Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 42

Fabriquer sa propre ouate de cellulose



  1. #1
    gespoi

    Question Fabriquer sa propre ouate de cellulose


    ------

    Tout est dans le titre!!!!
    Est-il possible d'après vous de fabriquer sa ouate de cellulose en recyclant des vieux cartons et papiers sans encres?
    Il faudrait ensuite traiter le tout avec du sel de bore et des silicates.
    Pour le sel de bore ou borax, ça se trouve assez facilement (je m'en sers moi même pour forger), ce n'est pas donné mais je ne pense pas qu'il en faille des tonnes. Par contre les silicates il y en a pleins de sortes et je sais pas trop ce qu'il faut???
    Qu'en pensez-vous?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    MadMac

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Bonsoir.

    A quoi servent les silicats ?

    sinon le plus gros probleme pour faire sa ouate, c'est le sechage. De base il faut mouiller, malaxer pour reduire en "copeaux". Et puis il faut secher ...

    Sauf a avoir un grand champs et un beau soleil, je vois pas trop

  4. #3
    gespoi

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Pour le grand champ et le soleil ça ne pose pas de problème!!!!
    Franchement je ne pense pas que ce soit très sorcier à faire.
    Qui a des infos là dessus?

  5. #4
    Pansedeporc

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Bonjour,

    Je me pose la même question.

    En effet afin d'économiser l'energie grise, il parait intéressant de faire son isolant soit meme. Nos anciens faisait bien comme ça apres tout.

    concernant la ouate de cellulose, ne craignez vous pas qu'elle soit trop dense?
    A quoi sert le borax?

    J'avais pour ma part envisager d'utiliser d'autre matériaux locaux et d'utiliser la cellulose uniquement comme liant à 30%. A l'endroit ou j'habite, il y a des roche orientées nord. elles sont couverte de mousse 5 à 20 cm d'épaisseur. je pensais les faire sécher et les mélanger à la cellulose pour obtenir mon isolant.
    Je pensais obtenir la cellulose par malaxage des journaux de boite au lettre (250 kg/an une honte).

    Qu'en pensez vous?
    Comment rendre l'isolant imputrécible?
    comment le rendre résistant au feu?

    Qui a déjà essayé ?

    P2P

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    strap

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Bonjour,

    D'après le peu de renseignements que j'ai pu trouver sur le ouaibe et notamment sur les brevets, la ouate de cellulose ne se fabrique pas par voie humide mais à sec.
    Les journaux/papiers sont hachés (menu menu), broyés puis passent dans un "cyclone" qui permet de désolidariser complètement les fibres de cellulose et d'obtenir de la ouate vraiment aérée.

    J'avais pensé il y a quelques mois (soyons fou..!!! ) à une petite machine à louer, 1 ou 2 tonnes de papier à récupérer à la déchetterie du coin, un peu de sel de bore et on se fabrique son isolant "in situ" .

  9. #6
    seb25

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Bonjour,

    Moi aussi je me suis déja demandé comment fabriquer un isolant.
    Que pensez vous du copeau de bois comme matière première?
    parce que c' est facile a trouver en grande quantité!!!

  10. Publicité
  11. #7
    JCZ

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Bonjour,
    j'ai pensé moi aussi à me fabriquer moi meme de le ouate de cellulose en utilisant du papier journal de recuperation et en y ajoutant du sel de bore.
    Personellement j'ai fait un essai de fabrication de briques en liant papier , qui utilise aussi du papier de recuperation et les resulats sont plutot concluants
    Il s'agit d'un melange de papier recyclé , imbibé d'eau et broyé + sable + terre + ciment
    Y en a t il parmi vous qui ont fabriqué de la ouate de cellulose à partir de vieux journaux et quels sont vos retours d'experience ?
    Ou et a quel prix vous etes vous procuré le sel de bore ?
    Quels sont les pourcentages de sel de bore que vous avez utilisés ?
    Avez vous utilisé d'autres produits pour le traitement contre le feu et insectes ?

