Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?
Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 79

Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?



  1. #1
    inanite sonore

    Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?


    ------

    Bonjour,

    Dans le cadre de l’isolation phonique pour un studio de musique je dois faire un plafond suspendu (impossible de faire un auto-porté) dont les suspentes seront vissées sur des poutres en bois déjà existantes (voir photo). Afin de désolidariser au maximum le plafond et les poutres, je compte mettre des bandes résilientes en liège de 5mm que j’ai déjà (voir lien n°1) mais je me demande si des bandes en caoutchouc ne seraient pas plus performantes (lien numéro 2). J’envisage éventuellement de doubler mes bandes en liège (5+ 5 = épaisseur totale 10 mm) ou bien mettre une bande en liège + une en caoutchouc, à voir. Bref, quel serait d’après vous le plus efficace ? Deux lièges ? Caoutchouc ? Caoutchouc + Liège ?


    Bandes en liège : https://www.easy-liege.fr/66-bande-i...que-liege-5-mm

    Bandes en caoutchouc : https://www.solutions-elastomeres.co...m_longueur_8_m

    Merci d’avance pour votre aide !

    Nom : 20220810_094820_leger.jpg
Affichages : 827
Taille : 160,1 Ko

    -----

  2. #2
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Si la bande est traversée par un boulon / une vis, la bande se sert à rien, il n'y a plus de ressort.
    C'est pas pour rien que des suspentes spéciales existent.
    https://krenobat.fr/Suspente-acousti...UaAqcyEALw_wcB

  3. #3
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse.

    Ok, si tel est le cas, je prendrai ces suspentes-là. Peuvent-elles se fixer aussi sur les poutres en bois (ce qui faciliterait la pose dans mon cas) ?

    Sinon, pour en revenir au système des bandes résilientes, je pensais que cela atténuait tout de même un peu car c’est la seule chose que l’on m’a conseillée pour fixer mes rails au sol et au plafond mais j’avoue que j’ai toujours douté de la chose étant donné la présence des vis mais bon étant novice (sans mauvais jeu de mots) en la matière, je me disais que si des pros le font c’est que ça doit être efficace quelque part. Y aurait-il là aussi de meilleures solutions pur les rails au sol et au plafond ?

  4. #4
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    question courte demandant une réponse longue....je repasse plus tard.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Ok, merci !
    Sinon information complémentaire : j'ai cru comprendre (mai j'ai peut-être mal compris) que même avec les suspentes antivibratiles, je ne pourrai pas faire l'économie d'une cornière en bout de mur (donc vissée sur mur) pour stabiliser les fourrures en raison de la tige filetée qui se tord aisément et qui empêcherait de bien fixer les plaques en dessous. Est-ce le cas ? Ce serait embêtant car si je mets ses suspentes c'est justement pour éviter tout contact avec le mur, même avec bandes résilientes, vu que les vise annulent l'effet résilient...

  7. #6
    lucienpel

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Bonjour

    le porte à faux max d'une BA 13 est de 10 cm
    A quelle distance du mur se situe la première suspente ?

    Cdt

  8. #7
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Bonjour,
    Sur deux des murs les poutres en bois sont à 13cm mais je peux me débrouiller pour fixer les première suspentes sur les ourdis (entre la poutre et le mur). Sur l'autre partie de la pièce (traversée par une poutre en béton donc plafond en deux parties) les poutres en bois sont à 5cm. Mais la personne qui m'a expliqué ça avait l'air de dire que quel que que soit le porte à faux il faudrait une cornière, en raison de la tige filetée qui se tord légèrement et rend la fourrure instable au moment où l'on visse le placo, mais j'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre.
    Cordialement

  9. #8
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    désolé, pas trop le temps ce soir non plus, donc suite plus tard.

    Je commence par le tout début, il en reste bcp plus....

    La capacité d'affaiblissement sonore d'une paroi, telle que tu peux la lire dans littérature ( exemple, -30 dB, -40, etc....) est en réalité une mesure laboratoire qui correspond à l'affaiblissement d'une paroi en condition IDEALE, c'est à dire strictement désolidarisée de TOUTES les autres parois. Il fait voir celà comme l'efficacité maximum en conditions de montages parfaites ( qu'on ne voit jamais...). En pratique....

    L'idée même d'une cornière entre mur et plafond émis par une personne te fais conclure à 100% ( et pas seulement 99% ) que c'est une personne qui pense structurel, et aussi 0% phonique ( et même pas 0.1% ). La seule exception serait la suivante, mais déjà tu n'es pas dedans, donc c'est mort à moins de tout casser. C'est la fameuse box in the box. Ca a l'air complexe, çà l'est, mais en réalité c'est la meilleure solution à coût équivalent, 100% des autres solutions sont des pis aller, bcp moins efficaces e parfois même pas moins cher. L'idée de la boite est la suivante:
    - plafond reposant sur cloisons de doublage,
    - cloisons reposant sur sol flottant,
    - sol flottant sur plots anti vibratiles.
    Au final, c'est la cage entière qui vibre, et je parle ici de zéro contact rigide entre la boite et TOUT le reste du bâti ( à l'exception facheuse de la ventilation - sujet trés délicat - et de l'électricité qui sera conduite en goulotte ). Un telle salle étant sans ouvrant vitré ( fenêtre ) et bénéficiant aussi d'une porte en sas, soit un double porte orientée à 90% avec des portes déjà phoniques ( pas du phonique chez Lapeyre ).

