Répondre à la discussion
Page 35 sur 279 PremièrePremière 35 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 021 à 1 050 sur 8358

Retours d'expériences chaudières OKOFEN



  1. #1021
    1360

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Explication sur la V3V à la p57. Il me semble que c'est mieux qu'avant, non ?

    -----


  2. Publicité
  3. #1022
    lapinrig

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Pour que tous les forumeurs comprennent :

    - tu te livres là à un "exercice de style", à un "challenge" qui est d'avoir le "cycle le plus continu" possible
    - si c'est un but recherché, le commun des mortels ici ne doit pas perdre de vue qu'en condition météo "douces", ce n'est en règle général pas possible (hors tampon) ; et qu'il est alors normal d'avoir des marches-arrêts... Au-dessus d'une durée moyenne sur une saison de 30 mn [ce qui comprend des périodes de fonctionnement continue par grand froid et des périodes "yoyo" avec des marches/arrêts toutes les 15 / 20 mn], les services techniques considèrent que c'est normal [pour pas que les forumeurs s'affolent pour rien !]
    Je partage complètement le point de vue de Tam et comprend qu'il soit un peu perplexe lorsqu'il fonctionne au dessus des conditions minimales sans obtenir de réelle stabilité. Et il est bien légitime, sans en faire un challenge, d'avoir un cycle continu (dans ces conditions) le plus long possible.
    Tu parles de "M/A" sur 15-20mn, c'est ce que faisait ma chaudière fioul sans modulation.
    - si tu y arrives quand même, il faut que ce commun des mortels comprenne que tu "ruses", en utilisant ton plancher chauffant comme "tampon" [ce ne sera pas applicable chez le commun des mortels avec des radiateurs] : en "forçant" une température de départ supérieure à celle calculée, tu "envoies - pour un temps donné - trop de calories" [enfin, plus que nécessaire ou plus que calculé par la régul], donc en effet, tu peux atteindre un équilibre entre "besoin de calories" - que tu gonfles artificiellement donc - et production minimale de la chaudière [au niveau de modulation le plus bas]...
    -cela marche parce qu'avec l'inertie des PC, ces calories ne sont pas perdues ; elles ne provoquent pas non plus une "surchauffe" [qui, sinon, serait synonyme de pertes accrues]; après tu coupes, et tu mobilises ce stock : le PC se refroidit en maintenant la pièce à la bonne température...
    Je ne comprends pas ce mécanisme.
    Tu dis "forcer" une température supérieure à la température calculée, c'est là, me semble-t-il, un moyen d'arriver plus vite à la température limite qui provoquera l’arrêt. Le contraire de ce que l'on souhaite. Là il il me manque une clé.


    Et je ne sais pas pourquoi c'est comme une obsession : dans ta tête, tu es convaincu, à tort, qu'il n'y a qu'Okofen qui marche par cyles marches-arrêts quand le besoin est inférieur à la production au niveau de modulation le plus bas [toujours sauf tampon].

    Les "Hargassner" viennent de confirmer plus haut que eux aussi, cela marche comme ça en intersaison.


    ET c'est logique.
    Oui je le confirme. Mais les cycles sont toutefois beaucoup plus longs.
    Explications possibles:
    - volume d'eau plus important
    - modulation plus rapide
    - puissance mini encore plus mini
    (durée moyenne d'un cycle sur toute la saison: 90h ( 48 allumages avec allumeur pour 4358h de marche)

  4. #1023
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    En regardant cette p57, je ne peux pas te dire si c'est mieux qu'avant car je ne sais pas comment elle se comporté celle d'avant.
    Mais dans cette régulation, il y a des avantages et des défauts.
    Le défaut n°1, il ne sait pas gérer les retours froid ou plutôt il gère très mal la première montée en puissance de la t° départ, bref la chaudière redescend toujours vers 55°.
    L'avantage, après la première fois, c'est qu'elle sait faire des atterrissages, aux environ des 63° elle peut se stabiliser car elle n'envoie plus ou peu d'eau chaude (progressivité de l'envoi d'eau entre 65 et 60) et traite juste le réchauffement de ce qui arrive.

    Mais à croire les chauffagistes, ils considèrent qu'une chaudière doit toujours tourner, comme çà plus de retour froid et aussi plus de claquage de tuyaux.

  5. #1024
    lapinrig

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    En postant, je n'avais plus accès à la courbe.

    Lapinrig peut-il confirmer que tout le cycle s'est déroulé sans interruption ??? [chez Hargassner, les cycles ne sont-ils pas comptés tant qu'il n'y a pas de redémarrage avec allumeur ??? Donc la chaudière peut s'interrompre / redémarrer sur braise / s'interrompre / etc... dans le même cycle ; si je ne m'abuse... Là où ces arrêts, chez Okofen, sont comptés comme arrêts même si elle repart sur les braises.]
    Oui Did, le cycle est sans interruption.
    Sans l'enregistrement de la température il serait impossible de savoir s'il y a eu arret (veille) et redémarrage puisque seuls les démarrages avec allumeur sont comptabilisés (ce sont les heures d'allumeur).
    Dans le relevé il ne peut pas y avoir de confusion: un arret serait repéré par une montée à 71° (67+4) puis par une descente jsqu'à 63° (67-4) et enfin une remontée. Ce n'est pas le cas.
    Aucune confusion avec les décendrages pour lesquels les oscillations débutent pas une baisse de température (arret de l'alimentation bois 10mn avant) et se produisent à des intervalles de 5h sauf un (4 x 5 =20 ) de 4h.

    Je comprends mieux pourquoi les cycles Okofen peuvent être plus nombreux du fait de la méthode de comptage.

  6. #1025
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par 1360 Voir le message
    Nouvel essai :
    http://www.okofen.fr/module/download...d.php?key=1637
    Cette fois ça marche, c'est donc le mode d'emploi de la Touch.
    ben moi ça marche pas, ça mouline et ça finit par m'afficher une page qui a cette adresse : http://www.okofen.fr/intranet/index....&ses_pwd=guest
    une page intranet où il faut un login, donc pas accès au mode d'emploi

    roy vous pouvez pas nous la copier la p.57 ? (c'est pas autorisé pê de faire une citation ?)
    Dernière modification par christina86 ; 17/11/2013 à 20h38.

  7. #1026
    lapinrig

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    * Concernant la remarquable stabilité de température montrée par Lapinrig, je me demande si le découplage apporté par sa bouteille n'améliorerait pas ce point particulier du fait d'une meilleure homogénéisation de la température au sein de la chaudière. Peut-être pourra-t-il donner son avis ?
    Did à parlé d'obsession. Je parlerai de préoccupation.
    Dès le départ mon soucis était d'obtenir un fonctionnement régulier et aussi continu que possible.
    Pour celà j'ai:
    - installé une chaudière 9kw (il s'avère que c'est exactement la même que la 12 et la 15kw)
    - installé une bouteille de découplage, même si ça n'était pas nécessaire.
    - passé à 20% le seuil de puissance mini
    - allongé les temps d'ouverture fermeture des vannes à 180s

    Il m'est difficile d'affirmer que la bouteille joue un rôle déterminant.
    - C'est bien sûr un "amortisseur" dans la transmission des variations thermiques et celà peut éviter une montée de température qui provoquerait une mise en veille
    - le volume circulant est constant et régulier. Il doit certainement contribuer à la stabilité en évitant les fluctuations provoquées par une V3V.

    Sans doute le facteur le plus actif est le seuil de puissance mini.
    Partant de la puissance nominale de 9kw 25% donne 2.25kw.
    Ma consommation étalonnée est de 6.9kg de granulés par heure.
    En pratique ma capacité de modulation est de descendre à 7% bois soit 0.48kg/h. ce qui correspond à 2.4kwh
    A cette puissance, la montée en température au delà de la consigne est relativement lente

    Did a évoqué un sous dimensionnement.
    Je l'ai craint un moment. En février 2012 la chaudière à consommé 75kg de granulés en 24h . Elle a développé une puissance moyenne de 15.6kw. Je n'ai plus aucune crainte sur la capacité de la machine.

  8. Publicité
  9. #1027
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par lapinrig Voir le message
    Je comprends mieux pourquoi les cycles Okofen peuvent être plus nombreux du fait de la méthode de comptage.
    Il y a la méthode de comptage qui diffère, d'accord, et je n'ai pas le chiffre de mes allumages avec allumeur en tête -il est bcp moins élevé que les redémarrages sur braise bien sûr- néanmoins pendant que chez vous ça oscille toute la journée autour des 67°, mon Öko navigue entre 60 et 76° toutes les heures...
    elle monte à 76 en modulant comme elle peut (sur à peu près 40 min), ça coupe, et là ça ventile (15min grrr, pour faire brûler plus vite...), le chauffage continue de tirer dessus (demande à 35° en moyenne) donc en 20 min "d'arrêt" ça redescend à 60 où ça redémarre sur les braises

    donc qu'on m'explique pourquoi elle fonce au début, ok elle veut endiguer la chute à 58-59 -mais bon on pourrait alors lui dire de redémarrer à 63 par ex- donc elle est à fond jusqu'à 63, et là elle diminue d'un palier à chaque degré, mais ça monte inéluctablement quand-même, donc pourquoi en intersaison comme ça elle ne pourrait pas aller plus doucement dès le début ?? suffit de mettre moins de bois non ??

    ps : c'est quoi une bouteille de découplage ?

  10. #1028
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par lapinrig Voir le message
    - passé à 20% le seuil de puissance mini
    j'ai cherché dans les P2xx si ça peut se régler aussi chez nous, mais pas tout compris, P283 ? fatiguée...
    ps : j'ai cherché bouteille de découplage : http://www.climandsoft.com/fr/boutei...e-pression.php mais idem

  11. #1029
    mr_larson

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    elle monte à 76 en modulant comme elle peut (sur à peu près 40 min), ça coupe, et là ça ventile (15min grrr, pour faire brûler plus vite...), le chauffage continue de tirer dessus (demande à 35° en moyenne) donc en 20 min "d'arrêt" ça redescend à 60 où ça redémarre sur les braises
    Bonjour,

    J'ai actuellement des cycles qui s'allongent assez bien. Mes cycles sont actuellement de 43 minutes, et avec la météo qui se dégrade, ça semble encore tendre vers un allongement.

    Par contre, je suis surpris de voir chez moi que le nombre des allumages brûleur et très peu différent des allumages sur braises. J'aurais cru que la différence aurait été assez flagrante avec l'allongement des cycles.

    Et comme vous, également, j'ai un comportement similaire au niveau du fonctionnement. D'ailleurs, j'ai retrouvé ce WE ma chaudière au moment du passage confort=>réduit à une t° de 80,5°C: une bonne grosse chauffe inutilisée car juste avant le passage au réduit...

    J'aimerais savoir si quelqu'un sait s'il est possible de sortir des courbes de chauffe avec la régulation Touch? J'ai vu qu'il y avait des ports USB, mais il semble qu'ils soient uniquement à destination des techniciens...

  12. #1030
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par lapinrig Voir le message

    Je ne comprends pas ce mécanisme.
    Tu dis "forcer" une température supérieure à la température calculée, c'est là, me semble-t-il, un moyen d'arriver plus vite à la température limite qui provoquera l’arrêt. Le contraire de ce que l'on souhaite. Là il il me manque une clé.
    C'est simple : tam "shunte" le calcul de la régul ; il remonte la température de départ calculée : en clair, il force une ouverture plus grande de la V3V.

    Il est donc logique qu'il arrive plus facilement à un équilibre : la "consommation" de calories par le système de chauffage est augmentée, mais la modulation de la chaudière est la même - donc la production de calories. L'équilibre entre les deux peut donc être atteint là où avec le calcul par la régulation il ne le serait pas.

    Ceci est possible du fait que le plancher chauffant se comporte comme un "tampon en béton" : tam va, pendant quelques heures, nevoyer "trop de calories". Mais l'effet est "lissé" par le PCBT. Les calories "en trop" - dans un premier temps - vont ensuite être utilisées pour maintenir la température alors que la chauidère est coupée par une minuterie.

    Voilà.

    Si j'ai parlé d'obsession, mes excuses pour ce terme connoté. Il aurait été plus juste - et positif - de parler d'acharnement ! Car "neutraliser" la régul, monter une minuterie, etc... dépasse les "réglages utilsateurs" habituels... C'était le sens de mon de mon "obsession".

  13. #1031
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par lapinrig Voir le message

    - passé à 20% le seuil de puissance mini
    OK. Là aussi, je comprends mieux. Il est clair que plus on "ouvre" les possibilités de modulation et plus vite on sort des "marche / arrêt".

    Ceci n'a qu'une limite : on sort progressivement de lz one où les rendements restent optimum. L'extrême limite étant le "feu qui couve" que pratiquent certaines chauidères très rustiques n'ayant pas d'allumage électrique : on "injecte" alors régulièrement quelques pellets pour maintenir le feu, mais la chaleur produite "part en fumée"... Les courbes ne sont jamais des "tout ou rien"... Entre une puissance nomainale et la puissance mini (vers 1/3 à 1/4 de la puissance nominale), les chaudiéristes du top "garantissent" une perte de rendement faible - voire quasi nulle. S'ils se limitent à ce sueil, c'est qu'ensuite le rendement se dégrade !

    Sinon, bien entendu, ils produiraient tous une "chaudière universelle" de 25 kW, modulant entre 100 % et 5 %, donc qui serait au top pour tous les besoins usuels. Cela n'existe pas.

    Néanmoins, ceci étant dit, qu'en plein milieu de l'après-midi, avec des températures externes frisant les 20°, ta chaudière aurait fonctionné en continu me laisse dubitatif... Le "besoin" est alors très faible. Qu'elle ait maintenu sa température de départ, OK. Qu'elle ait fonctionné à 20 % en continu m'intrigue. Ce serait, d'(après toi, à 20 % de 9 kw. Mais tu dis que la 9 kW est la même que la 15. Cela voudrait dire que c'est 15 % de 15 kW, puissance "nominale" physique de ce modèle alors ? On s'approche alors, je pense, du feu qui couve ! [que techniquement, cela soit possible, je n'en doute pas ; ce n'est qu'une question de piloter des vitesses de vis ou de ventilateurs...]

  14. #1032
    lapinrig

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Néanmoins, ceci étant dit, qu'en plein milieu de l'après-midi, avec des températures externes frisant les 20°, ta chaudière aurait fonctionné en continu me laisse dubitatif... Le "besoin" est alors très faible. Qu'elle ait maintenu sa température de départ, OK. Qu'elle ait fonctionné à 20 % en continu m'intrigue. Ce serait, d'(après toi, à 20 % de 9 kw. Mais tu dis que la 9 kW est la même que la 15. Cela voudrait dire que c'est 15 % de 15 kW, puissance "nominale" physique de ce modèle alors ? On s'approche alors, je pense, du feu qui couve ! [que techniquement, cela soit possible, je n'en doute pas ; ce n'est qu'une question de piloter des vitesses de vis ou de ventilateurs...]
    quelques précisions
    1- une coquille pour moi: j'ai écrit et tu as relevé 20%. mon calcul et mon fonctionnement est à 25% (écrit plus bas)
    cette limite est prévue par le constructeur. Néanmoins je n'ai aucun moyen objectif de vérifier si le rendement est identique ou en baisse. La combustion semble bonne (pas de suie ni de fumées sombres suspectes) ce n'est pas du feu qui couve.

    2- Si le calcul se fait sur 15kw on tombe alors sur 15%. Je n'ai pas de réponse. (ce qui compte c'est la quantité de granulés minimum acceptable qui serait toujours de 7% de 6.9kg)

    3- sur ma courbe on voit la température extérieure. J'ai précisé que la sonde était sous abri dans une niche près de mes capteurs solaires. Une mesure un peu forte (ci-dessous la courbe Netatmo du même jour). On a atteint 16° et donc frôlé la limite de chauffe qui est fixée à ce niveau). La sonde qui informe la chaudière se trouve en un point différent plein nord et la chaudière réagit à une "température moyenne" qui (je le suppose) a lissé cette pointe à 16° puisqu'il n'y a pas eu d'arret.

    4- J'ai dit "consommation" 6.9kg à l'heure.
    Il s'agit du "débit" horaire de la vis d'alimentation. Ce débit étant intermittent par séquences (x secondes / 10s), on n'atteint pas cette quantité en une heure de temps. Si la vis fonctionnait en continu (peut-être sur d'autres machines) on arriverait à une puissance de 34.5kw. La limite sur ma machine semble être environ 60% (de 6.9kg) lorsque le débit d'air est à 100%. Au delà la combustion serait sans doute imparfaite.

    Sinon, bien entendu, ils produiraient tous une "chaudière universelle" de 25 kW, modulant entre 100 % et 5 %, donc qui serait au top pour tous les besoins usuels. Cela n'existe pas.
    D'expérience, la mienne couvre de 2.4 kw à 15.6kw. Je l'ai découvert car la marque reste discrète là dessus. Même si les conditions de combustion en limite se dégradent un peu, est-ce pire que des M/A à répétition?

    Une frustration de taille: mon incapacité à enregistrer en continu tous les paramètres de la machine. Ce serait tellement instructif.
    Images attachées Images attachées

  15. Publicité
  16. #1033
    miguel88

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Lapinrig, je me souviens plus si tu as la classic 9 ou la HSV ?

    La recherche d un fonctionnement en continu ne se fait il pas au detriment d une usure prématuré de la chaudieré ? en comparaison d un cycle de marche de durée raisonnable suivi d un arret et d un redemmarage sur la braise
    Dernière modification par miguel88 ; 18/11/2013 à 11h02.

  17. #1034
    lapinrig

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    ps : c'est quoi une bouteille de découplage ?
    Bonjour Christina,
    pour une première approche....


    plusieurs termes équivalents pour cet objet:
    bouteille casse pression
    commutateur hydraulique
    separateur hydraulique
    decoupleur

    distributeur de mélange
    groupe de distribution = heizkreissets

    explications:
    http://de.wikipedia.org/wiki/Hydraulische_Weiche
    aussi le site de Hervé Silve http://herve.silve.pagesperso-orange.fr/acces.htm
    une video pour voir le mécanisme de fonctionnement:
    http://vimeo.com/1269644

    Il y a quelques temps (2 ans ou plus) sur un autre forum où les usagers de Okofen faisaient part de quelques difficultés (Did doit s'en souvenir) de stabilité avec une V3V qui ferme brutalement pour "protéger" la machine j'avais fait une proposition de montage hydraulique (tout théorique puisque je n'ai pas cette machine) incluant une séparation hydraulique qui à mon sens résoudrait une partie des problèmes. Je ne sais pas si quelqu'un a pu faire l'expérience.
    Celà nécessite une pompe supplémentaire et quelques aménagements de plomberie.

  18. #1035
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Sur les 25 %, on a une réponse. Même s'ils sont imparfaits, les tests du BLT mesurent les rendements à la puissance nominale puis à la puissance minimale (selon le constructeur). Pour certains, c'est 25 % (1/4) de la puissance nominale, pour d'autres 33 % (1/3). Okofen a retenu 33 % [la 15 module jusqu'à 5, la 12 jusqu'à 4 ; seule la mini fait de 8 à 2 - donc jusqu'à 25 %]

    En tout cas, 25 % est une puissance mini très fréquente. Et dans les pires chiffres, j'ai souvenir de baisses du rendement de 2 ou 3 % maxi. Sur certains modèles / certaines marques, c'est quasi stable. Je crois même me souvenir que sur une Fröling (mais sous toute réserve), le rendement à la puissance mini était supérieur au rendement à puissance nominale ! [ce qui m'avait fait soupçonné que la machine de 20 kW était physiquement la même qu'un modèle de 15 kW, mais qu'à 20, on arrivait aux limites de la capacité des échangeurs, et même on dépassait un peu cette limite sans doute].

    Donc ce 25 % ne me trouble pas du tout.

    Mais si physiquement, ta 9 kW est une 15 kW, les 25 % de 9 kw ne sont plus que 15 % de 15 kW.


    Bien entendu, ton feu ne couve pas. Et ta chauidère ne s'encrasse pas [d'ailleurs si elle le faisait, ce serait nettoyé lors du prochain cycle "à fond de flamme"... C'était là la situation limite que je décriavais, à laquelle, comme pour un moteur qui tourne au ralenti sans s'encrasser pour autant, le rendement tend vers zéro... C'était pour "imager" le raisonnement...

    Le rendement, si on modulait très très largement, serait une courbe en cloche, avec une sorte de "plateau" :

    a) si on envoyait une puissance énorme dans une chaudière donnée (même en dosant bien pellets et air), les échangeurs ne "capteraient" pas bien cette chaleur produite et le rendement baisserait car leur surface d'échange ne serait pas suffisante...

    b) Et à l'autre bout de la courbe, en ralentissant à l'extrème, même en dosant toujours très bien, le rendement baisserait car la chaleur produite est trop faible ; les gaz ne seraient plus que tiède une fois "dilués" dans les échangeurs ; l'écart temp des gaz / température de l'eau se réduit ; les échangeurs n'en capteraient qu'une partie ; l'essentiel de la chaleur partirait avec les fumées - pas trop chaudes d'ailleurs... C'est ce qui fait que les constructeurs restent autour de ce plateau et ne sortent pas de "chaudière universelle" (qce ui serait le "must" commercial !). Au bout de ce bout, il y aurait la poignée de pellets qui couvent. Assez proprement, car très secs.

  19. #1036
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par miguel88 Voir le message

    La recherche d un fonctionnement en continu ne se fait il pas au detriment d une usure prématuré de la chaudieré ? en comparaison d un cycle de marche de durée raisonnable suivi d un arret et d un redemmarage sur la braise
    Non, en revanche, je ne pense pas : le nombre de "tour" de la vis est finalement le même. On fonctionne à relativement faible chaleur dans le foyer, sans condensation, à température constante. C'est mieux question "résistance des matériaux" (c'est les variations de température qui usent nos moteurs de voiture ; un moteur de groupe électrogène fait l'équivalent de 5 millions de km "garantis" !!!). Cela évite des ouvertures / fermetures de clapets ou vannes coupe-feu ; cela évite l'allumage...

    Non, je pense que c'est le "graal" - même si je pense qu'en général on ne va pas s'acharner à modifier la régulation pour ça comme le fait tam (que je respecte ; mais je dis qu'en général, on ne fait pas ça !

  20. #1037
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par lapinrig Voir le message

    Même si les conditions de combustion en limite se dégradent un peu, est-ce pire que des M/A à répétition?
    Là aussi, pour être clair : bien sûr que non !!!

    Mon propos était plutôt de dire : ce n'est peut-être pas aussi formidablement mieux qu'on peut le penser a priori !!! Tu t'approches peut-être un peu plus du bord du plateau de la courbe de rendement ??? Je redis "peut-être" ! Mais même si tu es en début de talus, ce n'est pas pire, bien entendu ! Il faudrait déjà aller un peu plus loin... N'ayant pas ces courbes, c'est difficile d'être précis / affirmatif !


    [Et pour moi, un cycle continu n'est pas un but en soi ; mais là, cela n'engage que moi : ma chaudière entre dans son 7ème hiver, avec des cycles moyens - mesuré façon Okofen - de 31 mn, sans dégat jusque là ; et une conso qui est ce que j'avais prévu sur la base de données historiques sur le fuel... J'ai expliqué ma préoccupation du moment plus haut : mes enfants qui deviennent très intermittents, et c'est donc de gérer de façon pratique et confortable l'occupation / inoccupation des pièces - là, il y a de vraies économies à faire ! : j'ai donc les deux pièces + la douche avec des vannes électriques sur simple interrupteur - du coup, on coupe effectivement ; avec du coup, mon besoin qui a tendance à varier, pour une même temp externe, du simple ou double !!! Donc grand écart question "occupation" / grand écrat question "besoin climatique" : je pense que ma chaudière ets devant une mission impossible !]

  21. #1038
    jpaul63

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par jiroo Voir le message
    Pièce jointe 233553"bonjour voici une photo de l'écran de ma chaudiere . je suis loin d'avoir les valeurs de Lapinrig . peut on les corriger avec les paramétres. la flamme est orangée . et la sonde de fumée ,le bol des condensats contient de la suie noire .je pense que la combustion n'est pas parfaite un peu comme un moteur qui tourne avec le starter .j'ai refermer le modérateur de tirage il était sur 0,1 mb je l'ai mis sur 0,2 le %air a un peu remonté mais c'est a peu prés 10% de plus que le bois .la sonde lambda est testée et elle bonne."
    @ Jiroo
    Ta valeur F=95 me semble très élevée. Celles que j'ai pu relever chez moi sont proches de celles de Lapinrig : autour de 50/60.
    Sur le fil Hargassner il y a des discussions là dessus et notamment sur la relation %bois = %air * F * K.

  22. Publicité
  23. #1039
    jpaul63

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bien qu'on serait mieux sur le fil Hargassner, je reviens sur ma réponse ci-dessus. D'autres complèteront ou rectifieront.
    Autant que je me souvienne, on n'a jamais trouvé la signification exacte de ce fateur F mais il semble établi qu'il est lié à la qualité du granulé. Une valeur de 50 semblant optimale ou pas loin. Et par conséquent, 90 nettement moins bon.
    Selon la relation %bois = %air * F * K et selon les photos qu'ils ont publiées la machine de Jiroo brûle - à l'instant T des photos - autant de granulés (19% d'environ 6.5 kg/heure) que celle de Lapinrig avec MOITIE MOINS D'AIR. Si une des deux combustions est optimale, l'autre ne l'est certainement pas !
    Précision : Du temps ou mon logiciel était en allemand, il me parlait de "Fördermenge" (quantité (de comustible ?) extraite) ce qui peut éclairer le "F" du facteur F
    S'agissant du facteur "K" j'ai observé que sa valeur est liée au taux de CO2. Si CO2 est inférieur à sa consigne, K augmente et selon la relation ci dessus fait augmenter (légèrement) % bois. Et inversement. (Bien sûr si %air et F ne bougent pas en même temps)
    Ca me semble d'ailleurs être un frein à la modulation vers le bas de la chaudière : Quand le %bois baisse (modulation vers le bas) CO2 a tendance à passer sous sa consigne, entrainant une hausse du facteur K.......et une augmentation de %bois !
    Que dire sinon que la gestion de la combustion de ces machines semble très fine. Sioux dirait sans doute quelqu'un d'autre.......
    J'espère avoir ouvert des pistes à Jiroo et que d'autres pourront mieux l'aider.
    Cordialement.

  24. #1040
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    "Fördermenge" se traduirait approximativement par "quantité convoyée" (par la vis)... Je me demande si ce n'est pas un facteur de proportiannilté du type x kg / mn ou y kg / tour ????

    Il pourrait alors être paramétré dans les paramètres "sous code".

    Est-ce que cela bouge en cours de cycle ???

  25. #1041
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par jpaul63 Voir le message

    Sioux dirait sans doute quelqu'un d'autre........
    Ah bon, y'a un indien dans la bande ? Il est où son tipi ?

  26. #1042
    jpaul63

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Oui, ça bouge, (je vérifierai si ca bouge en cours de cycle ou non je pense que oui) non ca ne peut pas être paramétré c'est clairementt calculé par le logiciel.
    Quant au %bois (calculé selon la fameuse formule) il est dosé par la vis de foyer qui recoit une impulsion plus ou moins longue toutes le 10 secondes. Ainsi 3 secondes de vis suivies de 7 secondes de repos correspondent à 30 % bois.
    La capacité de la vis étant théoriquement de 6.4 kg/heure mais variable selon le granulé et peut être aussi la machine (sur une année chez moi c'est 7.7 kg heure) 30%bois correspondent environ à 2 kg/heure ou si on veut environ 10 kw.
    Lapinrig a soulevé ça depuis longtemps : en production ECS ma chaudière ronfle à 55% bois soit 4.23 kg de granulés/heure. Pas mal pour une 9.5 kw !
    Dernière modification par jpaul63 ; 19/11/2013 à 13h11.

  27. #1043
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonsoir,
    Lapinrig, merci pour ta réponse.

    Pour connaitre l'influence d'une bouteille sur la stabilisation de la température d'une chaudière en charge, il faudrait plus d'enregistrements d'utilisateurs qui utilisent ou pas ce découplage hydraulique. Si un utilisateur d'Hargassner sans bouteille ni ballon pouvait faire un enregistrement, cela permettrait de comparer à l'enregistrement que tu as publié.

    Did, oui j'aime bien décortiquer, optimiser les appareils qui m'entourent, quand je le peux.
    Pendant cette première saison de chauffe, mon silo m'a donné du fil à retordre mais je pense en avoir fait le tour.

    Quant à ma chaudière, elle a chauffé sans aucun problème et ses paramètres de fonctionnement sont parfaitement dans les clous du fabricant. la valeur de mon P112 est à plus de 4000/an et c'est tout à fait normal.

    Pour être compris par tous, 4000 par an, cela veut dire 4000/365 soit 11 démarrages par jour en moyenne. Il titre personnel, j'aimerais que ma chaudière se limite à environ 2 démarrages par jours.

    D'après le manuel d'entretien du fabricant:
    Selon le bon dimensionnement de la puissance chaudière, ce nombre peut varier grossièrement entre 1000
    à 10 000 allumages par an. Plus le nombre d’allumage est faible, meilleurs sont le rendement et
    les émissions de la chaudière
    .
    A raison de 2 allumages par jour j'en serais à moins de 1000 par an. Une obsession ? peut-être en tout cas une satisfaction pour une ÖkoFEN sans ballon.
    Dernière modification par Tam ; 19/11/2013 à 19h49.

  28. #1044
    1360

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    D'après le manuel d'entretien du fabricant:

    Selon le bon dimensionnement de la puissance chaudière, ce nombre peut varier grossièrement entre 1000
    à 10 000 allumages par an. Plus le nombre d’allumage est faible, meilleurs sont le rendement et
    les émissions de la chaudière
    .
    Merci Tam, vraiment merci beaucoup pour ce copié-collé.

    Peut-être n'avais-je pas si tort que ça, finalement, à "prôner" le fonctionnement continu. Et toi non plus, du coup...

    Dernière modification par 1360 ; 19/11/2013 à 20h55.

  29. Publicité
  30. #1045
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Mes derniers relevés:

    21 oct: P112= 4121
    21 nov P112= 4168 (relevé ce soir 19 nov: 4164 + 2 pour demain + 2 pour après-demain)

    Ce qui donne (4168 - 4121) / 31 = ~1,6 démarrages par jour sur le mois glissant.

    A suivre

    PS: la météo avait raison, je vois les premiers flocons atterrir sur le velux.
    Pour ceux qui n'auraient pas compris le message subliminal "pensez à réserver vos vacances à la neige" notre économie locale en a besoin et vous économiserez vos granulés

  31. #1046
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    De rien 1360

    Ceux qui souhaitent le document complet, il suffit de demander la phrase en gras à Google
    Dernière modification par Tam ; 19/11/2013 à 22h07.

  32. #1047
    mr_larson

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,

    Dans l'optique de diminuer le nombre d'allumages, j'avais programmé 2 charges ECS /24h, avec des plages définies comme suit:
    1) 4h30 - 5h30: charge ECS (pour assurer les douches du matin);
    2) 5h30 - 7h00: passage en confort pour le chauffage;
    3) 7h00 - 17h00: réduit chauffage;
    4) 16h00 - 18h00: seconde charge ECS;
    5) 17h00 - 22h00: confort chauffage.

    Le soir, il y a léger recouvrement entre le passage en mode confort pour le chauffage et la seconde charge ECS, ce qui ne me gêne pas trop dans le sens où je ne rentre que vers 19h, ce qui laisse largement le temps d'arriver à la t° de consigne pour l'ambiance.

    Mais:
    - l'anticipation (120min) le matin n'a pas l'air de fonctionner: le chauffage démarre systématiquement à 5h30, et au lieu d'avoir les 20°C demandés, je suis seulement à 18°C à cette heure-là. Ce n'est qu'une heure plus tard qu'il fait 20°C, et je suis quasi sur le départ. Je me demande donc si la charge ECS qui précède n'annule pas les effets de l'anticipation chauffage du fait de sa priorité sur ce dernier.

    - le soir, après 22h, au passage en mode réduit, je me retrouve souvent avec une chaudière donc l'eau est à 80°C pour rien, car on switche en réduit.

    Ma question:
    Serait-il plus judicieux de programmer une seule charge ECS juste après 22h pour 'utiliser' les calories bêtement produites et perdues lors du passage en réduit, et de ce fait, bénéficier de l'anticipation le matin s'il est bien avéré qu'elle n'a pas lieu à cause de ma programmation actuelle?

    Je précise que l'on n'est vraiment pas de gros consommateurs d'eau, et je pense (mais à tester quand même) qu'une seule charge ECS par jour suffirait.

  33. #1048
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour

    Aujourd'hui, il fait 4.5° dehors, du vent et beaucoup de pluie.
    Ma femme étant présente cet apm.
    J'ai mis la chaudière et elle sort les grands chevaux !!

    70° en t° départ depuis bientot 2h et j'ai péniblement monté , surtout dépassé les 19° de t° ambiante.
    Pourtant mes radiateurs sont surdimensionné...
    Là je suis à 20° avec objectif 21°.

  34. #1049
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Autre phénomène intéressant,
    ma chaudière se stabilise à une t° chaudière de 78° à environ 50/60% de sa puissance.
    Vu que la consigne est à 75°, je crois que la limite sera consigne+5°

    Bref ca dépote, mais on n'est pas encore à 100% de ses capacités.
    Par contre la t° départ a atteins sa limite, et çà peut être inquiétant car si un jour j'ai un blizzard par -10° comme nous avons eu l'année dernière, je pense que les 21° seront incappables à atteindre.

  35. #1050
    alibab

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour à tous.
    Ca fait à peu prés un an que je surveille ce fil très intéressant avec attention, et je tiens d'abord à remercier toutes les personnes compétentes qui prennent le temps d'y répondre.
    Je vais donc vous exposer mon "soucis".
    Nous avons fait installer une chaudière okofen ( PES 20 bridée à 12kw) l'année dernière dans une maison fraichement acquise.
    C'est une veille maison ( environ 200 ans) de 125m² avec des murs épais et l'isolation de la toiture récente.Seule une pièce nécessite une révisons d'isolation... le Salon dans lequel la température varie rapidement..

    Lors de l'installation, il y a eu de longues discutions entre le technicien d'okofen et notre chauffagiste sur le choix d'une V3V ou d'un circulateur ( nous avons un seul circuit de chauffage). Notre chauffagiste l'à emporté , et nous avons donc un circulateur,des robinets thermostatiques,une sonde d'ambiances,une sonde extérieure ainsi que le boitier de régulation okofen.

    A force de lire les différents postes, je commence à me poser la question de l’intérêt de la régulation okofen avec un simple circulateur...car je suppose que dans ce cas, plus de loi d'eau, donc plus vraiment de régulation....
    Point de vue confort , on ressent les variations de température dans la maison, à savoir: la chaudière chauffe, il fait bon. elle s’arrête , la maison se refroidi doucement et on le sent, puis elle réchauffe etc.... nous n'avons pas de température stable.
    L'année dernière nous avons consommé 3T de granulés ( sud de la france), le temps de cycle moyen et de 48 mn.
    Quel est votre avis ?
    Conseillez vous de rajouter une V3V?

    Merci d'avance.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. retours d'expériences de toilettes sèches?
    Par boudasimboudette dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 35
    Dernier message: 02/03/2017, 19h41
  2. Retours d'expériences sur l'autoconstruction d'un PM
    Par lolotte74 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2015, 11h24
  3. Vos retours d'expériences :projets sur Odesc
    Par pourpo dans le forum Programmation et langages, Algorithmique
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/09/2012, 14h40
  4. Recherche retours d'experiences stage à l'étranger
    Par Helene_aeonavale dans le forum Stages
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/03/2012, 11h27
  5. retours d'expériences : test infiltrométrie (sud hrhin)
    Par baboul dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/04/2008, 18h17