Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 146

Energie solaire : précisons...



  1. #1
    reducoil

    Energie solaire : précisons...

    Bonjour à tous,

    Je me permets d'ouvrir un topic pour étudier plus précisément le cas de l'énergie solaire. Je ne pense pas que ca ait déjà été fait exactement de cette manière sur ce forum (si vous pensez que si prévenez moi). Je considère ici uniquement l'énergie solaire pour produire de l'énergie électrique par exemple, concrètement, les panneaux solaire; bref pas de la géothermie.

    D'abord, pourquoi :
    Tout simplement parce que nous sommes tous d'accord sur le fait que c'est une énergie abondante et gratuite (dans le sens ou il suffit de sortir dehors pour se rendre compte de son efficacité), et que notre difficulté aujourd'hui c'est de la capter.

    Donc j'aimerai qu'on rassemble ici les chiffres qui ont été évoqués dans certains sujet, les compléter, pour pouvoir ensuite réfléchir un peu plus clairement sur cette possibilité pour l'avenir.

    Plus précisément, on peut commencer par répondre aux questions suivantes :
    1- Aujourd'hui, quelles sont les principales technologies (si il y en a plusieurs), et pour chaque : cout énergétique et financier de production, rendement, puissance moyenne fournie par m² par exemple, durée de vie, retour sur investissement économique et écologique.
    2- si on considère que demain, on décide de produire 10 fois plus de panneaux solaire : quelles influences sur le cout énergétique et financier de production?

    A partir des premières réponses, on pourra avancer dans le "questionnement".

    Voila, ca interesse quelqu'un? Si ca plait a personne ben on ferme le sujet... mais bon quand on fait le bilan des sources d'énergie, celle ci semble vraiment incontournable pour notre futur, alors ce serait bien de s'y intéresser "massivement" peut etre.

    j'attend vos réponses

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Jo

    Re : Energie solaire : précisons...

    Salut!

    Je n'ai pas l'audace de repondre a toutes tes questions, mais j'aimerais apporter a ce sujet quelques remarques:

    1) Le fait que la source principale soit le Soleil, necessite directement un conditionnement de l'energie recue (stockage, ...) pas toujours evident a gerer (ben oui, si on veut que ca fonctionne la nuit ... ).

    2) Le rendement global d'une cellule photovoltaique fait qu'il faudrait deployer des installations considerables pour subvenir a de gros besoins.

    3) Moins de fils dans la nature !


    Je pense que l'energie solaire devrait etre utilisée pour les luxes. Par exemple, en été, on pourrait utiliser l'energie du Soleil pour:
    - climatiser (et refroidir en general, ventilos, ....)
    - chauffer des piscines
    - rouler en voiture (ben oui, au revoir les emissions d'oxydes de carbones, ...).

    Mais bon avant tout cela, il faudrait peut-etre commencer par ne pas user d'energie pour rien en general, et cela n'est pas gagné ... .

  4. #3
    Cécile

    Re : Energie solaire : précisons...

    Salut,
    Aujourd'hui, quelles sont les principales technologies (si il y en a plusieurs), et pour chaque : cout énergétique et financier de production, rendement, puissance moyenne fournie par m² par exemple, durée de vie, retour sur investissement économique et écologique.
    Pour produire de l'électricité à partir de soleil, je ne connais que deux techniques : le photovoltaïque, et les centrales solaires à concentration. Ce sont deux usages différents : le photovoltaïque est surtout pour les particuliers, c'est une énergie très déconcentrée, pouvant être posée sur chaque toit bien orienté. Le principal problème n'est pas son rendement (il y a de quoi fournir l'électricité d'une maison sur chaque toit) mais son coût.
    Les centrales à concentration, quant à elles, concentrent le rayonnement solaire sur un récepteur qui le transforme en chaleur à haute température. On chauffe ainsi de l'eau, qui se transforme en vapeur qui fait tourner une turbine. C'est utilisable uniquement dans les pays chauds (mais ça irait dans le sud de la France), et pour un usage plus massif de l'électricité. Ca permet aussi un stockage de quelques heures (idéal pour l'utilisation en soirée). Il y a deux projets de ce type en Espagne.
    Pour les coûts, il est plus difficile de répondre, car ce sont des technologies en plein progrès (ben oui, les recherches là dessus n'ont pas été énormes jusqu'à présent, même si elles n'étaient pas nulles). En revanche, le retour sur investissement énergétique est de 2 à 4 ans pour les cellules photovoltaïques (qui sont garanties 20 ans avec 95 % de leur rendement de départ) et de moins de six mois pour les centrales solaires à concentration.

