Répondre à la discussion
Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 145

Central granulé Okofen



  1. #61
    Jericho

    Re : Central granulé Okofen


    ------

    Je constate tout à fait le même comportement de ma chaudière avec la fermeture de la vanne trois voies lors de la phase de chauffe et en-dessous d'une certaine température.

    Cela est plus gênant chez moi, car j'ai moins d'inertie avec mes radiateurs en fonte qui peuvent être très froids suivant l'utilisation des robinets thermostatiques...

    Les constatations et interrogations sont aussi les mêmes concernant les t° mini et maxi d'enclenchement de la chaudière : si on les rapproche trop, les cycles vont être trop courts.

    A suivre !

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    jazz1664

    Re : Central granulé Okofen

    Bonjour à tous,

    Je suis également heureux propriétaire d'une chaudière Okofen à condensation PEK20. J'ai observé longuement la régulation de celle-ci qui fait le yoyo entre limite haute et basse. J'ai pu observer les mêmes choses que vous.

    En fait, la régulation coupe la demande chaudière (petit icone chaudière s'éteint) avant que la chaudière elle même n'atteigne sa limite de chauffe (76°C). C'est pour cela que la chaudière ne relance pas avant que le régulateur ne déscende en dessous de sa limite basse (65° usine).

    Pour éviter cela, j'ai fait le montage suivant: J'ai mis la sonde de température chaudière sur un thermostat mécanique capillaire réglé à 70°C. Lorsque la chaudière est en dessous de 70°, la température affichée est la température réelle de la chaudière. A partir de 70°C, le thermostat se déclenche et la sonde est remplacée par une résistance (880 ohms) qui "simule" 70°C. La chaudière continue alors à fonctionner jusqu'à la limite haute chaudière qui est 76°C usine. A ce moment là, la chaudière s'arrête mais le régulateur continue à demander à la chaudière de chauffer (icone chaudière allumé sur le régulateur). Une fois redescendu à 69-70°, la chaudière repart et redescend à 66-67° avec l'inertie puis remonte. Le thermostat est réenclenché et la température vue par le régulateur est à nouveau la température réelle de la chaudière. Dans toute l'opération, le régulateur demande en continue que la chaudière chauffe.

    Les chaudières Okofen sont des chaudières qui modulent. C'est à dire qu'elles s'adaptent en fonction de la demande énergétique pour optimiser la chauffe. Pour que cela fonctionne, il faut que le régulateur demande en continue à chauffer. Sinon, la modulation ne fonctionne pas. Je suis passé de nombreux cycles de 20 minutes où les radiateurs et autres planchers chauffants faisaient du yoyo à de cycles de 35 minutes où les radiateurs étaient stables, donc chauffe optimale.

    De mon point de vue, la régulation est bien le point faible de cette chaudière.

    J'espère avoir été clair pour mon premier post.

    A bientôt,

    Jazz1664.

  4. #63
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par jazz1664 Voir le message

    Pour éviter cela, j'ai fait le montage suivant: J'ai mis la sonde de température chaudière sur un thermostat mécanique capillaire réglé à 70°C. Lorsque la chaudière est en dessous de 70°, la température affichée est la température réelle de la chaudière. A partir de 70°C, le thermostat se déclenche et la sonde est remplacée par une résistance (880 ohms) qui "simule" 70°C. La chaudière continue alors à fonctionner jusqu'à la limite haute chaudière qui est 76°C usine. A ce moment là, la chaudière s'arrête mais le régulateur continue à demander à la chaudière de chauffer (icone chaudière allumé sur le régulateur). Une fois redescendu à 69-70°, la chaudière repart et redescend à 66-67° avec l'inertie puis remonte. Le thermostat est réenclenché et la température vue par le régulateur est à nouveau la température réelle de la chaudière. Dans toute l'opération, le régulateur demande en continue que la chaudière chauffe.

    Jazz1664.
    D'accord sur tout ce que tu as écrits et que je n'ai pas repris.

    Si tu veux, je te dirais comment j'ai réussi à sortir un peu du fonctionnement oscillatoire en jouant sur les facteurs paramétrables. J'ai réussi à passer d'environ 25/26 minutes à environ 45...

    Mais ton truc n'est pas mal du tout, sauf que je suis incapable de le bricoller !

    Si je comprends bien, cela marcherait aussi si tu utilisais une autre résistance simulant 65 ° C ???

    Je pense que ta température basse de re-démarrage est un peu haute.

    Moi je voudrais quelle redémarre vers 65 °/66 °C, AVANT que la régulation ne commence à fermer la vanne 3 voies. Mais tout en gardant un écart maximum entre température d'arrêt (76 ° C d'usine, que j'ai maintenu) et température minimale, qui, avec l'inertie, peut chez moi descendre à 57 ° C (redémarrage à 63 ° C, fermeture de la vanne progressivement à partir de la même température...).

    Je crois qu'il convient de ne pas redescendre en-dessous de 55 ° C (avec des pellets Din+) sinon il y a des risques de condensation... Cette température serait à confirmer...

  5. #64
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par jazz1664 Voir le message

    De mon point de vue, la régulation est bien le point faible de cette chaudière.


    Jazz1664.
    Pour info, ils viennent de changer. J'ai récupéré le mode d'emploi, mais cette question d'oscillations ne me semble toujours pas traitée. Je ne peux imaginer qu'elle ne soit remontée aux services.

    Une partie des problèmes serait déjà résolue si on pouvait paramétrer de manière indépendante la température à partir de laquelle la chaudière redémarre (par exemple 65 ° C) et celle à partir de laquelle la régulation ferme la vanne (à partir de 62 ° C par exemple). Donc normalement, la chaudière relancerait sans que la vanne ne ferme.

