Discussion fermée
Page 12 sur 17 PremièrePremière 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 331 à 360 sur 491

L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.




  1. #331
    yves35

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    je ne connaissait pas ce fil et Narduccio sera ravi que tu lui apprennes son métier . Voila ce qu'il disait un peu plus loin dans la discussion:
    Je travaille dans une centrale nucléaire, et je peux t'assurer que ce que tu dit est faux. Comme je l'ai déjà expliqué par ailleurs, la variation de modulation maximale contractuelle est de 5%/mn. Donc, 100/5 => en 20 minutes l'on passe de 900 MW à zéro, cela sans utiliser les systèmes annexes de contournement au condenseur. En les utilisant on passe instantanément de 900 MW à zéro, mais le réacteur continue à produire 85% de puissance qui va aller directement vers le système de réfrigération. Lors de la première montée en puissance après rechargement, la pente de montée est limitée à 3%/h.
    Coté puissance électrique, il éxiste un circuit de contournement de la turbine qui permet d'avoir des modulations supérieures à celles contractuelles pour le combustible. On peut donc varier la puissance avec diverses pentes allant jusqu'à 40 MW/mn en fonctionnement normal et 200 MW en situation d'urgence. En cas d'accident réseau, on peut aussi aller instantanément à 0 MW, le reste étant dérivé vers le condenseur.
    yves

    -----


  2. Publicité
  3. #332
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    non, c'est faux . Les investissements sont faits par des fonds privés garantis par l'état. S'il n'y avait pas cette garanti de prix de vente ,et donc si les hardis investisseurs devaient vendre leur production au prix du marché ,y en aurait il autant?
    Dans la pratique cela ressemble furieusement à un transfert d'argent des "riches" (les investisseurs) vers les "pauvres" (parce que la CSPE est payée par tout le monde mais qu'elle représente plus dans le budget des gens modeste) . Ou est la justice?

    yves
    e n quoi c'est faux ? qu'est ce que ça coute à l’État ? au contraire combien ça lui rapporte en taxes .. diverses ? et ton raisonnement est bien spécial "France" car dans le monde ailleurs c'est bien le cout réel du kWH qui est facture pas tronque comme en France

    j'ai deja explicite ce point en faisant la comparaison avec les autoroutes /tunnels

    l’investissement , l'entretien/réparation et le recyclage est paye par des fonds privées dans l’intérêt général et l’utilisateur paye le cout de l’utilisation ..

    et comme on l'a si bien fait remarque ..si tu ne veux pas payer ..tu n'utilises pas

    tandis qu'avec toutes les subventions payes pour le NUk depuis + de 50 ans on a paye ..on continue de payer et on payera pour des milliers d'année
    Dernière modification par Regismu ; 14/07/2015 à 10h48.

  4. #333
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    je ne connaissait pas ce fil et Narduccio sera ravi que tu lui apprennes son métier . Voila ce qu'il disait un peu plus loin dans la discussion:

    yves
    lis bien la discussion, il ne faut pas confondre la variation de puissance et la production électrique il parle aussi du cout dans cette situation qui place le kWH à 400€ je trouve que ce post est très intéressant quand on prends la peine de le lire

    il n'aborde pas non plus les autres centrales plus au Sud qu'il faut refroidir de plus en plus souvent avec les pompiers .. chaque fois que la température ambiante augmente .. quid du réchauffement climatique actuel et le cout réel pour la collectivité ?

    qui parle constamment de subvention en ne relève jamais tous ces couts cachés qui n'existent pas pour les ENR

  5. #334
    Garlik

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    il ne faut pas confondre la variation de puissance et la production électrique
    Et alors ? En quoi cette explication pose problème ? Tu penses que la production électrique est indépendante de la puissance fournie ?

  6. #335
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Bonjour garlik

    merci de s'intéresser au sujet en lisant le lien fourni car c'est un pro du Nuk qui parle .. pas moi

  7. #336
    Garlik

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    merci de s'intéresser au sujet en lisant le lien fourni car c'est un pro du Nuk qui parle .. pas moi
    Je répète ma question: Et alors ? Tu ne réponds pas à ma question. Si un "pro du nuk" affirme que 1+1=2, je ne dois pas le croire parceque c'est le diable ?

