Réflexion autour de la construction d'une maison en paille - Page 3
Répondre à la discussion
Page 3 sur 7 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 181

Réflexion autour de la construction d'une maison en paille



  1. #61
    invited01d1ca6

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille


    ------

    Jamais entendu parler de pb de ligature avec la fobre verticale???!!! Peut etre faudrai il aller voir chez les autrichiens

    -----

  2. #62
    Philou67

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Là tout de suite, ma douce commence à me faire les gros yeux car je pianote sur l'ordi au lieu de bosser sur l'ossature de mon isolation intérieure
    Tiens donc, c'est casse pied ça, n'est-ce pas ??? (je parle de l'ossature pour l'isolation intérieure ).

    Désolé.

  3. #63
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par LULUX Voir le message
    Bonjour,

    Je prosose de faire en sorte que le soleil chauffe des matériaux inertes (de la masse) à l'intérieur l'hiver. Donc pas la face intérieure des murs sud qui elle ne reçoit de soleil qu'en provenance des autres façades. Plutôt la face nord du mur intérieur qui fait face (je crois entre le séjour et le bureau). Ces murs lourds en maçonnerie sont finis dans l'idéal par un matériau lourd possédant une bonne capacité thermique (bon stockage), une bonne effusivité (sensation de froid), un bon déphasage (restitution de la chaleur au bon moment), une couleur sombre (meilleur captage) et une surface texturée (augmentation des échanges thermiques) le tout en étant bio, pas cher, facile et rapide à mettre en oeuvre . Tu devras quand même faire quelques choix...
    Oui, c'est évidement quand tu me le dis, sui-je bête !
    Quel est ce matériau miracle ? J’avais un temps pensé à la brique carrobric… J’ai aussi regardé les briques de terre crue Claytec ou aussi les panneaux de terre claytec (mais quoi mettre entre). Par contre, ça a l’air horriblement cher pour les deux derniers produits.
    Autrement, quelqu’un (Yogourt ?) a un avis sur mes calculs ? Je dois mettre plantée…

    Citation Envoyé par LULUX Voir le message
    En tout cas tu dois connaître l'implantation et la hauteur des fenêtre : ainsi tu connais aussi la profondeur de l'ensoleillement selon les saisons et tu pourras faire tes petits calculs thermiques.
    Je vais finir mes plans de façades et je les mettrais sur le forum.

    Citation Envoyé par LULUX Voir le message
    Tu t'apercevras vite qu'une maison bioclimatique est un tout où tu ne peux effectuer tes choix indépendamment les uns des autres. Tes premiers choix seront cornéliens mais ensuite ça devrait s'améliorer
    Oui, je crois que je m’en suis rendue compte… Depuis une semaine, mon cerveau turbine à mort…

    Et en plus, vous rajoutez le mu…. Gggggggggrrrrrr J’ai regardé rapidos la règle du 5/1. Le pb est que dans son bouquin, JPOliva note qu’un panneau de gypse armé de cellulose a un mu de 30 à 50, alors que sur la feuille de calcul de Maitre Yogourt, il est de 11…
    Sur mes murs, cela ferait, de l’intérieur à l’extérieur :
    Fermacell : 11, paille : 1, fibralith : ??? j’ai pas les données…
    Dans ce cas, faut-il prévoir un pare vapeur ?

    Et sur la toiture :
    Fermacell : 11, ouate de cellulose : 1.5 et agepan ou isoroof : 8, donc là, ça va carrément pas !
    JPOliva note qu’il existe un grand éventail de frein vapeur adaptés pour chaque mu… Vous connaissez ça ?
    Merci d’aider la pôvre fille que je suis, qui a du mal à comprendre tout ça !

  4. #64
    LULUX

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonjour,

    Il n'y a pas de matériau miracle évidemment .

    Ce qui est bien n'est pas toujour cher. Pour la masse à l'intérieur le moins cher est sans doute le bloc de béton lourd, pas très écolo mais efficace quand même. Et directement plâtré ou enduit, pas plaqué à la française... Je crois me souvenir que la mob de quisit est très maçonnée à l'intérieur. L'intéressé confirmera que les cordonniers sont très bien chaussés .

    Concernant ton système constructif...euh, je prends autant de pincettes que je peux, j'ai préféré m'abstenir au début mais peut-être maintenant que tu y vois plus clair devrais-tu y réfléchir à nouveau ?

    Et pour le pare vapeur, franchement, ce serait dommage de construire en paille et de rentrer ensuite dans la logique du thermos ! (étanchéité à la vapeur d'eau, ventilation énergivore, facture accrue et confort diminué)

    A la relecture je rajoute ceci car je constate que j'ai émis des opinions assez tranchées : ces deux derniers paragraphes n'engagent que moi, et si ma franchise choque certains, ce que je peux comprendre, excusez moi et comprenez que je cherche à faire avancer les choses, dans le bon sens de préférence.

  5. #65
    Phil19

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonjour

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Et en plus, vous rajoutez le mu…. Gggggggggrrrrrr J’ai regardé rapidos la règle du 5/1. Le pb est que dans son bouquin, JPOliva note qu’un panneau de gypse armé de cellulose a un mu de 30 à 50, alors que sur la feuille de calcul de Maitre Yogourt, il est de 11…
    Moi j'avais trouvé 13 sur leur site

    Sur mes murs, cela ferait, de l’intérieur à l’extérieur :
    Fermacell : 11, paille : 1, fibralith : ??? j’ai pas les données…
    Dans ce cas, faut-il prévoir un pare vapeur ?
    Je te dirai que non, 0.1g/m².h de condensation en régime stationnaire. Mais à voir suivant l'épaisseur du fibralith...
    J'avais trouvé 2.5 pour la paille et 5 pour le fibralith

    Et sur la toiture :
    Fermacell : 11, ouate de cellulose : 1.5 et agepan ou isoroof : 8, donc là, ça va carrément pas !
    Comme indiqué plus haut un mu n'a de sens qu'associé à une épaisseur, ce qui donne un Sd: equivalent lame d'air pour la diffusion.

    Quand au pare-vapeur, je serai d'accord avec Lulux sur la vision du thermos.
    Les FV ont un Sd qui s'echelonne de 0.01m à 100m. Il y en a même qui ont leur Sd qui varie en fonction de l'humidite (vario, intello...).
    Dernière modification par Phil19 ; 05/03/2007 à 09h01.

  6. #66
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Ok, merci pour ces infos.

    Lulux, t'inquiète, je ne m'offusque pas. Je suis ici pour poser des questions et faire avancer le shimilili...blick

    J'ai encore noté une connerie dans mon message (il faut absolument que je poste moins vite), je voulais noter frein vapeur et pas du tout pare-vapeur. Ca, c'est une donnée que j'ai bien comprise, ne pas faire un thermos hermétique.
    Par contre, je ne comprend pas à quoi correspond sur la feuille de Yogourt le Sd. et comment il faut qu'il soit, lui, de l'intérieur et l'extérieur? Et comment calculer le frein vapeur qui pourrait correspondre, si un frein vapeur était nécessaire. Et comment on fait pour calculer si y'a condensation ou pas?

    Lulux : ne prends pas de pincettes (enfin, si un peu, sinon je pleure )
    Toi, apparement, tu es "pour" la tehcnique du Greb". Mais je ne comprend pas ce qui est change et ce qui est pas bien dans ma technique (que j'utilise surtout pour sa praticité et pour éviter les enduits trop laborieux). Pour le mu,un enduit chaux est de 5, non, donc du coup, c'est pas forcement terrible non plus?

    MARFI !!!

  7. #67
    Phil19

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Ok, merci pour ces infos.

    Par contre, je ne comprend pas à quoi correspond sur la feuille de Yogourt le Sd. et comment il faut qu'il soit, lui, de l'intérieur et l'extérieur?
    Le Sd est "l'équivalent lame d'air" et ça correspond au produit mu * d. Pour éviter la condensation il faut: Sd int > Sd ext.
    La valeur mu n'a de sens qu'avec une épaisseur.
    Ex 10cm de d'enduit chaux (mu=12) est plus résistant à la vapeur que 0.1mm de FV avec un mu de 10000.

  8. #68
    inviteebcaba68

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Bonjour,
    j'ai le projet d'autoconstruire avec mon ami une maison en paille, avec la technique dite "autrichienne". Le projet est en cours d'élaboration et actuellement, c'est l'orientation qui me pose question...
    Le terrain est tout en longueur, orienté Nord (une colline nous protège du vent) / Sud (une petite départementale passe tout le long, un peu en dessous du terrain).
    Nous voulons faire une maison à étage. Le salon cuisine sera orienté plein sud.
    C'est la mise en place de l'étage qui me pose souci. On aura une mezzanine et trois chambres. Le toit sera orienté nord/sud pour la mise en place future de panneaux solaires. Mais du coup, la façade sud est à 1,60m... Dur pour mettre des fênêtres, du coup...
    Je vous mets les plans, et si vous pouviez me dire ce que vous en pensez...
    Merci !!!!!!!!!
    J'ai moi-même le projet de la construction d'une maison en paille dans la Drôme, où en êtes vous de la vôtre?

  9. #69
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Merci phil19.
    Donc, Lulx, c'est l'absence d'enduits chaux à l'intérieur qui pourrait te "gêner" dans la tehcnique de construction que je souhaite utiliser?

    Chabeluc: pour l'instant, on n'en est pas loin !
    On attend le résultat du CU (début avril) pour déposer le permis de construire dans la foulé et signer la vente du terrain peut être fin juin si tout va bien.
    Après cet été, terrassement.
    Puis fondation en septembre et montage de l'ossature en octobre novembre, ceci si tout va bien.
    Et toi? Où te situe-tu?

  10. #70
    inviteebcaba68

    Quel type de chauffage le mieux adapté pour une maison bioclimatique optant pour l'isolation toiture et murs en ballots de paille?
    Merci d'éclairer un néophite (il en faut bien) mais qui veut bien faire
    Chab

    @Yaoule: Près de Montoison, 20 kms au-dessous de Valence (et toi?). On pourrait peut-être échanger...
    Dernière modification par Yoghourt ; 06/03/2007 à 13h13. Motif: fusion de 2 messages consécutifs tu même auteur

  11. #71
    inviteda195267

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par Chabeluc Voir le message
    Quel type de chauffage le mieux adapté pour une maison bioclimatique optant pour l'isolation toiture et murs en ballots de paille?
    Merci d'éclairer un néophite (il en faut bien) mais qui veut bien faire
    Chab
    bioclimatique, tu peux mettre juste un appoint ou un petit poêle de masse...
    enfin, petit, tout dépend du volume à chauffer
    où habites-tu?

  12. #72
    inviteebcaba68

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par boudasimboudette Voir le message
    bioclimatique, tu peux mettre juste un appoint ou un petit poêle de masse...
    enfin, petit, tout dépend du volume à chauffer
    où habites-tu?
    J'habite dans la Drôme.
    Que me proposes-tu comme petit poële de masse ? ça existe?
    Chab

  13. #73
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonsoir,
    après quelques temps de pause pour mon cerveau en ébullition, je me suis remise à la réflexion.
    Lulux, j'attends toujours tes remarques !!!

    Un maçon m'a fait un devis pour les fondations. Donc on va partir pour un hérisson. j'ai parcouru les fils parlant de l'isolation des sols.
    Apparement le mieux, pour avoir un MAX d'INERTIE, c'est d'isoler le hérisson par dessous, avec du liège ou du verre cellulaire. Par contre, je ne sais pas quel prix cela peut couter.
    Est ce qu'une isolation uniquement périphérique, avec retour d'un mètre pourrait suffire dans le cas d'une maison en paille bien isolée aux murs et toiture?
    Et autrement, l'isolation sur hérisson, entre deux dalles de béton (dont la dernière épaisse de 10cm) fait perdre beaucoup d'inertie?
    Quelle est la technique la moins chère? Car il faut aussi voir ça... Ou tout au moins le meilleur rapport qualité prix pour l'inertie.

    Autre chose qui me perturbe en ce moment : il est dit que la paille doit se situer à 20cm du sol. Comment faire? Soit ne pas remblayer jusqu'en haut des fondations, mais à ce moment là, on aura une marche pour rentrer chez nous (or je suis susceptible de recevoir des personnes peu mobiles)...
    ou monter une rangée de monomur et monter les ballots dessus ensuite? Mais une lisse basse sur des monomurs, ça tient? Et on perd un peu de la bonne isolation de la paille tout de même... Et pour les portes fenêtres, il ne faudrait pas mettre de monomurs...

    Bon, voyez, même après un temps d'arrêt, j'ai toujours autant de questions (bêtes...)

    Merci !!!!!!

  14. #74
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Apparement, il semble que cette question de soubassement questionne, vu qu'il y a une discussion dessus et une autre dans le fil discussion sur la technique du greb.
    Mais peu de solutions !
    Pour ma part, j'ai un peu réfléchi de mon côté (le fait de poser mes questions sur le forum me permet de prendre du recul, même sans réponse, mais c'est mieux avec). Je me répond donc à moi même, parce que cela peut servir à d'autres et susciter des réactions.
    Je pense monter les murs de soubassement en brique monomurs de 36.5cm, sur deux rangées de haut surement. Puis faire donc un hérisson assez épais (25cm mini). Quelle est la meilleure épaisseur?
    Je ne pense pas isoler ma dalle sur toute la surface (trop cher) mais isoler en périphérie (plaques de liège que je poserais sans doute après because c'est cher).
    Pour le pb de la distance entre la paille et la terre, je pense ne pas remblayer la terre jusqu'en haut du soubassement, quitte à faire un petit terre plein devant la porte d'entrée pour les personnes à mobilité réduite.

    Par ailleurs, une autre réflexion m'est venue. je veux monter des murs en briques remplies de sable au RDC pour augmenter l'inertie. Faut-il faire des fondations exprès pour ?

    merci d'avance pour vos réflexions,

    Yaoule

  15. #75
    emmanuel30

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    bonsoir yaoule

    j'ai peur que la brique absorbe l'eau du sol et la renvoie dans la paille.

    Je verrais plutôt un truc de ce genre, ce n'est qu'un schéma de pricipe que je viens de faire vite fait, et qu'il faudrait améliorer.

    http://www.hiboox.com/images/1207/69dd1b4b.jpg

  16. #76
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    sympa ton dessin, j'aime bien la petite fleur !!
    Pour un schéma vite fait, ça va !

    Le film plastique, c'est pour éviter les remontées d'humidité, ce n'est pas un isolant, on est d'accord? C'est quoi, exactement, comme matériau? C'est fréquent, dans la construction?
    Donc, à la place des briques, tu mets des parpaings. J'avais prévu des briques pour avoir une meilleure isolation, et j'avais vu ça : http://www.jolisome.info/spip.php?article42

    Tu mets de l'isolant donc uniquement en périphérie, par exemple du liège. Et tu en mets même au niveau des fondations?

    Merci bcp en tout cas de t'être penché sur mes questions.

  17. #77
    lustiot

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    bonsoir yaoule

    j'ai peur que la brique absorbe l'eau du sol et la renvoie dans la paille.
    Sinon y a des briques en béton de pierre ponce "autoisolantes" qui permettre de couper la capilarité,
    plus cher que le bloc béton mais environ 2X moins cher que la mononur pour la même taille, j'y songe pour les soubassements... sauf qu'il faudrait en mettre deux rangs pour avoir une lisse basse de 60 cm mini.... gloups
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  18. #78
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    sauf qu'il faudrait en mettre deux rangs pour avoir une lisse basse de 60 cm mini.... gloups
    Ca, par contre, je comprend pas trop pourquoi? Pourquoi faut-il que le soubassement fasse une largeur particulière? Une fois que la dalle est coulée, tu peux mettre la lisse basse sur la largeur que tu veux, non?
    A moins que ta dalle soit au départ en dessous du niveau du mur de soubassement... Et qu'après, tu recoules une chappe quand ton mur est monté... Ca doit être ça... Quand je dis que je fais les questions et les réponses !

  19. #79
    invite1f18933c

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Pourquoi faut-il que le soubassement fasse une largeur particulière? Une fois que la dalle est coulée, tu peux mettre la lisse basse sur la largeur que tu veux, non?
    A moins que ta dalle soit au départ en dessous du niveau du mur de soubassement... Et qu'après, tu recoules une chappe quand ton mur est monté... Ca doit être ça... Quand je dis que je fais les questions et les réponses !
    Dans les maisons de paille, le soubassement est souvent d'au moins 50 cm pour pouvoir mettre en place les ballots de 45 cm. Cependant, d'autres solutions moins onéreuses existent. Tu peux par exemple mettre des briques de 20 cm, faire la dalle à l'arase de ces briques en incluant la rupture capillaire puis faire l'arase de ... 50 cm (5 à 10 cm de haut) au dessus de ces briques et de la dalle.
    Ceci signifie qu'une partie des ballots sera sur la dalle (20 cm sur les briques et un peu moins de 30 cm sur la dalle.
    Ensuite, il reste à faire la chappe intérieur en laissant un peu de marge pour que les bottes de paille soient légèrement surelevées en cas de dégats des eaux.

  20. #80
    Phil19

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonjour

    J'ai pas tout compris Penzo, un petit schéma ?

    merci et @+

  21. #81
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    je me suis lancée dans un schéma simpliste pour tenter d'expliquer ce que voulait dire penzo, en espérant avoir compris.

    par contre, l'arase en béton ne crée-t-elle pas un pont thermique?
    Images attachées Images attachées  

  22. #82
    Phil19

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonjour et merci Yaoule d'avoir pris le temps de faire un croquis !!!
    C'est bien ce que j'avais compris moi aussi...
    Mais comment la dalle tient sur les parpaings ?
    Comment se fait le chainage ?

    @+

  23. #83
    LULUX

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonjour,

    Je reviens de vacances et j'essaie de recoller les morceaux...

    Pour l'inertie les briques remplies de sable conviennent avec une rupture de capillarité à la base du mur. Entre nous je ne voudrais pas être celui qui remplira chaque rang de sable... C'est sans doute plus facile de monter des cloisons pleines directement. Mais quel que soit la manière, la reprise de charge doit être prévue au sol. Dans ton cas avec une dalle sur hérisson ce n'est pas difficile, il faudra peut-être ferrailler un peu plus ou fonder (à calculer).

    Au sujet de la rupture de capillarité de la pierre ponce nous en avons parlé récemment (une recherche avec Bisotherm devrait marcher).

    Pour le reste je relirais à l'occasion ce sujet depuis le début, certaines choses se sont évaporées !

  24. #84
    lustiot

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    Ca, par contre, je comprend pas trop pourquoi? Pourquoi faut-il que le soubassement fasse une largeur particulière? Une fois que la dalle est coulée, tu peux mettre la lisse basse sur la largeur que tu veux, non?
    A moins que ta dalle soit au départ en dessous du niveau du mur de soubassement... Et qu'après, tu recoules une chappe quand ton mur est monté... Ca doit être ça... Quand je dis que je fais les questions et les réponses !
    bonne réponse

    L'idée est de sortir la maison d'au moins 30 cm du sol donc s'il faut tout remplir de beton ca va faire mal...

    A l'intérieur, il est conseillé d'avoir la paille 5 cm au dessus du niveau du sol fini pour éviter les mauvaises blagues en cas de pb d'eau, comme l'a dit penzo...
    donc dans tous les cas il faudra une lisse basse assez large (surtout si on choisit de poser à plat) pour soutenir la paille + l'enduit
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  25. #85
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    On a prévu de poser les bottes à chant (ou à champ, je sais pas quelle orthographe est la bonne).
    Le bloc de pierre ponce se vend en 49cm, donc ça pourrait aller si on le pose en longueur, pas besoin de mettre deux blocs côte à côte.
    Sur un message du forum, il est dit que les prix varient de 80 à 100€ du m² (attention, je n'ai pas vérifié cette donnée).

    Lulux : mieux vaut donc des briques pleines directes, c'est sur. je t'avoue que je sais plus trop pourquoi je me suis décidée pour les briques à remplir
    déjà, c'est plus simple pour mettre les gaines électriques (pas besoin de saignées) et peut être aussi pour le prix.
    Et pour l'isolation de la dalle, qu'en penses-tu? Isolation uniquement en périphérie suffirait? Parce que si il faut que j'isole sous le hérisson, je devrais mettre un truc pas top niveau bilan écologique... pour le cout... Et l'épaisseur du hérisson?

    Merci beaucoup à tous de m'aider en tout cas !

    Yaoule

  26. #86
    emmanuel30

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    sympa ton dessin, j'aime bien la petite fleur !!
    Elle était minable je viens de la refaire, avec le grand art, il ne faut pas lésiner!!

    Le film plastique, c'est pour éviter les remontées d'humidité, ce n'est pas un isolant, on est d'accord? C'est quoi, exactement, comme matériau? C'est fréquent, dans la construction?
    Non le film plastique que tu trouveras chez tous les revendeurs de matériaux n'est pas obligatoire, mais il faut que le radier soit bien fait est suffisamment épais, comme de nos jours nous économisons sur tout, il vaut mieux le prévoir.
    Avec le film, tu es certain que l'humidité du sol ne remonte pas.

    Donc, à la place des briques, tu mets des parpaings. J'avais prévu des briques pour avoir une meilleure isolation, et j'avais vu ça : http://www.jolisome.info/spip.php?article42
    Je ne suis pas certain que les briques résistent au contact de l'eau, du plus si tu fais une arase étanche, tu as au final un isolant assez cher avec un super pont thermique.
    Il vaut mieux du parpaing pas trop cher dans lequel tu peux faire passer les ferraille sans que cela génère des ponts thermiques puisque l’isolant est à l’extérieur.


    Tu mets de l'isolant donc uniquement en périphérie, par exemple du liège. Et tu en mets même au niveau des fondations?
    Oui la terre n’est pas un bon isolant, mais quand il y en a beaucoup à traverser, ça isole pas mal, pour preuve un puits canadien est hors gel., l’avantage d’isoler la périphérie c’est que tu disposeras d’une énorme inertie pour pas trop cher, ce qui peut être fort utile pour une maison en paille.
    Le liège est imputrescible, mais faut quand même pas exagérer, si ton sol n’est pas parfaitement drainé et que l’eau stagne tout l’hiver, il va finir par pourrir, d‘ailleurs il est compostable. http://www.arehn.asso.fr/publications/cpa/cpa39.pdf




    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    A l'intérieur, il est conseillé d'avoir la paille 5 cm au dessus du niveau du sol fini pour éviter les mauvaises blagues en cas de pb d'eau, comme l'a dit penzo...
    Mais oui bien sûr, j’ai modifié le schéma pour prendre en compte ta remarque.
    Images attachées Images attachées  

  27. #87
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    ouaou, là, c'est sur qu'elle pète, ta fleur !!!

    sur ton schéma, ta dalle va donc SUR le parpaing. L'isolation est donc moins bonne que si tu faisais ta dalle à l'intérieur du parpaing,non? (ou pour être plus claire, si tu faisais monter le parpaing plus haut que ta dalle)
    de plus, dis moi si je me trompe, mais ton schéma ne peut fonctionner que si tu as un seul poteau au milieu de ton mur, et non pas si tu as une double ossature, car dans ce cas, la lisse basse devrait reposer sur l'isolant, ce qui n'est pas possible, non?

    Pour la brique, je crois que je vais laisser tomber. Par contre, au sujet du pont thermique pour l'arase, si tu mets de l'isolant à l'extérieur, contre, cela revient au même que ton schéma au niveau de la dalle, non?

    Si je me trompe, merci de me corriger !

  28. #88
    emmanuel30

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Citation Envoyé par yaoule Voir le message
    ouaou, là, c'est sur qu'elle pète, ta fleur !!!
    J'espère que van Gogh ne me la piratera pas

    sur ton schéma, ta dalle va donc SUR le parpaing. L'isolation est donc moins bonne que si tu faisais ta dalle à l'intérieur du parpaing,non? (ou pour être plus claire, si tu faisais monter le parpaing plus haut que ta dalle)
    En général quand on coule la dalle il vaut mieux la mettre sur le parpaing, le treillis soudé de la dalle recouvre le parpaing, de temps en temps tu casses le haut du parpaing et tu plies une ferraille du treillis de la dalle dans le trou.
    Si tu coules une dalle entre les parpaings, les murs ne sont plus tenus latéralement par la dalle.
    Ne t'inquiètes pas pour les ponts thermiques car l'isolant extérieur imputrescible à un r 10 fois supérieur au parpaing, alors cela ne va pas provoquer une déperdition énorme.

    de plus, dis moi si je me trompe, mais ton schéma ne peut fonctionner que si tu as un seul poteau au milieu de ton mur, et non pas si tu as une double ossature, car dans ce cas, la lisse basse devrait reposer sur l'isolant, ce qui n'est pas possible, non?
    J’ai mis un poteau béton car je n’ai pas trouvé d’inspiration pour fixer la double ossature bois sur la dalle de manière sûre, mais au final cela ne change pas grand chose.
    J’ai vu des constructions ou le poteau bois était tenu par des cornières spittées dans le sol et la poutre vissée sur la cornière, mais cela ne me plait pas trop.
    Je verrais plutôt un poteau béton qui sort du sol de 50 cm , dans ce poteau tu laisse deux trous en réservation, en haut et en bas dans lesquels tu places une tige filetée pour boulonner la poutre bois sur le poteau béton.


    Pour la brique, je crois que je vais laisser tomber. Par contre, au sujet du pont thermique pour l'arase, si tu mets de l'isolant à l'extérieur, contre, cela revient au même que ton schéma au niveau de la dalle, non?
    Pour qu’il y ait un pont thermique, il faut que le pont traverse de par en part tout l’isolant, dans notre cas nous avons une isolation moindre au niveau du pont mais ce n’est pas catastrophique, car le pont est protégé par l’isolant, il faudrait prévoir au moins 10 cm d’isolant imputrescible et le tour est joué.

    Ha, encore un détail, le radier ne doit pas porter sur de la terre végétale, car sinon il risque de s'affaisser.

  29. #89
    invite52a47eb1

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Merci pour les explications, Emmanuel30.
    J'essayerais de faire un schéma pour une ossature double. De toutes façons, ce sera le rôle de mon pote charpentier, donc il saura faire et nous expliquer.
    Je suis allée faire un tour dans les magasins de matériaux pour des devis de chassis fixe. On me propose 665€ pour un chassis 215*176, mais avec une traverse au milieu.
    un autre magasin m'a aussi proposé du mélèze. C'est un bon bois pour les menuiseries, non?

    Autrement, pour les blocs de pierre ponce, j'ai pas encore trouvé quelqu'un qui les vends, donc cette option semble de toutes façons compromise. à voir.

    Pour les carrobric, c'est 20€ le m², j'ai halluciné !!
    On m'a aussi proposé des briques platrières que je pourrais aussi remplir de sable. Par contre, Lulux, je n'ai pas trouvé de matériau en épaisseur 10cm pour faire direct une cloison pleine.
    Est-ce qu'une cloison double fermacell, avec doublage paille terre (sous quelle forme, je ne sais pas) apporterai un tout petit peu d'inertie (ceci pour les cloisons non directement touchées par le soleil).

  30. #90
    Paillafond

    Re : Réflexion autour de la construction d'une maison en paille

    Bonjour aux memebres du forum, et merci à Yaoule d'avoir lancé ce fil sur la maison en paille.

    Si je dois avoir à nouveau une nouvelle maison, elle sera en paille. Ce n'est donc pas un hasard si j'ai découvert ce fil de discussion.

    Je me permets d'apporter modestement mon point de vue .... de néophyte !

    - en soubassement pourquoi ne pas utiliser des blocs monomurs hydrophobes : solides et isolants tout à la fois, plutôt que des parpaings.

    - en bas du radier, juste au dessus du film plastique, pourquoi ne pas mettre un isolant de sol incompressible, classique.

    - dans l'épaisseur du radier (isolé donc par le dessous) y faire courir des drains agricoles percés de trous de 2 à 3 cm, et recouverts de cailloux de différentes sections. Cela permet d'y faire passer de l'air chaud ... à récupérer d'une serre, d'un toît, et d'un foyer bois...., en utilisant un petit ventilateur et en limitant à 15° la température du radier.

    - pour les cloisons intérieures en contact direct ou indirect avec le soleil, pourquoi ne pas utiliser des blocs à bancher en argile (ils existent) remplis de terre argileuse ? Cela permet d'avoir une ébauche de régulation hygrothermique apportée par l'argile et la terre, et d'avoir un support parfait pour un enduit intérieur rugueux pour diperser les rayons solaires.

    Et puis avec ces blocs, cela sera tellement plus facile de passer les cables électriques, et les tubes d'adduction d'eau !


    Au plaisir de vous lire.

    PaillaDonf !
    PaillàDonF

Page 3 sur 7 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Construction d'une maison passive en Belgique
    Par invite824adc59 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 552
    Dernier message: 19/03/2012, 06h40
  2. construction d'une maison basse consommation en provence (06)
    Par alexandresud dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 448
    Dernier message: 30/10/2010, 18h06
  3. Auto-construction d'une mini-maison autonome
    Par invitefa45afec dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/08/2010, 15h59
  4. TIPE 2005/2006 construction d'une maison
    Par invite36930cfb dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/09/2005, 15h43
Dans l'univers Maison de Futura, découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...