    La fermeture de la vanne est une protection anti-condensation. Il faut la garder (notamment pour les phases de démarrage après mise en veille / fonctionnement en mode réduit ; la chaudière n'arrive aps à réchauffer la masse d'eau en circulation d'un coup - avec un plancher chauffant).

    Je vais quand même me fendre d'une lettre directement au siège en Autriche (j'écrits en allemand).


    Pourrais-tu nous faire un schéma / photos de ton bidouillage ??? Béotien en circuits électriques, je n'ai compris que la moitié... du quart !

  6. #65
    jazz1664

    Re : Central granulé Okofen

    Bonsoir à tous,

    En ce qui concerne le redéclenchement de la chaudière, il est écrit dans le manuel de la chaudière qu'il se fait lorsque la chaudière redescend 5-7° en dessous de la limite suppérieure (fixée à 76° usine). Il n'est à priori pas possible d'intervenir sur le paramètre 5-7°. Cependant, on peut régler la limite supérieure (diminuer les 76°, paramètre P202) mais cela n'augmente pas la plage d'utilisation. On peut aussi baisser la température nominale de la chaudière pour jouer sur la modulation (70°usine paramètre P263). Par exemple à 70° chaudière, la modulation provoquera une demande de puissance moins grande si la température nominale est à 68° plutot que 70°. Par contre pour le rendement, je ne sais pas ce que cela donne.

    Pour ceux qui ne savent pas aller dans les paramètres 200, le code est le jour du mois plus l'heure actuelle (exemple, on est le 19, il est 22H46, 19+22=41)

    Je mets un premier shéma (il est très simple) de mon montage et quelques photos demain.

    Bonne soirée.

    Jazz1664
    Images attachées Images attachées

  7. #66
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par jazz1664 Voir le message

    En ce qui concerne le redéclenchement de la chaudière, il est écrit dans le manuel de la chaudière qu'il se fait lorsque la chaudière redescend 5-7° en dessous de la limite suppérieure (fixée à 76° usine). Il n'est à priori pas possible d'intervenir sur le paramètre 5-7°.

    Cependant, on peut régler la limite supérieure (diminuer les 76°, paramètre P202) mais cela n'augmente pas la plage d'utilisation. On peut aussi baisser la température nominale de la chaudière pour jouer sur la modulation (70°usine paramètre P263). Par exemple à 70° chaudière, la modulation provoquera une demande de puissance moins grande si la température nominale est à 68° plutot que 70°.

    Jazz1664
    J'étais arrivé exactement aux mêmes conclusions !

    Or je veux augmenter l'écart entre la température chaudière maxi (celle à laquelle elle s'arrête - commandée soit par la chaudière, soit par le régulateur) et la température minimale à laquelle elle redémarre...

    J'ai donc maintenu la tempérarture maxi à 76 ° C et abaissé la température mini (régulation) à 63 ° C.

    Et je reste avec mon problème qu'à cette température mini, la chauidère redémarre, mais elle ferme aussi la vanne... Donc on part en "oscillation".

    Je voudrais une "hystéresis" entre ces deux températures. Mais je n'ai pas trouvé !

    Merci pour les infos.

  8. Publicité
  9. #67
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par jazz1664 Voir le message
    On peut aussi baisser la température nominale de la chaudière pour jouer sur la modulation (70°usine paramètre P263). Par exemple à 70° chaudière, la modulation provoquera une demande de puissance moins grande si la température nominale est à 68° plutot que 70°. Par contre pour le rendement, je ne sais pas ce que cela donne.

    Jazz1664
    Effectivement, c'est ce que j'ai fait (j'ai baissé la température nominale à 67 ° C).

    J'ai obtenu une très nette amélioration, la chauidère modulant beaucoup plus bas, donc elle est à des niveaux de modulation de 2 (sur les 17) dès 70 ou 71 ° C et cela "tire" très nettement les cycles en longueur.

    En revanche, quand elle redémarre à 63 ° C, elle n'est pas au max (de mémoire, elle est alors au n iveau de modulation 12 / 17). Il faut encore que la tempérarure baisse et descende en-dessous de 60 ° C pour qu'elle cavale à fond ! Mais pendant ce temps là, la vanne 3 V est fermée !!! Cela m'énnerve, c'est pas logique et je n'ai pas trouvé de solution. Peut-être qu'avec ton bidouillage, je vais trouver !

    Je suppose que cela n'a d'autre incidence que de décaller la courbe qui définit le niveau de modulation. Donc je pense que cela n'a d'autres inconvénients que ceux connus de la modulation : rendement qui baisse (un peu - environ 3 % selon les tests, entre 100 % et 25 % de puissance) et une augmentation significative de la pluspart des émissions (je crois, de mémoire, que les NOx eux baissent, mais cela doit bien être tout).

    Si cela intéresse quelqu'un, je remettrai les chiffres du test du BLT Wieselburg en ligne.

  10. #68
    birdy-cat

    Re : Central granulé Okofen

    Ca y est ma chaudiere est en route depuis hier soir !!!
    Apres 1 nuit de fonctionnement, on a eu 20°C la nuit au lieu de 18°C demandé et 22° en mode confort au lieu de 20°C demandé. Ca nous change des 14°C au saut du lit qu'on avait l'habitude d'avoir.

    J'ai donc essayé de régler la pente et le pied de courbe. Je suis passée de 1,4 à 1,2 pour la pente et de 35 à 33 pour le pied de courbe.

