Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Isolation phonique plafond béton; questions techniques



  1. #1
    fepasa

    Isolation phonique plafond béton; questions techniques


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ouvre ce sujet, car je cherche des renseignements sur une isolation phonique de mon plafond, j'ai trouvé beaucoup de sujets qui traitent et répondent en partie à ma problématique, mais certains sujets dispersés donnent des indications non reprisent ailleurs, et du coups j'ai du mal en imaginer le rendu chez moi.

    J'ai acheté une maison semi mitoyenne, 1980, avec dalle béton commune au voisin. Plancher RDV et plancher étage.

    La problématique que je rencontre, c'est que j'entends occasionnellement résonner les bruits de pas / d'impact des voisins via mon plafond. Et aussi ceux de mes enfants à l'étage. (mais bizarrement ou humainement çà me dérange moins).
    J'ai l'impression d'être en appartement, car les sons sont très nets.

    Le plafond est la chape béton directe, juste enduite. (je ne sais pas si c'est avec hourdis ou dalle pleine). Elle repose sur des murs de défends de 15cm en béton armé.
    J'ai déjà isolé les murs latéraux en doublage placo et laine de roche; le tout désolidarisé. Sans aucun impact, logique car une face reste non traitée, et c'est la principale.

    J'ai 2m50 sous plafond, et je souhaite réduite au maximum de 7 cm, donc une solutions Optima Sonic 5 cm ou Plafond autoportant 7 cm d'épaisseur (rail 48 cm et place ).
    Pas plus, même si le gain ne sera pas le meilleur, je souhaite surtout réduire ou "éloigner" les bruits.

    sur le forum j'ai déjà eu plusieurs réponses à mes questions :

    Voici donc mes deux pistes :
    1/
    Plafonauto portant en rail 48m. J'ai 3,60mx7m donc une reprise intermédiaire obligatoire. En suspente antivibratiles mais visiblement elles n'existent que pour un système par fourrure type optima; mais pas pour les rails M48 dans le sens des plafonds autoporant.
    J'envisage donc une reprise centrale faite maison. Bastaing de 5-7cm d'épaisseur fixer au plafond avec une bande résilience intermédiare. et donc de part et d'autre les fourrures et rails 48 en autoportant. Donc un faux plafond qui sera tout de même en contact avec le plancher.

    2/
    Systeme optima sonic (50MM avec laine soniroll) Et cavalier antivibratile; ou alors 70mm avec laine de roche/ verre classique.
    Et la donc un plafond suspendu avec multiples points d'attache au plafond, désolidarisés uniquement par la suspente antivibratiles; mais est assez efficaces?

    Dans les deux cas, Un placo silence ou une plaque fermacell.


    La question principale que je me pose, c'est l'effet caisse de résonance. car j'ai lu qu'un plenium de 5 à 10cm pourrait amplifier ou reproduire les fréquences que je cherche à réduire, notamment celles des impacts.
    -> Pensez vous que ma solution, étant de très faible épaisseur présente un risque d'amplification du phénomène, ou un inconfort acoustique par effet de réverbération?

    La seconde question que je me pose; la solution autoportant avec une reprise centrale en bastaing, ou même profilé métal ne risque t'elle pas d'annuler l'effet recherché, même si le soutien est séparé par du résilient.
    (à la limite les reprises place sur tige filée que j'essaie de désolidariser avec système D)
    Un bastaing supportera t'il le report de charge du plafond?

    J'avoue que la solution suspentes antivibratiles risque d'être plus onéreux que l'auto portant "maison", et plus difficile à mettre en place, pour au final un résultat identique, ou aucun dans les deux cas.

    augmenter l'épaisseur du faux plafond; produirait un effet de tassement ce qui remplacerait un problème par un autre.

    J'ai un mur de soutien qui est ouvert avec un IPN, non désolidarisé du plafond malheureusement, mais je pourrais traiter en doublage résilient par la suite.

    Quelqu'un a t il par ailleurs mis en place un faux plafond sur une maison quasi q'un béton, de faible épaisseur avec un résultat audible. (La notion de "bon résultat" étant assez personnelle )

    Merci par avance,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    fepasa

    Re : Isolation phonique plafond béton; questions techniques

    Je précise que les 4 murs sont isolé, sauf le carrelage posé sur une chape séche; mais je suis sûr que le bruit vient du plafond. : -) à 80%

  4. #3
    lucienpel

    Re : Isolation phonique plafond béton; questions techniques

    Bonjour
    < question principale que je me pose, c'est l'effet caisse de résonance. car j'ai lu qu'un plenum de 5 à 10cm pourrait amplifier ..>
    A partir du moment ou ce plénum est rempli de laine (sans la comprimer) l'effet caisse de résonnance n'est pas
    à craindre.
    Cdt

  5. #4
    fepasa

    Re : Isolation phonique plafond béton; questions techniques

    Merci pour la réponse.

