Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 141

10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans




  1. #1
    pilet14

    Exclamation 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans



    Selon une équipe européano-japonaise, un brutal réchauffement climatique se serait produit en 2 fois il y a environ 15 000 ans, 10°C en 3 ans puis 10°C en soixante ans, ce qui a eu probablement comme conséquence l'apparition du Sahara, la disparition de nombreuses espèces animales en Europe de l'ouest (mammouth, rhinocéros laineux, rennes)... et le développement des civilisations humaines modernes.

    Si un réchauffement d'une telle ampleur a pu se produire aussi rapidement il y a quelques dizaines de siècles sans que l'influence de l'homme puisse avoir un quelconque impact, pourquoi le réchauffement climatique observé actuellement ne pourrait pas avoir les mêmes causes?

    A mon avis, cela rend caduque les conclusions très (trop) hatives du GIEC sur le rôle de l'homme sur l'évolution du climat actuel.

    Je n'ose imaginer ce que les experts du GIEC auraient sorti à nos ancêtres il y a 15 000 ans sur leur rôle dans le formidable cataclisme climatique qu'ils ont vécu à l'époque.

    Le "consensus" scientifique est bel et bien enterré!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    RARA63

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Je ne pense pas :
    1) Que les experts du GIEC ait dit qu'il n'y ait jamais eu de réchauffement par le passé .
    2) Que la seule cause du réchauffement était l'homme .

    Par contre, je crois qu'ils disent que, selon toute vraisemblance, les causes "humaines" ont pris le pas sur les causes "naturelles" ...

  4. #3
    pilet14

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Oui mais cette étude prouve sans contestation possible qu'un réchauffement climatique brutal peut se produire sans aucune action humaine alors pourquoi avoir éliminé systématiquement toutes les autres causes possibles?

    Le GIEC évalue aujourd'hui à plus de 90% le rôle de l'homme dans le réchauffement observé mais si ils se trompaient, qu'arriveraient ils?

    L'évolution climatique est une science trop sérieuse pour éliminer des causes naturelles (volcanisme, activité solaire...), cette étude porte tout de même un sacré coup à tous ceux qui nous rabachent à longueur de temp que l'on avait jamais vu un réchauffement climatique de cette ampleur, et bien si, cela s'est déjà produit... et seulement il y a 15 000 ans!

    Vous remarquerez l'étrange silence de nos médias télévisés et radiophoniques sur cette étude publiée dans Science.

    Le dogme s'écroulera tout seul comme le trou dans la couche d'ozone ou la vache folle


  5. #4
    trebor

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Bonjour,
    L'activité humaine à surement donné un coup d'accélérateur au réchauffement climatique, mais les causes principales sont autres.
    Notre position dans la galaxie agit-elle ?
    Activité solaire augmentée ?
    Couches de l'atmosphère modifiées ?
    Température des océans ?
    ....etc, pouvons nous inverser le réchauffement ?
    Si les causes principales ne sont pas humaine, je crains qu'ont ne puissent rien faire.
    vos avis.
    A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  6. #5
    pilet14

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Je suis de votre avis, je trouve lamentable que le GIEC ait éliminé toutes les causes non anthropiques de modifications climatiques. A mon avis c'est le plus grand scandale scientifique du siècle!

    En attendant les milliards de dollars engloutis dans l'affaire aurait sans doute été beaucoup plus utiles dans d'autres domaines (agriculture, pollution, éducation).

    Quand on voit que le bonus malus directement issu du grenelle de l'environnement ### ayez une démarche scientifique, et évitez le hors sujet - Yoghourt
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/06/2008 à 11h55. Motif: citation superflue

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    vanos

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Notre position dans la galaxie agit-elle ?
    (...)
    Si les causes principales ne sont pas humaine, je crains qu'on ne puisse rien faire.
    Bonjour,

    Notre position dans la Galaxie n'a sûrement aucune influence sur des périodes aussi "courtes".
    Quant aux autres, c'est bien possible qu'elles y soient pour quelque chose et l'activité humaine leur donne sans doute un coup de pouce.

    @+.
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/06/2008 à 11h52. Motif: limitation citation
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  9. #7
    invite34987

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Non l'activité humaine les dissimule et les minimise. L'activité humaine est responsable à 90%
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/06/2008 à 11h53. Motif: citation superflue

  10. Publicité
  11. #8
    meteor31

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par pilet14 Voir le message
    Selon une équipe européano-japonaise, (...)
    Serait-il possible de donner les sources de l'étude en question?
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/06/2008 à 11h53. Motif: limitation citation

  12. #9
    pilet14

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Vous êtes sérieusement endoctrinés!

    Comment expliquez vous les 10°C en 3 ans il y a 15 000 ans et les 10°C en 60 ans il y a 13 000 ans sans origine anthropique?

    Si un réchauffement cklimatique est déjà arrivé de façon beaucoup plus brutale il n'y a pas si longtemp, qui peut nous dire qu'il ne s'agit pas actuellement du même phénomène à un degré moindre?

  13. #10
    pilet14

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par meteor31 Voir le message
    Serait-il possible de donner les sources de l'étude en question?
    http://www.cyberpresse.ca/article/20...PENVIRONNEMENT

    Sur le site de Science:

    Published Online June 19, 2008
    Science DOI: 10.1126/science.1157707
    Science Express Index

    Reports
    Submitted on March 12, 2008
    Accepted on June 12, 2008



    High-Resolution Greenland Ice Core Data Show Abrupt Climate Change Happens in Few Years
    J. P. Steffensen 1*, K. K. Andersen 1, M. Bigler 2, H. B. Clausen 1, D. Dahl-Jensen 1, H. Fischer 3, K. Goto-Azuma 4, M. Hansson 5, S. J. Johnsen 1, J. Jouzel 6, V. Masson-Delmotte 6, T. Popp 7, S. O. Rasmussen 1, R. Rothlisberger 8, U. Ruth 9, B. Stauffer 10, M.-L. Siggaard-Andersen 1, A. E. Sveinbjörnsdóttir 11, A. Svensson 1, J. W. C. White 7
    1 Centre for Ice and Climate, Niels Bohr Institute, University of Copenhagen, Juliane Maries Vej 30, DK-2100 Copenhagen OE, Denmark.
    2 Centre for Ice and Climate, Niels Bohr Institute, University of Copenhagen, Juliane Maries Vej 30, DK-2100 Copenhagen OE, Denmark. ; Climate and Environmental Physics, Physics Institute, University of Bern, Sidlerstrasse 5,CH-3012, Switzerland.
    3 Climate and Environmental Physics, Physics Institute, University of Bern, Sidlerstrasse 5,CH-3012, Switzerland. ; Alfred-Wegener-Institute for Polar- and Marine Research (AWI), Postfach 120161, D-27515 Bremerhaven, Germany.
    4 National Institute of Polar Research, Kaga 1-9-10, Itabashi-ku, Tokyo 173-8515 Japan.
    5 Department of Physical Geography and Quaternary Geology, Stockholm University, S-106 91, Stockholm, Sweden.
    6 Institut Pierre Simon Laplace/ Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, UMR 1572 CEA-CNRS-UVSO, CEA Saclay, Bar 701 L’Orme des Merisiers 91191 Gif-Sur-Yvette, France.
    7 INSTAAR,Campus Box 450, University of Colorado, Boulder, CO 80309-0450, USA.
    8 Climate and Environmental Physics, Physics Institute, University of Bern, Sidlerstrasse 5,CH-3012, Switzerland. ; British Antarctic Survey, Natural Environment Research Council, High Cross, Madingley Road, Cambridge CB3 0ET, United Kingdom.
    9 Alfred-Wegener-Institute for Polar- and Marine Research (AWI), Postfach 120161, D-27515 Bremerhaven, Germany.
    10 Climate and Environmental Physics, Physics Institute, University of Bern, Sidlerstrasse 5,CH-3012, Switzerland.
    11 Raunvísindastofnun Háskólans, Dunhagi 3, Iceland


    * To whom correspondence should be addressed.
    J. P. Steffensen , E-mail: #### - pas d'adresse email, merci - Yoghourt



    The last two abrupt warmings at the onset of our present warm interglacial period, interrupted by the Younger Dryas cooling event, are investigated in high temporal resolution from the Greenland NGRIP ice core. The deuterium excess, a proxy of Greenland precipitation moisture source, switches mode within 1 to 3 years over these transitions and initiates a more gradual change (50 years) of the Greenland air temperature as recorded by water stable isotopes. The onsets of both abrupt Greenland warmings are slightly preceded by decreasing Greenland dust deposition, reflecting wetting of Asian deserts. A northern shift of the ITCZ could be the trigger of these abrupt shifts of northern hemisphere atmospheric circulation resulting in 2 to 4K changes in Greenland moisture source temperature from one year to the next.
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/06/2008 à 11h56.

  14. #11
    meteor31

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    oui merci

    entre temps j'ai trouvé une doc en français ici.

    étonnant tout de même.

  15. #12
    invité576543
    Invité

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par pilet14 Voir le message
    Si un réchauffement climatique est déjà arrivé de façon beaucoup plus brutale il n'y a pas si longtemps, qui peut nous dire qu'il ne s'agit pas actuellement du même phénomène à un degré moindre?
    Réponse: les scientifiques, qui ont les compétences pour faire le boulot consistant à peser le pour et le contre de diverses hypothèses de ce genre.

    Dans notre société les gens sont spécialisés, et il est usuel de confier les tâches aux spécialistes de ces tâches. Pourquoi faire une exception dans ce domaine?

    Si les scientifiques ne sont pas d'accord, pourquoi ne pas se contenter d'en prendre acte, et les laisser faire le boulot, plutôt que de répondre à leur place alors que l'on n'est pas spécialiste? A moins que vous le soyez?

    Cordialement,

  16. #13
    wizz

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    1: bonjour

    2: source de cette étude européenno-japonaise???? (source, détails et pas un communiqué de presse)

    3: aurais tu une preuve de cette accusation suivante? Sinon, c'est une calomnie
    je trouve lamentable que le GIEC ait éliminé toutes les causes non anthropiques de modifications climatiques. A mon avis c'est le plus grand scandale scientifique du siècle!
    4:
    Je n'ose imaginer ce que les experts du GIEC auraient sorti à nos ancêtres il y a 15 000 ans sur leur rôle dans le formidable cataclisme climatique qu'ils ont vécu à l'époque.
    Si ces réchauffement ont existé telle que décrite , ça aurait eu pour conséquences suivantes:
    -ceux qui étaient dans des zones déjà chaude ont vu leur thermomètre grimper de 20°C en moyenne. Il parait qu'un cocotier ne vit pas très bien en Suèdes, et inversement un sapin nordique ne pousse pas très bien au Cameroun. Donc je déduis que la flore ne vit pas très bien une telle modification en un temps aussi court. Ça veut dire que la flore dans ces zones déjà chaude sont tout simplement morte, et donc la faune (dont l'homo sapiens sapiens) ont dû mourrir aussi.
    -ceux qui étaient dans des zones très froides ont vu leur thermomètre augmenté de 20°C. Et tout comme le cas précéent, la flore typique de cette zone n'aurait pas survécu, et donc sa faune non plus (dont l'homo sapiens sapiens)

    Mais à cette époque, ils n'avaient pas de télé, ni savaient où aller pour trouver des zones meilleures à habiter. Aujourd'hui, ils le savent. Et si aujourd'hui, les zones déjà chaudes deviennent encore plus chaude, alors il n'est pas improbable que leur population aimerait venir habiter dans des zones moins chaudes, c'est à dire....dans nos contrées. Accepterais tu?

    Il y a des réchauffements naturelles.
    Le CO2 est un gaz à effet de serre qui retient les rayons IR au lieu de le laisser partir dans l'espace.
    Et si nous sommes dans une période de réchauffement naturelle, le fait d'y rajouter du CO2 dans l'atmosphère ne devrait pas arranger la chose dans le bons sens....

  17. #14
    pilet14

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    1 - Bonjour

    2 - j'ai donné la source: revue science, juin 2008

    3 - Prétendre que l'homme est responsable à 90% du réchauffement climatique c'est implicitement éliminer les autres causes possibles. D'autre part, il faut tout de même savoir que TOUS les scientifiques prudents ou sceptiques ont été débarqués du GIEC pour leurs positions trop tièdes au goût de certain.

    4 - C'est tout de même à cette époque qu'ait apparu le sahara, que les glaciers ont disparu de l'Europe occidentale (hors haute montagne) et que bon nombre d'espèces animales habitués au climat froid ont brutalement disparu (mammouth, lagopèdes, rhinocéros laineux, rennes...) mais la force de l'homme est de savoir s'adapter, c'est en effet le seul animal à pouvoir vivre dans des conditions extrèmes: de la Sibérie au Sahara. Il est d'ailleurs fort probable que les hommes de l'époque aient migré vers des terres plus acceuillantes qu'étaient devenues l'Europe ou l'asie mineure, c'est d'ailleurs grace à ce réchauffement que sont nées les premières civilisations.
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/06/2008 à 11h58. Motif: citation superflue

  18. #15
    RARA63

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Le premier réchauffement rapide s'est produit voici 14 700 ans, lorsque la température du Groenland a augmenté de plus de 10°C :
    Visiblement, il n'ont pas parlé de réchauffement global de 10 C°

    Comment expliquez vous les 10°C en 3 ans il y a 15 000 ans et les 10°C en 60 ans il y a 13 000 ans sans origine anthropique?
    Moi j'ai une explication extrêmement simple :
    D'après: ce graphique, on constate que dans le passé,
    1) il y a augmentation de la teneur en méthane (GES bien plus puissant que le CO2)
    2) il y a augmentation des T°
    3) il y a augmentation du taux de CO2

    J'en conclut que, pour telle ou telle raison, il y avait hausse des émissions de méthane ( par exemple grace à une poussée de l'activité microbienne)
    ce qui à provoqué l'effet de serre qui à provoqué la hausse des T° et par ricochet, la hausse accélérée des T° du Groenland car la fonte des glaces fait disparaitre un formidable réflecteur de radiations et que, toujour par ricochet, celà à provoqué le dégazage partiel du carbone stocké dans les océans et autre, provoquant la hausse des teneurs en CO2 (de l'atmosphère) .

    Michel :
    + 1

  19. #16
    pilet14

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Ils n'ont peut être pas parlé de réchauffement global mais on note tout de même à cette époque la fin brutale de l'ère glaciaire en Europe et l'apparition du Sahara, ce qui semble accréditer un phénomène de réchauffement global sur cette période.

    Comment expliquez vous une augmentation de l'activité microbienne sans facteur favorisant?
    Dernière modification par Philou67 ; 23/06/2008 à 12h27. Motif: Citation inutile

  20. #17
    invite34987

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par pilet14 Voir le message
    Limiter dès le départ le réchauffement climatique aux seules activités humaines en éludant toutes les autres causes potentielles ne vous semble pas scandaleux?

    Et d'où vient cette pré-supposition?
    d'ici http://www.ipcc.ch/languages/french.htm

  21. #18
    meteor31

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par RARA63 Voir le message
    Visiblement, il n'ont pas parlé de réchauffement global de 10 C°
    On quantifie l'augmentation de température au Groenland, néanmoins, il est important prendre en compte ce qui est dit par Valérie DM:

    "Le résultat le plus spectaculaire est la modification de l'origine des précipitations du Groenland. Quelques années après la modification du contenu en poussières, l'excès en deutérium de la glace bascule d'un niveau glaciaire à un niveau interglaciaire quasiment d'une année à l'autre, ce qui témoigne d'une réorganisation extrêmement rapide de la circulation atmosphérique tropicale puis polaire" explique Valérie Masson-Delmotte, directeur de recherche au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement."

    Il ne faut certainement pas rechercher la cause de ce réchauffement dans des variations brutales de CH4 ou de CO2, d'ailleurs les carottes glaciaires ne montrent pas, à ma connaissance, de teneurs susceptibles de provoquer de tels réchauffements.
    Par contre ne pas oublier qu'on est dans une phase de transition entre une période glaciaire et une interglaciaire et, ce qui apparaît de plus en plus maintenant, c'est que ces phases semblent soumises à des effets de seuil ou de bascule qui rendent le climat très instable et discontinu.
    Les évènements de Heinrich ou de DO en sont également des exemples.
    Dans le cas présent, il semble que des changements rapides de la circulation atmosphérique soient à l'origine de ces réchauffements.
    Ce sont ces mécanismes qu'il faudrait analyser et simuler.

  22. #19
    RARA63

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    On quantifie l'augmentation de température au Groenland, néanmoins, il est important prendre en compte ce qui est dit par Valérie DM:
    Je ne vois pas le rapport avec l'apparition ou l'insertion d'un courant d'air, qui s'apparente plutôt à un "effet de seuil" qu'a un phénomène exceptionnel ...

    Il ne faut certainement pas rechercher la cause de ce réchauffement dans des variations brutales de CH4 ou de CO2, d'ailleurs les carottes glaciaires ne montrent pas, à ma connaissance, de teneurs susceptibles de provoquer de tels réchauffements.
    Et bien, rejette un coup d'œil sur ce graphique et tu constatera qu'a une période qui pourrait bien être -15000 ans, on constate bien :
    1) explosion de la concentration atmo. en ch4
    2) explosion de la T°
    3) explosion de la concentration atmo. en CO2

  23. #20
    vanos

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Bonjour,

    Il y a 15.000 ans, il y eu un effondrement partiel du plateau continental européen. Cala provoqua un grand tsunami (qui fut très bref) mais surtout un grand dégagement de méthane provoqué par la destruction de grands champs d'hydrate de méthane tapissant le fond océanique, le graphique sub-cité le prouve.
    Mais les hydrates de méthane, c'est une autre histoire digne d'un débat séparé.

    Salut à tous.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  24. #21
    lolo_geotec

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Bonjour à tous,

    j'ai lu la discussion depuis le début. Et en effet, il a été prouvé dans le passé que le climat a changé brutalement, et aucun phénomène d'origine humaine ne pouvait y être pour quelquechose à l'époque.

    aujourd'hui, le dégazage en CO2 des activités humaines est énorme, on constate une augmentation proportionnelle de la quantité de CO2 dans l'atmosphère (notamment évoqué dans le film d'Al Gore).

    Est ce l'activité humaine qui est responsable? admettons que nous ne puissions pas le dire. La réponse est ni oui ni non.

    Conclusion : pour être sûr de ne pas influencer sur le climat, choisissons des sources énergétiques et des habitudes de consommation qui ne dégagent pas de CO2, qui respectent l'environnement, qui évitent les pollutions et les maladies qui y sont liées (respiratoires, cancer etc...). Comme ça, au moins o pourra dire que l'on y est pour rien!!

    Ca évitera les débats sans fins etre les partisans de l'homme responsable et les partisans du cycle naturel responsable.

    Sur ce bon dimanche.
    géotechnique : le 1% culturel du BTP ;)

  25. #22
    invite34987

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Tout acte a une influence, que se soit sur le climat ou toute autre chose. Par exemple, les éoliennes ne rejettent pas de CO2 mais connais tu l'influence qu'elles ont sur les courants d'air? Les barrages hydraulique ne rejettent pas de CO2 mais connais tu l'influence qu'ils ont sur la faune et la flore ou sur les couche géologique,.....
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/06/2008 à 12h01. Motif: citation superflue

  26. #23
    trebor

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Pardon, mais je trouves cela un peu fort !
    A+
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/06/2008 à 12h02. Motif: citation superflue
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  27. #24
    invite34987

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    si le sujet vous intéresse, il y a une discution dessu
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/06/2008 à 12h02. Motif: citation superflue

  28. #25
    moijdikssékool

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Il y a 15.000 ans, il y eu un effondrement partiel du plateau continental européen. Cala provoqua un grand tsunami (qui fut très bref) mais surtout un grand dégagement de méthane provoqué par la destruction de grands champs d'hydrate de méthane tapissant le fond océanique, le graphique sub-cité le prouve.
    Mais les hydrates de méthane, c'est une autre histoire digne d'un débat séparé
    et les 2faits ne se rapprocheraient-ils pas?
    Quelques quantités d'hydrate auraient été ainsi libérées?

  29. #26
    RARA63

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    et les 2faits ne se rapprocheraient-ils pas?
    Quelques quantités d'hydrate auraient été ainsi libérées?
    Ca parait fort plausible, en tout cas .
    Pour les quantités de méthane libéré, difficile de savoir, mais les quantités misent en jeu peuvent être colossales .
    Encore aujourd'hui, cela représente une menace .

    Encore du Janco :
    Faut-il craindre les hydrates de méthane ?

  30. #27
    yves25

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par pilet14 Voir le message
    3 - Prétendre que l'homme est responsable à 90% du réchauffement climatique c'est implicitement éliminer les autres causes possibles. D'autre part, il faut tout de même savoir que TOUS les scientifiques prudents ou sceptiques ont été débarqués du GIEC pour leurs positions trop tièdes au goût de certain.

    .

    1 D'où sorts tu ces 90%?
    2 prétendre que le GIEC a délibérément ignoré les causes naturelles est effectivemlent une calomnie (voir le chapitre 2 du rapport du GIEC par exemple et les forçages naturels)

    3 je doute que l'effet de serre entraîné par de brusques libérations de méthane puisse avoir un effet aussi rapide tout au moins de façon directe. Il faut sans doute chercher des effets de seuil liés à de brusques changements de la circulation océanique. La cause de ces changements brusques ets une autre affaire: en tout cas ce que cet artile confirme c'est que le climat peut se montrer très sensible à certains forçages.

    4 de toute manière qu'il y ait eu des variations brusques du climat dans le passé, ça ne devrait surtout pas réjouir les sceptiques ni personne d'ailleurs. Comme le faisait remarquer Hervé Le Treut, le pb actuel est tout à fait different: en plus de toutes les causes naturelles possibles, on a rajouté une cause anthropique dont on connaît l'influence et dont on sait que ça va continuer. Si le climat s'est réchauffé de 10° en 3 ans à cause du méthane par exemple, c'est que la sensibilité climatique est élevée et, dans ce cas, le réchauffement dû aux émissions humaines pourrait bien être plus élevé que prévu, ce n'est pas très bon signe, bien au contraire.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  31. #28
    vanos

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    Quelques quantités d'hydrate auraient été ainsi libérées?
    Bonsoir,

    Le chiffre exact n'est bien sûr pas connu mais vu le violent sursaut climatique de l'époque montre bien qu'il s'agissait de centaines de millions de m3 de méthane voire de milliards.

    Bonne nuit.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  32. #29
    Dindonneau

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    Citation Envoyé par RARA63 Voir le message
    Et bien, rejette un coup d'œil sur ce graphique et tu constatera qu'a une période qui pourrait bien être -15000 ans, on constate bien :
    1) explosion de la concentration atmo. en ch4
    2) explosion de la T°
    3) explosion de la concentration atmo. en CO2
    Cette augmentation de la concentration de ch4 et de CO2 pourrait tout aussi bien être la conséquence de ce réchauffement brutal
    Areuh!

  33. #30
    Dindonneau

    Re : 10°C en 3 ans puis 10°C en 60 ans il ya 15000ans

    La question que je me pose dans cette histoire, c'est la résolution temporelle des données issues de carottes glaciaires. Ils parlent de ultra-haute résolution de l'ordre de l'année mais quelle est la résolution que l'on a habituellement en forage sur la température, la concentration de CH4 et de CO2? Par exemple, quelle est la résolution de ces données?
    Finalement, la question sous-jacente est quelle est la durée max des fluctuations à partir desquelles ces dernières apparaissent moyennées?
    Areuh!

Sur le même thème :

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. dans 40 ans
    Par capricorne 59 dans le forum La biodiversité en Méditerranée
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/10/2007, 09h51
  2. Arthrose à 30 ans ?
    Par Amélane dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/09/2007, 15h28
  3. 20 ans = ?
    Par Heimdall dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 32
    Dernier message: 07/09/2004, 12h34
  4. 5 ans déjà...
    Par Paul_UTT dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/08/2004, 13h38