Répondre à la discussion
Page 6 sur 14 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 398

Isolation périphérique des fondations



  1. #151
    dolf7

    Re : Isolation périphérique des fondations


    ------

    merci pour la reponse
    sinon pour les temites,il y aussi des baches comme ici pour info c'est ce qui a le plus ici dans le Landes

    -----
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  2. Publicité
  3. #152
    stein42

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    perso je partirais sur le Somdrain RT5 ( j'ai apprécié le Somdrain RT)à cause de l'excellent isolant (policyianurate) ,et le Knauf Perimaxx n'est pas mal non plus
    Merci pour ton avis.
    Je vais attendre que le maçon me fasse un 1er retour sur le knauff avant de lui parler du somdrain. Je suis quand meme allé voir leur site et ça a l'air orienté professionels, impossible de trouver des tarifs...

    Un truc pas clair quand meme.
    Avec le somdrain, y'a quand meme besoin d'appliquer l'enduit d'étanchéité sur le mur ?

    Citation Envoyé par dolf7 Voir le message
    merci pour la reponse
    sinon pour les temites,il y aussi des baches comme ici pour info c'est ce qui a le plus ici dans le Landes
    Très intéressant merci !
    Ce film se met à quelle étape exactement ? Au dessus du hérisson juste avant le coulage de la dalle ?

  4. #153
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Avec le somdrain, y'a quand meme besoin d'appliquer l'enduit d'étanchéité sur le mur ?
    le Somdrain T5 se comporte comme une moquette étanche posée sur un mur de soubassement bien ragrée (si nécéssaire : passe d'enduit pour rattaper les joints trop creux et les défauts de planéité, à la règle ) ,

    L'enduit bitumineux n'est donc pas nécessaire avec ce procédé

    De même avec le Somdrain RT5 (avec isolant ) , bien lire paragraphe 7 et suivants http://www.afitex.fr/medias/cstb/pdf...MDRAIN-RT5.pdf

    les panneaux isolants se collent par plots sur le mur directement à condition que ce support soit plat, avec les tolérances demandées dans l'AT , ensuite les lés de Somdrain se déroulent par dessus avec double encollage sur les panneaux isolants

    Et ensuite on remblaie dans les 2 semaines (pas plus tard ..) l'étanchéité est en PVC-C et protège donc à la fois l'isolant et le mur

    comme pour le procédé Somdrain sans isolant , pas d'enduit bitumineux sur le mur .

  5. #154
    dolf7

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bjr
    dis donc tu ne sais plus lire ou alors il te faut des lunettes mec...car l'info est en gros sur la premiere page !
    Ou alors c'est parceque le maitre te donne trop d'infos et de doc s a lire?
    Voici l'extrait du texte pour la pose:
    TERMIFILM
    Domaine d'application
    Le Termifilm se pose sur le sol avant de couler le béton des fondations et du dallage, comme un film anti-humidité classique
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  6. #155
    stein42

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    le Somdrain T5 se comporte comme une moquette étanche posée sur un mur de soubassement bien ragrée (si nécéssaire : passe d'enduit pour rattaper les joints trop creux et les défauts de planéité, à la règle ) ,

    L'enduit bitumineux n'est donc pas nécessaire avec ce procédé

    De même avec le Somdrain RT5 (avec isolant ) , bien lire paragraphe 7 et suivants http://www.afitex.fr/medias/cstb/pdf...MDRAIN-RT5.pdf

    les panneaux isolants se collent par plots sur le mur directement à condition que ce support soit plat, avec les tolérances demandées dans l'AT , ensuite les lés de Somdrain se déroulent par dessus avec double encollage sur les panneaux isolants

    Et ensuite on remblaie dans les 2 semaines (pas plus tard ..) l'étanchéité est en PVC-C et protège donc à la fois l'isolant et le mur

    comme pour le procédé Somdrain sans isolant , pas d'enduit bitumineux sur le mur .
    A croire que t'en as encore posé hier c'est pas possible !!!
    Merci beaucoup pour ces précisions en tous cas. Je vais attendre le retour du maçon pour le devis avec le perimaxx et lui proposer cette alternative.

