Discussion fermée
Page 8 sur 17 PremièrePremière 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 491

L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.




  1. #211
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    et si on ne fait rien les centrales thermiques vont rester quand même.. alors ou est le surcout

    et justement on peux les remplacer économiquement par des Enr ..

    si si .... cherchez ce que sont les ENR globalement .. et vous aurez la solution

    et la production centralisée ça ne déséquilibre pas le réseau ? alors qu'au contraire il a été deja prouve que les installations en bout de réseau .. équilibrez ledit réseau .. et que les productions sur les lieux de consommation limitez les pertes réseau et limitez les besoins de renforcement du réseau ... etc etc

    -----

    Dernière modification par Regismu ; 04/07/2015 à 12h02.

  2. Publicité
  3. #212
    Eric DUPONT

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    en allemagne, l'electricité étant vendue plus cher. cela favorise le developpement des systemes de stockages d'energie ou de production photovoltaique eolien ?
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  4. #213
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    deja il faut rappeler qu'au niveau des particuliers ils sont en vente du surplus ..

  5. #214
    Obamot

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Bonjour,

    Franchement SK, t'en n'a pas raz-le-bol d'une telle partialité et désinformation (j'étaye ci-après)? Si tu veux étayer à ton tour, donne des chiffres et poste des liens, c'est demandé par Cendres!

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonjour,
    C'est vrai qu'en matière d'énergies renouvelables on indique toujours la capacité de production installée oubliant ainsi opportunément la part de production effective apportée.
    ??? "on" c'est qui? Vous êtes plusieurs? Il avait été question d'étayer les dires par des liens ou des commentaires chiffrés et solides Ecolami

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Dans la situation actuelle ou tout le monde s'est focalisé sur la production d' EnR on a cru que cela suffirait et que l'injection d'énergie intermittente sur les réseaux serait facilement absorbée:
    Que d'idées reçues il y a là...

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    il n'en est rien
    Toujours rien pour étayer ces dires?!?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    et de plus en plus on s'en rend compte.
    Ah, "on" encore! Sans vouloir n'offenser personne, à la lecture de tout ça c'est comme si des bourdes de gestion des réseaux à commencer par leur conception fondées sur "l'énergie à bas coût et gaspillage sans limite pour toujours" devaient être commentées!
    C'est un peu comme si le gars n'avait pas fait son plein et venait se plaindre qu'il n'y avait pas de station d'essence tout les 30 mètres sur l'autoroute! Le paradoxe est que justement, la redondance des EnR lorsqu'elle sera bien présente fera qu'il y aura beaucoup trop de courant disponible sur le réseau et les prix de l'énergie chuteront (y'en aura forcément quelques uns qui ne seront pas contents lorsque ça arrivera même si c'est pas pour tout de suite... Sauf pour ceux qui consommeront leur propre production )

    Mais ça n'a STRICTEMENT RIEN à voir avec l'efficience énergétique, ni le fait que plus ce fil avance, plus on se rend compte qu'en fait ce que fait l'Allemagne va dans le bon sens — même si ils ne peuvent pas "en l'état" laisser tomber la satisfactions des besoins de l'industrie (quel pays serait assez suicidaire pour le faire?) ni que d'un coup d'un seul, on arriverait grâce aux EnR à régler tous les problèmes du jour au lendemain: MAIS QUI A DIT QUE CE SERAIT COMME ÇA QUE ÇA SE PASSERAIT (?) — nul doute que l'Allemagne va se donner les moyens d'adapter son réseau au nouveau paradigme de "projection 2050" que ses citoyens ont voté! (De même que la Suisse, l'Italie, l'Autriche...)

    Et ce sera éventuellement aussi aux consommateurs d'énergie, de s'adapter. Une société à 2'000W, sans perdre son "petit confort", ne se fait pas non plus du jour au lendemain (cela dit "belle période" d'obsolescence pour l'industrie, qui aura loisir de renouveler toute son offre pour remplacer tout le matériel trop énergivore! Tous devront s'arranger pour trouver des astuces afin que les appareils AAA actuels, consomment encore 3x moins... mais on ne va pas leur demander ça pour demain...)

