Répondre à la discussion
Page 89 sur 327 PremièrePremière 89 DernièreDernière
Affichage des résultats 2 641 à 2 670 sur 9798

Retours d'expérience chaudières OKOFEN



  1. #2641
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN


    ------

    Comme d'habitude... !!! Et il n'y a pas de mal.

    Pour la clarté de ceux qui nous lisent, je précise un peu :

    a) oui, ce n'est pas exactement pareil : tout dépend de la correction que tu apportes "à la main". Et, comme la formule l'indique, du coefficient k que tu appliques !

    b) mais cela va à peu près dans le même sens...

    Reprenons ton exemple chiffré : pied de 32 ; température de départ de 50° (cela veut dire que les deux premires termes de la formule, sans le k x delta t, donne une somme de 50) ; s'il n'y avait pas de vent et si la courbe est bien réglée, il ferait 20° ; il y a du vent, il ne fait donc que 18° à cause des pertes supplémentaites (c'est simplement des "fuites" en plus dans la bouteille percée)

    a) tu corriges "à la main" en mettant le pied à 42 ; le départ passe à 60° ; les 20° sont atteints puisque les apports sont augmentés et équilibrent les pertes plus élevées

    b) tu as une sonde d'ambiance avec un coefficient de 5 ; il fait 18 au lieu de 20 ; il y a donc un "écart" de 2° ; les deux premiers termes de la formule sont inchangés (le pied est toujours à 32°, la temp externe est la même, la consigne est la même...), donc ces deux premiers termes font toujours 50°.

    La correction automatique "rajoute" 5 x 2 = 10°

    Donc rajouter manuellement 10° au point fixe ou paramétrer la sonde pour qu'elle rajoute 10°, c'est, dans l'exemple, rigoureusement pareil.

    Donc sans intervention manuelle, la régulation avec correction va envoyer à ... 60°.

    Pourquoi voudrais-tu qu'envoyer à 60° suite à une correction manuelle soit plus efficace que d'envoyer à 60° suite à correction effectuée de la sonde ? C'est toujours envoyer à 60 !

    Je ne te comprends donc pas ! [mais ce n'est pas grave]

    c) mais comme dit, c'est vrai pour un k de 5. Cela ne le serait pas pour un k de 2 (la correction serait moins efficace...) ou un k de 10 (elle le serait trop !).

    Si au lieu de 20, la baisse à cause du vent n'était que de 1°, il faudrait peut-être moduler le coeff k.

    d) la sonde d'ambiance corrige "tangentiellement" : on s'apporche de la consigne ; tu n'es pas forcément pile dessus ; en revanche, cela "tend toujours vers la consigne", ça c'est sûr - et c'est automatique !

    e) enfin, la sonde d'ambiance fait aussi commande déportée : elle permet de modifier la consigne, ainsi que de mettre la chaudière en standby ou en mode "confort forcé" sans aller à la chaudière.

    Donc si pour une raison x, la consigne n'est pas atteinte, tu pousses un peu sur la consigne, sans même descendre à la chaufferie.

    En ce moment, vu le soleil la journée où je ne suis pas là, je baisse la consigne, sur ma sonde d'ambiance, à 18°. Le matin, j'ai un petit coup de chauffage, la sortie de douche est acceptable... Mais ensuite, je ne chauffe pas trop mes PCBT, sachant que dans la journée, je vais faire le plein de calories solaires gratuites... Je reste donc volontairement un peu en-dessous de la consigne. Dans la journée, le soleil rattrapera ce retard. Le soir, je dépasse légèrement la consigne...

    Je trouve cela "peinard". Deux secondes en passant devant la sonde.

    Maintenant, tant qu'on n'emmerde pas ses compatriotes, je suis pour la liberté de chacun.

    Tu préfères changer ton point fixe. C'est une autre façon. Il est vrai qu'avec la "Touch", c'est aussi fastoche. Je parle donc surtout pour ceux qui n'ont pas la "Touch" !

    -----

  2. Publicité
  3. #2642
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Merci pour cette diplomatie.

    Quelques précisions sur ce que je disais :
    Contrairement à chez toi, je suis souvent absent et donc bascule souvent entre réduit et confort.
    L'énergie demandé pour remonter une t° d'ambiance est bien plus importante que si on devait la stabiliser.
    Pour une même t°extérieure :
    Passé de 18° à 20°, en démarrant avec une t° départ de 50° c'est possible si il n'y a pas de vent, sinon il faut 60°.
    Resté sur 20°, en envoyant une t° départ de 40° c'est possible si il n'y a pas de vent, sinon il faut 50°

    J'ai un coeff très souvent de 9, c'est pas pour autant qu'un pied de 32 est suffisant quand il y a du vent ( ou pas assez rapide à remonter).

    Et je comprends très bien ton explication mais sans vouloir te bousculer, tu n'as pas souvent du vent ni de changement réduit/confort.
    D'ailleurs, à chaque fois que je regarde la carte de france en vent moyen ou rafales, j'envie les gens qui habite à l'intérieur des terres...

  4. #2643
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par phil7759 Voir le message
    Merci pour cette diplomatie.

