Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

  1. #1
    Narbouki

    Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Je viens réfléchir à voix haute à propos de l'utilisation des radiateurs électriques à inertie avec stéatite car un proche ne veut entendre parler que de cela : que ce sont les meilleurs, qu'ils restituent la chaleur de façon douce et continue, qu'ils peuvent accumuler de la chaleur en heures creuses et la restituer en heures pleines (économie), etc.

    Mais moi, je ne crois en rien de tout cela ! Je pense qu'un radiateur électrique avec fluide ou de l'eau apportera la même chose voire mieux pour moins cher. Et, j'aimerais en avoir la preuve grâce aux nombres mais je ne suis pas spécialiste en la matière d'où mon intervention ici-même.

    Prenons comme hypothèse qu'un radiateur à inertie de 1000 W a une masse moyenne de stéatite de 15 kg (sans doute moins dans la plupart des modèles mais admettons) soit un volume de 15 : 2980 = 0,00503355 m3

    En considérant que la température de ce matériau monte à 80°C dans ce type de radiateur (je n'ai pas de données, je pense que c'est moins mais on va calculer en lui laissant toute sa chance) et que la température de la pièce dans laquelle se trouve le radiateur est à 20°C, la stéatite (dont la capacité thermique massique est de 980) peut "emmagasiner" : (15 x 980 x (80-20) ) : 3 600 000 = 0,245 kWh

    J'espère ne pas me tromper...

    Maintenant, afin que nous comparions des radiateurs de même dimension et de même puissance, remplaçons le volume de stéatite par de l'eau (dont la capacité thermique massique est de 4 185) chauffée à la même température dans ce même radiateur. Nous obtenons : (5,034 x 4185 x (80-20) ) : 3 600 000 = 0,35 kWh

    Si je ne me trompe pas dans mes calculs, à volume égal, l'eau stocke 42 % de chaleur de plus que la stéatite !?

    Si un spécialiste (et je sais qu'ils sont nombreux sur le forum) passe par là et peut confirmer mes calculs, je pousserai le raisonnement un peu plus loin

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    antek

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Il faudrait être certain de la capacité calorifique (980 dans quelles unités ?).

    Pour une utilisation en heures creuses avec stockage de la chaleur, il faut que les blocs chauffés soient très bien isolés.

  4. #3
    Narbouki

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    J'ai pioché ça ici : http://forums.futura-sciences.com/ph...thermique.html

    Pour une utilisation en heures creuses avec stockage de la chaleur, il faut que les blocs chauffés soient très bien isolés.
    On est bien d'accord. Ce qui, en plus, n'est pas le cas. La quasi-totalité de la chaleur "accumulée" (si on peut dire) doit être libérée dans le quart d'heure !

  5. #4
    f6bes

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Citation Envoyé par Narbouki Voir le message
    Je viens réfléchir à voix haute à propos de l'utilisation des radiateurs électriques à inertie avec stéatite car un proche ne veut entendre parler que de cela : que ce sont les meilleurs, qu'ils restituent la chaleur de façon douce et continue, qu'ils peuvent accumuler de la chaleur en heures creuses et la restituer en heures pleines (économie), etc.

    Mais moi, je ne crois en rien de tout cela ! Je pense qu'un radiateur électrique avec fluide ou de l'eau apportera la même chose voire mieux pour moins cher. Et, j'aimerais en avoir la preuve grâce aux nombres mais je ne suis pas spécialiste en la matière d'où mon intervention ici-même.

    Prenons comme hypothèse qu'un radiateur à inertie de 1000 W a une masse moyenne de stéatite de 15 kg (sans doute moins dans la plupart des modèles mais admettons) soit un volume de 15 : 2980 = 0,00503355 m3

    En considérant que la température de ce matériau monte à 80°C dans ce type de radiateur (je n'ai pas de données, je pense que c'est moins mais on va calculer en lui laissant toute sa chance) et que la température de la pièce dans laquelle se trouve le radiateur est à 20°C, la stéatite (dont la capacité thermique massique est de 980) peut "emmagasiner" : (15 x 980 x (80-20) ) : 3 600 000 = 0,245 kWh

    J'espère ne pas me tromper...

