Répondre à la discussion
Page 2 sur 14 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 398

Isolation périphérique des fondations



  1. #31
    penzo

    Re : Isolation périphérique des fondations


    ------

    Citation Envoyé par ceyrat

    Soubassement :
    - Parpaing
    - isolation périphérique extérieure en panneaux de liège 4cm
    - Enduit étanche de soubassement (Chaux)
    - Drain et matériaux drainant périphérique
    - Comment faire l'enduit étanche de soubassement par dessus les panneaux de liège sachant que la chaux absorbe l'humidité??
    D'après mes infos, il n'est pas souhaitable de mettre en contact la terre humide avec la chaux. A confirmer par les spécialistes de la chaux ...

    Le liège semble étanche et imputrescible, donc pourquoi ne pas laisser les panneaux de liège collés directement sur la brique de soubassement et en contact direct avec terre/remblais ? si c'est possible, cela ouvre la voie de l'isolation externe des murs de soubassement en collant ces panneaux. Qui peut confirmer ?

    Pour le "raccord" entre le mur de soubassement et ton mur, tu dois pouvoir laisser un espace (2 à 3 cm) pour
    avoir un effet goutte d'eau en bas de mur : l'eau ruisselle le long de ton mur et goutte vers le remblais/drain sans contact avec tes murs de soubassements (monomurs ou parpaings)


    Citation Envoyé par ceyrat
    Soubassement :
    - Parpaing
    - isolation périphérique extérieure en panneaux de liège 4cm
    - Enduit étanche de soubassement (Chaux)
    - Drain et matériaux drainant périphérique
    4 cm de liège ? Est-ce suffisante pour avoir une bonne isolationdes murs de soubassements. Si tu mets du parpaing on arrive en ne comptant que le liège à du
    R=1. Est-ce suffisant ???

    Moi, je suis parti sur de la murbric (r=0,75) complétée par 6 cm de liège pour obtenir un R=2,25 W/m2.°C.

    -----
    "L'important, c'est de se mettre en route" Bernard Moitessier

  2. Publicité
  3. #32
    m3dps

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour je reviens vers vous pour conseils

    j'ai deux interrogations.
    vous trouverez (si cela fonctionne) une coupe du RDJ et un coupe générale du projet

    le sous sol qui est habitable (trois chambres bureaux salon) est donc fait en blocs de beton banché.
    isolé par l'éxtérieur coté sud (
    isolé par l'intérieur coté nord
    le tout recouvert de bardage.

    1/ on m'assure que le beton banché est étanche à l'air, et surtout via une couche hydrofugé sera complètement étanche à l'eau .
    pour la dalle il y aura un film polyane et un TMS de 60 mm.
    et un lit de sable de 5 cm.

    croyez vous que la dalle sera suffisamment "chaude pour nos pieds "

    2/ en poussant dans les retranchements (voir coûts des fondations) il me reste une possibilité financière de prévoir un plancher chauffant pour la dalle du RDJ.
    (le plancher du RDC est en bois massif contre-collé)

    je souhaite utiliser le solaire pour alimenter ce plancher.(non couplé par chaudière ou autre chose)

    On m'a toujours dit qu'il fallait considérer ce type de chauffage comme un appoint.

    Or.... mon artisant tient le discours suivant:

    en sortie des capteurs (par temps d'hivers à -5 ° et ensoleillé) la température du fluide sera à 70 °/100 ° et que par conséquent la chaleur dans les tuyaux sera égale à 20°.
    il m'assure que je peux compter sur une dalle à 19 °

    qu'en pensez vous ?
    Images attachées Images attachées

  4. #33
    cdtit

    Question Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour,

    Je suis dans une situation équivalente, à savoir, maison en pierre (60cm ep.) en rénovation et par conséquent la chappe du RDC à refaire.
    Les "artisants" me propose bien entendu la solution qui a été faite à JMC3 à savoir : laine de roche + placo sur les murs, pour enfermer le salpètre et au sol un empierrement, un poliane, un polystirène de 6 cm, un béton de 10 cm.
    J'ai bien assimilé vos recomandations et vais tenter de trouver quelqu'un pour les réaliser.

    Une question, la terre cuite est-elle la seule solution envisageable pour le sol, et le bois ?

    Merci

  5. #34
    Moinsdewatt

    Re : Isolation périphérique des fondations

    je remonte ce fil interessant car assez proche de mon questionnement sur le calcul des échanges thermiques avec le sol.

