Répondre à la discussion
Page 17 sur 19 PremièrePremière 17 DernièreDernière
Affichage des résultats 481 à 510 sur 553

Construction d'une maison passive en Belgique



  1. #481
    lepuf

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique


    ------

    Citation Envoyé par toinattak Voir le message
    t'es tu renseignée sur la stabilité dimensionnelle dans le temps des panneaux Neopor? la plupart des panneaux de ce type ont tendance à rétrécir dans le temps... et dans ce cas n'assure plus leur rôle d'étanchéité à l'air... de même pour les bande adhésive qui doivent assurer l'étanchéité à l'air au niveau des jonctions... quelle est la garantie de leur tenue dans le temps?
    Salut, j'aimerais aussi trouver des info sur la rétraction du Neopor.
    Qui peut m'aider?
    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #482
    foudelet

    Talking Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    censure oblige, pour ceux qui veulent les coordonnées de mes architectes, je me ferais un plaisir de vous répondre en message privé.

  4. #483
    Philou67

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Au nom de l'équipe de modération, je ne peux accepter le terme de censure : la censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d'expression de chacun. Le travail de modération ne vise pas la censure mais la bonne marche du forum et le respect de la charte.
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  5. #484
    le mari de Jolie Lili

    Cool Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Citation Envoyé par atch3000 Voir le message
    ...le puits canadien, 1) cela n'apprtait pas grand chose de plus par rapport à l'échangeur de chaleur, 2) c'est un nid à bestioles et à bactéries...
    1) effectivement, le gain est marginal si vous avez déjà une VMC double flux performante ... en hivers. par contre, en été, cette VMC ne vous apporte rien, c'est le puits qui vous raffraîchit considérablement .
    une maison passive (ou presque) sans ce puits a besoin ... d'une clim ! bonjour le concept.

    2) oui, si le faites mal ... il doit être strictement étanche air / eau (et donc bestioles) sur tout son parcours, il faut un filtre G3 voire G4 à l'entrée, il fait le passer au jet d'eau sous pression [léger] une fois par an --> regards larges des deux côtés, pente régulière 3% mini entre les deuxpompe amovible au point bas. il faut aussi pouvoir nettoyer annuellement toutes les tuyauteries d'amenée de l'air dans les pièces et les bouches de soufflage. il faut un by-pass pour pouvoir ne pas traverser l'échangeur de la VMC en cas de chaleur. etc etc ... sa conception ne relève pas de l'amateurisme. autoconstruction, oui, mais autoconception ici rime avec autodéception !
    si on se contente d'un tuyau quelconque enfoui au fond d'une tranchée vite faite , tout faux !

  6. #485
    ririmason

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    @ atch3000

    160m² qui plus est en passif pour un budget de 200.000 euros tvac, ca fait 1250 euros/m². Si tu trouves à ce prix la, fais moi signe.

    riri

  7. #486
    philipulus

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    @atch3000

    Pour une surface de 160m² il faut rester en dessous de 2480kWh/a selon le PHPP pour le besoin en chaleur de chauffage.
    Chez mois le puits canadien a un apport de 147kWh/a (=6% du valeur maximale).
    Tu es sûre, que tu as bien compris la plate-forme maison passive ?

    Philip

  8. Publicité
  9. #487
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Seulement 147 Kwh PAR AN ????

    160m2 , au bas mot 200m3/h ..en hiver , sur 3 mois ( 92 jours) et par une température moyenne de 0°C , cela devrait apporter un gain de :

    0.34w * 200 * 24h/jr * (12°C-0°C) * 92 jrs = 1800 Kwh et des poussières , on est loin , très loin des 147 KWh/AN .. ???????

    avec un tel chiffre , une VMCDF est inarmortissable avant des siècles... ( 12 € par an d'économisés sur un matos de 3000 € )

  10. #488
    philipulus

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Oui, seulement 147kWh/a … C’est le résultat dans le logiciel PHPP.

    J’ai fait une simulation à l’aide du logiciel « PHLuft10 » pour la période du 01.10 au 31.03 (longueur =40m, diamètre=173mm, débit air=150m³/h). J’arrive à un apport en chaleur net de 635kWh/a et un rendement thermique de 22%.