    Maintenant, afin que nous comparions des radiateurs de même dimension et de même puissance, remplaçons le volume de stéatite par de l'eau (dont la capacité thermique massique est de 4 185) chauffée à la même température dans ce même radiateur. Nous obtenons : (5,034 x 4185 x (80-20) ) : 3 600 000 = 0,35 kWh

    Si je ne me trompe pas dans mes calculs, à volume égal, l'eau stocke 42 % de chaleur de plus que la stéatite !?

    Si un spécialiste (et je sais qu'ils sont nombreux sur le forum) passe par là et peut confirmer mes calculs, je pousserai le raisonnement un peu plus loin
    Bjr à toi, Tout est relatif !!
    De toute façon la puissance restituée est toujours de 100% ( TOUT se "perd" en chaleur )
    Tu n'auras pas plus de puissance que ce que tu auras mis en réserve.
    0.005 m3..ça fait... un volume de..5 litres. c'est le mini mini mini...radiateur !
    Pas la peine d'aller plus loin que le 0.005 !. Les milli litre...n'apporte rien de plus !
    0.0245 kwh.... on va pas exploser de chaleur avec une telle énergie ! (250w pendant une heure)
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  6. #5
    Narbouki

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Salut !

    Je suis convaincu de tout cela. J'essaye juste d'apporter une preuve irréfutable grâce aux calculs et je viens ici pour les faire valider !

    Si c'est bien le cas, j'en tirerai des conclusions ici-même.

    Merci

  7. #6
    f6bes

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Remoi,
    Reste à prendre en compte la durée de restitution:
    on peut restituer "lentement"...mais ça chauffe pas terrible, mais ça dure plus longtemps
    on peut restiruer " vite" , ça chauffe mais c'est vite..... épuisé.
    Y a pas de miracle.
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  8. #7
    Narbouki

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Reste à prendre en compte la durée de restitution:
    Effectivement mais si je compare la stéatite avec l'eau, dans quelle mesure cela va être différent ? Est-ce que ce sera même perceptible niveau confort ?

    Quelqu'un pour valider mon premier message ?

  9. #8
    SK69202

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Je viens réfléchir à voix haute à propos de l'utilisation des radiateurs électriques à inertie avec stéatite car un proche ne veut entendre parler que de cela : que ce sont les meilleurs, qu'ils restituent la chaleur de façon douce et continue, qu'ils peuvent accumuler de la chaleur en heures creuses et la restituer en heures pleines (économie), etc.
    C'est vrai, mais le truc reste est-ce qu'ils peuvent en stocker et en restituer assez ?

    Prenons comme hypothèse qu'un radiateur à inertie de 1000 W a une masse moyenne de stéatite de 15 kg (sans doute moins dans la plupart des modèles mais admettons) soit un volume de 15 : 2980 = 0,00503355 m3

    En considérant que la température de ce matériau monte à 80°C dans ce type de radiateur (je n'ai pas de données, je pense que c'est moins mais on va calculer en lui laissant toute sa chance) et que la température de la pièce dans laquelle se trouve le radiateur est à 20°C, la stéatite (dont la capacité thermique massique est de 980) peut "emmagasiner" : (15 x 980 x (80-20) ) : 3 600 000 = 0,245 kWh
    Calcul juste, le truc à connaitre est donc la température en fin de stockage, l'avantage de la stéatite est qu'elle peut être utilisée à plusieurs centaines de degrés, mais j'ignore si les fabricants utilisent le stockage à 1000°C qui autoriserait 4kWh pour le même radiateur.

    Avec 250/300°C on arrive au radiateur des pubs stockant 1kWh en heure creuse et la restituant dans un temps assez bref après la fin du créneau suivant les besoins de la pièce et de son utilisateur et recommençant à stocker ou chauffer quelques soit le tarif en cours du fournisseur d'élec.

    Bref tout le monde a raison, ça stocke, ça restitue, ça sert à rien par rapport au grille pain, si ce n'est pour ceux qui sont réceptifs au concept de chaleur douce des pubs
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  10. #9
    cornychon

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Citation Envoyé par Narbouki Voir le message
    Je viens réfléchir à voix haute à propos de l'utilisation des radiateurs électriques à inertie avec stéatite car un proche ne veut entendre parler que de cela : que ce sont les meilleurs, qu'ils restituent la chaleur de façon douce et continue, qu'ils peuvent accumuler de la chaleur en heures creuses et la restituer en heures pleines (économie), etc.

