Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 72

choix de l'énergie aujourd'hui



  1. #31
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui


    ------

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    Dasn le cas de l'électricité, les choix énergétiques de la France (nucléaire) font que l'on peut raisonablement tabler sur une stabilité des prix sur les 15 à 20 prochaines années et c'est pour ça que je n'ai pas retenu l'option d'une augmentation massive de l'életricité dans mes calculs.
    Surtout avec le prix de la livre d'Uranium qui s'envole.

    -----
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  2. Publicité
  3. #32
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    ........
    La France dans la course à l'uranium
    Par Elsa Bembaron, Le Figaro, 10 août 2007

    VA-T-ON vers un monde sans uranium ? Le retour en grâce du nucléaire dans un nombre croissant de pays fait craindre une panne de « carburant » pour les centrales électriques. Cette peur a déjà entraîné une flambée des prix de l'uranium, multipliés par trois en un an. La croissance de la demande, l'inondation d'une mine d'uranium de Cigar Lake au Canada en octobre 2006, les tensions politiques au Niger - dont Areva a fait les frais la semaine dernière - sont autant d'éléments participatifs de la hausse, portant l'uranium à 138 dollars la livre.

    (...) le risque existe pour la France et plus précisément pour le groupe Areva, qui dépend pour son approvisionnement de mines situées à l'étranger. En 1985, plus de 3 000 tonnes d'uranium ont été produites en France, selon l'agence pour l'énergie nucléaire (AEN) contre 5 en 2006 ! Les mines de l'Hérault sont donc quasiment épuisées. La production d'Areva (5 272 tonnes en 2006) dépend désormais pour moitié de ses mines canadiennes, à 43 % de celles au Niger et le solde provient du Kazakhstan. (...)

    http://www.lefigaro.fr/economie/2007...l_uranium.html
    ........
    .............................. ..........................
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 07/10/2007 à 17h09.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  4. #33
    Garlik

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    On ne va pas se battre à coup de citations, mais j'aime bien celle-ci, qui a le mérite de résumer clairement la situation actuelle :

    La moitié environ des réacteurs nucléaires d’EDF sont aujourd’hui alimentés par du combustible MOX issu du recyclage du combustible usé. D’autre part, nous avons des réserves d’uranium sur notre sol qui ne sont aujourd’hui pas exploités parce que cela n’est pas pertinent économiquement mais qui pourraient l’être si nécessaire. En troisième lieu, les principales réserves d’uranium aujourd’hui identifiées sont dans des pays (Canada, Australie) qui ne présentent aucun risque politique. En quatrième lieu, la part du coût du combustible est marginale dans le coût de l’électricité nucléaire de sorte que la tension sur les prix n’affecte pas le consommateur....
    Cette phrase est de Patrick Ollier, Président de la Commission des Affaires Economiques, de l'Environnement et du Territoire à l'Assemblée nationale. Une référence toute aussi valide que les journalistes du Figaro...

    C'est le 4ème point qui nous intéresse ici ; ce qui coute cher c'est toute la fillière de production, pas le combustible. Je maintiens donc mon affirmation ; en dehors des hausses normales liées à l'inflation, le kWh électrique français se subira pas de hausse majeure dans un proche avenir, contrairement probablement aux énergies fossilles. Introduire dans l'équation la hausse de cette électricité pour le problème discuté ici n'est donc pas pertinent.

  5. #34
    Garlik

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Si l'on parle de "sérieux" dans les références chiffrées, il convient peut etre de citer l'Agence pour l'Energie Nucléaire de l'OCDE, dans son rapport annuel de 2005 ;

    les pays de l’OCDE produisent près de 55 % de l’uranium utilisé dans le monde et possèdent 40 % des ressources estimées, c’est-à-dire des ressources qui, au rythme actuel de la consommation, devraient suffire à la production d’énergie pendant une centaine d’années, quand bien même le retraitement et le recyclage des matières utilisables seraient exclus et sans tenir compte des ressources supplémentaires qui pourraient être découvertes. Les coûts du combustible des réacteurs nucléaires en service aujourd’hui ne représentent que 20 % du coût total de l’électricité produite. Un doublement du prix de l’uranium entrant dans la fabrication du combustible aurait un effet minime sur le prix de l’électricité produite. Par comparaison, le doublement du prix du gaz naturel pourrait faire bondir de quelques 70 % le prix de l’électricité sortant des centrales au gaz.