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Aujourd'hui la situation impose de conserver des sources d'énergies plus conventionnelles pour subvenir aux besoins quand les EnR font défaut.
    Elle est bien bonne celle-là les EnR ne font justement "pas défaut", dans le cas cité c'est même le contraire puisque leur production soudaine(?) et imprévisible(???) est arrivée en trop grande abondance jusqu'à perturber/malmener ainsi la gestion des réseaux par une offre "non suffisamment prise en compte" mais pas imprévisible du tout! Par ailleurs qui a dit qu'en l'état il fallait abandonner les sources conventionnelles (si ce n'est l'Allemagne et quelques autres qui ont délibérément choisi de se retirer de l'une d'entre-elles et pour les raisons de dangerosité que l'on connaît! Je connais quelques japonais pas désargentés qui émigrent un peu partout, en disant qu'après Fuskushima, «le Japon c'est fini, c'est foutu!»)

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Si on s'était posé le problème en termes d'efficacite on aurait noté que les investissements considérables pour des sources aussi intermittentes étaient bien chers payés.
    Ça c'est la plus belle de toutes (désolé) à titre d'exemple, la Centrale de Leibstadt a coûté 4,8 milliards d'€uros/francs suisses! >>> or l'Allemagne fait beaucoup mieux en terme d'efficience avec les EnR, puisque avec un investissement produisant à la louche la même quantité d'énergie qu'une centrale atomique moyenne, cela ne coûte à la communauté que 16 mois d'euros par an! En comparaison, si on allouait le budget ne serait-ce que d'une seule centrale atomique de type Leibstadt aux EnR, il serait théoriquement possible de financer les budgets de sites d'EnR pour arriver à produire 300 fois ce qu'elles offrent aujourd'hui...! (Et ce d'après les sources que je donne, alors que l'on me reprenne si je me trompe: Barda, SK, les modos, tous... vos avis sont les bienvenus! Mais les chiffres sont têtus)

    En effet, Leibstadt est donnée à 1165 MW >>> or si vous regardez le graphique du post #207, c'est largement inférieur en moyenne à l'apport annuel des nouvelles évaluations d'installations en EnR qui voient chaque année le jour, et ce depuis déjà dix ans! Alors les petites tergiversations autour du charbon, qu'est-ce qu'on en a à faire, franchement! On est surtout handicapés par les très lourds emprunts que le nucléaire à généré, et le paradoxe c'est que l'on compte sur les EnR pour éponger la dette.

    Donc sans compter la gestion des déchets, sauf erreur de ma part, pour chaque € dépensé, les EnR sont à la louche 300 fois plus "efficaces" que le nucléaire (Sauf solaire thermique, à peine plus cher que les autres EnR comparativement au nucléaire, mais nous en sommes au tout début):

    Capture d’écran 2015-07-04 à 14.43.06.jpg

    Source: Office franco-allemand pour les énergies renouvelables

    Maintenant, je le répète, je veux bien que quelqu'un me démontre le contraire, mais ça doit être fait objectivement avec des liens solides!

    Quoi qu'il en soit, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain, je suis d'accord... Une centrale comme Leibstadt, avant qu'on ne prenne conscience du potentiel énorme des EnR, a quand même permis "l'économie" de 4'000'000 tonnes de charbon par an >>> (pour une centrale de ce type et la même quantité de production d'énergie.) Pour cette raison et quelques autres évoquées, je me refuse à dire que le nucléaire est à bannir du jour au lendemain, il faut laisser le temps au temps comme l'avait dit Tonton (et je ne suis pas de gauche...)
    Crdt.

    @ SK: il n'y pas de "dogme" s'agissant des EnR, il ne faudrait pas renverser les rôles, mais un mix-énergétique, qui va subir toutes sortes de transformations/adaptations d'ici les cinquante prochaines années et au-delà, il faudra s'y faire! Et nul ne sera à l'abri du soulagement de sortir du mix actuel Et merci de faire des citations nominatives, la suivante n'était pas de moi

    Crdt.
    Dernière modification par Cendres ; 04/07/2015 à 18h13. Motif: à la demande de l'auteur

  6. #215
    Cendres

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    L'Ile de Sein aimerait faire comme une commune allemande: http://lexpansion.lexpress.fr/actual...e_1696302.html
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  7. #216
    KATDEN

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Pas tout à fait, une partie des habitant de l'île de Sein veut être autonome en produisant sa propre énergie sur place, alors qu'à Schönau ils importent principalement l'hydroelectricité de Norvège. J'ai pas l'impression qu'ils produisent grand chose sur place. Ca ressemble plus au principe d'Enercoop.
    Dernière modification par KATDEN ; 04/07/2015 à 20h01.