    Bref, tu n'es pas la dedans, c'est cuit.
    Donc, s'il te plait, fais un descriptif complet.
    Les murs, le plafond, le sol ( les masses surfaciques sont les bienvenues - plus facile que les compo ),
    Ls ouvrants,
    Superficie, ce qu'il y aura dans la pièce,
    Charge admissible ( en sous sol ou rdc maison indiv c'est plus facile...mais un RdC sur vide sanitaire c'est pas la même histoire ). Une solution performante ( jamais assez mais bon ...) de -60 dB à 125 Hz, c'est déjà facilement 10 tonnes sur 35 m², en payant plus cher pour rester léger, sans fenêtre, sas double porte chère, box in the box sur plots. Et 300 kg par m² sur un hourdi, on est déjà à plus que la limite sur du robuste....Et -60 dB, il en reste 50 à 60 qui passe à travers sur la grosse caisse....

  10. #9
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Bonjour,

    Merci de ta réponse. Effectivement, je ne pourrai pas faire une pièce idéale, d’autant que j’ai déjà commencé et que je n’ai pas été toujours bien conseillé mais je vais essayer de limiter les dégâts en faisant le sol, le plafond et les deux cloisons qui restent dans les règles de l’art.

    Pour te répondre, il s’agit d’une pièce de 11m2 environ au RDC d’une maison avec deux murs intérieurs + 2 murs donnant sur l’extérieur non mitoyens + au-dessus une chambre.

    Plan de la pièce à télécharger :
    https://ln5.sync.com/dl/0a7eeb870/vb...pjmhb-kz7kjaa2

    Comme je disais, j’ai déjà monté deux contre cloisons et une cloison de cette manière (je sais que j’aurai dû mieux désolidariser mais je pensais que les bandes résilientes suffisaient) :

    • Mur 3 ( jaune sur le plan) : Une contre cloison (séparant la pièce d’un couloir) sur un mur en parpaing de 20cm environ avec 2 épaisseurs d’isolant simfofit Recticel en polyuréthane (40mm x2 ) + 1 épaisseur de fibre de bois (40 mm) + un rail de 48 pour la dernière épaisseur venant fermer la contre cloison + bandes résilientes en liège de 5mm (fixé sur sol carrelage avec chevilles à frapper et sur poutres en bois au plafond avec vis à placo) + double peau de placo phonique avec une couche de green glue entre les deux. TOTAL contre cloison : 14,6 cm

    • Mur 1 (vert sur le plan) : Une contre cloison (donnant sur l’extérieur) avec 1 épaisseur de simfofit sur rail de 48 + bande résiliente liège + double peau de placo phonique + green glue

    • Mur 5 (rose sur le plan) : Une cloison de 120/255 contenant 5 épaisseurs de simfofit (5x40mm) sur deux rails de 100 + bande résiliente + double peau de placo phonique de chaque côté. Si c’était à refaire je ferai plutôt deux cloisons désolidarisées avec placo au milieu plutôt que ce que j’ai fait mais mon manque de connaissance a fait que j’ai opté pour cela.

    Il me reste donc à faire :
    • Le plafond : comme expliqué, il existe sur mon plafond des poutres en bois entre lesquelles je vais mettre de la fibre de bois 12cm d’épaisseur. Puis sur les poutres je compte fixer les fameuses suspentes anti-vibratiles (d’où mes interrogations précédentes) pour mettre une double couche de placo phonique + green glue + le tout devant soutenir une double épaisseur d’isolant simfofit (2x40mm).

    • Mur 6 (bleu sur le plan) : 1 contre-cloison de 140/255 environ où il y aura une double épaisseur d’isolant simfofit + double peau avec green glue

    • Mur 2 (rouge sur le plan) : 1 contre-cloison de 240/255 donnant sur jardin (avec porte fenêtre) où il y aura 1 épaisseur d’isolant simfofit + double peau placo phonique + green glue

    • Le sol : à l’étude pour le désolidariser du sol existant. Il faudrait sûrement que je le fasse avant mes deux contre-cloisons si je suis tes recommandations
    En sachant que ma question prioritaire est celle des suspentes : peut-on faire l’économie d’une cornière au mur en fixant la première suspente à mois de 10cm sur ourdis puis les autres sur poutres en bois ?

    Je pensais à ce s suspentes mais il faut savoir combien il m’en faut :

    https://www.semin.fr/produits/platre...-acoustiques-0

    J’ai écrit à Semin qui m’a répondu que les suspentes que je veux acheter supportent 30kg max.