    Par contre il m'avait semblé comprendre l'autre jour que ce n'était pas de l'enduit bitumineux qu'ils utilisaient pour l'étanchéité du mur de soubassement.
    Mais c'est un détail.

    Citation Envoyé par dolf7 Voir le message
    Bjr
    dis donc tu ne sais plus lire ou alors il te faut des lunettes mec...car l'info est en gros sur la premiere page !
    Ou alors c'est parceque le maitre te donne trop d'infos et de doc s a lire?
    Voici l'extrait du texte pour la pose:
    TERMIFILM
    Domaine d'application
    Le Termifilm se pose sur le sol avant de couler le béton des fondations et du dallage, comme un film anti-humidité classique
    Merci j'avais lu mais je n'y connais pas grand chose en pratique et les choses ne sont pas forcément claires du premier coup.
    J'ai du mal à comprendre comment on peut mettre une bache avant de couler le béton des fondations. Les fouilles vont être relativement profondes et je doute que la bache ait des excroissances en forme de fond de fouille pour bien aller dedans.

    Je sais pas si tu vois ce que je veux dire mais pour moi c'était plus simple de mettre ce film avant coulage de la dalle, quand mes murs de soubassement et le hérisson ont été fait car la zone est plus plane. Mais là peut-etre que le film anti termite devient inutile je ne sais pas.

    Je posais juste une question (HS par rapport au topic je le reconnais), faut pas s'agacer

  7. #156
    dolf7

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bjr
    sinon effectivement tu peux faire les fouilles,fondations puis herisson et enfin mettre un produit anti-termite puis la dalle
    si le maitre passe par là il a peut etre le nom sous la main du produit et si la methode est bien celà ...
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  8. Publicité
  9. #157
    pf26

    Post Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Bonjour,
    Connaissez vous la mousse de verre en vrac pour l'isolation périphérique ou de murs enterrés ? J'ai trouvé :
    www.technopor.com
    www.millcell.com
    www.misapor.ch
    www.ecotechnic.at
    Quelqu'un aurait un retour d'expérience pour la pose et de prix ?
    J'étudie actuellement des solutions d'isolation pour une maison en paille (murs de 50 cm) avec une partie nord enterrée sur un étage (mur béton dans cette partie).
    Merci d'avance, Pierre.

  10. #158
    stein42

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Bonsoir tout le monde

    J'ai discuté cet aprem avec un maçon et je me pose des questions par rapport à cette discussion.

    Il me demandait quelle hauteur aurait le mur de soubassement et, ne sachant pas répondre, il m'a parlé de hauteur de 20cm environ soit 1 rangée d'agglos.
    Effectivement si on terrasse à plat la hauteur du mur est données par la hauteur du hérisson + celle de la dalle soit 30-40cm.

    Or dans la RT2005 il est préconisé une isolation en périphérie jusqu'à 1m20 de profondeur.
    Je suis novice mais pour faire ça je vois 2 possibilités :
    - monter un mur de soubassement plus élevé et remplir de terre avant de mettre le hérisson
    - faire une tranchée au dessus des fondations pour monter le mur

    Que pensez-vous de ça ?
    Ca fait du sens ce que je dis ?

  11. #159
    lustiot

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Citation Envoyé par stein42 Voir le message
    - monter un mur de soubassement plus élevé et remplir de terre avant de mettre le hérisson

    Que pensez-vous de ça ?
    Ca fait du sens ce que je dis ?
    C'est un peu ce que j'ai fait.

    pour info :
    5 rangs de parpaings doublés avec de l'isolant au milieu (cause structure paille) avec les joints + l'arase on est a 1m15 de haut, puis enduits bitum (ca serait a refaire j'utiliserais pas ce produit) à l'extérieur, drain au pied des fondations dans un géotextile (50cm de large) + gravier et du gravier drainant (20-40) sur toute la hauteur du mur (sur 30 cm de large) avant de remblayer la terre...