    Pour faire une maison à basse consommation énergétique, comment obtenir un R = 4 Watt/m2/K sur la surface du sol ? (rez de chaussé directement en contact avec le sol (pas de vide sanitaire ni garage ni cave)

    une solution simple est d' isoler avec les matiéres isolantes rigides sous la chape, mais dans ce cas adieu à l' inertie thermique ?

    Mais si on mets pas un isolant synthétique (à base de pétrole ), comment obtenir un R = 4 °C/Watt/m2 sur la surface du sol ?

  6. #35
    manuker

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour,

    Bien ce fil, on a un projet bottes de paille et on est parti sur le principe décrit dans le dernier bouquin de jean-Pierre Oliva co-écrit avec Samuel Courgey: La conception Bioclimatique, c'est à dire une isolation périphérique verticale (liège par ex) avec un retour horizontal sur 1m environ et toujours sous le hérisson. Si je peux trouver en plus un béton isolant pour les fondations ce sera parfait...

  7. #36
    Elnourso

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    comment obtenir un R = 4 °C/Watt/m2 sur la surface du sol ?
    Alors, la recette énumérée d'innombrables fois :
    - prendre le lambda de ton matériau (isolants classique : 0.04)
    - choisir une épaisseur (e) exprimée en m (20cm = 0.2m)
    - utiliser formule R = e/lambda
    ==> transforme pour chercher un R spécifique : R * lambda = e
    ==> 4 * 0.04 = 0.16m = 16 cm

    Pour l'inertie, tu n'en récupère pas avec ta chape?

    PS : ne pas oublier de faire un rebord d'isolant sur le pourtour de ta pièce, de la hauteur de la chape, pour éviter le pont thermique qu'est le mur ==> la chape est 'contenue' par le bac isolant
    Dernière modification par Elnourso ; 25/02/2007 à 06h14.
    Avoir ou être, telle est la question

  8. Publicité
  9. #37
    bedouin

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Je suis conscient que ce que je vais proposer n'est pas ce qu'il y a de mieux, mais il faut toujours faire avec l'existant...

    Ma maison n'est pas isolée par le sol, excepté 50mm de styrodur sous la chape liquide du plancher chauffant.

    Mes fondations sont mixtes, 90m2 de VS et 90m2 de sous-sol traditionnel, poutrelle-hourdi et chape de compression, chape de ravoirage, isolant, chape liquide). Cet hiver certes doux, la température du sous-sol est stabilisée entre 14.5 et 15C. Sous le VS ventilé, je n'ai pas mesuré la temperature.

    Comme je suis en train de monter ma VMC 2F Helios 350 EC. Je voulais renvoyer les sorties d'air vicié dans le VS.

    - Y a t-il des objections à faire de la sorte ?

    J'envisage d'installer un capteur à air sur le toit et de souffler l'air ainsi chauffé dans le VS.
    Même question, est ce que ca vaut la peine ?

    (La maison est bien étanche, isolée avec de la laine de bois et bioclimatique, Sud tout vitré...., Puit Canadien, chaudiere granule, vmc 2F).

    merci.
    La Caravane passe...

  10. #38
    alphaval

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Je viens de lire tous vos échanges,

    Je n’ai pas compris les notions abordées au début qui déviaient du sujet principal concernant le stockage solaire dans les combles apparemment, comme une sorte de puit canadien mais avec les combles perdus comme source de chaleur ?

    Concernant l’isolation par l’extérieur d’un sous sol ou même d’un vide sanitaire, la pression de la terre ne pose t’elle pas de problème de résistance mécanique des attaches de l’isolant ? Et comment coupler drainage périphérique et isolation sous terre ?

    Autre question, comment isoler sous un pilier béton ou sous les fondations pour que le tout reste stable ?

  11. #39
    gespoi

    Isolation périphérique des fondations

    Bonjour à tous.
    Je viens d'avoir mon permis de construire, les travaux commenceront dans 4 mois et je me pose une question:
    Je souhaite isoler mes fondations et mon vide sanitaire. Doit-on isoler l'extérieur et l'intérieur des murs enterrés ou seulement l'extérieur?. Doit-on isoler aussi les fondations des murs de refend? Je vais isoler aussi la dalle en sous-face.
    Merci.

  12. #40
    remyb

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Pour la maison, l'isolation sera faite par l'intérieur ou l'extérieure ?
    L'isolation des fondations doit se faire dans le "prolonguement" afin de réduite les ponts thermiques.

    En cas d'isolation par l'extérieur, c'est facile e couper les points thermiques. Et, si l'isolation des fondations descend suffissament profond, la terre en dessous de la maison rentre dans l'inertie de la maison (donc pas d'isolation hormis la périférie).

