Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

résistance avec tension variable et inconnue



  1. #1
    Aelfric

    résistance avec tension variable et inconnue

    Bonjour,

    J'ai une question d'ordre technique, je souhaite tout simplement alimenter une résistance chauffante à partir d'une tension inconnue et variable (par exemple sortant directement d'une éolienne.).
    Je ne veux point utiliser de redresseur ni d'onduleur (économie oblige ^^)

    Ma question est la suivante: Peut-on le faire ?

    Si oui queles sont les différentes marques disponibles sur le marché me permettant de le faire ?

    Une petite dernière pour la route ^^ la durée de vie d'une résistance risque t-elle point de chuter suite à cette variation ?

    En vous remerciant d'avance et en espérant que cette question n'ai pas était posé

    Aelfric

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Bjr à toi et bienvenue sur FUTURA,
    La résistance se moque des VARIATIONS de tension .
    Le seul critére à RETENIR c'est la DISSIPATION de la réistance vis à vis de la puissance MAXI de l'éolienne. (puissance inconnue )
    La puissance "restituée" ne sera que le produit de I (Ampére) x U (tension): P= U xI
    Reste aussi à savoir ce que tu désires "réchauffer" (air , liquide, etc..)

    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    MiGaNuTs

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Petite precision :une resistance se moque des variations de tension ui mais dans la limite de sa tension maximum quand meme.

    Sinon pour le reste, oui pas de souci. par contre la température "du truc" réchauffé risque quand meme d'etre tres variable dans ces conditions.

  5. #4
    Aelfric

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    je compte chauffer tout simplement de l'eau. Je vous remercie d'avoir répondu a mon questionnement au sujet de la tension.

    Mais pour être vraiment complet, est ce la même chose pour le courant ?

    Si je raccorde ma résistance avec un alternateur directement (toujours tension et courant inconnu (je sais ça fais beaucoup d'inconnue ) mais que j'ai par exemple une éolienne de 3kW et une résistance d'à peu près 4kW histoire d'éviter de surchauffer celle-ci, sera t-elle en mesure de résister à la fois à la tension et à l'intensité ?

    ps: on oublie tout les rendements pratiques et on considère qu'il est de 1 pour cette exemple pour que je puisse prendre le cas le plus favorable. J'aborderai après de plus ample information le rendement de 60-70%

  6. #5
    f6bes

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Bsr à toi,
    Elle résistera au deux,si tu ne dépasses pas les limites de sa dissipation.
    Petit calcul rapide.
    Tu veux dissiper 3000 watts sous 12 v. Cela fait 250 Ampéres
    Tu veux dissiper 3000 watts sous 230 v. Cela fait 13 Ampéres

    Sous 12 volts la résistance devra faire R= U/I= 12/250=0.048 ohms C'est pas facile à trouver surtout en 4000 watts !!!
    Sous 230volts la résistance devra faire R=U/I= 230/13= 18 ohms environ.C'est déjà plus facile à trouver !!

    Supposons que l'alternateur monte à 300 volts.
    La R ne va pas changer .
    Donc I sera égal à I=U/R = 300/18= 16.66 A
    Soit une puissance de P= Ux I= 300x16.66=5000 watts

    Le courant augmente si la tension augmente .
    Il diminue si la tension diminue.

    D'ou l'intérét de CONNAITRE le MAXI de puissance.
    Petit détail: "l'éolienne" (plus tot l'alternateur) plafonnera pour une certaine puissance.
    S'il est conçu pour 3000 watts, il n'en sortira pas 5000 watts !



    Pour une Resistance il n'y a pas de notion de "rendement". C'est TOUJOURS 100% transformé en chaleur.

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Aelfric

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    S'il est conçu pour 3000 watts, il n'en sortira pas 5000 watts !
    erf dommage ^^

    Donc si je comprend bien peu importe le signal du courant et de la tension la résistance peut tout accepter du moment que je fais gaffe à sa puissance reçu.

    En sortie d'éolienne donc je n'ai plus besoin de mon régulateur et d'un onduleur alors (dans le cas ou je n'ai pas de batterie et que je suis non raccorder au réseau)

    Bref mon moulin et ma résistance avec mon ballon

  9. Publicité
  10. #7
    Gérard

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Si tu n'as pas de batterie, tu n'auras pas de courant s'il n'y a pas de vent.

  11. #8
    MiGaNuTs

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Sans batteries, tu aura de l'eau a 80° les jours ou il y'aura du vent, et de l'eau a 15° les jours sans vent.
    pas super confortable.

  12. #9
    Aelfric

    RE: résistance avec tension variable et inconnue

    Certes mais sachant que ce n'est qu'un complément pour économiser de l'énergie et que la batterie est l'un des éléments le plus cher du principe de stockage de l'éolienne si je met une éolienne comme "addon" à mon réseau de chauffage (edf) alors ce chauffage représenterai une économie (peut être mettre en place un système de relais permettant de switcher entre le réseau edf et l'éolienne quand elle tourne a voir)

  13. #10
    Aelfric

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Erf j'avais oublié une chose.....

    Si j'ai ma charge de l'autre coté, l'éolienne n'aura pas le couple suffisant pour pouvoir l'entrainer et donc elle restera bloqué

    A moins que ça ne soit différent avec une résistance

    (Excusez le double post je ne peux plus éditer mon message apparemment)

  14. #11
    f6bes

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Bsr à toi,
    C 'est pareil avec une résistance !
    Te faut prévoir un sytéme qui mesure la vitesse du vent et qui n'enclenche la charge QU' A partir d'une vitesse donnée.
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  15. #12
    MiGaNuTs

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    C'est pour mettre en série avec ta chaudière ?

    L'idée me semble intéressante.

    Elle sort du triphasé ton éolienne ?
    Parce qu'avec 6 résistances bien choisies, on peut faire des couplages et assez simples qui économisent un variateur compliqué et permettraient plusieurs puissances de chauffe différentes selon la force du vent.

    (étoile série, étoiles parallèle, triangle série, triangles parallèle. suffit de choisir astucieusement les valeurs de résistances)

  16. Publicité
  17. #13
    MiGaNuTs

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    En fait ton idée est pleine d'incertitude, mais c'est peu être une solution intéressante pour venir en complément d'une chaudière.

    Je me suis donc lancé dans quelques calculs.

    En utilisant 2 groupes de résistances qu'on couple tantôt en étoile, tantôt en triangle pour obtenir plus de "puissances différentes possibles", le choix qui me semble le plus interessant:

    Si je me suis pas gouré :

    un groupe de 3500 w en triangle, qui donne 1166W en étoile
    un groupe de 1500 w en triangle, qui donne 500 w en étoile

    On a facilement moyen d'obtenir les "puissances groupées" de
    500w, 1200w (environ), 1500w , 2700w (environ), 3500w, 4000w ou 5000w selon la façon dont on groupe les résistances.

    il suffira de faire le meilleur choix possible en fonction du vent

    En utilisant des couplages tordus des résistances, c'est a dire les résistances en série par paires, elles mêmes reliés soit en D soit en Y on obtient les puissances possibles supplémentaires de 350w ou 1050w.
    mais la complexité a câbler le bouzin fait que je doute que ces couplages soient utiles.

    avec un screenshot c'est peu être plus clair.

    je joins également la feuille de calculs openoffice que j'ai utilisé, si vous trouvez des valeurs qui vous semble plus pertinentes, ou si je me suis gourré dans mes formules.
    Images attachées Images attachées
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  18. #14
    Aelfric

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Bonjour,

    Je vois où tu veux en venir MiGaNuts mais il me semble que la solution du variateur semble inévitable car même si on baisse au minimum les résistances grâce aux couplages comme tu essayes de le démontrer, je pense que l'éolienne ne démarrera toujours pas....

    Par exemple pour symboliser la chose j'ai une balance, un coté représente mon éolienne, l'autre coté représente ma résistance.

    Je place l'énergie produite par mon éolienne qui est de 0 sur un plateau et ma résistance (on va la prendre avec un couplage par exemple) qui est déjà près calibré à 400W sur l'autre. C'est comme si je soulevais 4kilos avec la pensée (que la force soit avec toi )

    En bref je ne pense pas que même en triphasé la solution soit possible, le shuntage de ce variateur me semble non réalisable, peut être penser à un accumulateur d'énergie mais cela reviendrai à prendre des batteries au final et la je ne peux envoyer n'importe quelle tension dedans

    Merci tout de même d'apporter un peu de votre temps à mon étude/projet

    ps: l'éolienne est monophasée

  19. #15
    f6bes

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Bjr Aelfric,
    Donc un compte tour sur l'éolienne.
    Arriver à x.. tours FERMETURE d'un relais qui commande un contacteur et hop ca débite sur la charge.
    TANT QUE vitesse en dessous,ALORS éolienne sans charge.

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  20. #16
    Aelfric

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    j'y avais pensé aussi, commencer par la faire tourner à vide et mettre des relais statiques pour virer l'usure de celui-ci en cas de déclenchement lors de fortes rafales instables.
    En revanche je n'avais pas penser au compte tour pour le déclenchement du relais. Je vais voir si la solution est viable niveau prix matériel merci beaucoup F6bes

  21. #17
    f6bes

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Bjr à toi,
    Un ILS et un aimant et t'as des "impulsions".
    Reste plus qu'à déterminer à quel "niveau" (nombre) d'impuilsion tu enclenches l'éolienne.
    Le bete bic sans gros programme fait cela.
    4 lignes de code et ça roule.
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  22. #18
    Zig38

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Citation Envoyé par Aelfric Voir le message
    Bonjour,

    Je vois où tu veux en venir MiGaNuts mais il me semble que la solution du variateur semble inévitable car même si on baisse au minimum les résistances grâce aux couplages comme tu essayes de le démontrer, je pense que l'éolienne ne démarrera toujours pas....

    Par exemple pour symboliser la chose j'ai une balance, un coté représente mon éolienne, l'autre coté représente ma résistance.

