Finalement le bonheur c'est simple : Quelques contrats à terme bien positionnés et çà roule

    Désolé mais j'aime pas cette logique . J'appartient à la catégorie de gogos la plus répandue : celle qui doit travailler toute la journée pour seulement payer les factures;

  26. #592
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par transhuman
    D'ou l'importance du role des prélèvements.

    On peut être contre ou pas mais pour les gouvernements leur role premier c'est d'assurer la stabilité de l'Etat d'abord, de la société ensuite.
    Ah oui, des prélèvements assureraient d'office la stabilité de l'Etat et de la société ?
    On dirait que ta belle théorie a du plomb dans l'aile à la lumière des faits.

    Stabilité de l'Etat : bof, 2 changements ministériels en 4 ans + scandales à gogo + rivalités au sein du gouvernement + le traité constitutionnele européen à la trappe.

    Stabilité de la société : bof, l'explosion des banlieues, chômage de masse, accroissement de l'inégalité (France + USA, 2 seuls pays de l'OCDE qui ont ce privilège ces dernières années!), clivage fonction publique - privé ...
    La théorie du "suffit de ponctionner", elle date un peu non ?
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  27. #593
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par transhuman
    Euh peut etre parce que les financiers eux ont un accès rapide pour passer les ordres de ventes dès qu'ils sentent que la tendance fléchit de trop ?

    Alors que les particuliers eux ne sont en general informés qu'après l'inversion de tendance ?

    Finalement le bonheur c'est simple : Quelques contrats à terme bien positionnés et çà roule

    Désolé mais j'aime pas cette logique . J'appartient à la catégorie de gogos la plus répandue : celle qui doit travailler toute la journée pour seulement payer les factures;
    Non, tu parles de choses que tu ignores complètement.
    Les cracs boursiers, ça ne se produit pas en 1 jour. Les chutes de 2000 ou de 2002 s'étalent sur plusieurs semaines voire mois. Les gogos sont ceux qui ont gobé les conseils des banquiers qui leur disent, gardez ou renforcez, ça va remonter pendant que ces mêmes banquiers se délestent de leur portefeuille action.
    Un investisseur, particulier ou non, qui investit SON argent, il supporte un risque qui peut être très élevé. Et le risque, ça se paye, au même titre qu'un travail. Désolé, ton discours moralisateur me semble déplacé.
    Par ailleurs, cet argent investi sert à financer les entreprises qui ont besoin de fond pour se développer. C'est le principe même d'une bourse capitaliste, puis je me permettre de te le rappeler au cas où tu n'as plus en tête que les principes d'économie marxiste
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  28. #594
    transhuman

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par miniTAX
    Non, tu parles de choses que tu ignores complètement.
    ...C'est le principe même d'une bourse capitaliste, puis je me permettre de te le rappeler au cas où tu n'as plus en tête que les principes d'économie marxiste
    Tiens çà faisait longtemps ( depuis le dernier post sur l'I.A. ) que je me suis pas fais engeuler

    Bon on va préciser :

    Lorsque je lis des interventions, j'essaie de synthétiser tant que faire se peut les contributions des uns et des autres.
    Peut être que c'est pas de mode mais perso les affrontements gratuits c'est pas mon trip.

    Alors avant de poster des jugements totalement erronés tu ferais mieux de te dire que si je me permet d'intervenir sur certains sujets c'est peut être que je ne fait pas "seulement" de l'informatique...et peut être aussi que cette informatique ne comptabilise pas des ventes de petits poix

    Fouille un peu mes interventions et demande toi quel genre de parcours me permet d'intervenir sur l'informatique, comme sur les problèmes de financement des réformes de l'énergie ( y compris les P.O,la PAC ou la LOLF )? Y a pas beaucoup de reponses possibles

    L'Etat dont je cause en relation avec le sujet de ce fil c'est pas celui du JT de 20H. C'est l'Etat régalien, celui qui transforme les peuples en nation. Celui de l'école républicaine et de la démocratie. Celui qui a permit le CNRS comme celui qui garantit l'égalité de tous ( au moins en théorie )
    Franchement tes interventions sont souvent interessantes. Seulement le monde actuel est trop complexe pour être compris par le prisme du dernier bouquin à la mode de De Closets !

  29. Publicité
  30. #595
    transhuman

    Re : L'énergie en 2050

    Pour paraphraser Michel Serres il vaudrait mieux se préoccuper ( surtout en France ) de pouvoir vivre ensemble avant de s'inquiéter avec quelle énergie vivre

  31. #596
    GillesH38a

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par miniTAX
    Ca suffit les racontars Gilles ! Ta demi-portion de graphe, elle ne raconte que ce que tu veux lui faire dire. Tu n'as même pas pensé à examiner ce qui se passe lors du deuxième choc pétrolier en 81 où la production a plongé avec le prix, sans parler du premier en 75. C'est ce qu'on appelle un mensonge par omission que sois tu répands, sois tu reprends sans aucun esprit critique.
    Voir mon graphe (le premier) et TON graphe, le 2e !

    y a pa de racontars , je commente une courbe que chacun peut regarder aussi!!
    81 , c'est la récession suite au choc pétrolier post -Iran, ça fait partie des évènements politiques majeurs ayant influencé le cours du pétrole. Rupture de l'approvisionnement iranien, provoquant une flambée des prix, induisant une récession, ce qui a fait tomber la demande et baisser la production. La recession a été tellement forte qu'elle a ensuite provoqué le contre-choc pétrolier.

    la flambée actuelle n'est PAS explicable par un évenement de ce genre, ni par les troubles du Nigeria ou les discours du president iranien, malgré tout ce qu'on nous serine : la hausse est continue depuis 2003.

  32. #597
    GillesH38a

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par miniTAX
    Stabilité de la société : bof, l'explosion des banlieues, chômage de masse, accroissement de l'inégalité (France + USA, 2 seuls pays de l'OCDE qui ont ce privilège ces dernières années!)?
    Tiens, tu sors ca d'ou et comment est mesurée cette inegalité?

    Ca me surprend, parce qu'il y avait un dossier du monde d'il y a quelques mois sur une étude de l'INED, qui montrait exactement le contraire : l'inégalité en France n'avait pratiquement pas varié depuis 20 ans, alors que la plupart des pays occidentaux (US mais aussi Allemagne et pays nordiques, traditionnellement moins inégalitaires que la France) augmentait fortement.

    Tu as des références montrant le contraire? leur critère d'inégalité, c'etait le rapport des revenus de la barre inférieure du décile le plus riche à celui de la barre supérieure du décile le moins riche.

  33. #598
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Je pense que tu dois trouver ça notamment à l'observatoire des inégalités.
    http://www.inegalites.fr
    Quant à ton étude de l'Ined qui prouverait que l'inégalité en France n'a pas augmenté, ça m'étonnerait que tu puisses la trouver
    Il est de notoriété publique que l'inégalité en France a augmenté. Tiens toi au courant ! Ne serait que par l'évolution du nombre d'inactifs, le pourcentage de pauvre au sens absolu (pas au sens relatif de la moitié du revenu médian), le nombre de bénéficiaires du RMI voire le nombre de repas servis par les restaurants du coeur.
    Mais c'est sans doute des problèmes moins "glamour" que le peak oil ou le réchauffement climatique
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  34. #599
    miniTAX

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par gillesh38
    la flambée actuelle n'est PAS explicable par un évenement de ce genre, ni par les troubles du Nigeria ou les discours du president iranien, malgré tout ce qu'on nous serine : la hausse est continue depuis 2003.
    Oui, mais le problème, c'est que tu fais des constats inexacts, donc tu risques de conclure à n'importe quoi. Tu répétais à tout va que la production n'augmente plus.
    Or d'après la toute derniere revue statistique de BP, la production de brut 2005 a augmenté d'environ 0,9 M barils/jour, soit +1% par rapport à 2004, année de la plus forte augmentation de consommation mondiale depuis 20 ans. Donc, toutes conclusions de tes nazelyses sur la déplétion ou autre tombent à l'eau
    http://thefraserdomain.typepad.com/e...load.html#more
    Oil: Prices rose further, a development considered to be due less to 'fundamentals' than to the perception of risk, exacerbated by limited spare capacity. Growth in oil consumption fell from 1.8 million barrels a day to 1 million barrels a day. Oil production growth in 2005 was 889.000 barrels a day, equivalent to one per cent, with OPEC supplying almost all of the growth.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  35. #600
    GillesH38a

    Re : L'énergie en 2050

    Citation Envoyé par miniTAX
    Oui, mais le problème, c'est que tu fais des constats inexacts, donc tu risques de conclure à n'importe quoi. Tu répétais à tout va que la production n'augmente plus.
    Or d'après la toute derniere revue statistique de BP, la production de brut 2005 a augmenté d'environ 0,9 M barils/jour, soit +1% par rapport à 2004, année de la plus forte augmentation de consommation mondiale depuis 20 ans. Donc, toutes conclusions de tes nazelyses sur la déplétion ou autre tombent à l'eau
    http://thefraserdomain.typepad.com/e...load.html#more
    miniTAX, prend 5 minutes pour réfléchir avant de poster stp.

    La production n'a pratiquement pas augmenté pendant 2005 (le mois record est mai 2005), mais elle a augmenté encore pendant 2004. C'est donc parfaitement normale que la production integrée sur 2005 soit legerement supérieure à celle intégrée sur 2004.

    Avec une production lineaire en 2004 et un plateau en 2005, on aurait :

    P(2004) = 12 * (janvier2004+decembre2004)/2
    P(2005) = 12 * decembre 2004

    différence = 12*(decembre2004-janvier2004)/2.

    Soit la moitié de l'augmentation de production en 2004, soit environ 1 % au lieu de 2%. C'est parfaitement cohérent.

    Je t'ai donné le graphique qui est fait a partir de l'EIA et l'IEA, ce ne sont pas des chiffres "peakoilistes", ce sont les meme que BP (il y a appremment une petite différence due à la non prise en compte par BP de certains pétroles non conventionnels mais c'est un détail).

Page 20 sur 21 PremièrePremière 20 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Immortel en 2050 ?
    Par cosmostroumph dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 50
    Dernier message: 02/02/2007, 16h54
  2. Re : L'énergie en 2050
    Par N_L dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/06/2006, 14h32
  3. Alimentation TDA 2050
    Par paulovedras dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/01/2006, 00h09