Répondre à la discussion
Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 164

Consommation réelle d'une pompe à chaleur



  1. #121
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur


    ------

    Citation Envoyé par cchristof Voir le message
    Bonjour, j'ai pas trouvé... C'est le bon lien ?
    tout a fait! je viens de vérifier en cliquant dessus!

    -----

  2. Publicité
  3. #122
    fix_k

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    1) elles augmentent la conso élec au même titre que les chaudières augmentent la conso de fuel ou de gaz ou les pellets que l'on fait venir de l'autre bout de la france!
    2) elles sont vendues chers si l'on ne prend pas le temps de comparer et s'informer et mal adaptées si l'on choisit mal son installateur.
    3) pourquoi dissuaderaient elles d'isoler?? au même titre que n'importe quelle chauffage, l'isolation marche de pair avec les économies d'énergie! c'est valable pour tous les systèmes de chauffage!

    les histoires de rendement et cop seraient secondaires !!!! au même titre que la conso de votre véhicule! si vous trouvez que consommer 10l au 100 n'a aucune importance, effectivement, le monde de la pac vous est totalement étranger!!

    je précise mes propos :

    1) habitant à la pointe Bretagne, les problèmes de pic de consommation électriques sont récurrents. Ceux qui passent d'un chauffage bois, fuel, gaz, à la PAC viennent renforcer les pics de consommation d'électricité.
    2) j'ai eu vent de prix de l'ordre de 16 000 € pour une air/eau. Alors que l'on peut trouver des chaudières "classiques" trois à 4 fois moins chers (sans compter les modèles d'occasion). Quant aux professionnels, peu sont réellement compétents, même si tous sont installateurs (ils lisent la notice quoi).
    3) je vois beaucoup de chaudières d'occasion récentes à vendre sur le bon coin pour cause de passage à la PAC : il me semble plus judicieux de garder sa chaudière et d'isoler, que d'investir dans une PAC.

    Et je persiste à dire que ce n'est qu'une fois que l'on a réfléchi à ces trois points que l'on peut mégoter sur le rendement et le COP qui sont des notions bien plus difficiles à appréhender que les points précédents, car il faut creuser pour savoir exactement ce que les chiffres disent.

  4. #123
    cpasmoi

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par fix_k Voir le message
    je précise mes propos :

    1) habitant à la pointe Bretagne, les problèmes de pic de consommation électriques sont récurrents. Ceux qui passent d'un chauffage bois, fuel, gaz, à la PAC viennent renforcer les pics de consommation d'électricité.
    2) j'ai eu vent de prix de l'ordre de 16 000 € pour une air/eau. Alors que l'on peut trouver des chaudières "classiques" trois à 4 fois moins chers (sans compter les modèles d'occasion). Quant aux professionnels, peu sont réellement compétents, même si tous sont installateurs (ils lisent la notice quoi).
    3) je vois beaucoup de chaudières d'occasion récentes à vendre sur le bon coin pour cause de passage à la PAC : il me semble plus judicieux de garder sa chaudière et d'isoler, que d'investir dans une PAC.

    Et je persiste à dire que ce n'est qu'une fois que l'on a réfléchi à ces trois points que l'on peut mégoter sur le rendement et le COP qui sont des notions bien plus difficiles à appréhender que les points précédents, car il faut creuser pour savoir exactement ce que les chiffres disent.
    Entièrement d'accord avec ces propos!
    Pour le 1); je préciserais qu'une PAC lorsqu'il fait -10°C dehors, consomme autant si ce n'est plus qu'un chauffage élec classique et donc pendant ces moments là accélère l'augmentation de la consommation électrique (le "fameux pic").
    L'hiver dernier, nous avons pu contaster ce que ça a donné avec la vague de froid qu'il y a eu pendant presque 15 jours (vers chez moi, pas loin de Lyon; on a atteint les -12°C et les T° sont restées négatives pendant 12 jours!). La PAC de mes voisins a d'ailleurs rendu l'âme....

  5. #124
    barda

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par fix_k Voir le message
    je précise mes propos :

    1) habitant à la pointe Bretagne, les problèmes de pic de consommation électriques sont récurrents. Ceux qui passent d'un chauffage bois, fuel, gaz, à la PAC viennent renforcer les pics de consommation d'électricité.
    2) j'ai eu vent de prix de l'ordre de 16 000 € pour une air/eau. Alors que l'on peut trouver des chaudières "classiques" trois à 4 fois moins chers (sans compter les modèles d'occasion). Quant aux professionnels, peu sont réellement compétents, même si tous sont installateurs (ils lisent la notice quoi).
    3) je vois beaucoup de chaudières d'occasion récentes à vendre sur le bon coin pour cause de passage à la PAC : il me semble plus judicieux de garder sa chaudière et d'isoler, que d'investir dans une PAC.

    Et je persiste à dire que ce n'est qu'une fois que l'on a réfléchi à ces trois points que l'on peut mégoter sur le rendement et le COP qui sont des notions bien plus difficiles à appréhender que les points précédents, car il faut creuser pour savoir exactement ce que les chiffres disent.
    On est dans le grand n'importe quoi, mélangeant tout, l'important avec l'accessoire, les pommes avec les arbres à cames, le "on dit" avec le système D

    1) le pic de consommation électrique concerne l'ensemble du réseau français, pas uniquement la pointe bretonne; par contre, les bretons refusant avec obstination toute production d'électricité sur leur territoire, il existe des problèmes de réseau pour importer l'énergie électrique à la pointe bretonne; ça concerne les bretons, et le problème est simple à régler, encore faut-il le vouloir... accessoirement, si c'est le pic qui fait problème, c'est à dire une forte consommation pendant 1/2 heure 1 heure, il est très simple de couper le chauffage pendant ce court laps de temps, l'inertie du réseau et de la maison rendant cette courte coupure insensible (cela s'appelle un délestage, et on a des circuits domestiques prévus pour cela)
    2) une pac air-eau d'une douzaine de kw thermiques se monnaie aux alentours de 4000/5000€, soit le prix d'une chaudière fuel moderne; il y a des professionnels compétents (comme pour le chauffage au fuel), mais si l'on est assez con pour payer 16000€ pour une installation faite par un incompétent, alors, on assume, mais on ne vient pas s'en vanter sur un forum
    3) oui, il y a beaucoup de chaudières d'occasion, mais si c'est la solution proposée par des écolos pour lutter contre les émissions de CO2, il vaut mieux le dire carrément; il y aura joli débat
    4) le concept de COP est très simple à appréhender: il s'agit du rapport de l'énergie thermique fournie à l'énergie électrique consommée; il peut être calculé en instantanné, sur une heure, mais pour ce qui nous intéresse, c'est sur un an; et à la pointe bretonne, sur un an, il est facile d'obtenir un cop de 3; il est clair que dans un pays plus rude l'hiver, le cop ne sera pas le même
    5) la chaudière fuel de mes voisins a aussi rendu l'âme l'hiver dernier; je n'en conclus rien; par contre, les pac modernes fonctionnent correctement jusqu'à moins 15, et sont des appareils aussi fiables que les chaudières...
    Dernière modification par barda ; 16/10/2012 à 12h09.

  6. #125
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    effectivement avec de tels propos, on va pas aller bien loin! surtout affirmer qu'en dessous de -10° ext une pac consomme plus qu'un chauffage électrique!! ou va t on!
    je constate comme d'hab, que c'est ceux qui ne possèdent pas de pac qui en parlent le mieux!!

    sachez que certaines pac peuvent encore avoir un cop de 3 par -7° pour du air/eau, qu'une pac géo horizontale ou verticale se maintient avec un cop de 4 et pour les pac sur nappe eau/eau un cop de 5 voir plus!
    je rappelle que le cop est le rapport entre la puissance consommée et la puissance restituée et que pour un chauffage élec il est de 1!