    ensuite on a remis de la terre au centre, puis des cailloux lavés 80-200 (45cm) dans lequel circule un drain qui retombe sur le drain des fondations... puis du cailloux 10-20 sur 3cm avant de couler la dalle en chaux par dessus
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  12. #160
    stein42

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    C'est un peu ce que j'ai fait.

    pour info :
    5 rangs de parpaings doublés avec de l'isolant au milieu (cause structure paille) avec les joints + l'arase on est a 1m15 de haut, puis enduits bitum (ca serait a refaire j'utiliserais pas ce produit) à l'extérieur, drain au pied des fondations dans un géotextile (50cm de large) + gravier et du gravier drainant (20-40) sur toute la hauteur du mur (sur 30 cm de large) avant de remblayer la terre...

    ensuite on a remis de la terre au centre, puis des cailloux lavés 80-200 (45cm) dans lequel circule un drain qui retombe sur le drain des fondations... puis du cailloux 10-20 sur 3cm avant de couler la dalle en chaux par dessus
    Merci pour ton témoignage.

    Si on partait sur l'optique sur un mur de soubassement plus haut que prévu avec de la terre à rajouter sous le hérisson, il faudra aussi que je demande au terrassier de faire la plate-forme plus bas pour qu'au final la maison se retrouve au niveau initialement prévu. Ce qui va entrainer pas mal de surcout...

    Faut que j'en discute avec les maçons rencontrés ces jours-ci et notre terrassier.

  13. #161
    pf26

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonjour,
    Quelqu'un aurait des idées pour comparer la solution de Lustiot à la solution Granulés de Verre cellulaire ?
    Pour la solution verticale, j'ai trouvé un projet Allemand avec 200mm de XPS entérré sur 2 mètres (Passivhausschule
    Frankfurt Riedberg). Des mesures semblent montrer que la performance n'est pas extraordinaires (mais peut-être liée à de l'humidité et à une conductivité du sol supérieure aux prévisions) - et ce serait pire avec un bâtiment plus petit..
    Pas très encourageant, surtout que cela devient vite cher si on enterre profond..

    Pierre.
    Images attachées Images attachées

  14. #162
    stein42

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Je ne peux répondre à ta question mais tes images amènent une question :
    Quel est l'intéret de mettre l'isolant entre les 2 rangées de parpaing ?

  15. Publicité
  16. #163
    pf26

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Dans le mur en paille de type GREB (technique voir http://documents.approchepaille.fr/p...aille-greb.pdf), il y a une ossature bois extérieure et une ossature bois intérieure - la paille est entre les deux. Pour tenir ces 2 ossatures avec 35 cm d'écart, il est intéressant d'avoir un mur de soubassement (isolé) très large ou 2 murs séparés.
    Si on met l'isolation coté extérieur, on ne sait plus sur quoi faire tenir la lisse basse de l'ossature extérieure. Donc il semble intéressant de mettre l'isolation entre les 2 murs.
    Il reste un pont thermique par la semelle (d'où la nécessité de descendre autant que possible) ainsi qu'un soucis potentiel de froid dans la paille juste au dessus du mur coté extérieur (risque de condensation dans la paille ?)

    Pierre.

  17. #164
    lustiot

    Citation Envoyé par stein42 Voir le message
    Merci pour ton témoignage.

    Si on partait sur l'optique sur un mur de soubassement plus haut que prévu avec de la terre à rajouter sous le hérisson, il faudra aussi que je demande au terrassier de faire la plate-forme plus bas pour qu'au final la maison se retrouve au niveau initialement prévu. Ce qui va entrainer pas mal de surcout...

