Répondre à la discussion
Page 4 sur 8 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 238

OGM : un autre point de vue



  1. #91
    Ryuujin

    Re : Ogm : un autre point de vue

    La protéine BT est modifiée génétiquement avant d’être inclus dans la plante GM. Pourquoi ? Pour quelle raison l’appel t’on encore protéine Bt dans ces conditions ?
    non, c'est la plante qui est modifiée, pas la toxine BT qui est la même que celle produite par la bactérie initiale ( fait vérifié, sinon elle risquerait de ne plus être active ).
    Attention, le BT n'est pas une protéine, mais un assemblage de protéines sous la forme d'un cristal qui ne se dissocie qu'à un pH basique si mémoire est bonne.



    contenaient des concentrations cinq fois plus élevées de la toxine Bt que les eaux de drainage et les sédiments environnant les terres agricoles"
    Démostène, un peu de finesse que diable, tu devrais ben te douter que si je pose la question, c'est probablement que je pointe quelque chose qui foire.

    "5 fois plus", c'est bien joli, mais si le taux de toxine BT des eaux de drainages est quasi nul, 5 fois plus, non seulement c'est pas difficile, des traces de BT suffisent, mais en plus ça reste quasi-nul.



    "les racines du maïs Bt transmettent carrément la séquence génétique à d'autres bactéries du sol qui sécrètent à leur tour l'insecticide Bt, explique le professeur de Bordeaux.
    ça, c'est de la pure science fiction ; si les transferts de gènes végétal/bactérie étaient si faciles, on aurait même pas besoin de se casser la tête à faire des OGM : ils se feraient tout seuls comme des grands à court terme.


    Il faut être vraiment borné pour croire que les gens sont dans un seul et unique domaine et que leur compétences ne vont pas au delà de leur spécialité !
    désolé, mais moi, la science infuse, j'y crois pas ; pour au point dans un domaine, il faut travailler dans ce domaine, ce qui n'est pas le cas de cet auteur dont pas une seule citation ne porte sur de la génétique.

    En outre, cette histoire bidon d'ADN qui suinte par les racines pour aller direct chez des bactéries qui le codent en masse, ça ne laisse pas grand doute sur le niveau de ce Mr en la matière.

    -----


  2. Publicité
  3. #92
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Salut,
    La question s'adressait à Yoyo, c'est son avis à lui que j'interpelle.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  4. #93
    piwi

    Re : Ogm : un autre point de vue

    les scientifiques ont observé que les sédiments puisés dans le Saint-Laurent [à l'embouchure du Richelieu] contenaient des concentrations cinq fois plus élevées de la toxine Bt que les eaux de drainage et les sédiments environnant les terres agricoles", précise Jean-François Narbonne. Une telle accumulation dans le Saint-Laurent porte à croire que "les racines du maïs Bt transmettent carrément la séquence génétique à d'autres bactéries du sol qui sécrètent à leur tour l'insecticide Bt, explique le professeur de Bordeaux. Ou peut-être que la granulométrie particulière des sédiments du Saint-Laurent retient mieux la séquence codante
    Je pense que ce que veut dire Yoyo est qu'il n'y a pas de secretion de séquence codante dans la nature. Une cellule n'est pas une usine qui produit des séquence d'ADN et qui les secrete comme une protéine. C'est n'importe quoi.
    Ensuite quand bien même, il ne suffit pas d'être une séquence codante pour que les bactéries puissent les capter et les produire à leur tour. Quand on fait de la transgénèse, on ne se contente pas de déposer la séquence codante dans le milieu et d'attendre. Là encore c'est n'importe quoi!

    Donc si le constat n'est pas à priori à remettre en doute, l'explication qui est donnée ici du phénomène est bien farfelue. L'auteur l'a il rédigé comme cela? Personnellement j'en doute un peu. La confusion entre la proteine (BT) secretée et la séquence codante (l'ARNm? Le gène?) est patente. Ainsi je comprends la dernière phrase comme posant la question de savoir si les sédiments retenait plus le BT (et non pas le gène ou l'ARNm) qu'ailleurs.

