Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 95

Chauffe eau solaire ne fonctionne plus



  1. #1
    ch3lmi

    Question Chauffe eau solaire ne fonctionne plus


    ------

    Bonjour,

    je possède une installation eau chaude sanitaire solaire composée des éléments suivants :
    - 3 panneaux Topson pour une surface totale de 6.9 m2
    - un régulateur Oventrop Regusol LE-130 Doc ICI
    - un chauffe-eau Artiga Reflex 400/2 400 litres appoint électrique Doc ICI
    - un circulateur Wilco

    Hier après une journée particulièrement ensoleillée j'ai voulu prendre une douche, mais l'eau n'était que vaguement tiède.
    Je ne me suis pas inquiété sur le coups, un rapide coups d'oeil à l'installation solaire ne présentait visiblement pas de problème.

    Ce matin cette histoire me turlupinait, j'ai donc effectué les relevés suivants :

    

08/08/10 10:00

    Aller : 60°

    Retour : 29°
    
Panneaux : 45°

    Chaudière (haut): 55°
    
Pression : 1 bar
    Sonde chaudière : 20.4°

    J'ai alors coupé le système car le retour plus chaud que l'aller ne me semble pas une bonne chose...
    Je pense que les 60° mesurés sur le retour viennent en fait de la chaleur dégagée par la pompe à tourner "dans le vide", car sur ce modèle de régulateur la pompe de circulation est placée juste sous le thermomètre de retour. Les tuyaux étaient froids partout sauf à proximité immédiate du régulateur, mais deja froids 10 cm plus loin.

    J'ai alors laissé refroidir le régulateur et ait effectué les mesures suivantes :

    
08/08/10 14:00
    
Aller : 22°
    
Retour : 22°

    Panneaux : 130.9°
    
Chaudière : 45°

    Sonde : 18°

    Pression 2.5 bar


    A ce moment j'ai rallumé le système. Au bout de 1h j'ai mesuré ces valeurs:

    
08/08/10 15:00

    Aller : 38°

    Retour : 22° 

    Panneaux : 128.5°
    
Chaudière : 43°

    Sonde : 18°
    
Pression 2.2 bar

    Il y a du liquide dans le circuit caloporteur (vérifié au niveau de la soupape de sécurité et de la vis de purge), la pompe tourne (testé sur les 3 vitesses possibles). Par contre le débit-mètre ne semble pas bouger (visuellement on ne voit rien) et les tuyaux aller et retour coté régulateur et chaudière restent froids. J'ai comme l'impression qu'un des tuyaux est bouché , mais je ne peux pas me l'imaginer.

    Je n'ai pas encore contacté mon installateur car j'ai constaté le problème aujourd'hui dimanche, mais l'installation a tout juste un an. Je crains qu'il ne soit en congés pour le mois d'Aout comme l'an dernier.

    Quelqu'un a-t-il une idée de ce que je peux faire ? Je n'ai pas accès aux panneaux sans m'harnacher (et je ne possède pas de harnais) mais un contrôle visuel ne semble pas présenter de problème ni de fuite)

    Merci d'avance !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Larixd

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Bonjour,
    Le circulateur ne serait-il pas bloqué ? Ça expliquerait à la fois que le liquide caloporteur ne circule pas et que ça chauffe (un moteur qui ne tourne pas se comporte comme une simple résistance électrique). Pour savoir, enlève le cache de l'axe et vérifie que ça tourne, sinon, débloque en le faisant tourner avec un tournevis.
    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  4. #3
    ch3lmi

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    J'ai vérifié et le circulateur n'est pas bloqué, le moteur tourne bien et n'est pas grippé, il ne fait par ailleurs pas de bruit anormal mais bien un bruit de circulation normale.

    Merci en tout cas pour ton idée.

  5. #4
    Larixd

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Une bulle d'air au sommet du circuit ?
    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    yves35

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    bonsoir,

    - un régulateur Oventrop Regusol LE-130 Doc ICI
    ce que vous appelez régulateur est en fait le groupe hydraulique (pas vu de LE-130, mais un EL-130). Le régulateur est un automate qui gère les départ - arrêts du circulateur en fonction de certaines situations et d'informations des sondes de températures.

    J'ai alors coupé le système car le retour plus chaud que l'aller ne me semble pas une bonne chose...
    Je pense que les 60° mesurés sur le retour viennent en fait de la chaleur dégagée par la pompe à tourner "dans le vide", car sur ce modèle de régulateur la pompe de circulation est placée juste sous le thermomètre de retour. Les tuyaux étaient froids partout sauf à proximité immédiate du régulateur, mais deja froids 10 cm plus loin.

    J'ai alors laissé refroidir le régulateur et ait effectué les mesures suivantes :

    
08/08/10 14:00
    
Aller : 22°
    
Retour : 22°

    Panneaux : 130.9°
    
Chaudière : 45°

    Sonde : 18°

    Pression 2.5 bar


    A ce moment j'ai rallumé le système. Au bout de 1h j'ai mesuré ces valeurs:

    
08/08/10 15:00

    Aller : 38°

    Retour : 22° 

    Panneaux : 128.5°
    
Chaudière : 43°

    Sonde : 18°
    
Pression 2.2 bar
    1- c'est normal, en arrêtant la circulation alors qu'il y a du soleil ,le fluide caloporteur se vaporise ; la preuve en est que la pression que vous lisez sur le manomètre monte (de 1 à 2.5 bar) . Il y a donc de la vapeur en haut du capteur, ce qui crée un "bouchon" (la pression de la vapeur qui pousse des 2 cotés fait que la circulation réelle est bloquée)le circulateur ne peut vaincre cette résistance et faire descendre la bulle de vapeur même en pédalant comme un fou. Le mieux est d'aller boire une bière et d'attendre le soir : ça recondensera forcement et donc recirculera. Il ne faut surtout pas aller chatouiller la soupape de sécurité"pour voir", il y a de la vapeur pas loin et ça brule dur .Donc en arrêtant le circulateur vous avez crée une surchauffe, maintenant vous savez ce que c'est.

    2-Les températures que vous lisez sur les branches aller-retour du groupe hydraulique ne sont pas les plus pertinentes pour juger du bon paramétrage de votre régulation (et ce que vous décrivez ressemble à un mauvais paramétrage). Ce sont les températures capteur et réservoir qu'il faut connaitre.
    Je ne connais pas le modèle particulier de votre régulation, mais elles font toutes à peu de choses près la même chose . Donc téléchargez ce document :
    http://www.resol.de/Produktdokumente..._BS1.monfr.pdf
    et filez pages 16,17,et 18 il y a un algorithme de dépannage qui pourra vous aider.
    Une hypothèse simple serait par exemple que la tempé max du réservoir soit fixée trop basse, mais il n'est pas possible de savoir ce qui passer par la tête de l'installateur ou d'une personne qui passe derrière....

    Donc il vous faut vous approprier votre installation avec sa doc dans une main et votre bon sens dans l'autre. Il faut vérifier de visu si ce que fait faire votre régulation à votre circulateur est cohérent avec la réalité physique (présence de soleil, température du réservoir,du capteur, de jour et de nuit etc...)

    ensuite vous expliquerez à votre installateur D'expérience , le paramétrage d'une régulation est ce qui est le moins bien traité dans une installation.

    bon courage


    yves

  8. #6
    invite87302233
    Invité

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    D'expérience , le paramétrage d'une régulation est ce qui est le moins bien traité dans une installation.
    Valable pour toutes les installations de chauffage, quelque soit l'énergie. Malheureusement...

  9. Publicité
  10. #7
    cubitus

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Citation Envoyé par Larixd Voir le message
    Une bulle d'air au sommet du circuit ?
    Tres probable effectivement.

    Ou alors qqn qui à touché une vanne ?...

  11. #8
    ch3lmi

    Merci Yves et Jean-Marc pour vos réponses, ça fait plaisir de trouver des informations de cette qualité aussi rapidement et d'être bien accueilli sur le forum.

    Je ne suis évidemment pas un pro dans le domaine loin de la, mais j'essaye justement de comprendre comment mon installation fonctionne.

    A ce sujet merci pour l'explication quant à l'impossibilité que l'installation redémarre suite à la pression de la vapeur lorsque le soleil tape, maintenant que je l'ai lu ça me parait évident. (comme souvent une fois qu'on a eu l'explication )

    Par contre Yves, petit précision, si j'ai arrêté le circuit c'est précisément car il ne fonctionnait pas, comme l'indiquent les sondes, la température de la chaudière était alors à 20°, celle des panneaux à 45, la pompe tournait à fond les turbines sans aucun résultat.
    Comme je ne fais pas forcément confiance aux sondes de prime abord, j'ai touché les tuyaux qui étaient froid coté chaudière, c'est surtout cela qui m'a amené à couper le système.

    J'entends bien que suites à vos explications le système n'avait que peu de chances de repartir après ça, mais il ne fonctionnait déjà plus bien avant.

    Concernant l'hypothèse Température Max ballon fixée trop basse : si la circulation tourne à fond, et que la sonde ballon donne 20° lorsque les panneaux indiquent 45 je pense qu'on peut l'exclure d'emblée non ?

    L'hypothèse bulle d'air dans l'installation me parait tout à fait plausible, mais comment la valider ? s'il y a une grosse bulle d'air au niveau des panneau je n'ai aucune chance de m'en débarrasser sans avoir accès aux panneaux ou bien ? (j'aurai imaginé une présence de purgeurs automatiques au niveau le plus haut du circuit, mais peut-être cela n'est il pas possible en raison du liquide caloporteur qui peut être à l'état gazeux ?)

    Je vais en tout cas suivre à 100% vos conseils de m'approprier l'installation doc en main (merci pour votre lien !! je ne possédais pas ce document !)

    merci encore pour votre aide précieuse
    Citation Envoyé par cubitus Voir le message
    Tres probable effectivement.

    Ou alors qqn qui à touché une vanne ?...
    il n'y a que mon épouse et moi-même dans la maison, et elle ne s'aventure pas dans le local ou est la chaudière. Mais j'ai vérifié toutes les vannes, notamment celle au niveau du groupe hydraulique et elles sont toutes ouvertes.
    Dernière modification par Linn ; 09/08/2010 à 08h45. Motif: fusion de messages consécutifs du même auteur

  12. #9
    ch3lmi

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    quelques informations en plus suite à mes essais de ce soir grâce à l'aide de fotourefair par téléphone :

    Je n'ai pas de purgeur au niveau de mes panneaux (j'ai pris mon courage à 2 mains et je suis monté sur le toit)
    Il n'y a pas de fuite apparente au niveau des panneaux
    En mettant les vannes de la station hydraulique à 45° au lieu de 90° (degrés géométriques et non pas thermiques bien sur) et en désactivant l'anti-retour sur l'aller, puis en mettant en marche la pompe au maximum, le débit-metre fait un saut à 7-8l puis redescend doucement à 0....
    Après cela j'entend assez distinctement des bulles d'air passer dans le circulateur, bulles que l'on voit également passer dans le débit-metre.

    Pour l'instant je pense que je suis bloqué, installer un purgeur sur les panneaux à cette hauteur n'est pas dans mes cordes...
    Effectuer une purge en l'état ne me parait pas d'avantage dans mes cordes d'ailleurs.

    merci à tous pour votre aide, et si jamais quelqu'un a une autre idée je suis preneur.

  13. #10
    fotourefair

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Bonsoir,

    Tu veux dire qu'il n'y a même pas de purgeur sur le champ de capteurs ??? Aie, aie, aie et dire qu'il y a encore des professionnels pour faire ce type d'installation... Ces gens là font du tort aux vrais professionnels enfin bon...
    Bon courage, je t'envoie un mp
    A+
    Fotourefair

  14. #11
    yves35

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    bonsoir,

    L'hypothèse bulle d'air dans l'installation me parait tout à fait plausible, mais comment la valider ? s'il y a une grosse bulle d'air au niveau des panneau je n'ai aucune chance de m'en débarrasser sans avoir accès aux panneaux ou bien ? (j'aurai imaginé une présence de purgeurs automatiques au niveau le plus haut du circuit, mais peut-être cela n'est il pas possible en raison du liquide caloporteur qui peut être à l'état gazeux ?)
    ok ,travaillons dans ce sens; sur un circuit solaire il y a 1 ou 2 purgeurs. Le purgeur du haut(soit au point le plus haut , soit 50 cm maxi plus bas) peut être omis si on est rapia, il n'est pas strictement indispensable . S'il existe , c'est soit un purgeur simple genre purgeur de radiateur, soit un purgeur automatique avec obligatoirement en amont une vanne d'isolation. La raison en est que la vapeur est un gaz et que quand le caloporteur vaporise il fuit par le purgeur , il faut donc reremplir, repurger etc...

    Le purgeur du haut peut être omis car une bulle d'air qui remonte dans une canalisation a une vitesse ascensionnelle de l'ordre de 5 m/mn (a peu près, je sais plus trop) et que si le flux généré par le circulateur à une vitesse supérieure elle ira en bas.Et qu'y a t'il en bas? un purgeur auto . C'est ce qu'il faut que tu recherche pas loin de l'entré (donc haute )du serpentin. Ca ressemble à ça:
    http://www.priceminister.com/image?a...uctid=70680006
    en desserrant légèrement à la main le petit bouchon du haut, on laisse passer l'air (et que l'air) , on entends très bien.Comme à cet endroit on a en principe jamais de fluide à 110°C pas de risque de vaporisation donc de fuite etc...

    Il peut être commode pour aider la purge de faire monter temporairement la pression dans le circuit en isolant (s'il y a une vanne d'isolation sur le groupe hydraulique, of course) le vase d'expansion(il faut rester au pied surveiller la pression de jour) et en rajoutant un peu de liquide (mais avez vous une pompe intégrée?). De la sorte les bulles d'air sont écrasées donc plus petites et plus faciles a chasser vers le bas. Bien sur il faut mettre la vitesse maxi au circulateur. Avez vous une doc de votre régulation?ou un lien internet?

    Autre point: la pression de votre manomètre . A froid elle doit être telle qu'il y ait en sommet de champ solaire une surpression de 0.5 bar ,( ce qui garanti pas de vapeur avant 110°C)comme le mano est plus bas ajoutez 0.1 bar par mètre de denivellé mano-sommet des capteurs.

    Donc cherchez le purgeur auto, desserrez lui le kiki un poil(à l'oreille),lancez le circulateur au max et notez les pression a l'arret avant et après purge . Si il y a de l'air vous devez avoir une pression en baisse au bout d'un certain temps(commencez par une heure). Ne laissez pas la pression à l'arrêt trop baisser car vous pouvez en dommager la circulateur par cavitation:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cavitation

    Autre question (j'aurais du commencer par là) ; est ce que ça marchait bien avant ? je sais que ce n'est pas facile de répondre car peu de gens ont l'expérience d'un bon fonctionnement d'un cesi . Installé depuis quand ? Quelle température max par grand soleil?

    yves

    ne retournez pas sur votre toit , si vous vous tuez, la réputation du solaire va en pâtir(déjà que c'est pas fameux..)

  15. #12
    invite87302233
    Invité

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Hello Yves35,

    Je vais peut être dire une bétise, mais j'ai un purgeur automatique qui est du même genre que celui que tu nous montres, sur mon circuit de chauffage.
    L'installateur m'avais dit de toujours laisser le petit "kiki" dévissé d'un tour pour que la purge automatique puisse se faire. Ca parait même logique...
    Et comme tu dis, il faut surveiller la pression du circuit de temps en temps.

    Je ne sais pas si c'est pareil dans le cas du solaire, mais pourquoi ne pas laisser ce purgeur automatique ouvert en permanence ??, ça éviterait une accumulation d'air dans le circuit, non ??

    Avec mes excuses si j'ai dit une idiotie...

    A+
    Dernière modification par roy1360 ; 10/08/2010 à 05h35. Motif: Précisions.

  16. Publicité
  17. #13
    xraylil

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Citation Envoyé par roy1360 Voir le message
    Hello Yves35,

    Je vais peut être dire une bétise, mais j'ai un purgeur automatique qui est du même genre que celui que tu nous montres, sur mon circuit de chauffage.
    L'installateur m'avais dit de toujours laisser le petit "kiki" dévissé d'un tour pour que la purge automatique puisse se faire. Ca parait même logique...
    Et comme tu dis, il faut surveiller la pression du circuit de temps en temps.

    Je ne sais pas si c'est pareil dans le cas du solaire, mais pourquoi ne pas laisser ce purgeur automatique ouvert en permanence ??, ça éviterait une accumulation d'air dans le circuit, non ??

    Avec mes excuses si j'ai dit une idiotie...

    A+
    Le problème avec un CESI c'est qu'il a de grosse variation de T°: surchauffe et vaporisation du fluide (pas dans une chauffage individuel) si le purgeur auto n'est pas isolé pendant le fonctionnement lors de la vaporisation ce dernier va laisser sortir le fluide et à terme si la pression baisse trop c'est l'air qui peut rentrer donc le CESI est bloqué . Le purgeur auto d'un CESI n'est là que pour la mise en eau de l'installation et purger cette dernière pour assurer le bon fonctionnement.
    C'est pourquoi il n'est pas obligatoire (mais bien utile...)

  18. #14
    invite87302233
    Invité

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Merci pour la réponse.
    En fait, comme j'envisage éventuellement la pose d'un CESI pour l'année prochaine, j'essaie de glâner le maximum d'info sur ce système, afin d'en connaitre un peu lors du montage.

  19. #15
    ch3lmi

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    bonsoir,



    ok ,travaillons dans ce sens; sur un circuit solaire il y a 1 ou 2 purgeurs. Le purgeur du haut(soit au point le plus haut , soit 50 cm maxi plus bas) peut être omis si on est rapia, il n'est pas strictement indispensable . S'il existe , c'est soit un purgeur simple genre purgeur de radiateur, soit un purgeur automatique avec obligatoirement en amont une vanne d'isolation. La raison en est que la vapeur est un gaz et que quand le caloporteur vaporise il fuit par le purgeur , il faut donc reremplir, repurger etc...

    Le purgeur du haut peut être omis car une bulle d'air qui remonte dans une canalisation a une vitesse ascensionnelle de l'ordre de 5 m/mn (a peu près, je sais plus trop) et que si le flux généré par le circulateur à une vitesse supérieure elle ira en bas.Et qu'y a t'il en bas? un purgeur auto . C'est ce qu'il faut que tu recherche pas loin de l'entré (donc haute )du serpentin. Ca ressemble à ça:
    http://www.priceminister.com/image?a...uctid=70680006
    en desserrant légèrement à la main le petit bouchon du haut, on laisse passer l'air (et que l'air) , on entends très bien.Comme à cet endroit on a en principe jamais de fluide à 110°C pas de risque de vaporisation donc de fuite etc...

    Il peut être commode pour aider la purge de faire monter temporairement la pression dans le circuit en isolant (s'il y a une vanne d'isolation sur le groupe hydraulique, of course) le vase d'expansion(il faut rester au pied surveiller la pression de jour) et en rajoutant un peu de liquide (mais avez vous une pompe intégrée?). De la sorte les bulles d'air sont écrasées donc plus petites et plus faciles a chasser vers le bas. Bien sur il faut mettre la vitesse maxi au circulateur. Avez vous une doc de votre régulation?ou un lien internet?

    Autre point: la pression de votre manomètre . A froid elle doit être telle qu'il y ait en sommet de champ solaire une surpression de 0.5 bar ,( ce qui garanti pas de vapeur avant 110°C)comme le mano est plus bas ajoutez 0.1 bar par mètre de denivellé mano-sommet des capteurs.

    Donc cherchez le purgeur auto, desserrez lui le kiki un poil(à l'oreille),lancez le circulateur au max et notez les pression a l'arret avant et après purge . Si il y a de l'air vous devez avoir une pression en baisse au bout d'un certain temps(commencez par une heure). Ne laissez pas la pression à l'arrêt trop baisser car vous pouvez en dommager la circulateur par cavitation:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cavitation

    Autre question (j'aurais du commencer par là) ; est ce que ça marchait bien avant ? je sais que ce n'est pas facile de répondre car peu de gens ont l'expérience d'un bon fonctionnement d'un cesi . Installé depuis quand ? Quelle température max par grand soleil?

    yves

    ne retournez pas sur votre toit , si vous vous tuez, la réputation du solaire va en pâtir(déjà que c'est pas fameux..)
    Merci une fois de plus pour toutes ces informations précises.

    Malheureusement pas de purgeur auto sur mon circuit... C'est une des premières choses que j'ai cherchées étant familier avec cet élément sur ma chaudière condensation.

    Le seul purgeur que j'ai (ou du moins que j'ai pu trouver) est sur le groupe hydraulique et est manuel.
    J'ai bien eu un peu d'air au tout debut, mais plus maintenant.

    Concernant la dernière question qui est en effet fort justifiée, je dois malheureusement et à grand regret avouer que je ne sais pas.
    Lorsque l'installation "fonctionnait" je n'ai jamais fait de relevés de température.
    Ce qui m'amène à la chose suivante : je ne sais même pas si l'installation a fonctionné un jour (oui ça parrait très idiot à dire, mais j'ai fait confiance à mon installateur et comme j'avais de l'eau chaude...)

    Concernant la pression j'avoue que c'est un peu du jargon pour moi la.
    Le groupe hydraulique est situé à la cave, les panneaux sont situés 15m plus haut sur le toit.
    J'estime la longueur des flexibles à 20m. Cela veut-il dire que je devrais avoir 20*0.1+0.5 = 2.5 bar à froid ?
    J'en suis bien loin !

    Mon régulateur est précisément celui que vous mentionniez, un Deltasol BS : http://www.resol.de/Produktdokumente..._BS1.monfr.pdf

    Une dernière chose que j'imagine être importante.
    Les fexibles qui sortent de mes panneaux sont physiquement plus haut que le point le plus haut du panneau, je crains que l'air ne stagne la bas :-\
    Pour information mes flexibles descendent par une ancienne cheminée inutilisée puis passent au dessus d'une seconde ancienne cheminée non utilisée avant de rejoindre les panneaux.

    Autre élément important, je n'ai evidemment pas de pompe et donc pas de quoi ajuster le niveau du liquide caloporteur.

    Voici un petit schema : SCHEMA (ci-dessous)
    Vu du dessus montrant les 3 panneaux et les 2 cheminées dont une bloque evidemment le passage direct (très schematique, il n'y a pas d'angle aussi fort au niveaux des flexibles qui descendent sur les panneaux, c'est plus arrondi)

    ch3lmi, votre lien n'est plus disponible sur le serveur externe. Veuillez reposter l'image en pièce jointe d'après les indications que je vous ai données précédemment

    Le schema de mon installation est joint à ce post
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Philou67 ; 10/08/2010 à 15h22. Motif: Fusion de 2 messages du même auteur

  20. #16
    xraylil

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Bonjour,
    Pour faire un appoint de fluide caloporteur sans pompe de professionel, vous pouvez utiliser un pulverisateur de jardinage et mettre les embouts compatibles avec le groupe hydro (c'est possible je l'ai fait, de préférable a froid!!)
    sinon faites appel a un pro pour veirfier votre installation je pense cela evitera les erreurs.

  21. #17
    yves35

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    bonjour,


    Concernant la pression j'avoue que c'est un peu du jargon pour moi la.
    Le groupe hydraulique est situé à la cave, les panneaux sont situés 15m plus haut sur le toit.
    J'estime la longueur des flexibles à 20m. Cela veut-il dire que je devrais avoir 20*0.1+0.5 = 2.5 bar à froid ?
    J'en suis bien loin
    il est indifférent que vous ayez 20,50 ou 100 m de tuyaux; ce qui compte c'est le dénivelé vertical (donc 15 m dans votre cas?5 étages??mesurez...) entre le manomètre et le sommet du champ. Il s'agit de la pression à froid et au repos.Si vous voulez avoir 0.5bar en sommet de champ (ce qui veut dire 0.5 + 1 bar de pression atmophérique soit 1.5 bars réels), alors il vous faut lire sur le mano situé 15 m(?) plus bas 0.5+(0.1x15)=2 bars.

    Si vous lisez 1 bar sur le mano dans les conditions précédentes , quelle est la pression en sommet de champ?:1 -(0.1x15)=-0.5 bar+1 bar ( de pression atmosphérique)= 0.5 bar. Avec quelles conséquences sur la température d'ébullition?.

    Quand on dit "va te faire cuire un oeuf" ,si le cuisinier le veut coque, on compte en général à peu près 3 mn après l'ébullition. C'est vrai pour la majorité de la population mondiale qui vit près des littoraux , donc avec une pression atmosphérique moyenne de 1010 millibars. Mais si le cuisinier habite sur l'Everest? environ 8000m:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pression-altitude
    elle n'est plus que de 357 millibar (0.357 bar)
    et l'eau bout à:
    http://www.linternaute.com/science/s...eau-bout.shtml
    72°C

    Ce long détour pour vous montrer l'importance de la bonne pression statique dans une installation solaire. Il est normalement impossible de mettre en dépression un circuit fermé ,ça tombe sous le sens , vous aurez au moins la pression atmo, sauf si...
    Par exemple vous avez perdu du liquide parce que vous avez vaporisé et que la pression a été temporairement supérieure à la pression de la soupape de sécurité (en général 6 bar sur les système commerciaux) et qu'une partie du liquide est donc partie aux égouts, et qu'ensuite quand ça recondense, le circuit fermé est en depression . Ce qui vous arrive si vous faites la cuisine avec une cocotte minute après ébullition , il faut enlever la soupape pour admettre de l'air sinon pas possible d'ôter le couvercle.

    Je vois bien que vous vous préparez à me répondre qu'il est quasi impossible de dépasser ces 6 bars car normalement le vase d'expansion est là pour compenser la variation de volume du circuit et qu'il est dimensionné largement pour receuillir la vapeur qui se formerait si l'ensemble du volume contenu dans les capteurs vaporisait. C'est exact dans l'absolu. Mais il faut savoir qu'un vase ,c'est 2 compartiments séparé par une membrane élastique ; le compartiment en contact avec le circuit est a la pression du circuit (a la hauteur manométrique près , on compte 0.1 bar par mètre), l'autre compartiment est gonflé en général avec de l'azote et il est toujours livré trop gonflé (il faut toujours dégonfler un vase ,il y a une valve genre pneu de voiture) ce qui a pour effet de limiter le volume d'expansion possible et donc parfois de conduire à actionner la soupape de sécurité . Et de rendre le circuit dépressif (et son propriétaire donc!!!)

    Donc vérifiez cette histoire de hauteur manométrique chez vous. Le cas échéant il faudra compléter le volume , votre installation est elle sous garanti?n'y aurait il pas une fuite ténue? Pour ce qui est de remonter la pression il faut une chignole électrique, une pompe toute bête à monter dessus,des tuyaux et raccords mâle ou femelle à monter sur le groupe hydraulique le tout se trouve en jardinerie et bien sùr le liquide adopté (en général du tyfocor:
    http://www.alpilles-solaires.fr/Nos_...YFOCOR_frz.pdf
    à mélanger avec de l'eau suivant votre zone climatique


    Une dernière chose que j'imagine être importante.
    Les fexibles qui sortent de mes panneaux sont physiquement plus haut que le point le plus haut du panneau, je crains que l'air ne stagne la bas :-\
    non , ce n'est pas critique ,l'air doit être chassé par le fluide en circulation. Par contre j'ai un doute sur le croquis que vous joignez , car dans ce montage le premier capteur est seul irrigué car l'eau choisi toujours le chemin le plus facile (et bonjour les surchauffes dans les branches sous irriguées). Ce montage est correct:
    http://www.apper-solaire.org/Pages/F...urs/tickelman/ ou plus simple les monter en série.


    Mon régulateur est précisément celui que vous mentionniez, un Deltasol BS : http://www.resol.de/Produktdokumente..._BS1.monfr.pdf
    ok ,on va causer la même langue.
    pouvez vous envoyer les différentes valeurs entrées dans votre régulation( avec les codes correspondants)


    Ce qui m'amène à la chose suivante : je ne sais même pas si l'installation a fonctionné un jour (oui ça parrait très idiot à dire, mais j'ai fait confiance à mon installateur et comme j'avais de l'eau chaude...)
    Pouvez vous couper votre chaudière à gaz et voir ce qui se passe sur la température de l'eau?Pour info , j'ai rencontré un cesi ou la résistance avait été installé SOUS le serpentin(donc quasi aucune chance pour le solaire de travailler) ; il y avait toujours de l'eau chaude et si la proprio n'avait pas eu un frère avec un cesi correct il n'avait aucune chance de savoir si c'était correct ou pas.

    yves

  22. #18
    ch3lmi

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    bonjour,

    il est indifférent que vous ayez 20,50 ou 100 m de tuyaux; ce qui compte c'est le dénivelé vertical (donc 15 m dans votre cas?5 étages??mesurez...) entre le manomètre et le sommet du champ. Il s'agit de la pression à froid et au repos.Si vous voulez avoir 0.5bar en sommet de champ (ce qui veut dire 0.5 + 1 bar de pression atmophérique soit 1.5 bars réels), alors il vous faut lire sur le mano situé 15 m(?) plus bas 0.5+(0.1x15)=2 bars.
    la hauteur se situe bien entre 12 et 15m, je mesurerai dès que possible.
    C'est une vieille maison de 3 étages avec des hauteurs de plafond de 3.80m (soit des étages de 4m) + une cave de 2.5 et un grenier de 2.5, soit 3*4 + 2.5 + 0.5 (l'installation est à 50 cm du plafond à la cave) = 15m.
    Par conséquent si je suis le raisonnement je devrais avoir une pression de 2 bars ce que je n'ai malheureusement pas.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message

    Ce long détour pour vous montrer l'importance de la bonne pression statique dans une installation solaire. Il est normalement impossible de mettre en dépression un circuit fermé ,ça tombe sous le sens , vous aurez au moins la pression atmo, sauf si...
    Par exemple vous avez perdu du liquide parce que vous avez vaporisé et que la pression a été temporairement supérieure à la pression de la soupape de sécurité (en général 6 bar sur les système commerciaux) et qu'une partie du liquide est donc partie aux égouts, et qu'ensuite quand ça recondense, le circuit fermé est en depression .
    ce qui est en effet arrivé mais le liquide n'est pas allé aux égouts mais dans un bidon de récupération situé à coté du vase d'expansion. J'y estime 1-2L de liquide présent.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    Ce qui vous arrive si vous faites la cuisine avec une cocotte minute après ébullition , il faut enlever la soupape pour admettre de l'air sinon pas possible d'ôter le couvercle.

    Je vois bien que vous vous préparez à me répondre qu'il est quasi impossible de dépasser ces 6 bars car normalement le vase d'expansion est là pour compenser la variation de volume du circuit et qu'il est dimensionné largement pour receuillir la vapeur qui se formerait si l'ensemble du volume contenu dans les capteurs vaporisait. C'est exact dans l'absolu. Mais il faut savoir qu'un vase ,c'est 2 compartiments séparé par une membrane élastique ; le compartiment en contact avec le circuit est a la pression du circuit (a la hauteur manométrique près , on compte 0.1 bar par mètre), l'autre compartiment est gonflé en général avec de l'azote et il est toujours livré trop gonflé (il faut toujours dégonfler un vase ,il y a une valve genre pneu de voiture) ce qui a pour effet de limiter le volume d'expansion possible et donc parfois de conduire à actionner la soupape de sécurité .
    je ne sais malheureusement pas si ceci a été fait par mon installateur, j'en doute un peu.

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message

    Et de rendre le circuit dépressif (et son propriétaire donc!!!)
    je n'en suis pas encore à la dépression heureusement

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message

    Donc vérifiez cette histoire de hauteur manométrique chez vous. Le cas échéant il faudra compléter le volume , votre installation est elle sous garanti?n'y aurait il pas une fuite ténue? Pour ce qui est de remonter la pression il faut une chignole électrique, une pompe toute bête à monter dessus,des tuyaux et raccords mâle ou femelle à monter sur le groupe hydraulique le tout se trouve en jardinerie et bien sùr le liquide adopté (en général du tyfocor:
    http://www.alpilles-solaires.fr/Nos_...YFOCOR_frz.pdf
    à mélanger avec de l'eau suivant votre zone climatique
    mon installation serait sous garantie si mon installateur était encore existant ...
    L'installation a tout juste un an, mais l'installateur a mis la clé sous la porte en janvier dernier sans repreneur.
    Ma garantie semble donc bien perdue, je n'avais pas de décennale (comme c'est trop souvent le cas chez les installateurs sanitaires...).

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    non , ce n'est pas critique ,l'air doit être chassé par le fluide en circulation. Par contre j'ai un doute sur le croquis que vous joignez , car dans ce montage le premier capteur est seul irrigué car l'eau choisi toujours le chemin le plus facile (et bonjour les surchauffes dans les branches sous irriguées). Ce montage est correct:
    http://www.apper-solaire.org/Pages/F...urs/tickelman/ ou plus simple les monter en série.
    Il faudra que je remonte rapidement sur le toit pour confirmer, mais je suis sur à 90% que le schema que j'ai dessiné représente bien mon installation. Comme je ne suis même pas sur que l'installation ait un jour fonctionné je commence à avoir un très gros doute...

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    ok ,on va causer la même langue.
    pouvez vous envoyer les différentes valeurs entrées dans votre régulation( avec les codes correspondants)
    J'ai passé en revue tous les réglages ce soir, ils sont TOUS à l'état de réglage usine à l'exception de R MX (température max ballon) qui est à 85.
    Je peux poster le détail valeur par valeur demain si nécessaire, mais c'est point par point identique à ce que présente la documentation, toutes les valeurs sont égales au réglage usine...

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    Pouvez vous couper votre chaudière à gaz et voir ce qui se passe sur la température de l'eau?Pour info , j'ai rencontré un cesi ou la résistance avait été installé SOUS le serpentin(donc quasi aucune chance pour le solaire de travailler) ; il y avait toujours de l'eau chaude et si la proprio n'avait pas eu un frère avec un cesi correct il n'avait aucune chance de savoir si c'était correct ou pas.

    yves
    Le ballon n'est pas couplé à une chaudière gaz mais possède un appoint électrique. Celui-ci fonctionne sur les heures creuses uniquement et donc uniquement la nuit dans mon cas.
    Mais la résistance est bien située au dessus du serpentin solaire comme décrit dans la doc de mon 1er message.
    J'ai également vérifié aller retour sont raccordés du bon coté.
    La sonde solaire est située au milieu du serpentin soit environ au 1/3 inférieur du balon.
    La résistance est située au milieu du balon, au dessus du serpentin solaire.

  23. Publicité
  24. #19
    yves35

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    bonjour,


    http://www.claykens.eu/documents/Sol...00243_0308.pdf
    sur ce pdf , il y a des capteurs topson f3 et f3q. Sont ce les vôtres ? .Pour la petite histoire sur ce même pdf vous avez page 5 un schéma solaire avec 2 grosses âneries (au moins)
    -noté "2" le pot de purge qui ressemble furieusement à un purgeur auto est monté en partie haute (près des capteurs et en plus sans vanne d'isolation) donc idéal pour risquer de perdre du caloporteur si vaporisation.Sa place correcte est en entrée (=partie haute) du serpentin. Il est un poil mieux de le monter sur une prolongation de la dérivation de l'ordre de 20 -30 cm pour faire une bouteille de séquestration de l'air ( ce qui permet de ne pas laisser ouvert tout le temps le kiki du purgeur auto .Et bien m'en a pris d'avoir pris cette précaution car mon purgeur fuit ; il laisse passer l'air et le liquide).
    2-il n'y a pas de lyre ou siphon anti thermosiphon:
    http://forums.futura-sciences.com/ha...rmosiphon.html
    ce qui garanti des pertes considérables par recirculation nocturne quel que soit l'énergie du réservoir . Mais bon pour le fossile , on va pas pleurer; il n'y a qu'en ayant très mal qu'on apprends.
    3- pages 7,9,et 11 sont répétées 3 fois la même bêtise à propos de la connexion des capteurs entre eux.Le montage décrit n'est pas un montage en série. Vos capteurs (si ce sont ceux là) ont 4 entrées- sortiesn va dire a b pour le bas et cd pour le haut( de gauche à droite). 2 bouchons doivent rester fermés:1en haut 1 en bas .
    Pour un raccord en série le montage correct est n entre en a, on sort en d du 1 er capteur,on entre en d dans le second capteur,on sort en b,on entre en a dans le 3eme capteur on sort en d.Ou si vous arrivez de l'autre coté :b,c,d ,a,b,c. De la sorte l'irriguation est égale. Bien sûr c'est mieux de faire un tickelman :
    http://amet.pierre.free.fr/tickelman/tickelman.html, mais en série c'est bien aussi.Au pire si les 4 entrées - sorties sont connnectées , il faut entrer par le bas du premier et sortir par le haut du dernier(dans le cas d'une disposition cote à cote ). Quelque soit

    Pour ce qui est du remplissage,quelques idées:
    http://www.apper-solaire.org/Pages/F...20Br/index.pdf
    mais avec une pompe sur perceuse c'est encore plus facile .Il faut cependant trouver le purgeur. Pour la pression du vase vous pouvez vérifier avec une pompe à vélo munie d'un manomètre (si vous avez un voisin qui a un vélo de course avec des boyaux , il a sans doute une telle pompe, sinon chez décathlon , mais ce n'est pas prioritaire.Quelles sont les températures mini que vous avez l'hiver?


    J'ai passé en revue tous les réglages ce soir, ils sont TOUS à l'état de réglage usine à l'exception de R MX (température max ballon) qui est à 85.
    on y touche pas pour le moment

    Le ballon n'est pas couplé à une chaudière gaz mais possède un appoint électrique
    pouvez vous couper l'appoint électrique? et voir ce qui se passe?(à mon avis douche froide)

    yves

  25. #20
    yves35

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    ce qui est en effet arrivé mais le liquide n'est pas allé aux égouts mais dans un bidon de récupération situé à coté du vase d'expansion. J'y estime 1-2L de liquide présent.
    c'est ce liquide qu'il faut réintroduire en priorité.

  26. #21
    ch3lmi

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    http://www.claykens.eu/documents/Sol...00243_0308.pdf
    sur ce pdf , il y a des capteurs topson f3 et f3q. Sont ce les vôtres ?
    Ce sont bien les capteurs topson f3 qui sont installés.

    Pour la petite histoire sur ce même pdf vous avez page 5 un schéma solaire avec 2 grosses âneries (au moins)
    c'est bien ce qui m'attriste, je crains fort que mon installateur ne maîtrisant pas son matériel (bien que certifié Qualisol, il semblerait que ce soit une autre histoire (blague?)) a suivi bêtement ce genre de documentation, plaçant "sagement" les capteurs en série sans autre forme de reflexion....

    -noté "2" le pot de purge qui ressemble furieusement à un purgeur auto est monté en partie haute (près des capteurs et en plus sans vanne d'isolation) donc idéal pour risquer de perdre du caloporteur si vaporisation.Sa place correcte est en entrée (=partie haute) du serpentin. Il est un poil mieux de le monter sur une prolongation de la dérivation de l'ordre de 20 -30 cm pour faire une bouteille de séquestration de l'air ( ce qui permet de ne pas laisser ouvert tout le temps le kiki du purgeur auto .
    vu la tournure que prennent les choses il faut que je me rende à l'evidence, mon installation a de serieux problême, je vais devoir la faire réviser par un professionel mais en lui fournissant les éléments que je souhaite!
    Un purgeur en partie en entrée du serpentin au dessus d'une prolongation fera partie de ces éléments...

    2-il n'y a pas de lyre ou siphon anti thermosiphon:
    http://forums.futura-sciences.com/ha...rmosiphon.html
    ce qui garanti des pertes considérables par recirculation nocturne quel que soit l'énergie du réservoir . Mais bon pour le fossile , on va pas pleurer; il n'y a qu'en ayant très mal qu'on apprends.
    cela est-il valable meme lors d'un appoint électrique ? Sachant que pour l'instant mon regulateur n'est pas reglé pour circuler la nuit. (mais peut-être que j'interprete mal le terme "recirculation nocturne" ? Peut-être s'agit-il d'une circulation "automatique" par inertie ou différence de température ?)

    3- pages 7,9,et 11 sont répétées 3 fois la même bêtise à propos de la connexion des capteurs entre eux.Le montage décrit n'est pas un montage en série. Vos capteurs (si ce sont ceux là) ont 4 entrées- sortiesn va dire a b pour le bas et cd pour le haut( de gauche à droite). 2 bouchons doivent rester fermés:1en haut 1 en bas .
    Pour un raccord en série le montage correct est n entre en a, on sort en d du 1 er capteur,on entre en d dans le second capteur,on sort en b,on entre en a dans le 3eme capteur on sort en d.Ou si vous arrivez de l'autre coté :b,c,d ,a,b,c. De la sorte l'irriguation est égale. Bien sûr c'est mieux de faire un tickelman :
    http://amet.pierre.free.fr/tickelman/tickelman.html, mais en série c'est bien aussi.Au pire si les 4 entrées - sorties sont connnectées , il faut entrer par le bas du premier et sortir par le haut du dernier(dans le cas d'une disposition cote à cote ).
    Vous parlez de "au pire" pour les 4 entrées sorties connectées et une entrée par le bas une sortie par le dernier en haut.
    J'entends bien que le tickelman ets plus efficace, mais cela signifie-t-il que l'installation en serie ne fonctionnera pas ?
    Quitte à faire des modifications sur mon installation je peux demander un tickelman.
    Question : si mon installateur n'est pas familier avec ces installations, s'agit-il simplement de 3 flexibles sur un collecteur de part et d'autre ou y'a-t-il autre chose à observer ?

    Quelque soit

    Pour ce qui est du remplissage,quelques idées:
    http://www.apper-solaire.org/Pages/F...20Br/index.pdf
    mais avec une pompe sur perceuse c'est encore plus facile .Il faut cependant trouver le purgeur.
    en effet il faut que je trouve par ou remplir, à coté du vas d'expansion il y a un raccord ou on peut mettre un flexible, serait-ce le point d'entrée ?

    Pour la pression du vase vous pouvez vérifier avec une pompe à vélo munie d'un manomètre (si vous avez un voisin qui a un vélo de course avec des boyaux , il a sans doute une telle pompe, sinon chez décathlon , mais ce n'est pas prioritaire.Quelles sont les températures mini que vous avez l'hiver?
    Concernant la pompe je verrai, je pense que pour le moment c'est secondaire mais je m'en occuperai également.
    Concenrant l'hiver je n'ai malheureusement jamais effectué de relevés

    pouvez vous couper l'appoint électrique? et voir ce qui se passe?(à mon avis douche froide)

    yves
    En effet douche froide, j'en ai fait l'amer experience la semaine derniere lorsque je me suis rendu que l'installation ne fonctionnait pas/plus.

  27. #22
    ch3lmi

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    AJOUT (je ne peux plus éditer mon message précédent) : pour information j'ai trouvé la documentation technique suivante en attachement à ce message : topson-montage.pdf (désolé en allemand) qui confirme que le fabriquant préconise ce type de pose en "série". Notamment page 4
    De plus j'ai trouvé cette autre doc, à savoir l'avis technique du CSTB qui reprend ces éléments (en français cette fois) de pose pour approuver ce matériel : attaché wolftopsonf3at.pdf Notamment pages 8 et 9.

    J'entend bien que le montage Tickelman (par ailleurs évoqué par ce même fabricant, prouvant par la que cette technique de pose ne lui est pas inconue) est peut-être plus efficace, mais si des changements (et donc des coûts non négligeables) ne sont pas indispensables j'aimerais autant les éviter.

    Pièces jointes refusées. Les documents sont disponibles respectivement ici :
    - topson-montage.pdf
    - Avis technique CSTB. Attention, cet avis technique est indissociable des avis techniques complémentaires.
    Philou67 pour la modération.
    Dernière modification par Philou67 ; 11/08/2010 à 13h16.

  28. #23
    fotourefair

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Bonjour tous,
    Yves, je ne vois pas pourquoi tu dis cela :
    Pour un raccord en série le montage correct est n entre en a, on sort en d du 1 er capteur,on entre en d dans le second capteur,on sort en b,on entre en a dans le 3eme capteur on sort en d.Ou si vous arrivez de l'autre coté :b,c,d ,a,b,c.
    En fait c'est le terme "série" qui te gêne ?
    A+
    Fotourefair

  29. #24
    yves35

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    bonsoir ,

    comme cette histoire me turlupinait , j'ai appelé la boite (wolf sa)à paris et j'ai pu avoir un technicien au tel.

    D'après lui , la géométrie du serpentin à l'intérieur fait que cela peut être raccordé comme sur le schéma du pdf et comme le croquis posté par ch3lmi, et que ça a l'effet d'un tickelman.Je comprends pas comment , mais je ne comprends pas tout dans la vie quelquefois.Donc ,je propose de considérer que le montage des capteurs sur le toit est correct et permet une égale irrigation des capteurs,donc une collecte optimale.

    D'après ce même technicien , il y a un purgeur auto dans le groupe hydraulique et il n'est pas indispensable d'en avoir un en haut du champ. C'est juste un peu plus lent à purger .

    Je propose de considérer que le montage s'il n'est pas parfait est viable et que votre installation a eu une surchauffe qui a conduit à ce que le circuit perde une partie du liquide . Comme le circuit a un manque de liquide et une pression insuffisante , il faut remettre du liquide.Et mettre en marche manuelle le circulateur pour purger l'air éventuel

    en effet il faut que je trouve par ou remplir, à coté du vas d'expansion il y a un raccord ou on peut mettre un flexible, serait-ce le point d'entrée ?
    il faut un filetage suivi d'une vanne d'isolation sur votre groupe hydraulique. Vous mesurez la taille de l'orifice et vous vous procurez en jardinerie la pièce homologue (mâle si femelle et inversement) ce filetage est sans doute en 3/4 de pouce , sinon en 1/2. Il faut également vous procurer une petite pompe à monter sur une perceuse, cette pompe à deux embouts entré - sortie. Il faut que la pompe soit capable de pousser le liquide jusqu'a 15 m de dénivellé ,plus les pertes de charge etc... mais de toute façon elle sera plus puissante que le circulateur(le moteur de la perceuse est plus costaud). C'est le genre de pompe qui sert a remplir les piscine en plastique elle doit si possible pousser à 4 bar ou 40 m de hauteur , il y en a pour 20-30 euros .Il vous faut également du tuyau souple (transparent)pour raccorder le groupe hydro et la pompe (environ 1 m)et la pompe et le fond du récipient qui va contenir le liquide que vous aller introduire dans le circuit(environ 1 m).Il n'est pas idiot d'acheter quelque colliers.

    Ensuite il faut plusieurs mains; au moins 2 voir 3 pour maintenir la pompe qui va avoir tendance a tourner , 1 main pour appuyer sur le contact perceuse, 1main pour ouvrir la vanne du groupe hydro au signal, 2 mains pour maintenir le bout du tuyau dans le fond du récipient qui contient le liquide a introduire et le tenir penché, et une main pour ouvrir le pack de bières (si succès);c'est mérité.Les pompes n'aiment pas tourner à sec , et il est judicieux de faire des répétitions avec de l'eau avant de brancher sur le groupe hydro. Il faut ouvrir la vanne du groupe dès que le moteur tourne et la fermer avant de stopper la perceuse. Se souvenir que l'eau et l'électricité peuvent être dangereuses et agir en conséquence(pas d'eau sur la perceuse ni les cables élec).

    J'ai tenté de décrire complétement, c'est plus long à dire qu'a faire. Lorsque tout le liquide est remis mettre en marche le circulateur une nuit avec le purgeur auto ouvert. Y a t il un signe de circulation dans le débitmètre?

    Je vous indiquerais en suite comment paramètrer la régulation pour éviter 99.99% des surchauffes à l'avenir


    Quelles sont les températures mini que vous avez l'hiver?
    Concernant la pompe je verrai, je pense que pour le moment c'est secondaire mais je m'en occuperai également.
    Concenrant l'hiver je n'ai malheureusement jamais effectué de relevés
    je vous demandais en fait ou vous habitez pour avoir une idée du niveau de la protection antigel utile. Par ailleurs vous devez avoir indiqué quelque part le type d'antigel utilisé (obligatoire si qualisol)
    yves

  30. Publicité
  31. #25
    invite87302233
    Invité

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    Je vous indiquerais en suite comment paramètrer la régulation pour éviter 99.99% des surchauffes à l'avenir...
    Et en plus, vous faites durer le suspence. Pas cool...

  32. #26
    ch3lmi

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    bonsoir ,

    comme cette histoire me turlupinait , j'ai appelé la boite (wolf sa)à paris et j'ai pu avoir un technicien au tel.

    D'après lui , la géométrie du serpentin à l'intérieur fait que cela peut être raccordé comme sur le schéma du pdf et comme le croquis posté par ch3lmi, et que ça a l'effet d'un tickelman.Je comprends pas comment , mais je ne comprends pas tout dans la vie quelquefois.Donc ,je propose de considérer que le montage des capteurs sur le toit est correct et permet une égale irrigation des capteurs,donc une collecte optimale.
    wow démarche très intelligente, je n'y aurai pas pensé.
    Au moins ça m'ôte un gros doute (et une grosse crainte) que l'installation ne soit même pas conforme.

    D'après ce même technicien , il y a un purgeur auto dans le groupe hydraulique et il n'est pas indispensable d'en avoir un en haut du champ. C'est juste un peu plus lent à purger .
    ça c'est peut-être vrai pour les stations hydrauliques Wolf, ce qui n'est pas le cas de la mienne.
    Comme dit la mienne est une oventrop EL-130 avec une régulation Deltasol BS, point de purgeur automatique en vue ici.
    Il y a bien un purgeur sur le groupe hydro, mais pas un automatique, je ne peux pas le laisser ouvert en circulation, sinon il "pisse" du glycol.


    Je propose de considérer que le montage s'il n'est pas parfait est viable et que votre installation a eu une surchauffe qui a conduit à ce que le circuit perde une partie du liquide . Comme le circuit a un manque de liquide et une pression insuffisante , il faut remettre du liquide.Et mettre en marche manuelle le circulateur pour purger l'air éventuel
    ok on va partir sur cette hypothèse.

    il faut un filetage suivi d'une vanne d'isolation sur votre groupe hydraulique. Vous mesurez la taille de l'orifice et vous vous procurez en jardinerie la pièce homologue (mâle si femelle et inversement) ce filetage est sans doute en 3/4 de pouce , sinon en 1/2. Il faut également vous procurer une petite pompe à monter sur une perceuse, cette pompe à deux embouts entré - sortie. Il faut que la pompe soit capable de pousser le liquide jusqu'a 15 m de dénivellé ,plus les pertes de charge etc... mais de toute façon elle sera plus puissante que le circulateur(le moteur de la perceuse est plus costaud). C'est le genre de pompe qui sert a remplir les piscine en plastique elle doit si possible pousser à 4 bar ou 40 m de hauteur , il y en a pour 20-30 euros .Il vous faut également du tuyau souple (transparent)pour raccorder le groupe hydro et la pompe (environ 1 m)et la pompe et le fond du récipient qui va contenir le liquide que vous aller introduire dans le circuit(environ 1 m).Il n'est pas idiot d'acheter quelque colliers.
    hé super, merci pour toutes ces infos, il y a effectivement une vanne sur le groupe hydraulique, au dessus du débit-mètre.
    J'aurais une telle vanne en bas du ballon également, quel est le meilleur point d'entrée ?


    J'ai tenté de décrire complétement, c'est plus long à dire qu'a faire. Lorsque tout le liquide est remis mettre en marche le circulateur une nuit avec le purgeur auto ouvert. Y a t il un signe de circulation dans le débitmètre?

    Je vous indiquerais en suite comment paramètrer la régulation pour éviter 99.99% des surchauffes à l'avenir

    je vous demandais en fait ou vous habitez pour avoir une idée du niveau de la protection antigel utile. Par ailleurs vous devez avoir indiqué quelque part le type d'antigel utilisé (obligatoire si qualisol)
    yves
    super description, merci beaucoup !!

    J'habite en Alsace dans la région mulhousienne, on a généralement quelques bons jours de froid, rarement en dessous de -10° mais ça peut arriver.
    Sur le bidon j'ai les informations concernant le glycol, celui-ci est un mélange tout prêt avec antigel. Je n'ai pas la description ni le nom du produit en tête mais j'ajouterai cette information après vérification ce soir.

    Je vais maintenant essayer de m'équiper en pompe et petit matériel, mais je crains que la quantité de glycol soit insuffisante, et je le trouverai pas chez "casto" .
    Il faut que j'essaye d'appeler des grossistes en sanitaire pour voir s'ils ont cette référence en stock.

  33. #27
    ch3lmi

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Voici la référence de mon glycol :

    ESCLean SOLAR35, composé de 1,2-Propylene glycol.
    Il resiste au froid jusque -35° mais la concentration d'antigel n'est pas précisée.

    La référence suivante est sur le bidon : 141008/1, ainsi que son poids : 25 Kg.

    Le produit provient d'allemagne.

  34. #28
    yves35

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    bonsoir,

    quand je regarde sur le lien que vous mentionnez la doc sur votre groupe hydro EL 130 page 7.1.3 ,je vois que votre groupe contient sur la branche aller (=ligne chaude) ce qui est décrit comme un "pot de purge pour un dégazage du fluide". Et qui est décrit plus précisement page 7.1.4. Le fait que en ouvrant légèrement le purgeur en haut déclenche un pipi du liquide ne signifie pas que ce n'est pas un purgeur car il n'y a peut être pas d'air dans ce pot. Ce qui se passe en fonctionnement avec ce pot de purge est que les bulles d'air sont en partie captées à chaque passage dans ce pot ; et donc qu'il faut le vider de son air de temps en temps.

    En fait je ne suis pas certain qu'il y ait de l'air dans votre circuit . Si on suppose que la purge ait été bien faite , lors de la surchauffe qui a conduit à une perte de liquide , votre circuit contenait du liquide et de la vapeur: quand cette vapeur s'est refroidie elle s'est recondensé en liquide et ..en vide . Car vous êtes dans une configuration peu courante avec 15 m de hauteur;ces 15 m exercent une pression en bas supérieure à la pression atmosphérique(le 1 bar que vous lisez sur votre manomètre). C'est ce que vous voyez avec un baromètre à mercure pour décorer les salons : au dessus du mercure (76 cm de haut) il y a du vide l. Le mercure a une densité de 13.6 je crois, l'eau de 1 et l'alcool d'environ 0.8 (l'antigel est un mélange d'eau et d'alcool);je vous laisse calculer la hauteur de la colonne possible si vous connaissez la concentration.

    Dans ce cas, il est possible que lors du remplissage , il y ait peu d'air a purger.

    hé super, merci pour toutes ces infos, il y a effectivement une vanne sur le groupe hydraulique, au dessus du débit-mètre.
    je me suis mal expliqué: il faut une "entrée" comme une bretelle d'accès à l'autoroute et non barrer l'autoroute.
    vous avez deux "entrées"page 7.1.3 de la doc sur le croquis du haut ;une sous le manomètre et une autre juste en sortie du débitmètre(avant le circulateur).Il me semble que toute deux ont une vanne . C'est cette vanne qu'il faut manoeuvrer super syncro avec la pompe , car dès que vous ouvrez , ça refoule ; donc démarrer avant et fermer la vanne avant de couper la pompe.


    Deux méthodes possible:
    1 vous branchez votre pompe sur l'entrée qui se trouve sous le mano (s'il y a bien une vanne),vous laissez les vannes des deux branches aller -retour ouvertes, vous poussez le liquide. Vous aller voir la pression au mano monter (à cause de votre pompe) vous réinjectez vos 2 litres. Il est possible que ça suffise. La pression à froid (la nuit) et après purge a l'arrêt doit être de 2 bars

    2 idem sauf vous fermez la vanne au dessus du circulateur(avec le thermomètre bleu). Vous ajoutez un tuyau pour sortir de la dérivation au dessus du débimètre dont vous ouvrez la petite vanne , ce second tuyau plonge dans le fond du récipient qui contient le liquide à remplir . Quand il n'y a plus d'air à sortir du tuyau le plus bas, vous fermez la vanne au dessus du débitmètre, ensuite la vanne au dessous du mano (sous réserve d'avoir une pression d'au moins 3-4 bar , mais n'allez pas jusqu'a 6 bars car la soupape de sécurité s'ouvre).Si les pompes sont trop chères regardez à en louer une, il faut de la pression le débit on s'en moque.

    Il faut que j'essaye d'appeler des grossistes en sanitaire pour voir s'ils ont cette référence en stock.
    le pb est que vous trouverez mais en grosse quantité, par exemple là:
    http://www.preisroboter.de/ergebnis19151496.html
    si ça protège jusqu' a -35°C la concentration doit être de 50 % environ . Commencez par remettre tout ce qui a débordé de la soupape de sécu. L'antigel de voiture ne convient pas il est toxique et si le serpentin perce il se mélange à l'ecs . Le risque est un aller simple pour le cimetière.
    Pour purger mettre la pompe en manuel à 100% la nuit

    bon courage et bonne patouille

    yves
    Dernière modification par yves35 ; 13/08/2010 à 00h41.

  35. #29
    ch3lmi

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    Bonjour

    bonsoir,

    quand je regarde sur le lien que vous mentionnez la doc sur votre groupe hydro EL 130 page 7.1.3 ,je vois que votre groupe contient sur la branche aller (=ligne chaude) ce qui est décrit comme un "pot de purge pour un dégazage du fluide". Et qui est décrit plus précisement page 7.1.4. Le fait que en ouvrant légèrement le purgeur en haut déclenche un pipi du liquide ne signifie pas que ce n'est pas un purgeur car il n'y a peut être pas d'air dans ce pot. Ce qui se passe en fonctionnement avec ce pot de purge est que les bulles d'air sont en partie captées à chaque passage dans ce pot ; et donc qu'il faut le vider de son air de temps en temps.
    En effet je confirme que ce pot est présent, il présente un purgeur manuel comme indiqué. Ce qui n'est pas présent sur le circuit c'est un purgeur automatique.

    En fait je ne suis pas certain qu'il y ait de l'air dans votre circuit . Si on suppose que la purge ait été bien faite , lors de la surchauffe qui a conduit à une perte de liquide , votre circuit contenait du liquide et de la vapeur: quand cette vapeur s'est refroidie elle s'est recondensé en liquide et ..en vide . Car vous êtes dans une configuration peu courante avec 15 m de hauteur;ces 15 m exercent une pression en bas supérieure à la pression atmosphérique(le 1 bar que vous lisez sur votre manomètre)

    Dans ce cas, il est possible que lors du remplissage , il y ait peu d'air a purger.
    j'ai prévu de louer une pompe d'épreuve ce week end si j'en trouve une afin de remplir le circuit.
    En attendant pas curiosité j'ai vidangé hier soir, il est sorti environ 12 litres au bout. J'ai fait tourner la pompe à 100% un bon moment mais plus rien ne sortait après ça.

    Question : si on introduit 25L dans le circuit et qu'au bout d'un an il en reste 12, à part une fuite on peut l'expliquer comment ?

    je me suis mal expliqué: il faut une "entrée" comme une bretelle d'accès à l'autoroute et non barrer l'autoroute.
    vous avez deux "entrées"page 7.1.3 de la doc sur le croquis du haut ;une sous le manomètre et une autre juste en sortie du débitmètre(avant le circulateur).Il me semble que toute deux ont une vanne . C'est cette vanne qu'il faut manoeuvrer super syncro avec la pompe , car dès que vous ouvrez , ça refoule ; donc démarrer avant et fermer la vanne avant de couper la pompe.
    ok, j'ai en fait plusieurs de ces vannes.
    Une sous le manomètre, une au dessus du débit-mètre et une dernière tout en bas de circuit en bas du ballon d'eau chaude.

    Laquelle est la plus appropriée pour le remplissage ?

    Deux méthodes possible:
    1 vous branchez votre pompe sur l'entrée qui se trouve sous le mano (s'il y a bien une vanne),vous laissez les vannes des deux branches aller -retour ouvertes, vous poussez le liquide. Vous aller voir la pression au mano monter (à cause de votre pompe) vous réinjectez vos 2 litres. Il est possible que ça suffise. La pression à froid (la nuit) et après purge a l'arrêt doit être de 2 bars

    2 idem sauf vous fermez la vanne au dessus du circulateur(avec le thermomètre bleu). Vous ajoutez un tuyau pour sortir de la dérivation au dessus du débimètre dont vous ouvrez la petite vanne , ce second tuyau plonge dans le fond du récipient qui contient le liquide à remplir . Quand il n'y a plus d'air à sortir du tuyau le plus bas, vous fermez la vanne au dessus du débitmètre, ensuite la vanne au dessous du mano (sous réserve d'avoir une pression d'au moins 3-4 bar , mais n'allez pas jusqu'a 6 bars car la soupape de sécurité s'ouvre).Si les pompes sont trop chères regardez à en louer une, il faut de la pression le débit on s'en moque.
    la 2e méthode me semble meilleure non ? elle effectue une purge de fait si je comprend bien.
    Il pourrait y avoir une 3e methode je pense vu que j'ai une 3e vanne, mais j'effectuerai la 2e (si je trouve une pompe)

    le pb est que vous trouverez mais en grosse quantité, par exemple là:
    http://www.preisroboter.de/ergebnis19151496.html
    si ça protège jusqu' a -35°C la concentration doit être de 50 % environ . Commencez par remettre tout ce qui a débordé de la soupape de sécu. L'antigel de voiture ne convient pas il est toxique et si le serpentin perce il se mélange à l'ecs . Le risque est un aller simple pour le cimetière.
    aucun risque de ce coté, je ne vais pas mettre autre chose que ce qui est prévu pour.
    Par contre je ne trouverai probablement pas le meme glycol en France.
    Sylvain (fotourefaire) ma indiqué que je pouvais en introduire un différent, ce qui me rassure. J'essayerai d'en trouver un qui s'en approche le plus.
    N'y a-t-il aucun risque de réaction chimique à votre avis ?

    Pour purger mettre la pompe en manuel à 100% la nuit

    bon courage et bonne patouille

    yves
    merci encore pour toutes ces infos.

  36. #30
    yves35

    Re : Chauffe eau solaire ne fonctionne plus

    bonjour,

    En attendant pas curiosité j'ai vidangé hier soir, il est sorti environ 12 litres au bout. J'ai fait tourner la pompe à 100% un bon moment mais plus rien ne sortait après ça.
    ça dépends du point de vidange; si vous avez ouvert une vanne du groupe hydraulique , alors le serpentin du ballon est resté en eau (le mien fait 14.7 litres). Si vous avez vidangé par le point le plus bas du circuit (ne confondez pas avec le point la plus bas du ballon qui est l'arrivée d'eau froide)c'est que vous avez une vanne de vidange sur le point le plus bas(un bon point pour l'installateur) . Mais quelle est le volume total de votre circuit?
    Je n'ai pas trouvé d'indications directe sur la doc que vous mentionnez, il semble que la surface soit de 1.80 m² pour un diamétre intérieur de 26 mm sans doute , calculer le, le circuit est en cuivre de 16 sans doute donc diamètre intérieur de 14 mm ,les capteurs font 1.7 ou1.9 litres chacun . je vous laisse calculer.


    Question : si on introduit 25L dans le circuit et qu'au bout d'un an il en reste 12, à part une fuite on peut l'expliquer comment ?
    il n' y a pas d'évaporation ou autre perte possible (encore que.. un enfant ou un adulte qui joue avec une vidange?) Si vous mettez X litres il reste (sauf ce qui part par la soupape ) la même quantité . Sauf si le circuit n'a pas été complétement rempli?

    Une sous le manomètre, une au dessus du débit-mètre et une dernière tout en bas de circuit en bas du ballon d'eau chaude.

    Laquelle est la plus appropriée pour le remplissage ?
    la plus haute sur le groupe, pour une question de hauteur manomètrique donc de pression a vaincre.

    j'ai prévu de louer une pompe d'épreuve ce week end si j'en trouve une afin de remplir le circuit.
    je n'en ai jamais utilisé mais je ne crois pas que ce soit fait pour remplir un circuit , la pompe sur perceuse est plus adaptée il faut juste regarder la pression ou hauteur de refoulement.Ne tardez pas trop à remettre le circuit en eau car si vous avez du soleil , des résidus d'antigel peuvent "cuire" dans les capteurs et donner une couleur un peu marron au liquide,mais vous avez un peu de temps



    la 2e méthode me semble meilleure non ? elle effectue une purge de fait si je comprend bien.
    oui mais il restera toujours un peu d'air quand même, donc purger au bout d'une heure, un jour, une semaine et surveiller ensuite


    yves

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. cout de maintenance - chauffe eau solaire - chaudière - pompe à chaleur - système solaire combiné
    Par francoislebeurrier3 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/10/2017, 17h27
  2. Chauffe-eau électrique : ne fonctionne plus !
    Par parisiendu62110 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 17
    Dernier message: 23/10/2009, 13h28
  3. [Thermique] Chauffe-eau électrique : fonctionne en HP.
    Par Ptitemain dans le forum Dépannage
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/01/2009, 15h38
  4. [Thermique] Chauffe-eau ne fonctionne plus...
    Par adrienmoreau dans le forum Dépannage
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/03/2008, 10h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...