    Avec un apport de 1800kWh, on n’aurait pas besoin d’une efficacité de >75% pour l’échangeur air/air dans le système VMCDF (ce qui est prescrit).
    Ton calcul ne tient pas compte des pertes en chaleur, qu’on a pendant la journée (si la température de l’air extérieur est plus grand que les 8°C dans le sol (même en hiver). En plus tu suppose une efficacité de 100% pour le puits canadien.

    Et l’amortissement d’une maison passive avec toute la technique … c’est une autre question

  11. #489
    Faustau

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Maison passive = Mur intérieur en bèton plein + 30 cm d'isolation + mur extérieur en n'importe quoi .....
    Chassis aluminium triple vitre + gaz. (jonction a ne pas rater ....)
    Serpentins dans les chapes avec n'importe quel système pour y faire circuler de l'eau à 50 degrés ....
    .... ou petit poele à ..... bois.
    Grosses ouvertures au sud/ pitites ouvertures au nord et à l'est ......
    Sapin au nord; feuillu au sud !!!!!!
    Tout le reste n'est que blabla commercial !

    http://images.google.be/images?hl=fr...-8&sa=N&tab=wi

  12. #490
    Faustau

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Blabla commercial !!!!

    Source : http://www.ag-passivhaus.de
    Dernière modification par Philou67 ; 14/04/2009 à 10h06.

  13. #491
    maison-passive

    Wink Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Citation Envoyé par Faustau Voir le message
    Blabla commercial !!!!
    Je ne vois pas bien en quoi c'est du blabla commercial : c'est un joli dessin qui résume très bien le fonctionnement d'une maison passive.
    Tout y est, il n'y a rien à ajouter...

    Alors que l'image Google que tu as posté avant contient une petite erreur au niveau des bouches de reprise de l'air vicié : elles sont centrales dans le dessin alors qu'elles devraient se trouver dans les pièces au Nord, pièces dites humides ou zones tampons. Le flux d'air se déplaçant idéalement du Sud au Nord dans le bâtiment, via un couloir central.

    Joël

  14. #492
    le mari de Jolie Lili

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    tout à fait d'accord Joël !

    pour s'en convaincre, faites comme moi : aller voir l'un des constructeurs qui se vantent en france de faire des maisons HQE, BBC, ou simplement en avance par rapport aux normes actuelles. et posez la question qui tue :

    combien cela coûterait-il en plus pour amener la maison proposée aux normes de la maison passive ? le rêve pour un commerçant : un client qui a de l'argent et veut en acheter pour encore plus cher. mais ...

    silence ... ce n'est visiblement pas un simple problème d'épaisseur d'isolant à remplacer et de fenêtres à changer ... ils ne savent pas faire, tout simplement !

  15. Publicité
  16. #493
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    c'est un joli dessin qui résume très bien le fonctionnement d'une maison passive.
    Tout y est, il n'y a rien à ajouter...
    N'oublions pas que c'est une maison passive étudiée pour le climat allemand , plus rude , sous des latitudes plus proches du pôle Nord et aux durées d'ensoleillement quelque peu différentes ..allez donc à Hambourg en mai et ensuite en Décembre ..la nuit y est plus longue ..

    Il en va tout différément dans nos régions tempérées : il y a des réponses architecturales différentes autres que le choix d'une épaisseur maximale d'isolant et de triple virages : ..en jouant tout simplement sur l'orientation /surface des baies vitrées , la masse inertielle du bâtiment , les fermetures jour/nuit , on arrive à consommer moins qu'une "maison passive" sans avoir à mettre des épaisseurs de ouf aux murs ..

  17. #494
    maison-passive

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    N'oublions pas que c'est une maison passive étudiée pour le climat allemand...
    Absolument, mais il n'en demeure pas moins que le shémas montre bien le principe de fonctionnement d'une MP, où qu'elle se situe.

    Il est clair que suivant l'implantation, les données météorologique de l'endroit, des calculs très complexes doivent être établis afin de maximiser les performances énergétiques du bâtiment, par exemple à l'aide du logiciel PHPP. Mais, cela ne suffit toujours pas...

    On oublie souvent le paramètre le plus important qui détermine la consommation énergétique réelle d'une MP : le comportement de l'usager !

    Citation : "Les retours d'expérience en matière d'habitat passif font apparaître que le comportement des usagers fait varier les consommations de 5 à 26 kWh/m²/an vs un objectif de 15 kWh/m²/an". Source : "Construction durable : de la théorie à la pratique. Rapport 2007". www.utopies.com

    Joël

  18. #495
    ririmason

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    N'oublions pas que c'est une maison passive étudiée pour le climat allemand , plus rude , sous des latitudes plus proches du pôle Nord et aux durées d'ensoleillement quelque peu différentes ..allez donc à Hambourg en mai et ensuite en Décembre ..la nuit y est plus longue ..
    Certes oui mais l'Allemagne est un grand pays aux climats divers. Si je ne me trompe, le concept de passivhaus a débuté en Bavière ( Fribourg ) dans l'extrême sud de l'Allemagne dont le climat est fort prôche de bon nombres de régions de la grande moitie Nord de la France.

  19. #496
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    On oublie souvent le paramètre le plus important qui détermine la consommation énergétique réelle d'une MP : le comportement de l'usager !
    On néglige quelquefois dans les logiciels de calcul d'autres paramètres, pas toujours pris en compte = la masse inertielle d'un bâtiment et les apports solaires d'un bâtiment .

    Une maison passive , dès lors que certains de ses murs soient constitués de blocs lourds ou de murs de terre /dalles lourdes , avec vitrages surdimensionnés , plein SUD , ne se comporte pas comme une autre maison passive IDENTIQUE (même isolation , même orientation , même lieu) sans aucune inertie (tout est en ossature bois , cloisons légères ...

    ca joue beaucoup dans les régions aux climats contrastés , vers le Sud de la France par exemple , vis à vis du confort d'été , où il faut davantage se protéger de la chaleur estivale que du froid .. et en hiver , quand les apports solaires sont là ..

    le puits canadien de l'exemple montré en schéma devra - par exemple - être bien plus performant pour le rafraîchissement d'été .

  20. #497
    Philou67

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Dès lors que l'on décrète (par une norme, un label), que les performances thermiques d'un bâtiment pour le chauffage et le rafraichissement ne peuvent dépasser un certain seuil de consommation, pour un niveau de confort thermique et un usage donné (et décrit précisément), la manière dont le bâtiment est construit n'a aucune influence sur le résultat en la matière, puisqu'il est garanti par la norme.

    Ce qui ne signifie pas qu'en terme économique, il soit intéressant d'utiliser des techniques qui nécessitent plus de matière première et de main d'œuvre pour obtenir ce résultat.

    Et il ne faut pas s'étonner non plus que l'on s'écarte des performances attendues dès lors que l'usage n'est plus conforme à celui prévu.

    On peut donc dire tout au plus, pour reprendre les arguments d'herakles, qu'une maison passive avec une forte inertie aura une plus grande flexibilité d'usage qu'une maison sans inertie, à savoir, que les performances se dégraderont moins vite dans ce cas lorsque l'on s'éloignera des conditions d'usage préconisées.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  21. #498
    philipulus

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Un petit exemple concernant l’influence du climat :

    Pour notre maison, j’arrive à un valeur de 2197kWh/an (=15kWh/m² an) pour le climat d’Eupen en Belgique à 20Km d’Aix la Chapelle en Allemagne. Murs extérieurs = 20cm de blocs d’Ytong + 30cm d’isolation.

    Si je fais le calcul pour Paris, j’arrive à 1901kWh/an (=13kWh/m²an) …

    Pour Palermo en Italie, j’arrive à 0kWh/an ... mais j’aurai besoin de 3359kWh/an pour la réfrigération

    Philip

  22. Publicité
  23. #499
    Philou67

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Ceci veut bien dire qu'une maison passive ne peux pas être une construction standard, mais qu'elle a un objectif standardisé. La construction doit donc être adaptée pour atteindre l'objectif.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  24. #500
    Faustau

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    http://www.maison-passive.be/

    Je crois que là le Monsieur est dans le bon pour presque tout !

    Tout est dans l'inertie thermique; il faut de grosses masses de beton pour y arriver.
    Des tonnes de beton bien cachées derrière 30 cms d'isolation ....

    Bizare quand même qu'il ai du acheter un poele à pelet pour 3000€ justement alors que cet hiver était le plus froid depuis 20 ans ?????

    ...... et si la mode des maisons passives était uniquement due à cette succession d'hiver trop doux ?

  25. #501
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Un retour d'expérience de plus qui montre l'intérêt de concilier inertie et isolation ...

