Répondre à la discussion
Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 135

Récupérer l'air chaud sous les ardoises



  1. #61
    beon

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises


    ------

    La cave n'assumera pas la fonction de cave... Les murs de refend peuvent stocker mais il faut penser à l'isoler également dans le grenier... Et je précise que l'investissement n'est pas si lourd car fiable/durable/écologique, Le retour sur investissement même s'il est long parfois, la durée de vie est très importante.
    Mais l'isolation est très importante, un simple PC peut chauffer un bureau de 15M² sans apport. Un appoint sera toujours nécessaire mais il faut au maximum valoriser l'isolation et les apport gratuit, et le solaire passif... le solaire actif n'a malheureusement pas une durée de vie longue. De là, un simple foyer bois/granulé suffit pour chauffer, voir autre chauffage pour de diverses raisons X.

    Mais, je crains sérieusement les années avenir, déjà que l'hivers dernier la bretagne a subit des coupures et un appel a la population avait été lancé pour limiter les consommation électrique. Quand les véhicules électrique sortiront en masse, cela se traduira par une surconsommation chez EDF, pouvant aller jusqu'au "blackout", a ce moment là il vaudra mieux avoir un chauffage individuel comme un foyer bois par exemple... Car le gaz/fioul/ ventilo électrique ne pourront fonctionner, mis à part si l'on dispose un groupe électrogène. Après ce moment périlleux qui viendra tôt ou tard, une nouvelle taxe tombera sur l'électricité, où les locataires seront les plus touché.

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    palus06

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Le coup des cheminées condamnées me semble assez jouable en effet. Il règle qui plus est la question du conduit pour transporter l'air.
    Oui, mais il faudrait les remplir avec quoi?
    Parce que les galets c'est impossible.
    Il faut qqchose de pas lourd avec une bonne capacité thermique.

    3 m3, c'est moyen comme capacité de stockage, non?

  4. #63
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    entreposer verticalement dans ces cheminées des tubes en PP ou PVc ou iniox remplis d'eau , avec des chicanes déflectrices pour forcer 'lair chaud à tourbillonner autour des tubes (comme les gaz chauds dans le faisceau de tubes de la chaudière d'une locomotive) ...

    bien entendu , le tubes sont autportants par eux-mêmes , reposans sur un socle béton dans l'âtre de la cheminée

    A part l'eau , il y a la paraffine , les sels de chliarolite ....

  5. #64
    noupnoup

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Pour une cheminée,je serais tenté de la laisser tel quel. C'est le mur de refend et le conduit qui feront stockage et surtout l'air diffusera dans la maison. Bien sûr on pourrait la remplir de matériaux comme propose Herakles, mais je n'aurais pas envie de savoir qu'il y a 3 m3 d'eau qui peuvent dégouliner dans mon salon.

    Il y a deux niveaux de stockage, le journalier : jour nuit ... et dans ce cas on a besoin de maxi 30 kWh, soit 3 m3 échauffés de 15°C, pile poil.

    Ensuite le niveau intersaisonnier.. automne hiver. Là il faut plus de 1000 kWh, et c'est obligatoirement dans le sol.

    A propos de cheminée, comment feriez vous sur une cheminée en service pour ne pas perdre des calories lorsqu'elle est à l'arret ? J'ai une cheminée dans un mur en pierre non isolé (pignon), et j'imagine que ça doit être une méga fuite vers l'extérieur ... (cela a peut être été abordé ailleurs).

  6. #65
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    mais je n'aurais pas envie de savoir qu'il y a 3 m3 d'eau qui peuvent dégouliner dans mon salon.
    On suit les mêmes règles de l'Art conçernant les chaudières fuel = cuve de rétention du fuel sous les pieds de la chaudière= un simple rebord de ciment ou une cuvette reliée à un exutoire (comme un bac de douche quoi ..)