  7. #126
    cpasmoi

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    effectivement avec de tels propos, on va pas aller bien loin! surtout affirmer qu'en dessous de -10° ext une pac consomme plus qu'un chauffage électrique!! ou va t on!
    je constate comme d'hab, que c'est ceux qui ne possèdent pas de pac qui en parlent le mieux!!

    sachez que certaines pac peuvent encore avoir un cop de 3 par -7° pour du air/eau, qu'une pac géo horizontale ou verticale se maintient avec un cop de 4 et pour les pac sur nappe eau/eau un cop de 5 voir plus!
    je rappelle que le cop est le rapport entre la puissance consommée et la puissance restituée et que pour un chauffage élec il est de 1!
    Si tu crois au pipeau commercial des marchands de PAC c'est ton problème....
    Mais sache que le nombre de personnes ayant des problèmes avec une PAC par des T° < -5°C est très important.
    Juste pour rappel, que se passe-t-il quand il y a condensation à des T° < 0°C ? Quel est le système mis en place pour éviter le givrage ? Quel est la dépense énergétique (donc consommation) en conséquence ?

  8. Publicité
  9. #127
    fix_k

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    On est dans le grand n'importe quoi, mélangeant tout, l'important avec l'accessoire, les pommes avec les arbres à cames, le "on dit" avec le système D

    1) le pic de consommation électrique concerne l'ensemble du réseau français, pas uniquement la pointe bretonne; par contre, les bretons refusant avec obstination toute production d'électricité sur leur territoire, il existe des problèmes de réseau pour importer l'énergie électrique à la pointe bretonne; ça concerne les bretons, et le problème est simple à régler, encore faut-il le vouloir... accessoirement, si c'est le pic qui fait problème, c'est à dire une forte consommation pendant 1/2 heure 1 heure, il est très simple de couper le chauffage pendant ce court laps de temps, l'inertie du réseau et de la maison rendant cette courte coupure insensible (cela s'appelle un délestage, et on a des circuits domestiques prévus pour cela)
    2) une pac air-eau d'une douzaine de kw thermiques se monnaie aux alentours de 4000/5000€, soit le prix d'une chaudière fuel moderne; il y a des professionnels compétents (comme pour le chauffage au fuel), mais si l'on est assez con pour payer 16000€ pour une installation faite par un incompétent, alors, on assume, mais on ne vient pas s'en vanter sur un forum
    3) oui, il y a beaucoup de chaudières d'occasion, mais si c'est la solution proposée par des écolos pour lutter contre les émissions de CO2, il vaut mieux le dire carrément; il y aura joli débat
    4) le concept de COP est très simple à appréhender: il s'agit du rapport de l'énergie thermique fournie à l'énergie électrique consommée; il peut être calculé en instantanné, sur une heure, mais pour ce qui nous intéresse, c'est sur un an; et à la pointe bretonne, sur un an, il est facile d'obtenir un cop de 3; il est clair que dans un pays plus rude l'hiver, le cop ne sera pas le même
    5) la chaudière fuel de mes voisins a aussi rendu l'âme l'hiver dernier; je n'en conclus rien; par contre, les pac modernes fonctionnent correctement jusqu'à moins 15, et sont des appareils aussi fiables que les chaudières...
    merci de garder ton "grand n'importe quoi " pour toi ! on peut ne pas être d'accord, mais rester correct !

    1) avec l'arrêt des réacteurs nucléaires allemands (et peut-être français pour des raisons politiques), l'arrêt des centrales à charbon françaises (trop chère à dépolluer pour juste fonctionner lors des pics), le problème du pic électrique ne concerne pas que la Bretagne.
    2) Tant mieux si le ménage a été fait chez les installateurs, la baisse du crédit d'impôt y a sans doute contribuer. Mais je reste septique.
    3) Lutter contre les effets de serre avec une PAC : je pense que l'isolation est bien plus efficace et que c'est d'abord là dessus qu'il faut agir (et ne pas forcément changer de chauffage).
    4) j'aime bien ta dernière phrase : je ne suis pas sûr que tous les installateurs ont cette honnêteté (voire cette compétence).

  10. #128
    Philou67

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    je rappelle que le cop est le rapport entre la puissance consommée et la puissance restituée et que pour un chauffage élec il est de 1!
    Petite précision : sauf erreur, c'est le rapport entre la puissance consommée par le compresseur, donc hors auxiliaires (notamment pompe du fluide caloporteur ; la consommation de la pompe du circuit secondaire, elle, n'est pas en surcout par rapport à une chaudière classique) sur la puissance thermique restituée.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  11. #129
    SK69202

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Bonjour.

    Les pac c'est bien pour remplacer le chauffage électrique par effet joule, mais comme cela peut remplacer n'importe qu'elle autre type chauffage, ça a un effet pervers.
    Cela restera des discussions sans fin, personnes n'ayant les données précises de température intérieure et extérieure, d'énergie consommée, de rendement global des installations qui permettrait d'établir un coefficient d'efficacité de la substitution de source d'énergie de chauffage ( CESSEC )

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  12. #130
    Radow38

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    http://www.xpair.com/lexique/definition/cop.htm

    Pour information, le COP d'une PAC fonctionnant en série et intégrant le circulateur coté condenseur tiendra compte, selon la EN 14 511 en vigueur, de ces fameux auxiliaires.

    Cordialement....

  13. #131
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par cpasmoi Voir le message
    Si tu crois au pipeau commercial des marchands de PAC c'est ton problème....
    Mais sache que le nombre de personnes ayant des problèmes avec une PAC par des T° < -5°C est très important.
    Juste pour rappel, que se passe-t-il quand il y a condensation à des T° < 0°C ? Quel est le système mis en place pour éviter le givrage ? Quel est la dépense énergétique (donc consommation) en conséquence ?
    je ne crois pas au pipeau commercial comme tu dis mais en ma pac qui fonctionne parfaitement jusqu'à -20° depuis 5 ans!
    elle est entièrement monitorée sur itow, lien déjà donné plus haut, et nous sommes très nombreux dans mon cas, suffit d'aller sur chaleur terre pour s'en assurer.

    concernant le dégivrage sur les air/eau, aucun souci: soit inversion de gaz chaud pendant quelques minutes/h (comme la mienne) soit inversion de cycle!
    sur les géo et eau/eau: pas de cycle de dégivrage!

  14. #132
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Cela restera des discussions sans fin, personnes n'ayant les données précises de température intérieure et extérieure, d'énergie consommée, de rendement global des installations qui permettrait d'établir un coefficient d'efficacité de la substitution de source d'énergie de chauffage ( CESSEC )

    @+
    ça sert donc à rien que je vous mette les liens de nos 50 pacs monitorées avec tous les renseignements que tu réclames!!
    nous avons des données précises, en live, minute par minute, heure par heure, jour par jour, mois par mois et année par année:
    Que faut il de plus??

  15. Publicité
  16. #133
    cpasmoi

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    je ne crois pas au pipeau commercial comme tu dis mais en ma pac qui fonctionne parfaitement jusqu'à -20° depuis 5 ans!
    encore heureux qu'elle fonctionne....manquerait plus qu'elle s'arrête!
    Mais :
    1/ j'suis pas sur qu'à coté de Paris on est déjà atteint -20°C ces dernières années...(vu "ta" géolocalisation sur le lien donné), donc tu n'as surement pas pu tester.
    2/ ça donne quoi le COP à cette T° ?

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    concernant le dégivrage sur les air/eau, aucun souci: soit inversion de gaz chaud pendant quelques minutes/h (comme la mienne) soit inversion de cycle
    Et donc le COP dans ces conditions la ?

  17. #134
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par cpasmoi Voir le message
    encore heureux qu'elle fonctionne....manquerait plus qu'elle s'arrête!
    Mais :
    1/ j'suis pas sur qu'à coté de Paris on est déjà atteint -20°C ces dernières années...(vu "ta" géolocalisation sur le lien donné), donc tu n'as surement pas pu tester.
    2/ ça donne quoi le COP à cette T° ?
    Et donc le COP dans ces conditions la ?
    c'est vrai, on a eu -17° seulement cette année!!

    j'ai conservé ma chaudière fuel pour effectuer une relève comme bons nombres d’utilisateurs sensés et lors de très grands froids, ma pac tourne en duo avec la chaudière, ce qui ne pose aucun problème et allège la facture de fuel puisque la pac préchauffe l'eau entrant dans la chaudière.

    concernant le cop lors du dégivrage: aucun intérêt ! c'est sur la globalité qu'il faut le calculer, pas sur un instant T, d’ailleurs le programme itow en tient compte et le calcule, dégivrage compris!
    le COPA (cop annuel) est plus intéressant que le cop par -20° ou pendant la phase de dégivrage! c'est comme la conso sur une voiture, faut pas la prendre au moment ou je dépasse en côte!!

    ce qui ennui la plupart des non utilisateurs de pac, c'est que nous fassions de réels économies par rapport à d'autres systèmes de chauffage, sans réels contraintes!

  18. #135
    cchristof

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    tout a fait! je viens de vérifier en cliquant dessus!
    Heu... Hem hem (d'or c'est exagéré quand même).
    J'ai une page blanche et une barre d'outils où je peux naviguer, pas de graphique, je sais pas trop comment faire

  19. #136
    cpasmoi

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    c'est vrai, on a eu -17° seulement cette année!!
    heu....la periode de grand froid l'hiver dernier c'est début Février, (le -12°C min sur Lyon c'est le 5 Février pour être précis); or sur ton lien itow, le 5 Février tu as seulement un -8,6°C en T° ext.
    En regardant sur cette periode de début Février, on note un min de -12°C le 7.
    Donc les -17°C; j'aimerais bien savoir quand c'était ?

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    concernant le cop lors du dégivrage: aucun intérêt ! c'est sur la globalité qu'il faut le calculer, pas sur un instant T, d’ailleurs le programme itow en tient compte et le calcule, dégivrage compris!
    le COPA (cop annuel) est plus intéressant que le cop par -20° ou pendant la phase de dégivrage! c'est comme la conso sur une voiture, faut pas la prendre au moment ou je dépasse en côte!!
    ben non justement, la discussion porte sur le pic de conso lors des periodes de froids.
    Que quand il fasse 2°C, 5°C ou 10°C dehors, ta PAC est un COP de 3 ou plus, personne ne le remet en doute; mais le problème se situe lorsque la demande globale en NRJ électrique est plus importante.

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    ce qui ennui la plupart des non utilisateurs de pac, c'est que nous fassions de réels économies par rapport à d'autres systèmes de chauffage, sans réels contraintes!
    Cette phrase n'engage que toi...."l'énergie la moins chère est celle qu'on ne consomme pas".

  20. #137
    cpasmoi

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par cchristof Voir le message
    Heu... Hem hem (d'or c'est exagéré quand même).
    J'ai une page blanche et une barre d'outils où je peux naviguer, pas de graphique, je sais pas trop comment faire
    Le problème doit venir de ton navigateur Internet je pense parce que son lien "itow" fonctionne pour moi et d'autres. C'est un peu spécial comme site, y'a du Php avec pas mal de javascript derrière.

  21. #138
    SK69202

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Bonsoir

    Sous FF j'ai un script qui plante ce qui rend très laborieux le chargement des pages.

    Ce que je cherchais à voir, c'est le "COP" du fuel à la PAC, qui était la première question.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  22. Publicité
  23. #139
    cchristof

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    ça y est c'est bon j'ai changé de navigateur c'était bien ça le pb, merci pour l'aide.

  24. #140
    cchristof

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    C'est un super jouet ce itow ! Faut la même chose pour les poêle à bois, je suis volontaire !!! Il y a moyen d'avoir accès à des cop annuels, mensuels...?

  25. #141
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par cchristof Voir le message
    C'est un super jouet ce itow ! Faut la même chose pour les poêle à bois, je suis volontaire !!! Il y a moyen d'avoir accès à des cop annuels, mensuels...?
    salut
    je l'ai demandé à elf, qui a développé le site, mais cela va demander un peu de temps! mais c'est dans les cartons.......