  8. #217
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    bonsoir

    mais il y a deja d'autres communes en France qui commencent à être "autosuffisantes" ... .

    le débat sur l'ile de sein est encore plus vaste car en remettant en cause le monopole il remette en cause aussi la part de CSPE que touche directement EDF

  9. Publicité
  10. #218
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    pour Schônau le parallèle avec ENERCOOP semble être particulièrement adapte


    http://www.ews-schoenau.de/fileadmin...WS_2008_FR.pdf

  11. #219
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    on peut faire le parallèle avec Feldheim pour l'ile de Sein

    http://www.voxeurop.eu/fr/content/ar...village-modele

  12. #220
    Cendres

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par KATBEN Voir le message
    Pas tout à fait, une partie des habitant de l'île de Sein veut être autonome en produisant sa propre énergie sur place, alors qu'à Schönau ils importent principalement l'hydroelectricité de Norvège. J'ai pas l'impression qu'ils produisent grand chose sur place. Ca ressemble plus au principe d'Enercoop.
    J'en conclus donc que les habitants favorables à ce projet, ou le journaliste, n'ont collectivement pas compris le principe existant à Schönau; c'est fort possible.

    Ce qui n'enlève rien, pour moi, à l'intérêt de l'expérience.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  13. #221
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    je pense que depuis le temps on a largement dépassé le stade de l’expérience maintenant c'est du concret et du réel .. et l'Avenir

  14. #222
    SK69202

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Les sénans devrait regarder l'expérience 100% renouvelable d'El Hierro chanté partout il y a un an, et constater que 35 à 25% de l'électricité est "motores diesel", mon espagnol est limité mais à priori c'est compréhensible.

    Sans doute de la désinformation, mais remarque hors sujet, à 22H aujourd'hui le pompage des step consomme 1.9MW, les diesel fournissent 2MW, l'éolien assure le reste, l'eau est remontée avec du gasoil..........
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #223
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    allez on ouvre un peu les yeux et on approfondi un peu le sujet pour s'apercevoir que c'est du bio diesel . .

    http://www.natura-sciences.com/energ...naries826.html

    et justement c'est le cas de l'ile de sien ou ils veulent se passer du diesel ...

  16. #224
    yves35

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    bonsoir,

    concernant le lien sur l'article de vox europ transmis par Régis ,il y a une incohérence flagrante entre ceci:
    Près de Berlin se trouve le seul endroit en Allemagne entièrement autonome pour son approvisionnement en énergie
    et cela:
    Seule une fraction du courant produit alimente Feldheim, soit 0,5% environ, explique le porte-parole du fournisseur, Werner Frohwitter. Le reste part sur le réseau public.
    Il y a bien un tour de passe passe comptable, pour faire croire à l'autonomie énergétique . Dans la réalité physique si les câbles électriques qui entrent (et sortent ) de la commune sont débranchés , que se passe t'il à votre avis? . La commune est autonome à 0.5 % ,ou est le miracle ? Et l'électricité est bon marché grace aux subventions diverses . Dans la réalité physique , quand la nuit les éoliennes ne tournent pas , le courant peut aussi bien venir du charbon.

    Le lien sur l'île de sein est plus intéressant: c'est un isolat physique . Pas possible de tricher comme en allemagne. Je connais un peu l'île de Sein pour m'y être rendu et je me souviens de la station génératrice du courant . Il y a de sacré courants tout autour de l'île . Une hydrolienne devrait fournie un courant qui à défaut d'être régulier serait prévisible parfaitement (hors les pannes!) . Pour ceux qui ne sont pas familier des marées,il faut imaginer que ce serait un vent qui soufflerait avec une amplitude sinusoïdale avec 12 heures entre 2 crêtes . La production est maximale à H+3,H+9, nulle à H+0et H+6.
    Il serait intéressant de voir si les consommateurs peuvent s'adapter à une telle fourniture (avec un peu de stockage batterie) et se restreindre à pas grand chose par moments. Et surtout à quel prix.... Il est très facile des trouver des vendeurs de vents dès lors que des tarifs très attractifs existent , mais s'aligner sur les coûts de productions du fuel est ce possible.

    yves

    allez on ouvre un peu les yeux et on approfondi un peu le sujet pour s'apercevoir que c'est du bio diesel . .
    heu, dans bio diésel ,il y a surtout diésel et très peu bio (énergie grise)
    Dernière modification par yves35 ; 04/07/2015 à 23h21.

  17. #225
    SK69202

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Surtout que le biodiesel concerne les véhicules.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  18. #226
    SK69202

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Complément
    Todos estos grupos utilizan diesel oil como combustible.
    Ici.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #227
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Surtout que le biodiesel concerne les véhicules.
    sans commentaire

  20. #228
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    bonsoir,

    concernant le lien sur l'article de vox europ transmis par Régis ,il y a une incohérence flagrante entre ceci:

    et cela:


    Il y a bien un tour de passe passe comptable, pour faire croire à l'autonomie énergétique . Dans la réalité physique si les câbles électriques qui entrent (et sortent ) de la commune sont débranchés , que se passe t'il à votre avis? . La commune est autonome à 0.5 % ,ou est le miracle ? Et l'électricité est bon marché grace aux subventions diverses . Dans la réalité physique , quand la nuit les éoliennes ne tournent pas , le courant peut aussi bien venir du charbon.

    Le lien sur l'île de sein est plus intéressant: c'est un isolat physique . Pas possible de tricher comme en allemagne. Je connais un peu l'île de Sein pour m'y être rendu et je me souviens de la station génératrice du courant . Il y a de sacré courants tout autour de l'île . Une hydrolienne devrait fournie un courant qui à défaut d'être régulier serait prévisible parfaitement (hors les pannes!) . Pour ceux qui ne sont pas familier des marées,il faut imaginer que ce serait un vent qui soufflerait avec une amplitude sinusoïdale avec 12 heures entre 2 crêtes . La production est maximale à H+3,H+9, nulle à H+0et H+6.
    Il serait intéressant de voir si les consommateurs peuvent s'adapter à une telle fourniture (avec un peu de stockage batterie) et se restreindre à pas grand chose par moments. Et surtout à quel prix.... Il est très facile des trouver des vendeurs de vents dès lors que des tarifs très attractifs existent , mais s'aligner sur les coûts de productions du fuel est ce possible.

    yves



    heu, dans bio diésel ,il y a surtout diésel et très peu bio (énergie grise)
    pour ceux qui lisent réellement et qui cherchent à comprendre :: les faits

    http://www.voxeurop.eu/fr/content/ar...village-modele

    Près de Berlin se trouve le seul endroit en Allemagne entièrement autonome pour son approvisionnement en énergie. Grâce aux éoliennes installées dans leur jardin et à un réseau indépendant, les habitants paient l’électricité au prix minimum. Un exemple qui attire des écologistes du monde entier.

    D’où une situation inédite : les maisons de Feldheim sont aujourd’hui raccordées à deux lignes électriques, dont l’une a été coupée.


    Les quatre premières éoliennes sont arrivées en 1997. Aujourd'hui, on en dénombre 43, qui produisent chaque année 140 000 mégawatts/heure. Avec ces sources d’énergie renouvelable devant les yeux tous les jours, la coopérative agricole locale a fini par réfléchir à la construction d’une centrale à biogaz.
    rappel pour 38 foyers
    dans le petit village brandebourgeois de 130 âmes
    donc oui le reste doit être vendu au réseau .. non ?

  21. #229
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    mais il y a d'autres exemples et d'autres communes .... qui tendent à l’autosuffisance :

    http://www.enerzine.com/15/947+Un-vi...-energie+.html

    http://tinee-durable.over-blog.com/a...102908093.html

    etc ... etc

  22. #230
    barda

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Ne sommes-nous pas totalement à côté de la plaque, sur ce fil consacré à l'Allemagne, avec nos histoires d'ile de Sein, de Hierro et même de Schönau.

    En quoi le fait d'assurer, en conditions très particulières, de quasi-laboratoire, l'indépendance énergétique d'un toute petite communauté, largement aidée et subventionnée par la nation et l'Europe, peut-elle nous aider dans la réflexion touchant une transition énergétique qui concerne des pays entiers, et le monde? il y a là une erreur fondamentale d'appréciation, une distorsion d'échelle majeure, qui a minima ne prouveront rien de ce que l'on veut prouver, au pire nous conduisent directement au mur.

    D'autant plus qu'un examen détaillé des sources montre qu'il y a très loin de l'image médiatique présentée à la réalité de l'autonomie verte revendiquée.

    - Commençons par Hiero, l'exemple sans doute le plus intéressant et probablement le plus facilement transférable:

    il s'agit d'une ile faiblement peuplée, de climat subtropical (ça aide un peu pour les problèmes de chauffage), au relief marqué (ça aide aussi pour les STEP) et bénéficiant d'un régime d'alizées à la régularité de métronome (ça aide aussi pour les questions d'intermittence de l'éolien); elle est de surcroit éloignée de sa métropole, et même du continent, ce qui rend difficile et très coûteux un raccordement à un réseau électrique. Dans ces conditions, il semble évident que la solution retenue soit celle qui présente le plus d'atouts; ceci dit, je n'ai pas de données globales sur les aspects économiques de cette installation, sans aucun doute largement subventionnée par l'Espagne et l'Europe. Reste que l'exemple est transférable pour la plupart des iles du monde comparables; mais pas pour le site de Bécon-les-bruyères...

    - Pour ce qui est de Schönau, c'est un peu moins évident; les données techniques et économiques sont rares, restent toujours partielles; on en sait plus sur les prix reçus que sur l'origine de l'électricité consommée, et sur la personnalité du maire que sur les moyens de produire l'énergie; c'est gênant ! Par contre, on sait que le solaire couvre 3% des besoins en électricité (3%, la classe !!!!); En fait il semble surtout que l'affaire est essentiellement une histoire commerciale consistant à acheter de l'électricité "verte" à l'extérieur pour la revendre à qui en veut, en jouant sur les divers tarifs d'achat subventionnés; je ne sais pas si l'info donnée par KATBEN un peu plus haut (achat d'électricité à la Norvège), mais manifestement on n'est pas là dans la problématique d'une autonomie énergétique par production locale, mais bien dans celle d'une opération politico-commerciale... ça pue...

    - le cas de Feldheim est encore plus exemplaire; après avoir fait financer à plus de 50% (une paille !!!) leurs installations par l'Union Européenne et la Région, pour plusieurs millions d'euros (pour un village de 150 habitants!), la maire monte un véritable complexe financier à base de vente d'électricité (clause spéciale de redevance d'accès) vers le réseau, avec rachat à prix inférieur (chapeau la manip financière) doublé d'une exploitation des retombées médiatiques et touristiques... On croit rêver! Même nos associations de défense des intérêts des possesseurs de panneaux photovoltaïques sont battus à plate couture; pourtant dieu sait s'ils en font du lobbying pour conserver leurs rentrees financières issues de la CSPE.

    Je crois que pour tous ces écologistes soucieux du devenir de la planète, il est temps de leur adresser un grand bravo et un grand merci; ça c'est du militantisme.

    Reste l'Ile de Sein, si chère à mon cœur de douarneniste... Le moins que l'on puisse dire, c'est que les aspects techniques et financiers manquent un peu dans le "projet" porté par M.Saultier et ses amis... Ce que l'on sait, c'est qu'il veut conserver la manne de la CSPE, les groupes électrogènes (pour au cas où), mais qu'il ne veut plus d'EDF... sinon, le projet peut tenir la route, si la question du financement est réglée (mais pour cela, il y a l'Europe, l'Etat et la Région).

    Je me permets une suggestion (très à la mode Schönau), peu coûteuse et simple: faisons tourner les groupes électrogènes au carburant bio (l'huile de colza par exemple) en récupérant la chaleur des groupes pour le chauffage et l'ECS (de la cogénération en quelque sorte); on nomme M.Saultier gardien, la CSPE sert à payer le fuel bio, et l'île est chauffée et toilettée gratuitement. Et plus de bagarre entre Sénans... C'est vrai, pour de petites communautés, la solution peut être tellement simple que l'on passe souvent à côté...
    Dernière modification par barda ; 05/07/2015 à 04h54.