    Faut que j'en discute avec les maçons rencontrés ces jours-ci et notre terrassier.
    il peut etre te faire la plate forme au niveau initial et décaisser sur un metre autour des fondations avant de les creuser.... et te mettre la terre sur le coté...
    Citation Envoyé par pf26 Voir le message
    Bonjour,
    Quelqu'un aurait des idées pour comparer la solution de Lustiot à la solution Granulés de Verre cellulaire ?
    Pour la solution verticale, j'ai trouvé un projet Allemand avec 200mm de XPS entérré sur 2 mètres (Passivhausschule
    Frankfurt Riedberg). Des mesures semblent montrer que la performance n'est pas extraordinaires (mais peut-être liée à de l'humidité et à une conductivité du sol supérieure aux prévisions) - et ce serait pire avec un bâtiment plus petit..
    Pas très encourageant, surtout que cela devient vite cher si on enterre profond..

    Pierre.
    et un mix entre les deux solutions ? 25 cm de profondeur ca me semble léger !

    Perso, nous envisageons de remettre un peu d'isolant sur une bande d'1m5 autour du soubassement... car effectivement le froid va passer au niveau de la semelle que j'aurais voulu isoler elle aussi mais on ne fait pas toujours ce que l'on veut en [auto] construction...
    avec 1m80 de profondeur, nous nous poserions plus de questions.

    Je recherche des modèles pour calculer les déperditions de ce type de mise en oeuvre en vain (selon les avis, certains pensent que 1m15 sont suffisants, d'autres non qu'il faudrait recouvrir tout le sol avec une faible épaisseur)
    Dernière modification par Linn ; 27/08/2009 à 15h41.
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  18. #165
    pf26

    Re : Isolation périphérique des fondations

    J'utilise le modèle dynamique sous excel dont j'ai parlé ici :
    http://forums.futura-sciences.com/ha...tures-sol.html
    Comme personne n'a manifesté d'intérêt pour m'aider à l'améliorer, je l'utilise tel quel.
    Il apparait tout de même assez nettement qu'il faut isoler sur au moins 1.5 mètres (que ce soit en vertical ou en horizontal, il y a peu de différence) et avec au moins 150-200mm de XPS pour avoir des pertes inférieures à 3W/m² de sol en plein hiver (il y a un déphasage de 3-5 mois par rapport aux températures extérieures).
    Les résultats dépendent beaucoup des dimensions du batiment (plus c'est grand, mieux c'est car la chaleur du centre met plus de temps à rejoindre les cotés). Et comme mon calcul est fait en 2D (une coupe nord/sud par exemple), il faudrait augmenter les pertes pour compter les fondations adjacentes (est-ouest).
    Pierre.
    Dernière modification par Philou67 ; 28/08/2009 à 11h17.

  19. #166
    stein42

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par pf26 Voir le message
    Dans le mur en paille de type GREB (technique voir http://documents.approchepaille.fr/p...aille-greb.pdf), il y a une ossature bois extérieure et une ossature bois intérieure - la paille est entre les deux. Pour tenir ces 2 ossatures avec 35 cm d'écart, il est intéressant d'avoir un mur de soubassement (isolé) très large ou 2 murs séparés.

    Pierre.
    OK je ne connaissais pas, merci de combler mes lacunes.

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    il peut etre te faire la plate forme au niveau initial et décaisser sur un metre autour des fondations avant de les creuser.... et te mettre la terre sur le coté...
    Je viens de discuter avec un maçon qui nous avait deja fait un devis et c'est ce qu'il m'a proposé.
    On partirait sur 4 rangées d'aglo soit 1m de mur environ dont 80cm enterrés. On ne sera pas aux 1m20 de la RT2005 mais c'est déjà mieux.

    Sinon pour l'isolation sous la dalle on en mettrait pas ou juste en périphérie à 1-2m. A voir...

    Ca vous parait comment ?

  20. #167
    kaiserf

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Citation Envoyé par stein42 Voir le message
    - monter un mur de soubassement plus élevé et remplir de terre avant de mettre le hérisson
    - faire une tranchée au dessus des fondations pour monter le mur

    Que pensez-vous de ça ?
    Ca fait du sens ce que je dis ?
    Salut.

    Il me semble qu'il n'est pas possible de mettre de la terre "rapportée" sous de la maçonnerie (dalle ou hérisson).
    Il est impossible de compacter suffisamment la terre pour garantir sa stabilité.