    Mais moi, je ne crois en rien de tout cela ! Je pense qu'un radiateur électrique avec fluide ou de l'eau apportera la même chose voire mieux pour moins cher. Et, j'aimerais en avoir la preuve grâce aux nombres mais je ne suis pas spécialiste en la matière d'où mon intervention ici-même.

    Prenons comme hypothèse qu'un radiateur à inertie de 1000 W a une masse moyenne de stéatite de 15 kg (sans doute moins dans la plupart des modèles mais admettons) soit un volume de 15 : 2980 = 0,00503355 m3

    En considérant que la température de ce matériau monte à 80°C dans ce type de radiateur (je n'ai pas de données, je pense que c'est moins mais on va calculer en lui laissant toute sa chance) et que la température de la pièce dans laquelle se trouve le radiateur est à 20°C, la stéatite (dont la capacité thermique massique est de 980) peut "emmagasiner" : (15 x 980 x (80-20) ) : 3 600 000 = 0,245 kWh

    J'espère ne pas me tromper...

    Maintenant, afin que nous comparions des radiateurs de même dimension et de même puissance, remplaçons le volume de stéatite par de l'eau (dont la capacité thermique massique est de 4 185) chauffée à la même température dans ce même radiateur. Nous obtenons : (5,034 x 4185 x (80-20) ) : 3 600 000 = 0,35 kWh

    Si je ne me trompe pas dans mes calculs, à volume égal, l'eau stocke 42 % de chaleur de plus que la stéatite !?

    Si un spécialiste (et je sais qu'ils sont nombreux sur le forum) passe par là et peut confirmer mes calculs, je pousserai le raisonnement un peu plus loin
    Bonjour,
    Tes calculs sont bons
    Dernière modification par cornychon ; 25/02/2018 à 14h13.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  11. #10
    Larzacien

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    bonjour, Votre copain mélange tout : Il y a les radiateurs à accumulation (gros mastodontes de 200 kg pour les plus petits) qu'on met en chauffe la nuit avec un compteur heures creuses et qui restituent la chaleur( accumulée par les 200 kg de briques) en journée au moyen d'une soufflerie .

    C'est nettement différent des radiateurs dits à accumulation qui pèsent entre 10 et 18 kg environ. Ils font un petit stockage avec la résistance qui chauffe soit du fluide, soit de la stéatite, soit de la céramique, soit de la fonte etc... Il n'y en a pas en pierre de Lourdes, dommage.

    Donc, déjà pas la peine de se ruiner puisque le rendement sera la même pour une puissance donnée. Reste qu'il faut que la puissance soit en rapport avec le volume à chauffer et avec l'isolation.

    Ces radiateurs dits à "inertie", à "chaleur douce" etc reprennent le principe basique du bon vieux radiateur bain d'huile sur roulettes qui existe depuis ma jeunesse qui s'éloigne de plus en plus.

    Et il ne faut pas compter "accumuler la nuit", car la masse de stockage est bien trop faible.

    Il faut dire à votre ami, que, seule la résistance produit la chaleur, le reste, que ce soit : fluide, stéatite, céramique, fonte etc n'a pas le pouvoir surnaturel de multiplier les calories fournies par la résistance, sinon ce serait un miracle.

    Et les radiateurs qui restent chauds plus longtemps ont mis plus de temps à chauffer, ou bien, ils restituent moins bien la chaleur... Donc ne pas boire les paroles des vendeurs qui racontent leurs salades : "radiateurs bas de gamme, ou haut de gamme".

    On n'utilise pas d'eau dans un radiateur électrique, à cause probablement du risque de gel et peut-être à cause de la corrosion éventuelle certainement.
    Et il me semble que l'huile chauffe plus rapidement que l'eau, même si elle refroidit plus vite aussi.

    Les "haut de gamme sont les plus chers qui laissent plus de marge au magasin, et les "bas de gamme" moins chers, rapportent moins, mais au final, aucune économie.

    Et tous les gadgets qu'ils ajoutent pour augmenter les prix, il arrive que ça ne fonctionne pas à moitié.

    Le mieux est d'avoir un thermostat d'ambiance par pièce qui commandera ces radiateurs, et ne pas oublier de baisser le réglage lorsqu'on s'absente.