    Sans inertie , il faut être constamment vigilant sur la régulation du chauffage et de la VMC , fermer fenêtres ou volets , autrement dit , conduire une ferrari avec prudence .. Avec, on peut s'autoriser quelque relâchement .. ouvrir les fenêtres , faire une bonne flambée , passer un pic de chaleur ..etc.. c'est comme conduire une bonne grosse familiale en admirant le paysage

    bon , là je m'arrête ..bonne nuit !!!

  26. #502
    Faustau

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique


  27. #503
    ririmason

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Moi aussi j'étais étonné de voir que les maisons passives ont besoin de chauffage. J'en ai déja visité quelques unes et tous les propriétaires me disent qu'après quelques jours gris et sous des t° froides, il faut chauffer.

    Il n'y a rien à faire, l'air chaud de la maison s'en va en permanence aussi étanche que soit la maison et aussi épaisse que soit l'isolation. Si cet air chaud n'est pas compensé par un apport de chaleur ( solaire passif ) il arrive un moment où il faut chauffer.

  28. #504
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    qui dit apport solaire passif dit aussi "masse inertielle " pour stocker ces apports solaires : c'est le credo des architectes américains des années 70 qui ont compris depuis longtemps la musique= masses d'adobe, bidons d'eau et "cocoon "isolant extérieur ...Whright, Balcomb, Gerber ...et c'est aussi ma devise : "SOLEIL , MASSE , ESPACE "
    Il n'y a rien à faire, l'air chaud de la maison s'en va en permanence aussi étanche que soit la maison et aussi épaisse que soit l'isolation
    Il reste l'échangeur de la VMCDF pour limiter la casse - pardon- les pertes de chaleur ..

  29. Publicité
  30. #505
    ririmason

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Tiens j'ai une question au sujet du profil de construction posté par Faustau. Brique parement/ioslation/mur porteur. Je suis bien habitué à ce genre de construction qui est la norme par chez nous.

    Seulement, avec des épaisseurs d'isolant de 30 cm je me demande comment on solidarise les 2 murs? J'ai jamais vu d'épingles aussi longues et puis même si cela existe, quid des ponts thermiques faits par ces épingles.

    riri

  31. #506
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    sur le schema coupe , on voit que de la colle PU est utilisée pour solidariser le béton et les briques de parement de part et d'autre du neopor .

    la colle polyuréhane (ne pas confondre avec la mousse PU) est solide et résistante , utilisée en menusierie extérieure , y compris pour les panneaux de toiture autoportants ..pour ma part , un bardage bois collé/cloué sur une façade en 83 n'a pas bougé .

    Je suppose que des épingles inox spéciales peuvent compléter le collage par prudence .

    cela ne représente qu'un très faible pont thermique , largement rattrapé par l'inertie du béton intérieur .

  32. #507
    ririmason

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Merci. La colle pour tenir un mur en briques de quelques tonnes. Faut vraiment avoir confiance dans le produit. Autre chose, je ne vois pas de barrière d'étanchéité à l'air. Le stepbloc ferait il office?

  33. #508
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    la résistance à l'arrachement de la colle PU est déjà plus de x fois supérieure à la résistance du Neopor ...
    voir doc "sikaforce" et lire les 6 pages du PDF :
    http://www.industry.sika.fr/page.asp...=9&idPage=174# voir pdf ci-dessous "sikaforce"

    résistance à la traction 5 à 12 Mpa ( mégapascals) autrement dit 1 MPa = 0.1Kg au mm2 = 10 kg au cm2 = 100 tonnes au m2 .... à multiplier par 5 à 12 ...

    Pièce jointe refusée : le lien est suffisant
    Philou67 pour la modération.
    Dernière modification par Philou67 ; 20/04/2009 à 08h35.

  34. #509
    philipulus

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Pour les murs massifs, c’est le plafonnage qui est la barrière d’étanchéité à l’air.

  35. #510
    Faustau

    Re : Construction d'une maison passive en Belgique

    Je pense que les blocs coulés doivent être étanches de par leur conception ....

    http://www.chk-graphics.be/works/web...tepoc_pose.php

    ..... et de toute façon l'isolant bien collé devrait assurer cette étanchéité ?




    Pour relier les deux murs je ferais passer des barres à bêton de l'un à l'autre (5 mm!)
    Si on en met 100 pour toute la maison, ça ne représenterait que ..... 25 cm2 de "pont thermique"
    Est-ce grâve ?

Page 17 sur 19 PremièrePremière 17 DernièreDernière
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...