    Et les tubes en PVC ou en polypropylène ont une durée de vie importante , pas de crainte de fuite si le bouchon est parfaitement étanche , les raccords sont certifiés 4 à 10 bars (100m d'eau ...) , donc ca ne me ferait pas peur d'entreposer des tubes de 150mm côte à côte dans une cheminée ( comme une orgue) ..

    effectivement , pour une maison de 150m2 , il faut porter des volumes de terre de plus de 250 à 350 m3 de 18 à 30°C après 3 à 4 mois de stockage , soit l'équivalent de 4500 à 6000 KWh , voir cet exemple .. http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post2608061

    http://forums.futura-sciences.com/at...tude-copie.jpg
    Un tel stockage serait adapté à 60 m2 d'ardoises plein SUd en ETE
    Dernière modification par herakles ; 17/10/2009 à 16h39.

  7. #66
    palus06

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    bien entendu , le tubes sont autportants par eux-mêmes , reposans sur un socle béton dans l'âtre de la cheminée
    Il suffit de les mettre au fond de l'âtre, à reposer sur le sol.
    Avec un parement devant, pour les cacher...

    Je ne me sens pas trop d'attaque pour me lancer dans un tel projet. Personne dans le Grand Ouest pour essayer, histoire de ne pas se lancer tout seul?

  8. Publicité
  9. #67
    palus06

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Il y a deux niveaux de stockage, le journalier : jour nuit ... et dans ce cas on a besoin de maxi 30 kWh, soit 3 m3 échauffés de 15°C, pile poil.
    ça se calcule comment ça?

    A propos de cheminée, comment feriez vous sur une cheminée en service pour ne pas perdre des calories lorsqu'elle est à l'arret ?
    Mettre un Fermacell devant le foyer, ça se découpe bien.
    Dernière modification par palus06 ; 17/10/2009 à 21h43. Motif: quote

  10. #68
    noupnoup

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    La cheminée est équipée d'un insert, donc je suppose qu'il n'y a pas de convection directement par le bas. Mais le conduit n'est pas isolé, ce qui permet à la fois de chauffer l'intérieur et l'extérieur avec le feu, mais aussi de refroidir l'intérieur quand il n'y a plus de feu...

    Je pense qu'il faut l'isoler par l'extérieur, mais ensuite il reste une déperdition par le conduit ...


    Pour en revenir au sujet du post : Aujourd'hui 18/10 beau temps, temp extérieure maxi 11,4 °C, mini 4,8°C, Capteur adoise maxi 40,0°C, 6h55 de chauffage(T° > 23°C), dont 4h04 à plus de 35°C.

    Energie produite : environ 5000 m3 d'air réchauffés de 24°C par rapport à la température extérieure : 40 kWh, Enregie utile, 5000 m3 d'air réchauffés de 15°C soit 25 kWh.

    A+

  11. #69
    SebMP35

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    C'est effectivement les 25 kWh qui ont un sens pas les 40.
    Si l'on veux être plus précis, c'est ce que cela a permis de gagner en chauffage et là, ce n'est probablement pas 25 kWh même si ce sont tout de même des économies d'énergie. Ces dernières sont difficiles a chiffrer.
    Par contre, je suppose que cela vous a permis d'avoir 23 ou 24 dans la maison, ce qui est très agréable.

    Quand je disais que pour une maison trés bien isolée, ce n'a pas ou peu d'intérêt ... c'est parce que sans cela, en citant un exemple que je connais bien , c'est 24° dans le salon a 19h30. Je n'aurais donc pas fait 25 kWh d'économie.

  12. #70
    noupnoup

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Ben,... ma maison n'est pas bien isolée (elle est en pierre et a plus de 2 siècles), et cette semaine il a fait très froid (jusqu'à -1°C) donc j'ai allumé mon chauffage. Avec celui ci, il fait péniblement 19°C, et mes 25 kWh sont une vraie substitution. J'ai donc économisé l'équivalent de 2,5 litres de fioul. Concrètement ma chaudière s'est arrêtée ce matin et le capteur ardoise a pris la relève. J'ai gagné peut être 2 °C.

    Peut être que tu n'as pas encore besoin de chauffage, mais dans ton cas tu pourrais mettre cette énergie en réserve dans un stockage.

  13. #71
    SebMP35

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Et c'est probablement dans ce type de maison que c'est le plus efficace.
    Peu ou pas d'isolation et une grosse inertie. Bravo pour ce résultat.

    Cela peut aussi avoir un intérêt dans une maison avec isolation très correcte et mal orientée.

    Dans une maison très bien isolée, il faut du stockage et c'est globalement avant la construction qu'il faut y penser.

    Dans mon cas effectivement, pas de chauffage. La température est descendue a 22° ce matin.

  14. #72
    palus06

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Citation Envoyé par noupnoup Voir le message
    Ben,... ma maison n'est pas bien isolée (elle est en pierre et a plus de 2 siècles), et cette semaine il a fait très froid (jusqu'à -1°C) donc j'ai allumé mon chauffage. Avec celui ci, il fait péniblement 19°C, et mes 25 kWh sont une vraie substitution.
    C'est vraiment qqchose comme ça qu'il me faudrait.
    Mais pas le même système, car j'ai de la volige sous les ardoises, donc ça ne chauffe rien. J'ai vraiment l'impression de tourner en rond...reste le capteur à air... une espèce d'Arlésienne pour moi!

  15. Publicité
  16. #73
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    car j'ai de la volige sous les ardoises, donc ça ne chauffe rien.
    Tu peux surèlever tes ardoises , en posant un film d'alu brillant sur les voliges avant de clouer lattes et contrelattes (qui pourraient être en alu ou galva ) = circulation d'air optimisée ..

  17. #74
    Fanch5629

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Bonjour.

    Une modeste contribution à cette discussion :

    Hier, grand soleil dans l'ouest... Occasion idéale pour faire quelques mesures.

    Toiture ardoise orientée plein sud, inclinée à 50°, sur volige continue de 15 mm d'épaisseur.

    A 14h30 locales, midi au soleil, j'ai relevé :

    Température extérieure à l'ombre : 17°C
    Température face externe couverture : 50 °C
    Température face interne couverture : 35 °C
    Température face interne de la volide : 29 °C seulement !

    Pas top, le capteur solaire ...

  18. #75
    noupnoup

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Pour modifier un toit sur voliges, je suppose qu'il faudrait refaire toute la toiture ...

    Possible mais à quel coût ? J'imagine que l'on ne peut pas démonter les ardoises sans en casser une bonne partie. Et la solution sur voliges est elle spécialement adaptée par grand vent ou autre ?

    Autrement, pourrait-on faire des trous dans les voliges et récupérer de l'air en dessous ?... Il suffit peut être de faire un trou en dessous de chaque ardoise (sans la casser ...??..). car pour passer un débit de 15 m/h, pas la peine de faire un passage énorme. Par contre il faudra éviter encore plus qu'ailleurs les entrées d'air parasites.

    Peut être faire un essai sur 1 ou 2 m2 ? C'est ce que j'avais fait pour commencer, en mettant un grand contre-plaqué sous mon toit pour simuler le fonctionnement.

    Franch : où as tu mesuré la température face interne couverture ? Sur une ardoise, il devrait y avoir moins de 5°C entre les 2 faces.
    Dernière modification par noupnoup ; 19/10/2009 à 13h26. Motif: Question à Franch

  19. #76
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Pas top, le capteur solaire ...
    Bien entendu , pas en hiver , mais en jouant avec un stockage "intersaisonnier' , ce type de capteur peut se révéler très utile :

    Juin , Juillet , Aout , Septembre = 4500 à 6000 Kwh récupérables et stockables avec un toit de 60m2 incliné 40° , à 2.4 m de profondeur sous la maison

    Octobre, Novembre = un peu de chaleur pour réchauffer la maison via un échangeur air-air par le biais de la VMCDF

    Et dans ce même temps , en hiver , le terre-plein sous la maison restera tiède jusqu'en février-mars ..

    Pas top, le capteur solaire ...
    Oui et pas cher , juste le coût d'un ventilo et de quelques gaines ..un toit en ardoises dure longtemps ..

    remplacer les voliges au profit d'une toiture avec écran de sous-toiture thermo-réflecteur peut génrer un peu plus de performances .

    Il ne s'agit pas d'utiliser les ardoises au moment même où on en a besoin mais au moment où le soliel est généreux , à condition de disposer d'une masse de stockage gratuite sous nos pieds = la terre ., moyennant la pose d'un échageur adéquat air-terre

    Exemple parlant : le CEFIIM à Perpignan où des "ardoises photovoltaïques" chauffent de l'air qui est insufflé dans un réseau de tuyaux grès enterrés à 2.50m sus l'amphitéâtre

  20. #77
    Fanch5629

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Citation Envoyé par noupnoup Voir le message
    Franch : où as tu mesuré la température face interne couverture ? Sur une ardoise, il devrait y avoir moins de 5°C entre les 2 faces.
    Capteur inséré entre couverture et volige là où c'était possible.

    Le fort écart de température m'a surpris en regard du delta T de 5 ° dont tu parles, d'autant que la volige fait office d'isolant intérieur. Mais c'est ce que j'ai constaté. Je recommencerai la manip dès que possible pour lever le doute.

    @Heracles : quand j'écris "Pas top le capteur solaire", c'est de mon capteur dont je parle. Je ne cherche nullement à généraliser. Je préfère préciser pour éviter toute ambiguité. Le principe général est très astucieux. J'avais envisagé un moment de récupérer l'air chaud des combles pour l'injecter dans le vide sanitaire pour essayer de réchauffer la dalle du rez-de-chaussée en mi-saison alors que le chauffage principal n'est pas en fonction.

    Je doute maintenant de pouvoir récupérer assez de kWh pour obtenir un résultat quelconque dans ma configuration et je trouve cela dommage compte tenu de la simplicité de l'installation nécessaire tant qu'aucune intervention sur la toiture n'est nécessaire.

    Bonne journée à tous.

  21. #78
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    J'avais envisagé un moment de récupérer l'air chaud des combles pour l'injecter dans le vide sanitaire pour essayer de réchauffer la dalle du rez-de-chaussée en mi-sai
    c'est déjà une excellente idée ! juste pour retarder de 2 à 3 semaines le chauffage et le couper + tôt

    Et en déversant du gros gravier ( 120~150 mm au moins ) sur une demi-hauteur du VS si c'est possible ...on augmente sensiblement les chicanes et la surface de contact

  22. Publicité
  23. #79
    noupnoup

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Pour continuer sur tes mesures :

    La conductivité de l'ardoise perpendiculairement aux ardoises serait de 1,4 W/m.°C, celle du bois entre 0.12 et 0,23 W/m.°C, soit 5 à 10 fois moins.

    Logiquement, l'interface ardoise/bois à l'équilibre devrait être nettement plus proche de la face externe ardoise que celle du dessous des voliges. dans le style 50/48/25.

    Mais si tu n'es pas à l'équilibre (le bois en cours de réchauffement) il peut y avoir moins que 48. Toutefois à 14h30 on devrait être proche de l'équilibre. (dans un comble, l'équilibre prend environ 1h, car le max de température est décalé de 1h à l'intérieur).

    Ce que je veux dire avec mes trous, c'est que si tu t'arranges pour qu'il y ait une circulation d'air qui bypasse la volige, alors tu vas récupérer de l'air des ardoises, donc beaucoup plus chaud. Ensuite la volige étant baignée dans de l'air chaud elle se mettra à l'équilibre, et servira d'amortisseur thermique, mais elle ne freinera plus le transfert.

    Il faudrait donc essayer sur environ 1 m2 de faire des trous (1 par ardoise en évitant la zone où elle est clouée, diamètre environ 10mm, avec une mêche à bois et une perceuse équipée d'une butée pour ne pas casser l'ardoise), Ensuite, isoler ce mètre carré et mettre en légère dépression avec un petit ventilateur 15 m3/h/m2 (ou attendre le vent du sud ...) pour mesurer les températures.

    Après on pourra même faire varier la taille des trous pour optimiser.

    Qui veut essayer ?

  24. #80
    noupnoup

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Question subsidiaire :

    Je n'ai jamais vu de près un toit ardoise sur volige. Y a t'il des lattes ? quelle est la distance entre ardoises et voliges ? Les voliges sont elles ensuite clouées sur les chevrons ? Y-a-t-il un espace libre en dessous entre l'isolant et la volige ?


    ...

  25. #81
    Fanch5629

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Citation Envoyé par noupnoup Voir le message
    Question subsidiaire :

    Je n'ai jamais vu de près un toit ardoise sur volige. Y a t'il des lattes ? quelle est la distance entre ardoises et voliges ? Les voliges sont elles ensuite clouées sur les chevrons ? Y-a-t-il un espace libre en dessous entre l'isolant et la volige ?

    ...
    De l'intérieur vers l'extérieur: pannes, chevrons, volige, couverture en ardoise directement fixées sur la volige. Pas de latte, pas d'écran, pas d'isolant (combles non aménageables isolés au sol). En fait, la volige couvre entièrement et sans trou la charpente. Les ardoises sont clouées dessus, basta. C'est une structure assez classique de toit breton.

    OK pour l'analyse de l'anomalie de température sur la face interne de la couverture. D'où mon intention de recommencer dès que les conditions météo s'y prêteront. Cependant, on a toujours chevauchement des ardoises les unes sur les autres, avec un espace intermédiaire faible mais totalement ventilé. La source du delta T est peut-être là.

    Autre point, la nébulosité n'était pas nulle pendant la manip (mais pour les gens du bout du monde, c'était "grand soleil", question de nuance.) Que la surface extérieure des ardoises monte en température très vite dès que le soleil est apparent, c'est probable. A l'intérieur, ce serait plutôt une valeur moyenne de l'énergie incidente qui serait à prendre en considération. Quelques nuages qui passent de ci, de là, doivent faire chuter cette température interne.

    Percer la volige ... Pas trop chaud (humour !) pour tenter le coup sans démonstration de l'efficacité réelle de la manip. De plus, un trou d'un centimètre de diamètre, ce n'est pas bien grand... Pas sûr que le flux de chaleur soit significativement plus important.

    @+

  26. #82
    noupnoup

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Ok, c'est ce que je craignais. Donc la lame d'air entre l'ardoise et la volige correspond en gros à l'épaisseur d'une ardoise au niveau du chevauchement entre 2 ardoises.

    La volige assure-t-elle une fonction d'étanchéité ? A priori non, il y a un interstice entre 2 voliges par lequel de l'eau pourrait s'infiltrer. (dans le cas contraire, trou à proscrire).

    Cette structure est elle plus résistante en cas de tempête que des ardoises sur liteau ? Je pense que oui et c'est peut être la raison pour laquelle c'est la solution adoptée en bretagne.


    Si j'essaie de te convaincre de l'intérêt de faire des trous :

    La production de châleur sera optimisée pour une infiltration d'air moyenne de 15m/h. Si les trous font 0,5% de la surface (1 trou de 1cm2 tous les 15 cm dans chaque direction), la vitesse dans les trous est alors de 0,83 m/s. Ca me semble ok au niveau perte de charge. (je ne sais pas la calculer ...). Au pire il faut un peu plus de trous mais on peut très probablement faire en sorte qu'ils représentent de l'ordre de 1% de la surface.

    Dans ce cas l'air passant dans les trous aura été en contact avec l'ardoise et sera chauffé par exemple à 4O°C si la face externe est à 50°C. Cet air circulera dans un espace à ménager entre les chevrons et les voliges, et le bois va progressivement s'équilibrer avec la température de 40°C sur les 2 faces. (en quelques minutes).

    Bien sûr, il faut faire en sorte que l'air provienne majoritairement des trous et n'entre pas par les extrémités de la charpente. Il faudra donc récupérer l'air à mi charpente le long d'une panne et peut être obturer les extrémités (faite du toit, et bas des chevrons).

    En l'absence de trous, si tu ventiles l'air en contact avec les voliges, l'air de remplacement proviendra uniquement de l'extérieur (en bout de toiture), et il ne s'équilibrera qu'à travers le système 2 ardoises + volige + 2 lames d'air assez isolant (probablement quelques degrés d'échauffement au lieu de 15 à 30).

    Ca devrait marcher, et c'est facilement vérifiable à petite échelle (1 m2) et réversible (on peut toujours reboucher quelques dizaines de trous). Il faudrait malgré tout trouver le moyen de faire les trous sans risque pour l'ardoise, au bon endroit pour ne pas tomber sur la partie clouée et plaquée sur la volige, et s'assurer qu'une volige avec quelques trous remplit toujours sa fonction : mécanique : je pense que ça ira, étanchéité au vent : probablement OK, comportement à l'eau, à priori pas différent.

  27. #83
    Fanch5629

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Peut-être pas besoin de faire des trous ... Les voliges ne sont jointives qu'approximativement, des écarts de quelques mm subsistant. Si une depression est maintenue côté intérieur, un flux d'air forcé circulant de l'extérieur vers l'intérieur viendra balayer les diverses couches d'ardoise et de volige. C'est bien comme cela que tu vois les choses ?

  28. #84
    palus06

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Citation Envoyé par noupnoup Voir le message
    Je n'ai jamais vu de près un toit ardoise sur volige. Y a t'il des lattes ? quelle est la distance entre ardoises et voliges ? Les voliges sont elles ensuite clouées sur les chevrons ? Y-a-t-il un espace libre en dessous entre l'isolant et la volige ?
    Chez moi, de l'int vers l'ext :
    panne
    chevron
    volige
    pare-pluie goudronné (une aubaine ici)
    latte (je ne suis pas sûr)
    ardoise (accrochées avec des crochets aux lattes)

    Tu peux surèlever tes ardoises
    ça risque de me coûter cher, si je fais comme ça

    Percer la volige ...
    sans perçer le pare-pluie, ça risque d'être de la haute-couture.

    Décidément, je suis bien négatif ce soir!!
    @+

  29. Publicité
  30. #85
    beon

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    C'est possible mais le rendement sera moins bon. Par contre oublie les modifications sauf si ta toiture est a refaire prochainement car dans la pratique c'est trop compliqué.

  31. #86
    noupnoup

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Les écarts entre voliges sont il répartis uniformément ? (un écart entre chaque volige ?) ou de façon inégale ?

    S'il y a un écart à chaque fois, tu peux tenter en effet de mettre en dépression le toit et de voir ce qu'il se passe.

    Par rapport à une toiture où les ardoises sont apparentes, le fonctionnement sera un peu différent. Lorsque les ardoises sont apparentes, l'air s'infiltre comme il peut, probablement de façon assez inégale, et ensuite il circule le long de la face interne, permettant à toute la toiture ou presque d'échanger de la châleur.

    Si on passe à travers les voliges, (trous ou espaces existants), l'air n'a plus la possibilité de se réchauffer une fois qu'il est passé de l'autre côté. Il y aura donc un mélange entre des zones à passage rapide (donc nettement plus que 15 m/h) où la température ne s'élèvera pas trop, et de zone à passage lent (moins que 15 m/h) où l'ardoise ne sera pas utilisée au maximum.

    J'ai donc l'impression qu'il faudra réduire la vitesse de passage pour avoir une majorité de zones qui ne dépassent pas 15 m/h. Il faudrait donc essayer entre 5 et 10 m/h. C'est à dire pour 10 m2 d'ardoises entre 50 et 100 m3/h d'air.

    Si tu restes sur la logique des trous, une solution serait de faire circuler au maximum l'air sur la face externe de la volige et donc de répartir les trous pour cela. Il faut de toute façon des trous à chaque rangée d'ardoises, ensuite l'écartement est plus complexe à optimiser. (Beaucoup de petits trous ou peu de trous plus gros ?....).

    Idéalement, on devrait faire des essais en variant la vitesse de ventilation et on verrait le comportement thermique.

    Pour Palus06, j'ai bien peur en effet qu'en cumulant volige et écran de sous toiture, ça devienne très difficile. Encore que si tu as des lattes, ça peut permettre de faire des trous plus gros qui permettent de découper l'écran de sous toiture de l'autre côté. C'est quand même assez mal barré.
    Dernière modification par noupnoup ; 19/10/2009 à 21h03. Motif: Reponse à Palus

  32. #87
    aligator427...

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Citation Envoyé par noupnoup Voir le message
    Question subsidiaire :

    Je n'ai jamais vu de près un toit ardoise sur volige. Y a t'il des lattes ? quelle est la distance entre ardoises et voliges ? Les voliges sont elles ensuite clouées sur les chevrons ? Y-a-t-il un espace libre en dessous entre l'isolant et la volige ?


    ...
    bonsoir,
    une photo vaut mieu qu'un long discours.
    My flowers are beautiful.

  33. #88
    palus06

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Pour Palus06, j'ai bien peur en effet qu'en cumulant volige et écran de sous toiture, ça devienne très difficile
    On est d'accord, j'abandonne cette idée. Arrêt par abandon...
    et je change de fil courage aux autres

  34. #89
    noupnoup

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    Merci alligator, mais sur ta photo, c'est une pose sur lattes ou sur volige ? (ou les 2 ?). Il semble y avoir pas mal de variantes en fait :

    - ardoise sur lattes avec crochets,
    - ardoise sur volige et lattes (ta photo ?) avec crochets,
    - ardoise direct sur volige (crochets cloués ou clou direct ?...)

    a chaque fois il y a l'option avec ou sans écran de sous toiture. ...

    Question a quoi ça sert exactement un écran de sous toiture ? Peut on dire qu'au Sud ça sert à rien ? C'est pour la condensation ? la neige ? le vent ... ?

  35. #90
    aligator427...

    Re : Récupérer l'air chaud sous les ardoises

    bonjour,
    c'est une pose sur lattes ou sur volige ?
    c'est difficile à dire vu qu'il y a un écran sous toiture
    l'écran sous toiture protège l'intégrité de la toiture (charpente+couverture):
    il empeche la poudreuse de penetrer dans les combles.
    il permet d'obtenir une étanchéité parfaite à l'air et évite aux ardoises de trop "claquer des dents" les jours de grand vent.
    les ardoises doivent résister aux forces de pression et dépression qui s'exercent sur les pans de la toiture,inutile d'y rajouter des courants d'air
    si tu as une ardoise cassée ou poreuse,l'eau suit le pare pluie jusqu'à l'égout de toit,ton isolant est protégé.
    il évite aussi l'entrée de poussières,d'insectes,etc...
    il permet aussi l'abaissement des pentes minimales pour la pose de tuiles à emboîtement,...
    l'écran sous toiture est plus que fortement conseillé et vu le prix ce serait domage de s'en passer.
    je crois me souvenir qu'il est obligatoire en fonction du type de couverture utilisé et de son type de pose (la pose d'ardoise à claire voie,la pose d'ardoise carrée en diagonale).peut être aussi en fonction de l'altitude et de la région climatique.à confirmer.

    attention toute fois dans le choix de l'écran sous toiture.
    si celui ci est "perméant",on peut le poser directement au dessus de l'isolant.
    s'il est entièrement fermé à la diffusion de la vapeur d'eau,une lame d'air de 2cm mini est obligatoire entre l'isolant et le l'écran.
    My flowers are beautiful.

Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Récupérer l'air chaud de ma chaufferie
    Par marmotte19 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/10/2014, 08h32
  2. Recuperer un fil chaud
    Par freesbeep dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 23/11/2009, 10h33
  3. Ardoises: capteur air chaud ?
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/04/2009, 22h37
  4. Récupérer la chaleur de l'air
    Par crickijul44 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 28/12/2006, 17h18
  5. Récupérer les conditions de Neumann et Dirichlet sous Matlab à partir de Femlab
    Par Beufa dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2006, 14h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...