  8. #337
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    ben intéresse toi à la discussion et tu auras l'argumentation complète ..

    il suffit de lire le lien .. je ne vais quand même pas faire un copie /colle du post en question

    essaie de réfléchir un peu .. si la puissance du réacteur est détournée comment peut il en même temps alimenter le réseau ?

    ou c'est si difficile à comprendre ?

    c'est sur le cout réel de 400€ le kWh du Nuk que tu bloques .. .

  9. Publicité
  10. #338
    Garlik

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Regismu, ce qu'explique l'intervenant de ce topic c'est qu'il est possible sans le moindre probleme de faire varier la production d'electricité en redirigeant tout ou partie de la puissance fournie sur le systeme de refroidissement, ce qui rentre en évidente contradiction avec tes affirmations gratuites selon lesquelles le nucleaire ne peut pas le faire. Relis donc l'explication donnée, elle est pourtant très claire.

    Quant au cout, je ne pense pas avoir jamais rien mentionné à ce propos.

  11. #339
    barda

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    http://enr-ee.com/fileadmin/user_upl..._Allemagne.pdf

    Oui, ben ce lien est très édifiant:

    - c'est le Conseil Européen qui pilote et impose une politique d'achat coûteuse, associée à une obligation d'achat, des kWh PV et éoliens, dits production renouvelable intermittente; le résultat de l'intense lobbying des possesseurs de ces moyens de production.

    - ces kWh "renouvelables intermittents" bénéficient soit d'un prix d'achat imposé très élevé, soit en cas de vente directe, d'une compensation financière garantie (prime de marché) leur permettant d'atteindre obligatoirement le prix de référence du marché; dans les deux cas de figure, ce sont les consommateurs qui payent, par le biais de la CSPE en France, les garanties ou les super-bénéfices versés aux propriétaires d'installations PV ou éoliennes...

    - c'est donc un cas flagrant de distorsion de concurrence vis à vis des autres fournisseurs d'énergie, qui conduit ipso facto à des situations de surproduction et de prix négatifs (comme le montrent les graphiques); la situation est alors absurde, où les EnR intermittentes responsables du désastre sont assurées de garder leurs bénéfices alors que les autres perdent de l'argent (c'est ce qui conduit à la fermeture des centrales gaz au profit du charbon en Allemagne)... Accessoirement, comme le faisait remarquer Yves35, ce sont les petits consommateurs qui payent pour que les riches s'enrichissent encore...

    - le problème soulevé par ce lien, ce n'est pas l'existence d'un couplage des réseaux à l'échelle européenne (cela existe depuis longtemps, et chacun sait qu'un réseau important est indispensable pour équilibrer de la meilleure façon production et consommation d'électricité), c'est l'existence de mécanismes favorisant les énergies intermittentes et empêchant de facto un fonctionnement rationnel du processus d'équilibrage de ce réseau. L'effet pervers introduit par l'importante subvention versée à la production EnR intermittente (qu'elle soit utile ou non) conduit à un dérèglement majeur du marché. Assez bizarrement, c'est au nom de la doctrine libérale que cet interventionnisme néfaste a été mis en place... Comprenne qui pourra...

    -Qu'un employé responsable de la Bourse Européenne de l'électricité (EPEX SPOT) défende bec et ongles son gagne-pain, c'est humain; qu'il défende contre vents et marées la décision politique qui a permis son embauche, on le comprend... Mais que cela ne nous empêche pas de bien lire et de bien comprendre cette "note de synthèse"... bien comprendre, c'est à dire intelligemment (du latin "interlegere", lire entre les lignes...)

  12. #340
    barda

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    ben intéresse toi à la discussion et tu auras l'argumentation complète ..

    il suffit de lire le lien .. je ne vais quand même pas faire un copie /colle du post en question

    essaie de réfléchir un peu .. si la puissance du réacteur est détournée comment peut il en même temps alimenter le réseau ?

    ou c'est si difficile à comprendre ?

    c'est sur le cout réel de 400€ le kWh du Nuk que tu bloques .. .
    Ecoute, Regismu, que tu ne comprennes rien au fonctionnement d'une centrale nucléaire est une chose; que tu ne comprennes pas plus aux explications de Narduccio, ça n'étonnera personne, puisque tu ne comprends rien au fonctionnement d'une centrale nucléaire.... Mais surtout, n'essaie pas de projeter sur d'autres ton ignorance.

