Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 73

Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.



  1. #31
    chataxe

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.


    ------

    Bonjour,
    Donc oui un poêle à bois sera bien surtout avec le mur de refend qui vat aussi emmagasiner

    Si tu veux que ce poêle soit vraiment ton chauffage principale, tu peux même prendre un PDM mais réactif, ou un poêle avec grosse inertie) mais le prix n’est pas le même.

    A+

    -----
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h27. Motif: Modification du titre

  2. Publicité
  3. #32
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour,

    Merci Chataxe. J'ai de la chance que mon éventuel et futur poêle à bois se trouve juste devant un mur de refend constitué de parpaings d'épaisseur 15 cm. Je verrai néammoins l'achat de ce poêle après une saison de chauffe dans ma maison rénovée en étudiant les factures de gaz.

    Je viens de prendre connaissance de la loi de finances rectificative pour 2010 où le crédit d'impôt demeure à 25% pour la pose et la fourniture de matériaux d'isolation pour les parois opaques et passe à 15% pour la fourniture de matériaux d'isolation pour les parois vitrées. Au final, je ne suivrai pas les recommandations fiscales concernant les parois vitrées et n'aurai pas de seuils bas de Uw à respecter.

    Mes 2 questions restent toutefois en suspens :

    1] quelle doit être la nature des vitrages à installer :
    - double-vitrages 4/16/4 avec FE et avec ou sans argon avec un Ug de 1.2 W/m2.K et un facteur solaire de 0.64 sur les orientations est, ouest et nord,
    - double-vitrages 4/16/4 avec ou sans argon et sans FE avec un facteur solaire de 0.73 et un Ug à déterminer sur l'orientation sud.
    Quel choix me conseillez-vous ? J'ai du mal à me décider.

    2] je suis sûr de réaliser l'isolation des rampants par le dessus en ouate de cellulose insufflée avec une épaisseur de 27 cm et une densité de 55 kg/m3. D'autre part, je vais réaliser l'isolation extérieure de ma façade nord avec un isolant à choisir et un bardage bois en pin sylvestre autoclave. D'un point de vue économique, ai-je intérêt à mettre de la ouate de cellulose par projection humide en lieu et place de la fibre de bois ? Avez-vous un retour d'expérience ?

    Merci d'avance pour votre aide sur ces 2 dernières questions.

    Je vous ferai part des conclusions du bureau d'études thermiques sur l'ensemble des documents et mémo technique que je dois lui transmettre début janvier 2010.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h27. Motif: Modification du titre

  4. #33
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour,

    Je dépose mon dossier de permis de construire sur mon projet de rénovation le lundi 11 janvier 2010 ... ouf après 7 mois d'études avec l'archi et des heures passées sur Internet et en particulier sur ce forum.

    Les 2 points techniques en suspens sont les suivants :

    1] L'isolation des rampants par-dessus se fera avec 28 cm de ouate de cellulose insufflée avec une densité de 55 kg/m3. Les caissons seront formés en partie basse du plafond fixé sous les pannes et en partie haute d'un écran de sous-toiture à haute perméabilité à la vapeur (HPV) ou d'une pare-pluie en fibre de bois dense de 22 mm d'épaisseur. Que me conseillez-vous (pare pluie fibre de bois ou écran de sous-toiture) ? Quels sont vos conseils concernant le choix de la ouate de cellulose entre les différentes marques (ISOL'Oxxxx - BELLxxxxx - UNIVERxxxxx - XYLOBxxx) d'un point de vue performance technique ? J'ai lu qu'une directive européenne serait bientôt publiée pour limiter la teneur en sel de bore dans la ouate de cellulose. Certaines de ces ouates satisfont-elles déjà ces futures réglementations ? Quels sont vos conseils concernant l'application et la taille maxi des caissons ?

    2] j'ai décidé que l'isolant utilisé pour l'isolation extérieure de ma façade nord avec un bardage bois en pin sylvestre autoclave serait en fibre de bois. Est-ce qu'un isolant souple chanvre / fibre de bois de type ISONAT+ [avec un coût unitaire raisonnable de 11 €/m²] est un bon choix ? Dois-je m'orienter vers des isolants en fibre de bois plus dense et plus chers ? Merci de me faire partager vos expériences. Les coûts de ces solutions d'isolation par l'extérieur en fibre de bois de type PAVATxx sont évalués à 150 € / m² et me paraissent élevés. Je souhaite approfondir des solutions techniques à des prix plus raisonnables - de l'ordre de 100 € / m² - et respectant le DTU 41.2.

    A plus tard.
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h27. Motif: Modification du titre

  5. #34
    chataxe

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour,
    Désolé mais pas d’info sur la ouate et les vitrages

    Pour la laine, la densité dépend de l’utilisation sachant que plus elle est dense, plus elle améliorera le confort estivale (si il y en a besoin)
    Attention les laines bons marcher pas suffisamment dense risquent de se tasser au fil du temps, par contre 150€/m² me parait énorme, j’avais environ 24€HT pour de la laine à starking ou en ITE directement à enduire en 12cm d’épaisseur et 160kg/m3 ce qui est trop si tu fais ton ITE entre chevrons.
    Sur le fil de l’ITE il a un poste (hier je croie) avec les prix pour la fourniture d’une ITE
    A+
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  6. #35
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Merci Chataxe.

    C'est vrai que 150 ? / m² est un coût élevé mais ce coût que j'ai cité sur le fil de discussion est un coût global posé. Le devis que j'ai en ma possession est réparti de la manière suivante :
    - fibre de bois dense de type DIFFUxxxx avec une épaisseur de 10 cm à 32 ? / m²,
    - chevilles à frapper pour 7 ? / m²,
    - enduit colle à 18 ?/ m²,
    - coût main d'oeuvre ( fixation des panneaux et application couche d'enduit) à 90 ? / m².

    Cette ITE correspond au procédé DIFFxxxx de PAVAxxx. Je compte pour des raisons esthétiques et de rigidité ultérieure mettre en place une ITE sur ma façade "nord" avec des chevrons, un isolant laine de bois et bardage bois.

    Merci d'avance pour vos suggestions concernant les rampants et l'ITE bardage bois.

    A plus tard.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  7. #36
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonsoir,

    Concernant l'isolation des rampants en ouate de cellulose, je souhaite avoir des précisions sur :
    * l'épaisseur retenue de ouate fixée à 28 cm idéale ou non ?,
    * les caractéristiques techniques à connaître et donc à étudier pour choisir une bonne marque de ouate de cellulose. Faut-il privilégier les ouates allemandes ou peut-on faire confiance à des ouates françaises ?
    * le fait de mettre un écran de sous-toiture à haute perméabilité à la vapeur (HPV) ou un pare-pluie en fibre de bois dense,
    * quel type de frein-vapeur faut-il choisir ?
    * les dimensions idéales des caissons à mettre en place,
    * les espaces entre pannes de 140 cm sont-ils trop importants ? faut-il mettre en place des pannes supplémentaires ?
    * d'autres techniques et/ou conseils de pose.

    Merci d'avance pour votre aide.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  8. Publicité
  9. #37
    sieurcoug

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Citation Envoyé par Coati84 Voir le message
    Bonsoir,
    * l'épaisseur retenue de ouate fixée à 28 cm idéale ou non ?,
    * le fait de mettre un écran de sous-toiture à haute perméabilité à la vapeur (HPV) ou un pare-pluie en fibre de bois dense,
    * quel type de frein-vapeur faut-il choisir ?
    * Il me semble que les maisons passives ont plus de 28 cm en toiture.
    * Le film HPV se fait bien sur les murs. Je pense qu'il n'y a pas de soucis pour la toiture avec la ouate, en tout cas c'est ce que j'ai fait chez moi.
    * Pour le frein-vapeur, j'avais pris du ProClima Intello, à diffusion variable, afin de limiter la vapeur en hiver et d'aider les vieux murs à sécher en été. Mais dans le cas présent ce n'est pas nécessaire à mon avis. C'est mieux certainement, mais c'est une question de tarif.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  10. #38
    poulif

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Citation Envoyé par Coati84 Voir le message
    * l'épaisseur retenue de ouate fixée à 28 cm idéale ou non ?,
    C'est très correct. Pense aussi à l'étanchéité à l'air, c'est au moins aussi important que l'épaisseur.

    Citation Envoyé par Coati84 Voir le message
    * le fait de mettre un écran de sous-toiture à haute perméabilité à la vapeur (HPV) ou un pare-pluie en fibre de bois dense,
    le PP en FDB est redoutable pour les chaleurs estivales. J'ai pu le vérifier en aout 2008 quand je n'avais que ça de posé, j'avais l'impression que cette simple couche était suffisante pour l'été Si ca passe dans ton budget, je te le conseille, et puis ce sera plus rigide pour l'insufflation de la ouate.

    Citation Envoyé par Coati84 Voir le message
    * quel type de frein-vapeur faut-il choisir ?
    Un FV en adéquation avec la perspirance de ta paroi.

    Citation Envoyé par Coati84 Voir le message
    * les dimensions idéales des caissons à mettre en place,
    J'estime qu'entre 40 et 50cm d'entraxe c'est idéal pour travailler. Au delà on se perd un peu en largeur. La longueur importe peu, tant que le tuyau va au bout. J'ai soufflé sur environ 2m60 en vertical et 2m50 en rampants. Par contre pour la profondeur de 28cm je n'ai pas testé, je me suis arreté à 20cm.

    Citation Envoyé par Coati84 Voir le message
    * les espaces entre pannes de 140 cm sont-ils trop importants ? faut-il mettre en place des pannes supplémentaires ?
    * d'autres techniques et/ou conseils de pose.
    Voir ci dessus.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  11. #39
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Merci Poulif.
    Par rapport au plan en coupe que j'ai mis en ligne dans le message 33 et si la structure résiste sans mettre en place de nouvelles pannes, me conseilles-tu :
    1] de mettre en place des caissons de longueur de 140 cm - perpendiculaire aux pannes - et de largeur de 90 cm.
    2] de mettre des caissons de longueur de 250 cm - parralèle aux pannes - et de largeur de 70 cm.

    Finalement, y-a-t-il un sens d'orientation des caissons de ouate préconisé ?

    Enfin, as-tu des conseils concernant le choix de l'isolant à poser sur ma façade "nord" ? Je suis focalisé sur l'isolant souple laine de bois / laine de chanvre ISONAT+ avec une densité de 55 kg/m3 et d'un coût de 11 ? / m² pour une épaisseur de 100 mm. Cet isolant que j'utiliserai dans mes cloisons en fermacell me semble idéal d'un point de vue technique / performance / économique. Est-ce réellement le cas ? Quelqu'un a-t-il déjà utilisé cet isolant ? Suis-je en train de subir un marketing efficace sur ce produit ?

    A plus tard.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  12. #40
    poulif

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    L'orientation des caissons est quand même assez important, c'est plus logique d'avoir la longueur du caisson dans le sens de la pente pour insuffler de bas en haut et pas de gauche à droite. Je prendrais la solution 1), à ceci près que je ferais des entraxes de 60. Ceci pour préparer la fixation du parement : Si c'est de la plaque de plâtre, entraxe 60 ou 40, si c'est du lambris, entraxe 60 maxi. L'entraxe de 90 serait ch... pour insuffler et ne correspond pas à un entraxe standard : que comptes tu mettre en parement ?
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  13. #41
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Merci Poulif pour cette reflexion de bon sens.

    Les caissons seront de longueur 140 cm - perpendiculaire aux pannes - et de largeur 60 cm. L'orientation des caissons suivra l'axe de la pente. Pour rappel, les pannes ont une section de 22 x 5 cm et la longueur des pannes est soit de 4.40 soit de 3.40 m.
    Le parement retenu est un parement en lambris fixé avec des suspentes 6 cm sous les pannes afin de bien avoir 28 cm [= 22 + 6] de ouate de cellulose insufflée entre les rampants. Avez-vous un conseil sur ces fixations ?

    Je vais rajouter rien que d'isolant 15.4 kg / m² [= 55 x 0.28] sans compter la masse crée par les caissons. Dois-je ajouter des pannes en raison des longueurs assez conséquentes de celles-ci [4.40 m] et en raison de leurs faibles sections ? Ai-je intérêt à faire callculer cette structure par un BE ?
    Pour info, je suis obligé de passer par un BE béton et structures pour calculer l'épaisseur de la dalle de compression et la reprise de charge par les fondations de la surélévation partielle de la façade "est".

    A plus tard.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  14. #42
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour,

    Après un certain temps de silence, je suis heureux de vous dire que mon permis de construire a été accepté sans aucunes difficultés fin février 2010. Je travaille avec l'architecte actuellement sur la finalisation des plans définitifs intérieurs et la rédaction des DCE de chacun des lots (estimatif, plans d'exécution partiels ...). Je consulterai les artisans en mai 2010 pour une réalisation des travaux finalement programmée à partir de février - mars 2011.

    Voici quelsques points de détails qui me tracassent et je souhaiterais avoir vos avis :
    - dois-je enlever ou non le revétement intérieur (enduit de plâtre ép. 10 cm) de ma façade "sud" avant d'installer les baies vitrées à galandage ? Cette opération me permet de sauvegarder 10 cm x 8 m de surface habitable. Est-ce que cela vaut le coup ?
    - quelles peintures intérieures préconisées vous ? Je commence à me renseigner sur les marques TOLLENS, FARROW AND BALL, CAPAROL avec si possible moins de 20 g de COV / l. Quelqu'un a-t-il un retour d'expérience à faire partager ?
    - je compte mettre en revêtement de sol à l'étage du parquet en pin massif de Gascogne avec un prix environ de 20 €/m² avec une sous-couche acoustique. Qu'en pensez-vous ?
    - mon réseau de tuyauteries de chauffage est obsolète car il a environ 50 ans et le réseau est emboué. Ce réseau va être supprimé et les radiateurs en fonte vont être conservés. Quelles solutions techniques performantes préconisez-vous pour le changement de réseaux ? Matériaux PER avec saignées dans les planchers ou sans saignées et dans les plinthes ?
    - quel est le meilleur choix technico-économique pour le choix des matériaux de la pergola placée sur la façade "sud" : acier galvanisé avec appret et peinture époxy ? Ai-je besoin d'une galvanisation ? Puis-je mettre du fer ? La section de la pergola qui reprendra une partie de la charge de l'étage sera en H [avec une largeur de 200 mm]. La section de la pergola qui sera purement décorative peut-elle être en carré creux de 100 x 100 mm [avec une épaisseur de 5 mm] ? Ceci devrait limiter la flèche et rendre cette pergola plus fine. Qu'en pensez-vous ? Je ne connais pas bien ce domaine.
    - dois-je mettre en place une VMC hygroréglable de classe A ou de classe B ?
    - le choix retenu pour les cloisons créées est le suivant : plaques de fermacell sur ossatures métalliques et isolant en laine de chanvre / bois [de type ISONAT+].
    - je compte insuffler de la ouate de cellulose dans les rampants. Pour des raisons de proximité, je compte utiliser de la ouate de marque BELL'OUATE [XYLOBELL] fabriquée dans le 06. Quelqu'un a-t-il un retour d'expérience à faire partager ?
    - ...

    Merci d'avance pour vos réponses dans cette phase quasi finale de conception.

    Je vous tiendrai au courant de l'étude thermique qui doit m'être communiquée d'ici fin avril 2010.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  15. Publicité
  16. #43
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Avec la pièce jointe.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  17. #44
    chataxe

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour,
    Tu as oublié la pièce jointe.

    Désolé ne pouvoir te renseigner sur tout.
    20€ le m², cela ne me parait pas cher pour du bon plancher, mais attention qu’il soit bien sec.
    J’avais un collègue qui avait cru faire une super affaire en allant chercher sont plancher directement à une scierie, et bien 1 ans après il tout démonter et remonter car les lames avaient rétrécis dans tous les sens (heureusement qu’il lui restait du rab)

    Si tu refais ton installation de chauffage toute les solutions sont bonnes (cuivre, PER, complexe multi matériaux) à toi de voir suivant les prix et ce que propose ton installateur.
    Perso, (peut-être par nostalgie ?)je trouve que le cuivre garde l’avantage d’être standard et facilement réparable contrairement aux tuyaux multi matériaux, dont chaque fabriquant à ses propres cotes et sertissage.
    Par contre faits rincer tes radiateurs avant de les relier aux nouveaux tuyaux (idem pour la chaudière et tuyaux qui resteraient en place) ce serait dommage que la boue se dépose tout de suite dans tes nouveaux tuyaux.
    A+
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  18. #45
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour,

    Vous trouverez la pièce jointe du plan des façades. Merci d'avance pour vos contributions.

    Un souci vient de me tomber dessus : mon architecte m'a remis un Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) très light. Ce DCE remis est une simple extrapolation des plans du permis de construire et une vague estimation du coût des travaux.
    Suite de ce post et de la discussion sur ce point ici

    Merci pour vos partages de situations vécues.
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  19. #46
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour,

    Une question technique me vient à l'esprit :
    1] je procéderai à une isolation extérieure de toute la façade "nord" avec un renvoi partiel sur la façade "est" recouverte avec un isolant laine de roche de type ROCKFACADE ep. 10 cm et un bardage bois pin sylvestre autoclave classe 4.
    2] je procéderai à une correction thermique des murs du 1er étage en déversant des granulés de liège ep. 5 cm entre le parpaing de béton et la brique platrière.

    Dois-je procéder à cette correction thermique au 1er étage sur le mur "nord" ? Ai-je intérêt de laisser - sur le mur "nord" du 1er étage - une lame d'air entre le parpaing et la brique platrière afin de garder une forte inertie thermique créée par l'isolation extérieure à cet endroit là ?

    Merci de vos contributions toujours riches.

    Nota :
    Je vais essayer de règler le problème avec mon architecte cette semaine et prends donc du retard. Je dois en effet faire rédiger des DCE dignes de l'investissement que je mets dans ce projet et conformes à toutes les solutions dites "développement durable" ou "bioclimatique". Les travaux sont planifiés à présent à partir de mars - avril 2011.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  20. #47
    poulif

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Attention avec les lames d'air, elle ne sont efficaces qui si elles sont bien étanches.

    Pour le mur nord, pourquoi pas déverser des billes de pouzzolane à la place du liège ? Ceci serait un mix entre isolation et inertie, et neutraliserait la circulation d'air dans cet espace. En plus, il me semble que ça ne coute rien.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  21. #48
    KATDEN

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Citation Envoyé par Coati84 Voir le message
    - je compte insuffler de la ouate de cellulose dans les rampants. Pour des raisons de proximité, je compte utiliser de la ouate de marque BELL'OUATE [XYLOBELL] fabriquée dans le 06. Quelqu'un a-t-il un retour d'expérience à faire partager ?
    Bonjour, la Bellouate a un lambda moyen 0,042 par rapport à d'autres ouates (0,038 Isocell, Isolouate...), je ne l'utilise plus car elle n'est pas assez fine et on met beaucoup plus de temps à l'insuffler que les autres.
    Sinon elle a aussi beaucoup de sels de bore (attention aux nausées).
    Cela dit pour un particulier qui veut faire soi-même c'est moins important, surtout si vous habitez à côté.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  22. Publicité
  23. #49
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Merci Katben et Poulif.

    Pour Poulif :
    Le prix que j'ai actuellement pour les granulés de liège est le suivant : 120 ? TTC / m3 soit 660 ? pour 5.5 m3 qui est le volume total de la lame d'air à l'étage. Ceci représente un coût de 6 ? /m² de mur corrigé thermiquement [110 m²] avec R = 1.25 m².K/W.
    As-tu des données financières concernant billes de pouzzolane ? Si oui, est-ce plus économique que ce qu je décris ci-dessus ? Puis-je mettre des billes de pouzzolane sur tous les murs ou que sur le mur nord ? Ai-je réellement besoin d'une correction thermique sur le mur nord ? Peux-tu expliquer de manière détaillée le mix isolation et inertie a priori meilleur que le granulé de liège ?

    Pour Katben :
    L'insufflation de ouate de cellulose se fera bien par une entreprise spécialisée proche de chez moi qui a réalisé récemment quelques chantiers exemplaires. Cette entreprise met en oeuvre les ouates BELLOUATE et CELLISOL. Le prix du sac de cellulose de 13 kg est à 15 ? à environ 50 kg/m3 soit 17 ? /m² de toiture isolée [155 m²]. Me conseilles-tu la ouate ISOL'OUATE [DAMMSTATTS] ? As-tu des prix sur cette ouate et connais-tu des poseurs près d'Aix en Provence sur cette ouate ?

    Merci d'avance pour vos contributions.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  24. #50
    Philou67

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Pour des raisons de respect de la charte, les coordonnées de professionnels et de publicité pour telle ou telle marque sont interdits sur le forum.
    Philou67 pour la modération
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  25. #51
    KATDEN

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Citation Envoyé par Coati84 Voir le message

    Pour Katben :
    L'insufflation de ouate de cellulose se fera bien par une entreprise spécialisée proche de chez moi qui a réalisé récemment quelques chantiers exemplaires. Cette entreprise met en oeuvre les ouates BELLOUATE et CELLISOL. Le prix du sac de cellulose de 13 kg est à 15 € à environ 50 kg/m3 soit 17 € /m² de toiture isolée [155 m²]. Me conseilles-tu la ouate ISOL'OUATE [DAMMSTATTS] ? As-tu des prix sur cette ouate et connais-tu des poseurs près d'Aix en Provence sur cette ouate ?
    Le prix de la ouate influe très peu sur un chantier, c'est surtout la main d'oeuvre qui coute cher, donc fais des devis avec différentes ouates et n'hésite pas à demander à voir des chantiers en cours par les différents prestataires. Je suis en Bretagne donc je n'ai pas de contacts à te donner, regarde juste les avis techniques et compare les lambda et densités correspondantes pour faire ton choix. C'est vrai que si tu n'es pas loin de st laurent du var ce serai dommage de prendre autre chose que la "ouate locale"
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  26. #52
    poulif

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Big bag de 1m3 de pouzzolane granulométrie 7/15 prit au hasard sur le net : 70€.

    Mon idée de la pouzzolane rejoignait simplement ton souhait de ne pas perdre l'inertie d'un mur isolé par l'extérieur. J'ai supposé que ce matériau avait les même propriétés que la brique monomur, à savoir isolation moyenne et inertie moyenne. Mais peut être est ce plus intéressant de mettre du liège, je ne sais pas.
    En tout cas, à la question de laisser ou non la lame d'air, personnellement je la boucherais, car une petite fuite ici ou là et toute l'isolation du mur est réduite à néant. Il y a la bonne et la mauvaise lame d'air : la bonne est celle qui est remplie.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  27. #53
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour,

    Après un certain temps de silence, je prends le temps de vous donner des nouvelles.

    L'étude thermique est quasiment terminée : la future consommation de ma maison rénovée sera de 109 kWh/m²/an en lieu et place d'une consommation établie en mai 2009 - dans le cadre de l'achat de ma maison - à une valeur de 255 kWh/m²/an. Le thermicien m'a félicité sur les choix jugés cohérents : forte isolation de la toiture, isolation extérieure de la façade "nord", correction thermique des murs de l'étage, absence de chauffage à l'étage ...

    J'ai signé la semaine dernière un contrat avec un BET structure qui devrait me communiquer l'étude structure associée d'ici fin juillet 2010 [études d'exécution des reprises en sous-oeuvres, calculs de répartitions des charges verticales, calcul de la dalle de compression, calcul de la trémie d'escalier ...]

    Finalement, je me suis arrangé avec l'architecte qui finalisera les plans définitifs et la rédaction finale du DCE pour septembre 2010 avec une programmation des travaux fixée à partir de mars - avril 2011.

    Voici quelsques points de détails qui me tracassent et je souhaiterais avoir vos avis :
    - sans citer de marques, quelles sont les caractéristiques des peintures intérieures naturelles préconisées ?
    - je compte mettre en revêtement de sol à l'étage du parquet en pin massif de Gascogne avec une sous-couche acoustique directement sur la dalle de compression. Qu'en pensez-vous ?
    - le réseau de chauffage du RdC va être supprimé et les radiateurs en fonte vont être conservés. Je compte mettre en oeuvre une clarinette, des tuyaux multicouches (2 couches de PERT enfermant un tube en aluminium) et des saignées dans le plancher bas du RdC. Qu'en pensez-vous ?
    - le réseau électrique du RdC, construit avec des baguettes dans les années 70, va être supprimé. Je compte faire passer les gaines dans des saignées du plancher bas au RdC et hésite à l'étage entre des saignées dans la dalle de compression et un passage par les caissons installés dans les rampants. Que me conseillez-vous ? L'architecte a appliqué à la lettre la norme NFC 15-100 propre aux habitations neuves pour la mise en place des prises et des intterupteurs. Pour des raisons budgétaires, me conseillez-vous de supprimer certaines préconisations (prises TV et telecom dans les chambres à l'étage) étant en rénovation ?
    - dois-je mettre en place une VMC hygroréglable de classe A ou de classe B ?
    - je compte finalement procéder à une correction thermique du mur "sud" du garage. Le choix de mettre en oeuvre une ossature métallique, un isolant en laine de chanvre / bois et une plaque de fermacell directement sur le parpaing nu est-il bon ?
    - quelqu'un a-t-il un retour d'expérience à faire partager sur l'installation de carrelage de faible épaisseur [3 à 5 mm] posé en rénovation sur l'ancien carrelage ? Je compte mettre en oeuvre un carrelage du type UNIK de la marque LAPEYRE dont la résistance annoncée à la flexion est de 700 N/mm².

    En un mot, à ce stade avancé de la conception, avez-vous des conseils à me donner en termes technique, de coût ou de planning ?
    Pour des raisons de coût et de suivi des travaux, je compte rester habiter sur place sauf lorsque le vide sur séjour sera créé ... mais je ne suis pas sûr que cela soit possible.

    Merci d'avance pour vos réponses.

    Nota :
    J'ai écouté JP. OLIVA lors des rencontres éco-citoyennes de Mérindol (84) le WE du 5 et 6 juin 2010 : ce fût passionnant.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  28. #54
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour,

    2 autres questions en suspens :
    - quelqu'un a-t-il déjà installer un écran sous-toiture HPV réfléchissant permettant a priori de limiter les surchauffes d'été ? Est-ce que cela est préconisé dans mon cas sachant que j'ai - grâce au litelage - une lame d'air environ 5 cm au-dessu de mon écran HPV ?
    - une avancée de la toiture sur les façades "sud" et "nord" de 40 cm est-elle suffisante ? Je compte d'une part protéger le bardage bois de la façade "sud" et me protéger des chaleurs estivales.

    A plus tard.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  29. Publicité
  30. #55
    chataxe

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonsoir,
    Pour les peintures j’ai pris celles du revendeur de matériaux écolo le plus proche de chez moi et R.A.S de spécial

    Pour l’électricité, le consuel oblige bien l’installation de ces prises dans le neuf, pour la réno ?
    Vois aussi ce que toi tu veux car si on peut se passer des ces prise avec le Wifi et autres, en contre partie il y a les éventuels risques des ondes donc : ?
    Certains choisissent aussi des câbles ou gaines blindés pour l’électricité toujours contre les ondes

    Pour les tuyaux de chauffage, ces tubes à plusieurs composant sont devenu courant (à cause du prix matériel et pause), mais attention apparemment ils ne sont pas compatible entre eux (cotes)
    C’est plus à voir avec ton installateur suivant ses habitudes et ses prix

    Pour le mur sud du garage, attention au risque de surchauffe et dilatation du mur, tu ne peux vraiment pas faire une ITE

    Désolé de ne pas être plus précis
    A+
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  31. #56
    poulif

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Citation Envoyé par Coati84 Voir le message
    Bonjour,

    2 autres questions en suspens :
    - quelqu'un a-t-il déjà installer un écran sous-toiture HPV réfléchissant permettant a priori de limiter les surchauffes d'été ? Est-ce que cela est préconisé dans mon cas sachant que j'ai - grâce au litelage - une lame d'air environ 5 cm au-dessu de mon écran HPV ?
    - une avancée de la toiture sur les façades "sud" et "nord" de 40 cm est-elle suffisante ? Je compte d'une part protéger le bardage bois de la façade "sud" et me protéger des chaleurs estivales.

    A plus tard.
    Je ne connais pas les écrans réfléchissants, mais par contre j'ai installé un écran en fibre de bois de 18mm, et c'est très efficace sous les tuiles contre les surchauffes d'été, j'ai pu m'en apercevoir en aout 2008 quand je travaillais sous le toit sans aucune autre isolation.
    Quoi qu'il en soit c'est une bonne idée de mettre un pare-pluie qui offre une première couche d'isolation.

    L'avancée de toiture ne sert pas à grand chose en protection, car ca va plutot donner des écarts de teintes par rapport au bas du bardage (selon que tu le traites contre le grisaillement ou pas). Par contre ce sera utile contre les surchauffes coté sud (à vérifier avec un coup de sketchup, mais ça me semble pas trop mal).
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  32. #57
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Bonjour à tous,

    Après presque 2 mois de silence, je laisse un post concernant la dernière mouture du DCE qui doit être finalisé par l'architecte d'ici la fin du mois d'août.

    Les derniers détails de conception concerne le lot électricité. L'architecte a appliqué à la lettre la norme NFC 15-100 propre aux habitations neuves pour la mise en place des prises et des interupteurs. Pour des raisons d'optimisation, je compte :
    - augmenter le nombre de prises dans la salle à manger et dans le salon,
    - supprimer toutes les prises TV ou, à la rigueur en garder une,
    - mettre en place une seule prise de téléphone,
    - créer un réseau Ethernet en étoile de 6 prises RJ45 dont le point de départ est proche de la prise de téléphone.

    Pour information, je suis en dégroupage total et possède une box. Je souhaite que mes enfants puissent se connecter sur Internet à l'étage à partir du réseau Ethernet. Je ne souhaite pas, si possible, créer d'ondes Wi-Fi dans la maison.

    Que pensez-vous de ces reflexions ? Ai-je intérêt à possitionner la box près de l'armoire électrique générale ? Ai-je intérêt à ne pas avoir de prise TV sachant que ma TV est branchée au décodeur TV lié à la box ? Quels sont vos conseils dans ce domaine que je ne maîtrise pas trop ?

    Je vois le bout de la phase de conception et il me tarde de consulter les différents artisans en septembre.

    Merci d'avance et à plus tard.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  33. #58
    invite87302233
    Invité

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Hello,

    Un maximum de prise électrique est ce qu'il faut faire.

    Pour le réseau Ethernet, je l'ai fait installer il y a 3 mois (ça s'appelle BKZ en Suisse). Système génial. Je peux brancher des ordis, des télés et des téléphonnes partout dans la maison.

    Je conseil vivement ce système, surtout lors d'une construction neuve. C'est aussi évident que l'aspirateur centralisé (que je n'ai pas, dommage)

    Salutations.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h28. Motif: Modification du titre

  34. #59
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Merci pour ta contribution.

    Existe-t-il un symbole particulier pour ces prises RJ45 - ou pour le réseau Ethernet en étoile - à indiquer sur les schémas électriques ? As-tu placé le point de départ de ce réseau Ethernet dans une pièce où se trouve l'ordi ou près de ton armoire électrique ? As-tu fait installer une prise d'antenne TV classique ?

    Pour cette dernière question, je ne possède qu'une TV avec écran cathodique et n'ai pas forcément pas de décodeur TV HD. Dans ma réflexion de ne pas installer de prise TV classique, je me dis que le jour où j'investirai dans un écran LCD HD, j'investirai également dans un décodeur TV lié à la Box HD. Est-ce que cette réflexion est OK ou non ?

    A plus tard.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h29. Motif: Modification du titre

  35. #60
    Coati84

    Re: Extension bois horizontale et réaménagement d'une maison des années 60.

    Une dernière question concernant l'électricité. Y-a-t-il des risques à installer des plafonniers au plafond du 1er étage isolé avec de la ouate de cellulose (caissons, frein-vapeur, ouate ...) ? Si non, quelles sont les précautions à prendre ? Dois-je finalement m'orienter vers des appliques ?

    Par nature et pour les 4 enfants qui seront à l'étage, je préfererais installer des plafonniers.

    Merci d'avance pour vos retours d'expérience.
    Dernière modification par Philou67 ; 05/01/2011 à 14h29. Motif: Modification du titre

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. isolation d'une maison des annees 70
    Par EtienneR dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 18
    Dernier message: 26/02/2018, 15h53
  2. A propos d'une MOB des années 1980
    Par renren54 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 12/08/2010, 19h17
  3. ITE d'une maison des années 70: problème de la dalle
    Par berdu dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/03/2010, 15h43
  4. Surélévation en bois sur une maison des années 60.
    Par Coati84 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/03/2010, 20h54
  5. isolation extérieure d'une toit terrasse des années 60
    Par cau dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 15/03/2009, 21h41
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...