    J'ai un coeff très souvent de 9, c'est pas pour autant qu'un pied de 32 est suffisant quand il y a du vent ( ou pas assez rapide à remonter).
    Ce n'est pas de la diplomatie. J'essaye de tout faire pour mourrir un jour - le plus tard possible, mais j'ai déjà échappé une fois - en honnête homme... Beaucoup de bagarres sur le forum sont des fois juste des "points de vue diférents" liés au fait qu'on ne parle pas de la même chose, sous le même angle. J'essaye maintenant de l'exprimer et d'en tenir compte.

    Est-ce à dire que tu cumules la correction par la sonde + la correction manuelle du point fixe en plus ? [et là, je comprends tout - notamment que cela va beaucoup plus vite !]

  5. #2644
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour

    C'est bien de confronter des idées différentes, on en ressort plus intelligent, et c'est encore mieux quand elle se fait dans le respect, et toi did qui est un grand sage, je sais que tu sais très bien le faire et je t'en remercie.

    Oui je cumule la correction de la sonde + la correction de la t° départ.
    Pour rappel, j'ai une maison "zodiac", mais il faut que qu'elle se soit le temps qu'il fait dehors, que je sache remonté 2/3° de t° ambiante en 3h.
    C'est pour celà que je suis obligé de monter si haut lorsqu'il y a du vent. Mais je t'assure que le jour où tu auras du vent moyen de l'ordre de 70km/h et des rafales à 100km/h, tu comprendras très facilement car ta femme te diras "je caille, qu'est ce que tu fous avec la chaudière" et là t'as intéret à sortir l'artillerie lourde et augmenter de 10° tes t° départs.

    En ce moment, point de vue météo, c'est tous l'inverse, pas de vent et gros pic de pollution, j'ai une toux (surement bronchite) depuis 15 jours.

  6. #2645
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par phil7759 Voir le message

    Oui je cumule la correction de la sonde + la correction de la t° départ.

    tu comprendras très facilement car ta femme te diras "je caille, qu'est ce que tu fous avec la chaudière" et là t'as intéret à sortir l'artillerie lourde et augmenter de 10° tes t° départs.
    1) Oui, j'ai compris ça à la fin. Donc en effet, l'augmentation des pertes de la maison est telle que la "compensation" ne suffit pas !

    2) Ma femme a de la chance : à la maison questio chauffage, je suis le maillon faible [mes "pillules" pour prolonger mon coeur me transforment en "femmelette" : bouts des mains et des pieds toujours glacés et parfois douloureux - même aujourd'hui dans mon bureau alors qu'il fait beau dehors !] [pour les esprits moqueurs, je précise que si j'ai tendance à soigner cela "sous la couette", ma femme retrouve bien là son homme !]

    C'était la séquence "humour" !

  7. #2646
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonsoir

    Ci dessous ma courbe du jour, avec une envie de meurtre contre le vent !
    Il fait 12° et un vent en rafale à 70km/h et un vent moyen assez élevé à près de 50km/h.
    Du coup très difficile de chauffer ma maison et un cycle qui va durer près de 8h puisqu'il va s’arrêter pour mon couché vers 22h30.

    J'ai du mettre un pied de courbe de 43° !!! Et j'ai mon 21° que depuis 21h.
    Point de vue conso, j'ai pas pu regarder la trémie, mais selon mes zs, je vais tourner sur un 18kg pour aujourd'hui.
    Images attachées Images attachées  

  8. Publicité
  9. #2647
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonsoir Phil, on ne voit pas encore la courbe, mais je me demande si les jours de grand vent, vous ne seriez pas gagnant à chauffer en continu, sans toucher au pied de courbe. Mais peut-être avec votre zodiac ça ne marchera pas - en tout cas avec mon paquebot je n'ai jamais été obligée de toucher à ma courbe par grand vent. Bon, à tout casser, si ça dure ça peut finir à 0,5° de moins, voire 1° au pire, mais c'est pas la mort.

    La seule chose qui risque de vous agacer, c'est que vous ne pourrez probablement pas obtenir un cycle unique quand il fait assez doux comme là, mais ça aussi on peut se faire une raison... (je n'en ai pas eu de tout l'hiver, mais je ne vais pas me plaindre, je consomme quand-même moins que quand il gêle !)

  10. #2648
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    @christina, il est vrai qu'on peut se poser la question du continu ou pas.
    Au vu de la courbe et de mon absence, si on imagine les t alim si en mode continu, on voit tout de même qu'on ai gagnant à l'arreté.
    Le seul souci c'est de remonter la pente de la t°.

  11. #2649
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Phil, je parlais de faire l'essai par grand vent, je sais bien que vous avez déjà fait la comparaison en temps normal.

    Concernant l'absence, j'ai fait aussi au début l'expérience, mon atelier et la maison sont deux circuits distincts, alors je baissais la maison dans la journée, mais remonter la pente n'était pas concluant (avec 20° et 18° en abaissement), trop d'inertie - alors finalement j'ai opté pour du 19° tout le temps et c'est bcp plus confortable (alors qu'avant j'aurais dit en-dessous de 22 je caille ! bon, c'est aussi possible grâce aux murs chauffants) - parce que ce qui donne l'impression de froid ce sont les variations de température - si c'est tout le temps pareil, on peut facilement avoir 1° de moins (et mathématiquement j'y gagne aussi).


    édit "si on imagine les t-alim en mode continu" - justement, vous auriez moins de t-alim à chauffer moins fort mais en continu, faudrait essayer et calculer, moi je n'ai pas les t-alim malheureusement - faudra juste accepter de ne pas avoir un cycle continu...
    Dernière modification par christina86 ; 18/03/2014 à 23h28.

  12. #2650
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour

    En regardant mon graph d'hier et en reprenant les donnés zs et météo.
    Le vent s'est levé hier à 13h jusque dans la nuit.

    J'ai repris la conso/horaire que j'utilise pour maintenir une température chez moi lorsqu'il n'y a pas de vent, elle est de 350 zs par heure ( soit environ 900gr/heure). J'ai pris plusieurs échantillons qui tend tous vers ce chiffre.
    Pour shématiser et disséquer une heure de maintien, il y a deux cycles de 20min et deux pause de 10min.
    Dans les cycles de 20min, ils tournent à une moyenne de 8.75zs (=350/2cycle et /20min) ce qui est très logique.

    Hier, j'ai arreté la chaudière pendant 8h d'affiler (6h30/14h30), si elle aurait été en mode continu celà aurait fait
    8*350= 2800zs

    Je considère qu'il m'a fallu 3h hier apm pour revenir à une t° stabilisé, donc je reprends la conso de 14h30 à 17h30 pour calculer l'excès de chauffage pour remonter la pente.
    Sur ces 3h, j'ai eu 2535 zs de conso ( 845/h) au lieu de 3*350=1050zs en mode continu. L'excès est donc de 1500zs pour remonter la pente.

    Donc au final, j'ai économiser 1300zs du fait d'arreter la chaudière (2800zs - 1500zs)
    Le 2800zs c'est les 8h de mode continu
    Le 1500zs c'est l'excès pendant 3h de la remonter chauffage en période plein vent.

    Mes 1300zs d'économie corresponde à 3.2kg de pellet économisé, je retombe encore sur le calcul que j'avais fait la dernière fois, à l'époque je concluais à 3kg d'économie.

    Les matheux me comprendront, les littéraires beaucoup moins

  13. #2651
    luxfuit

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,


    J'ai maintenant une Okofen PES 15 depuis deux ans et demi et semble avoir enfin, grâce à vous tous, réglé mes problèmes de courbes de chauffe !

    Maintenant je me pose la question de l'utilité du contrat d'entretien. Avec ma précédente chaudière au fuel cela était loin d'être inutile vu les nombreuses possibiltés de panne !

    Avec une chaudière à granulés je m'interroge. Est-ce utile de payer 100 euros de plus par an pour rajouter un contrat d'entretien, en plus du ramonage-entretien annuel ? Quelles sont les probabilités de panne pour une chaudière quasi neuve ?

    Merci d'avance, bonne journée

    Luxfuit

  14. #2652
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    1) L'entretien annuel est légalement obligatoire ! [Après, qui vérifie ça ???]

    2) C'est généralement lié au bénéfice de la garantie [lire ce qui est écrit en petit sur la notice !]. Pas d'entretien par un professionnel agréé = pas de garantie, en général !

    3) Même "top", une chaudière à pellets brule du bois et s'encrasse sérieusement. Le nettoyage annuel n'est pas du luxe. Il est de fait, techniquement, nécessaire.

    Je viens de le faire moi-même. Ce n'est pas simple ! Mais faisable pour un "bricolleur moyen". C'est salissant !!!

    Un ou deux points de sécurité à vérifier tout de même (étanchéité de la vanne coupe-feu, par exemple).

    Et la possibilité de créer des "désordres" : allumeur mal positionné par ex...

    4) Après, tu fais ou tu fais pas. Si tu fais faire, tu gères au cas par cas ou tu passes un contrat. C'est un calcul à faire, selon les "offres" qu'on te fera
    Dernière modification par Did67 ; 19/03/2014 à 09h53.

  15. Publicité
  16. #2653
    luxfuit

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Re bonjour,


    En fait je me suis mal fait comprendre.

    Je tiens à faire faire l'entretien annuel par mon installateur. Par contre je me posais la question de la pertinence de payer 100 euros de plus par an pour un contrat d'entretien annuel qui couvre - en plus de l'entretien annuel - d'éventuels déplacements et main oeuvre pour des pannes. Quelle est la probabilité de tomber en panne ? Donc, est-ce à votre avis utile de prendre cette "garantie panne" supplémentaire ?

    Merci

  17. #2654
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    OK.

    C'est autre chose !

    Cela pose la question de toutes les "assurances" - du téléphone portable à la chaudière en passant par toutes les "extensions" sur tous vos appareils.

    Mon choix perso : statistiquement, ce sont des arnaques, enfin des "vaches à lait" ! J'ai choisi d'être mon propre assureur. Il est clair que le jour où j'ai un gros pépin, j'y suis pour ma pomme.

    Mais il faut savoir que les extensions sont "calculées" : par ex une extension à 5 ans sur de l'électro-ménager à peu de chances de vous servir. Les appareils, à 98 %, tiennent ces 5 ans. L'obsolescence programmée joue entre 5 et 10 ans. Elle est callée sur 10 ans ! Là, votre appareil tombera en panne avec une forte probabilité. Et on essaiera de vous en fourguer un autre ("la réparation, c'est 399 euros" ; le nouvel appareil, plus joli, plus perforamnt sera en promo à 425 ! Je vois d'ici ce que vous allez faire !!!)

    J'ai expérimenté sur un lave-vaisselle (un petit "bitonniot" plastique cassé puis un flexible qui fuit à 6 et à 9 ans), sur un réfrigérateur (vers 8 ans ; le contacteur commandé par le bulbe thermique bloqué). A chaque fois, des pièces de quelques euros / maxi 20. Trouvées sur internet. Faut juste avoir le culot de décarcasser, déclipser et faire un peu de casse car on ne sait pas où sont les clips... Alors, on tire ; clac ! Trop tard, je sais où il est !!!

    C'est ma tactique.

    Pour revenir aux chaudières, les pannes sont rares, mais pas inexsitantes ! Bien lire ce qui est couvert aussi ! Main d'oeuvre ? Déplacement ? Pièces ???

    Bref, je n'en ai pas et je ne cherche pas à en vaoir. Mais c'est encore une fois que mon point de vue.

  18. #2655
    luxfuit

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,


    En général j'achète du matériel électroménager haut de gamme donc je ne prend jamais d'extension de garantie. Et effectivement au bout de 17 ans quand le LL fuit on se débrouille tout seuls pour commander les pièces nécessaires.

    Là on a aussi l'impression d'avoir pris de la qualité et je me demande donc si c'est nécessaire de prendre un contrat , en sachant qu'il ne couvre pas les pièces ( contrairement à l'électroménager ou l'informatique) mais uniquement la MO et le déplacement.

    J'ai aucune idée de l'usure et des risques de panne de ces machines ?

    Quand on était au fuel c'était en fait la garantie d'avoir une réparation rapide mais les risques étaient semble t-il beaucoup plus nombreux entre l'arrivée du fuel, le bruleur et tous les réglages...

    La machine me parait moins complexe et sujet à pannes mais peut-être est-ce une illusion ?

  19. #2656
    manet942

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    J'ai pris la décision de faire l'entretien annuel, et le ramonage. Ca me prend deux bonnes heures....
    Faut juste être soigneux et méthodique.
    Je suis arrivé à la fin de la garantie (5 ans) sans problèmes.
    Je me pose juste la question de la visite normalement prévue au bout de 5 ans par un tech. Okofen ?? La garantie étant finie est-ce d'une grande utilité ?

  20. #2657
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Au sujet de l'entretien,
    Celui qui est méthodique, patient, bricoleur et méticuleux, je pense qu'il le peut le faire lui même.
    Moi j'ai deux mains gauches, donc je n'oserais jamais. J'aurais trop peur de mal remettre la pièce en place ou de péter une fixation.

    L'avantage du passage de l'installateur ou technicien, c'est que normalement ils font une analyse de combustion.
    J'ai regardé sur le net, cette machine vaut dans les 2000 euros...
    Peut être que cela concerne qu'une personne sur dix qui y a un problème de combustion, mais au moins c'est vérifié.
    Ca peut être : manque d'aération, problème de tubage, pellet humide, mauvais réglage des ventilateurs........

  21. #2658
    luxfuit

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,


    Visiblement avec un bon entretien, amateur ou professionnel, aucun de vous n'a eu de panne dans les 5 ans sur une Okofen ?

  22. Publicité
  23. #2659
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par luxfuit Voir le message

    Quand on était au fuel c'était en fait la garantie d'avoir une réparation rapide mais les risques étaient semble t-il beaucoup plus nombreux entre l'arrivée du fuel, le bruleur et tous les réglages...

    La machine me parait moins complexe et sujet à pannes mais peut-être est-ce une illusion ?
    J'espère que personne ne doutera du fait que je sois fervent défenseur des chaudières à pellets.

    Mais je ne dirais pas ça : il y a au moins autant, si ce n'est plus, matières à pannes ! Sonde qui déconne - suffisant pour une "mise en défaut" ; charbons d'un des ventilo usés et non remplacés en "préventif" après 3 ou 4 ans [qui le fait ?] ; rares mais cela existe : platine électronique grillée (orages, surtension, tensiosn instables en fin de ligne) ; moteurs... Non, honn^tement, c'est plus compliqué qu'une chaudière à fuel !

  24. #2660
    manet942

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Pendant 37 ans, j'ai procédé à l'entretien annuel de ma chaudière fioul "Chappée" !...Changement de l'injecteur (tous les deux ans), nettoyage des filtres, du pot de combustion, ramonage etc...Sans aucun problème, elle pouvait peut-être encore tenir deux ou trois ans ? Seule sa puissance (après isolation) et le prix du fioul m'ont fait changer.
    L'avenir dira ce qu'il en est pour l'Okofen !..Pour l'instant, prix du chauffage divisé par deux en gros depuis 5 ans.

  25. #2661
    MINIOKO85

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    LUXFUIT , se pose la question de "l'utilité" d'un contrat d'entretien , ce qui est différent de la simple visite annuelle d'entretien par un pro . Certes , il est possible pour un bon bricoleur d'intervenir sur une chaudière , mais perso , je le tenterai pas avant la fin de garantie , pour ne pas donner d'argument à la marque pour refuser une prise en charge . C'est comme les voitures , il suffit d'une vidange pas faite à temps , et par vos soins , pour se voir refuser une participation aux frais en cas de casse ultérieure . ( j'ai eu le cas sur mon break cet été , résultat une boite hs , 4600e pour ma pomme , depuis je me bats pour obtenir la participation constructeur car meme si j'avais fait faire la vidange chez eux , la concession n'aurait pas fait de vidange de la boite car pas prévu dans le carnet d'entretien constructeur) . J'ai réussi à récupérer 1600e en prouvant l'entretien réel suivi (le précédent proprio avait un contrat d'entretien justement de 0 à 150000 km ) , donc ils ont reconnu que le roulement de boite qui a lâché ne pouvait pas être de ma faute .

    Pour revenir à nos chaudières , ce qui nous interesse en cas de panne , c'est d'avoir un pro disponible rapidement et compétent , qui interviendrait promptement , meme si il ne nous a fait fourgué un contrat d'entretien . Perso , le mien ne m'a même pas parlé de contrat , c'est même moi qui l'ai relancé en septembre pour l'entretien annuel .

    Bien sûr , il faut faire (ou faire faire ) un minimum d'entretien , que j'appellerais plus un démontage / nettoyage complet de tout ce qui se démonte , car la suie de dépose partout . Cela permet de déceler si tout va bien (piece fendue ou félée par exemple) . La question est de savoir ce qu'offre réllement en plus un contrat d'entretien , qu'y a-t-il de compris dedans ? est -ce une extension de garantie , une prise en charge des pièces et du déplacement ?

    Donc , oui , techniquement , on peut faire soi-même le nettoyage avec quelques compétences , mais se passer de la visite annuelle par un vrai pro , expose le proprio à un refus des assurances , si la maison subit un incendie , l'assurance demande en premier la preuve du ramonage . Je préfère le rappeler , car quelques réponses au-dessus , ne me semblent pas etre de bons conseils sur ce point précis . De plus , lors de son passage , le chauffagiste habitué , qui connait donc son produit , connaitra les éventuelles faiblesses à surveiller par expérience , et bien sur , il procède lors du ramonage aux réglages de combustion , lui aussi obligatoire , qu'un particulier ne peut pas faire au pif . Enfin , il n'est pas impossible , comme pour les voitures , que le pro effectue une mise à jour du soft , conseillée par le fabricant , meme sans vous le dire , juste en se connectant pour le controle des écrans et fonctions .

    Espérant apporter des élements , je pense que , s'agissant de notre marque et de modèles déjà anciens donc éprouvés , l'entretien annuel classique est suffisant , ce forum montre que peu de pannes mécaniques surviennent . Apart des bourrages de vis causés par des pellets abimés donc trop de sciures qui bloquent les vis sans fin , et quelques soucis électroniques de carte mere , c'est globalement du costaud , donc rajouter à cela 100 ou 200 e pour se rassurer l'esprit , chacun voit , mais c'est effectivement du 100% de marge pour celui qui le vend , car ç'est justement fait pour ne pas servir , comme toutes les extensions d'assurances . A+

  26. #2662
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par MINIOKO85 Voir le message

    si la maison subit un incendie , l'assurance demande en premier la preuve du ramonage . Je préfère le rappeler , car quelques réponses au-dessus , ne me semblent pas etre de bons conseils sur ce point précis .
    Fais-tu référence à un de mes posts ???

    Je pense que ce que tu dis n'est pas exact. Et j'aime que les choses soient précises.

    Il faut regarder ce qui est écrit dans les clauses du contrat (les 27 pages écrites en petit). Si cela est marqué dans les clauses, en effet. L'assurance peut se dégager, à condition toutefois que le feu soit lié au chauffage ! (ce qui n'est pas toujours le cas)

    Le site de la Fédération des Assurances dit ceci :

    http://www.ffsa.fr/sites/jcms/p1_362...nce?cc=fn_7304

    Oui, le ramonage est obligatoire. Le défaut de ramonage constitue une contravention sanctionnée par une amende de troisième classe pouvant aller jusqu’à 450 euros.

    C'est un bête rappel de la loi. Il n'est fait aucune mention d'une non-prise en charge systématique !

    Ce site : http://www.assurprox.com/assurance-h...ssurances.html dit cela :

    Votre assurance multirisques habitation vous couvre pour les dommages causés par la fumée et le feu. S'il s'avère que vous avez omis de ramoner votre cheminée conformément à la législation, l'assureur peut décider de réduire voire supprimer l'indemnisation en cas de sinistre. L'assureur doit toutefois prouver que l'origine du sinistre résulte d'un défaut d'entretien.

    Ou celui-ci : http://www.pap.fr/argent/assurances/...cheminee/a7614

    Contrairement à une idée reçue, l'absence de ramonage n'entraîne pas la suspension de couverture de l'assurance, au titre de la responsabilité civile. Les dommages causés par un feu aux biens assurés sont couverts en effet par la garantie incendie comprise dans les contrats multirisques habitation.

    Mais attention : en cas de sinistre, certains contrats prévoient de diminuer l'indemnisation de l'assuré qui a négligé de faire ramoner les conduits de fumée. D'autres imposent la suppression totale de l'indemnisation des dommages résultant d'un incendie lié à un défaut d'entretien du conduit.



    Donc : oui, il vaut mieux respecter l'obligation (je le fais, même si avec ma chaudière à condensation, je n'ai jamais vu le ramonneur "sortir" quelque chose !).

    Mais : non, il est abusif de dire qu'on n'est pas couvert. Ce n'est pas systématiquement le cas. Et les incendies sont loin d'avoir toujours pour origine le chuaffage ou la chaudière [poêle qui prend feu, pas d'extincteur sous la main ; électricité ; bougies qui met le feu aux rideaux... etc]. Je ne suis même pas sûr que ce soit la majorité des cas.

    Tenez, cherché et trouvé ça : http://www.maison-attention-danger.f...cendie-et.html
    Dernière modification par Did67 ; 19/03/2014 à 19h02.

  27. #2663
    MINIOKO85

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    JE parlais plus en réaction à manet qui dit qu'il fait tout cela lui-même . Et je ne dis pas que les assurances refusent systématiquement la prise en charge . Je dis juste qu'on s'expose à un refus , mais le plus juste serait de dire , que le jour ou vous vous retrouvez sans toit , dans le cas d'un sinistre total , difficile de dire ce qui aura déclenché l'incendie . Le plus dûr serait de vivre avec des remords , en se disant " j'ai voulu économiser 170e , me voilà sans maison " .

    Je sais , c'est pas gai , mais faut penser à tout pour pas regretter après . Après , did , je connais pas le code des assurances par coeur , je pense juste qu'il faut se prémunir en ne leur donnant pas d'argument pour nous "entuber" . A+

  28. #2664
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par phil7759 Voir le message
    Bonsoir

    Ci-dessous ma courbe du jour, avec une envie de meurtre contre le vent !
    Il fait 12° et un vent en rafale à 70km/h et un vent moyen assez élevé à près de 50km/h.
    Du coup très difficile de chauffer ma maison et un cycle qui va durer près de 8h puisqu'il va s’arrêter pour mon coucher vers 22h30.

    J'ai dû mettre un pied de courbe de 43° !!! Et j'ai mon 21° que depuis 21h.
    Citation Envoyé par phil7759 Voir le message
    Bonjour

    En regardant mon graph d'hier et en reprenant les donnés zs et météo.
    Le vent s'est levé hier à 13h jusque dans la nuit.

    J'ai repris la conso/horaire que j'utilise pour maintenir une température chez moi lorsqu'il n'y a pas de vent, elle est de 350 zs par heure (soit environ 900gr/heure). J'ai pris plusieurs échantillons qui tendent tous vers ce chiffre.
    Pour schématiser et disséquer une heure de maintien, il y a deux cycles de 20min et deux pauses de 10min.
    Dans les cycles de 20min, ils tournent à une moyenne de 8.75zs (=350/2cycle et /20min) ce qui est très logique.

    Hier, j'ai arrêté la chaudière pendant 8h d'affilée (6h30/14h30), si elle avait été en mode continu cela aurait fait 8*350= 2800zs

    Je considère qu'il m'a fallu 3h hier apm pour revenir à une t° stabilisé, donc je reprends la conso de 14h30 à 17h30 pour calculer l'excès de chauffage pour remonter la pente.
    Sur ces 3h, j'ai eu 2535 zs de conso ( 845/h) au lieu de 3*350=1050zs en mode continu. L'excès est donc de 1500zs pour remonter la pente.

    Donc au final, j'ai économisé 1300zs du fait d'arrêter la chaudière (2800zs - 1500zs)
    Le 2800zs c'est les 8h de mode continu
    Le 1500zs c'est l'excès pendant 3h de la remonter chauffage en période plein vent.

    Mes 1300zs d'économie corresponde à 3.2kg de pellet économisé, je retombe encore sur le calcul que j'avais fait la dernière fois, à l'époque je concluais à 3kg d'économie.

    Les matheux me comprendront, les littéraires beaucoup moins

    Bonsoir Phil,
    moi pas matheuse, et vous pas littéraire (ou alors en diagonale ? ) ... résultat, pas moyen de s'entendre


    mais, pardon si j'insiste, j'aimerais me faire comprendre quand-même, je vais essayer de schématiser :

    1) - vous chauffez par intermittence, un peu de maintien la nuit puis plus fort l'après-midi et soirée pour avoir 21°
    - d'après votre dernier graph, un jour de vent, ça vous fait 12h de chauffage et 12 d'arrêt (je ne compte pas les veilles de 10min.)


    2) - je vous proposais d'essayer en continu à 20° - pas à 21°
    (on estime à 7% l'économie par degré de moins - vous n'en avez pas tenu compte dans votre calcul)

    - arguant que 1° de moins peut être tout aussi confortable -sinon plus- que des yoyos
    (mais ça faut essayer pour le ressentir... on n'est pê pas tous faits pareils)

    > question : vos murs se refroidissent-ils pendant l'arrêt ?
    parce que si vous avez juste le temps de remonter la temp de l'air entre deux arrêts -mais pas celle des murs- je comprends qu'il vous faille du 21°... (air à 20° et murs à 17 = ressenti froid ; air à 17 et murs à 20 = ressenti plus chaud)


    3) - vous considérez dans votre calcul 3h pour revenir à une temp à peu près stabilisée - j'en vois 4 (de 14h30 à 18h30)
    - et par ailleurs vous disiez n'avoir atteint les 21° qu'à 21h - pê pas matheuse mais ça fait plutôt 6h30 si je calcule bien

    ...d'ailleurs ce ne serait pas du luxe d'avoir la temp d'ambiance sur votre graph (pas que la T départ)

    > question : jusqu'à combien baisse votre temp intérieure pendant ces 8h d'arrêt ?


    4) - quand vous prenez comme référence une heure de maintien à 2 cycles de 20min (pas terrible...), avez-vous tenu compte de la température extérieure ?
    - pour être exacte la comparaison devrait être faite sur des tronçons pris par T ext. identiques : quatre heures de maintien la nuit bouffent plus que quatre heures en milieu de journée... en ce moment ici nous avons une amplitude de 15° entre le mini et le maxi sur 24h... (sur votre relevé il n'y avait que 3, 4° de différence, mais ça y fait quand-même)


    CONCLUSION :
    les calculs doivent être rigoureux, tenant compte de tous les paramètres, sinon, en ajoutant une approximation à une autre, on peut facilement se gourrer du simple au double... (ou faire dire aux chiffres ce que l'on voudrait entendre...)

    Donc je persiste à croire que ça ne vaut pas l'essai comparatif réel sur deux jours à climat identique (température, ensoleillement, vent)
    D'autant qu'avec un remplissage manuel on peut facilement voir la conso réelle de granulé (les zs restant approximatifs)

    Mais évidemment avec des cycles de 20min* il faudrait supporter la vue d'une courbe en dents de scie sur 24h...
    * elle ne serait pas un peu sur-dimensionnée ?? ...je comprends mieux votre acharnement à piloter votre chaudière automatique manuellement...
    (par 10°ext j'ai quand-même des cycles de 45min, ça fait déjà un peu moins mal...)

  29. Publicité
  30. #2665
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour à tous,

    @christina, tes questions et le débat que tu amorces me font plaisir, c'est un sujet complexe qui demande réflexion, et la participation du plus grand nombre est la bienvenue.
    Ci joint 3 courbes : 18/03 (bcp de vent dès 13h), 19/03 (vent moyen toute la journée) et 20/03 au matin (peu de vent mais un peu plus frais)

    1) - vous chauffez par intermittence, un peu de maintien la nuit puis plus fort l'après-midi et soirée pour avoir 21°
    - d'après votre dernier graph, un jour de vent, ça vous fait 12h de chauffage et 12 d'arrêt (je ne compte pas les veilles de 10min.)
    oui c'est vrai, la nuit c'est un maintien de 18°, l'apm c'est un démarrage tot pour une arrivée à la maison à 17h.

    > question : vos murs se refroidissent-ils pendant l'arrêt ?
    parce que si vous avez juste le temps de remonter la temp de l'air entre deux arrêts -mais pas celle des murs- je comprends qu'il vous faille du 21°... (air à 20° et murs à 17 = ressenti froid ; air à 17 et murs à 20 = ressenti plus chaud)
    oui je pense que mes murs se refroidissent un peu, surtout mon sol en carrelage, j'ai un pan de mur dans le salon qui ont des briques de parement. Le minimum sur la journée du 18/03 : 17.2°, et 17.8° au 19/03.

    3) - vous considérez dans votre calcul 3h pour revenir à une temp à peu près stabilisée - j'en vois 4 (de 14h30 à 18h30)
    - et par ailleurs vous disiez n'avoir atteint les 21° qu'à 21h - pê pas matheuse mais ça fait plutôt 6h30 si je calcule bien
    à 17h30, il faisait 20° pile. à 18h30, il faisait 20.6°. Cette heure supplémentaire m'a couté 660zs au lieu de 350zs pour une heure continu. On en reparle sur le paragraphe suivant.


    4) - quand vous prenez comme référence une heure de maintien à 2 cycles de 20min (pas terrible...), avez-vous tenu compte de la température extérieure ?
    - pour être exacte la comparaison devrait être faite sur des tronçons pris par T ext. identiques : quatre heures de maintien la nuit bouffent plus que quatre heures en milieu de journée... en ce moment ici nous avons une amplitude de 15° entre le mini et le maxi sur 24h... (sur votre relevé il n'y avait que 3, 4° de différence, mais ça y fait quand-même)
    il est vrai que mon amplitude est beaucoup moins importante par chez moi.
    Dans ma démonstration, ma référence d'heure de maintien est ce qui peut se faire de plus bas, cette référence se voit par exemple ce matin pour maintenir un 18° alors que dehors il fait 8.5°.
    Si on regarde le 19/03 au soir, au moment où il y a une courbe bien plate mais sans arret, je suis à 450zs par heure.

    Mais évidemment avec des cycles de 20min* il faudrait supporter la vue d'une courbe en dents de scie sur 24h...
    * elle ne serait pas un peu sur-dimensionnée ?? ...je comprends mieux votre acharnement à piloter votre chaudière automatique manuellement...
    (par 10°ext j'ai quand-même des cycles de 45min, ça fait déjà un peu moins mal...)
    non, elle n'est pas surdimensionné ou alors oui mais seulement quand il y a du soleil et pas de vent ou pour maintenir un 18° chez moi.
    Je la trouve même sous dimensionné le jour où j'aurais un 0° avec du vent moyen à 50km/h, la cheminé devra lui donner un coup de main ce jour là. Quand on voit ma courbe du 19/03, j'ai une fin de soirée des plus belles en terme de modulation, un 71° presque constant avec 11° dehors !!! et un peu de vent...


    A propos de ma courbe de ce matin 20/03, mes 6 heures de chauffage de nuit me coute cher (3000zs) soit entre 40% et 50% de la journée. Il faisait 8.5° et peu de vent.
    Le maintien des 18° coute cher.
    La monté à 20° pour 6h30 coute cher pour si peu de temps restai. Je précise que je mets bien 20° pour le matin en consigne, au lieu des 21° le soir. D'où mon envie de voir plusieurs t° de consigne préréglé sur la touch.
    En général quand je me lève, il fait entre 19 et 19.5 et quand je pars entre 19.5/20°.
    D'un coté, je ne vois pas comment je pourrais apprécier plus bas en terme de sensation de chaleur et d'un autre coté je trouve que c'est beaucoup consommé pour si peu.
    Si quelqu'un a une astuce, je suis preneur.


    HS : @did , j'ai tondu ma pelouse de 1000m2 hier soir avec un mois d'avance, 1h30 de dur labeur... le muguet aura un mois d'avance ?
    Images attachées Images attachées

  31. #2666
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Je suis tombé sur un nouveau bug cet apm
    je vous mets en copie le mail envoyé à mon technicien>

    J'ai recensé un nouveau bug sur la version touch 2.00m.
    Peut être qu'il y a le même problème sur les anciennes versions.

    Dès qu'il fait 20.1° dehors , l'anticipation passe au maximum tout de suite soit 180min chez moi.
    Or comme il faisait que 19.2° chez moi pour une consigne de 20° demandé pour 16h.
    La chaudière a démarré beaucoup trop tot à 14h01 , heure à laquelle les 20.1° ont été atteins dehors.
    J'ai pu l'arrêter mais l'allumage entier à du se dérouler.

    Je pense que la formule de calcul d'anticipation fait un négatif qui pose problème.
    Ci joint le relevé posant problème.

  32. #2667
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Tu ne fais pas jouer ta limite de chauffe en mode confort ???

    Chez moi, dès 18° externes, tout le monde (chaudière, circulateur, V3V) dort !

  33. #2668
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Ma limite en mode confort est à 22°, et vu le vent que j'ai aujourd'hui, il est mérité.
    Je pense que je vais la mettre en route pour 16h. La maison n'arrive pas à se réchauffer toute seule au dessus de 20°.
    Même en été, ma maison est fraiche, peut être un gage de bonne isolation.

  34. #2669
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Ah d'accord. Il est vrai que le vent t'oblige à en garder sous la semelle. Mais du coup, quand il n'y a pas de vent, cela te joue des tours ! Il te faudrait une "Touch" asservie à un anémomètre, avec consigne, pied de courbe, limites de chauffe glissantes !!!

    Pour la fraicheur, c'est surtout l'inertie, je pense. Mais l'isolation contribue bien sûr au maintien du frais. Et ce serait l'idéal : les deux !!!

  35. #2670
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,
    Phil, force est de constater que le vent fait une sacrée différence.
    Ici "sans vent", J'ai presque trop chaud en maintenant un cycle de 3 /j (chauffage + ECS)

    Pièce jointe 244582

    Concernant l'analyse de combustion, voici j'espère une sonde pour essayer. A suivre
    [photo sonde]
    Nom : sonde large bande .JPG
Affichages : 172
Taille : 33,5 Ko

Discussions similaires

  1. Retours d'expérience chaudières RED Heating (MCZ)
    Par TDN57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 34
    Dernier message: 18/01/2021, 20h08
  2. Recherche de retours sur les chaudières Attack slx
    Par yvesposiere dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 73
    Dernier message: 01/02/2020, 20h04
  3. Retours d'expériences chaudières BTC
    Par IonElla dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/04/2016, 15h31
  4. Retours d'expérience sur les tests unitaires en C
    Par lou_ibmix_xi dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/07/2008, 13h22
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...