Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

La phase finale de l'expansion de l'univers



  1. #1
    Arkor

    La phase finale de l'expansion de l'univers


    ------

    Les cosmologistes disent que l'univers va se dilater de plus en plus vite et au bout d'un moment se refoidir. Les étoiles vont s'éteindre.
    Il n'y aura peut être pas de big crunch, de phase inverse, car l'énergie noire est trop grande.

    Mais à quoi ressemblera exactement cet univers dilaté?
    Et surtout la vie peut elle persister même s'il n'ya plus d'étoile?
    Par exemple pourrions nous vivre sans notre soleil, uniquement avec l'énergie que nous produisons sur Terre?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par Arkor Voir le message
    Par exemple pourrions nous vivre sans notre soleil, uniquement avec l'énergie que nous produisons sur Terre?
    Je te rappelle qu'avant de s'éteindre notre soleil va se dilater tellement qu'il englobera l'orbite de la terre. On aura très chaud... et il n'y aura plus de terre.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  4. #3
    goel22

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    L'univers est en expansion, je veux bien, mais en expansion
    à l'intérieur de quoi?
    Et ce quoi est-il infini ou se gonfle t-il lui ausi?
    Aie, vite une aspirine.

  5. #4
    Arkor

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Je te rappelle qu'avant de s'éteindre notre soleil va se dilater tellement qu'il englobera l'orbite de la terre. On aura très chaud... et il n'y aura plus de terre.
    Je sais mais ce n'est pas l'hypothèse que je voulais formuler.

    Ce que je me demandais c'est si une espèce pouvait vivre sur une planète qui n'orbiterait pas autour d'une étoile, ou serait très éloignée de celle ci (comme Sedna par exemple). Cette espèce ne disposerait pas ou peu d'énergie solaire.
    Pourrait-elle tirer suffisamment d'énergie d'autres ressources pour survivre?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Seirios

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par goel22 Voir le message
    L'univers est en expansion, je veux bien, mais en expansion
    à l'intérieur de quoi?
    Et ce quoi est-il infini ou se gonfle t-il lui ausi?
    Aie, vite une aspirine.
    Par définition, l'univers est en expansion dans rien du tout, tout simplement parce que l'univers représente tout. Mais après, plusieurs modèles théoriques ont été mis en place qui stipulent que notre univers observable n'est qu'un univers parmi plein d'autre dans un énorme super-univers.
    Enfin si tu veux en savoir plus, fais une recherche sur le forum, on a dû beaucoup en parler.

  8. #6
    Seirios

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par Arkor Voir le message
    Je sais mais ce n'est pas l'hypothèse que je voulais formuler.

    Ce que je me demandais c'est si une espèce pouvait vivre sur une planète qui n'orbiterait pas autour d'une étoile, ou serait très éloignée de celle ci (comme Sedna par exemple). Cette espèce ne disposerait pas ou peu d'énergie solaire.
    Pourrait-elle tirer suffisamment d'énergie d'autres ressources pour survivre?
    Déjà, il faudrait que l'espèce en question soit présente dans l'univers avant que celui-ci ne soit dilaté au point que celui-ci soit "froid", car aucun organisme ne pourrais se développer dans un tel univers.
    Ensuite, sur le principe, je dirais que c'est possible ; ça reviendrais à se demander si on pouvais survivre dans un vaisseau voguant dans l'espace. Par contre, il y a le problème de la disponibilité de l'énergie...

  9. Publicité
  10. #7
    Argyre

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par Arkor Voir le message
    Mais à quoi ressemblera exactement cet univers dilaté?
    Et surtout la vie peut elle persister même s'il n'ya plus d'étoile?
    Par exemple pourrions nous vivre sans notre soleil, uniquement avec l'énergie que nous produisons sur Terre?
    Bonjour,

    Dans certaines limites, oui, nous pouvons sans doute survivre très très longtemps, en confinant la vie autant que possible et en exploitant l'énergie locale.
    Mais si l'univers se dilate toujours plus, et que donc les galaxies s'éloignent toujours plus les unes des autres, il va bien arriver un moment où il n'y aura plus d'échange de matière et où le rayonnement sortant sera supérieur au rayonnement entrant quoi qu'on fasse. Après, c'est comme une pile : la durée de vie peut être très longue ... mais elle est forcément limitée dans le temps.
    Et donc la mort serait assurée sur le très très long terme.
    Ceci dit, la théorie de la dilatation éternelle n'est qu'une théorie qui repose sur un grand nombre d'hypothèses.
    De plus, peut-être y a t-il une solution technologique qui permettrait d'éviter la fuite de l'énergie ? Par exemple, une ceinture de trous noirs ? Mais le problème ne fait peut-être que se déplacer ...
    J'arrête, car je sens qu'on entre dans la science fiction ...

    Cordialement,
    Argyre

  11. #8
    Arkor

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par Phys2 Voir le message
    Déjà, il faudrait que l'espèce en question soit présente dans l'univers avant que celui-ci ne soit dilaté au point que celui-ci soit "froid", car aucun organisme ne pourrais se développer dans un tel univers.
    Ensuite, sur le principe, je dirais que c'est possible ; ça reviendrais à se demander si on pouvais survivre dans un vaisseau voguant dans l'espace. Par contre, il y a le problème de la disponibilité de l'énergie...
    Donc on pourrait imaginer qu'une espèce (par exemple la notre)s'étant développée avant le refroidissement perdurent perpétuellement à condition d'avoir trouvé une énergie renouvelable ou inépuisable...

  12. #9
    Arkor

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    D'ailleurs quel est le rappport entre expansion et refroidissement? Je pensais que le refroidissement était due à la baisse de luminosité des étoiles et non à l'expansion.

    Les galaxies s'éloignent entre elles, mais une galaxie en elle même ne se dilate pas. Non?

  13. #10
    Seirios

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Je dirais que si, mais comme les distances sont beaucoup plus petites, l'éloignement est négligeable (à vérifier quand même)

  14. #11
    Simplemind

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Bonjour,
    Sauf dans le cas de l'hypothèse du big rip puisqu'à ce moment toutes les étoiles et planètes ne dépendent plus de la gravitation, c'est chacun pour soi et dieu pour plus personnes, etc... Sauf qu'avec le big rip quand cela arrivera c'est quelques temps avant que plus rien n'existe donc !
    Bref soit notre soleil nous crame en se tranformant en géante rouge soit il continue à chauffer les panneaux solaires de nos maisons troglodytes.

  15. #12
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par Arkor Voir le message
    Les galaxies s'éloignent entre elles, mais une galaxie en elle même ne se dilate pas. Non?
    Non, en effet, parce que la gravitation l'emporte à cette échelle et maintient les distances constantes.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité
  17. #13
    Mistick

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Bonjour, vous parlez de refroidissement de l'univers, mais l'univers est déjà très froid, donc se serait une variation de quelques degrés ? Ensuite j'ai l'impréssion qu'on fait coincider cette periode avec la "fin" de l'univers. Ne pourrais t-on pas parler d'une periode parmis d'autres plus anciennes et à venir ?

  18. #14
    Whisky

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Mais puisque l'espace n'est "rien" peut elle avoir une temperature? ou bien est-ce que c'est un ensemble d'atome mort, qui ne bouge pas?

  19. #15
    madingaïa

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Bonjour a tous
    Citation Envoyé par Wisky
    Mais puisque l'espace n'est "rien" peut elle avoir une temperature? ou bien est-ce que c'est un ensemble d'atome mort, qui ne bouge pas?
    Citation Envoyé par Mistick
    Bonjour, vous parlez de refroidissement de l'univers, mais l'univers est déjà très froid, donc se serait une variation de quelques degrés ? Ensuite j'ai l'impréssion qu'on fait coincider cette periode avec la "fin" de l'univers. Ne pourrais t-on pas parler d'une periode parmis d'autres plus anciennes et à venir ?

    Un atome mort est un atome qui n’existe plus, les interactions qui liaient les particules élémentaires le constituant n’assurent plus la stabilité et la structure se désagrège.
    Si on reste dans l’hypothèse d’une expansion infinie, l’espace va se dilater, les étoiles brûleront leur carburant et s’éteindront, meme les trous noir ne seront pas eternels, l’univers sera obscur et froid puis a la fin des fin, les atomes (meme les plus stables) constituant de la matière se désagrègeront pour laisser la place a un univers constitué de particules élémentaires homogènes. Une énorme soupe froide pour infinie sauf si le mouvement d’expansion s’inverse.

  20. #16
    Rincevent

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    pour information toutes ces questions (ou presque : j'ai pas lu dans le détail le fil) ont déjà été abordées de nombreuses fois dans le forum astro... en cherchant un peu, vous y trouverez plein de fils qui parlent de ça... je vous encourage aussi à regarder la FAQ rédigée par Deep et qui se trouve également dans forum astro (en haut)....
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  21. #17
    Arkor

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Les atomes (et les particules les constituants) ont-ils une durée de vie?
    Si oui constate t-on une usure des atomes ou le prédit t-on simplement.
    Se désagrègent t-ils d'un seul coup ou est-ce progressif? Est ce que cela ne contredit pas Lavoisier: Rien ne se perd rien ne se crée?

  22. #18
    madingaïa

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Ho la la je n’ai pas de compétence particulière, je me dois de rester prudent, d’autres pourrons certainement approfondir et corriger mes propos.
    Ce que je peu dire c’est que les structures formées par les particules élémentaires (fermion), les atomes, ne sont pas éternelles.
    Les interactions entre électrons, protons et neutrons ne sont pas stables.
    Le meilleur exemple de ce phénomène est la radioactivité produite par les atomes instables tel que l’uranium.
    Pour chaque atome la durée de vie est variable, certains sont éphémères d’autres sont très stables. On connaît la durée de vie de certains atome et on s’en sert par ex pour la datation des fossiles avec le carbone 14.
    Le dernier atome créé par la dernière étoile aura tout le temps de se désagréger dans le vide infini de l’univers de ce temps. Les électrons, protons et neutrons se désagrègeraient ils en quark ? Je ne le sais pas.
    Les quarks se désagrègent ils en corde ? Je ne sais même pas si on peut poser la question!

    Rien ne se perd rien ne se crée?
    Tout se transforme.

  23. Publicité
  24. #19
    RIBOSOME

    Talking Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Ce qui n'est pas dit c'est que l'Univer est deja froid et sombre, la particularité d'un univer expancé et que les gaz interstellaire qui constituent les pouponiéres des nouvelles étoile, seront trop dilué pour que ce produisent un effondrement gravitationnel, et donc le fait que les étoile meur faute de carburant, fait partie du cycle naturel, ce qui ne l'est pas c'est qu'elle ne seront pas remplacé....
    Quand a Lavoisié, il à étais remasterisé par Einstein depuis, ce n'est pas la masse qui ce conserve c'est l'énergie, la masse étant une forme d'énergie....ont aurais des problémes sinon pour faire marcher les centrale nucléaire!!!
    L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir.

  25. #20
    Seirios

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par madingaïa Voir le message
    Les électrons, protons et neutrons se désagrègeraient ils en quark ? Je ne le sais pas.
    Les quarks se désagrègent ils en corde ? Je ne sais même pas si on peut poser la question!
    Les électrons ne peuvent théoriquement pas se désintégrer, étant une particule élémentaire (pour ce que l'on en sait aujourd'hui).
    Ensuite, les neutrons sont constitués de quarks, donc il peuvent se désintégrer : un neutron se désintègre, après quelque chose comme 935 secondes (environ un quart d'heure), en un proton, un électron et un anti-neutrino.
    Quant aux protons, il me semble qu'ils sont théoriquement "immortels", ou au moins supérieur à ans.
    Et enfin, les quarks ne peuvent pas, enfin je pense, se désintégrer en cordes, car le quark étant une particule élémentaire dans le modèle standard, il est considéré comme une corde dans la théorie des supercordes.

  26. #21
    Merlin_Pinpin

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Bonjour je reviens sur ce sujet car j'aimerais savoir si le théorème de Lavoisier est toujours valide.
    Jai lu qu'il existait des particules virtuelles qui pouvait apparaitre et disparaitre. Est ce seulement une théorie ?

    Sources :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Particule_virtuelle
    http://www.astronomes.com/c7_bigbang...irtuelles.html

  27. #22
    mtheory

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par Merlin_Pinpin Voir le message
    Bonjour je reviens sur ce sujet car j'aimerais savoir si le théorème de Lavoisier est toujours valide.
    Hi!
    Pour le moment le Principe est toujours valable oui.

    Jai lu qu'il existait des particules virtuelles qui pouvait apparaitre et disparaitre. Est ce seulement une théorie ?
    Non,c'est un fait bien établit,par exemple par la mesure du moment magnétique de l'électron,les effets Lamb et Casimir etc....
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  28. #23
    Merlin_Pinpin

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    ok merci bien.
    donc si je comprends bien c'est que ces disparitions se font uniquement parce qu'elle s'echappe aux moyens de mesure. Mais ces particules existe réellement . C'est bien ça ?

  29. #24
    mtheory

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par Merlin_Pinpin Voir le message
    ok merci bien.
    donc si je comprends bien c'est que ces disparitions se font uniquement parce qu'elle s'echappe aux moyens de mesure. Mais ces particules existe réellement . C'est bien ça ?
    Pas tout à fait mais presque.
    Directement on ne peut pas les mesurer ,ou plutôt l'action pour essayer de les mesurer perturbe tellement le phénomène observable qu'il fournit l'énergie pour faire passer les particules de "virtuelles" à l'état de particules réelles.
    C'est un coup des inégalités de Heisenberg.
    Indirectement le fait qu'elles apparaissent puis disparaissent produit des choses directement observables comme l'effet Casimir ou le décalage de Lamb pour l'énergie des électrons dans un atome.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  30. Publicité
  31. #25
    Rincevent

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    Citation Envoyé par Merlin_Pinpin Voir le message
    Mais ces particules existe réellement . C'est bien ça ?
    ça dépend de la définition que tu donnes à la "réalité"

    pour tenter d'être plus "neutre", il faudrait dire quelques chose du genre

    "les trucs fondamentaux de l'Univers semblent être des champs quantiques, machins continus et qui existent partout, que l'on observe sous formes de petites excitations élémentaires, nommées particules, mais qui sont moins fondamentales que les champs eux-mêmes. Pour décrire au mieux les propriétés de ces champs quantiques, il convient de prendre en compte non seulement les particules usuelles, celles que l'on observe directement, mais également certaines particules dites virtuelles qui par définition ne sont pas observables directement mais dont les effets sur des particules réelles sont mesurables."

    Pour résumer : l'existence des particules virtuelles ressort du fait que, dans le cadre de la modélisation du "réel" à l'aide de champs quantiques, supposer qu'elles sont là permet d'expliquer quantitativement les mesures que l'on peut faire, alors que si on fait comme si elles n'existaient pas, la théorie tient pas la route.

    [edit] croisement
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  32. #26
    Merlin_Pinpin

    Re : La phase finale de l'expansion de l'univers

    merci bcp c'est plus claire maintenant

Discussions similaires

  1. vitesse de l'expansion de l'univers
    Par KnäHos dans le forum Archives
    Réponses: 86
    Dernier message: 24/10/2008, 11h56
  2. L'univers, l'expansion et l'entropie
    Par jojo17 dans le forum Archives
    Réponses: 12
    Dernier message: 08/10/2007, 09h35
  3. Représentation de l'expansion de l'univers
    Par EspritTordu dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/02/2006, 20h17
  4. l'expansion de l'univers
    Par terz2 dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/02/2006, 16h04
  5. L'expansion de l'Univers s'accélère
    Par vanos dans le forum Archives
    Réponses: 98
    Dernier message: 20/07/2005, 12h05