    L'important, c'est que:

    1) la puissance d'une centrale est modulable, très rapidement si on reste dans la marge programmée...

    2) la puissance nucléaire installée en France ne couvre pas 100% de la demande maximale; un part est réservée à l'hydroélectricité et aux STEP (si tu sais ce que c'est), une autre part aux autres énergies renouvelables, et une petite part au thermique; c'est ce que l'on appelle un mix (si tu as déjà entendu ce terme) qui permet d'équilibrer aux meilleures conditions économiques et écologiques le réseau français, avec une marge de sécurité indispensable.

    3) une centrale nucléaire peut être arrêtée quasi instantanément, sans problème, et il faudra une demi-heure environ pour évacuer la chaleur résiduelle inertielle par le biais des moyens de refroidissement habituels; c'est ce qui est fait pour les opérations de maintenance, et peut être fait en cas d'urgence... Par contre, elle ne supporte pas arrêt d'urgence et remise en marche rapide (mais ça n'est pas ce qui lui est demandé).

    Tout cela est bien connu depuis longtemps et a fait la preuve de son efficacité, avec un prix du kWh extrêmement faible (comme l'a confirmé la Cour des Comptes, qui, certes,, a oublié de te demander ton avis, mais a pas mal travaillé).

    Après, tes divagations sur le prix du kWh d'une centrale qui n'alimente plus le réseau, je crois que ça n'intéresse pas grand-monde...

  13. #341
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    ben tu vois narduccio explique mieux que toi et même il élude aussi beaucoup moins que toi et le prix de 400€ le kWh c'est aussi lui qui l'a donne dans le post .. lis un peu .. les vrais infos au leiu de la désinformation continuelle que tu colportes constamment et je t'ai donne les liens de la cour des comptes.. elle évolue elle .. elle fini par ouvrir les yeux quand lee a les vrais infos ... mais toi tu restes aux comptes d'il y a au moins 2 ans sans chercehr à evoluer un peu car ça arrange tes monologues

    et non je ne veux rien comprendre au NUk vu que tout le monde veux s'en sortir ..

    donc on a subi . on a paye très cher . on va encore paye très très cher pendant des milliers d'année mais maintenant qu'on est à un tournant très important il est inutile de continuer à s’enfoncer .. alors qu'il y a mieux et moins cher sans danger et sans déchets


  14. #342
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Non seulement il n'y a pas de subvention au nucléaire, mais EDF verse chaque année environ 2 Mds€ à l'Etat (principal actionnaire); les investissement faits dans les centrales sont pour la plus grande part amortis (si tu sais ce que cela veut dire), inclus qu'ils sont dans le prix du kWH.

    Enfin, j'envisage sereinement un avenir sans les déchets radioactifs, les microparticules et le CO2 produits par les centrales thermiques au charbon-lignite d'Allemagne; le plus tôt sera le mieux.
    en gras la désinformation en realite il faut voir ce que l’état a reverse à EDF

    encore des chiffres facilement vérifiables:

    http://greenpeace.fr/faillite-nuclea...762&__step__=1

    En matière énergétique, la France est une anomalie : elle est le pays le plus nucléarisé du monde, le seul à générer plus de 50 % de son électricité à partir de l'atome. Or, en plus de poser de graves problèmes sur le plan de la sûreté, le nucléaire français s'avère aujourd'hui dangereux économiquement : la filière nucléaire, soutenue à perte par l'État et les contribuables, n'est plus compétitive face aux énergies renouvelables.

    Derrière une mythologie tenace, l'histoire de la filière nucléaire est celle d'un implacable désastre. L'impasse se précise. Les chiffres le prouvent. EDF et Areva sont en situation de détresse économique, voire de faillite pour Areva. Le marché international se rétracte depuis 20 ans. Les coûts de production explosent. Et l'État se comporte comme un actionnaire plus vorace encore que ceux du CAC 40, multipliant les injonctions contradictoires, incapable d'avoir une vision stratégique de long terme pour ses entreprises publiques.

  15. #343
    Garlik

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    C'est vrai que Greenpeace est un modèle d'impartialité, pas du tout biaisé par l'idéologie, avec des vrais chiffres vérifiables et qui roxent. Je m'incline.

    Quant à EDF en situation de détresse financière... Des sociétés en détresse qui ont un résultat net de 3,7 milliards d'€, en progression constante, et qui se désendettent chaque année, j'aimerais bien en voir plus souvent.

    Sinon, encore une fois, quel rapport avec l'Allemagne ? Et j’attends toujours une réponse.

  16. #344
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    demandez à ceux qui font constamment dévier le sujet de fonds ..

    sur l’endettement d'EDf qui progresse le lien des vrais chiffres a deja été donne... je ne vois pas en quoi la désinformation continuelle peux aider à une discussion sérieuse

    un lien parmi tant d'autres sur la situation reelle d'EDf http://www.proxinvest.fr/?p=2098

    et oui Greenpeace est bien un des sites désintéressés ou vous pouvez avoir les vrais chiffres et les vérifier
    Dernière modification par Regismu ; 14/07/2015 à 20h47.

  17. #345
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    d'autres liens sur la situation réelle : et http://objectifterre.over-blog.org/2...HEIM-NUCLEAIRE

    http://www.lesechos.fr/idees-debats/...re-1126760.php

    cherchez les autres ...

    qui va encore payer ?
    Dernière modification par Regismu ; 14/07/2015 à 20h52.

  18. #346
    Cendres

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Regismu, les prochaines fois que tu nous refais le coup des réponses en gras plutôt que d'utiliser les balises de citations, je vire ton message et ses réponses. Merci aussi à tous de rester uniquement sur l'Allemagne. La fermeture de cette...euh..."discussion" approche à grands pas.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  19. #347
    triban

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    bonsoir

    j'ai trouvé une courbe sur les dividentes qu'a payé EDF à l'état.
    http://3.bp.blogspot.com/-Ge-X4D88Cv...endes-etat.png
    belle somme ...

  20. #348
    invite14532198711
    Invité

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    bonjour,

    sur ce point particulier:

    la réponse je crois, est : on ralenti le flux de neutrons avec des barre de graphite. La puissance d'une centrale nucléaire est modulable de 1 à 5. . Mais faire travailler une centrale au ralenti trop souvent fait que le kwh produit est plus cher (les coûts sont identiques pour une production moindre, donc le coût unitaire monte).
    Oui la modération c'est du graphite (alliage) ou du carbure de bore. La modulation réelle de la puissance est moindre en exploitation, pour des raisons opérationnelles (facteur 2 à 3) des périphériques.
    EDF (ou le conducteur du réacteur) anticipe (matin et soir + aprèm l'été) la demande et module en fonction. Si le réacteur tourne à plein régime pour rien, la vapeur générée est perdue et ça use le combustible pour rien, EDF pilote grâce à des bonnes connaissances des besoins énergétiques du réseau.

    Les nouveaux réacteurs possèdent des méthodes de contrôle conventionnelles certes (méthode de la chaussette), mais permettent une relative souplesse de modulation en exploitation (pour augmenter le rendement global).

    Quoi qu'il en soit ça reste une méthode de production la plus disponible qui soit (avec les autres énergies fossiles bien entendu) et le meilleur ratio puissance installée / puissance fournie continu (même en comptant les arrêts pour remplacement du combustible).

  21. #349
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par triban Voir le message
    bonsoir

    j'ai trouvé une courbe sur les dividentes qu'a payé EDF à l'état.
    http://3.bp.blogspot.com/-Ge-X4D88Cv...endes-etat.png
    belle somme ...
    Bonjour triban

    maintenant mettez les sommes reversées par l’état à EDF

    et regardez l'endettement qui explose .. et les liens fournis qui prouvent que les dividendes sont versées avec .. les crédits d'emprunt

  22. #350
    Obamot

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Bonjour,

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    bonsoir,

    à propos de ton post 306 ,t'es tu seulement relu?

    yves
    Oui pourquoi?
    Le seul point où l'on peut me reprendre c'est sur la carte, mais elle n'est pas de moi et l'Égypte n'est pas en guerre. Seule la Lybie devrait être retirée et de toute façon avec les CPV à 46% de rendement brut, la donne va comlètement changer, nous auront besoin de beaucoup moins de centrales et le cycle nocturne tombe à un tiers, passons à la société à 2'000W et ce ne sera plus que 1/9 (10% par rapport aux besoins d'aujourd'hui), reste la question du stockage sous forme de chaleur de ce petit 10%, qui est résolu par le stockage de chaleur dans le sel en fusion à 800 degrés, si tu n'y vois pas d'inconvénient....!
    Bien sûr, je fais là un raccourci qui est à la louche et dont le seul but est de relativiser les "pseudos-impossibilités". L'Allemagne n'en est pas à des pseudos solutions, elle construit pas-à-pas son avenir énergétique, et pour ceux qui ne le feront pas, le réveil sera difficile


    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Tiens, juste un petit lien sur cette intéressante question de la biomasse en Allemagne, et ses gentilles vaches qui nous donne une méthanisation si verte
    Salut Barda,

    Sur ce point spécifique tu as entièrement raison, mais 1) ce n'est pas spécifique à l'Allemagne 2) Ça n'a rien à voir avecle faits qu'ils devraient être reconnus collectivement responsable d'abus dans une fillière agro-alimentaire dont les canons sont définis dans le Codex-Alimentarius qui lui est issu de l'OMS... 3) Les éleveurs de cette fillière ont-ils des pratiques qui sont dans les normes légales? Si oui c'est au législateur d'agir, voir de changer la réglementation agricole à Bruxelles... 4) Les éleveurs ont déjà tellement le couteau sous la gorge, que je doute que tu sois entendu... 5) Ce n'est pas juste ce point qui est un épiphénomène qui va définir ou non si telou tel pays serait "bon ou mauvais élève? Et honnêtement, ne sommes-nous pas malade de consommer trop de viande?
    Une fois de plus, ce sont des propos décevants qui n'apportent pas de solution, il en faudrait plus pour nous convaicnre que ça ne vaudrait pas le coup de corriger le mix-énergétique, qui de toute façon est en train de changer de façon inéluctable. Et c'est tant mieux pour nos petits enfants, non...?

    Crdt.
    Dernière modification par Obamot ; 15/07/2015 à 09h41.

  23. #351
    Obamot

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par alex.com Voir le message
    Oui la modération c'est du graphite (alliage) ou du carbure de bore. La modulation réelle de la puissance est moindre en exploitation, pour des raisons opérationnelles (facteur 2 à 3) des périphériques.
    EDF (ou le conducteur du réacteur) anticipe (matin et soir + aprèm l'été) la demande et module en fonction. Si le réacteur tourne à plein régime pour rien, la vapeur générée est perdue et ça use le combustible pour rien, EDF pilote grâce à des bonnes connaissances des besoins énergétiques du réseau.

    Les nouveaux réacteurs possèdent des méthodes de contrôle conventionnelles certes (méthode de la chaussette), mais permettent une relative souplesse de modulation en exploitation (pour augmenter le rendement global).

    Quoi qu'il en soit ça reste une méthode de production la plus disponible qui soit (avec les autres énergies fossiles bien entendu) et le meilleur ratio puissance installée / puissance fournie continu (même en comptant les arrêts pour remplacement du combustible).
    Et bien non justement pas, il est précisément démontré qu'il n'est pas possible de faire ça, puisque l'on sait que si "on lâche les chiens" rapidement dans le nucléaire, ça donne Tchernobyl, remonte un peu mes posts, j'en donne les raisons objectives en détail. Le seul moyen c'est avec le solaire thermique, en bypassant le stockage et en utilisant la pleine capacité directe de ce que peut donner la centrale. Mais de toute façon, bien que cette solution existe, ce n'est pas, et à mon humble avis, la façon correcte de raisonner, il faudra voir avec la société à 2000W et comment tout ça se comportera avec le nouveau mix-énergétique et les périphériques de consommations qui seront "connectés" et que le réseau pourra automatiquement mettre en veille ou allumer, les éteindre ou les mettre en consommation réduite (en fonction du coût kW.h le plus favorable et/ou des pics de conso) tels que des équipements comme les chaînes hifi/amplis.TV, ll'éclairage en situation non critique (réduction progressive et lente d'intensité), les frigos/congélateurs, les chargeurs d'accus et autres onduleurs, les routeurs/onduleurs/ordinateurs/écrans/imprimantes non utilisés (sans traffic de données) et qui auront été "oubliés" par leur propriétaires, etc...
    Il y a déjà des embryons de ça, notamment en Allemagne...
    Mais encore une fois, ce sera au législateur d'obliger les constructeurs à impémenter ces fonctions de contrôle!
    Dernière modification par Obamot ; 15/07/2015 à 10h10.

  24. #352
    Obamot

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Oui, ben ce lien est très édifiant:

    - c'est le Conseil Européen qui pilote et impose une politique d'achat coûteuse, associée à une obligation d'achat, des kWh PV et éoliens, dits production renouvelable intermittente; le résultat de l'intense lobbying des possesseurs de ces moyens de production.
    En quoi cela serait-il choquant, dans la mesure où c'est historiquement le cas avec le nucléaire?!!

  25. #353
    invite14532198711
    Invité

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Obamot, vous confondez visiblement les 2 choses :

    - EDF pilote ses centrales en fonction de la demande, c'est un fait. Les réacteurs EDF sont calmés au moins 2 fois par jours, et tournent plus fort le matin (8h) et le soir (19-20h) (et parfois en journée selon les demandes).

    ça n'a rien à voir avec l'accident de Tchernobyl qui était une phase d'essais un peu cavalier et mené en dehors des specs du constructeur (le réacteur a été placé dans une situation qui ne permettait pas son fonctionnement, et en désactivant les mécanismes de controle).
    Le réacteur qui a pété était à eau bouillante, le principe est différent des nôtres. Pour info les techniciens avaient retirés la quasi totalité des barres de modération du réacteur, ce qui a conduit à l'impossibilité de le calmer quand le but recherché a été atteint.

  26. #354
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    ha bon détaillez nous ça c'est interressant .. d'après un pro du Nuk qui y travaille justement ce n'est pas le cas .. et quand on "modère" un réacteur le cout du kWh passe à 400€ ( dixit ce pro ) ou serait l’Intérêt

  27. #355
    invite14532198711
    Invité

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    ha bon détaillez nous ça c'est interressant .. d'après un pro du Nuk qui y travaille justement ce n'est pas le cas .. et quand on "modère" un réacteur le cout du kWh passe à 400€ ( dixit ce pro ) ou serait l’Intérêt
    L’intérêt est d'économiser le combustible pour le changer le moins souvent possible (et avoir la dispo la meilleure possible).
    400€ c'est pour un MWh, pas pour un kWh !

    Il y a un facteur mille entre les 2, faut pas faire de désinformation non plu, le k et le M ne sont pas à coté sur le clavier, donc faute de frappe impossible...

  28. #356
    Obamot

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Bonjour,

    @ Alex: non je ne mélange rien, j'ai donné une explication pour expliquer ce vers quoi pourrait conduire de "réagir vite" pou corriger la production du centrale (c'était une image pour montrer où se situe le danger, les oppérateurs, aidés par les capteurs et ordinateurs, doivent gérer des milliers de paramètres à la seconde, c'est surhumain. Au mieux il faut bien 24h00 pour atteindre l'objectif de production que l'équipe qui précède s'est proposée de concrétiser: c'est très connu dans la gestion des centrales, vous savez... Bien, bien... j'ai donné plusieurs fois mes sources, où sont les vôtres?

  29. #357
    yves35

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    bonjour,


    Alex,un point de détail (comme le dit un humoriste de chez nous...) :
    L’intérêt est d'économiser le combustible pour le changer le moins souvent possible
    je peux me tromper mais modérer la puissance fournie par le réacteur en ralentissant le flux de neutrons ne change pas d'un pet la durée de vie du combustible. Ce qui diminue l'activité c'est la demi vie du combustible . Sur laquelle on ne peut pas agir . On exploite plus ou moins cette énergie ,mais on ne change pas l'activité de la source qui continue son bonhomme de chemin par une décroissance exponentielle.

    Dans le cas d'une source fossile (combustible stock) on brûle à la vitesse choisie ,on vide tout le réservoir(et la puissance est constante jusqu’à la panne sèche), on peut arrêter et reprendre à volonté . C'est le cas de l'hydraulique de barrage et du bois également.

    Dans le cas des énergies de flux (solaire ,éolien )on cueille ce qui arrive sans maitrise sur les volumes d'énergie , l'horaire etc ....

    Le cas du nucléaire est intermédiaire et on ne vide pas le réservoir. Le combustible nucléaire n'est pas utilisé jusqu’à la fin d'activité ,mais est remplacé quand l'activité n'est plus commercialement utilisable.

    Régis,tu disais ceci post 333 de ce fil:
    lis bien la discussion, il ne faut pas confondre la variation de puissance et la production électrique il parle aussi du cout dans cette situation qui place le kWH à 400€ je trouve que ce post est très intéressant quand on prends la peine de le lire
    pour l'histoire de 400 euros le kwh que couterais la production par une centrale nucléaire et dont je sens bien que cela te chiffonne,il est utile de citer le texte en cause, dans ce fil de discussion:
    http://forums.futura-sciences.com/te...cleaire-2.html
    post 20 du 30/11/2005:
    Cela existe, une bonne part est confidentielle parce que la concurrence est féroce sur ce point là. Ainsi, alors que le prix du MW/h fut toute l'année aux alentours des 40€, il est grimpé ces derniers jours aux environs de 400€. Cela est du à une relative pénurie d'électricité.
    as tu bien compris que le prix de 400 euros le MWH (et non KWH ) et le prix du marché à un moment donné ?.C'est ce qui se passe à l'extérieur de la centrale de Narduccio qui détermine le prix spot (sans doute la météo ?) Le prix habituel est de 4 centimes d'euros le kwh et à ce prix edf gagne des sous.
    Tu te souviens sans doute avec une douce nostalgie du tarif d'achat du PV il y a quelques années qui se baladait entre 50 et 60 centimes d'euros le kwh . Soit au bas mot 10(dix) fois plus cher . Et encore le kwh nucléaire et au bout de la prise 24h/24, pas le kwh PV.

    Est ce que tu ne serais pas un peu de mauvaise foi par moments?

    yves

  30. #358
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Bonjour Yves35

    oui j'ai fait une erreur de lecture trop rapide

    mais le prix spot n'a jamais été le prix réel/coutant .. .

    et non le le kWh produit par le Pv est bien au bout de la prise directement sur le consommateur

    et si tu as lu le livre blanc de TPAMPS tu sais que EDF et ses filiales recupere directement plus de 75% de la CSPE dediée au photovoltaïque donc à qui profite le "crime" ?

    tu ne serais pas de mauvaise fois par moment ?
    Dernière modification par Regismu ; 16/07/2015 à 03h31.

  31. #359
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    et pour en revenir au sujet .. du réel , du concret et des chiffres : http://www.transition-energetique.or...rentables.html

    on se avance vers .... l'Avenir

  32. #360
    SK69202

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    pour en revenir au sujet .. du réel , du concret et des chiffres
    Elles ne sont plus rentables car la loi allemande donne la priorité aux courants éolien et PV, mais le même gouvernement allemand interdit aux exploitant de les fermés parce que si le PVéolien allemand est rentable financièrement, il est incapable d'empêcher le BO allemand si les propriétaires les ferment.
    Les allemands payent leur courant plus cher pour que le PVéolien soit rentable financièrement et que les centrales thermiques ne soient pas fermées car non rentable, bref le bon sens voudrait que l'on laisse l'économie faire, le pvéolien devant terrasser le thermique et les allemands s'adapter.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

Sur le même thème :

Page 12 sur 17 PremièrePremière 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 23/01/2014, 21h17
  2. L'énigme du mauvais élève
    Par LeNavet dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/09/2009, 05h51
  3. Réponses: 26
    Dernier message: 28/10/2007, 19h03
  4. Eaux de baignade : la France mauvais élève pour la santé des baigneurs
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/04/2006, 05h45