    Je place l'énergie produite par mon éolienne qui est de 0 sur un plateau et ma résistance (on va la prendre avec un couplage par exemple) qui est déjà près calibré à 400W sur l'autre. C'est comme si je soulevais 4kilos avec la pensée (que la force soit avec toi )

    En bref je ne pense pas que même en triphasé la solution soit possible, le shuntage de ce variateur me semble non réalisable, peut être penser à un accumulateur d'énergie mais cela reviendrai à prendre des batteries au final et la je ne peux envoyer n'importe quelle tension dedans

    Merci tout de même d'apporter un peu de votre temps à mon étude/projet

    ps: l'éolienne est monophasée
    Bonsoir,

    Ce raisonnement me semble faux.

    P = RI² tout le monde le sait. ou si tu préferre = U²/R
    P = la puissance absorbée par la résistance.

    Dans ton exemple de balance, si tu place 0 d'un coté, que se soit 0V ou 0A, alors de l'autre côté, la puissance absorbée serra = R0² ou 0²/R c'est à dire 0.

    La résistance ne demandera pas plus de puissance que ne peut en fournir l'éolienne si la résistance est bien calibrée.

    A+

  23. Publicité
  24. #19
    MiGaNuTs

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Tu nous as toujours pas dit a quoi tu les destine tes résistances chauffantes.

    Pour ma part je ne suis pas totalement satisfait par le système que je propose, car je trouve les marches entre les différentes combinaisons possibles pas assez progressives, mais je trouve le concept intéressant.

    En fait il faudrait augmenter le nombre de groupes de résistances, mais ça a l'inconvénient d'augmenter aussi beaucoup le coût a force.


    Tu dit que ton éolienne srt du monophasé,

    mais elle sort du mono au cul de l'alternateur, ou au cul de l'onduleur ?

    Des alternateurs de 3 KW en monophasé, je sait pas s'il en existe beaucoup (mais j'avoue que je ne connais pas bien la question), ca commence a être du beau matos déjà, pas de l'alternateur de groupe électrogène pas cher de chez castovana.


    ps : mon système il y'a rien qui t'empêche de déconner toutes les résistances pour permettre a l'éolienne de prendre de l'élan.

    tu peut aussi utiliser un anémomètre pour choisir la puissance de résistances adaptée en fonction de la vitesse du vent.

  25. #20
    f6bes

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Citation Envoyé par MiGaNuTs Voir le message
    Tu nous as toujours pas dit a quoi tu les destine tes résistances chauffantes.

    mais elle sort du mono au cul de l'alternateur, ou au cul de l'onduleur ?
    Bjr à toi,
    Voir message #4 :"..je compte chauffer tout simplement de l'eau.."

    Il a dit qu'il ne voulait PAS d'onduleur donc (projet) y a en pas !
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  26. #21
    MiGaNuTs

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    En fait en monophasé c'est limite encore plus simple qu'en tri, j'y avais pas pensé plus tot car j'ai vraiment pas l'habitude de raisonner en mono

    méthode 1, la version tordue : tu mets x résistances en série, et tu les shunt une a une pour augmenter progressivement la puissance de chauffe de ton installation. tu peut même organiser une sorte de "rotation" de manière a ne pas chauffer toujours avec les mêmes et donc répartir le vieillissement (recyclage du vieux principe du démarrage statorique)

    méthode 2 : tu les commande individuellement. plus tu mets de résistances en // sur ton éolienne, et plus tu as de puissance de chauffe.
    La aussi tu peut organiser une rotation des résistances en service.


    Le tout toujours asservi a un anémomètre, ou alors peu être plus simplement juste en mesurant la tension de sortie de l'alternateur. (plus simple au niveau de la mesure d'information, mais plus chiant au niveau de la logique de commande)

  27. #22
    Aelfric

    Re : résistance avec tension variable et inconnue

    Bonjour,

    Après avoir fais quelques petits calculs j'en suis malheureusement arrivé à un taux beaucoup trop inférieur (de l'ordre de 10%) pour un chauffage la vitesse de rotation de l'éolienne n'étant pas un moteur, celle ci est variable et donc sur les 80% de rendement déjà profitable je n'en prends que 10% soit 8% au final, il vaut mieux dans ces conditions passer sur de l'énergie solaire .....

    Je vous remercie pour vos réponses à la fois rapides et très bien expliquées et dommage que le système ne soit pas plus rentable, il aurait pu être exploité.

    Bonne continuation dans vos recherches,

    Cordialement, Aelfric.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. chuter la tension avec resistance
    Par electrosoudure dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/10/2008, 22h20
  2. Résistance variable avec MOSFET
    Par BigBulle dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 01/03/2008, 08h25
  3. Commander un servomoteur avec une tension variable 0-5V
    Par Nikko485 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/12/2007, 15h40
  4. { Alimentation Variable En Tension Et EN Courant Avec Affichage }
    Par ghetto-boyz dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/04/2007, 21h50
  5. Tension variable 0-1V DC avec un PWM
    Par joop@gp dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/09/2005, 09h33