  12. #11
    SK69202

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Il y a un reportage qui date déjà sur le "chauffage électrique français", évidement il aborde l'absence d'étiquette énergétique sur les chauffages électrique à effet Joule, ce serait mauvais quelque soit le prix de l'engin, mais on voit un constructeur français (A...) nous faire une pseudo démonstration de son machin "chaleur douce".
    On présente d'abord un grille pain que l'on regarder avec une caméra thermique, horreur, la carrosserie est à près de 90°C, puis on nous met le radiateur "chaleur douce" dans une enceinte où on mesure la température d'ambiance à l'aide d'une boule noire. La boule noire aurait aimé les IR de la carcasse à 90°C.
    Evidement pas une remarque du dit journaliste sur la différence de protocole dans la démonstration, même si le ton général du reportage est critique sur le chauffage élec à effet Joule.....

    Les briques ont à peu près la même chaleur massique que toutes les pierres, avec 200kg à 300°C on a dans les 15kWh, c'est mieux mais comme dit est ce que c'est suffisant ?
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  13. #12
    Narbouki

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Salut et merci pour vos retours. Je vois qu'on peut toujours compter sur certains

    est-ce qu'ils peuvent en stocker et en restituer assez ?
    Les modèles de 1000 W que l'on trouve un peu partout pèse de 15 à 30 kg pour les plus lourds. Concernant la proportion de stéatite, je n'ai pas trouvé d'info...

    l'avantage de la stéatite est qu'elle peut être utilisée à plusieurs centaines de degrés, mais j'ignore si les fabricants utilisent le stockage à 1000°C qui autoriserait 4kWh pour le même radiateur.
    Effectivement, cette pierre contrairement à l'eau garde tout son pouvoir d'accumulation au-delà de 100°C. L'utilisation de cette pierre peut donc être judicieuse lorsque on la chauffe a de très hautes températures comme dans un foyer de cheminée ou un poêle de masse mais je doute que la pierre soit chauffée à de telles températures dans un radiateur. Quand on sait que la température de surface de ce type de radiateur avoisine les 50°C, on ne doit pas être à 300°C au cœur de la matière. Je n'arrive pas à trouver d'info non plus ce sujet. J'ai juste trouvé ça sur un site commercial :

    température stéatite.JPG

    Bref tout le monde a raison, ça stocke, ça restitue, ça sert à rien par rapport au grille pain, si ce n'est pour ceux qui sont réceptifs au concept de chaleur douce des pubs
    On est encore d'accord mais je pense qu'il est important pour ceux qui pensent faire des économies grâce à cette énergie accumulée lors des heures creuses de la chiffrer même si cela reste approximatif (et finalement assez faux car un grille pain ferait de même; à la différence que la chaleur serait moins "douce"). J'essaierai de tout mettre en la faveur de ces radiateurs avec stéatite.

    Je reprends : Pour une petite/moyenne maison équipée de radiateurs stéatite dans chaque pièce, on peut arriver avec les radiateurs les plus gros proposés dans le commerce à 175 kg de stéatite (7 radiateurs x 25 kg).

    Si on les charge à fond en heure creuse à une température de 120°C (et que toute la masse du matériau soit à cette température au moment du passage de tarif heure pleine, ce qui est impossible), on aura en stock : (175 x 980 x (120-20) ) : 3 600 000 = 4,8 kWh.
    (Je ne calcule pas le temps durant lequel cet énergie va être libérée, mais tout va quasiment "partir" dans la première demi-heure; sans doute que ces radiateurs libèrent encore de l'énergie 4 heures après, mais cela doit être imperceptible...)

    Sachant que l'écart de prix moyen entre HP et HC est de 3,5 cts le kWh, cet énergie stockée chaque jour lorsque c'est moins cher(et j'ai tout fait comme dans le meilleur des mondes car cela doit être beaucoup moins bien en pratique), reviendra moins cher de 3,5 x 4,8 = 16,8 centimes d'euros. Admettons que nous fassions cela 200 jours dans l'année : 200 x 16,8 = 3360 centimes soit 33,60 € par an (dans le meilleur des meilleurs des cas).

    Malheureusement, ces radiateurs ne peuvent pas accumuler assez de calories pour ne fonctionner qu'en heures creuses comme le dit Larzacien dans le précédent message. Comme ces 4,8 kWh mis de côté en HC ne suffiront pas à chauffer la maison durant la journée, il faudra les rallumer encore et encore. Un "grille-pain" ferait quasiment aussi bien; il aurait simplement chauffer d'un coup au lieu de restituer plus durablement la chaleur. On ne peut donc même pas considérer que ces 33,60 centimes sont des économies...

    La conclusion (que beaucoup sur le forum connaisse déjà), aucune utilité de se ruiner dans du radiateur électrique à inertie avec de la stéatite. Pour arriver à faire des économies, cela est impossible avec de si petits radiateurs. Le plus économique est donc de ne pas se ruiner dans l'achat d'un radiateur. Le fluide ou l'eau tout simplement (c'est ce que j'ai mis dans mon petit sèche serviette dans la SDB et pour le moment pas de problème) aura sans doute le meilleur rapport qualité/prix.

    Le mieux est d'avoir un thermostat d'ambiance par pièce qui commandera ces radiateurs, et ne pas oublier de baisser le réglage lorsqu'on s'absente.
    Exactement et je rajouterai, si on veut rester à l'électrique et faire des économies, il n'y a que la pompe à chaleur !

    J'espère que ceux qui liront ce post seront convaincus de ne surtout pas acheter ce type de produit hors de prix qui n'est que de la poudre de perlimpinpin servant à remplir les poches des vendeurs et vider celles des acheteurs.

    Je ne suis pas sûr que je vais me faire beaucoup d'ami chez les vendeurs de radiateurs...
    Dernière modification par Narbouki ; 25/02/2018 à 18h47.

  14. #13
    Larzacien

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    bonjour, Je me suis mélangé : radiateurs à accumulation : minimum masse de 200 kg pour les plus petits

    radiateur à INERTIE : environ 10 kg pour les 1000 watts, et un peu plus suivant puissance. Cette petite masse ne stocke que la chaleur que lui permet son volume, et ça ne tient pas longtemps, c'est juste pour régulariser la chaleur entre deux mise en marche de la résistance, mais ils peuvent se refroidir complètement si la température de la pièce est suffisante.

  15. #14
    cornychon

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Citation Envoyé par Narbouki Voir le message
    La conclusion (que beaucoup sur le forum connaisse déjà), aucune utilité de se ruiner dans du radiateur électrique à inertie avec de la stéatite. Pour arriver à faire des économies, cela est impossible avec de si petits radiateurs. Le plus économique est donc de ne pas se ruiner dans l'achat d'un radiateur. ..
    Bonjour,
    Celui qui choisi un radiateur doit prendre le plus joli des moins chers !
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  16. #15
    GaelZorro

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Celui qui choisi un radiateur doit prendre le plus joli des moins chers !
    Bien résumé

  17. #16
    Vince44

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Salut,

    Sur les économies grâce au chargement en heures creuses, ça ne fonctionne pas. La raison ne mérite pas de calcul physique complexe en fait, le graphique fourni par le fabricant suffit.

    Le graphique nous montre une montée en température en 10 minutes. Ce qui veut dire que tout ce qu'on peut stocker c'est 10 minutes de chauffage maximum. En encore, en pratique, c'est moins puisque une fois la température redescendue à 60°C par exemple, le radiateur à un deltaT de 40°C au lieu de 80°C; donc deux fois moins de puissance. En pratique c'est donc plutôt 5 minutes de stockage!

    Ce qui fait que, idéalement, si on a des horaires de vie parfaitement adaptés aux changements de tarif et la régul optimisée pour en profiter, on va gagner la différence de tarif 10 minutes par jour.

    Allez, un calcul facile.

    Grosso modo : différence tarif = 20%. Donc remplacer 10 minutes de conso HP par de la conso HC, ça revient à enlever 2 minutes de chauffage par jour. Sachant qu'on chauffe, 6 mois de l'année, en moyenne sur l'année, ça fera 1 minute par jour. Donc sur l'année, l'économie sera de 1/1440 (24h x60min). En pourcentage ça fera un truc ridicule, mais le plus simple c'est de dire qu'on économisera 1€ tous les 1440€ dépensés en conso de chauffage, si on profite au mieux de la variation de tarif et du """stockage""" de la stéatite!

    Sur une facture de 200€ par mois d'élec (2400€/an), avec 960€ d'abonnement et de conso hors chauffage par an, ça fait 1€ d'économie tout pile par an pour la totalité des radiateurs de la maison. Pratique pour calculer un retour sur investissement!

    Si vous avez 10 radiateurs à 100€ de plus par radiateurs que la version "chaleur douce" basique (genre "bain d'huile") ça fait un surcout de 1000€ donc un retour sur investissement de 1000 ans! (sous réserve d'évolution du tarif, des habitudes de vie et surtout de ... survie des radiateurs, de ceux qui les ont payés et de la maison )

    Cela étant dit, je ne suis pas d'accord pour dire que tous les radiateurs électriques se valent. Le côté "chaleur douce" (diffusion par rayonnement à au moins 50%, température de surface qui ne fait pas le yoyo, régulation fine de la température ambiante) et le fait d'avoir des radiateurs bien répartie (homogénéité de température dans la pièce) peu avoir un impact sur la température à laquelle on se sent bien dans la pièce. Un chauffage "désagréable" avec des variations de températures dans le temps et l'espace et des courants d'air de convection, on a tendance à rajouter 2-3°C au thermostat pour compenser, ce qui fait de l'ordre de 20% de puissance en plus à diffuser, donc de conso. Donc là on peut avoir un impact sur la facture de plusieurs centaines d'euros (~300€ dans l'exemple précédent)
    Mais cela dépend de la maison: si on a une bonne isolation et une bonne inertie, ça n'a que peu d'impact car la maison fera en bonne partie le travail homogénéisation, par contre avec une des fuites d'air, une isolation médiocre et pas d'inertie, ça va jouer plus fort.

    Et surtout, inutile d'aller chercher des radiateurs à 400€ du kW de puissance ou plus pour ça. Les "bains d'huile" ou "inertie sèche" de bonne qualité le feront tout aussi bien, pour bien moins cher.

    Maintenant ça reste long à amortir. L'ordre de grandeur pour du convecteur c'est 50€ du kW, 100€ pour du rayonnant pur, 200€ pour du "chaleur douce". Je parle en "basique" de qualité. Sur 10kW de puissance installée ça fait donc 500€ pour passer des grille-pains au radiants (plus confortable pour certains endroits, mais pas tous) et encore 1000€ pour arriver aux "chaleur douce". Bon c'est pas les 10.000€ que certains mettent pour des radiateurs "magiques", mais même en réunissant des conditions favorables d'amortissement de l'option "chaleur douce" ça fera une grosse poignée d'années pour les amortir.

    Et bien sûr ça ne s'amortira que si on réduit le thermostat pour garder un confort équivalent à celui qu'on avait avec des grilles pains. Si on ne touche pas à la température ambiante et qu'on prend juste le bonus de confort, pas d'amortissement financier à espérer...

    A+

    Vincent

  18. #17
    TioChanclas

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Bonjour,

    Je rajoute mon grain de sel...

    Je suis fermement convaincu que ces produits sont inutiles, sauf pour stimuler les services marketing.

    Cela dit, et pour nuancer mon propos, quand je vois les courbes de température de mes panneaux rayonnants, il y a peut être un intérêt, qui consisterait à "lisser" à moins d'1° et sur une fréquence moins rapide, les pics et descentes du thermomètre, dans le cas d'une maison sans inertie...
    En admettant qu'on soit suffisamment sensible pour s'en rendre compte et faire abstraction de tout autre paramètre. Mais pour des économies d'énergie, que dalle!

    Au fait, tant que j'y suis... Les chauffages les plus efficaces, agréables, et les plus rentables, chez moi, sont le plan de travail de la cuisine en granit noir, réchauffé par le lave vaisselle, ou le canapé en cuir noir, réchauffé par le soleil...

  19. #18
    Goddor

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Bonjour à tous,
    merci aux contributeurs pour m'avoir fait comprendre à quel point le discours marketing autour des radiateurs électriques était stupide. Depuis que j'ai réalisé que 1 W en rayonnant donnait la même énergie dans la chambre que 1 W en inertie je revois mes projets d'installation. (Mettre l'accent sur l'isolation plutôt que le chauffage vu que l'énergie la moins chère c'est celle qu'on n'utilise pas).

    Juste une question quand même pour pinailler : n'est-il pas (mais de manière infime on est d'accord) plus économe en énergie d'avoir une surface de chauffe à température modérée mais qui chauffe pendant longtemps (genre inertie) qu'une surface de chauffe qu'on monte à haute température puis qu'on laisse refroidir sans inertie (genre rayonnant) ?
    Un peu comme il serait plus économe de rouler lentement mais de manière continue en voiture que de faire la même distance dans le même temps mais en alternant accélérations et roue libre.

    Dites moi si j'ai raté un truc.

  20. #19
    Vince44

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Salut,

    Si tu raisonnes en terme de kWH injectés, non, c'est pareil. A moins de commencer à faire un truc débile du genre je chauffe la maison à 28°C puis je laisse baisser jusqu'à 16°C ... chose que ne fait pas le pire des grilles pains. Mais même dans ce cas, l'analogie avec le moteur de la voiture n'est pas pertinente, parce que là il n'est pas question de régime optimal pour le rendement. Le rendement c'est 100%, la puissance c'est tout ou rien

    Si tu raisonnes en combien je consomme pour un confort donné, oui, ça peut avoir un impact, pas forcément infime d'ailleurs.

    Si du fait de la régularité dans le temps et de la diffusion plus homogène de la chaleur tu peux te sentir bien avec une consigne thermostat à 20°C plutôt qu'à 22°C, théoriquement tu peux gagner de l'ordre de 15% de conso.

    Mais, en pratique, attention à trois choses :
    - si la diffusion est plus homogène mais que tu ne changes pas la consigne de thermostat, tu prends le bonus confort mais aucunes économies.

    - plus la maison est performante thermiquement (isolation, inertie, ...) moins la différence de technologie de radiateurs aura un effet sur le confort. Pour le dire autrement, dans une maison passive, faire tourner le four 2 heures par jour , ou faire tourner un radiateur stéatite par pièce 20 minutes par jour donnera quasiment le même confort! L'inertie régule dans le temps, la bonne isolation fait que la chaleur va avoir le temps de "s'étaler" dans la maison plutôt que de se barrer par les parois à 3 mètres du radiateurs dès que possible. Chose qui plaide aussi pour investir dans l'isolation, non seulement tu joues sur les besoin de kWh, mais tu joues aussi sur le confort à température de consigne du thermostat égale, donc tu peux envisager de baisser pour augmenter tes économies "brutes" sur les déperditions.

    - il n'y a pas de rapport direct entre le prix des radiateurs, ni même leur technologie, et le gain de confort qu'on peut en attendre à puissance diffusée égale. ça peut tout à fait être plus efficace de remplacer un gros radiateurs stéatite mal placé par deux grilles pains bien placés par exemple, et pourtant ça sera sans doute 3 à 10 fois moins cher! Pareil, dans une salle de bain utilisée 2 fois 1h par jour, un chauffage "brutal" peut tout à fait être plus efficace qu'un truc très "doux" que tu devras enclencher 30mins avant et qui diffusera encore 30 mins après. L'enjeu c'est avant tout de servir de la chaleur au bon endroit au bon moment dans les maisons un peu "passoires", donc on peut viser une certaine homogénéité pour les pièces de vie mais pour d'autre un "coup de chaud" au bon moment est plus efficace. Par exemple chez moi j'ai choisi de mettre un électrique soufflant dans la salle de bain pour réhausser la température au moment de la douche de matin, alors que j'ai un gros radiateurs fonte à eau à énergie gratuite (bois chez moi).

    A+

    Vincent
    Dernière modification par Vince44 ; 12/03/2018 à 13h35.

  21. #20
    Goddor

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Compris. Merci.

    Dernière question pour un néophyte (j'ai toujours eu du chauffage collectif jusqu'à présent et je passe au chauffage électrique) : le gros problème avec les convecteurs c'est surtout leur thermostat très basique et donc très compliqué à régler correctement ?

    Ce qu'il faut que je recherche c'est donc le moins moche des moins chers avec un thermostat programmable finement pour ne pas chauffer quand je n'en ai pas besoin.

    J'ai bon ?

    Frédéric

  22. #21
    Vince44

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Re'

    Moi je regarderais d'abord les emplacements, pour faire un choix entre radiants et convecteurs. Par exemple sous une cage d'escalier ouverte sur une pièce de vie, mieux vaut un radiant (ou chaleur douce). Par contre dans un couloir, face à un mur, mieux vaut un convecteur.

    Pour la régulation, ce qu'il te faut idéalement c'est un thermostat d'ambiance et des radiateurs capables de fonctionner avec. Qu'ils soient pilotables par le thermostat d'ambiance. Attention, entre les deux, il faut de quoi les faire communiquer. Si il n'y a pas de fil pilote dans les gaines ça va être un problème et il va te falloir une solution alternative (sans fil, programmation individuelle, ...).

    La qualité du thermostat du radiateur ça va plutôt être de pas faire du yoyo genre 20-24°C pour 22°C en consigne. Et aussi de pas déclencher ou s'arrêter toutes les 30 secondes, vu que ça fait un bruit à chaque fois.

    Mais là, je te laisses, je ne suis pas spécialiste de ces installations dans la pratique...

    A+

    Vincent

  23. #22
    cornychon

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Citation Envoyé par Goddor Voir le message
    Compris. Merci.
    Dernière question pour un néophyte (j'ai toujours eu du chauffage collectif jusqu'à présent et je passe au chauffage électrique) : le gros problème avec les convecteurs c'est surtout leur thermostat très basique et donc très compliqué à régler correctement ?
    Ce qu'il faut que je recherche c'est donc le moins moche des moins chers avec un thermostat programmable finement pour ne pas chauffer quand je n'en ai pas besoin.
    J'ai bon ?

    Frédéric
    Bonjour,
    Un thermostat monté sur un radiateur ne peut pas réguler correctement. Il est sollicité par l’air chaud qui se promène dans son environnement.
    Il faut débrancher le thermostat et le remplacer par celui qui se trouve dans le thermostat programmable.
    Thermostat programmable à placer très loin du radiateur

    Plusieurs exemples
    http://www.bricozor.com/thermostat-a...source=leguide[BeezUP]&utm_medium=cpc
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  24. #23
    Larzacien

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    bonjour, Et aussi lorsqu'on doit mettre un radiateur de 2000 watts dans une pièce surtout si elle est bien rectangulaire, il serait plus avantageux de placer 2 radiateurs de 1000 watts pour une meilleure répartition de la chaleur.

  25. #24
    Goddor

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Il faut débrancher le thermostat et le remplacer par celui qui se trouve dans le thermostat programmable.
    Thermostat programmable à placer très loin du radiateur.
    Compris.
    Mais pour que ce soit possible il faut que les radiateurs disposent des fils pilotes adéquats. Et qu'ils soient tirés dans les murs jusqu'à un point central.

    Pas sûr d'avoir tout ça dans mon futur appartement...

    Est-ce qu'il existe une solution de pilotage sans fil ? Comme un boitier de commande central et des boitiers couplés qui allumeraient et éteindraient les chauffages ?

    Frederic

  26. #25
    Vince44

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, Et aussi lorsqu'on doit mettre un radiateur de 2000 watts dans une pièce surtout si elle est bien rectangulaire, il serait plus avantageux de placer 2 radiateurs de 1000 watts pour une meilleure répartition de la chaleur.
    ça dépend de la taille de la pièce. Plus elle est petite, plus ça contraint l'agencement et moins c'est utile.

  27. #26
    f6bes

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Citation Envoyé par Goddor Voir le message
    Compris.
    Mais pour que ce soit possible il faut que les radiateurs disposent des fils pilotes adéquats. Et qu'ils soient tirés dans les murs jusqu'à un point central.

    Pas sûr d'avoir tout ça dans mon futur appartement...

    Est-ce qu'il existe une solution de pilotage sans fil ? Comme un boitier de commande central et des boitiers couplés qui allumeraient et éteindraient les chauffages ?

    Frederic
    Bjr à toi, il existedes thermostats à liaison...radio ! (pas de fil)
    Faut réclamer à Google.
    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j...NqBEmPjMrZdDe5
    bonne journée
    Dernière modification par f6bes ; 12/03/2018 à 15h16.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  28. #27
    TioChanclas

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Bonjour,

    utiliser un thermostat déporté, ou calibrer votre température de confort avec un thermomètre qu'on place à l'endroit souhaité sans s'occuper de ce qu'affiche le radiateur, ça revient strictement au même. Sauf que dans le cas d'une pièce plutôt grande, c'est plus efficace puisque plus homogène.

  29. #28
    Goddor

    Re : Utilité d'un radiateur électrique avec stéatite ?

    Merci.

    Frédéric

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 30/05/2013, 21h57
  2. Radiateur stéatite + fluide colporteur
    Par stones 50 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 22
    Dernier message: 05/11/2012, 15h07
  3. radiateur stéatite concorde ou sauter?
    Par martini91 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/03/2011, 15h18
  4. radiateur électrique avec fil pilote
    Par drake88 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/11/2010, 18h56