    Ca vous parait comment pour un 1er reglage?
    Combien de temps faut-il que j'attende pour voir un effet?
    Si pas d'effet, je peux descendre encore? ou faut il mieux que je descende la t° de consigne?
    Pour l'instant il fait tres doux dehors donc peut etre est il preferable d'attendre la prochaine vague de froid avant de trop descendre les parametres?


    Merci d'avance pour vos réponses et Joyeux Noël!!

  11. #69
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par birdy-cat Voir le message
    Ca y est ma chaudiere est en route depuis hier soir !!!
    Apres 1 nuit de fonctionnement, on a eu 20°C la nuit au lieu de 18°C demandé et 22° en mode confort au lieu de 20°C demandé. Ca nous change des 14°C au saut du lit qu'on avait l'habitude d'avoir.

    J'ai donc essayé de régler la pente et le pied de courbe. Je suis passée de 1,4 à 1,2 pour la pente et de 35 à 33 pour le pied de courbe.

    Ca vous parait comment pour un 1er reglage?
    Combien de temps faut-il que j'attende pour voir un effet?
    Si pas d'effet, je peux descendre encore? ou faut il mieux que je descende la t° de consigne?
    Pour l'instant il fait tres doux dehors donc peut etre est il preferable d'attendre la prochaine vague de froid avant de trop descendre les parametres?


    Merci d'avance pour vos réponses et Joyeux Noël!!
    1) Il est normal que le réglage fait par l'installateur ne tombe pas "pile-poil". Pour un 1er jet, c'est pas mal du tout !

    2) Il est normal qu'il faille un peu de temps pour régler une courbe :

    a) il faut régler pile-poil par temps intermédiaire (comme en ce moment) et par temps froid (idéalement, moins de zéro). Si tu as des souvenirs de maths, pour déterminer une droite dans un repère, il te faut au minimum (et maximum d'ailleurs aussi), deux points.

    b) le deusième réglage peut décaller le premier, il faut donc des fois le reprendre. Donc un peu de patience. Er recommencer...

    3) Cependant, ne pas chercher le dixième de degré. D'autres facteurs que le chauffage détermine la température intérieure : soleil, autres sources de chaleur (four,...), le nombre de personnes (environ 100 W par personne !)

    4) Par temps intermédaire (5 à 10 ° C extérieurs), jouer sur la pente ET la parallèle (monter l'un et abaisser l'autre s'il fait trop froid ou inversement s'il fait trop chaud)

    Par temps froid (températures négatives), ne jouer que sur la pente.

    5) Bien sûr, mettre la température de consigne sur celle souhaitée. ET ne pas la bouger. Les ajustements doivent se faire par les paramètres de courbe, jusqu'à ce soit bon. Et idéalement, éviter les interférences des "autres sources" citées..

    Une fois ta courbe callée, tu pourras jouer sur la température de consigne. Et normalement, tu auras cette tempéraure. Mais n'utilise pas la consigne pour compenser une courbe mal callée (car la compensation dépendrait de la température extérieure, ce qui serait bon à 8° C ne le serait plus à - 5 ° C, etc...).

    6) Pas plus d'une modification par jour. Laisse-toi le temps d'observer les effets, le matin, dans la journée, en soirée... Sinon, tu vas dancer le tango : un pas en avant, deux en arrière... Et ne jamais arriver à rien.

  12. #70
    RARA63

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par birdy-cat
    Ca y est ma chaudiere est en route depuis hier soir !!!
    C'est émouvant, la première mise en route, n'est-ce pas ?

    Pour les paresseux, voilà un lien qui pointe directement vers les (bonnes) info réglages de Did67, posts 391 et suivants :
    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post1993142
    Dernière modification par RARA63 ; 23/12/2008 à 11h09.

  13. #71
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par birdy-cat Voir le message

    Apres 1 nuit de fonctionnement, on a eu 20°C la nuit au lieu de 18°C demandé et 22° en mode confort au lieu de 20°C demandé. Ca nous change des 14°C au saut du lit qu'on avait l'habitude d'avoir.

    J'ai donc essayé de régler la pente et le pied de courbe. Je suis passée de 1,4 à 1,2 pour la pente et de 35 à 33 pour le pied de courbe.

    Si pas d'effet, je peux descendre encore? ou faut il mieux que je descende la t° de consigne?
    Pour l'instant il fait tres doux dehors donc peut etre est il preferable d'attendre la prochaine vague de froid avant de trop descendre les parametres?


    Merci d'avance pour vos réponses et Joyeux Noël!!
    Zut, j'ai répondu u peu à coté.

    1) Il faisait trop chaud, tu étais en saison intermédiaire : il eut fallu (ouah, ça sonne bien - excusez-moi, un petit délire en passant) AUGMENTER la pente et BAISSER la parallèle.

    2) Non, non, il ne faut pas attendre : comme il te faut régler deux points, l'un en "mi-saison", l'autre en "saison froide", c'était très bien de commencer par le point haut.

    3) En ayant baissé aussi la pente, tu risques de constater, dès qu'il fera nettement plus froid, que ta régulation ne réagit pas assez, donc que tu auras froid... Donc tu redresseras, jusqu'à équilibre... Si tu veux, la pente, c'est de combien ta régulation relève la température de départ de l'eau quand la température extérieure diminue (et que les fuites de ta maison augmentent !).

  14. #72
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par birdy-cat Voir le message

    Apres 1 nuit de fonctionnement, on a eu 20°C la nuit au lieu de 18°C demandé et 22° en mode confort au lieu de 20°C demandé. Ca nous change des 14°C au saut du lit qu'on avait l'habitude d'avoir.