  6. #35
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    ce qui coute cher c'est toute la fillière de production, pas le combustible. Je maintiens donc mon affirmation
    Le combustibe représentait déjà 5 à 6% du coût du kWh nucléaire il y a 5 ans. Si le prix du combustible est multipié par 3, 4 ou 5, il est évident que cela a un impact sur le coût final du kWh nucléaire. C'est mathématique.

    l'Agence pour l'Energie Nucléaire


    Un rapport indépendant : Uranium Resources and Nuclear Energy, Energy Watch Group, décembre 2006
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 07/10/2007 à 19h59.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  7. #36
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik
    en dehors des hausses normales liées à l'inflation, le kWh électrique français se subira pas de hausse majeure dans un proche avenir
    Une question : pourquoi le prix de l'Uranium ne fait que monter depuis plusieurs années ? (c'est un fait, et un fait c'est difficile à contester)
    C'est à cause de l'inflation ?
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  8. Publicité
  9. #37
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik
    Agence pour l'Energie Nucléaire : "Les coûts du combustible des réacteurs nucléaires en service aujourd’hui ne représentent que 20 % du coût total de l’électricité produite. Un doublement du prix de l’uranium entrant dans la fabrication du combustible aurait un effet minime sur le prix de l’électricité produite".
    Wouaw, on est déjà passé à 20%, c'est énorme !

    - Prenons un prix du kWh nucléaire de départ de 4 centimes d'euros. La part du combustible correspond à 0,8 centimes (20% de 4 centimes).
    - Si le prix du combustible double (compte-tenu de la demande mondiale croissante), que se passe-t-il ? Et bien le kWh nucléaire passe à 4,8 centimes. C'est vraiment non négligeable comme hausse.
    - Si cette hausse du prix de la livre d'Uranium n'est pas suffisante pour dissuader les différents pays concernés de construire des centrales, alors la demande continue de monter...Et le prix du kWh nucléaire aussi.
    - Si le prix de la livre d'Uranium est multiplié par 4 (c'est tout à fait possible vu l'explosion de la demande en Chine etc.), on a un kWh nucléaire qui passe à...6,4 centimes...

    Pour les pays comme la France, qui n'ont plus d'Uranium exploitable sur leur sol et qui est obligé d'importer du canada, du Niger et du Kazakhstan, c'est très riqué de miser sur un mix électrique avec 80% de nucléaire, non ?
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 07/10/2007 à 20h16.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  10. #38
    wizz

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Bonsoir.

    Il est dit "le coût du combustible", pas le coût du minerai.
    Dans le coût du combustible, il y a le cout du minerai, le cout du transport, le cout du stockage, le cout du traitement, le cout du personnel, etc...

    Lorsque le cout du minerai double, quadruple ou décuple, le cout du combustible ne varie que de peu...

  11. #39
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Bonsoir.

    Il est dit "le coût du combustible", pas le coût du minerai.
    Dans le coût du combustible, il y a le cout du minerai, le cout du transport, le cout du stockage, le cout du traitement, le cout du personnel, etc...
    Lorsque le cout du minerai double, quadruple ou décuple, le cout du combustible ne varie que de peu...
    Merci de chiffrer précisément. "varie que très peu" c'est complètement subjectif. (kWh hydroélectrique scandinave ou francais : 3 à 4 centimes euros - Eolien : 7 centimes d'euros - Solaire CSP-CLFR : 8 centimes - Charbon : 4 centimes). Le seul intéret du nucléaire c'est le prix du kWh. Si ce prix monte, disons audelà de centimes, c'est la fin du nucléaire car il y a une forte pression populaire en Europe (et ailleurs) pour que l'en en sorte.

    Le coût du minerai aujourd'hui, cela représente quelle part exacte du kWh nucleáire ? Il y a 5 ans, c'était 6%. On en est à combien à l'heure actuelle ?

    Les données de l'Agence pour le nucléaire ci dessus citées par Garlik sont de 2005. Depuis, le prix de l'Uranium a eté multiplié par 3 (au moins).
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 07/10/2007 à 21h58.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  12. #40
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    - Prenons un prix du kWh nucléaire de départ de 4 centimes d'euros. La part du combustible correspond à 0,24 centimes (6% de 4 centimes).
    - Si le prix du combustible double (compte-tenu de la demande mondiale croissante), que se passe-t-il ? Et bien le kWh nucléaire passe à 4,24 centimes. C'est vraiment non négligeable comme hausse compte-tenu de la compétition sur le marché de l'énergie.
    - Si cette hausse du prix de la livre d'Uranium n'est pas suffisante pour dissuader les différents pays concernés de construire des centrales, alors la demande continue de monter
    - Si le prix de la livre d'Uranium est multiplié par 10 (c'est tout à fait possible vu l'explosion de la demande en Chine, le prix a été multiplié par 3 en un an etc.), on a un kWh nucléaire qui passe à...6,16 centimes...
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  13. #41
    Garlik

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    wizz m'a coiffe sur le poteau sur ce point.
    Et ca ne change rien au probleme de depart ; le prix de l'electricite en France ne subira pas de hausse majeure dans les 15-20 ans prochain.

    Dans la serie "je trouve des arguments bidons pour decredibiliser le discours", ce n'est pas parce qu'il y a un "pour" dans le nom d'une organisation internationale et intergouvernementale qu'il s'agit d'un parti-pris. D'ailleurs, le nom d'origine est Nuclear Energy Agency. La traduction francaise "pour" indique simplement la destination des missions de cette agence : etudier les problematiques du nucleaire pour les pays membres de l'OCDE et leur fournir une expertise independante des etats sur ce sujet.

    Tiens, juste pour rire :

    The reserve and resource data are taken from the Red Book of the Nuclear Energy Agency (NEA 2006).
    Cette citation est issue du rapport cite par ObjectifTerre qui, visiblement ne l'a pas lu. On peut d'ailleurs s'etonner que le EWG, bien que puisant ses sources aupres de la NEA ne disposent pas des memes chiffres (?).

    A propos de l'EWG, ses membres les plus eminents sont des militants ecologistes travaillent sur le sujet des energies renouvelables et du solaire. Il a ete fonde par Hans-Josef Fell, depute ecologiste allemand ; avec de telles references, merci de ne pas donner de lecon d'independance...

  14. #42
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    wizz m'a coiffe sur le poteau sur ce point.
    Pas vraiment étant donné que tu n'as toujours pas indiqué la part du coût du minerai uranium dans le prix du kWh aujourd'hui (c'était 6% il y a 5 ans selon EDF mais c'est forcément plus aujourd'hui compte tenu de la hausse de la livre d'Uranium)

    Et ca ne change rien au probleme de depart ; le prix de l'electricite en France ne subira pas de hausse majeure dans les 15-20 ans prochain.
    - Cela change tout au niveau de la compétitivité (ou non) de la filière fission nucléaire sur le marché de l'énergie dans les années à venir. Une croissance du parc nucléaire mondial conduira à une plus forte demande d'Uranium.

    - Compte-tenu du fait que 80% de l'électricité francaise est nucleaire, toute hausse du kWh nucléaire se répercute sur le kWh "global" francais.

    Dans la serie "je trouve des arguments bidons pour decredibiliser le discours",
    Cette appréciation n'engage que toi. Indique le % actuel du minerai dans le prix du kWh nucléaire et cela sera tout de suite moins bidon.

    ce n'est pas parce qu'il y a un "pour" dans le nom d'une organisation internationale et intergouvernementale qu'il s'agit d'un parti-pris. D'ailleurs, le nom d'origine est Nuclear Energy Agency. La traduction francaise "pour" indique simplement la destination des missions de cette agence : etudier les problematiques du nucleaire pour les pays membres de l'OCDE et leur fournir une expertise independante des etats sur ce sujet.
    Oui, et cela ne change rien à la question de fond.

    Tiens, juste pour rire : Cette citation est issue du rapport cite par ObjectifTerre qui, visiblement ne l'a pas lu.
    Cette affirmation n'engage que toi. Aucun intérêt. Concentre-toi (si possible) sur les questions de fond.

    On peut d'ailleurs s'etonner que le EWG, bien que puisant ses sources aupres de la NEA ne disposent pas des memes chiffres (?). A propos de l'EWG, ses membres les plus eminents sont des militants ecologistes travaillent sur le sujet des energies renouvelables et du solaire. Il a ete fonde par Hans-Josef Fell, depute ecologiste allemand ; avec de telles references, merci de ne pas donner de lecon d'independance...
    Cela ne change rien à la question de fond : quel est la part du minerai dans le prix du kWh aujourd'hui ? (c'est plus que 6% mais combien exactement ?)

    Ensuite, ce n'est que de l'arithmétique.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  15. Publicité
  16. #43
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Uranium: les prix élevés poussent des Etats à renégocier leurs contrats - Les pays riches en uranium «espèrent arriver à vendre plus cher leur minerai» dans les contrats à long terme qu'ils concluent de gré à gré avec les groupes miniers, voire «se rapprocher du petit marché spot» de court terme, où les prix de l'uranium ont atteint des sommets.
    http://www.romandie.com/infos/news2/...32001AWPCH.asp
    Il est vraiment temps pour la France de diversifier sa production électrique.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  17. #44
    ObjectifTerre

    80% de lélectricité nucléaire : danger, le prix de l'Uranium flambe !

    L'observateur de l'OCDE, n° de mars 2005 : le prix final de l’énergie nucléaire est peu dépendant des variations du prix du combustible : en effet, celui-ci ne représente que 5 % du coût de production. Néanmoins, cette situation pourrait évoluer si la demande augmente.
    http://www.observateurocde.org/news/...92uranium.html
    Et c'est le cas, la demande a fortement augmenté depuis 2005, et les prix de l'Uranium se sont logiquement envolé.

    Quel est la part du minerai dans le coût du kWh nucleáire aujourd'hui ?
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  18. #45
    Garlik

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Pas vraiment étant donné que tu n'as toujours pas indiqué la part du coût du minerai uranium dans le prix du kWh aujourd'hui (c'était 6% il y a 5 ans selon EDF mais c'est forcément plus aujourd'hui compte tenu de la hausse de la livre d'Uranium)
    Pas plus que toi. Contrairement a toi (si si relis toi bien), je chiffre mes affirmations. Quant aux 6% de part du minerai dans le cout final de l'electricite, je ne sais pas d'ou provient ce chiffre, il est donc difficile de juger.

    Cette appréciation n'engage que toi. Indique le % actuel du minerai dans le prix du kWh nucléaire et cela sera tout de suite moins bidon.
    Ce qui etait "bidon", c'est de prendre le "pour" dans le nom de l'agence comme une profession de foi, pour le rest cela fait partie du debat (mais y a t-il vraiment un debat ?...)

    Cela change tout au niveau de la compétitivité (ou non) de la filière fission nucléaire sur le marché de l'énergie dans les années à venir. Une croissance du parc nucléaire mondial conduira à une plus forte demande d'Uranium.
    Certes, mais ce n'etait pas mon propos ; a savoir que le prix de l'electricite d'origine nucleaire restera stable en France dans les 15-20 prochaines annees.

    Cette affirmation n'engage que toi. Aucun intérêt. Concentre-toi (si possible) sur les questions de fond.
    Je me permet de te retourner le compliment ; ce n'est pas moi qui utilise ce forum scientifique comme tribune.

    Cela ne change rien à la question de fond : quel est la part du minerai dans le prix du kWh aujourd'hui ?
    La remarque est interessante ; tu admet toi meme que ta reference n'avait aucun rapport avec le schmilblick ! Pour ce qui est de la part du minerai, tu chipotes...en oubliant un peu rapidement les conclusions de la NEA.

    Il ne s'agit pas ici de se poser des questions sur le fait que le nucleaire est bien ou pas, ni de faire du militantiste pro ou anti-nucleaire, mais de comparer des couts. En tout cas c'est comme ca qu'a commence ce topic.

  19. #46
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    Pas plus que toi. Contrairement a toi (si si relis toi bien), je chiffre mes affirmations. Quant aux 6% de part du minerai dans le cout final de l'electricite, je ne sais pas d'ou provient ce chiffre, il est donc difficile de juger. Ce qui etait "bidon", c'est de prendre le "pour" dans le nom de l'agence comme une profession de foi, pour le rest cela fait partie du debat (mais y a t-il vraiment un debat ?...) Certes, mais ce n'etait pas mon propos ; a savoir que le prix de l'electricite d'origine nucleaire restera stable en France dans les 15-20 prochaines annees. Je me permet de te retourner le compliment ; ce n'est pas moi qui utilise ce forum scientifique comme tribune.
    La remarque est interessante ; tu admet toi meme que ta reference n'avait aucun rapport avec le schmilblick ! Pour ce qui est de la part du minerai, tu chipotes...en oubliant un peu rapidement les conclusions de la NEA.
    Il ne s'agit pas ici de se poser des questions sur le fait que le nucleaire est bien ou pas, ni de faire du militantiste pro ou anti-nucleaire, mais de comparer des couts. En tout cas c'est comme ca qu'a commence ce topic.
    A part te faire plaisir en tentant de salir les autres, ce message n'a vraiment aucun intérêt et ne fait pas du tout avancer la réflexion.


    Quel est la part du minerai dans le coût du kWh nucleáire aujourd'hui ?
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 07/10/2007 à 22h50.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  20. #47
    Garlik

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    A part te faire plaisir en salissant les autres, ce message n'a vraiment aucun intérêt et ne fait pas du tout avancer la réflexion.
    J'ai des doutes sur l'interet de CE message...

    Quel est la part du minerai dans le coût du kWh nucleáire aujourd'hui ?
    La part du combustible etait de 20% en 2005. Parler de part du minerai ne veut strictement rien dire puisque cette part depend de tres nombreux facteurs, comme la qualite de ce minerai (sa concentration en Uranium et isotopes). En l'absence de chiffres plus precis, je m'en tiens aux rapports et conclusions des organisations specialisees independantes dont c'est le metier.

    Si tu tiens absolument a obtenir ce chiffre, c'est a EDF qu'il faudra le demander, pas a moi.

  21. #48
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Ministère de l'industrie, il y a 3 ans :

    " Les prix de l’uranium devraient rester stables dans le quart de siècle à venir et s’élever de 25- 30 $/lb en 2040 à 55-65 $/lb en 2075. Compte tenu de l’actualisation, des valeurs élevées en fin de période ont peu d’influence. L’uranium représente de l’ordre de 5% du coût complet actualisé du
    MWh et son prix exact n’a pas d’effet majeur sur le résultat de l’étude. Une valeur unique de 20 $/lb (52$/kg) est donc retenue. "

    Super-visionnaires les gars
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  22. Publicité
  23. #49
    Garlik

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    son prix exact n’a pas d’effet majeur sur le résultat de l’étude
    C'est bien ce que je dis.

  24. #50
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    Parler de part du minerai ne veut strictement rien dire puisque cette part depend de tres nombreux facteurs, comme la qualite de ce minerai (sa concentration en Uranium et isotopes)
    Oui, tu fais bien de préciser que les coût de l'extraction vont également augmenter et que l'on va devoir l'extraire là où il est présent à des contrations très faibles.

    Mais, pour faciliter le raisonnement, prenons les coûts d'extraction actuels.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  25. #51
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    C'est bien ce que je dis.
    Une valeur unique de 20 $/lb (52$/kg) est donc retenue

    Tu as lu ?

    Et l'on construit l'avenir d'un pays là dessus ?
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  26. #52
    Garlik

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    oui justement ! C'est toi qui n'a pas lu : le prix exact n'ayant pas d'importance pour le resultat de l'etude, ils prennent par defaut une valeur X. Que cette valeur soit juste ou non, en dehors du proces d'intention que tu me fais, je ne vois pas ou est le probleme.

  27. #53
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    oui justement ! C'est toi qui n'a pas lu : le prix exact n'ayant pas d'importance pour le resultat de l'etude, ils prennent par defaut une valeur X. Que cette valeur soit juste ou non, en dehors du proces d'intention que tu me fais, je ne vois pas ou est le probleme.
    Tu n'as pas vu qu'il se plantent sur toute la ligne ?

    Le prix de la livre d'Uranium est passé de 25 dollars début 2005 à 135 dollars en juin 2007 avant de redescendre à environ 85 dollars en septembre. Et la hausse ne peut que se poursuivre compte-tenu de la demande qui est croissante dans le monde entier. Il est évident que les producteurs d'Uranium vont revoir les contrats à la long-terme à la hausse pour se rapprocher des prix spots qui percent le plafond. C'est la logique du marché.

    Même si le minerai ne représentait que 1% du prix du kWh nucléaire (je cherche le chiffre exact aujourd'hui), une hausse de 500% du prix du minerai a un impact significatif sur le kWh nucléaire.
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 07/10/2007 à 23h22.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  28. #54
    Garlik

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Je me demande pourquoi je repond car j'ai l'impression que tu ne veux pas comprendre ; le prix de l'Uranium n'a que tres peu d'impact sur le prix final du kWh, et tous les rapports en ma possession concluent la meme chose.

    Cet etat de fait est lie :
    - d'une part a la faible part du combustible dans le cout final de l'electricite nucleaire,
    - a la faible part de l'Uranium issu de minerais dans le combustible des centrales (la plus grosse part du combustible, et c'est une particularite francaise, est composee de MOX dans les centrales francaises).

    Le document du ministere de l'industrie que tu cites precise meme que au final, l'uranium ne represente plus que 5% du prix.

    Ajoutons a cela que cet uranium doit etre extrait d'un minerai, prepare et mis en forme pour etre utilisable dans un reacteur. Ce qui implique que la part du minerai est deja faible dans le prix de l'uranium utilisable en centrale, donc un impact plus que faible dans le prix final. Que le prix de ce minerai double, quadruple ou decuple n'aura qu'un impact modere sur l'augmentation du prix pour l'utilisateur final.

    Les experts se sont plantes sur le prix ? Dont acte, mais comme ce prix n'a pas d'importance pour le sujet qui nous occupe (c'est ce que disent tous les rapports), comme tu le dis si bien : ce n'est que de l'arithmetique.

  29. Publicité
  30. #55
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    le prix de l'Uranium n'a que tres peu d'impact sur le prix final du kWh, et tous les rapports en ma possession concluent la meme chose.
    "très peu d'impact" est complètement subjectif. L'impact est réel et le Ministère de l'Industrie francais n'avait pas prévu une telle hausse du prix de l'Uranium.

    Le document du ministere de l'industrie que tu cites precise meme que au final, l'uranium ne represente plus que 5% du prix. Que le prix de ce minerai double, quadruple ou decuple n'aura qu'un impact modere sur l'augmentation du prix pour l'utilisateur final.
    - Impact "modéré" ou "pas d'impact" ?

    - Et d'ailleurs, à propos de la compétitivité du nucléaire par rapport aux autres énergies (solaire, gaz, hydroelec, charbon, éolien etc.), ce qui importe, c'est de connaître l'impact de l'augmentation du prix de l'Uranium sur le prix du kWh nucléaire.
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 07/10/2007 à 23h47.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  31. #56
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Bon, on ne connaîtra pas aujourd'hui la part du coût du minerai (moyenne du coût de 2007) dans le cout du kWh nucléaire.
    On ne pourra pas progresser tant que l'on aura pas cette donnée.

    Pour 2006, la production d'uranium est estimée à 103 millions de livres (46.720 tonnes) tandis que la consommation a atteint 177 millions de livres (80 000 tonnes). Pour 2007, „la prévision pour la demande est d'environ 183 millions et celle de la production de 117 millions", note Alice Wong, vice-Présidente de Cameco Corp. "Depuis 1985, la consommation d'uranium a dépassé la production et la première progresse plus rapidement que la seconde", ajoute-t-elle.
    http://www.leblogfinance.com/2007/04...rs_de_lur.html
    Prévoir des prix stables dans un tel contexte, c'est un pari très risqué...
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 07/10/2007 à 23h53.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  32. #57
    ObjectifTerre

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    SFEN, 2001 :

    "Les coûts de combustible (matière première, fabrication, traitement du combustible usé et stockage des déchets en résultant) représentent environ 20 % du coût du kWh nucléaire (dont moins de 5% pour l’uranium)"

    http://www.sfen.org/fr/question/calcul.htm
    http://www.industrie.gouv.fr/energie...t-synthese.pdf

    Aujourd'hui, c'est donc beaucoup plus...Combien ?
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 08/10/2007 à 00h06.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  33. #58
    Garlik

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Aujourd'hui, c'est donc beaucoup plus...Combien ?
    Il y a quelques messages de cela, tu m'accusais d'etre approximatif et me demandais d'etre precis ; non seulement ce donc est loin d'etre une evidence car les autres couts (financiers notamment) peuvent aussi avoir varie dans l'intervalle, mais le beaucoup est totalement gratuit puisque tu ignores les chiffres.

    Il est par ailleurs parfaitement inutile que poser 10 fois cette question sur ce forum, comme une sorte de methode coué destinee a convaincre l'auditoire de ton point de vue ; ce fameux chiffre n'a pas vraiment d'interet en tant que tel, et je ne comprend pas pour quelle obscure raison tu fais une telle fixette dessus, detournant, par la meme, le sujet de ce fil.

    Je t'ai deja donne mon point de vue, je te laisse maintenant a tes interrogations.

  34. #59
    _Ulysse_

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Je connais pas bien le sujet de l'extraction de l'uranium, mais si c'est comme le pétrol alors le prix augmentera sur le long terme, ce qui devrait amener à ouvrir de nouvelles mines moins "rentables" ou l'extraction est plus difficile.
    Je me souviens avoir entendu parler de plusieurs projets en auvergne où de ce que j'ai entendu il y aurais beaucoup d'uranium, mais probablement plus cher que l'uranium canadien et autre.
    Je suis de clermont ferrand, et je sais que dans la région il y a une forte radio-activité naturelle.Du radon et de l'uranium sont présent en quantité. il y a même un impact tout à fait mesurable sur la santé publique, il y a par exemple bien plus de cancers de la tyroide en auvergne qu'ailleurs.

    En gros, je ne suis pas certain que le prix augmente trop vite, si il a beaucoup augmenté ces dernières années, cela devrais avoir conduit à ouvrir de nouvelles mines et à une augmentation de la production ce qui devrait calmer le "marché"

  35. #60
    helio-gesnes

    Re : choix de l'énergie aujourd'hui

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    Cette phrase est de Patrick Ollier, Président de la Commission des Affaires Economiques, de l'Environnement et du Territoire à l'Assemblée nationale. Une référence toute aussi valide que les journalistes du Figaro...
    Ah oui Patrick Ollivier c'est le mari de Michèle-Alliot Marie, celui qui a tenté de faire avorter en France toute possibilité de poser du petit et du moyen éolien !
    Une référence oui !

    yann

Sur le même thème :

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. TPE : L'Energie nucléaire, l'Energie de Demain ?
    Par Beast dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/03/2007, 20h40
  2. Firefox 2 sort aujourd'hui
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 20
    Dernier message: 25/10/2006, 14h20
  3. TPE : l'énergie éolienne peut elle devenir l'énergie du futur ?
    Par Manulkeupon dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 10
    Dernier message: 16/08/2006, 15h41
  4. aide sur le choix de l'energie
    Par jerome.d dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/03/2006, 20h08
  5. Kyôto aujourd'hui
    Par jesssounette dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/03/2006, 18h34