  23. #231
    Cendres

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Ne sommes-nous pas totalement à côté de la plaque, sur ce fil consacré à l'Allemagne, avec nos histoires d'ile de Sein, de Hierro et même de Schönau.
    Justement, cette histoire d'Ile de Sein était une tentative pour reparler un peu de l'Allemagne... Si ça ne fonctionne pas, il faudra une nouvelle fois fermer un fil pour cause de dérives en tous sens.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  24. #232
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    et toujours cette négation de certains pour les évolutions positives

    cette obnubilation sur des subventions pour ce sortir d'une énergie dangereuse ... très très chère et qui fait des déchets sur des milliers d’année alors que l’on a deja trop subventionne cette énergie avec des sommes pharamineuses... qu'on la subventionne encore et que l'on payera encore pour des milliers d’année

    alors que la c'est les fonds des particuliers .. et des fonds de fonctionnement qui existe deja et une énergie non polluante sans dangers et sans déchets

    de parler encore de laboratoire alors que les actions sont concrètes et réalisées ..et doivent encore être développées de partout ..

    les 2/3 exemples postées ne sont qu'une infime partie du terrain .. tout se mette en place de partout.. en France au niveau local et régional .. à l'initiative des citoyens .. des élus locaux , de la région .. car une fois de plus il n'y a rien à attendre de l'etat/edf/areva ..si ce n'est des factures et encore des factures .. que nient aussi barda ..

    les faits l'EPR est à 10 milliards d'€ provisoire alors qu'il n'ait pas encore fini et que l’on ne sait même pas s'il va produire un jour

    pour le reste des inepties habituelles les réponses ont deja été maintes fois données .. il suffit de lire le forum

    et pour en revenir au sujet comme le fait L'Allemagne pour s'en sortir depuis des années ..

  25. #233
    barda

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    10 Milliards... Bof... Obamot rappelait fort opportunément un peu plus haut que la seule dépense subventionnée pour les développement des Enr en Allemagne se montait déjà à plus de 16 Milliards (sur une seule année)... donc, il y a de la marge...

    Moi, je ne nie pas les factures EDF et/ou AREVA... Par contre, en regard de ces factures, il y a de la production, et donc un prix du kWh deux fois inférieur à celui de l'Allemagne, et pratiquement pas de CO2, ni de micro-particules dont nous payons les effets tous les jours (plusieurs centaines de morts par jour en France)... Quand on dit que l'Allemagne est le mauvais élève écologique de l'Europe... avec le Danemark, il est vrai, mais il est moins gros.

  26. #234
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    continuez de trafiquer les chiffres il en restera toujours .. la vérité

    deja on est à 10 milliards .. à multiplier par 2 ...et ce n'est pas fini vu les problèmes techniques de plus en plus nombreux ..qui va payer ? vous oubliez vraiment et constamment ce qui vous arrange

    et les factures EDF et AREVA c'est juste pour combler le déficit et les erreurs de gestions et de choix techniques complétement dépassés et en plus on continue de s'enfoncer .. ce n'est pas encore les investissements pour mettre des emplâtres sur les vielles centrales et renforcer le réseau en continuant cette fuite en avant sans avenir de productions centralisées/monopole au lieu de develloper les productions sur les lieux de consommation

    et pour en revenir au sujet

    je rappelle une fois de plus que les chiffres donnés par l'auteur de ce post montre bien que l'Allemagne continue sa baisse d’émission de Co² malgré le redémarrage de son industrie et de son économie et que la France n'a baisse sa production de Co² qu'à cause du marasme économique .. sans faire quoi que ce soit de concret pour s'en sortir . à part les initiatives citoyennes toujours pas assez nombreuses par rapport aux besoins mais on avance ..
    Dernière modification par Regismu ; 05/07/2015 à 15h16.

  27. #235
    barda

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Pour le moment, les factures EDF (et AREVA qui est rémunéré par EDF), je les reçois tous les deux mois pour ma note d'électricité; elles incluent tous les investissements faits par ces entreprises et toutes les charges de fonctionnement et de distribution nécessaires à cette fourniture; je constate, avec satisfaction, que l'électricité m'est bien fournie, à un tarif qui est un des plus bas d'Europe (même si l'on m'oblige aussi à payer la rente de situation des possesseurs de PV) alors que d'autres pays proches distribuent leur électricité à un prix double (et qui pourtant n'inclut pas le coût de l'énorme pollution induite par leurs centrales à charbon et les milliers de morts par an dont elles sont responsables).

    Tout le reste est du vent, des peurs irraisonnées brandies par certains pour des raisons inavouables...

  28. #236
    Tilleul

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Alors maintenant en voilà des qui vont nous sortir que l'Arabie Saoudite n'est pas autonome en pétrole parce qu'elle exporte du pétrole ?

    XXXXXXXXXXXXXX
    Dernière modification par Cendres ; 05/07/2015 à 22h17. Motif: politique + réponse: engueulez-vous par MP
    Keep it in the Ground !

  29. #237
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    et franchement vous croyez à ce que vous écrivez ? vous croyez réellement que le prix du kWh en France peux couvrir les frais ?

    alors si on vous lit bien .. c'est le père noel qui a paye les centrales .. .. c'est encore le pere noel qui paye l'armée dans les pays étrangers pour notre soi disante indépendance énergétique ..c'est le père noël qui va payer des milliers d'année pour le stockage et le dementellement .. et c'est encore lui qui paye les EPr prevu à 3 miliards alors que maintenant on a dépassé les 10 milliards et que ce n'est pas fini ..

    http://energeia.voila.net/nucle/subventions.htm

    http://www.2000watts.org/index.php/e...en-europe.html
    Dernière modification par Regismu ; 05/07/2015 à 19h07.

  30. #238
    barda

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Je ne suis pas le seul à croire que le prix du kWh peut couvrir les frais; la Cour des Comptes aussi, après une étude un peu plus sérieuse que celle du site Energeia, qui oublie de se présenter, de citer ses sources et livre des réflexions personnelles comme des informations fiables...

    Si on me lit bien, on sait que le coût de construction des centrales nucléaires se retrouve dans le prix du kwh, comme d'ailleurs celui des barrages hydroélectriques et de tout ce qui a été construit pour produire de l'électricité; c'est le B A BA de la comptabilité; encore faut-il me lire, sinon bien, au moins correctement.

    @Tilleul: mais où vas tu chercher tout cela? Je dis simplement que n'être que commerçant d'énergie (et avec des prix pipés), ce n'est pas être producteur d'énergie; et qu'importer de l'électricité de Norvège jusqu'au sud-ouest de l'Allemagne pour la revendre ailleurs, ce n'est pas de la production locale écologique; c'est de la pure spéculation d'import-export de la plus vile catégorie, surtout si l'on se pare des oripeaux de l'électricité verte... concrètement, c'est gagner du fric sur le dos des autres allemands, ça n'a rien à voir avec résoudre les problèmes d'énergie de qui que ce soit...

    XXXXXXXXXXXXXXXX
    Dernière modification par Cendres ; 05/07/2015 à 22h16. Motif: Politique + réponse: engueulez-vous par MP

  31. #239
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    et franchement vous croyez à ce que vous écrivez ? vous croyez réellement que le prix du kWh en France peux couvrir les frais ?

    alors si on vous lit bien .. c'est le père noel qui a paye les centrales .. .. c'est encore le pere noel qui paye l'armée dans les pays étrangers pour notre soi disante indépendance énergétique ..c'est le père noël qui va payer des milliers d'année pour le stockage et le dementellement .. et c'est encore lui qui paye les EPr prevu à 3 miliards alors que maintenant on a dépassé les 10 milliards et que ce n'est pas fini ..

    http://energeia.voila.net/nucle/subventions.htm

    http://www.2000watts.org/index.php/e...en-europe.html

    donc une fois de plus tu n'as pas lu les chiffres donnés et tu continues à faire de la désinformation

    regarde dans les autres pays ou les gens payent le kWh au juste prix du marché .. pas en finançant constamment avec tes impôts par derrière

    et justement la cour des comptes fait bien des réserves sur les chiffres d'EDf mais ça aussi tu occultes tout . ..en nous ressortant de vieux rapports sans prendre en compte les derniers

  32. #240
    Regismu

    Re : L'Allemagne, mauvais élève écolo de l'Europe.

    tiens qui va payer cette facture de plus :

    http://www.sudouest.fr/2015/02/10/ce...26328-3227.php

    après les 2 évacuations depuis 2 mois ?

Sur le même thème :

Page 8 sur 17 PremièrePremière 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 23/01/2014, 21h17
  2. L'énigme du mauvais élève
    Par LeNavet dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/09/2009, 05h51
  3. Réponses: 26
    Dernier message: 28/10/2007, 19h03
  4. Eaux de baignade : la France mauvais élève pour la santé des baigneurs
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/04/2006, 05h45