Répondre à la discussion
Page 1 sur 9 12 3 4 5 6 7 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 249

recuperation calorie dans eaux de salle de bain




  1. #1
    christian54

    recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Bonjour

    Je construit une maison sur sous sol et je m'interese à la recupération des calories dans les eaux usées (douche , evier)

    Je cherche un moyen simple de recuperer ces calories, genre un stochage de ces eaux grises dans une grosse vuve dans le sous sol (afin de chauffer le sous sol en partie

    avez vous des idées ? comment filtrer l'eau pour retirer ce qui pourrait poucher l'installation?

    merci à tous

    Christian ###
    Merci de renseigner votre site web dans votre profil.
    Philou67 pour la modération.

    -----

    Dernière modification par Philou67 ; 30/10/2007 à 12h59.

  2. Publicité
  3. #2
    nicolas42

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    si tu enterres ta cuve sous ton sous sol, tu devrais récupérer une partie des calories, malheuresement l'été aussi... et il peut faire chaud en été en lorraine (enfin ça tu doit le savoir)

  4. #3
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    J'ai eu ce raisonnement et je suis passé aux travaux pratiques:
    un simple container à poubelle 240l utilisé comme syphon géant, pour les eaux des douches et bains seulement, faisait reposer l'eau tiède jusqu'à ce que les bains du lendemain ne les chassent.
    Ca correspond environ à l'énergie de 2 ampoules de 100W qui se diffuse sur 24h.
    Voilà mon raisonnement à l'époque, mesures et schémas sur un autre site:
    http://www.maisons-et-bois.com/discu...c.php?id=12628

    Malheureusement, mon aventure s'est terminé piteusement car mon amie ne supportait pas d'avoir cette poubelle dans son cellier, à côté de son LL. A quoi tient une invention...Je l'ai recyclée en filtre à sable pour bassin....

    Cependant, si ce bac est intégré lors de la construction, pourquoi pas...Ca m'a couté 50 euros. Un investissement rentabilisé en deux ans...
    Pour l'été, j'avais perçé en bas un by-pass qui faisait filer l'eau directement à l'assainissement.
    Quant à l'entretien: facile inspection avec le couvercle de la poubelle et comme c'étaient seulement des eaux de lavages, pas de bouchons.


  5. #4
    spoltibrun

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Bonjour, moi je verrai plutot un système style production d'eau chaude instantannée par rechauffage de l'eau froide qui va au ballon d'eau chaude par l'écoulement de la douche (ou bain)
    Deux tubes concentriques ou l'eau usée s'ecoulerait dans le tube central et ou l'eau froide circulerait dans l'intervalle entre le tube central et le tube exterieur
    Les deux flux se croisant , ils echangent leur chaleur
    On pourrait selon la configuration de l'installation placer le système soit avant le chauffe eau pour préchauffer l'eau avant celui-ci ou avant le robinet de la douche sur l'arrivée eau froide pour augmenter la t° de l'eau froide et ainsi moins consomer d'eau chaude

  6. #5
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par spoltibrun Voir le message
    Bonjour, moi je verrai plutot un système style production d'eau chaude instantannée par rechauffage de l'eau froide qui va au ballon d'eau chaude par l'écoulement de la douche (ou bain)
    Deux tubes concentriques ou l'eau usée s'ecoulerait dans le tube central et ou l'eau froide circulerait dans l'intervalle entre le tube central et le tube exterieur
    Les deux flux se croisant , ils echangent leur chaleur
    On pourrait selon la configuration de l'installation placer le système soit avant le chauffe eau pour préchauffer l'eau avant celui-ci ou avant le robinet de la douche sur l'arrivée eau froide pour augmenter la t° de l'eau froide et ainsi moins consomer d'eau chaude
    Si théoriquement, c'est tout à fait faisable, l'investissement financier est totalement démesuré au regard des calories à reprendre.
    J'avais dans le même ordre d'idée imaginé d'allonger la longueur des canalisations en serpentin pour faire un échangeur: A température ext et int de 20°, j'ai donc fait un test et mesuré l'énergie dissipée pour 50 litres d'eau à 35° dans la baignoire et la température de cette eau mesurée dans mon collecteur d'assainissement 32 mètres plus loin. Résultat: seulement 4 degrés de perdu soit 7 Wh dissipés par mètre de tuyau! L'eau usée qui coule ne perd pas assez ses calories, je pense que c'est dû au PVC, assez isolant. Il faudrait un conduit en grès ou en métal pour capter vite les calories.En core une fois, l'investissement est démesuré au vu des gains.
    C'est pourquoi une cuve (dont le volume correspond aux volumes des bains et lavages quotidiens)de rétention où l'eau, très inertique, prendrait le temps nécessaire de restituer la chaleur à l'air ambiant est tellement plus simple...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    spoltibrun