    A la place de le terre, pourquoi ne pas mettre du concassé?

  21. #168
    stein42

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Citation Envoyé par kaiserf Voir le message
    Salut.

    Il me semble qu'il n'est pas possible de mettre de la terre "rapportée" sous de la maçonnerie (dalle ou hérisson).
    Il est impossible de compacter suffisamment la terre pour garantir sa stabilité.

    A la place de le terre, pourquoi ne pas mettre du concassé?
    Oui c'est exactement ce que m'a dit le maçon. Il faudrait fortement compacter la terre rapportée sous peine de voire la dalle s'affaisser au fil du temps. Par terrible...
    Y'a effectivement la possibilité de mettre du concassé mais ça lui semblait plus simple de faire des tranchées...

    Je suis quasiment décidé à partir comme ça :
    - enterrer le mur de soubassement en mettant 4-5 rangées de parpaing (environ 80cm enterrés)
    - isoler le mur de soubassement avec du PSE en ext. On partirait bien sur du liège mais ça ne branche pas vraiment les maçons contactés
    - ne pas isoler sous la dalle ou isoler juste sur une bande de 1-2m en périphérie

  22. Publicité
  23. #169
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    mais ça lui semblait plus simple de faire des tranchées...
    Exactement .. faire une tranchée de 50 ou 60 de large sur 30 à 40cm de profondeur , qui va ensuite en s'élargissant vers le haut côté extérieur , couler la semelle filante et monter le mur de soubassement que l'on pourra ensuite plus facilement isoler de l'extérieur du fait de la paroi de la tranchée inclinée ..


    Et du concassé , du calcaire broyé , du tout-venant 0/20 = soigneusement compacté , cela forme une bonne assise pour une dalle béton de 16cm .

    Au final , une bonne masse inertielle sous les pieds pour ta MOB ...

  24. #170
    stein42

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Exactement .. faire une tranchée de 50 ou 60 de large sur 30 à 40cm de profondeur , qui va ensuite en s'élargissant vers le haut côté extérieur , couler la semelle filante et monter le mur de soubassement que l'on pourra ensuite plus facilement isoler de l'extérieur du fait de la paroi de la tranchée inclinée ..


    Et du concassé , du calcaire broyé , du tout-venant 0/20 = soigneusement compacté , cela forme une bonne assise pour une dalle béton de 16cm .

    Au final , une bonne masse inertielle sous les pieds pour ta MOB ...
    Yes j'ai l'approbation d'herakles !!!
    Cette fois j'hésite vraiment plus sur la marche à suivre

    Pour les fondations on va quand meme avoir quelques plots béton à faire avant la semelle filante. Une question à 100 balles : est-ce toujours nécessaire ?

    Sinon la dalle fera plus 13cm que 16cm mais ne changera pas énormément la donne.
    Pour l'isolation sous la dalle, tu ferais quoi par contre ? Aucune ou quand meme un peu sur les bords ?

  25. #171
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Sinon la dalle fera plus 13cm que 16cm mais ne changera pas énormément la donne.
    perso , je préconise pltôt 15 à 16 cm que 13 , surtout pour les grandes dalles , avec ferraillage adéquat sur terre-plein parfaitement compacté et désolidarisé des soubassements par une bande de 1cm de PSE en périphérie

    Pour l'isolation sous la dalle, tu ferais quoi par contre
    Aucune .. pas à l'intérieur du moins ..l'idéal plutôt coté extérieur et protégé par une dalle de béton (garage, terrasse sud, petits trottoirs en pavés ou en gros cailloux sur feutre géotextile , etc..)
    largeur de 1.20m par exemple .

    Alors , toujours pas de tunnel de galets sous cette dalle , réchauffé en circuit OUVERT par les excés de chaleur de la véranda SUd pendant l'été indien ( septembre, octobre ..)

    C'est une variante très simplifiée du système capteur-tunnels si on peut dire :

    l'air est aspiré en haut de la véranda (gaine de 200mm) puis pulsé vers ces tunnels (2 ou 3 ) et est rejeté au NORD à l'extérieur (pas de retour d'air dans la maison)

    de plus l'air peut venir du dehors ou du dedans vers la vééranda par le bas = aération de la véranda avec de l'air tempéré ..

    Et tu disposes ainsi d'une dalle chauffée à la fois par les baies vitrées (en surface) et par l'excés de chaleur de la véranda par le dessous (à 1m~1.20m de profondeur ) = stockage inertiel tiède pour le mois le plus froid de l'année (fin décembre, janvier)

    voila voila ...

  26. #172
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Pour les fondations on va quand meme avoir quelques plots béton à faire avant la semelle filante
    Bien entendu , pour reprendre les charges verticales concentrées au droit des poteaux de l'ossature bois comme préconisé par le BET et coulées en meme temps que les semelles de fondation avec le feraillage adapté , de façon à solidariser entre eux plots et semelles pour augmenter la résistance au dévers (effet de "rotule" décrit par ton BET) .

  27. #173
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Une discussion annexe a été créée à partir de cette discussion : http://forums.futura-sciences.com/ha...tures-sol.html
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  28. #174
    seboseb

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Salut à tous,
    je profite de la présence d'hérakès sur ce fil pour parler béton moi aussi...
    Je vais construire sur radier porteur isolé par dessous ET en périphérie par un hérisson de granulat de verre compacté (genre Technopor, Misapor, etc). L'isolation par dessous est liée au climat montagnard et à la température locale du sol (beaucoup plus froid qu'en plaine, donc beaucoup plus de déperditions).

    Le granulat de verre est résistant à la compression, drainant, anticapillaire, et isolant (R=5 avec 36 cm compacté pour mon produit). Le fabricant affirme aussi qu'il "stabilise" le sol. Le radier porteur sera coulé sur cette couche compactée (avec un polyane of course). Des boudins (géotextile+ granulat de verre) isoleront les côtés du radier. Les maçons proches de chez moi ne connaissent pas bien les radiers, ne sont pas "chauds"... L'un d'eux me propose cependant :

    - 20 cm épaisseur,
    - ferraillage 80 kg /m2
    - béton dosé à 350 kg/m3, pas trop humide, vibré sur place à l'aiguille vibrante.


    Les charges reprises : maison 9m*9m "normalement lourde" : ossature bois-paille (technique GREB, présence de 2*5 cm de mortier léger dans les murs ), poids réparti sur 2 ossatures séparées de 40 cm, combles habités, plancher d'étage bois avec une couche de sable pour l'isolation phonique, toiture tuile et neige (134 kg/m2, zone 3)

    Le tout avec un sol "normal" (genre de marne, "dépot morainique" selon la carte géologique, à 50cm) et une couche de granulat prétendument "stabilisatrice".

    Est-ce que le radier proposé convient ? Le ferraillage n'est-il pas un peu surdimentionné ?


    NOTE : pour ceux qui veulent isoler en périphérie uniquement, on peut mettre du concassé au centre du hérisson et du granulat de verre en périphérie. La question du radier se pose de la même manière.

  29. Publicité
  30. #175
    seboseb

    Re : Isolation périphérique - mousse de verre

    Avec un petit schéma c'est pas plus mal... L'épaisseur de granulat de verre sera de 36 et non 25 cm. Le géotextile au dessous et sur les côtés n'est pas matérialisé.
    Images attachées Images attachées  

  31. #176
    stein42

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    perso , je préconise pltôt 15 à 16 cm que 13 , surtout pour les grandes dalles , avec ferraillage adéquat sur terre-plein parfaitement compacté et désolidarisé des soubassements par une bande de 1cm de PSE en périphérie
    OK j'essaierai de gratter un peu avec les maçons.
    Par contre on n'a pas prévu de désolidarisation de la dalle. Quel en est l'intéret ?

    Alors , toujours pas de tunnel de galets sous cette dalle , réchauffé en circuit OUVERT par les excés de chaleur de la véranda SUd pendant l'été indien ( septembre, octobre ..)
    Et non toujours pas...
    On est déjà plus que charrette sur le budget et les artisans qui connaissent le bioclimatisme ne sont pas légion en Correze.
    On verra pour la prochaine maison !!

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Bien entendu , pour reprendre les charges verticales concentrées au droit des poteaux de l'ossature bois comme préconisé par le BET et coulées en meme temps que les semelles de fondation avec le feraillage adapté , de façon à solidariser entre eux plots et semelles pour augmenter la résistance au dévers (effet de "rotule" décrit par ton BET) .
    OK merci pour ces confirmations.

  32. #177
    stein42

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Bonsoir tout le monde

    On a eu quelques devis de maçons depuis mes dernières interventions sur ce topic et le prix qu'ils nous facturent pour la fourniture et la pose du perimaxx 68mm sur le mur de soubassement est absolument démentiel !!!

    Du coup je suis en train de me demander si je ne vais pas acheter 50 ou 60m² de liège de 80mm d'épaisseur et le poser moi-meme (déjà qu'ils ne connaissent pas la pose d'un produit avec DTU comme le perimaxx alors du liège...).

    Le truc c'est que je ne trouve pas de consigne de pose de panneaux de liège. Je vais aller au magasin près de chez moi qui en vend mais je viens aussi demander quelques infos sur le forum.

    Faut-il coller le liège sur les parpaing ?
    Dois-je demander au maçon de mettre l'enduit avant sur le mur ?
    Après la pose du liège, on met juste un delta classique ?

    D'avance merci pour vos réponses.

  33. #178
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation périphérique des fondations

    On a eu quelques devis de maçons depuis mes dernières interventions sur ce topic et le prix qu'ils nous facturent pour la fourniture et la pose du perimaxx 68mm sur le mur de soubassement est absolument démentiel
    Tu as bien dit que ta maison sera réalisé en ossature bois , avec fondations isoléees en périmétrie ,

    Et que les premiers devis sont décourageants ...et que ton budget initial est sérieusement écorné ?

    Les façades seront-elles recouvertes d'un bardage bois ?

  34. #179
    stein42

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Tu as bien dit que ta maison sera réalisé en ossature bois , avec fondations isoléees en périmétrie ,
    Tout à fait.

    Et que les premiers devis sont décourageants ...et que ton budget initial est sérieusement écorné ?
    On a du supprimer certaines choses pour que ça rentre notre budget, l'archi ayant très clairement sur-estimé notre maison par rapport à notre budget.
    Il reste encore un peu à gratter mais ça devrait le faire.

    Les façades seront-elles recouvertes d'un bardage bois ?
    Oui un bardage douglas thermohuilé.

    Pourquoi ?

  35. #180
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation périphérique des fondations

    Oui un bardage douglas thermohuilé.

    Pourquoi ?
    Si l'architecte a très clairement sous-estimé (c'est bien ce que tu voulais dire...???) le coût de la construction en ossature bois , pourquoi ne pas se rabattre sur une construction telle que bloc RTH + bardage bois thermo-huilé : le RTH assure à la fois la structure porteuse , l'inertie , l'isolation par l'extérieur , et cela jsuqu'à 1 ou 1.50 m de profondeur , pour un coût bien moindre qui risque de te surprendre.. et cela pour un confort thermique bien supérieur du fait de la forte inertie et de la présence de la véranda .., Why not ??

Page 6 sur 14 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Isolation des fondations en renovation / maison parpaing + polystirène-placo de 1986
    Par apap dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 16/12/2014, 14h41
  2. SOS isolation mur peripherique en bois
    Par taserman dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/11/2007, 20h55
  3. Quelle isolation des fondations ?
    Par anne et andré dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 21/08/2007, 13h33
  4. Isolation périphérique, durée de vie
    Par luckylours dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/04/2007, 22h12
  5. Isolation de fondations en terre argileuse
    Par JCMT35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/03/2007, 00h07
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...