Répondre à la discussion
Page 8 sur 9 PremièrePremière 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 243

rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord



  1. #211
    AD 44

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord


    ------

    Salut,

    toujours aussi passionnant ce fil!!!

    Dis donc, di dou di dou, habiterais tu loin de la ville de Lille?

    Non, mais voilà... je te demande ça car je dois y séjourner bientôt...

    Ca pourrait être l'occasion pour un ptit bonhomme comme moi de voir le chantier pharaonique de m'sieur OCIV.

    P.S : Coucou à Palus au passage ( ça roule l'ITE ?)

    -----
    Dernière modification par AD 44 ; 15/05/2014 à 18h30.
    mon secret? ... Ne rien dire.

  2. Publicité
  3. #212
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Salut,
    t'es le bienvenu min garçon !(je suis à 90km à l'est direction valenciennes)
    @palus.
    ma commande du siècle précédent sert à ouvrir/fermer l'arrivée d'air extérieur pour le pdm: c'est un piston de 160mm qui coulisse à l'orizontale, qui débouche à l'extérieur et permet d'ouvrir sur un tube posé la verticale qui conduit au pdm. du homemade car j'ai pas trouvé ça tout fait.

    deux petites photos pour condamner une porte (avec du noisetier):
    condamner une porte.jpg
    condamner une porte2.jpg
    reste à faire la passe de finition bien sûr!

    a+

  4. #213
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bonjour,
    un peu d'avancement sur la condamnation de porte, les corniches et un premier aperçu de la cuisine suite réception granit.
    prochaines étapes peindre les poutrelles métalliques, traiter les briques (voute), peindre le salon, électricité, plomberie, finition hotte...
    IMG-20140618-00585.jpgIMG-20140618-00588.jpgIMG-20140618-00584.jpg
    IMG-20140618-00589.jpg
    toujours en attente d'une réponse de MCFR.. suite aux problèmes de qualité/conception de leurs portes:
    inadaptation entre les portes Phèdre et la technique MBOC, les pennes qui ne veulent pas s’enclencher, croisillons qui se décollent au niveau des vis qui les maintiennent contre les châssis, usinage du logement des barillets qui oblige à mettre ceux-ci en force (usinages bois/ alu non alignés), cache-serrure frottant sur l’alu des dormants...
    attention aux futurs acheteurs!

    j'ai récupéré une photo de mon isolation sur le mur est de la cuisine:
    image007.jpg

    A+

  5. #214
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Salut,
    j'ai un peu honte car je suis allé dans un moment d'égarement chez LM et ai acheté de l'antirouille pour protéger mes poutres.
    j'ai de ce fait récupéré un max de COV (honte sur moi), ça pue pendant des jours et je me demande quand ça finira vraiment si jamais ça finit.
    je n'en ai mis qu'une couche et suis allé me rattraper sur la deuxième couche, j'ai trouvé un produit nettement moins nocif dans un magasin spécialisé.
    pas de chance pour la crédence commandée sur mesure, arrivée avec un choc (et hop on tombe dans les congés...)
    pas mal de finitions en cours mais bientôt je vais tenter pour le salon un alis avec un peu de chaux aérienne et d'huile de lin pour essayer d'avoir une teinte lin claire...j'ai hate.

    sinon, rien de nouveau chez MCFra qui fait la sourde oreille, ils en ont rien à faire de leurs clients. attention à ces menuiseries mixtes!
    A+

  6. #215
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Salut, on va poser quelques plinthes en carrelage et je me demandais comment les coller sur l'enduit terre.
    je finis mon sac de colle utilisé pour le carrelage ou j'utilise simplement de l'argile?
    qu'en dites-vous?
    Merci

  7. #216
    palus06

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    salut ociv
    évidemment l'argile
    tu maitrises ce matériau parfaitement bien...
    ça doit le faire...
    @+

  8. Publicité
  9. #217
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Merci Palus!
    hop j'ai fait le choix de coller avec de l'argile. une barbotine plutôt épaisse. j'ai fait en sorte de faire un joint en bas pour assurer l'étanchéité et que l'argile ne soit pas en contact avec l'eau. après quelques de jours de recul, ça colle vraiment bien. on verra sur le long terme. en pratique, c'est très agréable. la préparation est très rapide, le mélange très collant et on peut laisser le mélange et le reprendre le lendemain...
    quand j'ai du reprendre la rectitude du bas de mur, j'ai fait un double encollage (un peu d'argile sur le mur et sur la plinthe).
    j'ai du faire plein de découpes avec toutes mes formes mais ça donne un résultat bien sympa.

    je mettrai des photos la semaine prochaine; l'alis est prévu pour le we prochain.
    A+

  10. #218
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    petit retour d'expérience...
    j'ai fait quelques erreurs avec mes murs, le résultat de la peinture n'est pour l'instant pas au rendez-vous.
    première erreur, ne pas avoir tout refait en terre, j'ai laissé des parties qui tenaient bien en plâtre.
    la peinture a du mal à couvrir la différence de couleur entre le platre et l'enduit terre.
    elle a eu en plus bien du mal à s'accrocher dessus.
    deuxième erreur, j'ai eu quelques craquelures que j'ai pensé fixer avec une passe de methylcellulose appliquée sur les endroits problématiques.
    la couleur à ces endroits est plus claire.
    dernière erreur, j'avais sousestimé la première fois la quantité à produire et cela produit en général des teintes un peu différentes.
    au final, pour les 4 murs, j'ai rempli une brouette!

    sinon, j'ai fait quelques essais de couleurs et ai réussi à obtenir le ton que je souhaitais à savoir le lin.
    pour cela, un pigment bleu très foncé a suffit en mélange à l'argile.
    ce qui est sympa aussi, c'est l'effet matière que j'ai: les particules dans l'argile griffent un peu à l'application et font comme un tissé de lin.

    j'ai fait mon mélange avec les proportions indicatives d'argile(8), de la colle de farine(4), de la chaux(4), de l'huile de lin(1), du vinaigre(1) pigment quantité infime.
    je réfléchis à refaire une passe foncée avant de m'y reprendre pour corriger mes erreurs.

    à noter le temps de préparation du mélange qui est très long et que j'avais sousestimé également.
    sur mon samedi, j'ai passé les deux tiers du temps en préparation et seulement un tiers en application.
    ci-dessous quelques photos du premier week end d'application
    101_0093.jpg101_0095.jpg101_0096.jpg101_0097.jpg

  11. #219
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bonjour à tous,
    ayant été pris pas mal sur de la décoration, je m'attaque maintenant aux plans de la serre que je compte bien faire cette année.
    je remets ci-dessous des photos in_situ.
    voici un détail de l'entrée:
    entrée commentée.jpg
    il faut imaginer en bleu une partie sas qui permet d'avoir les échanges avec l'extérieur. la partie ouest de la serre qui receuille l'air neuf communique avec la partie est qui aspire vers la maison en passant au dessus du sas.
    des vues élargies depuis l'ouest et l'est:
    façade côté cuisine commentée.jpgfaçade côté grange commentée.jpg
    j'étais en train de me dire que je pourrais placer des capteurs à air directement sur le mur mais l'énergie solaire est certainement moindre qu'à l'extérieur mais moins de perte

    je compte faire une partie soubassement avec une finition métal (décoration ajourée) qui pourrait être articulée pour augmenter la captation l'hiver.
    cette partie serait inférieure ou égale à 1m de hauteur.
    ensuite viendrait un vitrage simple (récupération en 2m34*1m93)
    ensuite j'hésite, je finis en bois et je vois venir où j'arrive à intégrer directement des capteurs à air (que je prendrais bien sur le modèle de monsieur Guy Isabel), mais il faut trouver du vitrage securit ou équiper mon vitrage avec un adhésif securit (qu'est-ce que cela vaut?). je peux aussi les installer par la suite...
    ensuite viendrait un toit végétalisé (pour l'instant j'ai un stock de panneau de liège 5cm et des tôles aciers ondulées: à voir si je peux utiliser ça intelligemment)
    je me demande comment incliner mon toit (vers le bas: classique; vers le haut: permet d'augmenter ma captation et mutualiser la gouttière)
    voici un croquis avec quelques options:
    Pièce jointe 276143
    je pourrais envisager un cesi au dessus de mon sas et les capteurs plus bas.
    je ne sais pas trop encore comment faire mes trappes basses et hautes (un système de ressort et de la ficelle sur une trappe avec une charnière?)
    pour la structure, je m'inspirerais bien des trois nappes de section 6cm utilisées dans les maisons terre paille d'autant que j'ai 18*6m de cette section en récupération de mon ancienne charpente de cuisine.
    allez hop pour finir une photo de décoration: la cuisine:20141130 011.jpg
    A+

  12. #220
    Philou67

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bonjour OCIV,

    Comme expliqué ici, les pièces jointes de type image doivent être prioritairement introduites sous forme de fichier de type image (JPEG, PNG ou GIF). Merci de fournir à nouveau des pièces jointes de ce type dans un nouveau message.

    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  13. #221
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    désolé Philou,
    peux-tu amender avec la pièce jointe:
    Nom : options serre.jpg
Affichages : 146
Taille : 108,9 Ko

    merci d'avance

  14. #222
    nanard1979

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bonjour.

    N'as tu pas peur de perdre en luminosité avec tes capteurs à air?

    Quelques idées comme ça:
    - pourquoi ne pas profiter du sous bassement pour poser tes capteurs à air? cela permettrait de mettre des fenêtres plus haute ou d'avoir une pente de toiture de la serre proche de celle de ton toit?
    - pourquoi ne pas mettre les capteurs a air en "toiture" de la serre? S'ils sont couplés à des tunnels ils vont aussi servir l'été donc la position verticale n'est peut être pas optimale.
    - pourquoi pas un mix des deux...

    Bernard

  15. Publicité
  16. #223
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bonsoir et merci bernard.
    tu me fais bien réfléchir. les 3 idées sont les bienvenues.
    je pensais pas trop perdre de luminosité avec 1m de soubassement max et un vitrage de presque 2m sur 2m34. A l'intérieur mes fenêtres s'arrêtent à 2m50, en fait je ne suis pas sûr, ta crainte est peut-être fondée. je pense donc qu'il vaut mieux que je vitre le plus possible (a jongler avec mes dimensions de récup).
    Ce qui m'embête à démarrer la partie basse avec du vitrage (que ce soit pour les capteurs à air ou pas), c'est que je crains des chocs. toutefois, je démarre déjà avec presque un parpaing en surelévation. il y a peut-être une idée à trouver pour protéger en gardant une partie de la possibilité de captation. je peux envisager un faible soubassement en compromis (par exemple 20cm) pour assurer un minimum de protection et en profiter pour y inclure les éventuelles trappes basses (je ne sais d'ailleurs pas comment calculer leurs dimensionnements: je pense surdimensionner et prévoir de pouvoir moduler)
    En toiture de serre, c'est intéressant mais cela peut poser des problèmes sur la tenue du bois et il faut monter un poids très important à une hauteur significative. mais ça peut donner du peps à l'été et envisager une utilisation pour l'ECS? en hiver, ça risque de ne pas prendre trop les rayons et alors le mix dont tu parlais aurait tout son sens.

    ça va pas être facile

  17. #224
    Paillafond

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bonjour OCIV

    Perso, et pour l'esthétique, je préfère l'option 2 avec la modification suivante : dans le prolongement du toit, ou parallèle au toit et dans ce cas, avec un appui au mur sous la gouttière du toit (solin protégé) .

    Cet été je prendrai surement modèle sur ton expérience pour réaliser un mur chauffant : merci pour ton partage, je n'aurai qu'à suivre et reproduire ce que tu as fait ... mais moi, ce sera en tout petit !
    PaillàDonF

  18. #225
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Salut OCIV

    +1 avec Paillafond

    L'option 2 n'est pas mal , avec capteur à air dans le prolongement de la toiture ou juste sous la gouttière , avec le même inclinaison que la toiture .
    De cette façon , le capteur fait brise-soleil en été pour pas que tes murs chauffent

    Suggestions :
    1- placer des stores derrière le vitrage vertical , à 5cm , pour que l'air monte entre le vitrage vertical et le store , stores d'ombrage sombres , en tissu aéré et baissés en été
    2- faire en sorte que l'air chaud soit récupéré en partie basse du capteur où il se réchauffera davantage en montant vers le haut du capteur .
    3- diriger l'air vers les TAG tout en étant sûr que l'air sortant des TAG soit dirigé ailleurs ou dans la serre ou dans la maison (climatisation avec des galets encore frais au début de l'été )

    je mets ici une coupe de principe que j'avais faite pour un copain en Hte Loire. pour sa serre et quelques croquis pour d'autres exemples de serre mixte capteur/vitrage vertical

    Tu n'es pas obligé de faire déborder le capteur par rapport au nu extérieur du vitrage vertical, mais ca peut aider à éviter une surchauffe de la serre à la fin de l'été , en te servant du débord de la serre comme brise-soleil avec une légère avancée du capteur de 30 à 40cm ..
    Images attachées Images attachées

  19. #226
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Salut Herakles, paillafond udsw
    bien de bonnes idées là dedans.
    j'ai fait un premier calepinage sans soubassement en commençant directement avec le verre (posé sur la lisse basse).
    je vitre tout ainsi. je mettrai des photos de ça la prochaine fois.
    après un toit option 2. je trouve pas mal l'idée d'héraklès de faire la casquette avec le capteur à air:
    *je peux le faire en deux temps pour gérer les finances d'une manière plus douce,
    *prendre le temps d'observer la version "sans"
    l'inconvénient, c'est qu'on s'éloigne un peu du mur de la maison mais cela reste relatif (la largeur de la galerie est réduite: 1m)
    A ce propos, je m'interroge, faut-il prendre l'air chaud des capteurs pour les TG ou l'exploiter directement dans les pièces de l'étage. je me dis que ça serait pas mal d'avoir deux modes en fonction de la saison (à l'été, pour les TG et à l'hiver pour la maison) mais bon c'est peut-être compliqué à mettre en oeuvre.
    j'ai trouvé des mesures intéressantes sur ce site http://www.ptaff.ca/soleil (lien donné sur le livre de Guy Isabel)
    pour chez moi, la hauteur maximale du soleil est 16° le 24 décembre et de 63° le 21 juin

    sans transition ou presque puisqu'on reste dans l'énergie:
    premier hiver avec le pdm et ma femme a eu la bonne idée de détourner le principe de la marmite norvégienne pour m'éviter le microonde du midi ou comment retourner à l'age de pierre dans les meilleures conditions.
    en photos...
    un peu de liège
    20150325 017.jpg
    des morceaux de steatite
    20150325 018.jpg
    la gamelle en verre
    20150325 019.jpg
    fermeture avec deux morceaux de liège biseautés
    20150325 021.jpg
    on ferme, il est 7h du matin
    20150325 023.jpg
    à midi, la gamelle est vraiment bien chaude.
    les barres, je les mets la nuit avant de me coucher dans le four du pdm mais une demi-heure avant de partir, ça suffit

  20. #227
    palus06

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    pas mal le coup de la gamelle chaude!
    qs tu n'as pas assez à manger, il te reste le liège...!

  21. #228
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    faut-il prendre l'air chaud des capteurs pour les TG ou l'exploiter directement dans les pièces de l'étage. je me dis que ça serait pas mal d'avoir deux modes en fonction de la saison (à l'été, pour les TG et à l'hiver pour la maison)
    Bonjour OCIV ,

    Excellente question !!
    je me la suis posée il y a déjà bien longtemps , depuis 1978 .. et j'ai adapté le principe hérité des ingénieurs INSA de Toulouse en y rajoutant un by-pass >maison ou >TAG selon qu'on est en demande de chaleur ,ou de fraîcheur ou un mix avec charge des TAG tout en ayant un peu de chaleur pour réchauffer les murs inertiels de la maison (stockage journalier )

    Pas très compliqué , un volet avec vérin électrique , un thermostat différentiel suffit pour obtenir un by-pass intelligent .
    Schéma 1983...
    cela a évolué depuis , avec une sonde de température spécifique pour commander des ventilateurs avec moteur ECM plus faciles à réguler finement , en fonction de l'ensoleillement

    Bon weekend !
    Images attachées Images attachées

  22. Publicité
  23. #229
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bien le bonjour,
    Héraklès, il y a déjà dans mon installation un bypass des tag en fonction du différentiel entre la température serre et maison et du mode hiver/été.
    du coup, je suis redescendu dans ma cave et j'ai reregardé comment c'était fait mais il y a un truc que je trouve un peu louche mais j'en parlerai la prochaine fois.
    j'approndis juste ma question précédente avec un croquis j'espère plus clair:gestion casquette.jpg
    les R seraient des registres permettant de choisir d'envoyer l'air chaud du capteur soit dans la maison au niveau de la chambre (en direct) ou vers l'aspiration de la ventilation de maison (avec ou sans TG): que j'ai représenté sur le schéma avec TG.
    j'ai cette idée en partant du schéma de Guy Isabel qui utilise ces capteurs collés contre le mur de la pièce à chauffer (je donne un lien de son installation:http://www.apper-solaire.org/Pages/E...AIR/index.html)
    je me dis que c'est pas mal d'avoir la source aussi rapprochée du besoin. c'est du circuit court! (toujours)
    ça me donne faim.
    mais en faisant ça c'est un peu plus compliqué il me semble: j'ai posé deux questions sur mon dessin à ce propos.
    je me dis qu'une solution pourrait être que ces capteurs soient en direct sur les chambres et la serre suffira pour la maison/TG.

    j'ai pensé aussi à une idée pour la toiture serre. faire une toiture ardoise avec des bois feuillurés apparents pour accueillir par la suite le vitrage securit.
    faire en dessous le nécessaire pour exploiter l'air chaud.
    en ce cas, la casquette pourrait se faire avec des lames en bois (éventuellement mobiles).

    voici une base de réflexion pour mon calepinage:
    calepinage.jpg
    les 16 parties correspondent à une vitre indivisible de presque 2m sur 2m34. j'ai des montants supplémentaires à droites pour ne pas avoir à recouper la vitre (j'ai 15 cm de trop). pour la structure, je pars sur ceci à priori:
    terre paille.jpg

    merci pour toute remarque, a bientôt

  24. #230
    palus06

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    je me dis que c'est pas mal d'avoir la source aussi rapprochée du besoin. c'est du circuit court!
    c'est essentiel, car moins de pertes

    j'ai pensé aussi à une idée pour la toiture serre
    pas sûr que ce soit suffisant pour charger les TG

  25. #231
    Paillafond

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bonjour OCIV
    j'ai pensé aussi à une idée pour la toiture serre. faire une toiture ardoise avec des bois feuillurés apparents pour accueillir par la suite le vitrage securit.

    et si tu regardais l'expérience de Cargo sur Apper : http://forum.apper-solaire.org/viewt...hp?f=12&t=7312, tu aurais de l'eau tiède à chaude selon la saison pour pas cher. Si tu es adepte d'aquaponie, alors c'est tout bénéfice : http://forum.apper-solaire.org/viewt...art=75#p110278
    PaillàDonF

  26. #232
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bonjour,
    merci pour toutes ces contributions. merci à Palus qui me mentionne dans son receuil aux côtés d'un précurseur comme Emmanuel30.
    y a un de ces vents en ce moment...ça me fait penser que ma structure doit être bien résistante au cisaillement.
    que pensez-vous d'ailleurs de mon calepinage? je pensais peut-être bacher de l'extérieur la structure avec une bache maraichère pour la sécurité et l'isolation (en complément du simple vitrage): qu'en pensez-vous?

    Héraklès, as-tu un retour de ton ami depuis que tu lui as fait une suggestion de plan sur la partie stores notamment? il en a installé? réalisé quelques mesures ou donné ses impressions?

    Je n'ai pas vu d'élément pour une surventilation à l'été. C'est délibéré?
    je réfléchis à cette question:
    1*)j'avais pensé à des petites cheminées réalisées en hekatherm par exemple qui traverseraient le toit (elles pourraient être enduites pour un effet décoratif à l'extérieur). elles se termineraient avec un chapeau à riveter dans le tube. à leur entrée, on pourrait avoir un simple système de plaque qui se ferme d'un côté avec une ficelle passant dans un crochet.
    2*)j'ai pensé en alternative à un élément central (au milieu de la partie gauche et droite de la galerie serre) qui pourrait faire office de séchoir également
    3*)j'ai pensé aussi à un début de toit surélevé qui intègre un passage d'air
    aération supérieure.jpg

    Paillafond, je vais creuser le post de Cargo. ça me rappelle un peu mon idée que j'avais au départ de mettre du per sur mon mur extérieur sud pour aider un chauffe eau instanné. j'ai depuis réalisé que le chauffe-eau instanné Dafi n'a pas donné les résultats attendus et que je l'ai shunté.
    tant que j'y suis...pour le mur, je partirai plutôt sur un lattis un peu comme ça:
    finition mur serre.jpg
    je pense que cela peut augmenter la surface de contact et faire une finition sympa.
    je me tâte: je recouvre ce dispositif de planches ou je laisse tel que (après avoir peint en noir)?
    pour l'eau sous les ardoises, je vais relire à tête reposée

    A+

  27. #233
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Salut!
    un petit retour d'expérience en attendant quelques réponses.
    voici l'idée que j'ai mise en place pour récupérer un peu de chaleur sur le conduit du pdm.
    j'ai exploité pour ce faire le lien suivant http://maisonboismontole.blogspot.be...e-chaleur.html
    quelques tubes en cuivre rivetés sur un T qui épouse le conduit
    20150325 011.jpg

    on met en place en serrant la pièce avec des éléments d'YTONG
    j'ai fait un collier platre et ytong autour du conduit au dessus du T pour bloquer un peu la chaleur qui circule autour du conduit mais j'ai oublié de faire la photo à ce moment là.
    20150325 013.jpg
    on met un tube dans le T, on ferme l'accès au conduit (ytong et platre)
    le système n'alimente que ma chambre, je l'utilise avec une entrée une sortie.
    20150325 015.jpg
    on ferme les côtés en placo, on place le ventilo
    20150413 008.jpg
    des lattes pour fixer le panneau de finition (le caisson de ventilation étant plus large que l'espace mur placo). le ventilo tient avec le tube tout seul mais c'est préférable d'ajouter la latte de soutien horizontale au niveau du placo extérieur.
    20150413 036.jpg
    des photos de finition dans le prochain post tout de suite

  28. #234
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    un petite récup de table pourrie, une petite incision pour un accès à un démontage du moteur en toute simplicité:
    20150413 037.jpg
    la trappe d'aération est réalisée avec une vieille pédale de machine à coudre.
    20150413 038.jpg
    je gagne 3 degrés dans la pièce ce qui fait que je ne chauffe plus ma chambre avec mon radiateur électrique depuis que j'ai mis ça en place (environ 1 mois)
    franchement ça marche bien.
    je sais que j'aurais du vraiment optimiser cet aspect en prenant l'air le plus chaud en départ de conduit et chercher à alimenter toute la maison mais c'est difficile de tout mettre en place dès le début.
    cela reste à mon sens un petit exercice utile et un rappel pour ceux qui n'y pensent pas au début (surtout dans le neuf).
    A+

  29. Publicité
  30. #235
    palus06

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    salut ociv
    l'idée est bonne, et le résultat décoratif superbe
    je like!
    par curiosité, c'est quoi ton métier?

  31. #236
    ririmason

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    L'idée n'est pas neuve et elle a souvent été abandonnée car le refroidissement du conduit entraîne un moins bon tirage ( avec les risques qui vont avec ) et aussi un risque accru de condensation des fumées dans le conduit ( bistre ).

    A mon sens et dans le doute c'est à éviter ( et surtout pas à conseiller...).

    Cela étant, j'aime bien l'idée du cache!
    acheter moins, acheter mieux

  32. #237
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Merci pour les compliments
    @palus, je te réponds en MP
    @riri, rien à voir mais tu me fais penser qu'après 9 couches d'essai de peinture argile dans le salon, ma femme a finalisé une formule qui marche super bien.
    je la partage prochainement.

    je réfléchis toujours aux capteurs plans et je crois que je vais devoir faire quelques expérimentations car j'ai du mal à me décider.
    j'ai plusieurs pistes pour l'absorbeur sachant que j'aimerai bien intégrer l'idée que m'a suggérée paillafond.
    --ardoise
    --bardage brulé (j'ai essayé de frotter une buchette, ça marque en noir mais ce n'est pas très profond comme empreinte et ça peut être un peu fastidieux)
    peut-être avec un chalumeau, ou alors juste frotté au fusain avec un fixateur naturel?
    le bardage peut facilement être rainuré pour passer du tube multicouche faisant ainsi le mix air-eau. je pense que le bardage peut être pas mal comme absorbeur (peut être un peu trop isolant?) et éviter/économiser un fond en bois si l'isolant choisi est suffisamment rigide (les lattes de chicanes et l'isolant pouvant se fixer dessus)
    --tôle (j'ai de la tôle ondulée de récup) la rendre noire avec du frameto par exemple (c'est quoi la toxicité du produit?)
    les tubes pourraient passer dans l'ondulation mais comment les maintenir à l'envers( souder des petites pattes: fastidieux?)
    voir comment étanchéifier les jonctions avec le bois (l'ondulation étant problématique)
    pour les chicanes, on pourrait penser à une deuxième plaque en quiquonce, l'air aurait à traverser des vagues avec pas mal de surface de contact mais je pense que l'ondulation est trop faible pour la tranche d'air à faire passer (faut voir l'épaisseur acceptable) surtout que les tubes font déjà mordre une ondulation sur les deux.

    questionnement plus général, est-ce un bon pari de rajouter des capteurs en plus de la serre (j'ai un peu peur du surdimensionnement)
    au départ, j'étais parti sur une toiture de serre opaque en végétalisation.
    je vois en ce début de printemps que même sans serre et sans l'isolation de la toiture principale, je ne chauffe pratiquement plus (les menuiseries, la paille, le liège, le chanvre... portent déjà des fruits c'est clair)
    maintenant, la surchauffe sera probablement éviter par le fait que ces capteurs alimenteront le tunnel et peut-être de l'ECS.
    que j'ai des fenêtre au nord et que je peux faire passer par la serre: à voir encore ma "trappe" de nuit de la serre (dimensionnement et définition) je voayis bien une tour séchoir pour s'amuser esthétiquement aussi )
    il y aurait aussi des stores comme suggérait Héraklès et une casquette en lames de bois (démontable).
    donc je serai plutôt optimiste.

    au fait, que conseillerez-vous pour joindre les vitres des capteurs à air horizontaux (étanchéité et durabilité /prix)?
    Merci et bonne journée ensoleillée

  33. #238
    palus06

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    bardage brulé
    en voilà une idée qu'elle est bizarre
    si tu veux des odeurs de brûlé dans toute la maison, y a pas mieux, non?
    à choisir: l'ardoise est neutre, inaltérable sous verre, sans odeur
    le prochain capteur (4m50 sur 0m70 ou à peu près), je le ferais avec de l'ardoise
    y a des ardoises à faible épaisseur et de grande surface, du moins de plus grande taille que la plus grande ardoise de toiture
    faut chercher...
    @+
    Dernière modification par palus06 ; 14/04/2015 à 21h49.

  34. #239
    OCIV

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    salut palus,
    le charbon est utilisé pour neutraliser les odeurs donc je ne m'inquiète pas de ce côté là.
    l'intérêt pourrait être le prix et la possibilité structurante permettant d'encapsuler des conduites d'eau et de fixer des chicanes et l'isolant: donc pas de panneau supplémentaire.
    A+

  35. #240
    Paillafond

    Re : rénovation bioclimatique fermette 1854 dans le nord

    Bonjour OCIV

    tu trouveras ici la discussion ouverte sur APPER par Guy ISABEL sur son capteur à air.
    PaillàDonF

Page 8 sur 9 PremièrePremière 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Construction bioclimatique ... ouverture au Nord c'est possible ?
    Par geobart dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 18
    Dernier message: 22/05/2011, 09h17
  2. Renovation fermette en auvergne
    Par ZanthoLeBougnat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/06/2008, 15h33
  3. Rénovation bioclimatique des Chaladonnettes
    Par bonbec dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/06/2008, 11h33
  4. Rénovation et bioclimatique
    Par leon55300 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/11/2006, 15h31
  5. :sos: Et la rénovation bioclimatique ?
    Par BioTop dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 22
    Dernier message: 30/09/2006, 07h41
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...