    Je me suis mal exprimé en fait.
    J'ai lu sur ce même forum (mais je ne retrouve pas la discussion) qu'une chape béton pleine comme j'ai chez moi, entre 15 et 20 cm transmettait certaines basses fréquences, dans les bruits solidients, qu'un plénum de 5 à 10 cm (même avec laine) avec pour effet mécanique d'amplifier.
    et que pour les bruits intérieurs de la maison, quand ils rentrent dans la plénum et entre en contact avec la chape se "déforme" en basses fréquences.

    Je ne suis tombé sur cette hypothèse qu'une seule fois, mais comme il y a très peu de retour d 'expérience sur mise en situation, je ne sais pas si ç 'est un vrai risque.

    Je pense que la question est hyper technique, au pire je verrai et pourrai vous faire partager : -)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    lucienpel

    Re : Isolation phonique plafond béton; questions techniques

    Bonjour
    comme dans tout système on peut en effet à certaines fréquences avoir 'un effet amplificateur'
    cela dépend entre autre de la masse des différents constituants , du module d'élasticité de
    la laine, ..... Mais avec un faux plafond désolidarisé les résultats sont globalement bon;
    on peut considérer que les bruits générés ( au dessus) sont aléatoires et que si amplification
    il y a (ce qui n'est pas certain) elle sera extrêmement ponctuelle.
    Cdt

  8. #6
    DenisPlaco

    Re : Isolation phonique plafond béton; questions techniques

    Bonjour fepasa,
    Si j’ai bien compris votre problématique, vous voulez fermer le couvercle de votre « boîte » pour presque faire le système de la dite boîte dans la boîte. Lucienpel vous a déjà donné quelques conseils et infos pertinentes. Je vais essayer de vous donner quelques infos supplémentaires.
    En page 2 (numérotation papier) de ce lien http://www.placo.fr/var/placo/storag...39c02e1a19.pdf , vous trouvez un tableau de dimensionnement des ossatures de marque Placo. Plusieurs variantes sont possibles à condition que votre plus petite distance (3.60 m) soit comprise entre deux murs porteurs : reprise intermédiaire si on garde l’option M48 simples avec un entraxe de 0.60 m et entretoises. A 5 cm près, des montants M70 doublées et associés dos à dos (par vis Trpf tous les 0.30 m maxi) et avec un entraxe d’ossature de 0.40 m auraient pu convenir. Ce dimensionnement est prévu pour une plaque de plâtre standard. La cavité entre plafond et faux-plafond doit donc être comblée avec une laine minérale. La plupart du temps, les LDV ont une densité moindre que la LDR avec une efficacité comparable au vu des rapports d’essais acoustiques des fabricants d’isolants minéraux et permettent ainsi d’apporter une masse moindre. Une plaque phonique viendra « fermer » l’ensemble. Un cavalier anti vibratile http://www.placo.fr/Solutions/Catalo...til-R-F-530-dB spécifique permettra de gagner en acoustique par rapport à une suspente standard mais cette solution fait perdre de la (précieuse dans votre cas) hauteur sous plafond dans le cas d’un plafond de type suspendu.
    Pour la variante numéro deux, les appuis Optima Sonic existent en différentes tailles qui permettent de s’adapter à différentes hauteurs. Elles sont dotées d’une bande caoutchouc avec un rôle amortisseur. Une plaque phonique terminera le montage. Cette solution est plus adaptée aux planchers hourdi béton et n’est pas la plus appropriée pour les dalles béton pleines.
    Probablement seule une étude acoustique pourrait vous donner les valeurs critiques de résonnance mais l’expérience montre que la chance (ou malchance en l’occurrence) de rencontrer des nuisances est faible.
    Denis Placo

  9. Publicité
  10. #7
    thibsk8

    Re : Isolation phonique plafond béton; questions techniques

    Bonjour,

    j'ai un problème très proche du vôtre, et votre expérience me serait très précieuse. Avez-vous réalisé l'isolation discutée ici ? Avez-vous obtenu de bons résultats ?
    Merci d'avance pour votre réponse,
    Thibaud.

  11. #8
    BLI06

    Re : Isolation phonique plafond béton; questions techniques

    Bonjour
    Vérifier que les formules proposées sont bien destinées à vous isoler des bruits d'impact venant de l'extérieur (difficile à régler),et non de vos bruits aeriens transmis aux voisins !
    Essayer de voir le CSTB...
    Cdt

Discussions similaires

  1. Isolation phonique d'un plafond en béton ?
    Par Iksarfighter dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/05/2014, 10h36
  2. Isolation phonique d'un plafond
    Par anne69 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/12/2012, 14h05
  3. isolation phonique d'un plafond
    Par doudounad dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/07/2012, 09h02
  4. Isolation phonique en plafond
    Par phil85000 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/05/2012, 14h08
  5. Isolation phonique plafond
    Par Divxera dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 19/08/2011, 19h52
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...