Discussion fermée
Page 2 sur 5 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 131

Scientificité du discours médiatique sur le RC



  1. #31
    GillesH38a

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    Gillesh tu ne raisonnes que comme si il était avéré que le risque n'avait pas été correctement évalué.
    eh non....

    je remarque qu'il est avéré que tous les points font l'objet de contestations, simplement. Donc la réponse que tu apportes en supposant que cette contestation n'existe pas n'est pas pertinente quant à ma remarque.

    maintenant on peut effectivement se demander si cette contestation a des bases scientifiques, ou non, et inversement. Le seul argument d'autorité peut difficilement être recevable, puisque si tu regardes par exemple le probleme du mouvement de la Terre autour du Soleil, il a pu etre utilisé pour défendre deux thèses opposées.

    En cas de contestation, il faut donc revenir à la vraie méthode scientifique, c'est à dire l'échange d'arguments. Ce ne doit pas etre une question de "foi", mais une question de raisonnement. Sur tous les points que j'ai soulevés, il y a des doutes méthodologiques fondés sur des faits objectifs (on peut en relister un certain nombre si tu n'es pas convaincu). si tu te bornes à dire "j'ai foi dans ce qu'on m'a dit dans tel texte officiel", tu n'apportes aucun élément pertinent vis à vis de ces doutes - tu te contentes d'exprimer ta foi personnelle , c'est tout. La seule chose pertinente est de présenter le contre-argument convainquant qui répond au doute - sinon il est plus honnete de reconnaitre que la croyance n'est fondée que sur la confiance, mais qu'on n'a pas les moyens personnels de la justifier.

    Une des choses les plus convainquantes pour une théorie est le pouvoir prédictif "suffisamment à l'avance" de prédictions non triviales, donc risquées (quelques exemples historiques : retour de la comète de Halley pour la loi de Newton, déviation des rayons lumineux par le Soleil lors d'une eclipse pour la RG, diffraction des électrons pour la meca Q, etc, ..).

    y a-t-il une prédiction forte (non triviale et risquée) pour la climatologie actuelle qui a été vérifiée ? là j'ai un peu de peine pour en trouver ....

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Damien49

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    En cas de contestation, il faut donc revenir à la vraie méthode scientifique, c'est à dire l'échange d'arguments.
    Mais justement tu as tout faux. La vraie méthode scientifique ce n'est pas du tout ça. On peut échanger autant d'arguments si tu veux ici sur le forum ou bien sur le comptoir d'un bar, ca revient au même, ma parole seule ne vaut pas plus que celle du premier quidam dans la rue ou que de la tienne et peu importe que pour n'importe qui d'autres nous lisant, nos échanges paraitront raisonnables, convainquant ou argumentés avec une apparence de raisonnement scientifique, ca n'aura toujours rien d'une méthode scientifique. On en revient au sujet de départ, c'est à celui qui paraitra médiatiquement (en se servant du forum) le plus convaincant. Si tu ne te sers pas de la littérature scientifique prouvé, alors ça ne vaut rien.

    Comment une simple discussion aussi argumentée soit-elle peut-être se substituer à tous les rapports scientifiques consensuels ?
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  4. #33
    invité576543
    Invité

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    Mais justement tu as tout faux.(...)
    Tu as mal lu le message de Gilles, et du coup tu réponds à côté, hors sujet. Il ne parle pas d'échanges d'arguments dans des discussions sur un forum.

    Cordialement,

  5. #34
    GillesH38a

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message


    Edit : Je copie le dernier en clair, pour l'humour:



    Cela me fait irrésistiblement penser aux annonces par les haut-parleur dans le film M.A.S.H. d'Altman...
    un autre petit pour commencer la nouvelle année avec un sourire...


    http://www.independent.co.uk/environ...st-724017.html

    However, the warming is so far manifesting itself more in winters which are less cold than in much hotter summers. According to Dr David Viner, a senior research scientist at the climatic research unit (CRU) of the University of East Anglia,within a few years winter snowfall will become "a very rare and exciting event".

    "Children just aren't going to know what snow is," he said.
    .....
    Professor Jarich Oosten, an anthropologist at the University of Leiden in the Netherlands, says that even if we no longer see snow, it will remain culturally important.

    "We don't really have wolves in Europe any more, but they are still an important part of our culture and everyone knows what they look like," he said.

    David Parker, at the Hadley Centre for Climate Prediction and Research in Berkshire, says ultimately, British children could have only virtual experience of snow. Via the internet, they might wonder at polar scenes - or eventually "feel" virtual cold.

    Heavy snow will return occasionally, says Dr Viner, but when it does we will be unprepared. "We're really going to get caught out. Snow will probably cause chaos in 20 years time," he said.

    The chances are certainly now stacked against the sortof heavy snowfall in cities that inspired Impressionist painters, such as Sisley, and the 19th century poet laureate Robert Bridges, who wrote in "London Snow" of it, "stealthily and perpetually settling and loosely lying".

    Not any more, it seems.
    bigre, la neige devait devenir aussi rare que les loups dans quelques années... il y a 10 ans !

    http://www.anglotopia.net/countries/...cross-britain/

    et pour mémoire l'hiver dernier

    http://www.guardian.co.uk/uk/gallery...ture=342683470

    et y a deux ans

    http://news.bbc.co.uk/2/hi/7167475.stm

    et y a trois ans

    http://www.telegraph.co.uk/news/ukne...o-England.html

    je me permets de supputer que c'est pas encore demain que les enfants anglais ne sauront plus ce que c'est qu'un bonhomme de neige .

  6. #35
    Damien49

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Les records de froid ne disparaîtront jamais. Mais les records de froid seront de moins en moins nombreux par rapport aux record chaud (c'est ce qui est prévu et c'est ce qu'on constate depuis 1950).

    Cependant vu qu'il neige entre -5 et 3°C, je ne sais même pas si on peut considérer la neige faisant parti d'un record froid.

    Il ne parle pas d'échanges d'arguments dans des discussions sur un forum.
    Et pourtant si j'observe, je ne vois que ça.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  7. #36
    invité576543
    Invité

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    Et pourtant si j'observe, je ne vois que ça.
    C'est cohérent avec le contenu de tes messages.

    Cordialement,

  8. Publicité
  9. #37
    Damien49

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    En effet c'est cohérent car pour ma part je n'ai pas la prétention de révolutionner quoi que ce soit, ni me substituer aux études établies. Ce n'est pas aux non-sceptiques de prouver que les sceptiques ont tort, c'est aux sceptiques de prouver qu'ils ont raison (et pas sur un forum où ils sont sureprésenté). J'attend encore leur publication.

    PS : j'analyse mon post... et je dis donc que je suis d'accord avec Gillesh sur le fait que les anglais auront encore des hivers neigeux mais y apporte une nuance (de météorologie).
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  10. #38
    invite09876456789221
    Invité

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Bonjour,

    Pardonnez-moi pour mes interventions inutiles, mais pour les recherches médiatiques sur google vous devez sélectionner l'onglet actualité pour faire une recherche sur "la dernière chance pour sauver la planète".

    Et vous trouverez le discours médiatique. Depuis 1heure, depuis 1 mois, depuis 1 an etc.

  11. #39
    invité576543
    Invité

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    c'est aux sceptiques de prouver qu'ils ont raison (et pas sur un forum où ils sont sureprésenté).
    De quel forum parles-tu? Désolé de la question, mais le seul forum que je fréquente sur le sujet c'est FS, du coup je ne vois pas à quoi tu fais allusion.

    Cordialement,

  12. #40
    GillesH38a

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    Les records de froid ne disparaîtront jamais. Mais les records de froid seront de moins en moins nombreux par rapport aux record chaud (c'est ce qui est prévu et c'est ce qu'on constate depuis 1950).
    Cependant vu qu'il neige entre -5 et 3°C, je ne sais même pas si on peut considérer la neige faisant parti d'un record froid.
    l'article ne parle aucunement du nombre de records de froid, mais de la disparition de la neige comme phénomène ordinaire "within a few years" [sic]. C'est juste un exemple de transformation médiatique.
    Pour ce qui est du nombre de records de froid , qui est un autre sujet,
    j'ai bien lu une étude à ce sujet, mais nullement présentée comme la vérification d'une prédiction quantitative; à noter que n'importe quelle cause de RC produirait la même chose bien évidemment, et que vu que les températures moyennes sont évaluées exactement de la même façon que les records (c'est à dire à partir de relevés historiques de station météo), toute erreur sur l'une produiraient tout autant des erreurs sur l'autre, il ne s'agit donc aucunement d'une vérification indépendante. C'est juste une remarque incidente.

    Pour ce qui est de l'échange d'arguments, il s'agit bien évidemment de tous les arguments disponibles "dans la littérature" (et pour ma part je me refuse à exclure la validité de discussions "hors peer-reviewed litchurchur" par principe). Rien n'empeche cependant d'expliquer en termes simples sur des forums des arguments valablement développés par des chercheurs et suffisamment clairs pour être résumés en quelques posts (il y a de nombreux exemples de telles discussions sur des sujets comme la relativité ou la méca Q par exemple).

    Ce qui me trouble un peu dans le débat, c'est que les mails du CRU mis à jour ne montrent pas seulement des comportements un peu irréguliers du point de vue déontologique : ils montrent aussi que les doutes, les incertitudes, et les critiques internes étaient largement apparents à l'intérieur de la communauté même qui affichait une certitude et une unanimité à l'extérieur (je ne sais pas si l'embargo sur des textes qui ont été repris de nombreuses fois sur des médias et des sites publics tient toujours sur FS, mais vous trouverez sans peine des exemples de ça si vous en cherchez).

  13. #41
    invite09876456789221
    Invité

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Bonjour,

    Curieusement en regardant les archives des journaux votre débat existe depuis presque 20 ans.

    http://www.letempsarchives.ch/Defaul...&ViewMode=HTML

    Alors vous êtes tous hors sujet....

  14. #42
    ecoplanete

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Salut,

    Alors autant avant je faisait partit des croyants au réchauffement climatique, lu pas mal de livre sur les effets que cela produit...
    Mais après la lecture d'un livre "l'homme est il responsable du réchauffement climatique" et qui démontre par A+B que tout cela n'est qu'une bonne grosse blague, je suis devenu sceptique.

    Certe, il y a bien un réchauffement climatique mais le systeme planetaire est tres complexe et il est bien difficile de prouver si oui ou non l'homme en est responsable.
    Biensur, l'homme contribue un minimum au réchauffement, mais dans des proportions bien moindre que ce que l'on voudrait nous faire croire.

    il suffit juste de regarder le spectre d'absorption des gaz atmosphériques :

    La vapeur d'eau absorbe une grande partie des infrarouges (IR), et dans la meme longueur d'onde que... le CO2 !
    C'est a dire qu'avant que le CO2 absorbe les IR, la vapeur d'eau en à absorbée les 3/4.
    (livre source : climatologie et paléoclimatologie)

    Donc pour moi, le CO2 n'a pas une part si importante que ça dans l'évolution du climat
    voila ce que j'en pense sauf erreur de ma part biensur.

  15. Publicité
  16. #43
    bmag

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par ecoplanete Voir le message
    il suffit juste de regarder le spectre d'absorption des gaz atmosphériques :
    La vapeur d'eau absorbe une grande partie des infrarouges (IR), et dans la meme longueur d'onde que... le CO2 !
    C'est a dire qu'avant que le CO2 absorbe les IR, la vapeur d'eau en à absorbée les 3/4.
    (livre source : climatologie et paléoclimatologie)
    Donc pour moi, le CO2 n'a pas une part si importante que ça dans l'évolution du climat
    Mes faibles connaissances en physique me permettent de faire la remarque suivante :
    Pour qu'il y ai effet de serre, il ne faut pas seulement que le gaz ou autre élément absorbe une certaine longueur d'onde. Par exemple, pour le CO2 et encore plus pour le CH4, ces gaz sont totalement transparents pour la lumière et réfractaires à la chaleur. Ainsi, la lumière pénètre l'atmosphère, atteint la couche terrestre, se transforme en chaleur et ne peut plus s'évacuer.
    La vapeur d'eau par contre n'a pas cet effet là, la valeur d'eau reflète dès le départ lumière + chaleur directement vers l'espace, et pour ce qui a réussi à pénétrer, la piège aussi mais donc sans effet de serre puisuqe la lumière n'a que peu pénétré.

  17. #44
    Cendres

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par ecoplanete Voir le message
    Salut,

    Alors autant avant je faisait partit des croyants au réchauffement climatique, lu pas mal de livre sur les effets que cela produit...
    Parce que adhérer aux conclusions sur le RC relève de la croyance?

    Citation Envoyé par ecoplanete Voir le message
    Mais après la lecture d'un livre "l'homme est il responsable du réchauffement climatique" et qui démontre par A+B que tout cela n'est qu'une bonne grosse blague, je suis devenu sceptique.
    Ta conviction de départ devait être bien faible, si UN livre te suffit pour "demontrer que"...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  18. #45
    Damien49

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    De quel forum parles-tu? Désolé de la question, mais le seul forum que je fréquente sur le sujet c'est FS, du coup je ne vois pas à quoi tu fais allusion.

    Cordialement,
    Je parle des forums d'Internet en général. Perso je ne fréquente pas que FS. J'aime bien FS justement parce qu'au moins ici la plupart ont des bases sérieuses en physique, mathématique, statistique etc... et une vraie culture scientifique, ce qui exclue pas mal de banalitéd qu'on peut entendre ailleurs sur le RC. Il n'empêche pourtant que même sur FS, il manque de vrais spécialistes des questions climatologiques (météorologique dans une moindre mesure), statistiques, en modélisation etc... et qui auraient du temps à consacrer (ou perdre) pour répondre par exemple à tous les sujets ouverts frénétiquement par certains qui se résument (à mon sens) souvent hélas en critique épistémologique de la science climatique cachée sous de faux raisonnement tels que présentés ici : http://le.temps.se.gate.over-blog.co...2168158-6.html Le truc à la mode en ce moment c'est la théorie de la conspiration made in CRU qui revient ad nauseum dans 1 post sur 5 (au-dessus du mien par exemple).

    Alors scientificité du discours médiatique ? Malheureusement même un forum scientifique comme FS n'échappe pas à la règle des forums, donc des médias. Un forum est un média, comme un autre.
    Dernière modification par Damien49 ; 29/12/2009 à 16h49.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  19. #46
    GillesH38a

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Parce que adhérer aux conclusions sur le RC relève de la croyance?
    adhérer à des conclusions relève TOUJOURS d'une croyance , mais elle peut etre justifiée, ça n'a rien de péjoratif. La seule chose qui me gêne un peu dans ce cas, c'est que quand on demande d'éclaircir des points précis sur ce qui fonde ces croyances, et qui pourrait étayer le discours "vulgarisé" dans les médias, dans le cas du RC, on voit très peu de gens se "mouiller" - bien moins que ceux qui affirment y croire (exemple de questions assez simples : y a-t-il quelque part une estimation par exemple du nombre de GtC de carbone correspondant au critère B : au-dessus, ça fait plus d'inconvénients que d'avantages ? quels étaient les causes principales des variations climatiques des derniers millénaires ? etc, etc....)

    Je pense que dans n'importe quel domaine de la science "admise sans contestation ", ce genre de question obtient rapidement une réponse simple : c'est assez facile de donner une estimation de l'age de l'univers, de l'homo sapiens, etc, etc....

    Pour Damien, je ne crois pas avoir parlé nulle part de "complot", et si c'est ce que tu as compris entre les lignes, alors tu m'as mal compris.

  20. #47
    Cendres

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    adhérer à des conclusions relève TOUJOURS d'une croyance
    Dans quelle acception?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  21. #48
    invite765732342432
    Invité

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    La seule chose qui me gêne un peu dans ce cas, c'est que quand on demande d'éclaircir des points précis sur ce qui fonde ces croyances, (...), on voit très peu de gens se "mouiller" - bien moins que ceux qui affirment y croire
    As-tu posé ces question aux experts du domaines, c'est à dire ceux qui sont capables de répondre ?

    Je pense que dans n'importe quel domaine de la science "admise sans contestation ", ce genre de question obtient rapidement une réponse simple : c'est assez facile de donner une estimation de l'age de l'univers, de l'homo sapiens, etc, etc...
    Mais dès qu'on aborde des sujets un peu plus pointus comme la relativité ou la physique quantique... les réponses sont plus dures et plus longues à venir...

    Note: même quand on parle mouvement perpétuel, il est parfois très difficile d'expliquer clairement pourquoi une machine ne fonctionne pas...

  22. Publicité
  23. #49
    GillesH38a

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Dans quelle acception?
    ben, il est évident par exemple que très peu de gens ont refait par eux mêmes les expériences comme celle de Morley Michelson, ou même ont revérifié par eux mêmes les expériences simples de physique. Donc tu es obligé de croire que ces expériences ont vraiment donné le résultat qu'on te dit, c'est à dire de faire confiance.

    Mais cette confiance ne vient pas non plus de nulle part, elle est étayée par certains faits facilement vérifiables, qui seraient TRES DIFFICILES à expliquer si les théories étaient fausses. Par exemple allumer une télé et recevoir une émission par satellite est à peu près inexplicable si on se gourrait totalement sur les lois de la gravitation et de la meca Q, parce que c'est tres improbable qu'on arrive à un résultat pareil si on n'a pas la bonne théorie ! - et bien évidemment c'est completement confirmé par le fait que strictement aucune civilisation dénuée de ces théories n'a réussi à faire un truc pareil.
    Un autre facteur important est que si personne ou presque n'a vérifié les expériences compliquées, on a tous plus ou moins fait des expérience simples - ne serait ce qu'en TP de collège ou de lycée- et qu'il n'existe aucune solution de continuité dans la complexité progressive - certains ont continué à faire des études plus poussées de physique, ont employé des appareils de plus en plus compliqués, et il n'y a aucun niveau où des gens compétents commencent à critiquer la physique - jusqu'à un niveau très élaboré où là il n'y a pas de probleme pour ADMETTRE que les théories deviennent hypothétiques et qu'il n'y a pas vraiment de preuve absolue de véracité , par exemple quand on commence à parler de particules supersymétriques ou de gravitation quantique.


    Or sur la climatologie,on a la conjonction très curieuse d'un consensus mondial de gens n'ayant aucune connaissance scientifique sérieuse , et de l'absence quasi-totale de certitude unanimement partagée au moins sur quelques faits "de base" . Et quand on pose des questions un tout petit peu précises, il n'y a plus de spécialiste nulle part. C'est bien sûr très compréhensible qu'un système aussi complexe que le climat ne soit pas testé aussi précisément que la charge de l'électron bien sûr - et dans n'importe quel domaine de cette complexité, les incertitudes seraient considérées comme NORMALES.

    Ce qui est étrange c'est que cette complexité n'empeche personne d'avoir des CERTITUDES ... dont on n'arrive nulle part à tracer l'origine profonde du point de vue du raisonnement scientifique. Deja mêmes les mesures de base sont contestées y compris par des gens "du domaine" (exemple de pachy), les méthodes statistiques sont contestées par des gens qui , pour ne pas être climatologues, semblent quand meme avoir une bonne connaissance de ces méthodes (ce qui est surement un meilleur critère ), et en plus on voit fleurir des fuites montrant que les spécialistes eux-mêmes ne sont aucunement "tranquilles" sur leurs certitudes - leur "inquiétude" étant à la fois nettement perceptibles dans leurs échanges "off record" , et dans les stratégies qu'ils semblent désepérément élaborer pour "colmater les fuites" (les fuites DE QUOI ? ) . En tout cas c'est l'impression actuelle que tout ça me laisse.

  24. #50
    Cendres

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ben, il est évident par exemple que très peu de gens ont refait par eux mêmes les expériences comme celle de Morley Michelson, ou même ont revérifié par eux mêmes les expériences simples de physique. Donc tu es obligé de croire que ces expériences ont vraiment donné le résultat qu'on te dit, c'est à dire de faire confiance.
    Donc ça n'est pas dans l'acception croyance = foi...c'est tout ce que je voulais savoir. C'est bien l'acception scientifique.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  25. #51
    chatelot16

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    il est vraiment difficile de verifier soit meme toutes les theorie scientifique : quand on ne verifie pas soi meme on est bien obliger de croire

    il y a des tas de theorie scientifique auquellle je crois volontier : a defaut d'etre capable de les verifier entierement , je constate que tous les effet pratique qui me sont accessible correspondent a la theorie

    pour d'autre theorie plus lointaine , l'extinction de l'homme de neandertal il y a je ne sait pas combien de millions d'année j'y crois timidement , et comme en plus ca n'a aucune influence sur la vie actuelle , y croire ou pas ne change rien

    mais le rechauffement climatique c'est plus serieux

    il faut faire un vrai bilan precis de tous les phenomenes qui comptent

    je n'ai jamais vu ce bilan accessible : les explication du genre c'est trop compliqué , on ne peut pas rentrer dans les detail , font qu'on a plus qu'a croire ou ne pas croire

    donc je crois personellement que gaspiller l'energie est mauvais : mais pour le rechauffement tel que presenté , j'attend des arguments

  26. #52
    invité576543
    Invité

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Donc ça n'est pas dans l'acception croyance = foi...c'est tout ce que je voulais savoir. C'est bien l'acception scientifique.
    Je ne comprends pas, et serait intéressé par un développement.

    Cordialement,

  27. #53
    Cendres

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Je ne comprends pas, et serait intéressé par un développement.

    Cordialement,
    Je parle d'acceptions diverses pour "croyance". A savoir:

    - "croyance" au sens de foi, sans remise en cause possible, et vérité non négociable.

    - "croyance" au sens : degré de confiance élevé accordé à un résultat. Tirant donc sa légitimité de son caractère questionnable.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  28. #54
    Damien49

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Et quand on pose des questions un tout petit peu précises, il n'y a plus de spécialiste nulle part.
    Tu pourrais répondre à la question de Faith d'abord avant d'affirmer cela.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  29. Publicité
  30. #55
    invité576543
    Invité

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Je parle d'acceptions diverses pour "croyance". A savoir:

    - "croyance" au sens de foi, sans remise en cause possible, et vérité non négociable.

    - "croyance" au sens : degré de confiance élevé accordé à un résultat. Tirant donc sa légitimité de son caractère questionnable.
    OK. (Le mot "foi" est de la famille de confiance (fides), et le sens chrétien est celui de confiance en Dieu... Du coup je comprenais dans l'autre sens, et cela me semblait bizarre.)

    Mais je n'ai pas compris non plus "acception scientifique", mais ce n'est pas grave...

    Cordialement,

  31. #56
    ecoplanete

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Parce que adhérer aux conclusions sur le RC relève de la croyance?


    Ta conviction de départ devait être bien faible, si UN livre te suffit pour "demontrer que"...
    D'abord je ne parlais pas de croyance au sens propre du terme, je n'adhère d'ailleurs à aucune conclusion puisque j'essaie encore aujourd'hui de trouver la part de vérité qui se cache dans tout se fourbi, lol

    Ensuite, je n'ai jamais dit qu'un livre me suffisait de démontrer tel ou tel chose, le problème, c'est que quand on commence à lire pas mal de source différentes et divergentes sur le sujet, je trouve (pour ma part) qu'il devient alors difficile de se faire une opinion.

    C'est pourquoi le sujet autour du réchauffement climatique est très "pervers" et que pour le moment le sujet m'agace un peu car il y aura toujours une contradiction quelque part.

    Ce que j'estime, c'est que le réchauffement climatique provient d'une part des émissions de GES, mais d'autre part de l'activité solaire, de l'albédo des nuages, de l'orbite terrestre...

    Dans tous les cas, même si la planète se réchauffe, elle finira bien par trouver un nouveau point d'équilibre... mais certainement en passant par une série de points de rupture.

    Et je ne m'en fais aucunement pour la planète... mais surtout pour la vie qui s'y développe.

  32. #57
    Cendres

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Mais je n'ai pas compris non plus "acception scientifique", mais ce n'est pas grave...

    Cordialement,
    Je parle d'acception scientifique dans la mesure où la deuxième que j'évoquais:

    - "croyance" au sens : degré de confiance élevé accordé à un résultat. Tirant donc sa légitimité de son caractère questionnable.
    est celle usitée en sciences. Enfin, en principe...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  33. #58
    jeangab62

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par ecoplanete Voir le message
    Salut,

    Alors autant avant je faisait partit des croyants au réchauffement climatique .../... je suis devenu sceptique.
    bizarrement, en lisant le rapport du giec (le gros de 900 et quelques pages, pas le résumé), j'ai fait le chemin inverse.
    Ce que j'estime, c'est que le réchauffement climatique provient d'une part des émissions de GES, mais d'autre part de l'activité solaire, de l'albédo des nuages, de l'orbite terrestre...
    tu estime à peu près bien, il n'y a pas que le co2 qui est responsable.
    Dans tous les cas, même si la planète se réchauffe, elle finira bien par trouver un nouveau point d'équilibre
    c'est en fait, exactement ça.
    elle va trouver un point d'équilibre avec une température plus élevée.
    Et je ne m'en fais aucunement pour la planète... mais surtout pour la vie qui s'y développe.
    et tu as parfaitement raison, la planète a traversé bien d'autres épreuves avec au moins 6 extinctions massives....
    le rc actuel n'est que faiblement responsable de l'extinction que l'on constate actuellement, il y à bien d'autres causes que le rc pour expliquer la disparition de la bio-diversité.

    est ce une raison valable pour rejeter en bloc une constatation scientifique ?, je n'en suis vraiment pas sur.

  34. #59
    GillesH38a

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    As-tu posé ces question aux experts du domaines, c'est à dire ceux qui sont capables de répondre ?
    en l'occurence, le sujet de ce débat est plutot d'interroger le degré de base scientifique dans la croyance qui s'est répandue assez généralement, relayée par les médias, sur les dangers du RC. C'est à dire que ce qui m'interesse ici est plus l'origine de la construction de la croyance, que si c'est juste ou faux. Pour la discussion technique, y a eu plusieurs fils où on a débattu de ces aspects - encore une fois il n'est pas inintéressant d'avoir des traces que MEME pour les meilleurs spécialistes mondiaux, ceux à l'origine des travaux "peer-reviewed", les interrogations semblent réelles et présentes.

    Un exemple : dans un mail, Phil Jones dit

    If anything, I would like to see the climate change happen,
    so the science could be proved right, regardless of the consequences. This isn't being political, it is being selfish.
    on peut lui reprocher de souhaiter que le changement climatique arrive quelque soit les conséquences humaines, ce qui est effectivement assez égoiste. Mais le plus surprenant est ailleurs : c'est qu'il avoue implicitement -assez naivement- qu'il n'est nullement certain qu'il arrive VRAIMENT et que la science soit DEJA prouvée - au contraire de ce qui est répété dans les médias.

  35. #60
    BioBen

    Re : Scientificité du discours médiatique sur le RC

    bizarrement, en lisant le rapport du giec (le gros de 900 et quelques pages, pas le résumé), j'ai fait le chemin inverse.
    Tu l'as lu en te posant des questions ou bien comme un roman ?

    elle va trouver un point d'équilibre avec une température plus élevée.
    Un point d'équilibre pour le climat ?

Sur le même thème :

Page 2 sur 5 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. question sur le discours intérieur
    Par choco3 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/07/2008, 10h48
  2. Scientificité des affirmations sur le passé
    Par invité576543 dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 50
    Dernier message: 11/09/2006, 14h04
  3. Discours stupide sur la relativité.
    Par invite9321657 dans le forum Archives
    Réponses: 38
    Dernier message: 14/12/2005, 14h45