    J'ai donc essayé de régler la pente et le pied de courbe. Je suis passée de 1,4 à 1,2 pour la pente et de 35 à 33 pour le pied de courbe.

    Si pas d'effet, je peux descendre encore? ou faut il mieux que je descende la t° de consigne?
    Pour l'instant il fait tres doux dehors donc peut etre est il preferable d'attendre la prochaine vague de froid avant de trop descendre les parametres?


    Merci d'avance pour vos réponses et Joyeux Noël!!
    Zut, j'ai répondu un peu à coté.

    1) Il faisait trop chaud, tu étais en saison intermédiaire : il eut fallu (ouah, ça sonne bien - excusez-moi, un petit délire en passant) AUGMENTER la pente et BAISSER la parallèle.

    2) Non, non, il ne faut pas attendre : comme il te faut régler deux points, l'un en "mi-saison", l'autre en "saison froide", c'était très bien de commencer par le point haut.

    3) En ayant baissé aussi la pente, tu risques de constater, dès qu'il fera nettement plus froid, que ta régulation ne réagit pas assez, donc que tu auras froid... Donc tu redresseras, jusqu'à équilibre... Si tu veux, la pente, c'est de combien ta régulation relève la température de départ de l'eau quand la température extérieure diminue (et que les fuites de ta maison augmentent !).

  15. Publicité
  16. #73
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par jazz1664 Voir le message
    En fait, la régulation coupe la demande chaudière (petit icone chaudière s'éteint) avant que la chaudière elle même n'atteigne sa limite de chauffe (76°C). C'est pour cela que la chaudière ne relance pas avant que le régulateur ne déscende en dessous de sa limite basse (65° usine).

    Pour éviter cela, ... Jazz1664.
    Quand j'ai abaissé ma température minimale (paramètre 4-7) à 63 ° C, j'ai eu le même problème avec des arrêts commandés par la régulation vers 72 ° C. Donc j'avais rien gagné.

    Je me suis rendu compte, après quelques expérimentations infructueuses, qu'il suffisait de mettre le paramètre 5-8 sur 12 (au lieu des 9 d'usine). Son appellation est abscon ("plage proportionnel P"). Mais cela a remédié. Elle s'arrête maintenant à 76 ° C. A noter que les autres paramètres de la série 5 ont un * (ne pas modifier). Sauf celui-ci. C'est ce qui m'a mis la puce à l'oreille...

    Mon hypothèse : températrure d'arrêt = P 4-7 + P 5 - 8 + 1 (c'est ce que j'ai constaté !).

    Donc j'ai pas besoin de ton bidouillage pour la température haute. Mais je réfléchis toujours à l'introduction d'un delta entre la température à laquelle la vanne commence à fermer et celle à laquelle la régulation relance la chaudière (pour l'instant, la même : 63 ° C). Et là, ton truc m'aidera peut-être

    Je confirme que le paramètre P 263 de la chaudière permet de calmer efficacement la chaudière, qui module beaucoup plus bas. Je l'ai mis sur 67 ° C (au lieu de 70 ° C d'usine). Je suis au niveau de modulation 0 dès 71 ° C (donc le plus "gros" ralenti possible dès cette température).
    Dernière modification par Did67 ; 23/12/2008 à 11h31.

  17. #74
    jazz1664

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Je me suis rendu compte, après quelques expérimentations infructueuses, qu'il suffisait de mettre le paramètre 5-8 sur 12 (au lieu des 9 d'usine). Son appellation est abscon ("plage proportionnel P"). Mais cela a remédié. Elle s'arrête maintenant à 76 ° C. A noter que les autres paramètres de la série 5 ont un * (ne pas modifier). Sauf celui-ci. C'est ce qui m'a mis la puce à l'oreille...
    Bonjour,
    Comment arrives-tu qu parametre 5-8? Il faut un code que je n'ai pas trouvé?
    Je suis de retour de vacances le 28 et mettrai les photos du montage à ce moment là (très simple, cout du thermostat, 20 Euros).
    Jazz1664

  18. #75
    birdy-cat

    Re : Central granulé Okofen

    Merci beaucoup did67 pour ta reponse. Je vais faire ca dès ce soir. J'espère arriver à qqchose...pour arreter de surchauffer parce que c'est un comble qd meme...

  19. #76
    birdy-cat

    Re : Central granulé Okofen

    Nouvelle question qui me vient:

    J'ai des robinets thermostatiques a tous les radiateurs. Pour l'instant ils sont en position completement ouverts. Je les laisse comme ca et je fait la regul uniquement avec la chaudiere ou je les ferme un peu??? ou les 2???

    Merci encore

  20. #77
    jazz1664

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Je me suis rendu compte, après quelques expérimentations infructueuses, qu'il suffisait de mettre le paramètre 5-8 sur 12 (au lieu des 9 d'usine). Son appellation est abscon ("plage proportionnel P"). Mais cela a remédié. Elle s'arrête maintenant à 76 ° C. A noter que les autres paramètres de la série 5 ont un * (ne pas modifier). Sauf celui-ci. C'est ce qui m'a mis la puce à l'oreille...

    Mon hypothèse : températrure d'arrêt = P 4-7 + P 5 - 8 + 1 (c'est ce que j'ai constaté !).
    Bonjour,

    En fait, si j'ai bien compris, tu es capable de règler la température d'arret de la chaudière par le régulateur. Donc ta solution règle le problème si tu réussis à régler la température haute assez haute pour que ce ne soit jamais le régulateur qui coupe la chaudière, mais la limite haute de la chaudière.