    Citation Envoyé par Jo
    Le fait que la source principale soit le Soleil, necessite directement un conditionnement de l'energie recue (stockage, ...) pas toujours evident a gerer (ben oui, si on veut que ca fonctionne la nuit ... ).
    AUtre solution : l'envoyer sur le réseau, et compenser la nuit avec les sources d'électricité plus souples.

    Le rendement global d'une cellule photovoltaique fait qu'il faudrait deployer des installations considerables pour subvenir a de gros besoins.
    Le but du photovoltaïque n'est clairement pas les besoins industriels, mais le marché des particuliers.

    Moins de fils dans la nature !
    Et une source d'énergie de secours en cas de tempête (si, si , les cellules résistent aux tempêtes, sauf si un arbre leur tombe directement dessus. La preuve : elles sont très présentes dans les DOM-TOM où passent de nombreux cyclones).

    - climatiser (et refroidir en general, ventilos, ....)
    La clim solaire existe, et je trouve le principe super : plus il fait chaud, plus on en a besoin, et plus ça marche
    - chauffer des piscines
    Oui, mais c'est du solaire thermique, il serait stupide de passer par la phase électricité. Certaines piscines municipales sont chauffées partiellement au solaire.
    - rouler en voiture (ben oui, au revoir les emissions d'oxydes de carbones, ...).
    Là, c'est pas évident. Je ne vois pas des cellules sur le toit de ta voiture (trop lourd, pas assez efficace, problèmes de stockage). Commençons déjà par faire la voiture électrique.

    Mais bon avant tout cela, il faudrait peut-etre commencer par ne pas user d'energie pour rien en general, et cela n'est pas gagné ... .
    Oui.

  5. #4
    Quisit

    Re : Energie solaire : précisons...

    je pense que le message de Reducoil était justement prospectif, c'est à dire faire le topo de l'existant, de ce qui est dans les labo, et de tracer une prospective raisonnable sur cette techno.

    L'idée me plait, pour une fois je vais essayer de donner mes sources

    il faudrait classer ça en

    - energie reçue en europe, au moyen orient etc. par m²
    - surface de toit orientés au sud ou toits - plats pouvant être equipés en france
    - rendement maximum théorique possible hors techno (enrergie reçue - moins energie renvoyée par reflexion sur les vitrages ou les cellules)

    - rendement actuel des différentes technos
    - évolutions des différentes technos

    - les nouvelles technos, celles qui augmentent le rendement, celles qui abaissent les couts

    - le stockage

    etc.

  6. Devis
  7. #5
    Cécile

    Re : Energie solaire : précisons...

    Le problème de ce genre de prospective, c'est qu'elle ne dépend pas uniquement de la technologie, mais aussi beaucoup des politiques d'incitation. Car
    - les technologies progresseront peu si les sommes consacrées aux recherches varient en même temps que les prix du pétrole, comme c'est le cas depuis longtemps. De telles recherches nécessitent un effort soutenu sur de nombreuses années.
    - le passage à la phase industrielle nécessite une aide ponctuelle des pouvoirs publics afin d'atteindre les volumes suffisants pour être rentables.
    - certains freins restent fort, comme la difficulté pour un producteur particulier de se connecter au réseau en France (alors que c'est plus facile ailleurs... centralisme, quand tu nous tient). Ce type de frein n'est pas technologique mais culturel.

    Il est néanmoins intéressant de faire une prospective technologique (je ne souhaite pas te décourager, au contraire), mais il faut savoir qu'il y a une marge énorme entre ce qui peut se faire techniquement et ce qui se fait effectivement.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    kalywake

    Re : Energie solaire : précisons...

    Citation Envoyé par reducoil
    …un topic pour étudier précisément le cas de l’énergie solaire.
    Très bon sujet, Reducoil, qui vaut la peine d’être étudié (ce n’est pas moi qui allait dire le contraire ).

    …uniquement l’énergie solaire pour produire de l’énergie électrique par exemple, concrètement, les panneaux solaires; Bref pas de la géothermie.
    Soyons bien d’accord qu’il s’agit de l’énergie solaire délivrée sous toutes ses formes ?! Pas seulement sous forme électrique.

    …c’est une énergie abondante et gratuite (dans le sens ou il suffit de sortir dehors pour se rendre compte de son efficacité), et que notre difficulté aujourd’hui c’est de la capter.
    Abondante, c’est le moins qu’on puisse dire puisque nous recevons chaque jour plusieurs milliers de fois l’énergie que nous consommons. Les estimations varient entre 1 500 et 15 000 fois, suivant comment les calculs sont fait… Bref, un potentiel colossal !

    A titre d’exemple, si on exploitait totalement la surface de nos toitures, on aurait pratiquement suffisamment d’énergie pour subvenir à tous nos besoins énergétiques. Reste qu’il faut résoudre les problèmes de stockage.