    Si je calcule bien le poids de mon plafond au m2 ça devrait donner ça (sauf erreur, ce qui n’est pas garanti…) :
    1 Simfofit de 1,56 m2 = 4.8 kg donc pour 1m2 = 4.8 /1.56 = 3, 07 Kg
    Donc pour 2 simfofit = 6 kg par m2

    + Placo phonique en double peau = 11.8kg/m2 x2 = 23.6 kg par m2

    TOTAL : 23.6 (placo) + 6kg (simfofit) = 29.6 kg /m2

    Pour les suspentes : Si je place une suspente tous les 1.20m + une fourrure tous les 0.40m : 1.20x0.40 = 0.48 x 29.6 = chaque suspente aurait à supporter 14.2 kg

    Qu’en penses-tu ?

    plan_cloisons_vu_de_haut.pdf

  11. #10
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    il y a trop d'éléments trop faibles ( vis à vis des autres pièces et de l'extérieur ) pour corriger quoi que ce soit.
    Il y a moyen de faire mieux pour pas plus cher en cassant tout....désolé....

    Inconvénients: toute petite pièce, l'acoustique sera hard de chez hard, tu vas y laisser un rein et un bras, en prix et en espace intérieur perdu.

    avantage: maison, jardin, tu peux recevoir du lourd en matériaux, tu n'es pas au 4 eme étage d'un centre ville haussmanien.

    A quelle distance se situent les premiers voisins ?
    Quels instruments dans la pièce ? Je veux dire: instruments amplifiés tu peux régler mais tu trouvera celà castrateur. Si présence batterie, tu peux oublier ta pièce, c'est mort avant de commencer, tout ce que tu fera et dépensera sera non suffisant et donc de l'argent par les fenêtres.
    Une ouverture vitrée, une porte fenêtre. Vraiment ? Si oui, ne fais rien, c'est mort. Ou alors, budget +++ ( enfin, moins vrai si seulement instruments amplifiés )et encore.le studio perso at home d'un célèbre musicien électronique nommé Jean Mich' a un point vraiment faible, l'ouverture vitrée. 3 baies vitrées successives pour constituer un SAS ( oui 3 ! et pas des bouses ) et bien...c'est el maillon faible.

    Si envisages sérieusement d'émettre 110 dB, et si tu as des voisins à 20 mètres, tu y vas sérieusement ou bien n'y vas pas tout.
    Si tu n'as pas les moyens de constituer une porte SAS double porte à 90° avec chaque porte qui fasse au moins 80 kilos, avec les joints, etc....n'y vas pas.
    Si tu gardes le vitrage, n'y vas pas.

    Si tu veux y aller, l'idée la plus pragmatique, la plus efficace, la moins chère, c'est de construire un blockhaus sur pieds résilients. Aprés avoir tout cassé....
    Les parois du blockaus n'ont pas être désolidarisées, donc facile, tout repose sur l'efficacité des plots. En fait, c'est un bloc rigide entier qui repose sur plots. Couler une dalle de béton ( par exemple sur procédé lewis ) en la poussant à 10 cm. Murs en parpaings pleins ( lourds et pas cher, sinon tu remplis du parpaing creux avec du sable ou mieux du béton ), même pas besoin de semelle. Puis plafond portant sur murs, facile car peu de portée même si tu devra passer à plus lourd que du rail 48, donc voir stil prim' par exemple. 3 couches au moins de BA, genre 13/18/13/18, avec au moins un couche de green glue intermédiaire au milieu. La densité de plots sera à calculer en fonction de l'ouvrage en charge, à raison de 80 kilos par plot avec l'exemple ci dessous, en tenant compte du bati, des occupants, mobilier, etc...
    https://www.hellopro.fr/plot-acousti...6-produit.html

    Ta pièce est trés petite, enfer acoustique à venir par les fréquences propres d'une telle superficie. Prévoir au strict minimum 20 cm de mousse mélamine ( ça coûte un bras ), pour s'éviter 80 cm de laine....sur TOUS les murs. On zappe le plafond, déjà que tu sera rendu à 2 m de hauteur sous plaf sans le traitement acoustique.

    Si tu n'es pas prêt à celà, ne fais RIEN.
    Libre à toi de continuer le chemin engagé, mais tu devra par la force des choses te contenter d'un clavier bontempi pour les enfants. A toi de voir.
    Dépenser peu pour pas assez de résultat, c'est toujours trop.

  12. #11
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Merci pour tes conseils d’expert.

    Tout cela est très pessimiste mais je vais tout de même continuer ce que j’ai commencé car je n’ai plus le choix, et je pense que ce sera mieux que rien de toute façon même si ce ne sera pas idéal. Les salles de répet où je vais en ce moment sont récentes et ont été faites petit à petit par un gars avec petit budget et sans avoir fait tout ce que tu énonces. Et sans que ce soit le silence, je trouve qu’il a vachement atténué le son d’une salle à l’autre. Donc oui, j'aurais aimé pouvoir bénéficier de tes conseils avant de commencer, je les aurais sans doute suivi à la lettre mais là, tant pis pour moi. Je vais juste faire mieux que prévu en faisant le plafond avec suspentes vibratiles et le sol sur plots.

    Il me reste donc deux questions prioritaires pour le moment (avant le sol) si quelqu’un peut y répondre sont les suivante :

    1)Puis-je mettre mes suspentes vibratiles à 10cm max des murs sans avoir recourt à une cornière ?
    2)Mon calcul sur le poids par suspente est-il juste ? Je le remets ici :

    Lien suspentes :
    https://www.semin.fr/produits/platre...-acoustiques-0

    J’ai écrit à Semin qui m’a répondu que les suspentes que je veux acheter supportent 30kg max.

    Si je calcule bien le poids de mon plafond au m2 ça devrait donner ça (sauf erreur, ce qui n’est pas garanti…) :
    1 Simfofit de 1,56 m2 = 4.8 kg donc pour 1m2 = 4.8 /1.56 = 3, 07 Kg
    Donc pour 2 simfofit = 6 kg par m2

    + Placo phonique en double peau = 11.8kg/m2 x2 = 23.6 kg par m2

    TOTAL : 23.6 (placo) + 6kg (simfofit) = 29.6 kg /m2

    Pour les suspentes : Si je place une suspente tous les 1.20m + une fourrure tous les 0.40m : 1.20x0.40 = 0.48 x 29.6 = chaque suspente aurait à supporter 14.2 kg

    Merci d’avance !

  13. #12
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Je rajoute qq points aux messages précédents, pour illustrer ce qu'il faudrait faire, cad le contraire de ce qui a été fait ici.

    Un petit groupe de musique rock live, c'est donc 90 / 110 dB, et d'ailleurs facilement plus de 110 sur la scène pour qu'il reste 100 au point d'écoute en grands concerts.
    Une discothèque c'est 102 dB moyen pendant 15 minutes ( légal ), autant dire qu'ils y sont tous....a minima.
    Un home cinemé écouté à volume normalisé, c'est exactement le même niveau qu'une salle commerciale de ciné. Les discussions normales sont centrées sur 85 dB. Les périodes dynamiques pointent à 110 / 115. Pour mieux comprendre, restons au stade ciné, avec la sensation de dynamique à l'oreille. 85 les paroles, donc 25 dB plus haut c'est trés bruyant, alors que dans le ciné à -25 en dessous des paroles ce sera le calme ( donc 60 dB )?. Sauf que le "vrai" silence d'une pièce de repos, une chambre, c'est 30 dB. 60 dB c'est pas du tout le silence. Dans une ambiance calme, disons de de terrasse de maison en lotissement ou balcon de résidence, on peut dire que 60 dB c'est pas calme, il y a un réel bruit de fond, ou bruit ponctuel qu'on tolèrera pas longtemps si le voisin est identifié.

    Si une salle de ciné, de concert, pouvaient se satisfaire de la solution déjà à moitié crée ici, ça se saurait.

    Le point de départ, c'est le nb de dB émis dans la pièce.
    Le point d'arrivée, c'est le nb de dB émis à l'extérieur, nb maxi admissible selon les circonstances ( voisinages ).
    Du coup, on sait de combien on doit affaiblir, et ENSUITE on met en oeuvre ce qu'il faut.

    Dans le cas présent, admettons qu'on joue sur -60 dB ( 110 - 60 il en reste 50 dehors ) aux fréquence guitares basses et grosse caisse ( c'est déjà énorme du +60 et pourtant à l'extérieur et même à 50 metres plus loin....tout passant entendra qu'il se passe un truc ).
    Il faut donc un sas de porte, pour quelques petits milliers d'euros avec les kits de joints.
    Si vitrage conservé, il faudra réaliser une double fenêtre, avec chacune en double vitrage, dont chaque vitrage "simple" est déjà un feuilleté double avec un film entre les 2. Dit autrement, 2 fenêtres avec chacune ayant du 66.2 / 20 / 44.2. C"'est lourd, donc ça demande un châssis méga solide, c'est rare, et donc c'est doublement cher. Quadruplement, puisque double fenêtre.
    Puisque la pièce est étanche à l'air et que les musicos veulent pas mourir asphyxiés en 5 minutes, il faudra gérer la ventilation mécanique, vaste sujet là aussi.

    Je parlais du traitement acoustique plus haut, dans une pièce trop petite pour le faire en laine sur 1 metre d'épaisseur.
    Prenons donc du basotect en 24 cm d'épaisseur, pour tapisser les murs droits et gauche en totalité: 300 € HT du metre carré. Encore trop faible pour les basses fréquences, il faudra rajouter des bass trap dans les coins. Bien sûr, on n'est pas obligé de traiter, il suffit que le bassiste, le guitariste et le batteur mettent bouchons d'oreilles + casque, et tout ira bien. Et c'est encore mieux, comme sans traitement ce sera de la bouillie sonore, ils peuvent bien jouer n'importe quoi ou bien être les dignes héritiers de Bonham ou de Hendrix, dans la salle on n'entendra aucune différence.

  14. #13
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Ok, merci pour ces précisions.

    Et sinon pour mes questions sur les suspentes posées ci-dessus, quelqu'un aurait une idée ?
    Merci d'avance

  15. #14
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Mon message juste plus haut croisé avec le tien.

    Citation Envoyé par inanite sonore Voir le message
    Merci pour tes conseils d’expert.
    Non, pas expert, mais le sujet m'intéresse. Les experts facturent des expertises, encore que dans le domaine phonique / acoustiques les tous meilleurs peinent à facturer un prix juste. Les moins bons facturent les tribunaux, ça rapporte plus et en étant bien moins riguoureux...c'est une domaine de passionnés, qui visiblement ne rapporte pas des masses....

    Citation Envoyé par inanite sonore Voir le message
    Et sans que ce soit le silence, je trouve qu’il a vachement atténué le son d’une salle à l’autre.
    Point justement évoqué plus haut, la notion de silence est trés relative. Isoler entre 2 salles dans un complexe, c'est comme isoler une salle commerciale de ciné de son couloir. Si à un moment on a l'impression de se prendre une rafale de kalash, ce n'est pas bien grave. Si ton voisin pense que la 3eme guerre mondiale commence chez toi à cause d'un film d'action, le contexte sera moins bien perçu.

    Citation Envoyé par inanite sonore Voir le message
    sans avoir recourt à une cornière ?
    1 Simfofit
    + Placo phonique en double peau
    3 lignes, 3 points.

    Il y a 2 façons de monter un plafond.
    - soit il est reposant sur les murs adjacentes, et alors ce sont les murs qui prennent la charge et assurent l'effet ressort ( pas ton cas ici )
    - soir le plaf est suspendu, donc sans aucune liaison rigide à autre chose qu'au sur plafond par le biais des ressorts ( justement les suspentes acoustiques ). Donc pas de cornières ! L'espace mur / plafond résiduel sera bouché par une mousse à cellule fermée pour faire l'étanchéité à l'air, et le tout sera couvert d'un joint souple type acrylique / silicone.

    Placo phonique: tu fais ce que tu veux, mais ce qui compte c'est le prix payé par kilo et par metre carré. Le phonique 13 pèse comme du BA18 , donc si tu as du BA18 moins cher, vas y sur 18. Je te conseille trés vivement de faire plus que 2 peaux, de prendre des matériaux différents en alternance, comme dit plus haut. Attention, un 13 phonique chez RESI pèse moins qu'un 13 phonique chez placo par exemple....Placo, Knauf ou fermacell, s'il te plait n'achètes pas un produit dit phonique e, premier lieu ( ça vaut plus cher pour rémunérer du marketing ), achètes de la masse surfacique. Par exemple, un triple BA13 avec une couche de green glue ( et donc un espace 13 / 13 sans colle ) sera plus efficace qu'une double 13 phonique / green glue / 13 phonique ( et ne sera pas forcément plus cher a priori....). Souviens toi l'exemple cité plus haut, je le précise. Une salle visant -70 dB dans un immeuble d'habitation ( certes, le cas est pas facile ): plafond 7 couches 13 et 18 alternées, avec en intercalaire à chaque fois un visco élastique.

    Simfofit je connais pas.
    En utilisation intérieure en placage pour du phonique, ça ne peut pas marcher, en extérieur non plus. En utilisation visco élastique et collée entre 2 parois dans un mur composite ( exemple placo + sumfofit + simfofit), je ne sais pas, peut être. Puisque tu connais la green glue ( ce serait la même utilisation ), fait tes calculs pour le moins cher. Si prix proche, Simfofit étant de résultat peu connue, tu choisira l'autre. Mais surtout, surtout, passes à 3 couches.

    Pour les calculs de charge, je te laisse faire, c'est pas le plus compliqué.

  16. #15
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Citation Envoyé par inanite sonore Voir le message
    Ok, merci pour ces précisions.
    Merci de préciser, vraiment, 2 points, tu n'as pas répondu:
    Instruments,
    Contexte alentours et environnement ( les voisins, lotissement, seul à la campagne, maison mitoyenne ou pas, etc...)

  17. #16
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Ok, merci.

    Pour le placo phonique, je crois qu’on m’a vendu du RESI pour mes cloisons, ce n’est pas un bon produit ?
    https://www.leroymerlin.fr/produits/...-82278585.html


    Pour les 3 couches, le problème c’est que j’ai déjà acheté le placo phonique RESI. Je peux toujours rajouter aux 2 BA13 phoniques 1 couche de BA13 simple, non ? Après il faut que je calcule ma hauteur sous plafond parce que sur le sol si je comprends bien il va falloir mettre une bonne épaisseur aussi.

    Pour la réalisation de l’espace mur, ce que tu dis réponds par anticipation à une question que j’avais sur la jonction entre le placo et le mur puisqu’il faut désolidariser les deux dans mon cas. Du coup, moins d’1 cm d’espace entre le mur et le placo plafond suffirait ? C’est pour savoir ce que je prends comme mousse à cellule fermée. Il y a les bandes classiques d’isolation pour fenêtre mais bon, il y a peut-être un produit avec de meilleures performances. Et sinon les bandes résilientes en liège que j’ai déjà, en 5mm haute densité ? Sinon j’ai vu ça, en coupant des bandes de 2 à 3 cm je devrais en avoir assez pour mes 20m linéaires (je suis sûr au moins que le produit est de qualité) :
    https://www.solutions-elastomeres.co...c-etanche.html

    Et pour faire office de joint je pensais utiliser du Sikacryl (moins cher que les autres).

    Sinon pour te répondre :

    -la plupart du temps, guitare amplifiée et type qui gueule (c’est moi) à défaut de chanter…
    -Occasionnellement, un bassiste et un batteur mais c’est vraiment de temps en temps. J’envisage de mettre une batterie électronique pour régler les volumes.

    - La maison est dans un lotissement, les voisins sont de l’autre côté de la route à 30M environ et la maison n’est mitoyenne que du côté opposé à la pièce à insonoriser, avec une séparation de 3 cloisons en parpaings de 20cm sur une distance de 5 ou 6 mètres.
    Merci d’avance.


    Sinon pour te répondre :
    Les instruments :
    -la plupart du temps, guitare amplifiée et type qui gueule (c’est moi) à défaut de chanter…
    -Occasionnellement, un bassiste et un batteur mais c’est vraiment de temps en temps. J’envisage de mettre une batterie électronique pour régler les volumes.
    - La maison est dans un lotissement, les voisins sont de l’autre côté de la route à 30M environ et la maison n’est mitoyenne que du côté opposé à la pièce à insonoriser, avec une séparation de 3 cloisons en parpaings de 20cm sur une distance de 5 ou 6 mètres.

    Voilà, merci d'avance.

  18. #17
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    le RESI en 13 phonique est annoncé sur fiche tech à 34.4 kg la plaque, soit 11.34 du mètre carré. Bon ou mauvais n'est pas la question, tu achète du poids par m².
    Le placo de la marque est à 9.3, le phonique est à 11.8.
    Le BA 18 placo est à 14 kilos.
    Un fermacell 10 est à 11.5 kilos.

    Plus tard pour le reste.

  19. #18
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Ok, merci, je comprends. Le BA 18 est le plus isolant mais c'est aussi le plus épais, d'après ce que j'ai lu... Sinon entre 11.8kg et 11.34 la différence est minime, non ?
    A plus tard !

  20. #19
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    oui c'est minime.
    Et comme tu l'aura compris, 3 couches de BA standard à 9 kilos seront significativement meilleures que 2 couches de "phoniques", et là il convient de regarder le prix. Le phonique peut se défendre avec intervention de main d'oeuvre payante ( encore que...), il ne l'est plus avec la sueur gratuite en auto construction. Encore une manière différente de le dire: le "phonique" amène 20% de masse, coûte t'il seulement 20% plus cher ? Tu as la réponse. Si le plomb était pas cher, tu pourrai faire des murs en feuille de plomb de 1 mm d'épaisseur, tu vois l'idée. En auto constrc. de plain pied, sans contrainte de charge et avec un jardin pour stocker le matos, ça rend encore plus crédible le doublage en parpaing, modulo l'espace perdu. Le meilleur ratio prix / efficacité / masse, que tu peux encore mettre en oeuvre sur 2 murs.

    Musique 100% amplifiée dans le cas présent c'est le meilleur moyen de résoudre à la source un problème insoluble par les murs, OK.

    Le liège c'est faible....la mousse de solution élastomère pourquoi pas, par "mousse étanche" il faut comprendre mousse à cellule fermées, OK.

    Pour le voisinage:
    Tu as à 6 metres un voisin, il est évident que le chemin plus court plus facile pour le son n'est pas à travers 3 murs lourds, il sera par la porte ou la fenetre du studio ...puis 6 metres d'air et le premier ouvrant faible du voisin ( donc ses vitres ou sa porte ). Une batterie live à 110 dB sur grosse caisse dans le studio, soit 60 à 80 dB dehors avec ta solution, et c'est derrière la vitre du voisin 50 à 60 dB, autant dire qu'il va stopper sa sieste....Je rappelle ( pour illustration ) qu'un 2 roues homologué ( pas d'échappement libre ici ) scooter ou gros cube est à 85 dB max ( marge et tolérance comprise ) est à 85 dB à 50 cm du pot, avec un angle d'incidence de 45 degrés.....
    En passant de 6 metres à 30 metres ( les autres ), le gain est de toute façon inférieur à 10 dB, c'est pas neutre mais ça change pas la face du monde....

    Les transmissions par le sol seront essentielles vis à vis du mitoyen, il faut oublier là aussi les 3 murs, le son prendra le chemin le plus court...les soubassements, la dalle.
    Tu as intérêt à soigner le sol, voir plus haut le sol flottant sur plot. Tu devrai rajouter aussi une sorte de mini estrade pour y regrouper les amplis dessus. 5 cm de béton par exemple ( ou autre solution en chappe sèche ), avec 4 plots cités plus haut à 80 kg optimum par plot, tu fais tes calculs. Masse chappe + tous les amplis. Tu peux bien spur utiliser une autre marque de plot, la caractéristique essentielle est de connaitre sa fréquence de résonnance propre et qu'elle soit en dehors du spectre audible ( ici c'est vers 3 ou 4 Hz ), quand c'est pas annoncé....c'est pas bon signe.

    Enfin, puisqu'en amplifié tu sera maitre de la puissance acoustique émise, il va de soi que tu attendra un son le plus "fort" possible pour être "réaliste".
    Sans compter sur ce que les voisins entendent, dans une pièce aussi petite, le traitement acoustique interne sera trés trés délicat, prévois donc d'y mettre un budget conséquent, sinon tes oreilles entendront la même chose qu'n symphonique qui jouerait dans des WC.....

  21. #20
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Merci pour toutes ces informations et tes conseils.

    Je vais voir pour la mousse si je peux la trouver en ruban, ce sera plus pratique, sinon je prendrai l’élastomère. Il faudra que je traite l’acoustique effectivement.

    J’ai encore quelques questions, désolé mais bon j’en profite puisque tu es super calé et que j’ai déjà fait assez de c…ies comme ça par ignorance :

    1)J’ai un doute sur le choix des suspentes antivibratiles. Chez elastomer ils vantent leurs suspentes comme meilleures car faire avec autre chose que du simple caoutchouc, leur matière est du polyuréthane micro-cellulaire Sylomer. A la base j’étais parti sur les suspentes Semin en caoutchouc mais s’il y a mieux (la différence de prix n’a pas l’air si énorme, à confirmer) je préfère prendre mieux. Tu crois qu’elles se valent ?

    Suspentes Semin
    : https://www.semin.fr/produits/platre...-acoustiques-0
    Suspentes elastomer (celle qu’il me faudrait son celle dont la référence termine par 30 = 30 kg) : https://www.solutions-elastomeres.co...rence-23511_30

    2)-Et pour l’espace entre le placo du plafond et le mur est-ce que moins de 1cm ça irait ? OU bien plus ou bien moins ?

    3)Et Sikacryll pour couvrir la mousse à cellules pleines ça irait ?
    https://fra.sika.com/fr/bricolage/fa.../sikacryl.html

  22. #21
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Regardes avant tout le prix par m² pour les suspentes, là aussi; à la charge indiquée.
    Si par exemple la sylomer 50 est moins chère au m² ( en tenant compte aussi de l'espacement plus large que çà induit, et donc voir si compatible avec le système de rails ), prends le 50.
    Sylomer a l'avantage d'être plus documenté que semin, aprés je n'en sais pas plus, mais bon point pour sylomer.

    Joint sika si tu veux, ça se jouera as là à ce stade.

    Non, 1 cm c'est franchement TROP faible entre 2 parois d'affaiblissement notable, la fréquence de résonance induit est bcp trop médium ( enfin, le haut des basses ), ça va pas du tout. 5 cm minimum, garni de laine standard vers 25 / 40 kilo par metre cube, ou mieux 10 cm garni de seulement la moitié ( toujours 5 cm ) de la même laine.

  23. #22
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Citation Envoyé par inanite sonore Voir le message
    2)-Et pour l’espace entre le placo du plafond et le mur est-ce que moins de 1cm ça irait ? OU bien plus ou bien moins ?
    Corriges moi....
    Suspentes sous poutres, tu mets 50 mm de laine entre les poutres. L'épaisseur suspente est de toute façon bien supérieure à 1 cm...comment tu trouves 1 cm seulement entre plafond et inf et plafond sup ?

  24. #23
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Je me suis mal exprimé : la distance de 1cm c’est entre les plaques de placo du plafond et les cloisons de la pièce puisqu’il ne faut pas qu’elles se touchent (voir schéma que je joins). C’est pour cela que tu me conseilles de mettre de la mousse à cellules fermées, je crois, ou alors je n’ai encore rien compris, désolé.
    plan_ba13_plafond_joint_cloisons.pdf

    Pour la composition du plafond (voir autre schéma) : épaisseur : 12 cm de fibre de bois entre les poutres existantes + fixation des suspentes sur les poutres (sauf aux extrémités = sur hourdis) + 2 épaisseurs d’isolant simfofit (4cm x2) qui joue le même rôle que la laine de roche en mieux, paraît-il… + fourrures qui soutiennent l’isolant + 3 peaux de placo dont 2 phoniques TOTAL = 24 cm environ

    composition_epaisseur_plafond.pdf
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par inanite sonore ; 11/11/2022 à 17h42. Motif: Plan corrigé

  25. #24
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    OK, mauvaise lecture de ma part pour le 1 cm, alors qu'en même temps je l'avais bien lu aussi pour l'histoire de la mousse....

    SIMFOFIT en plafond dans l'espace! NON, NON et NON !!
    On demande un absorbant et au minimum un produit absorbant produirait en fiche technique un coeff d'absorption, normalement fréquence, et encore mieux en précisant par quelle méthode.
    Là, il n'y a rien de rien !!
    Quand c'est pas dans la fiche technique, même pas un pas, c'est que ce n'est PAS l'usage, donc à oublier impérativement ( je veux bien, car je suis gentil, supposer un effet positif en collage entre 2 plaques par un certain effet visco mais il ne faudrait pas pousser mémé dans les orties ). Si un type chez Casto Leroy t'a conseillé çà en plafond, c'est un incompétent ( normal ) ou quelqu'un qui voulait fourguer un stock qui ne bouge pas bcp....
    450 euros de simfofit pour 11 m² de plafond en double, tu fera des choses plus profitables avec cette somme. Ou bien renvois le chez Casto, ce n'est PAS un absorbant, ne le pose pas, il ne servira A RIEN.

  26. #25
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Ah mince alors ! Je l’ai déjà acheté. IL faudra que je le ramène alors

    Et dans mes contre-cloisons sur rail et dans ma cloison ça aura un effet ? Parce que j’en ai mis 2 épaisseurs dans une contre cloison et plus dans ma cloison entre deux doubles peaux. Et là je ne peux plus le retirer...

  27. #26
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Sinon j'ai trouvé cette fiche technique sur le simfofit. Ils parlent d'un coef d'absorbtion sauf erreur, ce serai entre 0.40 et 0.65. C'est significatif ou pas ?

    47000-DOP-Simfofit-a-CPR-2022.01.1_FR_1(1).pdf

  28. #27
    agitateur

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    C'est un coeff pondéré, à coup sûr un coeff proche de 1 en médium haut et proche de rien en basse fréquence. C'est à dire qu'il est utile ou tu n'en as absolument pas besoin, et assez inutile ailleurs. Il existe bcp mieux et aussi moins cher.

    En double peau, je dirai OK mais ne t'attends aux perfs annoncés, le sujet est trop complexe à expliquer.

    En contre cloison disons qu'il ne nuira pas, mais il ne servira à pas grand chose. Enfin, c'est fait, c'est fait, hein.

  29. #28
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Ok, merci. Du coup j'essaie de voir par quoi remplacer le simfofit mais sur la laine de roche Aklfarock par ex (donnée comme acoustique) les fabricants ne donnent que le coefficient pondéré aW comme chez simfofit. Alors effectivement la laine en 60 mm aurait un pondéré à 0.95 mais bon s'il n'y a pas les basses... A quel produit tu pensais ? Que mettent les mecs qui construisent les studio ?

    rockwool_fp_alpharock_202202.pdf

    Et encore, si on regarde la déclaration officielle des performances c'est NPD donc rien !

    e4d54e92-4215-4a18-a758-86f06ff0ab2b(3).pdf
    Dernière modification par inanite sonore ; 12/11/2022 à 09h31.

  30. #29
    inanite sonore

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Salut,

    Bon j’ai continué mes recherches et même sur les laines minérales très employées les tests ne descendent pas en dessous de 125 Hz, donc basse et grosse caisse non prises en compte.

    Sinon j’ai regardé aussi la densité en kg par m3 car j’ai cru comprendre qu’il ne fallait pas que la laine ou autre soit trop dense afin de préserver de bonnes qualités d’amortisseur/ressort. J’ai bon ? Du coup si je compare : la laine de roche Alfarock =70 kg/m3 et le Simfofit = 80 kg/m3. La différence ne me paraît énorme, mais bon est-ce significatif ?

    Après j’ai lu aussi que les laines se tassent avec le temps surtout en plafond et donc perdent leurs propriétés d’amortisseur/ressort, ce qui ne peut arriver avec simfofit. Bref, je ne sais plus quoi en penser… Surtout que dans tout ça ce qui m’embêterait ce serait de rendre les nombreux panneaux de simfofit que je me suis fait livrés gratos (donc louer un utilitaire pour ça etc.) pour un résultat identique avec une laine.

    Merci d'avance

  31. #30
    lucienpel

    Re : Bandes résilientes en liège ou en caoutchouc pour suspentes à visser ?

    Bonjour

    <Bon j’ai continué mes recherches et même sur les laines minérales très employées les tests ne descendent pas en dessous de 125 Hz, donc basse et grosse caisse non prises en compte. >

    normal, trop d'incertitudes de mesures en basses fréquences (donc de répétabilité de mesures)

    <la laine de roche Alfarock =70 kg/m3 et le Simfofit = 80 kg/m3. La différence ne me paraît énorme, mais bon est-ce significatif ?>

    ce n'est pas le seul élément à prendre en compte c'est hélas plus complexe, il y a par exemple
    la résistance au passage de l'air qui joue un rôle.

    Cdt



    <Après j’ai lu aussi que les laines se tassent avec le temps >

    tout dépend de la qualité de la laine employée
    Avec une laine en lambda 0,032 il n'y a pas de risque de tassement

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Outils/Fab/Comp] Valeur de résistance 5 bandes avec deux bandes or
    Par regulate1 dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 14/05/2022, 00h49
  2. Isolation phonique : mastic et bandes résilientes
    Par inanite sonore dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/03/2022, 11h11
  3. Besoin conseil pour trouver suspentes équivalentes H 530 Stil
    Par spycold dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/10/2014, 16h12
  4. [Divers] Raccords à visser pour gaziniere des années 50
    Par invited202f6d0 dans le forum Dépannage
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/08/2012, 14h20
  5. Differents types de suspentes pour isolation
    Par ericd60 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/06/2010, 15h14
Dans l'univers Maison de Futura, découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...