Répondre à la discussion
Page 65 sur 68 PremièrePremière 65 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 921 à 1 950 sur 2016

Chaudière gaz AUER pulsatoire



  1. #1921
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire


    ------

    Nom : 4F1BB30B-9719-47DB-A3EF-913654A4A315.jpeg
Affichages : 80
Taille : 156,3 Ko
    Bonjour à nouveau Gougougou, - je me suis donc procuré des forets - pour essayer de baisser la puissance de ma pulsatoire, mais la question maintenant, est-ce bien sous cet écrou que se trouve l’opercule a remplacer par un nouveau, perforé a 6,5 ou 6,2 mm ?
    Toucher sans précaution me fait un peu peur ! surtout qu’il ne fait pas chaud en ce moment -
    merci par avance - cordialement

    -----
    Dernière modification par berniet ; 12/01/2021 à 14h34.

  2. Publicité
  3. #1922
    romino51

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour,

    J'ai repris le fils des discutions afin d'essayer de faire des économies. Avec le froid, nous sommes à 20% de la cuve de 1500L qui part en 1 mois avec une forte sensation d'inconfort.

    Dans les derniers partage que tu as fait Gougougou, tu as évoqué le fait que l'on pouvais faire fonctionner la chaudière en mode auto avec un thermostat intérieur.
    Pour moi le mode auto fait fonctionner la programmation interne de la chaudière et en mode manuel c'est le thermostat qui pilote les déclanchements.
    Est ce une erreur?

    J'aimerai également savoir comment optimiser les réglages afin de gagner en confort et faire des économie. ( j'ai déjà reprise l'équilibrage de l'ensemble des radiateurs).

    Voici les valeurs relevée :
    TEMA : 22
    TEMI : -7
    DTMA : 20
    TCMA : 70
    DTM1 : 05
    TCM 1 : 25
    AAZ1 : 01

    Malgré lecture, relecture et rerelecture du manuel de la chaudière cette histoire de loi d'eau n'est pas clair pour moi.

    Merci par avance.

  4. #1923
    romino51

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Oui c'est bien ici.
    Quand tu le démonte il se peut que l'opercule reste "collé" dans l'écrou.
    Moi le chauffagiste le démonte pour nettoyage à chaque entretien (il parait que les araignées aime y faire leur nid)

  5. #1924
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Berniet,

    L'écrou qui coiffe l'opercule se trouve juste au milieu sous le pot d'admission, qui est coiffé par le ventilateur. Il se dévisse facilement, et il n'est pas nécessaire de le resserrer très fortement après pose de l'opercule.
    Cordialement

    Gougougou

  6. #1925
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Romino 51,

    En mode "Manuel", on bloque de manière fixe les températures haute et basse du départ chaudière. Ces 2 températures ne sont alors pas influencées par la température extérieure. La régulation est alors faite exclusivement par le thermostat d'ambiance.

    En mode "Auto", ces températures sont déterminées à partir de la température extérieure, en appliquant la loi d'eau. Ces températures varient donc en fonction de la température extérieure. Une part importante de la régulation est opérée de cette manière, le thermostat d'ambiance intervenant complémentairement pour l'ajustement final.

    C'est donc la fonction de la loi d'eau de faire en sorte que les T° de départ soient AUTOmatiquement plus élevées lorsqu'il fait plus froid dehors, de manière à accroître la dissipation par les radiateurs lorsqu'il y en a besoin.

  7. #1926
    romino51

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Merci pour votre retour.
    Du coup il est plus intéressant de laisser la chaudière en mode auto?
    Comment désactiver le programmateur interne pour que Mon thermostat serve à définir les plages de fonctionnement?

  8. Publicité
  9. #1927
    mfan33850

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire
    Bonjour Gougougou,
    suite à mon problème de fuite et à votre contribution "Le problème ne se situerait-il pas au niveau de la purge située en bas du corps de chauffe ? J'ai des exemples où la fuite se situe au niveau du vissage de cette vanne sur le corps de chauffe, ou au niveau de la vanne elle même qui perd un peu (vanne qu'il n'est pas déconseillé de couvrir avec un bouchon femelle vissé en 20/27). De telles fuites peuvent être très discrètes mais mouillent cependant le feutre... qui met ensuite un bon moment à sécher, lorsque la fuite a été supprimée."
    Il semble après action et observation que notre problème de fuite soit résolu, encore merci à vous pour ce forum qui m'a bien aidé.
    Bien cordialement
    Max F

  10. #1928
    mfan33850

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gougougou,
    Croyant naïvement en avoir fini avec ma fuite après la période de surveillance, il se trouve ce matin que j'ai pu voir dans le "Bac" sous le pot d'échappement de l'eau environ 20cl récupéré avec une seringue…
    Ci-après les photos, pouvez-vous me dire si c'est normal, ou qu'il s'agit effectivement de la fuite, ou que ce bac est prévu pour cela, si c'est le cas est-il prévu une évacuation de ces "condensats". Par avance merci pour vos retours, Max F
    Images attachées Images attachées

  11. #1929
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Mfan33850

    Il s'agit bien du fuite pathologique, qu'il convient de supprimer. Si elle ne produit pas de baisse de pression dans le circuit de chauffage, c'est qu'il s'agit d'une fuite de condensats issus des gaz de combustion. On peut vérifier qu'il s'agit bien de condensats en goûtant l'eau de fuite. Si c'est le cas, l'eau est légèrement acidulée.Il faudrait suivre le circuit d'échappement pour trouver l'auteur du délit : jonction corps de combustion/pot d'échappement, pot d'échappement/silencieux fuyards, jonction silencieux /Té à condensats ?

    Une telle fuite de condensats ne met pas en danger immédiat le fonctionnement de la chaudière. Mais elle peut s'accompagner d'une fuite de gaz de combustion et de gaz imbrûlés, qui profitent de la surpression du circuit d'échappement pour faire la belle par le trou de la fuite d'eau. Ce type de dégagement n'est pas recommandé dans un local fermé.

    La surpression du circuit d'échappement peut aider à localiser le trou de fuite: "ça souffle légèrement", lorsque la combustion est en route.


    Cordialement
    Gougougou

  12. #1930
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Romino 51,

    Effectivement, le mode Auto est préférable si on ne veut pas changer au clavier de manière répétée la température en Manuel, pour avoir un fonctionnement économique et confortable.

    IL n'est pas possible de demander à un thermostat d'ambiance ou autre de gérer la température départ de la chaudière, indépendamment de la logique de la carte pilote de la chaudière.

    Il est toutefois possible d'avoir un réglage à distance de la fourchette des températures départ.
    Pour celà il faut se fabriquer un petit boitier adhoc relié à la chaudière avec 2 potentiomètres, 2 résistances et un relais 220V.

    Le principe du procédé consiste, en fonctionnant en mode Manuel (80°/60°) à leurrer le pilote de la machine sur la température départ de la chaudière. Le pilote connaît la T° départ au travers de la valeur de la thermistance de la sonde SC (sonde de T° départ). La résistance de cette thermistance varie grosso modo de 3000 Ohms à 300 Ohms lorsque la t° varie de 15 à 80°. Pour simuler des températures on met en // ou en série avec la thermistance une résistance réglable. Comme il y a lieu de simuler de manière réglable pour la T° basse (d'allumage) et la T° haute (d'extinction) on a effectivement besoin de 2 résistances de leurre (sous forme de deux potentiomètres). Comme ces 2 potentiomètres doivent agir séparément il y a lieu d'utiliser un commutateur pour fonctionner tantôt avec l'un (pour l'allumage branché en série) tantôt avec l'autre (pour l'extinction branché en //). Ce commutateur est réalisé par un relais alimenté en // avec le bloc gaz.
    C'est un peu tordu comme procédé, alors que le mode Auto est disponible
    Cordialement
    Gougougou

  13. #1931
    romino51

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Merci pour cette nouvelle réponse.

    J’avais acheté un thermostat Nest pour gérer les plages de chauffe et la température intérieure.
    Il marche effectivement très bien en mode manuel.
    Quand la température n’est pas atteinte il envoi une commande de démarrage.
    C’est bien dommage de ne pas pouvoir le coupler au mode auto de la chaudière.

  14. #1932
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour,Romino51

    On peut très bien utiliser ton thermostat Nest avec la chaudière en mode auto. Le thermostat gère l'expression des demandes de chauffage en fonction de la T° intérieure, et le mode Auto optimise les modalités du chauffage, notamment en gérant les températures au départ de la chaudière. C'est le confort + l'économie.

    Si tu exploites l'ensemble thermostat/chaudière en mode manuel de la chaudière, tu fais du chauffage comme il y a 40 ans, sans bénéficier des avantages d'une loi d'eau programmable.

    Gougougou

  15. Publicité
  16. #1933
    romino51

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Encore merci.
    Je me doutais bien de votre réponse et de mon erreur depuis bientôt 2 ans.
    Pas contre je l’ai mis en mode auto hier soir et la monter en température de la maison est beaucoup plus lente.
    Après plus d’une heure de fonctionnement la température intérieure a pris 0,5 degré (17,5) et la température de départ d’eau n’ai que de 44 degré.
    Il y a un réglage pour améliorer ça?

  17. #1934
    romino51

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Sans attendre votre réponse j'ai modifié les valeurs en comparant ce que j'ai trouvé ici.
    J'ai rentrée les valeur suivante :
    TCMA : 70 inchangé
    DTMA : 18 avant 20
    TCMI : 35 avant 25
    DTMI : 5 inchangé.

    J'ai également fait une remise à zéro de AAZ1 et ACCO, cette opération a fait gagner presque 10 degré sur la température de départ.

    J'ai également voulu consulter les valeurs des sondes et du coup j'ai de nouvelles questions.

    J'ai réglé SAZ1 sur 00 mais en lecture de valeur j'ai SAZ1 : 40 on et DAZ1 -03.
    Est ce normal?

    Merci

  18. #1935
    mfan33850

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gougougou,
    Encore merci pour ces informations, notre chaudière est rectification, de 2018, existe-t-il des recommandations concernant le changements de certaines pièces à partir d'un certain temps concernant les chaudières Auer ? Pour la partie échappement par exemple, comme cela existe pour les "têtes de combustion"…?
    J'ai essayé de voir si un trou de fuite apparent était sur la partie pot d'échappement / silencieux, malheureusement cela me semble difficile sans un démontage minimum de certaines parties… avez-vous des recommandations à faire pour cela ? Cela me permettrait de retirer et examiner la pièce pour savoir si elle peut être réparée avec une soudure par exemple ?
    Ou doit-on impérativement faire appel à un professionnel ?
    Sinon j'ai commencer à voir les pièces pour changer la partie "B4591074 Silencieux ppx complet", mais il faut compter un peu plus de 500€, avez-vous des fournisseurs à recommander pour ces fournitures ?
    Dans l'attente de vos retours, cordialement

  19. #1936
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Romino51,

    Les indications de lectures des sondes SAZ1 =40 on et DAZ1 =-03 sont normales. Elles traduisent:
    - que le contrôleur d'ambiance est un thermostat et non une sonde Auer RFB410A
    - qu'au moment du relevé le thermostat exprimait une demande de chauffe
    Cordialement
    Gougougou

  20. #1937
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gougougou
    Je vous remercie pour votre dernière reponse
    Et je vous remets mon questionnement du début d’année je pense que vous n’avez pas du le voir - c’est du temps que l’on vous prend, et j’ai un peu l’impression d’abuser -
    Merci par avance
    Cdt
    Berniet

    —————————————
    BONJOUR Gougougou
    Je vous souhaite ainsi qu’a tous ceux et celles présents sur le forum, une très bonne année 2021 - santé en priorité et joies car souvent le reste suit

    Je reviens avec un nouvel état - depuis mes essais divers et réglages « affinés*» de mon énorme pulsatoire de 60kw …

    Voici mes réglages actuels la température intérieure est correcte (hors vents, forts à très très forts ici sur la cote)
    La chaudière alimente les circuits 1 et 2 : radiateurs avec sondes ambiance le 3 est inutilisé

    209 TEMA = 20
    210 TEMI = -5
    211 - 213 TCMA (1 et 2) = 69
    212-214 TCMI (1 et 2) = 38
    215-217 DTMA (1 &2) = 18
    216-218 DTMI (1&2) = 10
    221-22 AAZ 1&2 = non
    223 ANCH = oui
    226 ACCMI = 6
    227 ACCMA = 12

    Je me pose beaucoup de question sur les paramètres DTMI et DTMA

    Et en plus, je ne comprends pas bien l’anti cycle court (ACCMI et ACCMA)) sont-ils variables ? Comment optimiser cela au mieux ?
    Que se passe t’il si on bouge ces paramètres ? Ensemble ? Séparément a la hausse ou a la baisse ?

    Il est possible de faire un réglage différent de loi d’eau par circuit - est-ce interessant ? La chaudière démarrera-t’elle plus ? Cela aurait-il une incidence importante en consommation ou sur le nombre de cycles ?

    Je vais suivre votre conseil et J’ai commandé des forets en 6,2 et 6,5 mm pour essayer de fabriquer des opercules … et baisser la consommation qui frise les 35 m3 jours en ce moment soit le prix d’un bon livre tous les jours !!!
    Ou une extraordinaire bouteille genre écossaise ou irlandaise par semaine

    Qq relevés compteurs sur 15 jours [4 à 8 degrés temp ext]
    18,5 degrés (en moyenne) de consigne sondes int - du 15/12 au 3/01
    1 : 5328 > 5407 h
    2 : 587 > 594
    3 : 120980 >122566
    12 : 132 >83 h [ a zéro sans doute avec modification auto adaptation)
    13 : 108 >44 h
    Index compteur au 15 /12/21 = 33625 > et au 3/01/21 = 33920 m3
    La conso
    Octobre : 488 m3
    Novembre : 546 m3
    Décembre … 858 m3 (chute de 10° des températures extérieures en moyenne)

    Mon cas est-il désespéré ?
    Il faut dire qu’avant installation de cette chaudière la consommation de fuel avoisinait les 10000 litres

    Je relève aussi au compteur 9 [défauts d’allumages] … 65291 qui n’a pas bougé depuis ma première relève des compteurs soit 20 sept 2019

    Changer la chaudière serait une perte conséquente - un ballon tampon dans mon cas devrait faire plus de 500 litres et le plafond de ma cave est a moins de 2 m et les gros ballons plaçables sont monnaie rare [pas trouvé]

    Une information, je ne sais si elle est importante - un accélérateur à été installé sur le circuit 2 au 2eme étage car le 3e lors de l’ménagement et instalation de 11 nouveaux radiateurs pour chauffer mon atelier [quasiment 10 mètres de la chaudière du sol cave a sol de cet espace] … circulateur installé au temps de l’ancienne chaudiere fuel qui fonctionnait en thermosiphon

    Voila bien une cascade de questions …
    Merci -
    Berniet

  21. #1938
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Mmfan33850,

    Je crois qu'il serait fort utile de localiser la fuite avant de changer des pièces au petit bonheur la chance... alors que l'éventuel coupable est peut-être facilement réparable. De plus, la cause de la fuite est peut être dans la jonction entre 2 éléments et non un élément percé.

    Pour avoir des pièces rapidement on peut s'adresser à "piècesexpress.com"

    On peut aussi trouver sur Leboncoin des personnes qui se débarrassent d'une pulsatoire en pièces détachées.
    Cordialement
    Gougougou

  22. Publicité
  23. #1939
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour gougougou
    En dehors de mes questions récentes, je retrouve une de vos réponses de 2013 sur le ballon tampon :
    «*Mais attention, il y a 2 zones qui puisent dans ballon. Si elles sont en demande en alternat, l’allongement de 2 minutes se répartit entre les deux zones. De plus, les deux zones n’ont pas nécessairement la même loi d’eau et donc la température du ballon ne convient pas nécessairement aux deux. Il faut alors 2 ballons placés en aval des circulateurs de chauffage et non en amont comme précédemment*»
    Je peux donc pour régler mon problème de volume, conditionné par la hauteur de ma cave, faire installer deux ballons ?
    Est-ce la solution la plus rentable ?
    Avec les réglages actuels j’en suis arrivé a 35-40 m3 jour - (ai-je trop bidouillé la loi d’eau ) j’en suis atterré et commence a envisager de remplacer mon système de chauffage a mon grand regret tant j’aime ma pulsatoire
    Bien cordialement
    Berniet

  24. #1940
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Re-Bonjour Gougougou,
    Je viens de bricoler un opercule, celui en place d’origine mesuré au pied a coulisse est percé à 6,21 - j’ai fait une rondelle de plastique assez fine que j’ai percé à 6mm pile et que j’ai posé au dessus de l’opercule d’origine en me disant que je verrai bien
    Et là, la pulsatoire à hoqueté sans démarrer, j’ai devisé doucement le réglage de pression et elle a fini par démarrer sans gros soucis -

    Mes relevés minutés était de 114-115 litres minute et maintenant :
    vérifié sur 10 fois 1 minute c’est … 0,615/mn !! Incroyable !
    Pour la première fois en cinq années elle vient de tourner plus de 25 minutes sans s’arrêter pour amener l’eau de 23° à 52°

    Est-ce bien normal et positif ? La durée de marche va-t’elle faire que la consommation ne baissera pas ? en définitive

    Cordialement et encore merci pour ce conseil de modification
    Berniet

  25. #1941
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Lire :
    Mes relevés minutés était de 0,114-115 minute et maintenant :
    vérifié sur 10 fois 1 minute c’est … 0,0615/mn
    Et que risque la chaudiere ? Avec ce bidouillage
    L’opercule pour une 40 kw ou une 32 kw sont’ils de m diamètres ?
    Cordialement
    Berniet

  26. #1942
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Par soucis de rigueur car je doute de mes calculs - voilà :

    Compteur
    34457,438
    34456,823
    Temps de mesure 10 minutes chaudiere en marche sans arrets

    Mes relevés minutés était de 0,114-115 minute et maintenant :
    vérifié sur 10 fois 1 minute (sans interruption] c’est … 0,0615/mn

  27. #1943
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Berniet,

    1-Sur ta consommation de 35 à 40m3 par jour
    Je ne sais pas interpréter cette donnée toute seule. Il faut savoir sur combien de jours consécutifs cette valeur est établie, et dans quelles conditions thermiques extérieure et intérieure. Avec ma 32i dans une maison de 300m2 du 19ème siècle je monte parfois à 25m3 par jour sur 1 mois (770 m3 sur le mois de janvier). La conso de certains jours isolés peut s'élever jusqu'à 35m3. La conso n'est pas due au type particulier de la chaudière (qui est performante). La dissipation de la maison en est le facteur déterminant.

    2- Consommation à la minute
    La valeur de 114/115 litres de gaz à la minute est normale pour une chaudière de 60 kW.
    La valeur de 61,5 litres par minute correspond à une chaudière de 33/34Kw

    3 - Diamètre des opercules
    En principe, la chaudière de 60 kW a un opercule de 6,75mm. il est utilisé avec une pression gaz de 10mbars. Je suis étonné de ta mesure de 6,21mm
    Les chaudières de 20, 32, 42 kW ont des diamètres respectifs d'opercule de 4.0mm, 5.05mm, 5.55mm. Ils sont utilisés sous la même pression de 10 mbars. C'est donc le diamètre à lui seul qui est utilisé pour adapter le débit.

    Attention: l'épaisseur de l'opercule joue aussi un petit rôle dans le débit.

    Tes modifications de réglage
    Tu as fortement réduit la puissance de la chaudière en ajoutant un 2ème opercule sur le premier. Il est alors bien logique qu'elle reste en combustion plus longtemps pour chauffer la maison. Les combustions plus longues évitent les pertes de gaz liées aux multiples démarrages et arrêts (gaz imbrûlé). Elles permettent aussi de baisser TCMA/TCMI et DTMA/DTMI, ce qui améliore la condensation, donc le rendement, et la stabilité de T° dans la maison.
    En dévissant le réglage gaz, tu as augmenté la pression en aval du bloc gaz ce qui a accru le débit qui était insuffisant auparavant pour permettre le démarrage. Je suis étonné que tu sois parvenu à faire fonctionner la chaudière à une puissance aussi réduite. Bravo!
    Cordialement
    Gougougou
    Dernière modification par gougougou ; 19/01/2021 à 00h42.

  28. #1944
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bj Gougougou
    Merci pour la réponse
    Ton conseil de réduire le diamètre de l’opercule ouvre peut-être la porte a des solutions d’adaptation y compris pour des 20, 32 ou 40

    Le hasard donne qq fois des possibilités imprévues car non explorées
    Serait-ce l’épaisseur de mon bidouillage (1mm d’épaisseur) ?
    N’ayant pas d’outillage had-hoc, voilà ce que j’ai fait en me disant que la marche arrière serait facile :
    J’ai pris un couvercle de pot en plastique souple
    J’ai coupé au ciseaux pour faire un cercle de la dimension du joint de l’écrou qui maintient l’opercule original (épais en métal) je l’ai percé à 6 mm, bien poncé et posé sur l’opercule existant puis j’ai révissé l’écrou (à la main)
    et là … et bien ça marche
    Premier surpris

    J’ai le sentiment que rien n’empêcherait d’avoir différents «*sur-opercules*» avec repérages de réglages de pression de gaz si besoins précis !
    De tester avec fine lame d’inox ou métal de varier épaisseur de ce «*sur-opercule*»
    Dans tous les cas sans changer l’opercule Auer
    Voir si les opercules 60, 40, 32, 20 sont identiques en diamètre extérieur ?

    Je vais faire des photos quand je re-démonterai la chose

    Pour l’instant Je note les temps de marche
    Ce matin au passage confort la pulsatoire à tourné 19 mn puis 30 mn 1/2 heure plus tard, puis 6 mn 12 mn plus tard
    D’habitude le matin en sortie de nuit elle tournait 2 mn par séquences répétés
    Maintenant elle monte la température lentement
    Je communiquerais les consommations dans qq jours pour infirmer ou confirmer le fonctionnement
    Depuis deux mois je note, relevés de compteurs chaudière et compteur gaz , et pointe les demandes en relation avec T° ext. (qui collent parfaitement à la courbe)
    Je croise les doigts
    Cordialement -
    Berniet
    Dernière modification par berniet ; 19/01/2021 à 08h44.

  29. Publicité
  30. #1945
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Berniet,

    Merci de tes précisions.
    Il y a toutefois quelque chose qui m'intrigue: es-tu bien certain d'avoir placé le trou de ton "suropercule" bien centré sur le trou de l'opercule d'origine? La baisse du débit de gaz de près de moitié avec un diamètre d'injection réduit, des 6,75 mm d'origine à 6,00 mm, me semble improbable.

    Avec un trou de 6mm et une pression de 10 mbars le débit devrait se situer entre 86 à 87 litres /minute.

    Or tu indiques un débit de 61,5l/mn qui correspond à un opercule de 5,1mm sous 10mbars. Et en plus, tu as augmenté la pression gaz, donc le débit. 61,5 litres par minute sous une pression de plus de 10mbars correspond donc à un opercule de moins de 5,1mm.

    Voila décrit l'objet de ma perplexité.

    Nota: Je suis défavorable à une superposition de 2 opercules, car on ne peut pas être certain en permanence de leur parfait alignement. Il est peu prudent de rajouter un hasard à un système que l'on veut maîtriser. Et le diamètre de passage de l'injecteur de gaz est un paramètre très sensible de la machine.
    Cordialement
    Gougou

  31. #1946
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Gougougou, re-bonjour
    Je pense avoir positionné assez précisément l’opercule bricolé - pour cela j’ai utilisé le joint qui était dans l’écrou (percé) qui rechapote le tout en coupant l’opercule plastique au même diametre ce qui le positionne bien centré dans cet écrou
    Sans doute n’est-ce pas la précision parfaite - oui je pense aussi - je vais trouver moyen d’en fabriquer un précis - ensuite j’essayerai de trouver un vrai opercule ou qq qui puisse m’en tourner un
    Voilà la dernière donne qui tend a te donner raison ! : Ce jour j’ai recalculé la consommation et j’arrive à 4,62 m3 heure (77,5 l/mn - une moyenne entre 77-80 litres/mn) mesure un peu imprécise pour cause de manip
    Je vais renouveler la mesure plusieurs fois pour affiner la moyenne minute et donc m3
    Le stade de brouillon est prometteur … affinons l’ouvrage sans cesse ! -
    Cordialement

  32. #1947
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    6797E529-064E-4654-9287-86E7883624D1.jpeg

    Opercule d’origine pulsatoire 60
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par berniet ; 19/01/2021 à 18h29.

  33. #1948
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gougougou,
    Je viens de calculer la consommation gaz cette fois sur 25 minutes
    J’obtiens précisément 79,22 litres à la minute soit 4,74 m3 heure
    Des 115 litres (6,90m3) initiaux la pulsatoire fonctionne maintenant a puissance réduite
    Est-ce raisonnable de baisser encore ? Cela me semble possible mais y aurait-il risque quelconque ?
    à noter pour ceux que cela intéresse (c’est une plainte assez récurrente il me semble) que d’un bruit de mobylette ou de petite moto, ma chaudière est passée a un bruit de …solex
    Elle ronronne !
    Pour la condensation : j’ai testé et vidé un seau plein en deux heures !
    Voilà, cordialement du nord , ensoleillé ce jour
    Berniet

  34. #1949
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Berniet,

    Je me suis également posé des questions sur le risque éventuel qui pourrait résulter d'un abaissement de puissance par réduction du diamètre de l'opercule.
    J'ai passé en revue les points suivants:
    - mauvaise évacuation des fumées (de volume réduit et avec un moteur plus faible pour les pousser )
    - fuite de gaz dans le coffre (gaz mal aspiré dans le corps de chauffe)
    - baisse du rendement de combustion
    - taux de fonctionnement de la chaudière plus élevé associé à une condensation plus intense.qui provoquerait une corrosion plus rapide du corps de chauffe
    - sécurité gaz en général
    - retour de flamme dans la chambre d'admission
    détérioration de la tête de combustion (par modification de la fréquence de vibration des clapets)
    détérioration de la tête de combustion ( par surchauffe du joint du clapet inférieur)
    une détérioration des clapets car le mélange froid air/gaz deviendrait insuffisant pour les refroidir
    modification délétère de positionnement du "point chaud" qui déclenche la succession des explosions à l'intérieur du corps de chauffe
    instabilité de la chaudière créant des pannes aléatoires
    sensibilité aux contre-pressions du vent dans le tube d'évacuation
    défauts de combustion ou d'allumage lorsque le gaz serait plus chaud - et donc moins calorique - à cause d'une température extérieure plus élevée.

    Dans toute cette liste, il n'y a qu'un point qui me semble éventuellement plausiblement risqué: celui de la corrosion du corps de chauffe par les acides de combustion et la condensation. Paradoxalement c'est aussi ce qu'on maximise en recherchant la meilleure récupération d'énergie !
    Cordialement
    Gougougou

  35. #1950
    berniet

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour gougougou
    Effectivement la balance risque s’incline du mauvais coté - et «*refroidit*» sérieusement ma satisfacrion
    Est-ce que auer serait a même de me repondre sur ces risques ? Ou même me donner une marche à suivre ou a abandonner ?
    Mais comment joindre un technicien a même de nous dire ?
    En attendant je remets tout a l’origine dans la journée - le risque est trop grand face à la probabilité de tout perdre
    Merci pour ces infos pertinentes … et prudentes
    Cordialement
    Berniet
    Dernière modification par berniet ; 21/01/2021 à 07h51.

Page 65 sur 68 PremièrePremière 65 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"
    Par r17777 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 52
    Dernier message: 23/04/2015, 17h10
  2. [Thermique] Chaudiere pulsatoire AUER
    Par leguabian dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/07/2008, 10h17
  3. chaudière à gaz
    Par pirouette dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/07/2006, 18h39
  4. chaudiére a gaz
    Par didier60 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/03/2006, 20h57
  5. carte électronique chaudiére gaz Auer
    Par sylvainj2 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/01/2006, 18h32
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...