    Au sujet du stockage, une bonne partie des recherches nécessaire pour l’avancé du solaire consiste à développer de bonnes solutions de stockage. Il faut savoir que nous possédons d’ores et déjà quelques technologies adéquates pour cela. Je ne parle pas des batteries au plomb, mais d’autres techniques comme par exemple : le stockage sous forme thermique (cuves dotées d’une bonne isolation, remplies d’eau chaude ou de sels fondus), les piles à combustible, les volants d’inerties (qui semble très prometteur), ou encore les retenues d’eau.
    En somme, il y a de quoi faire !

    Là où il y a beaucoup à faire aussi, est au niveau de l’information, afin d’ôter certains préjugés néfastes au développement du solaire. En cela ce topic est utile.
    A un problème, il y a des tas de solutions !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

  10. Publicité
  11. #7
    kalywake

    Re : Energie solaire : précisons...

    Le chauffage de l’habitat et des locaux représente à peu près un quart de la consommation énergétique mondiale.
    Avec une installation d’une surface de panneaux solaires thermiques approximativement égale au quart de la surface à chauffer, couplée avec une cuve de stockage d’eau dimensionnée en proportion d’un mètre cube par mètre carré de capteur, isolée convenablement, on assure la production d’eau chaude sanitaire ainsi que le chauffage sur toute l’année si celui-ci est un système au plancher, basse température (eau à 26°C). A cela, il convient bien évidemment d’avoir une bonne isolation des locaux.

    Pour exemple : Une maison de 100 m², équipée de 25 m² de panneaux, devrait être équipée d’une cuve d’eau de 25 m3, afin de stocker suffisamment de chaleur pour les jours sans soleil.

    Ces valeurs sont à moduler en fonction du lieu. Pour information, à midi (heure solaire), par temps clair, il arrive au sol environ 500 W par m² perpendiculaire au soleil à Lille, à la fin du mois de décembre, tandis qu’il arrive environ 1000 W par m² à Toulouse, à la fin du mois de juin.

    Pour une meilleure répartition annuelle du captage solaire, il est plus judicieux de placer les panneaux en façade, c’est à dire à la verticale, plutôt qu’à l’horizontal.

    A terme, ainsi équipé, le chauffage de l’habitat et des locaux pourrait être assuré pour une très large part par l’énergie solaire, de manière compétitive et avec un impact négatif sur l’environnement quasi nul. Même si ça ne résout pas le problème énergétique de l’avenir dans son ensemble, il y a, juste avec cette manière de faire, moyen d’y répondre à hauteur de 15 à 25 % sur le total du bilan énergétique.
    A un problème, il y a des tas de solutions !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

  12. #8
    kalywake

    Re : Energie solaire : précisons...

    1 m² de capteur solaire réduit jusqu’à 300 kg/an les rejets de gaz carbonique lorsqu’il se substitue à une chaudière au fioul. Cela correspond à la quantité de CO2 qu’émet une voiture qui parcourt 2 000 Kms. (Source : un document EDF dont j’ai perdu la trace ).
    A un problème, il y a des tas de solutions !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

  13. #9
    Quisit

    Re : Energie solaire : précisons...

    Une apparté avant d'apporter des docs, j'ai trouvé ça ce matin :
    "Les matériels photovoltaïques sont cependant sous-utilisés actuellement dans l'Union européenne malgré le soutien actif apporté par la Commission aux projets de recherche, de développement et de démonstration dans ce domaine sous la forme d'un financement de plus de 200 millions d'euros pour quelque 200 projets au cours des dix dernières années. "

    200 millions sur 10 ans pour toute l'europe ... ce serait à pleurer de rire.
    à comparer avec les trois milliards d'euros nécéssaires uniquement pour la France pour la création du premier réacteur EPR...le tout basé sur une technologie très proche de l'existante. vivement les subventions sur les surgénérateurs (combien, vous avez dit 6 milliards d'euros ?) - je suis pour l'epr, mais donnons aussi au solaire 3 M€

  14. #10
    Chris77

    Re : Energie solaire : précisons...

    Citation Envoyé par kalywake
    Pour exemple : Une maison de 100 m², équipée de 25 m² de panneaux, devrait être équipée d’une cuve d’eau de 25 m3, afin de stocker suffisamment de chaleur pour les jours sans soleil.
    Je signale qu'1m3 équivaut à 1000 litres, ce qui est considérable. Avec 25 m3, on peut remplir une piscine... Où va-t-on mettre autant d'eau dans une maison/appart ? Ou alors c'est un peu trop surdimensioné... (en général 200 à 300 litres d'eau dans le chauffe eau pour une maison familiale).

  15. #11
    Quisit

    Re : Energie solaire : précisons...

    non Chris, là il s'agit de stockage annuel. La solution existe déjà en allemagne. La citerne est enterrée dans le jardin. Le record est pour un village entier relié a ce système.
    Ce que tu décris (300 à 500 litres d'eau) est un système solaire combiné "classique" à stockage journalier .

  16. #12
    reducoil

    Re : Energie solaire : précisons...

    merci pour toutes vos réponses,

    il y a déjà bcp de choses intéressantes, je n'ai pas eu le temps de répondre au fur et a mesure. J'aimerai d'abord recentrer un petit peu sur l'idée de départ (concernant le photovoltaique) : mon but est un peu d'évaluer, en se basant sur des chiffres, à combien reviendrai (ds le sens à la fois financier et écologique) la fabrication de panneaux solaires si la production était par exemple 20 fois supérieure à celle d'aujourd'hui (j'ai aucune idée de la production actuelle)....

    Car Cécile a précisé que le retour sur investissement énergétique se fait en qques années, donc au final, par rapport a la duree de vie, c'est mieux que le nucléaire ! alors si la production généralisée permet de faire chuter les prix de prod, notre energie solaire devient presque compétitive ! Donc c'est pour cela que j'avais posé mes questions au début. Evidement on a les inconvénient d'une énergie irrégulière etc mais le but n'est pas de remplacer le nucléaire bien sur! c'est juste d'utiliser plus d'énergie propre.

    donc :
    Combien coutent les panneaux solaire aujourd'hui ? dans ce montant, d'ou vient la majeure partie? (energie, matériaux spéciaux, ...) ??
    Quelle est la puissance moyenne fournie par un metre carré de panneau solaire (intégré sur une année par exemple) dans une ville comme Bordeau? (je connais pas du tout les chiffres) ?

  17. Publicité
  18. #13
    reducoil

    Re : Energie solaire : précisons...

    Citation Envoyé par Cécile
    Pour produire de l'électricité à partir de soleil, je ne connais que deux techniques : le photovoltaïque, et les centrales solaires à concentration. .
    En fait dans mon premier post je considérais plutot le photovoltaique, et je voulais dire, est-ce qu'il y a plusieurs sortes de photovoltaique, avec par ex des rendements et coûts différents, etc.. Mais merci pour ton explication !

    Citation Envoyé par Cécile
    La clim solaire existe, et je trouve le principe super : plus il fait chaud, plus on en a besoin, et plus ça marche
    C'est clair c'est nickel ce principe !

    Citation Envoyé par Cécile
    Là, c'est pas évident. Je ne vois pas des cellules sur le toit de ta voiture (trop lourd, pas assez efficace, problèmes de stockage).
    AH bon, lourd? ca je savais pas... j'aimerai bien avoir plus d'info, car une voiture hybride avec un panneau solaire dessus semble l'idéal : bien sur il ne s'agit pas de "rouler au solaire", mais lorsque tu utilises ta voiture une heure ds la journée et qu'elle "recoit de l'energie" pendant 12h, c'est peut etre pas négligeable pour recharger un peu la batterie ! (ici aussi il faut des chiffres) et puis si il fait vraiment pas beau, tu t'en fou, ya tjrs le "fonctionnement normal"! bon evidement aujourdui cette voiture couterait cher, mais bon quand on voit comment toyota a investi dans sa prius...

  19. #14
    Cécile

    Re : Energie solaire : précisons...

    est-ce qu'il y a plusieurs sortes de photovoltaique, avec par ex des rendements et coûts différents
    Oui. Il y a le silicium monocristallin, qui a les meilleurs rendements mais qui est le plus cher. Le silicium polycristallin, le plus utilisé. Et des technologies couche mince qui sont en développement, et qui pourraient permettre de bien réduire les coûts. Le reste (polymères...) est futuriste. Il y a un très bon dossier du CEA là dessus : http://www.cea.fr/fr/Publications/cl...-energ-sol.pdf

    Combien coutent les panneaux solaire aujourd'hui ?
    Sur le site de Photowatt, un module de 0,5 m2 environ coûte 307 euros (http://www.photowatt.com/home/home_u...5e15c77b61d4b9). Pose non comprise. Il faut éventuellement ajouter quelques accessoires électriques (celui qui transforme le courant continu en courant alternatif, par exemple, dont je ne me rappelle plus du nom).
    Je ne sais plus trop la répartition des coûts. La fabrication plaques de silicium (wafers) coûte déjà cher (beaucoup de casse lors de l'usinage). Puis il faut fabriquer les cellules, qui demande une quinzaine d'étapes (dopage, dépôt d'une couche anti-reflet, mise ne place de la grille conductrice chargée de collecter le courant...). Puis les cellules sont assemblées pour former le module .

    Quelle est la puissance moyenne fournie par un metre carré de panneau solaire (intégré sur une année par exemple) dans une ville comme Bordeau? (je connais pas du tout les chiffres) ?
    Regarde sur www.ademe.fr/midi-pyrenees/a_2_08.html

    le retour sur investissement énergétique se fait en qques années, donc au final, par rapport a la duree de vie, c'est mieux que le nucléaire !
    Je ne sais pas, il faut calculer.

  20. #15
    Canberra

    Re : Energie solaire : précisons...

    Puisque nous en sommes à répertorier les possibilités du solaire, il existe un projet australien d'une tour solaire qui fournirait de l'électricité pour 200 000 foyers.
    Le principe repose sur la captation des rayons solaires --> vitesse de l'air --> électricité.

  21. #16
    paulb

    Re : Energie solaire : précisons...

    Citation Envoyé par Cécile
    (celui qui transforme le courant continu en courant alternatif, par exemple, dont je ne me rappelle plus du nom).
    Bonjour,
    "Onduleur" pour te servir paulb.

  22. #17
    Quisit

    photovotaïque : le point sur les rendements actuels, dans les labos, et à venir

    petite revue de presse pour ce tenir au jus de l'actu du photovoltaïque


    Pour ce qui est de l'actualité :
    ---------------------------------


    source CEA technologie
    "la course au rendement est lancé"

    "L’objectif de cette industrie est d’atteindre un prix de vente module de 2 euros/watt en 2006 et moins de 1 euro/watt en 2010."

    "le CNRS, le CEA est plus particulièrement responsable d’une tâche centrée sur le rendement de conversion. Objectif : atteindre 17% sur cellules de 15 x 15 cm d’ici 2 ans. "

    "Sanyo et Sunpower avec le procédé “HIT” commercialisent depuis peu des cellules dont le rendement est de l’ordre de 18%."

    "pour passer à 20%" ../..""Nous augmenterons la taille des cellules en passant à 200 x 200 mm2, ce qui permettra un gain de productivité de 70%. "

    ---------------------------
    en conclusion, dans les 5 années à venir, si le marché est "soutenu", des gains de 5% de rendement pour une baisse des couts allant jusqu'a 70% ne sont pas de la SF, ils sont même programmés.

    --------------------------

    source :
    http://www.cea-technologies.com/arti...hp?article=362



    --------------------------

    technique silicium amorphe triple jonction

    Issu des dernières technologies, le silicium amorphe triple jonction permet d'éviter en partie des baisses de rendement dues à la chaleur et aux faibles ensoleillements. Il convient alors parfaitement à des insertions architecturales sans les problèmes de ventilation. Les modules sont certifiés ISPRA, garantis 20 ans et existent dans différents formats.

    l'article précise "que les installateurs ont été surpris de constater
    que les panneaux démarraient par temps couverts ou par très basse luminosité"

    SOURCE : ENERSUN


    ---------------------------











    ------------------
    pour ce qui est de la prospective

    -------------------


    La piste du solaire multispectral :



    R. Zerdoum et A. Gueddim
    Institut de Génie-Electrique, Centre Universitaire de Laghouat BP 37G, 03000, LAGHOUAT

    "La conversion multispectrale permet l'obtention de rendements énergétiques élevés. ../.. un système de deux cellules empilées mécaniquement, la première est une hétérojonction AlyGa1-yAs/GaAs à gradient de bande interdite et la deuxième est une structure MIS SnO2/SiO2/N-Si. Le système est à trois sorties de sorte qu'aucune adéquation des courants n'est nécessaire. Un rendement de conversion global de 27.99 % a été obtenu à température ambiante et sans concentration

    (AM1.5) "

    source :
    http://www.cder.dz/bibliotheque/revue/resumza.html

    -----------------------------------------------------------------------





    Le silicium noir : le renouveau des cellules photovoltaïques?

    http://www.sciences-en-ligne.com/Frames_Actualites.asp


    "C'est fortuitement que des chercheurs de l'université de Harvard (T.H. Her , E. Mazur et C. Wu) ont découvert une façon de rendre le silicium plus absorbant. Lorsqu'on éclaire une plaquette de silicium avec un faisceau laser très puissant (1000 milliards de watts) pour un temps extrêmement court (1000 fois moins qu'un milliardième de seconde) ../.. en contact avec certains gaz halogènes, le silicium, au départ d'aspect brillant et grisâtre, est devenu noir. "

    D'ailleurs, c'est parce qu'il absorbe presque toute l'énergie lumineuse dans le domaine du visible ../.. Aussi, pour certaines longueurs d'onde, ON PEUT AUGMENTER DE 60% l'efficacité à produire un courant électrique, d'où l'intérêt d'utiliser le silicium noir pour fabriquer des cellules photovoltaïques. "

    les recherches sont lancées sur cette question




    ---------------------------------------------


    article passionnant à lire ici
    source "electronique internationale"
    http://www.electronique.biz/outils/i...article=240482


    les derniers rendement en laboratoire sont de 36% (!!!)

    l'article décrit les deux grandes tendances de la recherche qui s'oriente vers deux branches totalement opposées et tout aussi prometteuses :

    d'un coté, des technologies issues du modèle silicium, à la recherche du très haut rendement (36% avec de l'arsénure de gallium : la voiture electrique solaire devient imaginable)
    de l'autre, des rendements faibles (5%) mais pour un cout de production par surface ridicule avec à terme des production de type "jet d'encre sur support" permettant des supports souples immenses et peu couteux (plastiques etc...)

    les deux milieux parlent d'une rupture scientifique qui a déjà lieu dans les labos, et qui si elle était appliquée à la prod commerciale feraient exploser le PV aussi surement qu'internet à explosé (je cite), vers 2010

    au final, les couts au watt seraient proches : interressant car promesse de guerre technologique


    ------------------------------------


    conclusion :

    les différentes lectures perdent de leurs intérets, car à chaque nouveau papier, on apprend un nouveau bond dans les rendements, ou une techno organique plus simple.
    Seul le manque d'investissement dans la R&D et le manque de subventions ne permettent pas aux industriels d'appliquer à la grande série les techniques des labos, comme on le fait pour l'informatique - pour l'instant car la croissance du domaine est soutenue.(40% !)
    A terme on imagine des panneaux hybrides composés d'une grande surface organique et d'une petite surface silicium, capable de produire de grosses crêtes en plein soleil, mais aussi d'alimenter les onduleurs tôt le matin et tard le soir, limitant les besoins en stockage ou au moins la conso propre de l'onduleur.


    en traçant grossièrement une courbe prospective, un horizon de rendement de 20 % est "programmé" pour 2006 à 2010 et de 35% (en industriel) est envisageable pour 2015/2020 si le marché se maintient à 30% de croissance.

    Beaucoup plus si on envisage une convergence des technos silicium noir/multispectral/gallium. Dans ce cas, des rendements de 50% sont envisageables (division par 3 des surfaces d'exposition nécéssaires, plus si on tient compte du fait que les cellules sont encore souvent "pseudo-carrées" et donc n'occupent pas toute la surface des panneaux) le tout (toujours vers 2015) pour des coûts de l'ordre de 0,5€ /watt

    le cout energétique de production lui, peut baisser dramatiquement (70%) grace à l'industrialisation de certains procédés et des waffers plus grands (comme dans l'industrie des processeurs)

    une autre idée reçue doit tomber : un panneau silicium est garanti 20 à 25 ans, mais sa durée de production dépasserait les 30 ans ... pourquoi pas plus ?

    simplement parcequ'aucune des technos récentes sur la question n'a plus de 30 ans ! - ça rend le procédé plus que rentable écologiquement

    le photovoltaïque deviendrait alors une des energies les plus compétitives du monde


    pour citer une dernière fois, nous terminerons sur une note optimiste :


    « L'énergie solaire pourrait alors décoller aussi vite que le réseau Internet ou les réseaux de téléphonie mobile à leur époque, prédit Jean-Michel Nunzi, responsable du laboratoire Cellules solaires photovoltaïques plastiques de l'université d'Angers. En effet, il suffirait de couvrir l'équivalent de 1 % de la surface du globe, soit à peu près la couverture des bâtiments d'habitation à l'échelle de la France, pour produire deux fois l'énergie consommée par la population humaine actuellement, en se basant sur un rendement d'exploitation de l'énergie solaire de 10 % », poursuit-il. "

    source :http://www.electronique.biz/outils/i...article=240482

  23. #18
    Cécile

    Re : photovotaïque : le point sur les rendements actuels, dans les labos, et à venir

    Citation Envoyé par Quisit
    pour l'instant car la croissance du domaine est soutenue.(40% !)
    Petit joueur ! Photowatt prévoit + 70 % en 2004. Mais heureusement qu'il vent ailleurs qu'en France métropolitaine, qui est vraiment à la traîne : L’Allemagne a installé 300 MW de photovoltaïque alors que l’objectif de l’Etat français est de parvenir à 100 MW en ... 2010.

  24. Publicité
  25. #19
    reducoil

    Re : Energie solaire : précisons...

    merci quisit pour tes infos, c'est plutot des bonnes nouvelles !! Je savais pas qu'on pouvait atteindre de tels rendements...
    Je vais essayer de plus me documenter un peu plus.

    Donc en gros, on est ds la bonne voie, mais c'est juste qu'il faudrait accélérer les choses... malheureusement, pour cette partie, je ne pense pas qu'il y ait des solutions pour faire bouger les choses. C'est vraiment dommage parce que si on veut que l'humanité survive plus de qques dizaines d'années, le solaire semble incontournable..

    enfin, je suis qd meme un peu rassuré par rapport à ce que quisit a dit

  26. #20
    Cécile

    Re : Energie solaire : précisons...

    Citation Envoyé par reducoil
    Je savais pas qu'on pouvait atteindre de tels rendements
    Attention, entre les rendements en labo et les rendements qu'on peut atteindre industriellement à des coûts raisonnables, il y a une sacrée différence.
    Le principal frein au photovoltaïque est le coût, pas le rendement. Et ce ne sont pas forcément les mêmes stratégies de recherches pour parvenir à l'un ou à l'autre. Si on augmente le rendement en augmentant d'autant le coût, c'est un coup d'épée dans l'eau. Mais si on arrive à diminuer les coûts, même sans toucher au rendement, ça va cartonner.

  27. #21
    Canberra

    Re : Energie solaire : précisons...

    Concernant la tour solaire, il y a un fil à ce sujet :
    http://forums.futura-sciences.com/showthread.php?t=5343
    Il y manque quelques données que je rajoute :
    - tour 1000m
    - toit de verre 7 km
    - vitesse air chaud 56 km/h
    - 32 turbines à la base de la cheminée, de 6250 Wh chacune
    - pour un total de 200 MWh



    Posté par Quisit
    il suffirait de couvrir l'équivalent de 1 % de la surface du globe, soit à peu près la couverture des bâtiments d'habitation à l'échelle de la France, pour produire deux fois l'énergie consommée par la population humaine actuellement,
    Deux fois plus d'énergie, ça ne semble pas de trop au vu de la demande croissante.
    Mais avons-nous suffisamment de matière première pour mener un tel projet ?
    Quel en serait le coût en tep ?

  28. #22
    Quisit

    Re : Energie solaire : précisons...

    c'est ça qu'il serait interressant de calculer sur ce fil

  29. #23
    Canberra

    Re : Energie solaire : précisons...

    Energie solaire - Photovoltaîque

    Dans ces calculs doit-on prendre en charge le stockage de l'énergie, et si oui quelle est la solution retenue ?

  30. #24
    Cécile

    Re : Energie solaire : précisons...

    Citation Envoyé par Canberra
    Dans ces calculs doit-on prendre en charge le stockage de l'énergie, et si oui quelle est la solution retenue ?
    Je pense que l'avenir du photovoltaïque est d'être relié au réseau (donc sans stockage). Cela doit pouvoir se faire dans une proportion notable de photovoltaïque par rapport aux autres sources d'électricité. Il ne faut pas oublier que la demande d'électricité est plutôt de jour (c'est d'ailleurs pour ça qu'EDF a instauré les tarifs heures creuses la nuit et heures pleine le jour). Donc tout ce qui peut produire en plus le jour est bienvenu.

  31. Publicité
  32. #25
    Chris77

    Re : Energie solaire : précisons...

    Citation Envoyé par Cécile
    Je pense que l'avenir du photovoltaïque est d'être relié au réseau (donc sans stockage). Cela doit pouvoir se faire dans une proportion notable de photovoltaïque par rapport aux autres sources d'électricité. Il ne faut pas oublier que la demande d'électricité est plutôt de jour (c'est d'ailleurs pour ça qu'EDF a instauré les tarifs heures creuses la nuit et heures pleine le jour). Donc tout ce qui peut produire en plus le jour est bienvenu.
    Faux et archi faux. La demande en électricité reste forte la nuit, notamment l'éclairage des villes, le chauffage en hiver et les entreprises tournant 24h24h, d'ailleurs certaines entreprises tournent la nuit pour bénéficier des prix bas.

    Courbe de charge :
    http://www.rte-france.com/jsp/fr/courbes/courbes.jsp

    On voit bien que la consommation à 4 heures du matin (demande la plus faible) correspond à 73% de la consommation à 10 heures du matin (demande la plus forte). A 4h du matin, la puissance (44854 MW) correspond tout de même à 28 EPR de 1600 MW ou à 41 centrales 900 MW et 1300 MW (50% pour les 900 MW et 50% pour les 1300 MW).

    Or il me semble que le soleil est le plus efficace entre 12h et 14h, non ? Alors que faire de la demande qui atteint les maximums à 10h du matin et à 19h du soir ?

  33. #26
    paulb

    Re : Energie solaire : précisons...

    Bonjour,
    En vue de nourrir ce fil, j'ai fait la mise à jour de ma page :
    http://perso.wanadoo.fr/aap/aap/cons...on_energie.htm
    Avec des tas de chiffres et de calculs.
    Je serais reconnaissant à ceux qui pourraient soit me donner des renseignements complémentaires, soit rectifier les erreurs éventuelles.
    Amicalement paulb.

  34. #27
    Canberra

    Re : Energie solaire - Photovoltaïque (PV) : précisons...

    Merci pour le lien Chris, c'est du concret.

    Donc, si nous suivons Cécile nous ne nous occupons pas de stockage. Ce qui simplifie grandement le problème, mais limite le PV à la seule production diurne, avec perte des excédents.

    Quelle devrait-être la production du PV ? Peut-on considérer que la différence entre consommation diurne et nocturne (6200 - 4500 = 1700MW) soit correcte ?

    D'autre part doit-on calculer pour les besoins héxagonaux ou mondiaux ?
    Dernière modification par Canberra ; 29/10/2004 à 15h08.

  35. #28
    Chris77

    Re : Energie solaire - Photovoltaïque (PV) : précisons...

    Citation Envoyé par Canberra
    Quelle devrait-être la production du PV ? Peut-on considérer que la différence entre consommation diurne et nocturne (6200 - 4500 = 1700MW) soit correcte ?
    Euh, je crains qu'il manque des zéros... c'est plutot 62000 - 45000 = 17000 MW ! Pour connaitre la consommation nocturne, on ne prend pas la valeur la plus faible pour la nuit, mais plutot la valeur la plus forte pour la nuit (en effet, le PV ne fonctionne plus la nuit). Or la plus forte est à 19h, heure où il fait déjà nuit (pour aujourd'hui en hiver), sa consommation correspond alors à la consommation diurne... (même lien que j'avais donné précédemment).

  36. #29
    Cécile

    Re : Energie solaire : précisons...

    Citation Envoyé par paulb
    Bonjour,
    En vue de nourrir ce fil, j'ai fait la mise à jour de ma page :
    http://perso.wanadoo.fr/aap/aap/cons...on_energie.htm
    Tu as mis le même message sur le post "marre de la désinformation sur les énergies renouvelables". Je t'y ai répondu (tu m'as fait peur : en voyant ce message sans ma réponse, j'ai cru que celle-ci s'était perdue, alors que j'ai mis 20 minutes à la faire)

    Ce qui simplifie grandement le problème, mais limite le PV à la seule production diurne, avec perte des excédents.
    Non, pas perte des excédent, mais plutôt redistribution dans le temps des moyens de production complémentaires qui sont de toute façon nécessaires pour pallier les variations.

    Citation Envoyé par Chris77
    Or il me semble que le soleil est le plus efficace entre 12h et 14h, non ? Alors que faire de la demande qui atteint les maximums à 10h du matin et à 19h du soir ?
    D'après ta courbe (très intéressante, d'ailleurs), la demande est maximum entre 7h30 et 15 h, avec un deuxième pic plus petit à 19 h. A part ce pic, le photovoltaïque est un très bon candidat comme source d'électricité complémentaire afin d'aider à produire aux moments où la demande est la plus forte.

    certaines entreprises tournent la nuit pour bénéficier des prix bas
    Si les prix sont bas la nuit, c'est bien parce que l'offre excède la demande la nuit et non le jour. Donc qu'il faut plus de production le jour.

  37. #30
    Chris77

    Re : Energie solaire : précisons...

    J'ai l'impression qu'elle ne lit pas mes messages...

    Est-ce que sur la courbe de charge, on voit qu'il y a une forte consommation la nuit ? Et d'ailleurs au moment où la consommation est la plus faible, ca correspond à 73% de la consommation la plus forte de la journée. Et avec quoi on va faire tourner ces 73% la nuit ? Et encore c'est à 4 heures de matin ! On voit que la consommation reste importante à minuit (correspondant à 86% de la consommation la plus forte), comment l'énergie solaire puisse alimenter cela ? Ne me faites pas croire qu'il y a le soleil à minuit (sauf si on est au Pole Nord...). Il faut bien lire les ordonnées de la courbe, ce n'est pas la forme de la courbe qui donne l'impression que la consommation baisse beaucoup la nuit...

    Cécile, je te pose une question : peux tu alimenter une puissance comprise entre 45000 MW (consommation à 4h du matin) et 62000 MW (consommation à 19h du soir), rien qu'avec l'énergie solaire ? Càd aux heures où le soleil est couché (pour cette saison) ?

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Énergie solaire --> suncube contre panneau solaire
    Par CHRISLEBLAY dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 10/03/2015, 12h26
  2. Energie solaire et panneaux solaire
    Par pascalsca63 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 18/11/2012, 20h02
  3. Energie Solaire
    Par Dj Lio dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/05/2007, 14h40
  4. Energie solaire/energie nucléaire
    Par Mignane dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/04/2006, 12h15