    As-tu essayé de règler le paramètre 5-8 sur 20°C par exemple? (donc si ton hypothèse est bonne, on ne devrait pas avoir d'arrêt chaudière par le régulateur avant 84°C, icone chaudière toujours allumé, température rarement atteinte, même avec l'inertie si la limite chaudière reste à 76°)

    De ce fait, la chaudière renclenchera d'elle même autour de 70°C, après un abaissement de 5-7°C par rapport à sa limite de 76°C.

    Le problème serait règlé! (du moins au moins aussi bien que mon montage.)

    Joyeuses fêtes,

    Jazz1664

  21. #78
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par jazz1664 Voir le message
    Bonjour,
    Comment arrives-tu qu parametre 5-8? Il faut un code que je n'ai pas trouvé? Jazz1664
    Chez moi, c'est 000 (j'ai essayé par hasard, ça a marché).

    De mémoire, tu tapes un coup sur le premier "cavalier", puis un sur le second, puis un sur le troisième.

  22. Publicité
  23. #79
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par jazz1664 Voir le message

    En fait, si j'ai bien compris, tu es capable de règler la température d'arret de la chaudière par le régulateur.

    As-tu essayé de règler le paramètre 5-8 sur 20°C par exemple? (donc si ton hypothèse est bonne,

    De ce fait, la chaudière renclenchera d'elle même autour de 70°C, après un abaissement de 5-7°C par rapport à sa limite de 76°C.


    Jazz1664
    1) Je confirme : pas d'arrêt avant 76 ° C bien que j'ai abaissé la température minimale (sur la régulation)

    2) Non, j'ai mis 12, ça suffit. Il faut que je fasse une observation attentive pour voir si c'est le régulateur qui coupe, ou la température maxi de la chaudière... Je vais passer quelques temps à coté et je vous tiens au courant !

    3) Non, elle redémarre à 63 ° C (ma température minimale).

    Je voulais l'écart maximal pour allonger les cycles de chauffe.

  24. #80
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par birdy-cat Voir le message
    Nouvelle question qui me vient:

    J'ai des robinets thermostatiques a tous les radiateurs. Pour l'instant ils sont en position completement ouverts. Je les laisse comme ca et je fait la regul uniquement avec la chaudiere ou je les ferme un peu??? ou les 2???

    Merci encore
    Je ne sais plus où j'en suis, parce que je "chate" aussi sur un autre forum. Voir :

    http://www.econologie.com/forums/sui...en-vt6424.html

    http://www.econologie.com/forums/par...en-vt6771.html

    L'idéal, c'est d'avoir la chaudière bien réglée : température souhaitée et surtout la courbe de chauffe. Comme ça, elle s'adapte automatiquement..

    A défaut, les robinets feront l'affaire. Donc quand tu n'es pas en train de peaufiner les réglages, tu peux utiliser les robinets. Mais les jours où tu essayes de caler tes réglages, ouvre les robinets à fond (suffisamment à l'avance pour avoir des températures significatives, que les murs se réchauffent, etc... J'ouvrirais la veille).

    Sauf si tu as une sonde d'ambiance, qu'elle est bien paramétrée. Si c'est la cas, laisse toujours le robinet thermostatique de la pièce dans laquelle est cette sonde ouvert à fond. Sinon, la chaudière aura une info erronnée, elle essaiera de compenser en chauffant plus...

  25. #81
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Il faut que je fasse une observation attentive pour voir si c'est le régulateur qui coupe, ou la température maxi de la chaudière... Je vais passer quelques temps à coté et je vous tiens au courant !
    .
    Je confirme : ce matin arrêt à 76 ° C. C'est le contrôle de la chaudière qui a déclenché la coupure. Le régulateur était toujours en demande. 30 secondes plus tard, le régulateur demandait aussi la coupure (icone "chaudière" a disparu).

    Explication : j'ai une différence de température entre la température chaudière indiquée sur le "pellets control" et celle indiquée par le régulateur. Les deux sondes ne doivent pas etre au même endroit. En règle général, en phase de montée de température, l'indication de la chaudière est d'environ 1 ° C supérieure à celle de la régulation. Ce chiffre varie légèrement.

    Donc ce matin, le 76 ° C mesuré par la chaudière était atteint le premier. 30 secondes plus tard, le régulateur mesurait 75 ° C et "coupait" lui aussi la demande (63 ° C = température mini + 12 ° C = mon paramètre 5-8 ; 63 + 12 = 75 , donc le régulateur coupe la demande).

    Je confirme donc que pour la température haute, on peut se passer de ton bidouillage en réglant le paramètre 5 - 8 et la température minimale du régulateur (paramètre 4 - 7).

    PS : joyeux Noël... Et ne pensez pas que je le passe devant mon ordinateur ; ma femme travaille ; la fille dort encore ; je ne peux pas faire de bruit, je passe à coté de la chaudière... Voilà, rien de triste !!!
    Dernière modification par Did67 ; 25/12/2008 à 11h59.

  26. #82
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    De mémoire, tu tapes un coup sur le premier "cavalier", puis un sur le second, puis un sur le troisième.
    Désolé pour ma mémoire, je me suis trompé. J'aurais dû vérifier avant d'écrire. Si le modérateur peut effacer cette partiede mon post précédent, cela évitera à certains de se fourvoyer avant d'avoir lu la suite !

    Il faut appuyer trois fois sur le premier "cavalier" (celui avec le symbole de la pente de courbe). Et l'écarn affiche "acc" ("accepté" je suppose). Et là, tous les niveaux sont ouverts...

  27. #83
    jazz1664

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Je confirme : ce matin arrêt à 76 ° C. C'est le contrôle de la chaudière qui a déclenché la coupure. Le régulateur était toujours en demande. 30 secondes plus tard, le régulateur demandait aussi la coupure (icone "chaudière" a disparu).