    Cordialement,
    piwi

  5. #94
    Yoyo

    Re : Ogm : un autre point de vue

    salut

    Voila piwi et ryuujin ont tout dit
    Piwi a plus detaillé sa pensé, mais il resume tres bien ce que je pense. Il y a trop de confusions et d'erreurs "basiques" dans les propos rapportés pour prendre cette explication au sérieux.


    Yoyo

  6. #95
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Salut,
    Et bien je vais voir si le journaliste qui a pondu l'article veut bien répondre, et éventuellement demander des explications au Professeur Narbonne, toujours si il veut bien répondre aux questions d'un quidam.
    En effet, il me semble bien que le journaliste (?) ait confondu la séquence et la toxine. A priori, je ne pense pas qu'un professeur aussi réputé pour son sérieux ait pu commettre une si grossière erreur.


    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  7. #96
    Listo

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Ces déclarations datent de 2001, pas facile de revenir sur tout ça.
    Par contre, après six ans on doit en savoir un peu plus sur ce phénomène, si phénomène il y a. Comme je l'ai déjà dit, " cinq fois plus " en soi cela ne signifie pas grand chose.

  8. Publicité
  9. #97
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Citation Envoyé par Listo Voir le message
    Ces déclarations datent de 2001, pas facile de revenir sur tout ça.
    Par contre, après six ans on doit en savoir un peu plus sur ce phénomène, si phénomène il y a. Comme je l'ai déjà dit, " cinq fois plus " en soi cela ne signifie pas grand chose.
    Salut,
    J'ai écrit à la journaliste rédactrice de l'article en question, et en cherchant son adresse, j'ai trouvé son CV, :
    "Gravel, Pauline

    Après une maîtrise en neurologie, un baccalauréat en danse et musique et une formation en éducation, elle démarre une carrière de journaliste scientifique. À titre de contractuelle, Pauline Gravel est appelée à travailler sur des séries documentaires pour la télévision, à la mise sur pied de sites web et d'activités à vocation muséologique. Elle écrit aussi régulièrement pour diverses publications de vulgarisation scientifique québécoises et françaises...."

    Ca pourrait bien expliquer certaines choses, elle n'est pas spécialiste du tout en génétique et les propos du professeur J.F. Narbonne pourraient bien avoir été mal interprêtés et mal reportés.

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  10. #98
    Ryuujin

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    La question s'adressait à Yoyo, c'est son avis à lui que j'interpelle.
    @+
    il y a les messages privés pour cela, sur un forum, chaque question est publique.


    Ca pourrait bien expliquer certaines choses, elle n'est pas spécialiste du tout en génétique et les propos du professeur J.F. Narbonne pourraient bien avoir été mal interprêtés et mal reportés.
    oui, ça parait plus que probable.

    As tu déjà contacté Mr Narbonne pour lui demander un éclaircissement ?

  11. #99
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Salut,
    J'ai reçu la réponse de la journaliste: elle n'a pas conservé les enregistrements de la conférence, c'est trop ancien.....
    Par contre, on retrouve d'autres informations en cherchant bien : Mais ce n'est pas aisé !
    Voilà donc les ref. et liens ainsi que des extraits me paraissant pertinents :

    "Release of Bacillus thuringiensis (BT) endotoxin (CRY1AB) gene and protein from BT-corn fields and BTinsecticide
    spraying in the St Lawrence river area.


    http://www.afssa.fr/ftp/colloques/ogm1/03.pdf

    De la salle
    Avez-vous des précision sur l’accroissement des proportions de toxine Bt dans le Saint-Laurent :
    comment la substance a été identifiée, quantifiée et qu’entendez-vous par synthèse in situ de la toxine
    Bt?
    JF.NARBONNE
    Je vous renvoie à la synthèse publiée dans la revue Environnement Canada. Les auteurs ont établi
    différentes hypothèses pour expliquer l’existence de quantités importantes de toxine Bt dans les sols
    et les sédiments. Il s’agit d’une étude parmi d’autres, présentée avant sa publication, lors d’un récent
    congrès à Québec. Je pourrai vous transmettre cette publication si vous le souhaitez.


    http://www.mindfully.org/GE/GE3/Bt-S...GagneDec01.htm

    « Further studies are planned to determine whether these levels change two weeks after pollenization and to detect the presence of the endotoxin gene in the environment »

    “It is interesting to observe that sediments in the St. Lawrence River contain high levels of the toxin. This could be explained by 1) other sources of -endotoxin exist contaminating this system or 2) amplification of -endotoxin occurring in the environment …
    Future studies are planned to collect water and sediment/soil samples two weeks after pollenization of corn to determine whether Bt-corn releases the -endotoxin gene and protein into the aquatic environment.
    It was reported that the roots of Bt-corn release the -endotoxin in soil (Saxena and Stotzky, 2000) and that plasmid DNA could be retained in the clay component in soils and serve as a repository for Bt-DNA (Stotzky, 2000). This could increase the likelihood of horizontal gene transfers to other bacteria (Gonzalez et al., 2000) or other non-target organisms.”

    Gonzalez, J. M., Barbara, J. B. and Carlton, B. C. 1982. Transfer of Bacillus thuringiensis plasmids coding for endotoxin among strains of B. thuringiensis and B. cereus. Proc. Natl. Acad. Sci. USA 79: 6951-6955.
    Saxena, D. and Stotzky, G. 2000. Insecticidal toxin from Bacillus thuringiensis is released from roots of transgenic Bt corn in vitro and in situ. FEMS Microbiol. Ecol. 33: 35-39.
    Stotzky, G. 2000. Persistence and biological activity in soil of insecticidal proteins from Bacillus thuringiensis and of bacterial DNA bound on clays and humic acids. J. Environ. Qual. 29:691-705."

    Il semble donc qu'il y ait possibilité de transfer horizontal du gène Bt et que ce fait soit connu des scientifiques et relachement de toxine dans le sol par les racines se produit. ( sans que je sache encore exactement comment.)

    Voili voilà
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  12. #100
    Yoyo

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Salut

    Ca confirme en effet que les propos que tu rapportais plus haut n'avaient pas de sens. C'est la toxine qu'on retrouve dans l'environement pas la sequence codante.
    Parmi les ref que tu donnes, c'est quand meme bete, la seule interessante (Stotzky, 2000) n'est pas disponible... c'est ballo!

    Yoyo

  13. #101
    piwi

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Salut,

    La réponse est assez eclairante sur ce qui c'est passé manifestement, et aussi sur la question qui vous interesse.

    voyez:
    and that plasmid DNA could be retained in the clay component in soils and serve as a repository for Bt-DNA (Stotzky, 2000)
    Ref: Stotzky, G. 2000. Persistence and biological activity in soil of insecticidal proteins from Bacillus thuringiensis and of bacterial DNA bound on clays and humic acids. J. Environ. Qual. 29:691-705.
    http://www.blackwell-synergy.com/doi...2000.tb00724.x

    A aucun moment dans l'abstract ou dans l'intro du papier il n'est fait mention d'un plasmide. En revanche ce qui est dit reprend ce que je suggérais comme interprétation, à savoir que la plante relargue du BT dans le milieu. Le papier parle des conséquences. Je n'ai pas pris le temps de le lire en entier, donc je n'en dirai pas plus.

    Il y a d'ailleurs quelque chose de curieux à parler d'un plasmide. En principe, la plante ne peut pas produire de plasmide. La cellule qui l'a recu ne peut pas non plus l'amplifier vu qu'il n'y a pas d'origine de réplication eucaryote dedans. Je ne suis toujours pas spécialiste de la transgénèse végétale mais sur le principe ca ne colle pas.

    Cordialement,
    piwi

  14. #102
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    Salut

    Ca confirme en effet que les propos que tu rapportais plus haut n'avaient pas de sens. C'est la toxine qu'on retrouve dans l'environement pas la sequence codante.
    Parmi les ref que tu donnes, c'est quand meme bete, la seule interessante (Stotzky, 2000) n'est pas disponible... c'est ballo!

    Yoyo
    Salut,
    Sory, à partir du moment ou la séquence codante peut être transmise par le polen, on peut la retrouver dans l'environement.
    Et :"Further studies are planned to determine whether these levels change two weeks after pollenization and to detect the presence of the endotoxin gene in the environment "
    On le soupçonne, pour le moins.
    Plus les travers dûs aux bactéries du sol.
    Ca fait quant même beaucoups d'indices en faveur de la possibilité de dissémination.
    Certe, ce n'est sans doute pas au niveau que citait la journaliste, elle aura sans doute voulu faire un effet en tronquant ou en interprêtant mal les paroles de J.F. Narbonne.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  15. Publicité
  16. #103
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Salut,
    Pour la réf.
    http://md1.csa.com/partners/viewreco...&setcookie=yes

    C'est aussi balot !
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  17. #104
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Salut,
    L'origine du fameux " cinq fois plus" se trouve sans doute là :
    http://abstracts.co.allenpress.com/p...ment/?ID=55252

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  18. #105
    piwi

    Re : Ogm : un autre point de vue

    C'est curieux que vous mainteniez ainsi cette position.
    Je ne suis pas d'accord avec cette histoire de transfert horizontal sur la base que vous indiquez.

    Comment le justifiez vous? Ce que l'on voit c'est qu'il y a eu une erreur d'interprétation manifeste d'un papier. On parle de transfert de plasmdie et la reference qui y renvoit n'en parle pas. L'idée est celle d'une secretion de la toxine dans l'environnement, pas de la sequence codante (et puis on ne sait toujours pas ce que vous entendez pas séquence codante je vous le rappelle.)
    Le papier de Gonzales (daté de 1982 ou 2000?) ne parle pas d'un transfert horizontal entre plante et bactérie mais bien entre de deux souches de bactéries. C'est différent et pas très nouveau.
    Les deux autres papiers se bornent à parler de la protéine BT.
    Rien n'etaye donc cette idée d'une secretion de plasmides libres allant transformer des bactéries.

  19. #106
    Yoyo

    Re : Ogm : un autre point de vue

    SAlut

    Je suis tout a fait d'accord avec Piwi. Le transfert de gene bacterie-bacterie n'a rien d'extraordinaire et est connu depuis longtemps.
    Le gene crya1 codant une des toxines Bt est intégré dans un des chromosomes de la plante, il n'y a aucune chance que ce gene soit alors spécifiquement exisé et sécrété par "jenesaisquelmoyen" dans le sol...
    Si c'etait le cas, cela signifierait que c'est aussi le cas pour tous les autres gènes de la plante... du grand n'importe quoi!
    Merci pour la reference de ton message 103, mais je ne veux pas me contenter d'un résumé, je voudrai avoir acces a l'article en entier afin d'evaluer les données permettant d'avancer que le gene en question se trouverai sur un hypothetique plasmide (qui apparait comme ca?) et qui enplus serait sécrété dans le sol...

    En particulier il me semblera interessant de determiner comment ils distinguent le gene provenant de la plante, et celui provenant des bacteries du sol (je rappelle quand meme que B. thuringiensis est une bactérie que l'on trouve dans le sol, et pas besoin d'aller au canada, meme a paris c'est le cas).
    YOyo

  20. #107
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    SAlut
    ...
    En particulier il me semblera interessant de determiner comment ils distinguent le gene provenant de la plante, et celui provenant des bacteries du sol (je rappelle quand meme que B. thuringiensis est une bactérie que l'on trouve dans le sol, et pas besoin d'aller au canada, meme a paris c'est le cas).
    YOyo
    Salut,
    Je n'en sais rien, mais il semble que l'argument soit quantitatif, suivant que le maïs OGM est présent ou non, les quantités sont différentes.

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  21. #108
    alcyon1

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Quand on débat d'un sujet emblèmatique comme les OGM, sur des points de détails, on peut toujours trouver des arguments qui se retournent contre le contradicteur, qui dévalorisent et banalisent le "point d'ombre".

    C'est l'approche classique concernant également l'énergie nucléaire : ses partisans vous répondront que "la radioactivité est d'abord naturelle", que les rejets radioactifs dûs aux centrales sont "insignifiants par rapport à la radioactivité ambiante" (tout en oubliant au passage la part des milliers d'essais atmosphériques militaires sur celle-ci), etc. Ces assertions sont exactes, il n'empêche qu'on a de solides arguments pour s'opposer à l'énergie nucléaire, tout simplement parce que ce qui était considéré comme "très improbable" l'a été, et risque de l'être à nouveau (vu les moult centrales vieillissantes de part le monde et les imprévus toujours possibles : cf Forsmark). Sans parler des déchêts nucléaires, toujours pas transmutés (voeu pieux).

    Pour en revenir aux OGM, ils s'inscrivent dans la ligne de l'appropriation du vivant par les entreprises transnationales, et de l'empêchement pour les paysans de produire/partager/s'échanger leurs propres semences. Bref, d'une agriculture toujours plus industrielle, toujours plus dépendante. Ce n'est donc pas par hasard que l'opposition aux OGM a débuté dans le monde paysan, pour s'étendre ensuite à l'ensemble de la société civile.

    On aurait tendance sur ce site à considérer uniquement le côté biologique de l'affaire (perturbation du génome, nouvelles protéines intérférant avec d'autres, transferts de gènes, etc), que l'on peut effectivement minimiser.

    Cependant, il faut comprendre que les OGM dépassent le cadre purement biologique, et qu'une vision géo-économique, sociale, environnementale, écotoxicologique est nécessaire.

    Pour ma part, je préfère écouter les discours de scientifiques comme JM Pelt, J. Testart, JP Berlan, GE Seralini, A. Jacquard, C. Velot, PH Gouyon pour conforter mon rejet des OGM, plutôt que celui des formatés par les sirènes des biotechnologies et les volontés d'hégémonie de transnationales #####

    Les OGM ne sont pas un débat de biologie, mais de société.
    Dernière modification par Yoyo ; 17/01/2007 à 12h03. Motif: suppression des noms des sociétés

  22. Publicité
  23. #109
    Yoyo

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Citation Envoyé par alcyon1 Voir le message

    On aurait tendance sur ce site à considérer uniquement le côté biologique de l'affaire (perturbation du génome, nouvelles protéines intérférant avec d'autres, transferts de gènes, etc), que l'on peut effectivement minimiser.
    On repond simplement aux critiques. Si on ne veut pas d'un debat sur l'aspect biologique, tres bien, mais arretons alors d'utiliser cet angle d'attaque pour faire peur a propos des OGM!


    Pour ma part, je préfère écouter les discours de scientifiques comme JM Pelt, J. Testart, JP Berlan, GE Seralini, A. Jacquard, C. Velot, PH Gouyon pour conforter mon rejet des OGM, plutôt que celui des formatés par les sirènes des biotechnologies et les volontés d'hégémonie de
    Les deux discours se valent, les deux etant aussi orientés l'un que l'autre! je ne vois pas pourquoi les detracteurs auraient forcément un regard juste et objectif alors que les autres seraient forcément a la solde de societes multinationales. Il es toujours plus facile de se conforter en ecoutant les personnes qui sont du meme avis que toi, plutot que de reconnaitre qu'objectivement tous les OGM ne sont pas mauvais et surtout pour les raisons avancées.
    Les OGM ne sont pas un débat de biologie, mais de société.
    Alors n'en faison pas un debat de biologie en utilisant de faux arguments pour justifier une position contre! C'est les tenants du "les OGM c'est pas bien" qui assenent des contre vérités qu'il est nécéssaire de contre dire pour montrer qu'un OGM n'est pas une boite noire dans laquelle on ne sait pas ce qu'il se passe...

    YOyo

  24. #110
    piwi

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Les OGM ne sont pas un débat de biologie, mais de société.
    Oui et non.
    Oui parce que tout le monde a le droit d'avoir une opinion et qu'après tout, si personne n'en veut de ces fichus OGM, c'est un choix parfaitement admissible.

    Non, parce que pour que les gens se fassent un avis il faut bien qu'ils sachent de quoi ils parlent. Et c'est là un pan du problème. Les gens ne savent pas de quoi ils parlent et logiquement ils tentent de s'informer. Si bien que le fondement de la reflexion repose sur de la biologie. Le socle du débat c'est la compréhension de la biologie. Qu'on le veuille ou non. Dés lors, il est important d'avoir ce débat de fond, de clarifier les choses.

    Je ne trouve pas normal que certaines personnes puissent ecrire qu'une plante transgénique va relarguer des plasmides recombinants par les racines sans qu'apparament ca ne choque personne. Parce qu'a quoi bon discuter du jugement que l'on doit porter sur la methode OGM si l'on n'en comprend pas à ce point les fondements? C'est toujours le même problème. La biologie c'est difficile et l'on a vite fait de se prendre les pieds dans le tapis.

    Après je suis d'accord que l'on peut discuter la pertinance de la culture OGM (a-t-elle réellement un intérêt?), la façon dont les entreprises se comportent, les implication economiques ect... Si le premier point a sans doute sa place ici, les autres sont hors cadre, ce qui ne signifie pas qu'ils ne sont pas importants!

    Cordialement,
    piwi

  25. #111
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    ...
    il est nécéssaire de contre dire pour montrer qu'un OGM n'est pas une boite noire dans laquelle on ne sait pas ce qu'il se passe...

    YOyo
    Salut,
    Sory à nouveau mais :
    Pas de boite noire ??? Apparement ici personne n'était au courant du relargage de toxine Bt par les racines du maïs OGM dans le sol et tous les inconvenients qui y sont liés. Pourtant, certains intervenants se prétendent spécialistes...
    La transparence et la libre information totale de tout à chacun, c'est ça qui manque le plus aux OGM. ce ne sont jusqu'à présent que des "produits baclés" dont on connais trop peu pour les disséminer dans la nature.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  26. #112
    Yoyo

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Sory à nouveau mais :
    Pas de boite noire ??? Apparement ici personne n'était au courant du relargage de toxine Bt par les racines du maïs OGM dans le sol et tous les inconvenients qui y sont liés. Pourtant, certains intervenants se prétendent spécialistes...
    Non ca n'est pas une boite noire! tu parles de tous les inconvenients... pour l'instant je n'en n'ai pas vu beaucoup qui soit certains... et puis on ne parle plus des OGM mais d'un OGM ce qui est foncierement différent!. Tu peux etre spécialiste en biologie moleculaire et génétique, ce qui te donne les compétences pour evaluer si oui ou non l'OGM est conforme a ce que l'on voulait, mais pas pour autant spécialiste des OGM en soit... chaque plante etant uniques il y aurait autant de spécialistes que de plantes et eux sont dans les labos entrain de bosser...

    La transparence et la libre information totale de tout à chacun, c'est ça qui manque le plus aux OGM. ce ne sont jusqu'à présent que des "produits baclés" dont on connais trop peu pour les disséminer dans la nature.
    @+
    venant d'une personne disant qu'elle prefere ne lire que les propos des personnes anti-OGM ce genre de phrase me laisse songeur.....une libre information orientée dans le sens que tu veux?...mouais....
    C'est un jugement de valeur tout a fait personnel! mais a mon avis les OGM sont loin d'etre un produit baclés comme tu le dis.

    L'intervention précédente de Piwi est tres bien, elle explique clairement en quoi il est important de bien comprendre la base biologique d'un OGM quelqu'il soit.
    Yoyo

  27. #113
    piwi

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Pour le relarguage de la toxine BT, quels inconvéniants au fait?

  28. #114
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    venant d'une personne disant qu'elle prefere ne lire que les propos des personnes anti-OGM ce genre de phrase me laisse songeur.....une libre information orientée dans le sens que tu veux?...mouais....C'est un jugement de valeur tout a fait personnel! mais a mon avis les OGM sont loin d'etre un produit baclés comme tu le dis.

    L'intervention précédente de Piwi est tres bien, elle explique clairement en quoi il est important de bien comprendre la base biologique d'un OGM quelqu'il soit.
    Yoyo
    Salut,
    Pour le souligné, tu fais erreur sur la personne, je n'ai jamais rien écrit de tel !

    Si, baclés dans le sens qu'on s'est occupé simplement des résultats demandés, pas assez des dérives et des autres impacts sur l'environement. Par exemple, la pression qu'exercent les OGM sur les parasites ou les plantes adventices génère des résistances sur un terme assez court, c'est innadmissible ( faire un parallèle avec un médoc, il serait vite envoyé aux oubliettes !! )
    C'est une guerre sans fin, les parasites s'addapteront toujours en un temps plus ou moins long.
    Ce qu'il faut rechercher, c'est à recréer des équilibres, comme en agriculture bio. La "loi" devrait être la moindre intervention, c'est la plus rentable.

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  29. Publicité
  30. #115
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Pour le relarguage de la toxine BT, quels inconvéniants au fait?
    Salut,
    Dans les liens donnés, il est par exemple fait allusion à la rémanence dans les sols ( il y a même une étude qui avance le chiffre de 7 mois !) et donc de la déstruction de l'entomofaune sensible qui n'est pas nuisible des plants OGM et aussi d'un gros problème avec un des auxiliaires les plus utile du sol : les vers de terre, le relargage par ruissellement dans les eaux des rivières et des fleuves etc.
    Ce n'est qu'à l'air libre ( et au soleil) que la toxine a une durée de vie courte.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  31. #116
    piwi

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Bien vu!
    Il n'y a pas de soucis chez l'homme et chez les mammifères en général.
    Voici un papier qui fait le point sur les effets de ces foutues toxines BT sur les bestioles de la terre.
    Globalement il ne semble pas y avoir d'impact majeur. Une question reste toutefois en suspens. Quel est l'impact sur des animaux dont on se fiche? Je le dis avec un rien de sarcasme mais dans les faits c'est cela. Il existe des tas de bestioles que l'on connait mal tant au niveau de la biologie que de la phylogénie. Dés lors il est difficile de se faire une idée de l'evolution de leur population.

    Le papier: http://arjournals.annualreviews.org/...52?cookieSet=1
    "EFFECTS OF PLANTS GENETICALLY MODIFIED FOR
    INSECT RESISTANCE ON NONTARGET ORGANISMS"
    Le titre répond exactement à votre question, vous serez content.
    Vous verrez que le boulot sur les OGM n'a pas été baclé comme vous semblez le dire, pas mal d'études ayant été faites en amont de la commercialisation. C'est un premier point.
    Le second point que j'aime à soulever quand je le peux est que quand une question est posée la communauté scientifique ne reste pas les bras balants et que très vite des personnes cherchent les réponses. En déplaisent aux personnes fan de complots et de gens corrompus.

    Cordialement,
    piwi

  32. #117
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Salut,
    On attendt toujours les études de toxicité chronique....
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  33. #118
    piwi

    Re : Ogm : un autre point de vue

    J'ai envie de répondre, on attend toujours quelque chose...


    Et puis, vous definissez comment la chronicité chez un vers de terre? Chez un nematode? La notion de chronicité chez ces animaux vous parle instantannement ? Pas à moi en tout cas.
    Par chronicité vous entendez une exposition sur une longue periode? Mais c'est quoi au juste une longue periode pour une population de vers de terre? c'est la même chez un nématode? Quel protocole vous envisagez? Ceux mis en place ne répondent ils pas à cette question? J'en sais rien moi.

    Si on attend toujours c'est peut être que cette notion n'est pas si evidente qu'il n'y parait. Le papier que je vous ai donné date de 2005. On est à peine en 2007. Peut être que les choses sont en cours.

    Alors acceptez les résultats qui existent et n'allez pas déplacer systématiquement vos objections sur ce qui n'a pas encore été fait.
    Y a quand même plusieurs papiers qui disent:
    1. Que le toxine a un spectre étroit sur sa cible
    2. Sa diffusion ne touche à priori pas les populations des autres espèces vivants dans le sol
    3. Qu'elle ne pénetre pas dans les autres plantes via les racines.

    Sachant cela on est quand même pas vraiment inquiet.

  34. #119
    Ryuujin

    Re : Ogm : un autre point de vue

    au fait, les moyennes de l'étude citée par Démostène sont faites sur 3 échantillons. Cela vous parait-il suffisant ?

    La position de l'auteur n'est pas claire à mon sens ; il parle effectivement de détection des séquences d'ADN, sans qu'un protocole ne soit explicité, ou des données citées.

  35. #120
    Démostène

    Re : Ogm : un autre point de vue

    Salut,
    @ Piwi : sory, il y a un truc qui foire avec une histoire de cokies dans ton dernier lien, on n'a pas accès.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

Sur le même thème :

Page 4 sur 8 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Question de point de vue
    Par Not dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/10/2007, 09h06
  2. Réponses: 8
    Dernier message: 01/08/2007, 06h51
  3. Demande de point de vue sur l'IUT et les prépas
    Par roro49 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/01/2007, 16h26
  4. nouveau site - votre point de vue
    Par bond069 dans le forum [ARCHIVE] Vos liens sur le net
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2006, 12h18
  5. Changer son point de vue
    Par peamak dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/08/2004, 22h09