Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 127

ITE depuis un an et analyse consommation gaz



  1. #1
    panch0

    ITE depuis un an et analyse consommation gaz


    ------

    Bonjour,

    Comme tous les ans en Novembre, je reçois mon nouvel échéancier de Gaz. C'est donc le moment de faire un bilan sur mon ITE effectuée en Septembre 2019.

    Pour l'historique, j'ai acheté ma maison en Novembre 2018. J'ai changé les fenêtres en Janvier 2019. Ce même mois de Janvier, j'ai fait faire un sarking sur ma toiture, R=6. J'ai emménagé en Avril 2019. J'ai fait faire l'ITE, R=5,70, en Septembre 2019, et enfin j'ai fait couler une chape isolante (R=2,15) en Mars 2020. J'ai le chauffage, l'eau chaude et la cuisson au gaz. Nous sommes deux à la maison, et en télétravail tous les deux depuis Mars.

    Pour l'année 2019, j'ai une conso de 1827 kWh. Les relevés réels sont :

    - 560 kWh de 11/2018 à 05/2019 (avant que j'emménage donc)
    - 1120 kWh de 05/2019 à 11/2019 (je cuisinais sur réchaud électrique)

    Ensuite, pour 2020, j'ai 7230 kWh :

    - 6180 kWh de 11/2019 à 06/2020 (je cuisinais sur réchaud électrique)
    - 1050 kWh de 06/2020 à 11/2020 - cuisine et plaque cuisson gaz installées en juillet

    J'ai aussi fait un auto relevé ce matin, et je suis à 190 kWh depuis le dernier relevé GRDF du 6 Novembre.

    Que pensez-vous de ces chiffres ? Moi ça me parait énorme pour le premier semestre 2020, étant donné que je n'utilisais pas encore le gaz à la cuisine, et la diminution entre les seconds semestres de 2019 et 2020 est quasi nulle, alors que la chape isolante a été faire entre temps...

    Bonne journée

    -----
    Dernière modification par panch0 ; 18/11/2020 à 08h06.

  2. Publicité
  3. #2
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Petites précisions, la maison fait 90m² (45 au RDC, 45 au 1e étage) au sol pour 70m² habitables. J'ai un sous sol de 45m² également, non-chauffé, et une chaudière à condensation Vaillant de 2014 située au sous sol, couplée à une sonde extérieure installée au Nord + sonde de température ambiante.
    Dernière modification par panch0 ; 18/11/2020 à 08h28.

  4. #3
    trebor

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Bonjour, qu'en est-il pour la consommation du gaz supposé de ville pour le chauffage, pour la cuisine l'isolation n'a pas d'effet ?
    Votre situation et altitude ainsi que l'orientation du bâtiment surtout pour les vitrages exposés au sud ?
    La précipitation est mauvaise conseillère

  5. #4
    trebor

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Bonjour, qu'en est-il pour la consommation du gaz supposé de ville pour le chauffage, pour la cuisine l'isolation n'a pas d'effet ?
    Votre situation et altitude ainsi que l'orientation du bâtiment surtout pour les vitrages exposés au sud ?
    Chez nous en Belgique la consommation est indiquée au compteur en m³ et 1 m³ = +/- 11 KWh suivant le type de gaz de ville +/- riche.
    La précipitation est mauvaise conseillère

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Bonjour Pancho!
    Tu te poses des questions que j'en posais il y a qq années...
    Alors on va analyser un peu :
    J'ai aussi fait un auto relevé ce matin, et je suis à 190 kWh depuis le dernier relevé GRDF du 6 Novembre.
    190kWh du 6 novembre jusqu'à aujourd'hui = 9 jours soit 21kWh.jour pour une t° extérieure assez haute. il faut aussi enlever l'ECS et la cuisson : combien? environ 5kWh.jour ECS et 2 à 4 kWh cuisson cela te ramène à 12kWh.jour.
    6180 kWh de 11/2019 à 06/2020 (je cuisinais sur réchaud électrique)
    Si j'enlève environ 5kWh/jour pour l'eau chaude 2 personnes pour 8 mois soit 242 jours, cela revient à 5*242=1210kWh.
    Donc chauffage : 4970kWh pour la saison hivernale.
    Maison de 90m² soit 55kWh.m².an
    C'est tout bon.
    Il faut connaitre la T° intérieure moyenne.
    Dernière modification par Ulyssesourd ; 18/11/2020 à 11h46.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  8. #6
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Votre situation et altitude ainsi que l'orientation du bâtiment surtout pour les vitrages exposés au sud ?
    J'habite dans le Territoire de Belfort, l'altitude de ma commune est d'environ 350m. Les statistiques de consommation donnent 5 354 Mwh pour 292 familles en 2017. La maison est un carré de 7m par 7m, en bas j'ai deux fenêtres (110x135) au SUD, une fenêtre à l'ouest et une porte fenêtre (110x225) au Nord. En haut, une fenêtre au sud et une fenêtre au Nord. Deux vélux à l'Est (98x118), un Vélux à l'Ouest.

    Il faut connaitre la T° intérieure moyenne.
    Le thermostat est réglé à 20,5°, il fait entre 22 et 23° à l'intérieur. Courbe de chauffe réglée à 0.8 pour le moment, en baisse jusqu'à ce que je trouve le bon équilibre. Elle était à 1.3 avant que je fasse la chape isolante.

  9. Publicité
  10. #7
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    une chaudière à condensation Vaillant de 2014 située au sous sol, couplée à une sonde extérieure installée au Nord + sonde de température ambiante.
    La chaudière est elle bien réglée ? la courbe loi d'eau ? Combien de démarrage et arrêt par jour et la durée entre l'arrêt - marche du brûleur ?
    Actuellement ce matin 8h il a fait 2°C extérieur, l'eau est envoyée entre 35 et 38°C dans les radiateurs pour chauffer à 21,5°C. Puissance brûleur bridée à 5kW.
    Et maintenant et depuis 10h ce matin pas de chauffage car apports solaires, la T° est maintenant 22,8°C... et ce le sera comme ça, la T° va baisser ensuite jusqu'à vers 21 - 22h ce soir et le chauffage se remettra ensuite en route et la nuit une petite abaissement de 0,5°C.
    Les kWh peuvent être perdus par la chaudière si elle n'est pas réglée comme il faut.
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  11. #8
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Le thermostat est réglé à 20,5°, il fait entre 22 et 23° à l'intérieur. Courbe de chauffe réglée à 0.8 pour le moment, en baisse jusqu'à ce que je trouve le bon équilibre. Elle était à 1.3 avant que je fasse la chape isolante.
    Très bien et le chauffage n'est pas en marche actuellement ?
    L'ECS est instantanée ou un ballon séparé ?
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  12. #9
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Combien de démarrage et arrêt par jour et la durée entre l'arrêt - marche du brûleur ?
    Aucune idée, elle ne me donne pas ce genre d'infos et comme elle est au sous sol je ne surveille pas ce point

    le chauffage n'est pas en marche actuellement ?
    En fait j'avais ouvert un autre sujet le mois dernier, car ma chaudière propose deux modes de chauffe :

    - Le très connu "tout ou rien", la chaudière se coupe lorsque la température est atteinte
    - Le mode "décalage" (que j'utilise), la chaudière abaisse la température de départ lorsque la température est atteinte, en fonction de la température ambiante et de la température extérieure, mais ne coupe jamais le chauffage

    Donc les radiateurs restent tièdes.

    L'ECS est instantanée ou un ballon séparé ?
    Il y a un petit ballon d'eau chaude intégré à la chaudière, je ne sais pas quel est son volume ni si la chaudière prend le relais quand le ballon est épuisé. En tout cas je peux régler l'heure de mise à température du ballon d'eau chaude.

  13. #10
    SK69202

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Il faut aussi regarder la météo (DJU), sans ça l'évolution des consommations est de la littérature.
    Les "auto-relevés" doivent être au plus hebdomadaire voire quotidien si c'est facile, ensuite on peut faire la part des postes de dépenses énergétiques suivant la saison et après regarder les actions possibles.

    une chaudière à condensation Vaillant de 2014
    Vérifier qu'elle n'a pas un menu donnant les énergies consommées en chauffage et ECS.

    Pour se faire encore plus peur, regarder l'hiver 2017 à Colmar.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #11
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    - Le mode "décalage" (que j'utilise), la chaudière abaisse la température de départ lorsque la température est atteinte, en fonction de la température ambiante et de la température extérieure, mais ne coupe jamais le chauffage
    Donc les radiateurs restent tièdes.
    Le thermostat est réglé à 20,5°, il fait entre 22 et 23° à l'intérieur. Courbe de chauffe réglée à 0.8 pour le moment
    Je t'ai trouvé 3 problèmes :

    - Le mode PID (c'est la même chose que le décalage que tu utilises), je l'ai faite mais ce n'est pas économiquement le plus rentable. Passes le en Mode ToR. dans des maison super isolées, le PID n'est pas utile : cela sert pour des bâtiments mal isolés ou des PC dont le maintien en chaleur est difficile ou très grosse inertie des murs. Je l'ai testé maintes fois et ce n'est pas concluant.
    - Tu demandes le chauffage pour 20,5°c et tu as maintenant 22-23°C, la chaudière tourne encore. non plus pas bon.
    - Radiateurs tièdes alors qu'il fait 22-23°C, encore non plus pas bon...

    Donc passes en Mode ToR et règles la courbe de chauffe la plus basse possible (= ca chauffe et la T° reste tout le temps très légèrement au dessous de 20,5°C = bonne courbe, chez moi précision du TA est à 0,1°C) et le tester le soir quand il n'y a plus d'apports solaires ni chaleur venant de la cuisine sinon cela fausse le réglage de la courbe.

    Et je te rappelle que la fonction du TA n'est pas piloter la chaudière mais lui dire d'arrêter de fonctionner quand la T° dépasse la consigne que tu as programmé...Le TA travaille donc avec les apports que tu amènes par le solaire cuisine personnes, etc...Il juge si la chaleur vient d'ailleurs il dira à la chaudière : repose toi...

    Regardes de coté de ta chaudière de pouvoir brider la puissance car démarrer à pleine puissance fait perdre de l'énergie par le conduit (fumées plus chaudes) donc chauffer un nb de litres d'eau le plus doucement possible et plus logntemps possible (cela permet de diminuer des cycles arrêt marche trop fréquent et/ou trop courtes)

    Aussi vérifies du coté de ta VMC le nb de m3 aspirés par heure en fonction de ton volume d'air global de ta maison : le même type de VMC ne doit pas jeter la même quantité d'air dehors si la maison est plus petite que l'autre..

    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  15. #12
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Passes le en Mode ToR
    Je pense qu'avec le mode tout ou rien, la température de départ sera plus élevée qu'avec le mode décalage. En effet, la doc installateur ne mentionne pas que la température de départ est altérée dans le premier mode. Il est uniquement dit que la zone est activée/désactivée en fonction de la température réglée, alors qu'en mode décalage elle est adaptée en fonction. Du coup j'ai un peu peur des "coups de chauds" alternatifs. Chaud, froid, chaud, froid, etc

    Regardes de coté de ta chaudière de pouvoir brider la puissance
    Je ne sais pas si c'est faisable. J'ai fouillé un peu dans toutes les options proposées par le contrôleur et je n'ai rien vu... Si jamais, Vaillant propose un simulateur, c'est un Multimatic 700, si tu veux jeter un oeil

    http://simulator.vaillant.com/vrc700/fr/

    Ce que j'ai vu en revanche, c'est que la protection contre le démarrage intempestif est très très souvent enclanché. Le symbole est un petit sablier et il est presque tout le temps affiché.

    Aussi vérifies du coté de ta VMC le nb de m3 aspirés par heure
    Alors je ne sais plus quels calculs j'avais fait à l'époque, mais j'ai visé un renouvellement de 60 ou 70 m3/h. Les trois piquages sanitaire (un WC, deux salles de bain) sont réglés à 15m3 chacun. La cuisine a un piquage auto régulé. C'est une VMC DF Atlantic Primocosy HR PB, et sauf erreur, avec cette machine la quantité insufflée est égale à la quantité extraite.

  16. Publicité
  17. #13
    SK69202

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Ce que j'ai vu en revanche, c'est que la protection contre le démarrage intempestif est très très souvent enclanché. Le symbole est un petit sablier et il est presque tout le temps affiché.
    Sur ma chaudière de marque différente, ce problème est évoqué quand l'eau n'est pas assez chaude sur un circuit de radiateurs.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  18. #14
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Sur ma chaudière de marque différente, ce problème est évoqué quand l'eau n'est pas assez chaude sur un circuit de radiateurs.
    Et aussi la puissance de la chaudière est trop élevée par rapport à la chauffe d'eau à une T° trop basse .
    C'est pour cela qu'il faut brider la puissance de la chaudière au minimum possible.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  19. #15
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Je pense qu'avec le mode tout ou rien, la température de départ sera plus élevée qu'avec le mode décalage.
    Non c'est la loi d'eau qui dit à la chaudière de chauffer à telle T° d'eau.
    La chaudière démarre à plein pot au démarrage et module sa puissance en fonction de la T° de l'eau de retour pour amener à la T° de l'eau de départ.
    Le mode décalé ca ressemble à l'anticipation dans le temps d'où tu maintiens les radiateurs tièdes alors le besoin en chauffage est nul.
    Passes en mode ToR et regarde ce qui se passe. Si tu as chaud et le confort qui vient c'est l'essentiel.
    Si tu constates que la T° intérieure dépasse la consigne c'est que ta courbe loi d'eau est trop haute.
    En ce moment mes radiateurs sont froids car j'ai actuellement 22,8°C et le soleil est déjà parti...à quoi bon d'avoir des radiateurs tièdes c'est de l'énergie perdue.

    PS: ma pente est à 0.83 avec pour valeurs : par 20°C ext = 20°C d'eau et par -20°C ext 55°C d'eau donc par 2°C ext (ce soir !!) l'eau sera à 34-37°C.
    Dernière modification par Ulyssesourd ; 18/11/2020 à 16h40.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  20. #16
    SK69202

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    C'est pour cela qu'il faut brider la puissance de la chaudière au minimum possible.
    Ben non, les chaudière sont modulantes et sont rarement à Pmax chauffage pour entretenir la température du circuit d'eau.

    Par contre quand tu arrêtes le circulateur un peu après la fin du brûleur et que "un certain temps " plus tard il redémarre sur l'ordre de la régulation, l'eau des radiateurs revient à la température des pièces car elle a eu le temps de ce refroidir et là la chaudière part à Pmax chauffage, parce qu'il y a un sacré écart entre le retour et la consigne. Ça favorise la condensation, c'est le bon point, ensuite la chaudière descend en puissance jusqu'à sa Pmin, jusqu'à ce que le régulateur dise que la température de l'air est ok.

    Brider la Pmax chauffage ne te permets que d'avoir le brûleur plus longtemps au redémarrage du circulateur et de mettre plus de temps à atteindre la consigne, ce qui donne un meilleur confort les radiateurs rayonnant pendant plus longtemps.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #17
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Brider la Pmax chauffage ne te permets que d'avoir le brûleur plus longtemps au redémarrage du circulateur et de mettre plus de temps à atteindre la consigne, ce qui donne un meilleur confort les radiateurs rayonnant pendant plus longtemps.
    Effectivement, j'ai bridé ma chaudière à 5kW, donc ce qu'il se passe : la puissance démarre à + de 12kw et descend très rapidement à 5 (2 secondes).

    Auparavant c'est 12...11...10...9... ... ...6 ou 12 ...13....14...15 pour faire monter rapidement la T° un fois l'écart départ retour se réduit elle descend petit à petit. Ce qui fait des yoyos arrêt marche du brûleur tant que la T° de consigne n'est pas atteinte, alors avec la faible puissance au départ, l'eau chaude monte tout doucement et en même temps la chaleur est dissipée par les radiateurs le retour est froid plus longtemps.
    Pour que cela marche il faut également affiner au mieux la courbe de chauffe, la T° de consigne ne bouge quasiment pas pendant un temps de chauffe allongé.
    Dès que la consigne est atteinte le le circulateur est arrêté 1mn après.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  22. #18
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Non c'est la loi d'eau qui dit à la chaudière de chauffer à telle T° d'eau.
    Justement, s'il fait -20 dehors, en mode TOR la chaudière va envoyer de l'eau a 60° (exemple) en appliquant bêtement la loi d'eau, même si le soleil tape aux fenêtres, alors qu'en mode décalage l'eau va être plutôt dans les 25/30 puisque la chaudière se base sur la température ambiante pour affiner

    J'ai déjà essayé le mode TOR et la température ambiante est alors strictement égale à la température de consigne réglée. Mais l'ambiance semble plus froide car les radiateurs sont froids presque tout le temps.

    J'ai fait un test hier, en coupant le chauffage à 8h. L'idée est de voir quelle aura été la conso de gaz sans le chauffage. Il faisait 22.5 en allant me coucher à 23h hier soir, et 20.5 ce matin à 7h30. Il fait 9,5° dehors. J'irai voir la conso de gaz tout à l'heure.

    Vous avez jeté un coup d'œil au simulateur Vaillant ?
    Dernière modification par panch0 ; 19/11/2020 à 07h39.

  23. Publicité
  24. #19
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Relève de gaz ce matin : 1m3 consommé (10 kWh), chauffage éteint, deux douches hier soir, et cuisine le soir uniquement, 15mn sur le gros feu.
    Dernière modification par panch0 ; 19/11/2020 à 09h17.

  25. #20
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    ustement, s'il fait -20 dehors, en mode TOR la chaudière va envoyer de l'eau a 60° (exemple) en appliquant bêtement la loi d'eau, même si le soleil tape aux fenêtres, alors qu'en mode décalage l'eau va être plutôt dans les 25/30 puisque la chaudière se base sur la température ambiante pour affiner
    Non la chaudière ne va pas envoyer 25/30°C quand il fait -20°C dehors c'est quasi impossible. tu ne chaufferas point ta maison avec 25/30 par -20°C...
    En mode ToR, la chaudière n'envoie que l'eau à la bonne T° calculée par la loi courbe de chauffe.
    Si chaud froid dans tes radiateurs c'est que ta courbe est trop haute.

    Relève de gaz ce matin : 1m3 consommé (10 kWh), chauffage éteint, deux douches hier soir, et cuisine le soir uniquement, 15mn sur le gros feu.
    Ca, c'est une consommation normale : chez moi pas de cuisson, je consomme 0,7m3/jour rien que pour l'ECS (ECS cuisine, lavabo et un bain ou douches)

    l faisait 22.5 en allant me coucher à 23h hier soir, et 20.5 ce matin à 7h30. Il fait 9,5° dehors.
    c'est une perte normale pour une maison en ITE.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  26. #21
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Non la chaudière ne va pas envoyer 25/30°C quand il fait -20°C
    J'ai donné une valeur au hasard, ce que je veux dire c'est que la chaudière respecte la loi d'eau en se basant sur la température extérieure, peu importe les apports solaires ou autres.

    Ca, c'est une consommation normale
    Pour affiner un peu, en prenant en compte les décimales, la conso a été de 0,7m3. En mesurant la conso de ma gazinière sur 60 secondes, je peux estimer l'usage de la cuisine hier soir à 0,02 m3 ce qui donne 0,68 m3,soit 6,8 kWh. Donc si ces consommations sont normales, je vais pouvoir faire des relevés sur quelques jours, sans le chauffage, pour avoir une moyenne de conso ECS / cuisine. Ca me fera ensuite une base pour déduire la conso pour le chauffage

  27. #22
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    C'est plutôt autour de 50-60°C par - 20°C...
    0.02m3/minute de cuisinière, 200Wh par minute (cela revient à plus de 10kW par heure !), ce n'est pas possible..., tu fais une cuisine Wok ?
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  28. #23
    kitus

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Bonjour,

    Et pourquoi vous ne feriez pas un relevé le soir juste avant de vous coucher et le matin au saut du lit, ainsi vos consommations de gaz ne seraient pas polluées par l'ECS et cuisson ?
    Si en plus vous relevez l'heure des prises de mesure, vous aurez par une simple règle de trois la consommation en kw/h au moment où les températures sont relativement stables, sans apport de kw solaires ou de part les activités humaines.
    Et si en plus grace au relevés d'une station météo locale vous calculez la température moyenne de la période, vous aurez sur un graphique les déperditions réelles de votre maison suivant les températures extérieurs. Impressionnant de verifier à quel point le résultat est linéaire.
    C'est ce que j'ai fait afin de connaitre précisément la puissance nécessaire de la PAC qui à remplacé ma chaudière Gaz.
    A priori j'ai tout bon, le seul doute étant que j'ai pris un rendement de ma chaudière de 20 ans d'age de 80% alors que le monitoring de ma PAC semble suggérer qu'elle avait un rendement nettement inférieur, ça reste à préciser sur une plus longue et froide période.

  29. #24
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    0.02m3/minute de cuisinière
    Non c'est 0,02m3 en tout J'ai mesuré 0,007m3 par minute

    Et pourquoi vous ne feriez pas un relevé le soir juste avant de vous coucher et le matin au saut du lit, ainsi vos consommations de gaz ne seraient pas polluées par l'ECS et cuisson ?
    Effectivement c'est moins prise de tête, pas de cuisine, pas d'eau, pas de soleil ^^ Je vais quand même faire ma semaine de relevés pour avoir une moyenne de conso sans chauffage, c'est un chiffre qui pourra me servir par la suite je pense, et je ferai ensuite le relevé soir et matin pour le chauffage. Pour la température moyenne de la période, on parlera donc de la température la nuit ?
    Dernière modification par panch0 ; 19/11/2020 à 12h01.

  30. Publicité
  31. #25
    kitus

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Oui, la température moyenne de la période de nuit entre vos deux relevés. Pour coller au plus prêt à la déperdition maximale réelle du bâtiment, ne pas faire d'abaissement nocturne pendant cette période.

  32. #26
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Et ce sera intéressant je pense de faire le test avec les deux modes de chauffage proposés, pour voir s'il y a une réelle différence de consommation entre les deux

  33. #27
    SK69202

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Attention, la maison me semble avoir pas mal d'inertie, la chute de température entre le coucher et le début de l'activité le lendemain sans source active de chauffage (mef au kW des méga écrans, ordis, et autre SL/MaL, LV) correspond essentiellement au refroidissement de la masse d'air (freinée ici par DF) et de la partie de l'inertie rapide mise en jeu quotidiennement qui entretient la température de la masse d'air.
    Chez moi, si je laisse filer, le minimum de température de la maison est vers 10, 11 h du matin le lendemain, la maison perd 1 ou 2°C dans la nuit et ensuite c'est des fractions de degrés par jour.
    Comme déjà dit, sans les relevés météo simultanés des conso gaz, ça sert peu.
    Il y a forcément un décalage entre les conso de gaz chauffage et celle imposées par ma météo, de plus cerise sur le gâteau, une maison inertielle que l'on laisse refroidir (fusse de fractions de °C) demandera son picotin pour remonter en équilibre thermique au redémarrage de la chaudière, faussant le tout à la remise en température.

    Bref accumuler calmement des mesures pour ensuite les analyser et déterminer les tendances et valeur de consommation par DJU.
    Avec ça après on peut voir combien coûterait un hiver froid.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  34. #28
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    une maison inertielle que l'on laisse refroidir (fusse de fractions de °C) demandera son picotin pour remonter en équilibre thermique au redémarrage de la chaudière
    Effectivement, la maison met du temps à se refroidir, lors des travaux pour la chape la porte est restée ouverte un moment et on n'a perdu que 2 ou 3°, mais quand il a fallu la réchauffer ça a mis un sacré moment aussi. Et c'est vrai que ça peut aussi fausser les mesures au final tu as raison.

    correspond essentiellement au refroidissement de la masse d'air
    Là dessus aussi je pense que tu as raison car c'est vrai qu'on a mis le chauffage tard cette année, et on n'est presque jamais descendu en dessous des 20°. Les 1 ou 2 premiers degrés perdus le sont assez tôt (2° perdus entre 23h et 8h ce matin) mais au delà ça reste très stable grâce à la VMC DF.

    Sinon, j'ai 1° de plus que ce matin, sans chauffer et avec 9.5° à l'extérieur, juste en réchauffant une casserole de lentilles
    Dernière modification par panch0 ; 19/11/2020 à 12h51.

  35. #29
    Ulyssesourd

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Quand tu as dit que si tu ne laissais pas tes radiateurs tièdes tout le temps, sinon tu sens un inconfort désagréable. Peux tu le développer stp? Car moi aussi je ressens un inconfort quand le chauffage n'est pas en route, malgré la T° affichée à 21°c et radiateurs froids, je ressens une petite sensation de "froid" : le froid n'est pas celui qu'on ressent quand tu sors dans la maison mais parfois j'ai les mains et le nez froids...J'ai cherché à comprendre et je n'en trouve pas.
    Je pensais que les murs ne sont pas assez chauds mais non ils le sont. Pour me réchauffer un peu, je bouge un peu plus et ca passe. Mais qu'est ce cet inconfort ? C'est le sang dans mon corps qui ne tourne pas assez vite ? manque de circulation d'air chaud qui stagne à mon avis au plafond? etc...?
    Dernière modification par Ulyssesourd ; 19/11/2020 à 15h18.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  36. #30
    panch0

    Re : ITE depuis un an et analyse consommation gaz

    Peux tu le développer stp?
    Et bien c'est comme toi, si j'ai 21° chauffage éteint, et 21° en mode Décalage avec radiateurs légèrement tièdes, je n'ai pas le même ressenti. Pourtant, j'ai vérifié au thermomètre infra rouge la dalle, le plafond, les murs extérieurs et de refend, tout est à température ambiante... Ceci dit, dans mon ancien appartement, en chauffant à 23° j'avais froid même radiateurs à fond donc il y a du mieux quand même

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. analyse de la consommation d'un microprocesseur
    Par kg5tm24d dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/11/2013, 00h27
  2. Ma consommation electrique depuis 2007
    Par ohanquez dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 26/10/2012, 15h44
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 30/03/2009, 18h37
  4. [Biochimie] analyse de courbes de consommation d'oxygène
    Par sofiahh dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/04/2008, 18h28
  5. Actu - Première analyse de l'atmosphère d'une exoplanète depuis le sol
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/12/2007, 08h51
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...