    En cas d'isolation par l'intérieur, c'est presque impossible de couper les ponts thermiques...

  13. #41
    gespoi

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Oui bien sur l'isolation sera de 20 cm de polystyrène graphité placé à l'extérieur. Je sais que je dois isoler la périphérie extérieure mais je ne sais pas si je dois isoler aussi l'intérieur des murs de soubassement.

  14. #42
    remyb

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par gespoi Voir le message
    Oui bien sur l'isolation sera de 20 cm de polystyrène graphité placé à l'extérieur. Je sais que je dois isoler la périphérie extérieure mais je ne sais pas si je dois isoler aussi l'intérieur des murs de soubassement.
    La terre (séche) est un isolant, un mauvais isolant, mais un isolant quand même.
    Avec une isolation qui descent à 1 métre, pour partir de l'interrieur de la maison et arrivé à l'extérieur, la chaleur devra passer au travers :
    - de la dalle
    - du vide sanitaire
    - d'un metre de terre verticalement
    - de 20cm de terre horizontalement (en dessous des fondations)
    - d'un métre de terre verticalement pour remonter à l'extérieure

    L'ensemble aboutir à :
    - une isolation moyenne (mais la chaleur ayant tendance à montée, ce n'est pas par le sol que l'on perd le plus...)
    - une inertie importante (au moins la dalle)
    - une déphasage de plusieurs mois

    Le fait d'isolé l'intérieur du soubassement ne change pas grand chose (sauf peut-être la largeur de 20cm a traverser sous les fondations...).

    A mon avis, ce qui compte, c'est que :
    - les premiers centimétres doivent assuré une isolation au moins équivalente à l'isolation de la maison.
    - L'isolation doit descendre le plus profond possible (mais, pour diminuer les coût, l'épaisseur de l'isolation peut diminuer avec la profondeur).

  15. Publicité
  16. #43
    Philou67

    Re : Isolation périphérique des fondations

    La discussion initiée par gespoi est fusionnée avec celle créée par penzo (même titre).
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  17. #44
    alphaval

    Re : Isolation périphérique des fondations

    j'ai une idée : pourquoi pas des fondations de vide sanitaire ou sous sol en monomur de 40cm en pierre ponce ! ainsi on a tout à la fois les fondations, l'isolation, et aucune remonté par capilarité et un sous sol déjà isolé !

  18. #45
    gespoi

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Merci à tous. Je ne sais toujours pas si je dois isoler aussi l'intérieur de mes fondations?? ça dépend peut être si le vide sanitaire est ventilé ou pas? Si il est ventilé je pense qu'il faut isoler car la température sera proche de la température extérieure? Qu'en pensez-vous?

  19. #46
    GrandGourou

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par gespoi Voir le message
    Merci à tous. Je ne sais toujours pas si je dois isoler aussi l'intérieur de mes fondations?? ça dépend peut être si le vide sanitaire est ventilé ou pas? Si il est ventilé je pense qu'il faut isoler car la température sera proche de la température extérieure? Qu'en pensez-vous?

    Même interrogation !

    Est-ce-que ca vaut le coup d'isolé un vide sanitaire ventilé ( sans boucher les grilles de ventilation bien sur ) ?

    Ne vaut-il mieux pas mettre le paquet pour isoler sous la dalle ?

  20. #47
    Philou67

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Pour tes murs, tu comptes isoler par l'extérieur ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  21. #48
    GrandGourou

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Pour tes murs, tu comptes isoler par l'extérieur ?
    Non, monomur.

    J'ai l'impression que de toute façon il y aura un pont thermique entre le mur du VS et la dalle ...

  22. Publicité
  23. #49
    Philou67

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Oui, ça me semble inévitable. Il faut dans ce cas isoler sous la chape... le plus possible.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  24. #50
    GrandGourou

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Oui, ça me semble inévitable. Il faut dans ce cas isoler sous la chape... le plus possible.
    Je vais demander à l'archi si le VS est vraiment indispensable, parceque ca me plaît pas trop cette histoire ...

  25. #51
    GrandGourou

    Re : Isolation périphérique des fondations

    A moins d'isoler l'exterieur du VS, l'interieur du VS, et l'interieur des trous d'aerations ... faisable ou idée farfelue ?

  26. #52
    gespoi

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Donc si on récapitule? Que faut-il faire? Avec mon isolation par l'extérieur je vais descendre au maximum vers les fondations. Est-ce que je dois faire la même chose à l'intérieur de mon vide sanitaire? Et aussi en sous-face de ma dalle?
    Help!!!!

  27. #53
    don78

    Re : Isolation périphérique des fondations

    bjr,

    j'ai de gros travaux à réaliser en reprises en sous oeuvre, notre maison s'affaise depuis qq années.
    Les travaux consistent en :

    réalisation de 8 puits de 4 m de profondeur et 1m30 de diametre au pourtour de la maison et à l'intérieur entre le salon et la véranda
    Reprise des fondations qui font actuellement 50 cm pour les amener à 90 cm
    je précise que la maison date de 1850 elle est en pierre et aucune isolation n'a été réalisée.

    de plus il y a énormement de remontée d'humidité (mur intérieur imbibé d'eau jusqu'a 1M 50.

    il y a actuellement un vide sanitaire de 50 cm sous la dalle et comme je dois la refaire je compte combler ce vide sanitaire par la constitution d'un hérisson
    puis isolation avec des plaques de liège,

    film geotextile et dalle de béton de chaux.

    Les questions que je me pose sont:
    faut il isoler les puits?
    comment isoler les fondations?
    comment évacuer l'humidité sous la maison?

    voila je vous soumets ces problèmes
    merci de vos avis et conseils

    ps je pense que je me suis trompé de fil ........

  28. #54
    herakles

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    t'avais du déjàme le dire en MP ou nous le dire ailleurs sur le forum...
    j'perd la boulle ....
    alzheimer arrrrggghhh!!!!



    c'est rare un gars comme ça ... il fait des compromis et les défend vachement bien ... même devant les ayathollah du matériaux ou du patrimoine ...

    bon on est pas super daccord sur tout les points de détails mais sa logique est vraiment la même que la mienne... donc ça converge énormément ...
    et puis c'est pas le nombre de réalisation qui lui manque ...



    bien venu au club !
    ou c'est p'têt moi, parmis nous deux, le nouvel arrivant au club ...



    on est en retard ... mais ou va s tu donc chercher ça ?? ! meuhhh non on est tout à fait dans les temps ... :
    aaahhh ... enfin je trouve quelqu'un qui a pensé comme moi dans les années 80 !!! mais au lieu de la toiture ou de bardages ventilés dont on récupère l'air chaud , je récupérais l'air d'une véranda ( avc stores sous le vitrage)

    pour le pulser dans un réseau de tunnels de galets enterré sous la maison = stockage intersaisonnier !!!

    d'ou l'intérêt alors pour moi d'isoler la périphérie des fondations et j'avais trouvé mon bonheur avec les blocs RTH bien adaptés tant aux soubassements que pour les murds de facade

    cf maison brugeille
    Images attachées Images attachées

  29. Publicité
  30. #55
    Stek_p

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour je relance le poste pour une petite question:

    Actuellement dans mon projet, ma MOB serait poser sur un terre plein.
    Mais je me pose le question, pour gagner en surface utile ( garage ..), de faire un sous sol complet sous la maison qui serait enterrer a 80%.
    Si j'isole les mur du sous sol par l'exterieur Est ce que c'est bon?
    Je pense que je vais perdre en inertie par rapport a un herrisson? juste ou pas ? Ou est la masse pour l'inertie avec un sous sol? dans les murs maconés enterres et isolés?
    Faut il isoler ma dalle? Sous la dalle par exemple ?

    Merci

  31. #56
    Stek_p

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Les fetes ont ete dures ....

    Personne a une idée? merci

  32. #57
    tannoz

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour Stek_p !

    Oui, a priori tu perds effectivement l'inertie de ton sol, pour n'avoir "que" celle de ta dalle, mais d'après le bouquin d'Oliva/Courgey, on considère qu'une paroi est lourde du point de vue de son inertie si elle a l'équivalent de 10cm de béton. Si tu as une dalle, a priori on peut donc considérer que tu auras de l'inertie utilisable pour un déphasage journalier, mais pas plus. Et tu as effectivement intérêt à bien isoler ta dalle en sous-face pour éviter de perdre ta chaleur par là. Le fait d'isoler les murs du sous-sol est plutôt favorable, ça devrait limiter les ponts thermiques avec ta dalle, à la jonction entre les deux...

  33. #58
    tannoz

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour !

    Nous nous posons pas mal de questions sur le type de fondations/soubassement à utiliser pour une maison en paille, située sur un terrain a priori bien sec.

    Un intervenant d'une association active dans le domaine de la construction écologique nous a récemment conseillés de nous passer de dalle , et nous serions tentés de suivre son conseil, pour des raisons tant économiques (prix de la toupie...) et écologiques (énergie grise...), et de faire des fondations sur terre plein, avec hérisson *non* ventilé, et isolation périphérique "en L".

    Seulement nous sommes également conscients de la nécessité d'apporter de l'inertie à notre maison en paille... Le béton a de ce côté là de bonnes qualités, et nous ne sommes pas réellement persuadés du bien fondé de la solution "chape sur hérisson non ventilé". Est-ce-que vous avez un avis sur le sujet, au niveau thermique, mais également au niveau de la tenue mécanique du carrelage ?

    Merci !
    Yann

  34. #59
    lemat

    Re : Isolation périphérique des fondations

    L'inertie du terre plein est énorme car c'est le sol qui est mis à contibution, la dalle béton n'est là que pour garantir la stabilté du sol et de son revêtement. Comme le béton est étanche et poreux (un comble non) on l'a décollé du sol par des cailloux pour empécher les remontées mais cela n'est pas toujours suffisant alors on intercalle un film plastique et puis on ventilé un peu le hérisson.

    Si vous vous passez de la dalle, pas de soucis d'inertie, au contraire, surtout si vous isoler les soubassement ce qui relongera encore le trajet des calories qui partent (faire le calcul avec la norme RT c'est parlant !). Par contre pour le carrelage cela peut poser problème: tout dépend de la nature du sol et des carreaux, peut être est-il possible de poser des dalles en pierre directement sur un lit de sable avec jointoillage "souple" (chaud + ?)

  35. #60
    lustiot

    Exclamation Isolation périphérique des fondations / soubassements, hérisson pour maison paille

    Bonjour,

    Je suis en train de faire mon terrassement et je n'ai pas encore trouvé de réponse à la problématique : "comment isoler les soubassements / fondations de la maison".

    Au départ je pensais tenter 2 couches croisées de 4 cm de liege pour "coffrer" ma semelle de fondation puis continuer le long des soubassement avec le 2 couches croisées (50cm de haut)

    Problème, en fait il va y avoir au moins 3 voir 4 rang de parpaing dans mon soubassement (c'est ca de ne pas avoir de terrain plat ). cela pose des soucis de découpes (sans parler des souci d'accroche du liege en plaque sur les parpaings) pour plaquer ca a l'extérieur....

    Je pensais donc partir sur une autre option, faire un double mur de soubassement en parpaing de 15 avec 15 de liege en vrac au milieu.
    Avantages on a pas de souci d'enduit, on a pas de découpes, pas plaques à croiser
    et comme c'est pour une maison en paille je pensais finir par un rang de bloc de pierre ponce 'isolant' pour freiner les remontés d'humidité... (avec peut etre en prime 5cm de liège a l'ext pour renforcer le R=R2.4)

    ensuite je remplis tout ca de galet (bonjour la note mais c'est pour la bonne cause), une dalle de chaux et une finition par dessus...

    Qu'en pensez vous ?
    Faut il quand même que j'isole mes fondations avec du liège ? (en sachant que mes soubassements seront isolées sur 80 cm) et qu'on va remettre un du remblait (histoire de pouvoir acceder à la maison tout de même )

    Faire tout de meme un isolation des fondations sur 50cm en couche croisées pose un souci de pont thermique car si les plaques de liege sont a l'extérieur de la fondation, le liege vrac sera au milieu du mur.... donc est ce intéressant de se prendre la tete avec ca pour gagner 40cm d'isolation (pour limiter le pont il faudrait que le liège déborde de 10cm au dessus de la semelle pour s'appuyer sur le parpaing) ?

    15 cm de liege vrac sera t il suffisant pour mes soubassement (équivalent R=3 ?)
    je sais qu'il y a pas mal de maisons ou les murs sont même pas isolées comme ca mais vu les murs en paille j'aimerais bien pas avoir une pompe a calories 50 cm en dessous pour nous ruiner le bilan thermique...


    Question bonus qui revient souvent...
    Avec 80 cm de soubassement est ce que ca vaut le couper de creuser pour drainer au niveau de la semelle ou est ce que l'on peut se contenter d'un drain au niveau du 1er rang ? (sachant qu'on a prévu un hérisson de 50 derrière)

    Merci d'avance pour vos avis
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

Page 2 sur 14 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Isolation des fondations en renovation / maison parpaing + polystirène-placo de 1986
    Par apap dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 16/12/2014, 14h41
  2. SOS isolation mur peripherique en bois
    Par taserman dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/11/2007, 20h55
  3. Quelle isolation des fondations ?
    Par anne et andré dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 21/08/2007, 13h33
  4. Isolation périphérique, durée de vie
    Par luckylours dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/04/2007, 22h12
  5. Isolation de fondations en terre argileuse
    Par JCMT35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/03/2007, 00h07
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison