Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 44 sur 44

relation eleve/prof



  1. #31
    shokin

    Re : relation eleve/prof


    ------

    Pour ma part, je pense que l'adresse électronique aurait suffi. Elle permet d'envoyer des fichiers attachés (cours, théories, exercices, suppléments de matière, etc.). Le téléphone n'est pas vraiment fait pour cela.

    Après, pour la lecture des fichiers mis à disposition des élèves, tu peux leur suggérer de commencer par les lire entre eux, de s'entraider entre eux, histoire aussi de ne pas te surcharger. Ensuite, s'ils/elles ont des questions sur la matière, tu peux définir avec eux les heures scolaires (ou extra-scolaires) où vous en discuterez.

    Quant à son "amour" pour toi, discutes-en avec lui, sois claire et ferme. Discute aussi avec d'autres collègues. Comment réagirais-tu si tu n'étais pas enseignante ?



    Shokin

    -----
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  2. #32
    Thibaut42

    Re : relation eleve/prof

    Citation Envoyé par mary87 Voir le message
    Salut a tous,
    je suis une jeune prof de chimie au lycée (j'ai 23ans) et mes rapport avec mes eleves sont plutot cool je veux pas me la jouer a la dur donc je les appels par leur prenoms , ils ont mon numero de telephone surtout les terminals si il comprennent pas un truc pendant leur revisiona ils m'appellent et on se retrouve au lycée mais mon probleme c'est que j'ai quelques eleves qui ont mon msn je discute avec eux normal mais il y'a un eleve en particulier qui me tracace il m'a dis qu'il était amoureux de moi je vous cache pas que j'ai était géné mais j'ai essayé d'avoir une reaction zen je lui dis que peut etre tu m'apprecie et puisque t'es en plein adolescence tout s'emplifie en toi mais il insiste a m'envoyer des e mail en me disant qu'il est fou amoureux de moi alors ma question que faire devant ce genre de situation et est ce que je dois etre plus distante avec mes eleves.
    Bonjour,

    Comme certains le pensent, je pense aussi qu'il n'aurait pas fallu aller aussi loin que le numéro de téléphone. MSN je trouve ça limite également.

    On peut avec des rapports cool, appeler ses élèves par leur prénom, mais je pense que c'est bien de conserver le cadre de la classe. Tu restes un enseignant.
    Les mails sont une très bonne façon de communiquer et permettent de conserver ce cadre en ajustant son langage.

    Pour ce qui est de l'élève qui aurait des sentiments pour toi, deux possibilités:
    1) c'est une "provocation", un jeu pour te mettre mal à l'aise en profitant de ce "rapport de confiance" que tu as voulu instaurer.
    Ca risque de ne pas être facile de s'en rendre compte

    2) ce sont de réels sentiments et il faut en être respectueux, dans ce cas la, essaye de lui dire que le contexte ne s'y prête pas et que tu as une vie affective personnelle. Essaye d'être ferme.

  3. #33
    remace

    Re : relation eleve/prof

    bonjour,
    je suis moi aussi éleve (1re année post-prépa d'école d'ingénieurs), mais je veux bien donner moi aussi mon avis.

    pour ce qui est de la proximité avec les éleves, il en faut c'est indéniable, mais trop c'est trop, et il faut bien marquer la limite au début de l'année, quitte à être plus sévère le temps de cerner chaque élève, puis le groupe dans son entité. un prof trop "ami" avec les éleves aura plusieurs problèmes dans le travail: éleves pas vraiment motivés a apprendre la matière si le cours est pas très clair, enfin voilà quoi.
    au lycée j'avais seulement le mail de la prof de philo. (et encore je l'ai jamais noté, étant donné le coefficient dans la note du bac qui était assez ridicule, au vu des autres coefficients). et ca a été largement suffisant. maintenant en école d'ingénieurs j'ai les mails "école" de tous les profs et accès aux numéros de téléphone des responsables de matières, en cherchant un peu sur internet. De toute facon si l'objet mal compris doit être compris assez rapidement pour que la communication instantanée (msn, facebook, téléphone, etc...) soit inévitable, c'est déjà trop tard. pour ce qui est du téléphone tu peux éventuellement le donner au moment des révisions en terminale, c'est à dire un mois et demi maximum avant la fin, pour être disponible, un peu comme certains profs font pour les agrégations (j'ai un prof de maths quand j'étais en prépa qui disait qu'il faisait des weekends entiers de maths au téléphone, pour ses éleves aux agregs)

    pour le garçon qui t'envoie des mails, tu le convoque, discretement si possible, et vous en parlez sérieusement "entre quatre zyeux", et tu lui explique pourquoi c'est impossible. au besoin, pour te rassurer tu demade a quelqu'un d'au courant qu'il soit juste dans la salle à côté avec la porte ouverte et qu'il agisse en cas de problème (genre la salle de préparation à coté d'une salle de TP, enfin voilà quoi...)

    sinon ben pour t'habiller, moi je pense pas qu'il y ait de grosses contraintes, tant que ta jupe dépasse de ta ceinture par en bas
    non sans déconner "jeans converse chemise" c'est déjà bien, juste qu'il vaut mieux rester sobre quoi: pas de décolleté trop plongeant ni de vêtements trop moulants, de jupe ou robe trop courte, de string qui remonte de manière trop ostentatoire, enfin s'habiller normalement quoi, mais en sobre. hésite pas pour ca a mettre des vetements qui te vieillissent un peu, ca marquera un peu la différence entre toi et tes éleves. de là ben voilà tout ce que j'ai pensé de tout ca.

  4. #34
    ventilopomme

    Re : relation eleve/prof

    Bonjour
    je me pose une question , est que les étudiants se déconcentrent plus vite quand ils ont une jeune prof s'habillant sexy par rapport aux étudiantes vis à vis d'un beau prof ?
    exclu à jamais du présent

  5. #35
    Thibaut42

    Re : relation eleve/prof

    Citation Envoyé par ventilopomme Voir le message
    Bonjour
    je me pose une question , est que les étudiants se déconcentrent plus vite quand ils ont une jeune prof s'habillant sexy par rapport aux étudiantes vis à vis d'un beau prof ?
    Je pense que ça dépend des individus....

    J'ai vu des gens bien plus s'intéresser "parce que la prof était bien". Participer, s'intéresser pour faire bien.

  6. #36
    ventilopomme

    Re : relation eleve/prof

    du style pour lui faire plaisir et qu'elle me remarque je vais avoir de bonnes notes etc , aprés tout s'il faut cela pour que certains ou certaines travaillent
    je verrais bien (je rigole) les futurs profs obligés d'etre selectionnés par une agence de mannequin
    exclu à jamais du présent

  7. #37
    gatsu

    Re : relation eleve/prof

    Citation Envoyé par mary87 Voir le message
    je vois que j'ai lancer un debat...je tien a signaler que j'ai donner mon numero de telephone aux eleves de classe d'examen ceux qui passeront le bac car l'arret des cours a était declarer un mois avant le bac,et le bac c'est demain donc pendant ce mois il y'a pas mal d'eleves qui m'ont contacter lorsque qu'ils ont rencontraient quelques petites difficultés lors de leurs revisions maintenant la betise que j'ai faite c'est de donner mon msn je me rend compte que cela n'etait pas necessaire mais comme on dis c'est en faisant des erreurs qu'on apprend ; on ce qui concerne l'ecole des années 50 en cette epoque mon pays était en guerre donc il y avait presque pas d'ecole(c'est pas un exemple a suivre) je vous remercie pour vos conseils et j'apprécie votre contribution pour m'aider a mieux m'integrer dans ce domaine comme je l'est deja dis j'ai eu une formation d'industrielle donc l'enseignement et un monde qui m'est un peu inconnu mais j'essaye de faire de mon mieux car partager son savoir n'est pas une chose facile j'espere que je saurais relever le defis...
    Salut,

    Au delà des aspects techniques et légaux prof/élève et cie tu en penses quoi toi de sa déclaration à ton élève ?

    Sinon, je pense que tu peux t'habiller comme tu veux ça fait partie de ta personnalité (évidemment si tu viens en mini-jupe tous les jours ça va finir par en déconcentrer quelques uns) mais sinon un jean, t-shirt je ne vois pas où est le problème, il faut être bien dans ses baskets comme on dit.

    Le fait de donner son adresse e-mail ou une adresse e-mail dédiée me semble judicieux. Tout le monde n'apprend pas à la même vitesse notamment parce que la façon de présenter les choses peut ne pas être pertinente pour certains.

    Pour le numéro de tel portable c'est un peu too much en effet mais surtout parce que, selon moi, il aurait été plus sûr de prendre un autre telephone dédié au étudiants et/ou deuxièmement préciser les horaires auxquels les élèves peuvent te contacter sous peine de tomber sur ton répondeur.

    J'ajouterai que mon opinion sur la pédagogie en général est qu'il y a des phases d'enseignement mais aussi des phases personnelles qui font intervenir le travail de l'élève...en étant joignable tout le temps j'aurai peur de servir de joker à la moindre petite incompréhension ce qui n'est pas favorable à l'apprentissage.

    En ce qui concerne le tutoiement et le vouvoiement, je n'ai pas d'opinion réellement définitive sur la question à part le fait que lorsque j'enseignais je vouvoyais mes étudiants pour des histoires de respects mutuel et de distance (un étudiant est habituellement sensé vouvoyer son prof et du coup si le prof tutoie ça fait un déséquilibre). Pour la petite histoire, un collègue à moi tutoyait ses élèves et se laissait tutoyer et s'est retrouvé avec une étudiante qui voulait sortir avec lui (au delà de la difference de sex appeal potentielle, je souligne que pour ma part cela ne m'est jamais arrivé et je pense que le vouvoiement n'y est pas forcément étranger).

    Après, le prof comme l'élève peuvent tutoyer en principe mais j'ai dans l'idée que le prof perd un peu son autorité, à la fois d'encadrement et aussi d'enseignement...mais j'imagine que ça dépend des classes.

    En même temps je me dis qu'en anglais par exemple, il n'y a pas de tutoiement et de vouvoiement et a priori ça marche quand même...il faudrait voir les stats du nombre de prof qui se font draguer par leurs élèves en fonction de la langue utilisée.
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  8. #38
    gatsu

    Re : relation eleve/prof

    Citation Envoyé par ventilopomme Voir le message
    du style pour lui faire plaisir et qu'elle me remarque je vais avoir de bonnes notes etc , aprés tout s'il faut cela pour que certains ou certaines travaillent
    je verrais bien (je rigole) les futurs profs obligés d'etre selectionnés par une agence de mannequin
    Ba c'est clair qu'à la fac avoir un/une prof de TD sexy ça fait venir du monde .
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  9. #39
    shokin

    Re : relation eleve/prof

    Citation Envoyé par ventilopomme Voir le message
    du style pour lui faire plaisir et qu'elle me remarque je vais avoir de bonnes notes etc , aprés tout s'il faut cela pour que certains ou certaines travaillent
    je verrais bien (je rigole) les futurs profs obligés d'etre selectionnés par une agence de mannequin
    Il y a quand même des élèves qui s'intéressent à la matière-même (certes, pas forcément toutes les branches à la fois), garçons ou filles.



    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  10. #40
    ventilopomme

    Re : relation eleve/prof

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    Il y a quand même des élèves qui s'intéressent à la matière-même (certes, pas forcément toutes les branches à la fois), garçons ou filles.
    Shokin
    s'ils s'intéressent à la matière forcément ils creusent en plus de ce qu'ils ont vu dans le cours donc si en plus la/le prof est jolie/joli
    exclu à jamais du présent

  11. #41
    ventilopomme

    Re : relation eleve/prof

    Citation Envoyé par gatsu Voir le message
    En même temps je me dis qu'en anglais par exemple, il n'y a pas de tutoiement et de vouvoiement et a priori ça marche quand même...il faudrait voir les stats du nombre de prof qui se font draguer par leurs élèves en fonction de la langue utilisée.
    Oui mais bon si les etudiants en question ne sont pas mature sur le plan intellectuelle et ben leurs sens peuvent leur faire faire des bétises
    exclu à jamais du présent

  12. #42
    gatsu

    Re : relation eleve/prof

    Citation Envoyé par ventilopomme Voir le message
    Oui mais bon si les etudiants en question ne sont pas mature sur le plan intellectuelle et ben leurs sens peuvent leur faire faire des bétises
    Oui enfin dans l'histoire racontée je ne vois pas où est le manque de maturité (faudrait déjà définir ce qu'être mature veut dire).

    L'élève qui frôle l'age adulte légal et qui flache sur une fille qu'il trouve très jolie, intelligente et j'en passe, je ne vois pas en quoi cela signale un manque de maturité.

    On pourra me parler de maturité sociale, que l'élève doit connaitre sa place par rapport à son/sa prof patati patata mais tout cela n'est que convention. Et conformer ou non ses sentiments à des conventions sociales n'est pas une pathologie que je sache (après ne pas être capable de conformer ses sentiments ou les actes qu'ils engendrent à des conventions légales est un tout autre type de problèmes).

    Si ce n'est pas une blague (il y a un épisode de friends où Ross se fait avoir comme ça) et que ce gars ressent vraiment quelque chose pour sa prof, on va quand même pas aller lui faire voir un psy.
    Je pense qu'il doit tout simplement se prendre un rateau si l'auteur du fil n'est pas intéressée pour une raison ou une autre (légale ou de gout ou de morale).
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  13. #43
    TorkT

    Re : relation eleve/prof

    Citation Envoyé par ventilopomme Voir le message
    cela dépend de la proviseur
    un peu de proximité oui cela fait pas de mal
    et il faut surtout pas en tant que prof se prendre comme un être à part car bien souvent cela tient plus du recitant que du sachant a moins que certains publient des travaux de mathématiques
    tu peux tres bien t'habiller comme les eleves c pas un probleme cela devient un probleme quand ils ne pensent plus qu'a toi plutot qu'au contenu du cours mais des fois les cours sont vides de chez vides ....
    si on peut chatter mais avec un msn a part il faut vivre avec son temps et se dire qu'on est plus dans les années 50
    non le professeur est pas un éducateur c'est pas son role c'est le role des parents , son but est de dispenser de la connaissance (et encore c pas facile ).
    alors je vais me faire mon réac
    tout le monde en uniforme
    extinction des feux dans 10 minutes
    Merci de redire ce que j'dis ^^ Sinon quel que soit ton proviseur t'as eu un de leurs numéros ? Si oui j'me tais =)

  14. #44
    ventilopomme

    Re : relation eleve/prof

    bah tais toi
    exclu à jamais du présent

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Actu - Un prof robot pourra voir quand son élève s'ennuie...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/11/2013, 15h09
  2. Les élève dans le supérieur ont-ils en moyenne un QI plus élevé?
    Par Tellur dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/05/2010, 15h11
  3. J'ai raison ou PAS ? Eleve contre prof!
    Par Californication dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 28/03/2010, 14h04
  4. relation d'ordre, relation d'équivalence
    Par sensor dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 9
    Dernier message: 24/09/2006, 21h47
  5. Prépa AGREG ou thèse:prof ou prof-chercheur ?
    Par el_boucher dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/07/2006, 14h41