    A bientot

  12. #8
    chatelot16

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    l'idée est interressante

    j'ai des tonne de papier qui ne valent rien

    j'ai essayé d'en faire du combustible mais cela ne vaut rien car le mauvais papier contient plus de matiere minerale que de cellulose : si il brule mal ca fera un isolant sans danger d'incendie !

    il reste a connaitre les bonnes methodes

  13. #9
    arld

    Thumbs up Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    OUI, OUI, OUI!
    Bon sang, mais c'est bien sur!
    Salut les génies!

    Voila enfin que le déversement de pub serait un bienfait...

    Il va falloir remonter le post régulièrement, pour le cas où des pros du matériel nécessaire (cyclonistes...?) passeraient par là, et nous aiguillent... Y sont pt'êt tous en vacances... (y font du cyclonetourisme... mmouais... bof, elle laisse à désirer celle-ci...)

    Tiens, une autre idée en l'air: faire des BPC ( briques de papier comprimé ), pour des murs non-porteurs, mais participant à l'inertie thermique des MOB ou autres...
    Qui sait comment se comporterait le papier par rapport à la terre pour cet usage?

    Il faudrait peut-être qu'un modo avisé crée une "boite à idées folles" épinglée en haut, c'est avec des trucs tout bêtes que je pense qu'on fera la révotution éconologique, pas en comptant sur les industriels!

    Bon, allez, sémoikjyva, en vacance... J'espère que la révolution sera faite la semaine prochaine quand je rentrerai!

    "Il faut changer le monde, mais si JE ne commence pas, qui va s'y coller?"

  14. #10
    KroM67

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Il y a déjà des habitations qui ont été construites en "briques de papier". Je cherche dans mes marque-pages mais je ne trouve plus.

    Le lien doit être quelque part sur le forum.

  15. #11
    KroM67

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose


  16. #12
    chatelot16

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    je me mefie du melange ciment cellulose : l'avantage du beton est sa grande longevité quand il est bien utilisé ( tanpis pour ceux qui ne l'aiment pas ) : l'avantage de la cellulose est d'etre isolant : j'ai peur que le melange ne soit ni durable ni bon isolant

    j'ai toujours entendu parler de mauvais resultat quand on essaie de melanger du ciment a des matieres organiques : et le probleme quand on essaie ce genre de melange c'est qu'on peut tout mesurer sauf la vraie longevité

    par contre pour utiliser seulement comme isolant il n'y a pas trop d'inquietude a avoir

    il faudrait faire une petite pile holandaise comme dans les papeterie pour triturer le papier dans l'eau avec un minimum d'energie : il vaut peut etre mieux copier les machines ancienne que les machine actuelles trop puissante

    mais j'espere que ceux qui connaissent les technique de papeterie ou cartonnerie pouront nous donner des idées merci

  17. Publicité
  18. #13
    arld

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Bonjour,

    tout le monde est rentré?
    (des stages d'humidification appelés vacances d'été...)

    Alors, dans la bible de Yoghourt, pas de papier...
    (c'est pas un reproche, hein! c'est déjà une sacrée somme de travail!)

    et si on pouvait faire des briques inertielles sans ciment, (un peu de colle type tapisserie pour lier), renforcer le "mur" aves du grillage ou autre canevas de fibre, et mettre un enduit naturel dessus...

    quelqu'un aurait une idée de la capacité thermique du papier?

    à Chatelot 16: t'aurais des précisions sur une "pile hollandaise" artisanale ?

    peut-être faudrait-il changer le titre, mais la ouate est interressante également, et les procédés de fabrication initiaux pourraient probablement être identiques...



    "Il faut changer le monde, mais si JE ne commence pas, qui va s'y coller?"

  19. #14
    arld

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    hello!
    je remonte ce post car je me demande toujours quelle peut être la capacité thermique de briques de papier, voire même de murs remplis de 21x29.7 de récup...
    KroM67 a retrouvé un site super, mais mon anglais déplorable ne me permet pas de comprendre les détails.
    Quelqu'un aurait-il trouvé qqch en français?

  20. #15
    SK69202

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Bonsoir,


    t'aurais des précisions sur une "pile hollandaise" artisanale ?
    http://http://lespapiersdumoulin.com...ndaise_29.html

    capacité thermique du papier
    Probalement pas très éloignée de celle du bois, dans la ouate c'est l'air qui isole.

    mon anglais déplorable
    La barre Google propose en superposant le pointeur de souris sur le mot un outil de traduction mot à mot. M'aide terriblement.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #16
    Z'ANE

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    SALUT TOUT LE MONDE
    Nouveau dans la discussion je m'intéresse depuis peu à la fabrication de la ouate de cellulose...
    J'ai trouvé des éléments dans le fil de FS tapez BORE (c'est un produit qu'on rajoute à la cellulose) vous verrz c'est intéressant.
    En tattendant voici les infos que j'ai :

    çA VIENT du site d'un fabricant de Ouate de cellulose

    "Questions / Réponses
    -Question 1 :

    • Différence entre Ouate de Cellulose et Laine de bois ?

    - Réponse :

    a) Pour faire de la Ouate de cellulose on récupère les vieux journaux invendus du type quotidien que l’on défibre à sec et que l’on mélange avec des composés naturels tels que le bore (par mesure d’économie certaines marques de cellulose remplace le sel de bore par du gype (plâtre). L’encre utilisée dans l’imprimerie est en général de l’encre végétale donc écologique. La Ouate de Cellulose se caractérise par sa couleur grise. L’isolant qui en résulte est doublement écologique puisqu’il s’agit de recyclage d’invendus ...

    b) La Laine de bois est de la pâte à papier (boue papetière vierge) issue directement de la filière bois qui n’est pas encore passée à l’impression. Cette pâte est défibrée, mélangée avec du sel de bore puis compactée et emballée. Sa couleur est jaune et son odeur de bois est très légère… Compte tenu que la laine de bois ne contient absolument aucune matière toxique on peut rajouter au terme écologique la notion de biologique.


    -Question 2 :

    • Le bois et le papier brûlent facilement. Il est indiqué que la ouate de cellulose se comporte comme le meilleur retardant au feu, comment cela est-il possible?

    - Réponse :
    Du sel de bore est mélangé avec le papier au moment du broyage et du déchiquetage. Ce composé borique a l’avantage de dégager des molécules d’eau au contact avec la chaleur, rendant difficile sa combustion.
    -Question 3 :

    • Comment la cellulose peut-elle être un répulsif termites alors que la cellulose est son aliment principal?
    - Réponse :
    Le sel de bore contenu en faible quantité dans la ouate de cellulose ou dans la laine de bois n’est pas un insecticide au sens propre du terme, c’est un fongicide. Le fait de le consommer détruit la flore intestinale des xylophages et des termites… Il existe des fabricants de cellulose qui par mesure d’économie remplacent
    le sel de bore par du gypse (plâtre) ce qui est nettement moins cher et plus lourd que le sel de bore. En conséquence ils peuvent mieux se placer sur le plan tarifaire…
    -Question 5 :

    • Vous écrivez que la cellulose est biologique ou écologique alors que dans la ouate il y a forcément de l’encre?

    - Réponse :

    En effet il y a de l’encre et depuis longtemps cette encre que l’on trouve sur les quotidiens est de l’encre végétale dont tout à fait naturelle elle aussi…



    -Question 6 :

    • Que se passe-t-il s’il y a des tuiles sur mon toit qui cassent et laissent entrer la pluie?

    - Réponse :

    Ce fameux sel de bore est un composé extrêmement efficace puisqu’il a l’avantage, en plus d’être anti-termites, répulsif rongeurs et vermines et le meilleur retardant au feu…d'avoir une fonction fongicide qui fait qu’il empêche la formation de champignons dans la ouate ou dans la laine de bois. Nous en avons la preuve : quelques ballots de laine de bois ont été mis aux intempéries à l’air libre (pluie, neige, gel, vent, soleil) il y a plus de trois ans. Nous venons de constater qu’aucune altération extérieure et intérieure n’est visible, aucune formation de champignon. Seul la partie externe a grisé sous l’action du soleil, la partie interne a gardé sa couleur d’origine… En conséquence, dans le cas où l’eau de pluie imbiberait la cellulose, et après séchage il faut simplement aérer la cellulose pour lui redonner du volume si celui-ci s’est affaissé.
    Extrait d’un reportage France 3 14SEPTEMBRE 2007
    La ouate de cellulose :
    La ouate de cellulose est fabriquée à partir de papiers journaux recyclés, triés, broyés, puis traités naturellement pour la protéger contre les insectes et rongeurs et l'ignifuger.
    A noter que cette ouate de cellulose ne peut être fabriquée en France. Dans notre pays, les journaux ne sont pas contraints d’utiliser des encres biodégradables. Cet état de fait rend impossible le recyclage du papier journal pour la fabrication de la ouate de cellulose. C’est la raison pour laquelle, la ouate de cellulose nous vient, la plupart du temps, d’Allemagne où la législation est tout autre.
    Elle peut être posée sous forme de panneau ou en vrac. Dans ce dernier cas, vous devrez vous munir d’une machine spécifique (machine à souffler) qui est disponible à la location chez tous les professionnels. N’hésitez pas à demander conseil car la bonne isolation ne dépend pas seulement du matériau, mais de la méthode d’application de celui-ci. Il faut que votre ouate de cellulose soit bien compacte pour être efficace.
    Quant aux panneaux, ils peuvent être coupés en fonction de la disposition des chevrons.
    Elle remplace la laine de verre ou la laine de roche (matériaux dont la fabrication nécessite beaucoup d'énergie).
    Avantages :
    Excellente isolation contre le froid,
    La meilleure protection contre la chaleur estivale,
    Isolation phonique,
    Son prix en vrac, car en panneau, elle est plus chère,
    La ouate de cellulose est souvent utilisée pour isoler des combles."

    Voilà voilà dONC SI IL Y EN A QUI S' Y CONNAISENT UN PEU jATTENDS AUSSI TOUTES VOS IDEES ET INFOS

    Z'ANE

  22. #17
    Flowsin

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    je remonte ce post pour avoir des retours d'experience, j'ai amassé une sacré quantité de papier broyé, d'origine de bureaux, mais je cherche comment broyer pour en sortir la ouate et quels additifs (sel de bore/borax ou autre) à ajouter au produit pour lui donner ses qualités.

  23. #18
    Z'ANE

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Faudrait trouver une centrifugeuse...
    pour le broyage, moi j'ai pensé à un broyeur à végétaux de jardin...

    enfin si tu as d'autres infos

    par contre j'ai un pote qui a commencé (et seulement commencé car il est un peu beaucoup poëte et artiste à la fois) à isoler sa toiture en projetant contre les tuiles un mélange carton malaxé/mouillé et chaux...

    niveau résultat... c'est pas beau mais ça colle bien au tuiles et ça isole ... pour combien de temps et pour quel rendement... je l'ignore mais c'est peut etre une piste sachant que pour moi il y a un problème d'absence de lame d'air

    Enfin bon... vive la poësie !!!!

    Z'Ane

  24. Publicité
  25. #19
    chatelot16

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    je n'arrive pas a comprendre comment separer la cellulose par defibrage a sec

    le mauvais papier contient autant de charge minerale que de cellulose et les charge minerale kaolin , baryte , ou calcaire , ne sont pas isolante du tout : comment faire des fibres sans faire de la poussiere

    par contre en triturant dans l'eau je peux esperer separer les fibre de cellulose des autres matieres qui ne font pas de fibres mais de la boue

  26. #20
    arld

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    bonjour à tous!

    Chatelot, l'avantage de trouver un moyen de faire individuellement de la ouate de cellulose serait le recyclage. Donc il faudrait trouver un moyen de le faire avec le moins d'énergie possible. Si tu commences à tremper tout ça pour séparer le bon grain de l'ivraie, que fais tu de tes "jus" ?
    Et si à cause de certains composants indésirables, le produit final a un lambda ou un R un peu moins important (MÊME 10%), vu le prix de la matière première, on peut en mettre un peu plus (SEULEMENT 10%)
    Avec un défibrage même grossier, si on n'atteint pas les performances du PU, on arriverait quand même peut être à celles de la paille, avec l'aspect "utile" en plus... (la paille ne pose pas de problème en tant que déchet)

    Et encore, on ne compte pas l'effet "proximité" de ce genre de recyclage...

    C'est du vrac, mais je crois que la discution, les idées et les arguments de tous pourraient déboucher sur quelque chose...

    @+!

    "Il faut changer le monde, mais si JE ne commence pas, qui va s'y coller?"

  27. #21
    chatelot16

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    defibrer a sec je veux bien mais comment

    la seule methode que je connais c'est le defibrage du bois avec une grosse meule : ca bouffe une energie mecanique enorme !

    la methode dans l'eau demande de l'energie pour le sechage : mais si on ne le fait qu'en été on peut laisser le soleil le faire tout seul

    qui connais le principe du defibrage actuellement utilisé ?

  28. #22
    Flowsin

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Bonne question pour le défibrage mais comme arld je ne crois pas que le jeu en vaille la peine: le minéral joue pt etre un role de déphasage. Je dis pt etre car je ne suis sur de rien.
    Mais jette un oeil ici pour la fabrication:
    http://www.isolouate.com/html/la_fabrication.html
    Ils éliminent les poussieres, passent un aimant et ajoute le borax avant de rebroyer...comment faire ça à une echelle individuelle?
    Surtout que je me disais tant qu'à faire pourquoi ne pas mélanger avec de la fibre de bois, du chanvre ou de la paille!
    Que ceux qui ont des idées de broyeuses s'expriment !
    [les broyeuses de bureau sont loin d'etre satisfaisante ]

  29. #23
    arld

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    C'est tout fermé! (dans le lien de Flowsin)
    on peut même pas passer le doigt dans le broyeur pour voir si ça marche bien!
    Donc on ne voit pas grand'chose non plus...
    je pense qu'il s'agit de broyeurs à marteaux ou qqch d'approchant.
    ça ne court pas les rues, mais il y a autre chose qui se voit un peu partout: des ensileuses!
    il faudrait pouvoir faire un essai avec un agriculteur ou un entrepreneur du coin, ça l'interresserait peut-être d'amortir une machine quelques heures hors saison
    Et il existe également des broyeurs à marteaux pour les résidus de récolte, ça peut peut être se modifier pour y enfourner des journaux, quitte à les avoir "ensilés" avant...???...???
    Bon, ça fait tourner un moteur thermique de 400ch quelques minutes, mais on court-circuite le transport, et de toute façon, les broyeurs de l'usine ne tournent pas avec des éoliennes!
    keskonfé ? on s'achète une vieille ensileuse d'occase?

    "Il faut changer le monde, mais si JE ne commence pas, qui va s'y coller?"

  30. #24
    chatelot16

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    les ensileuse ca ne broie pas assez fin pour faire des fibres isolante et quand je vois la puissance que ca bouffe je me sauve en courant

    quand j'espere optenir quelque chose avec une pile holandaise c'est justement parceque c'est simple et que ca tourne avec quelques chevaux

    le nom de "pile" est un peu bizard mais c'est parce que ca a remplace en 1800 et des poussiere les pile a maillet qui etaient des espece de pilon en bois actionné par une roue de moulin qui pilonait la pate dans des auge en bois

    la pile holandaise c'est une espece de roue a aube pleine de dent ou de couteau qui fait circuler l'eau et la pate dans un canal ovale

    aujourd'hui la machine moderne qui fait la meme chose s'apelle pulpeuse : ce n'est plus une roue a aube mais une espece de pompe centrifuge avec des dents

    mais je n'ai aucune information precise sur les machines modernes : la pile holandaise me parais plus facilement realisable en tres petite dimension : mais je ne pense pas faire assez de ouate pour isoler une maison : si je pouvais simplement faire quelque chose d'utile avec tout le papier que je jette ca serais pas mal

    mais comme pour sortir la fibre de l'eau il faut la faire deposer sur une "forme" ca fais du papier buvard si on ne met pas de colle mais on peut aussi l'appeler PQ donc peut etre que ca sera plus rentable de faire du papier hygienique que de faire de l'isolant

    il vaut mieux se torcher avec du papier de recuperation et mettre la laine de verre dans les mur que l'inverse

  31. Publicité
  32. #25
    Flowsin

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    oui recycler meme à son echelle me semble important meme si c'est pour faire du PQ!
    Mais effectivement qd je vois la quantité de papier qu'il faut pour realiser mon isolation (grosse merdo 500kg de ouate), j'ai un peu peur...

    Il reste heureusement les vers de terre qui gloutonne ça!
    http://www.verslaterre.fr/particuliers/
    Excellent pour les plantes, je le confirme! Et 2/3 de sacs poubelles en moins. Mais faut un jardin ou au moins des plantes d'appartement en quantité.

  33. #26
    theolanceba

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    il faut faire attention avec le lubricompostage des journaux et autres papiers. ceux-ci contiennent, je crois, des métaux lourds qui peuvent certainnement se retrouver dans les dejections des vers et donc dans le compost et peut-etre encore dans les légumes qui se seront nourri de ce compost.
    dites-moi si je me trompe parceque si le compostage des dechets papiers et cartons est réellement sain alors ce serait un recyclage parfait.

  34. #27
    arld

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    il vaut mieux se torcher avec du papier de recuperation et mettre la laine de verre dans les mur que l'inverse
    vite dit!
    t'as jamais essayé!
    ça vaut p'têt ben toutes les "solution H" du monde!
    ménooon, j'déconnnn!
    en fait, y aurait-il une solution pour "expanser" du papier mâché (je crois que c'est comme ça qu'on appelait le mélange papier journal-colle à tapisserie qu'on faisait à l'école primaire (oulala, c'est déjà si loin !!)
    Avec du CO2 recylé! Alors là, on tient le bon bout!
    c'est une idée en l'air, mais ça me titille...

    "Il faut changer le monde, mais si JE ne commence pas, qui va s'y coller?"

  35. #28
    NETOUTI

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    Vous avez des renseignement sur le cite liant papier avec les proportions
    pate à papiers, chaux et sable etc...
    Nous avons voulu essayer l'été 2007 sauf que le soleil ne nous a pas aidé a
    sécher nos experiences.
    Le cite est en français.

  36. #29
    Eric DUPONT

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    prix du bois = 50 euro la tonne ?
    prix du papier = 500 euro la tonne ?
    prix du papier de recup 100 euro la tonne
    prix de la ouate de celulose = 1000 euro la tonne

    ya pas moyen de fabriquer de la ouate de celulose avec des granuler de bois?

  37. #30
    Eric DUPONT

    Re : Fabriquer sa propre ouate de cellulose

    j'ai trouve ca dans un article

    "La cellulose

    Cet isolant existe sous deux formes selon la source utilisée. Il peut s’agir tout d’abord d’un produit à base de papier journal recyclé, protégé par des additifs inoffensifs contre les moisissures. L’isolant se présente alors sous forme de panneaux ou en vrac.

    La seconde forme de l’isolant à base de cellulose est composée de boue papetière (pâte à papier non utilisée) non traitée chimiquement. Il se présente alors en vrac (des panneaux sont à l’étude) et peut être posé de manière traditionnelle, en soufflage, épandage ou flocage. Enfin, cette cellulose offre une alternative intéressante au polystyrène. Son prix est similaire à celui des isolants traditionnels."

    peu etre c'est plus simple de faire d ela pate a papier avec des granuler de bois , pour transformer la pate en ouate?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Isolation ouate de cellulose
    Par fabien56 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2644
    Dernier message: 08/11/2017, 08h54
  2. Ouate de cellulose
    Par magalon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/11/2009, 21h23
  3. Isolation à la ouate de cellulose
    Par felderiki dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/03/2008, 14h01
  4. ouate de cellulose
    Par barde63 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/03/2008, 10h42
  5. Ouate de cellulose: prix?
    Par ruzgar dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 30/11/2007, 13h04
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...