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Pas d'accord , j'ai bien dit suivant la configuration de l'installation mais chez moi ; la douche est au dessus du chauffe eau
    Si l'echangeur est installé uniquement sur l'évacuation de la douche et est en cuivre (diam 40 pour le petit et 50 pour le gros) , la pose de celui-ci suffisament près de la douche pour eviter de perdre trop de chaleur devrait permettre de gagner quelques degrés sur l'eau froide
    Il est evident qu'à plus de 30 metres , l'eau a suffisament refroidit pour ne plus contenir assez d'energie
    Je teste ça dans les jours qui viennent et j'envoie mes resultats

  9. #7
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Tu m'as mal lu. J'ai dit que sur une grande distance de canalisations (32m), j'ai mesuré une perte calorifique très faible. Ce qui veut dire que sur une courte distance (2-3mètres). Le gain sera nul. Au prix du cuivre, le retour sur investissement me paraît inintéressant.

    Retour sur mon expérience:
    temp ext et int 19°.
    longueur canalisation PVC:32m.
    50 l d'eau au départ d'une baignoire à 35° brassée et mesurée avec le même thermomètre.
    l'eau à l'arrivée brassée 32 mètres plus loin:31,4°

    Les pertes s'élèvent donc à (35-31,4)*1,16Wh*50 litres=208 Wh (1,16 étant l'énergie nécessaire pour élever 1litres d'eau d'1°C).

    Ramenés au mètre linéaire de canalisations: 208/32=6,5 Wh.
    6,5Wh, ça correspond à l'élévation de température du PVC pendant quelques minutes au toucher.
    6,5Wh au tarif EDF, ça fait une économie de 0,0065*0,11=0,0008 euros pour chaque mètre de canalisations, et pour chaque douche prise.

  10. Publicité
  11. #8
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Le problème de la récupération des calories d'une eau en chute gravitationnelle, c'est que les surface d'échanges se limitent au filet d'eau. Tout le contraire d'une eau sous pression (où toute la section du tube fait échangeur).
    Je pense que c'est là le noeud de l'inefficacité d'une récupération de chaleur sur conduit d'eau usée.

    Pour en revenir à ma simple idée de syphon géant (sous forme de cuve, fût, container, poubelle):
    chaque douche (environ 50 litres) d'eau chaude (mettons 35°) arrive dans une cuve situé dans un cellier au-dessous (mettons 19°):
    la diffusion de chaleur est alors: (35-19)*50*1,16=1kWh.
    si je compare avec 4-5 mètres de tubes d'échangeurs en serpentins d'après mon calcul de 6,5Wh par mètre (5*6,5=0,03kWh), le rapport d'efficacité est de 330! Et pour une mise en oeuvre plus simple, moins esthétique certes...

    Mais j'attends ton retour d'expérience à base de cuivre.
    Dernière modification par 42jerome ; 28/10/2007 à 19h06.

  12. #9
    TetardKing

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Peut être une idée un peu saugrenue, mais tirée de solution de watercooling (pour refroidir le PC) vue par ailleurs :
    La surface d'échange semble insufisante dans le cas du tube PVC de vos évacuations. L'idée de la cuve me parait bonne. Je vous suggère, pour augmenter la surface d'échange, d'utiliser un radiateur immergé, dans lequel passerait l'eau froide.

    Reste le problème de la qualité de l'eau en sortie de radiateur... mais en watercooling pour PC, ca marche impec

  13. #10
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    En fait, les solutions à imaginer dépendent de ce qu'on veut faire des calories à récupérer des eaux de lavage:
    soit 1- chauffer le volume de la maison
    soit 2- chauffer l'eau sanitaire

    dans le cas 1, plus simple, l'eau remplissant la cuve a le temps de se décharger de ses calories en chauffant l'air ambiant car elle n'est chassée que par l'eau de la douche suivante.

    dans le cas 2, pourquoi ne pas imaginer un système de préchauffage comme pour les chauffe-eau solaires avec capteur sous vide en série avec un cumulus: la canalisation d'eau froide, sous pression du réseau,en cuivre ,traverse d'abord la cuve de retention (le syphon géant) qui reçoit les eaux usées. Dans la cuve, la canalisation fait des serpentins. En sortie de cuve, cette canalisation est branchée sur l'eau froide du cumulus.

  14. #11
    chatelot16

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    si tu veux faire un echangeur qui recupere la chaleur de l'eau usé au debit ou elle coule sans la stocker il faudra un gros echangeur qui va te couter trop cher

    l'idée du gros reservoir qui laisse le temps de recuperer la chaleur entre 2 douche est bien meilleure

    mais c'est les machine a laver qu'il faudra y brancher : il y a plus de chaleur perdue avec une machine a laver la vaisselle qu'avec une douche

    quand a prechauffer l'eau chaude avec il faudra une super realisation pour eviter tout risque de melange accidentel par une fuite

    pourquoi pas un petit serpentin en cuivre qui fait passer l'eau froide dans ce bac de recuperation avant d'aller au chauffe eau ...

  15. #12
    chatelot16

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    ce reservoir ne devra pas simplement deborder par le haut car c'est l'eau la plus chaude qui va partir en premier : ca doit deborder par un espece de siphon qui prend l'eau presque au fond

    mais pas completement au fond pour ne pas se boucher avec la me... qui va se deposer

    ce bac sera d'ailleur une premiere partie du traitement des eau usée

  16. #13
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    mais c'est les machine a laver qu'il faudra y brancher
    Pas sûr car il y a un cycle de rinçage à l'eau froide pour le linge, se mélangeant avec l'eau de lavage à 40°: pas sûr que l'eau mélangée soit plus chaude que celle d'une douche....Par contre, le LV oui.
    Mais bon, il paraît plus simple en plomberie de faire un collecteur recevant toutes les eaux usées (facile si on a des toilettes sèches...) avant ce syphon et faire arriver les eaux vannes après.

  17. #14
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    ce reservoir ne devra pas simplement deborder par le haut car c'est l'eau la plus chaude qui va partir en premier : ca doit deborder par un espece de siphon qui prend l'eau presque au fond

    mais pas completement au fond pour ne pas se boucher avec la me... qui va se deposer

    ce bac sera d'ailleur une premiere partie du traitement des eau usée
    Avec une poubelle à roulettes, j'ai fait ce montage qui marche:


    je ne vois pas en quoi ce système participerait au traitement des eaux usées puisque c'est un syphon et que tout est aspiré (comme pour les syphons des bondes des éviers)

  18. #15
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Précision :le tube qui remonte est en réalité à l'extérieur pour limiter l'échange thermique eau arrivant/eau sortant. De fait, il y a donc 2 évacuations en bas (1 by pass été; 1 sortie normale qui remonte avec un tube PVC jusqu'au niveau sous le trop plein pour faire un syphon).
    Je vais faire une photo de mon affaire....

  19. #16
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    7652_cuve.jpg

    Voilà ma poubelle de rétention d'eau...Bon, ici, elle est placé dehors parce que l'été elle me sert de filtre à sable pour ma piscinette...

    Voici, le fonctionnement:
    L'eau usée tombe par gravitation par le trou percé du couvercle jaune (utiliser un magicoude si on veut relever le couvercle).
    La sortie en haut est le trop-plein au cas où.
    La sortie du bas à droite est la sortie si la cuve doit être vidangée, rincée, by passée.
    La sortie du bas à gauche est relié à un tube extérieur en PVC qui remonte jusque sous le trop plein puis redescend jusqu'en bas. Ca fait le syphon qui fait sortir l'eau froide de de la cuve en premier.

    Pour l'eau sanitaire, et ce fil vient de m'y faire penser, il serait très facile d'acheter une couronne de cuivre recuit de 25m, de la plonger dans la cuve en faisant dépasser les extrémités par deux trous du couvercle (pas de soucis d'étanchéîté), puis placer cette cuve à côté du cumulus et les relier en série.

    En hiver, si l'eau arrive à 2-3°, potentiellement il y a donc:
    (35-3)*1,16*50=1,856 kWh à récupérer pour chaque douche

    En d'autres termes, ce système économiserait la moitié de l'énergie nécessaire pour se doucher car il faudrait chauffer que de l'eau à 30° vers 65° plutôt que de chauffer de l'eau à 3° jusqu'à 65°.

    Pour une famille de 4 personnes se douchant avec 50l d'eau/jour, on peut récupérer 7,3 kWh (sans compter les autres apports comme le LV ou le LL)

    D'un point de vue financier, chaque mois hivernaux froid, ferait économiser 7,3*0,11 euros (le kWh élec)*30= 24 euros.
    L'été, l'eau du réseau moins fraîche, mettons 16°, l'économie serait de (35-16)*1,16*50*4*0,11*30= 14,5 euros par mois.

    Nota: Il faut par contre bien isoler la cuve avec de la laine en rouleau pour éviter les pertes thermiques dans l'air ambiant.
    Dernière modification par Philou67 ; 06/11/2007 à 13h58. Motif: Pièce jointe hébergée sur Futura.

  20. #17
    remyb

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par 42jerome Voir le message
    Nota: Il faut par contre bien isoler la cuve avec de la laine en rouleau pour éviter les pertes thermiques dans l'air ambiant.
    Ces pertes sont surtout problématiques en été.

    Quand l'eau arrive par gravité, elle doit crée de gros remouds. Ce brassage dans la cuve n'est pas favorableà la stratification, non ?
    Est-ce que le systéme fesait du bruit ?

  21. #18
    chatelot16

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    pour celui qui veut passer a la realisation je conseille plutot de prendre un bac de recuperation d'eau de pluie rond de 200 ou 300 litre : la forme ronde ne risque pas de se deformer sous la pression de l'eau chaude comme une poubelle a roulette qui a des faces plate

    et surtout le couvercle des bac rond ferme bien car c'est quand meme de l'eau degout surtout si vous voulez recuperer la chaleur de l'eau de vaisselle

    donc ne pas oublier aussi un tuyau de ventilation pour qu'il n'y ai jamais de surpression qui fasse sortir les mauvaises odeurs

    pour ne pas casser la stratification le tuyau d'arrivé doit arriver a l'horizontale sous le niveau pour ne pas faire de cascade

  22. #19
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Ces pertes sont surtout problématiques en été.
    Pour éviter de surchauffer, tu veux dire? Je pense le contraire : en été, l'eau qui arrive est à 16-17°, donc la température de la cuve va vite tendre vers les 20°, ça va plutôt rafraichir.
    Je pense qu'il est nécessaire d'isoler surtout pendant l'hiver, l'eau glacée va forcer l'eau de la cuve à tendre vers des températures très basses si bien que la cuve va absorber les calories de l'air ambiant et refroidir encore plus la pièce...
    Voilà pourquoi je pense qu'il faut isoler mais avec quel genre d'isolant? Une grosse densité ou une faible? Et l'épaisseur?

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Quand l'eau arrive par gravité, elle doit crée de gros remouds. Ce brassage dans la cuve n'est pas favorableà la stratification, non ?
    Est-ce que le systéme fesait du bruit ?
    Tout dépend du débit: un lavabo ne s'entend pas. Par contre, la baignoire qui se débouche, effectivement. Est-ce problématique dans la mesure où ce genre de matos se place dans une pièce technique ou à la cave?
    Pour la stratification, je pense que c'est mieux qu'il y ait des remouds pour homogénéïser la temp mais je n'avais pas pensé à un tel phénomène.

  23. #20
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    pour celui qui veut passer a la realisation je conseille plutot de prendre un bac de recuperation d'eau de pluie rond de 200 ou 300 litre : la forme ronde ne risque pas de se deformer sous la pression de l'eau chaude comme une poubelle a roulette qui a des faces plate

    et surtout le couvercle des bac rond ferme bien car c'est quand meme de l'eau degout surtout si vous voulez recuperer la chaleur de l'eau de vaisselle
    J'avais choisi la poubelle carrée parce qu'il est plus facile de jointer les sorties (face plate). Egalement, l'encombrement est moins important. Toutefois, les cuves d'eaux de pluie sont à 15 euros alors qu'une poubelle c'est 35 euros.

    pour la surpression, je n'ai pas eu de problèmes car en haut de ma colonne de canalisation verticale, il y a un clapet.
    Enfin, pour l'humidité dans la pièce, un joint mousse polytruc sur lequel repose le couvercle suffit.

  24. #21
    david adv

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Je trouve l'idée excellente et souhaite l'appliquer pour ma construction neuve.

    J'ajoute une fonction: cette eau servira, une fois refroidi, à alimenter les toilettes.
    Réalisation:Sdb à l'étage, WC en bas.
    Cuve inox de l'épaisseur du mur, disons 1m de large, 1m70 de haut (de la hauteur de l'alim des wc jusqu'au plafond, 15 cm d'épaisseur.
    Casé dans une ouverture du mur entre les wc et la Sdb du bas, il dissipera rapidement les calories: 2 grandes faces d'échange et matériau conducteur.

    Cependant, je prévois 3 problèmes:
    -la condensation extérieur sur la paroi : ca va découliner, non? c'est le contraite, ça se condense si le réservoir est plus froid que l'air?

    -sensation de froid dans les wc une fois l'eau à T° ambiante à cause de la plaque métallique?

    -l'encrassement des parois: c'est quand même très gras l'eau du bain/douche.
    Dans une canalisation, ça circule donc pas le temps de se déposer mais là, sur les parois...
    Idem dans le reservoir des wc mais il est plus facile à nettoyer (à moins que je supprime le reservoir des wc et utilise ma cuve inox avec une manette comme les wc collectif où on appuie que le temps désiré...en mettant la cuve un peu plus haut, il y aura pas mal de pression., non?
    et je prevois une trappe de nettoyage à l'étage pour gratter les paroies une fois l'an?

    Des avis sur ce montage?

  25. #22
    chatelot16

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    une cuve en inox a face plate ! ca va couter trop cher pour ce que ca peut raporter

    le bac en polypropylene pas cher au sous sol est plus raisonable

  26. #23
    herakles

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par spoltibrun Voir le message
    Bonjour, moi je verrai plutot un système style production d'eau chaude instantannée par rechauffage de l'eau froide qui va au ballon d'eau chaude par l'écoulement de la douche (ou bain)
    Deux tubes concentriques ou l'eau usée s'ecoulerait dans le tube central et ou l'eau froide circulerait dans l'intervalle entre le tube central et le tube exterieur
    Les deux flux se croisant , ils echangent leur chaleur
    On pourrait selon la configuration de l'installation placer le système soit avant le chauffe eau pour préchauffer l'eau avant celui-ci ou avant le robinet de la douche sur l'arrivée eau froide pour augmenter la t° de l'eau froide et ainsi moins consomer d'eau chaude

    Excellente idée !!! mais on en parlait déjà lors du 1er choc pétrolier en 74 ...

    de toutes les discussions la-dessus , on évoquait surtout l'entretien des parois internes de cet échangeur ..(cheveux , corps gras , etc qui ne manquent pas de se déposer sur les parois ) et du circulateur nécessaire pour faire circuler l'eau froide du ballon tampon autour du tube d'évacuation des eaux usées à chauqe vidange ..

    Pour ma part , cet échaneur devrait étre accessible via un tampon de visite ( en PVC par ex ..)

    Autre piste aussi évoquée:

    PAC avec échangeur eau-eau autour du réceptacle des eaux usées qui réchauffe ainsi un ballon ECS...

  27. #24
    herakles

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par david adv Voir le message
    Je trouve l'idée excellente et souhaite l'appliquer pour ma construction neuve.

    J'ajoute une fonction: cette eau servira, une fois refroidi, à alimenter les toilettes.
    Réalisation:Sdb à l'étage, WC en bas.
    Cuve inox de l'épaisseur du mur, disons 1m de large, 1m70 de haut (de la hauteur de l'alim des wc jusqu'au plafond, 15 cm d'épaisseur.
    Casé dans une ouverture du mur entre les wc et la Sdb du bas, il dissipera rapidement les calories: 2 grandes faces d'échange et matériau conducteur.

    Cependant, je prévois 3 problèmes:
    -la condensation extérieur sur la paroi : ca va découliner, non? c'est le contraite, ça se condense si le réservoir est plus froid que l'air?

    -sensation de froid dans les wc une fois l'eau à T° ambiante à cause de la plaque métallique?

    -l'encrassement des parois: c'est quand même très gras l'eau du bain/douche.
    Dans une canalisation, ça circule donc pas le temps de se déposer mais là, sur les parois...
    Idem dans le reservoir des wc mais il est plus facile à nettoyer (à moins que je supprime le reservoir des wc et utilise ma cuve inox avec une manette comme les wc collectif où on appuie que le temps désiré...en mettant la cuve un peu plus haut, il y aura pas mal de pression., non?
    et je prevois une trappe de nettoyage à l'étage pour gratter les paroies une fois l'an?

    Des avis sur ce montage?
    Tout à fait d'accord avec toi , je me posais exactement les mêmes questions que toi dans les années 80 sans jamais me lancer dans la réalisation ..honte sur moi ..


    Jusqu'ici en hiver , je laissais un moment l'eau du bain dans sa baignoire et ne l'évacuais qu'après que la chaleur se soit dissipée dans la maison en hiver ..

    pour ton système tu peux placer un filtre pour retenir les cheveux . pellicules .corps solides ..bonjour l'entretien régulier ..

    je verrais plutôt un gros réservoir à couvercle ( évoqué par d'autres forumeurs ) en polyéthylène dans la cave ou en sous-sol , filtre à cheveux , serpentin en inox + circulateur pour préchaufer l'eau froide - le circulateur étant commandé par un thermostat différentiel qui se déclenche à chaque vidange ou en cours de douche

    et une pompe surpresseur pour récupérer l'eau vers toilette ...

    compliqué ?

  28. #25
    herakles

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par 42jerome Voir le message
    En fait, les solutions à imaginer dépendent de ce qu'on veut faire des calories à récupérer des eaux de lavage:
    soit 1- chauffer le volume de la maison
    soit 2- chauffer l'eau sanitaire

    dans le cas 1, plus simple, l'eau remplissant la cuve a le temps de se décharger de ses calories en chauffant l'air ambiant car elle n'est chassée que par l'eau de la douche suivante.

    dans le cas 2, pourquoi ne pas imaginer un système de préchauffage comme pour les chauffe-eau solaires avec capteur sous vide en série avec un cumulus: la canalisation d'eau froide, sous pression du réseau,en cuivre ,traverse d'abord la cuve de retention (le syphon géant) qui reçoit les eaux usées. Dans la cuve, la canalisation fait des serpentins. En sortie de cuve, cette canalisation est branchée sur l'eau froide du cumulus.
    hélas, tu oublies le circulateur nécessaire pour forcer la circulation entre ballon tampon d'eau froide et ce serpentin ...combien de Wh dépensés ?

    reste l'utilisation possible en thermosiphon ...

    pour chauffer l'air , il faudrait entourer la cuve de galets ou de billes d'argile au moyen d'une 2eme cuve concentrique plus grande de 10 à 20 cms de rayon (les galets entre 1ere et 2eme paroi , et y faire circuler l'air extérieurneuf avant de l'admettre dans le réseau de la vmc double flux ...

    Valable en hiver , pas en été ..

  29. #26
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Récupérer l'eau pour l'eau est une économie de bouts de chandelle!
    http://www.eautarcie.com/Eautarcie/1...7eau.htm#_ftn1

    C'est l'énergie de l'eau qui est intéressante à récupérer (valable).

    Quitte à vouloir absolument récupérer ses eaux de vasques, j'ai déjà vu l'installation précaire suivante, gratuite, elle: sous ou dans le meuble, la bonde du lavabo donnait directement sur un seau de chantier, vidé à la main dans le chiotte.

    Ensuite, je copie-colle un autre paragraphe intéressant du lien ci-dessus:

    "Mes correspondants me posent souvent la question de savoir si l'on peut utiliser les eaux du bain dans la chasse du W-C. C'est une idée séduisante inspirée par la volonté d'économiser l'eau. Théoriquement, la quantité d'eau utilisée pour l'hygiène personnelle peut couvrir 80 à 90 % de besoins pour la chasse du W-C.

    On trouve même deux sites internet qui propose une solution: grey-water.hu et www.salubrem.com

    D'après nos observations au laboratoire, les eaux des bains stockées dans un réservoir fermé "plongent" vite dans des conditions anaérobie. De ce fait, le milieu devient chimiquement réducteur. Dans ces conditions le soufre contenu dans les produits détersifs (champoings entre autres) est rapidement réduit en ions sulfure. Ces ions confèrent à l'eau une odeur d'oeuf pourri."

    Par conséquent, il faut mieux que la cuve de rétention soit dans un lieu type garage/sous-sol ventilé et que la trappe de visite soit bien jointé. Je n'ai pas eu par contre ce phénomène d'odeurs dans mon essai de récupération d'eau de bain. Par contre, je confirme que cette odeur existe (par temps humide) dans mon regard extérieur où convergent toutes mes eaux de lavages (cuisine+2sdb)
    Dernière modification par 42jerome ; 24/11/2007 à 09h28.

  30. #27
    herakles

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par spoltibrun Voir le message
    Bonjour, moi je verrai plutot un système style production d'eau chaude instantannée par rechauffage de l'eau froide qui va au ballon d'eau chaude par l'écoulement de la douche (ou bain)
    Deux tubes concentriques ou l'eau usée s'ecoulerait dans le tube central et ou l'eau froide circulerait dans l'intervalle entre le tube central et le tube exterieur
    Les deux flux se croisant , ils echangent leur chaleur
    On pourrait selon la configuration de l'installation placer le système soit avant le chauffe eau pour préchauffer l'eau avant celui-ci ou avant le robinet de la douche sur l'arrivée eau froide pour augmenter la t° de l'eau froide et ainsi moins consomer d'eau chaude

    suite aux réflexions de certains dans ce fil concernant l'écoulement gravitaire réduisant l''écoulement à un simple filet réduisant de ce fait les surfaces d'échange , je propose d'examiner cette configuration :

    à la sortie immédiate des écoulements d'eau tiède (après le LL, LV, douche , etc ,

    installer un bac rectangulaire avec couvercle étanche en ppe , PVC , etc .. de même forme qu'un bac à graisse ..nettoyable et en sous-sol près du ballon tampon d'eau froide

    placer dans le fond de ce bac un serpentin inox ou cuivre , à plat , avec feuille cuivre soudée dessus et estampée , de façon à créer un canal en forme de serpentin dans lequel les eaux grises tièdes chemineraient lors de l'écoulement
    ( c'est le même système pour les bacs décanteurs )

    relier ce serpentin à la partie basse du ballon d'eau avec un tout petit circulateur asservi par un thermostat différentiel

    Donc à chaque écoulement d'eau plus ou moins chaude , le circulateur se met en marche tant que la différence de t° est suffissante

    En fait c'est grosso modo la méme config qu'un capteur solaire avec tube cuivre en serpention à plat soudée sur un absorbeur à deux dif près :

    1- écoulement laminaire d'eau grise tiède sur l'absorbeur au lieu des rayons solaires

    2- le vitrage est remplacé par le couvercle pour entretien du serpentin ...
    -

    pourquoi je me casse la tête , direz-vous ???

    Ben , parce que c'est- AMHA -- la meilleure config pour répondre instantanément aux apports fluctuants de chaleur à partir des eaux grises - tout comme les apports solaires - et que le thermostat différentiel -placé en haut du serpentin déclenchera à chaque vidange du LL -douche- etc .. et arrête le circulateur dès que la différence de t° n'est plus exploitable ..

    Il faut bien étudier la forme du serpentin formé par la feuille absorbeur...mais pour essais un radiateur plat avec cannelures devrait faire l'affaire avec une lègére pente et quelques délecteurs ..

    Avez-vous visité les sources pétrifiantes en AUVERGNE ?
    l'eau y cheminait le plus longtemps possible pour déposer son calcaire sur les moules

    Enfin dernier point : le ballon tampon placé sur l'Ef devrait être bien isolé ..

    cette config marche hiver comme été mais plus perf en hiver vu la t° de l'eau à l'entrée

    ceci etait le fruit d'une longue réflexion depuis 75 - mais - quelle honte - je ne l'ai jamais mise en expérimentation par flemme ..mais je le ferai à la construction de ma maison bio pour ma retraite

  31. #28
    herakles

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    ci joint croquis pour préciser ma pensée

    avantages : ce caisson pourrait être placé sous la dalle de la SDB ou du cellier ou au meilleur endroit par où gravitent les eaux usées "chaudes" dans un caniveau de 50cm de prof , accessible par dessus ( trappe) ,

    entretien facilité avec simple balai et serpillère ou aspirateur eau-poussières ..

    l'eau n'y stagne pas , pas de mauvaises odeurs puisque le couvercle est étanche

    max de récup de par la présence d'une bonne isolation du mêm type que pour un capteur solaire ...

    Toutefois , depuis le choc pétrolier de 74 , un tel système similaire doit exister et j'aimerais bien voir un retour d'expérience ..

    Si l'échangeur est bien construit ( en inox embouti - durée de vie très longue ..)

    PS : en Allemagne on a l'habitude de brancher les machines à laver (LL ou LV ) sur une arrivée d'eau tiède , d'ou la possibiliter d'une économie supplémentaire d'électricté au niveau de la résistance en y branchant l'arrivée d'eau chaude du ballon d'ECS ..
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par herakles ; 24/11/2007 à 11h05.

  32. #29
    herakles

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Petite amélioration possible des perfs sur ce type de récupérateur ci-dessus .. oui , ca fume sous mon crâne



    placer un bac tampon supplémentaire à la sortie du récupérateur + petite pompe( de faible débit et de faible puissance puisqu'elle travaille sur une dizaine de cm d'eau à relever ) pour remonter l'eau usée encore tiède jusqu'à ce qu'elle cède toutes ses calories à l'eau du du ballon

    en effet les 2 pompes sont toutes deux commandées par le thermostat

    allez , je vais me coucher !

  33. #30
    42jerome

    Re : recuperation calorie dans eaux de salle de bain

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    hélas, tu oublies le circulateur nécessaire pour forcer la circulation entre ballon tampon d'eau froide et ce serpentin ...combien de Wh dépensés ?
    Aucun Wh, car la canalisation d'eau froide avant d'arriver au CE traverse la cuve de rétention. C'est la pression du réseau à l'ouverture du robinet qui force la circulation d'eau.

Page 1 sur 9 12 3 4 5 6 7 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [identification] Insectes volants dans ma salle de bain
    Par eme dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/07/2012, 21h43
  2. [Identification] ver ou limace dans ma salle de bain
    Par travisbatteur dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/10/2007, 11h51
  3. Orientation Salle de bain
    Par gespoi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 20/06/2007, 10h31
  4. Disjoncteur et compteur EDF dans salle de bain
    Par tipablo dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 19/01/2007, 21h06
  5. Disjoncteur salle de bain
    Par ramoune dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/12/2006, 22h54