    Je confirme donc que pour la température haute, on peut se passer de ton bidouillage en réglant le paramètre 5 - 8 et la température minimale du régulateur (paramètre 4 - 7).
    Bonjour,

    En fait, la chaudière et le régulateur fonctionnent indépendament pour la température de coupure. En règlant comme tu l'as fait, le régulateur coupera quand même, même si c'est après la chaudière. Et donc ne redémarera qu'après la température limite basse atteinte(d'où oscillation). C'est pourquoi je t'avais suggéré de mettre le P5-8 à 20° pour que le régulateur n'arrête en aucun cas sa demande chaudière(Limite à 84°), condition indispensable au redémarage de la chaudière après retour autour de 70°, par la chaudière elle même.

    J'essayerai dès mon retour.

    Bon Noel,

    Jazz1664

  28. #84
    Xian

    Re : Centrale granulé Okofen

    Bonsoir,

    devant l'évolution du prix du fuel et après avoir très largement profité des expériences des uns et des autres sur votre forum, nous nous somme décidés à quitter nos chaudières fuel et d'investir dans une chaudière Okofen.

    configuration des locaux: deux bâtiments séparés de 20 mètres et représentant un volume à chauffer de l'ordre de 1320 m3

    1- une grange transformée il y a dix ans en maison d'habitation.
    - 140 m² de surface au sol, un étage par dessus discrètement mansardé, une extension de 50m². soit un volume de l'ordre de 850m3.
    - murs en "meulières" de 45 cm d'épaisseur, isolation intérieure par 10 cm de laine minérale.
    - pente du toit à 30°
    - fenêtre bois-alu double vitrage.
    - orientation: diagonale du bâtiment dans l'axe nord-sud
    - plancher chauffant au rez-de-chaussée, radiateurs fonte à l’étage
    - production d’ECS par al chaudière fuel

    2- une maison de 80m² au sol avec étage et une pièce dans les combles.
    - soit un volume d'environ 470 m3
    - murs en meulière de 50 cm avec isolation intérieure de 10 cm de laine minérale.
    - fenêtre bois double vitrage d'entrée de gamme et vieux d'une vingtaine d'année je pense.
    - orientation correcte également
    - radiateurs fonte partout
    - production d’ECS par ballon électrique (300 l)

    Choix du mode de chauffage :
    Quitter le fuel est une décision facile à prendre, surtout quand on en brule 4500 litres à l’année et qu’il approche la barre des 1€ !
    La mode étant au PAC, j’ai fait venir plusieurs installateurs. Tous les gens qui sont venus, sauf un, étaient de purs commerciaux, avec une maitrise technique manifestement médiocre, nous proposant pour notre « grange » des systèmes (eau-eau, la nappe est à 2,5 mètre maxi) entre 25 et 27k€. Dans cette phase d’accumulation de donnée, j’avais rencontré un chauffagiste que je connaissais vaguement, qui commençait à installer des chaudières à pellets et qui se disait convaincu de l’avenir de ce concept.
    Après des heures de lecture de votre site et de celui d’ « econologie », je me suis décidé à faire venir Patrick, ledit chauffagiste, avec un de ses fournisseurs de chaudière à pellets, Nicolas, revendeur Okofen dans l’Aube.
    C’est ce dernier qui a eu l’idée de chauffer les deux bâtiments avec une seule chaudière ; juste trachée de 20 mètre à creuser en famille (quatre enfants de 20 à 13 ans, c’est efficace) et deux fondations à traverser au perforateur (dur !).

    Installateur sympa, réglo, avec expérience, fournisseur sympa, compétent et devis de 20% supérieur à ceux d’une PAC mais pour chauffer les deux bâtiments au lieu d’un seul.
    Ayant de la famille en Allemagne, j’ai pu visiter là bas une installation couplant du solaire (Consolar) et une chaudière Okofen . Le propriétaire, un ingénieur à la retraite a fini de me convaincre sur la qualité de ces deux marques, chiffre de consommation et tableau d’amortissement de l’installation à l’appui.



    L’Installation :

    Nous avons donc signé pour un devis de 29K€ HT comprenant :

    - une chaudière Pellematic 25-32KW (configurée en 32KW)
    - silo textile de 4,6 tonnes
    - cheminée double peau inox
    - ballon tampon Solus II de 800 litre de Consolar (le gabarit du dessus ne passait pas les portes)
    - 20 mètres de Flexalen 600
    - Têtes thermostatiques sur tous les radiateurs de la maison (sauf deux)
    - fournitures et main d’œuvre.

    La chaudière étant sous dimensionnée (par rapport au volume à chauffer il manque théoriquement 4 KW pour couvrir les périodes en dessous de -10°C), nous avons gardé la chaudière de la « maison » que Patrick a installé en parallèle avec la Pellematic de manière à avoir un appoint en cas de coup dur. Nous la supprimerons dans quelques années si le temps nous montre qu’elle est inutile. Nous avons un insert dans le salon de la « grange » qui fera l’appoint de ce côté-là.

    Le choix d’un ballon tampon avec fourniture d’ECS instantanée :
    • nous sommes 6 personnes dans la « grange », mais assez souvent à huit maintenant… Nous ne voulions pas être limités dans le confort des douches, que tout le monde prend en l’espace d’une heure le matin.
    • son échangeur solaire intégré (les panneaux solaires suivront dans les années à venir).
    • l’indépendance vis-à-vis de la régulation de la chaudière, le Solus étant installé dans la « grange ». Le régulateur considère ce dernier comme un simple ballon d’ECS (réglé sur 50°C, sonde placée au milieu du ballon).
    • le branchement du lave vaisselle en eau chaude adoucie. (le lave linge va y passer aussi ; il faut trouver une vanne mélangeuse qu’il faudra penser à régler avant de faire chaque machine… A moins que la prochaine soit allemande, la plupart ayant là-bas les deux arrivées d’eau d’oriigine.

    La chaudière -et le silo- est installée dans une dépendance du garage à côté de la « maison », et reliée au Solus par le Flexalen.

    Tout le système de chauffage est chargé en eau adoucie, et l’ensemble des éléments (chaudière, accélérateurs) sont alimentés électriquement par une « prise » unique, permettant une alimentation par groupe électrogène en cas de panne de courant prolongée, et, dans une futur plus ou moins lointain, par du photovoltaïque.
    Chaque circuit de chauffage, la chaudière et le Solus peuvent être isolés par des vannes d’arrêt.
    Patrick a réussi l’exploit à ce que le chauffage des deux bâtiments ne soit coupé respectivement qu’une grosse demi-journée à chaque fois!

    A venir :
    Le petit mois de fonctionnement qui vient de s’écouler m’a fait découvrir les mêmes interrogations sur la régulation d’Okofen, avec une fermeture régulière de la vanne trois voies du circuit de chauffage de la « maison » dès que la température de la chaudière passe en dessous des 63°C. A noter que l’incidence sur la température des pièces ne se fait pas sentir actuellement, mais il fait doux.
    J’envisage d’installer un gros tampon, de l’ordre de 1500 à 2000 litres, en sortie de chaudière, pour qu’elle n’ait que ça à chauffer en hiver, le différent circuit, (i.e. le circuit de chauffage de la maison et le Solus de la « grange » prélevant les calories à la demande dans cette réserve, un by-pass permettant de ne chauffer que le Solus pour l’ECS en été. Il faut que je regarde si ça existe. Il est vrai que cela rend caduque les capacités de modulation de la chaudière (dommage ?), mais assurerait des plages de chauffe en rendement maximum prolongées, et un possible délestage du Solus le jour ou des panneaux solaires seront en place.

    Ventilation double flux :
    En parcourant votre site et celui « d’éconologie », et en me disant que les bon KW étant ceux qui n’étaient pas perdus, je me suis penché sur les fuites thermiques de la maison. Je n’aurais peut-être pas du, c’est déprimant. Le cadre de mes bons double vitrage sont percés pour la VMC… quelle connerie !
    Va pour une Duolix DF ! Mais l’installation en rénovation n’a pas été facile.
    Le Solus étant dans l’ex réserve à vin 3.75m², Fabrice, un copain électricien, y a installé la Duolix. Le tuyau d’entrée d’air fait une boucle au plafond de manière à être réchauffé un peu. Aucun bruit audible dans la maison.


    Ca marche depuis la fin novembre : affaire à suivre maintenant, pendant quelques années pour savoir si le choix était bon ou pas… L’investissement est lourd. Mais je me suis dit que beaucoup de gens mettaient ça dans leur voiture pour quelques années seulement. Je préfère mettre cet argent dans un circuit eco-responsable ; c’est une affaire de choix de vie.



    Voilà, je ne sais pas si ces lignes intéresseront l’un ou l’autre, ni si elles ont leur place dans ce Tag. Les modérateurs aviseront.
    Merci à tous ceux de votre communauté qui partagent leur expérience et qui nous ont tellement aidés dans notre choix.

    Xian

  29. Publicité
  30. #85
    jazz1664

    Re : Central granulé Okofen

    Bonjour à tous,

    De retour des fêtes, j'ai effectué le règlage du paramètre 5-8 du régulateur intitulé "plage proportionnel P" sur 22°C (9° usine) pour, selon les calculs et une température mini de 62°, n'arrêter la chaudière qu'à 84°C (jamais atteint). L'effet a été immédiat: le régulateur n'arrêtait pas la demande chaudière et la chaudière régulait elle même l'arret/reprise de chauffe.

    J'ai pu déconnecter mon montage avec thermostat et résistance! L'effet recherché et obtenu est identique sans matériel supplémentaire.

    Le code d'accès aux menus 5 et plus est bien 000 sur ma chaudière également. Merci!

    A bientôt,

    Jazz1664.

  31. #86
    Did67

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par jazz1664 Voir le message
    Bonjour à tous,

    De retour des fêtes, j'ai effectué le règlage du paramètre 5-8 du régulateur intitulé "plage proportionnel P" sur 22°C (9° usine) pour, selon les calculs et une température mini de 62°, n'arrêter la chaudière qu'à 84°C (jamais atteint). L'effet a été immédiat: le régulateur n'arrêtait pas la demande chaudière et la chaudière régulait elle même l'arret/reprise de chauffe.

    J'ai pu déconnecter mon montage avec thermostat et résistance! L'effet recherché et obtenu est identique sans matériel supplémentaire.

    Le code d'accès aux menus 5 et plus est bien 000 sur ma chaudière également. Merci!

    A bientôt,

    Jazz1664.
    OK.

    Deux sécurités valant mieux qu'une, je te suggère de ramener ton P 5-8 à une valeur telle que le maxi de la chaudière (en principe 75 ° C) et celui de la régulation coïncident (en principe, si ta température mini est restée au 65 ° C, ton P 5-8 devrait alors être sur 11 (65 + 11 = 76 ° C, soit un degré de plus que le maxi chaudière).

    Cela n'a aucun intérêt à avoir un 85 ° C théoriques (car le maxi de la chaudière coupera dès 75 ° C).

  32. #87
    Did67

    Re : Centrale granulé Okofen

    Citation Envoyé par Xian Voir le message

    le branchement du lave vaisselle en eau chaude adoucie. (le lave linge va y passer aussi ; il faut trouver une vanne mélangeuse qu’il faudra penser à régler avant de faire chaque machine… A moins que la prochaine soit allemande, la plupart ayant là-bas les deux arrivées d’eau d’oriigine.Xian
    Bravo, pour le tout !

    Pour la machine à laver, j'ai fait ça. Déception.

    - conduite trop longue, la machine à laver charge l'eau par "à coups", donc l'eau se refroidit en partie... Je vais tout modifier pour mettre la machine à coté du ballon d'ECS (hybride : solaire + pellets)

    - j'ai bricollé un système avec un mitigeur de douche à température réglable - mais même en promo, rien que le matos, c'est près de 150 € !!!

    - il faut rester à coté pour basculer après le dernier prélèvement d'eau de lavage, sinon, tous les rinçages se font à l'eau chaude et là, bonjour le gaspillage, les douches froides, et le bilan énergétique...

    Ou alors acheter une machine d'une des célèbres marques allemandes, un peu chères mais solides... C'est un choix... Cela est en train de sa banaliser et de se généraliser... Il y a 6 ou 7 ans, quand j'ai fait mon installation, il n'y a que Miele qui faisait une telle machine, à quelque chose comme 1 200 € pièce !!!!

    Et, pour le lave-vaiselle et le lave-linge, mettre un robinet 3 voies thermostatique s'il n'y est pas déjà, en sortie de ballon d'ECS. Pour limiter la température à 65 ° C. Question de sécurité d'abord s'il y a des enfants. Mais aussi question de protection des électro-vannes et raccords des machines ! La température en haut d'un préparateur solaire peut flirter avec les 95 ° C.

  33. #88
    Xian

    Re : Centrale granulé Okofen

    Je n'avais pas pensé au "détail" du rincage... Nous attendrons la mort du présent lave-linge.. à deux ou trois machines par jour cela devrait survenir dans deux ou trois ans.

    Nous avons ou mitigeur manuel en sortie de ballon qui limite l'eau chaude à 48°C.
    Pour ce qui est de la régulation, j'ai constaté depuis qu'il fait froid dans ma plaine (entre -1 et -8) que la chaudière ne coupe plus à 76. Je l'ai vu tourner à 77,6. Peut-il y avoir une marge plus haute en cas de grand froid?

    Xian

  34. #89
    jazz1664

    Re : Central granulé Okofen

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    OK.

    Deux sécurités valant mieux qu'une, je te suggère de ramener ton P 5-8 à une valeur telle que le maxi de la chaudière (en principe 75 ° C) et celui de la régulation coïncident (en principe, si ta température mini est restée au 65 ° C, ton P 5-8 devrait alors être sur 11 (65 + 11 = 76 ° C, soit un degré de plus que le maxi chaudière).

    Cela n'a aucun intérêt à avoir un 85 ° C théoriques (car le maxi de la chaudière coupera dès 75 ° C).
    Bonsoir,

    Les sécurités restent assurées par la chaudière qui possède déjà 2 sécurités: 1 électronique par le paramètre de température maxi chaudière (76° usine) et 1 mécanique par le thermostat de sécurité réamorcable réglé à 95°C. La chaudière et le régulateur sont indépendants et ont étés concus indépendament. (D'où les problèmes de régulation rencontrés). Avec une température maxi du régulateur à 84°(62+22), on a encore de la marge s'il y a défaillance de la première sécurité (électronique) de la chaudière.

    En ce qui concerne la valeur théorque de 84° qui ne servirait à rien, cela dépend de ce que l'on cherche à faire. Personnellement, je voulais supprimer l'effet d'oscillation qui apparaissait lorsque le régulateur coupe la chaudière, pour ne la relancer qu'après la limite inférieure atteinte, et donc refermer la vanne mélangeuse pour protéger la chaudière pendant un temps.

    Tu peux observer la régulation dans 2 réglage différents:

    5-8 sur 14°, limite à 62°, arrêt chaudière à 76°, départ à 62°, fermeture de la vanne 3 voies.

    5-8 sur 22°, limite à 62°, arret chaudière à 76°, départ à 70° sans fermeture de la vanne 3 voies.

    Bonne soirée (d'observation de chaudière...)

    Jazz1664

  35. #90
    Xian

    Re : Central granulé Okofen

    Questions à Did et à Jazz:

    - ne serait-il pas possible de rendre la modulation de la vanne trois voie plus réactive?
    Si elle se fermait (-aient si plusieurs circuits) partiellement avant la barre fatidique des 63°, le risque de voir descendre la température de la chaudière diminuerait.

    - Quel interet à laisser monter la température de la chaudière à plus de 80°, puisque l'apport de chaleur dans le circuit risque de dépasser la demande. La chaleur est alors perdue par les tuyaux ou dissipée dans le local de chaufferie par convection, non?

Sur le même thème :

Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Chaudière granulés bois Okofen à condensation ?
    Par BN69 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 26
    Dernier message: 05/11/2013, 10h31
  2. Chaudiére granulés Okofen
    Par lacharente dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/03/2008, 12h40
  3. Puissance d'une chaudière / fonctionnement (application à Okofen ;-) )
    Par JiDul dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/10/2006, 18h11
  4. chauffage a granulé
    Par DAMIEN 25 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/04/2006, 21h55
  5. poele à granule
    Par lacharente dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/02/2006, 16h10
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison