Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée



  1. #1
    Titebelette

    maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée


    ------

    Bonjour,

    je suis ici afin d'avoir vos lumières concernant notre projet. Nous avons pour but la construction au standard passif ou en tous les cas s'en approcher un maximum.

    Ce sera une construction R+1 toiture plate avec ITE. La question d'aujourd'hui est celle du choix de la méthode constuctive. Nous avons décidé de faire une ITE (sous bardage et sous enduis selon la localisation) sur une maçonnerie lourde. La raison de ce choix c'est avoir l'inertie liée cette maçonnerie lourde.

    Au premier abord nous étions parti sur une association béton cellulaire - polyuréthane. Le béton cellulaire pour sa mise en oeuvre, la possibilité de faire des saignées proprement et facilement sous le platre projeté, la relative inertie de l'ensemble. Le polyurétahe pour le meilleur rapport épaisseur/capacité d'isolation même si ce n'est pas le plus écologique de tous les isolants.

    Cependant face à cette suggestion se pose la question d'un éventuel point de rosée au coeur de cet ensemble. De ce fait je me pose beaucoup de question et ne sais plus quoi choisir. SI vous aviez des informations, des pistes de réflexions, des témoignages de choix dans la même situation, par avance merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Clair31

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    Bonjour,

    Peux tu nous en dire plus sur la composition prévue de tes murs?
    parce que
    Nous avons décidé de faire une ITE (sous bardage et sous enduis selon la localisation) sur une maçonnerie lourde. La raison de ce choix c'est avoir l'inertie liée cette maçonnerie lourde
    Au premier abord nous étions parti sur une association béton cellulaire - polyuréthane.
    Le béton cellulaire est très loin d'une maçonnerie lourde.
    Pour faire des simulations tu peux utiliser les outils du sommaire ici ou divers calculettes du net, comme celle-ci ou encre celle-la.
    Sinon plaque de PU sur béton cellulaire, oui tu as un risque que ça condense, mais les deux matériaux ne sont pas vraiment sensibles a l'humidité, par contre les prises électriques noyées dans le béton cellulaire.
    A+

  4. #3
    Titebelette

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    Nous avons comme projet des murs maconnés de 20/25 cm (a voir selon le produit : béton, parpaing, béton cellulaire) associé à une isolation extérieure de 20/25 cm en polyuréthane (produit efisol). Le RDC sera enduis et l'étage sera bardé en trespa meteon.

    Quand je parle de maconnerie lourde c'est en opposition à une maison ossature bois.

    Merci pour ton intervention.

  5. #4
    Kev1337

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    Bonjour,

    En effet, coupler les termes "béton cellulaire" et "maçonnerie lourde" fait bizarre, mais je comprends ton point de vue. ^^
    Le parpaing permet une meilleure inertie je pense. Le béton cellulaire est certes peut-être plus facile à travailler mais il demande pas mal de savoir-faire et d'exactitude. Et surtout, de douceur !!

    A bientôt !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    barda

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    slt,

    Une isolation à l'extérieur de 20/25 cm de polyuréthane ne laisse guère de place pour des phénomènes de condensation dans le mur; il faudrait qu'un air saturé à 100% pénètre dans le mur pour condenser (en quantité très faible) dans un matériau qui, quel qu'il soit -brique, parpaing ou béton cellulaire- n'est de surcroit guère sensible à cela ... la quasi totalité de la résistance thermique est apportée par le polyuréthane, et on peut considérer que toute l'épaisseur de la maçonnerie est à la température intérieure, le gradient thermique y étant pratiquement nul... la seule situation où de la condensation pourrait se former se trouve dans une pièce d'eau à température élevée (type sauna ou douche), mais cette condensation très transitoire serait sans effet sur la capacité d'isolation et serait rapidement évacuée dès le retour à des conditions normales...

    accessoirement, avec une telle épaisseur de polyuréthane, on peut douter de l'intérêt d'utiliser du béton cellulaire (matériau assez couteux, dont les performances thermiques seront dans ce cas pratiquement insensibles); du parpaing, de la brique ou du béton sont bien adaptés...

  8. #6
    cpasmoi

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    Citation Envoyé par Titebelette Voir le message
    Nous avons comme projet des murs maconnés de 20/25 cm (a voir selon le produit : béton, parpaing, béton cellulaire) associé à une isolation extérieure de 20/25 cm en polyuréthane (produit efisol).
    C'est quel produit plus précisément ?
    Car chez Efisol, pour l'ITE, il n'y en a qu'un sur leur site Web. Et ce n'est pas du PUR mais du PIR (polyisocyanurate). Les épaisseurs disponibles sont de 6 à 10 cm; donc si tu en veux 20cm, il faut mettre 2 couches, mais le problème c'est que le produit est "enrobé" d'alu (2 faces)!
    Au passage, 20 à 25 cm d'un produit qui a un lambda de 0,024; ça fait pas un peu beaucoup ? On va arriver à un R de 8,5 au moins (pour 20cm)! Même pour une maison passive, ça fait beaucoup (un R de 6/7 peut suffire).

  9. Publicité
  10. #7
    Nichiyoudaiku

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    Je m'incruste deux secondes pour une question tout à propos: est-ce qu'on peut mettre "trop" d'isolant ? Je pensais que plus on avait de R et d'inertie, mieux on se portait...

  11. #8
    Salva57

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    Bonsoir,

    Je fait de la pub pour un copain auto-constructeur il a fait un site sur la construction de sa maison.
    Tu y trouveras sans doute des idées.

    http://www.construire-sain.com/projetsommaire.htm

    Ici pour le béton cellulaire :
    http://www.construire-sain.com/projetmaconthermo.htm

    Ici pour l'isolation :
    http://www.construire-sain.com/projetisolext.html

  12. #9
    cpasmoi

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    Citation Envoyé par Nichiyoudaiku Voir le message
    Je m'incruste deux secondes pour une question tout à propos: est-ce qu'on peut mettre "trop" d'isolant ? Je pensais que plus on avait de R et d'inertie, mieux on se portait...
    Disons qu'il faut que ce soit "équilibré".
    Si tu as un R de 10 dans tes murs, mais que tes fenêtres ne sont pas performantes par exemple, ça n'a que peu d'intéret. Il faut également faire attention à tous les points singuliers, le moindre petit défaut d'étanchéité sera alors un "gros" point faible.

  13. #10
    Titebelette

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    Merci pour vos interventions!

    POur le produit j'ai vu celui de Efficol effectivement plaqué alu sur les deux faces (produit sous bardage). Vous pensez que collé 2 plaques ensemble est impossible? (PUR - PIR je ne fais pas encore la distinction, désolé!). J'ai trouvé d'autres marques de PIR/PUR à voir ce qu'on peut trouver comme produit répondant aux critères.


    Je ne suis pas encore fixé sur l'isolant de toute manière (en aillant pas fixé le principe constructif c'est logique je pense.), je souhaiterais un produit type PIR/PUR. Je ne souhaite pas de laine de bois par peur du vieillissement, des insectes, de la pose d'enduis... Il faudrait si possible un produit rainuré-bouveté permettant une meilleure pose. Ensuite il faut adapter une partie des façades en enduis et une partie sous bardage rapporté.


    Pour le "R" trop important je ne pense pas que cela puisse être le cas, bien évidemment il faut être cohérent sur l'ensemble de la structure, dalle, toiture, menuiseries, traitement de l'étanchéité, traitement des ponts thermiques... J'espère que nous arriverons à faire qqchose de pas trop mal!

  14. #11
    cpasmoi

    Re : maison passive Choix maconnerie - ITE pb point de rosée

    Citation Envoyé par Titebelette Voir le message
    Pour le produit j'ai vu celui de Efficol effectivement plaqué alu sur les deux faces (produit sous bardage). Vous pensez que collé 2 plaques ensemble est impossible? (PUR - PIR je ne fais pas encore la distinction, désolé!).
    Les 2 produits sont du même acabit; la matière première étant la même : http://www.enertherm.eu/documents/fa...r.xml?lang=ffr

    Pour les 2 plaques que tu souhaites assembler; je vois 2 problèmes :
    • la fixation :
      - mécanique : tu vas galérer, car il va falloir percer les feuilles d'alu et ce n'est pas évident. En plus, dans ton cas, tu en auras 4. De plus, en perçant ces feuilles d'alu, tu vas peut être créer un point faible et remettre en cause l'imperméabilité.
      - par colle : comment va-t-elle adhérer à l'alu ?
    • Je ne pense pas que ce produit soit conçu pour. A la base, il recouvre le produit de feuilles d'alu pour assurer l'imperméabilité, aussi bien à l'air qu'à l'eau (vapeur d'eau plutot dans notre cas). Là, en collant ces 2 plaques, comment s'assurer de la continuité de l'imperméabilité à cet endroit ? Si de l'air arrive à passer, tu vas avoir un risque de condensation entre les 2 feuilles d'alu des 2 plaques accolées.

    Citation Envoyé par Titebelette Voir le message
    Je ne suis pas encore fixé sur l'isolant de toute manière (en aillant pas fixé le principe constructif c'est logique je pense.), je souhaiterais un produit type PIR/PUR. Je ne souhaite pas de laine de bois par peur du vieillissement, des insectes, de la pose d'enduis... Il faudrait si possible un produit rainuré-bouveté permettant une meilleure pose. Ensuite il faut adapter une partie des façades en enduis et une partie sous bardage rapporté.
    Pour les pbs de la FDB/LDB :
    - vieillissement : si tu prends des produits avec une densité élevée, le problème d'affaissement ne devrait pas apparaître. Certains produits spécifiques à l'ITE sont justement plus dense.
    - insectes : ils sont traités en conséquence. et les rongeurs pour les isolants à base pétrochimique ? Je ne sais pas précisément pour les PIR/PUR, mais en ce qui concerne les PSE/XPS, les rats aiment bien y faire des trous. Je ne suis pas sur que ce paramètre soit différenciant : il faut bien veiller à enfermer l'isolant.
    - pose d'enduit : pour les PIR/PUR recouvert de feuilles d'alu, comment ça se passe ?

    Pour les produits à rainures (afin comme tu le dis d'améliorer la continuité de l'isolant), il en existe également pour de la FBD en ITE.

Discussions similaires

  1. ITE / menuiserie / maçonnerie sur maison neuve
    Par cox31 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/03/2013, 18h09
  2. maçonnerie+ite: brique ou agglos
    Par letedard dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/01/2013, 08h31
  3. Maison passive -choix du poêle
    Par paselo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/07/2011, 09h23
  4. ITE, Bébêtes et point de rosée...Pfff
    Par Loudho dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/05/2010, 17h04
  5. Cherche constructeur de maison passive région de Toulouse ... Mais une maison passive solide..
    Par Mettero dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 79
    Dernier message: 09/06/2009, 15h22
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...