  26. #142
    cchristof

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    salut
    je l'ai demandé à elf, qui a développé le site, mais cela va demander un peu de temps! mais c'est dans les cartons.......
    Bonjour, merci pour les liens.
    En attendant on peut établir un cesser-le-feu sur les avantages/inconvénients réels ou supposés des pac...
    Pt'ite baisse de cop ce matin à 5h30 ?

  27. #143
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par cchristof Voir le message
    Pt'ite baisse de cop ce matin à 5h30 ?
    salut

    je vois que tu es observateur, c'est bien.......
    il y a bien sur une explication!!

    en fait à cette heure, si tu observes les courbes de température au dessus, tu verras que la pac est en production ecs et non en chauffage, ce qui induit une montée en température du départ (54°) et retour eau et donc engendre une perte de cop!
    par contre je ne sais pas pourquoi le cop est plus faible en début de cette période par rapport à la fin, sachant normalement que la perte de cop est d'environ 1 point par 10° de montée en température!
    d'ou l’intérêt de tourner en basse température avec une pac et non en HT, quitte à remplacer quelques radiateurs.

  28. #144
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    pour apporter une petite explication à la différence de cop entre le début et la fin de période de production de l'ecs, je pense que c'est lié au delta T entre le départ et le retour eau car en début de cycle on a seulement 2° d'écart et en fin de cycle 4,6°.

  29. Publicité
  30. #145
    cchristof

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    C'est peut-être parce que la pac alimente le ballon par le bas ou au milieu (possibilité de solaire thermique en bas pour pallier l'inconvénient du cop qui baisse en ht ?), et la sonde est en haut : quand la température ecs monte en haut, elle est déjà plus haute en bas et donc le cop a monté (on s'est croisé).
    Dernière modification par cchristof ; 17/10/2012 à 08h48.

  31. #146
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    une nouveauté comme promis sur itow:
    le calcul du cop moyen mensuel et cop annuel est maintenant en ligne!!
    quel bonheur ce programme!
    pour octobre: http://itow.fr/itow/index.php?r=hist...j&u=1327511756
    sur 2012: http://itow.fr/itow/index.php?r=hist...j&u=1327511756

    pensez a regarder mes factures mois par mois:
    http://itow.fr/itow/index.php?r=hist...j&u=1327511756

  32. #147
    cornychon

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Pour faire avancer le chmilblik


    Les fabricants donnent des COP réels, aucun problème la dessus.
    Pour l’homologation de leurs produits, ils sont tenus de donner les COP jusqu’à +7°C extérieur.
    En dessous ces températures, ils sont obligé de faire des essais en laboratoire avec un air suffisamment sec pour ne pas avoir de formation de givre dans l’échangeur extérieur.
    Pour faire des mesures à -15°C, il suffit d’avoir une humidité absolue de 1 g.kg.air sec pour ne pas avoir de formation de givre.

    Il faut s’attendre à avoir du givre sur ta voiture lorsque les températures descendent en dessous de 5°C.
    Le givre qui descend du ciel est aspiré par l’unité extérieure et colmate l’échangeur assez rapidement.
    Pour palier à ce problème, à partir de +5°C et en dessous, il y a un cycle de dégivrage automatique. C’est de l’ordre de 10 mn toutes les 50 mn.
    Pendant ce degivrage la PAC ne chauffe plus mais continue à fonctionner pour dégivrer. La perte est dans le meilleur des cas de 20% !
    Mais !!! Lorsqu’il y a un bon brouillard givrant, l’échangeur est colmaté au bout de 5 mn.
    Dans ce cas, sur une heure il y a :
    10 minutes de degivrage automatique,
    5 minutes de fonctionnement quasi normal de la PAC
    45 minutes d’un COP égal à 1 est souvent en dessous.

    C’est la raison pour laquelle il faut un chauffage de substitution lorsque les températures ne remontent plus au dessus de 5°C sur 24 h.

    Ce n’est pas un gros problème pour les gens qui ne sont pas en altitude.
    Dans la région parisienne, il faut un chauffage de substitution, mais on l’utilise une dizaine de jours par an.
    Cet hiver, jusqu’à aujourd’hui, le chauffage de substitution n’a pas été nécessaire.

    Voir la formation de givre et de neige
    http://www.meteolafleche.com/precipitations.html

    Les litiges surviennent lorsque les chauffagistes affirment que la PAC fonctionne jusqu’à -15°C voire -20°C sans aucun problème et avec un COP de 3 voire plus.
    Les clients constatent que si les conditions météorologiques sont défavorables, ils ne peuvent plus chauffer à partir de +5°C.
    Des chauffagistes conseillent à leurs clients de se débarrasser de leur ancien chauffage. C’est pourtant les anciens chauffages qui servent souvent de chauffage de substitution.

    Voici un exemple de déboire, lorsqu’on leur raconte des âneries au moment de l’achat d’une PAC, dès les premiers froids les gens s’affolent, sont furieux, et ne trouvent plus personne pour les aider et leur expliquer que ce qui leur arrive est normal.
    http://forums.futura-sciences.com/ha...oires-pac.html

    Dans mon cercle de connaissances, tous ceux qui ont une PAC l’utilisent en relève de chaudière ou de radiateurs électrique.
    Une simple observation, un obstacle plutôt qu'une condition de la connaissance

  33. #148
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Les clients constatent que si les conditions météorologiques sont défavorables, ils ne peuvent plus chauffer à partir de +5°C.
    ouhla que neni
    une pac givre, certes, mais dégivre aussi et pas dans les proportions annoncées (ou alors sur les très mauvaises)!
    me concernant elle dégivre entre 3 et 8mn toutes les heures, c'est un ancien modèle non optimisé, les dernièrs modèles dimplex mesurent la différence de pression et dégivre que si nécessaire et avec leur échangeur surdimensionné, les cycles de dégivrage sont très espacés.
    ce sont des dégivrages optimisés!

    une pac doit être calculée pour assurer 20° jusqu'à la température de base de la région, à savoir -7° en région parisienne et c'est mon cas! en dessous de cette température, la chaudière vient aider la pac, les deux tournant en série!

    il ne faut pas mégoter sur la marque de la pac ni sur la qualité de l'installateur: l'un sans l'autre ne donnera pas satisfaction.
    Dernière modification par dbercy ; 21/10/2012 à 16h43.

  34. #149
    vavanjukebox

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par dbercy Voir le message
    ouhla que neni

    il ne faut pas mégoter sur la marque de la pac ni sur la qualité de l'installateur: l'un sans l'autre ne donnera pas satisfaction.
    Bonjour à tous
    Donc tu es content de ton installation visiblement. Souhaitant installer une PAC pour plancher chauffant en région parisienne, peux-tu me dire quelle PAC tu as et qui te l'a installée ?

  35. #150
    dbercy

    Re : Consommation réelle d'une pompe à chaleur

    Citation Envoyé par vavanjukebox Voir le message
    Bonjour à tous
    Donc tu es content de ton installation visiblement. Souhaitant installer une PAC pour plancher chauffant en région parisienne, peux-tu me dire quelle PAC tu as et qui te l'a installée ?
    en MP je te conseillerai un installateur
    concernant les marques de pac que je pourrai conseiller, il y a bien sur dimplex (la marque de ma pac fabrication allemande) les modèles TU sont tops, alpha innotec, nibe, stiebel eltron et viessmann. ces marques restent du haut de gamme.

Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Choix d'une pompe à chaleur ?
    Par jazzman34 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 28
    Dernier message: 16/07/2019, 08h19
  2. COP d'une pompe a chaleur
    Par balou59 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/05/2007, 10h54
  3. projet de modification d'une PAC (pompe à chaleur)
    Par Phutee76 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2006, 22h37
  4. Control de consommation d'une pompe.
    Par vavoum dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/04/2006, 10h28
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison