projet autonomie énergétique dans future maison
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

projet autonomie énergétique dans future maison



  1. #1
    sachem

    projet autonomie énergétique dans future maison


    ------

    Bonjour,
    Je projette, au cours de l'année 2025 d'acheter une maison relativement ancienne afin de mener un projet d'habitat économe comprenant isolation +++, ventilation, chauffage efficace, énergie alternative...
    Mon choix se tournera peut être vers une maison en parpaings pour éviter les soucis d'humidité et de remontées capillaires connus dans les maisons en pierre
    Mais malgré tout, je vois passer beaucoup d'annonces de maison en pierre qui ont tout ce qu'il faut pour me plaire.
    Quoi qu'il en soit, pourriez-vous m'indiquer des sites, des blogs, de la littérature, voire documentation officielle, qui m'apporteraient de bons conseils éprouvés pour mon projet.
    Je sais que ce forum est extrêmement riche mais comporte, sauf erreur de ma part, peu de projets de A à Z.

    Merci pour votre aide.

    -----

  2. #2
    SK69202

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Pour être autonome, il faut une demande d'énergie(s) minimale qui ne se limite pas qu'au logement, mais également au mode de vie dans ce logement.

    isolation +++, ventilation, chauffage efficace
    Rien à craindre alors des
    soucis d'humidité et de remontées capillaires connus dans les maisons en pierre
    Les murs enterrés sont un autre problème.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  3. #3
    sh42

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Bonjour,

    L'économie, c'est d'abord la sobriété.
    Après, avec de l'ancien, tu ne peux pas aménager comme tu veux. En particulier l'orientation de la maison. Les vieux de vieux avaient tendance à orienter la façade des maisons plein sud. Avec le temps cette pratique s'est perdue.

  4. #4
    SK69202

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Les vieux de vieux avaient tendance à orienter la façade des maisons plein sud.
    Ça variait suivant l'usage et les régions, la mienne est orientée pour maximiser l'éclairage d'hiver, au solstice d'hiver, le soleil se lève tangent à la façade et se couche en éclairant encore bien l'intérieur, ailleurs c'était est - ouest, lumière le matin et le soir, vu que la journée, il fait assez jour et on était au champs.
    L’orientation plutôt sud a disparu avec la réglementation, continuité d'alignement, façade vers la route et autres bêtises.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    lucienpel

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Bonjour



    de nombreux éléments éléments rentrent rentre en jeux genre :

    la région, éventuellement l'altitude
    la compacité de la maison
    des solutions genre puit canadien sont elles possibles (dépend du terrain)
    es matériaux qui la composent
    une ITE est elle possible
    ........


    <pourriez-vous m'indiquer des sites, des blogs, de la littérature, voire documentation officielle, >
    déja voir ce qui est demandé dans le cas de travaux d'isolation en rénovation,
    après bien sur on peut faire mieux.

  7. #6
    sachem

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Merci pour vos réponses. J'habite actuellement dans l'Essonne dans une maison en parpaings que j'ai totalement isolée par l'extérieur avec véranda plein Sud.
    En plus d'être économe à l'usage, c'est un confort de vie que j'adore.
    C'est ce que je voudrais reproduire en province (Sud de Paris, pas trop éloigné) pour avoir un terrain plus grand.
    Pour l'altitude, ce serait entre 100 et 400m je dirais (je ne suis pas encore vraiment fixé sur le département)
    Je veux une petite maison que je choisirai bien orientée. Chauffage bois bûche exclusivement + apports solaires passifs. Consommation de l'eau de pluie...

    Je sais que l'ITE sur des murs de pierres sans fondation ni rupture capillaire peut être problématique.
    C'est pour ça que je recherche des témoignages détaillés ou des documents officiels avec des normes.

    Merci

  8. #7
    sh42

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Bonjour,

    apports solaires passifs.
    Il y a la solution de l'apport solaire actif, développé par Jean-Luc Perrier.
    Ne le recherches pas, il est décédé dans les années 1980.

    Son système ressemble à un mur Trombe, mais à l'endroit du capteur solaire le mur est percé de gros trous en haut et en bas. Le capteur solaire se compose du mur, d'un isolant, d'une tôle de couleur noir espacé de l'isolant, de la vitre.
    Le principe, le soleil chauffe l'air entre la vitre et l'isolant, l'air monte, passe par les trous haut du mur pour aller dans la pièce derrière le mur et il revient dans le capteur solaire par les trous du bas. Ca marche tout seul. Pas besoin d'électricité. Pour l'été, une avancée de toiture d'environ 1m et le capteur ne voit pas le soleil.

  9. #8
    SK69202

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Je sais que l'ITE sur des murs de pierres sans fondation ni rupture capillaire peut être problématique.
    C'est pour ça que je recherche des témoignages détaillés ou des documents officiels avec des normes.
    C'est ma quinzième année d'ITE sur des murs de pierres sans fondation ni rupture capillaire et avec béton direct sur le sol à l'intérieur.
    Les environ 2700 tonnes d'eau tombés sur mon toit durant cette ère ont fait verdir, rougir, noircir plus ou moins le revêtement de l'ITE et à l'intérieur provoqué par endroit quelques petits soucis "d'humidité" sur quelques cm à la base des murs, ceux qui sont sous le sol extérieur ou sous les appuis centenaires des fenêtres.
    Mon plus gros soucis est la baisse de confort (on s'habitue) entre l'arrêt du chauffage (100%bois sur radiateurs) et l'arrivée de la chaleur estivale à l'intérieur. Aucune réaction du RDC à l'ensoleillement, c'est les températures max et moyenne qui comptent, d'où l'intérêt que j'aurais d'un système solaire passif.

    Je n'ai appliqué aucune "norme" telle quelle par contre, je me suis inspiré des avis techniques de différentes ITE et des cahiers du CTSB disponible en ligne à l'époque.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  10. #9
    yaadno

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    bjr:
    dans le genre capteur solaire à air chaud tu as le site de apper-solaire par guy isabel qui montre une auto construction;
    cdlt

  11. #10
    titijoy3

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    oui, pour la mi saison et même en plein hiver le capteur à air c'est idéal
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  12. #11
    SK69202

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Le capteur, son raccordement hydraulique seront plus chers que mon coût de chauffage annuel. Je me contente donc d'une flambée réduite tous les quelques jours pour remonter un peu la température des murs si le besoin s'en fait sentir. C'est la température des murs qui commande celle de l'air.
    Attention tout ça c'est pour des températures que d'autres trouveraient très acceptables.

    Mais il est sûr que pour un projet qui part de zéro, le capteur est à envisager.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  13. #12
    titijoy3

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Le capteur, son raccordement hydraulique seront plus chers que mon coût de chauffage annuel. Je me contente donc d'une flambée réduite tous les quelques jours pour remonter un peu la température des murs si le besoin s'en fait sentir. C'est la température des murs qui commande celle de l'air.
    Attention tout ça c'est pour des températures que d'autres trouveraient très acceptables.

    Mais il est sûr que pour un projet qui part de zéro, le capteur est à envisager.
    avec un capteur à air il n'y a pas d'hydraulique, ça ne gèle pas, ça ne bout pas, aucun entretien,

    par contre il faut passer des gaines de 80/100 mm mini
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  14. #13
    SK69202

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    La quantité d'énergie que peut passer l'air chaud dans une gaine de 100mm est faible, plus on veut de débit (plus d'énergie), plus ça fait de bruit.
    Un tube avec de l'eau vers des radiateurs permet d'en passer beaucoup plus en silence. Un capteur à air doit donc être pensé pour le cas, température vs débit silencieux, mais comme écrit, c'est plus simple.
    Pour l'anecdote, j'ai essayé plusieurs fois de tempérer une pièce au RDC avec l'air chaud de l'étage (+/-3°K d'écart), débit plus ou moins 150m3/h, rien de visible sur mes enregistrements de température et la puissance de 30W du ventilo est supérieure à celle du pseudo chauffage.

    Avec de l'air plus chaud, ça reste possible, la convection thermique entre le RDC avec l'air chaud du poêle arrive me réchauffer l'étage (pas assez si froid et vent), mais l'écart est alors de l'ordre de 10°K et le débit c'est des centaines voir millier de m3/h.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #14
    titijoy3

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    La quantité d'énergie que peut passer l'air chaud dans une gaine de 100mm est faible, plus on veut de débit (plus d'énergie), plus ça fait de bruit.
    Un tube avec de l'eau vers des radiateurs permet d'en passer beaucoup plus en silence. Un capteur à air doit donc être pensé pour le cas, température vs débit silencieux, mais comme écrit, c'est plus simple.
    Pour l'anecdote, j'ai essayé plusieurs fois de tempérer une pièce au RDC avec l'air chaud de l'étage (+/-3°K d'écart), débit plus ou moins 150m3/h, rien de visible sur mes enregistrements de température et la puissance de 30W du ventilo est supérieure à celle du pseudo chauffage.

    Avec de l'air plus chaud, ça reste possible, la convection thermique entre le RDC avec l'air chaud du poêle arrive me réchauffer l'étage (pas assez si froid et vent), mais l'écart est alors de l'ordre de 10°K et le débit c'est des centaines voir millier de m3/h.
    Hier, vers 16h le capteur était à 75°C
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  16. #15
    yaadno

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    a quantité d'énergie que peut passer l'air chaud dans une gaine de 100mm est faible, plus on veut de débit (plus d'énergie), plus ça fait de bruit.
    Hier, vers 16h le capteur était à 75°C
    Ce qui compte c'est ce que l'on peut tirer d'un capteur régulé:
    Pour 2m2 de capteur(au sud) on apporte environ +5° pour une pièce de 15m2;
    Pouvez-vous confirmer?
    cdlt

  17. #16
    SK69202

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Non, je ne me suis jamais intéressé à ces calculs.
    L'ensoleillement, la surface, le rendement, le débit d'air, tout cela conduit à une puissance de chauffe possible, avec cette puissance on pourrait alors voir de combien pourrait monter la température dans une pièce de 15m2 et encore, il faudrait connaitre la nature des murs.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  18. #17
    sh42

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Bonjour,

    De toutes les façons, on est limité à la puissance du soleil. A ma connaissance sous nos latitudes, c'est 1kW par m2.
    Les capteurs en façade sud, il serait étonnant qu'ils fassent 30 m2. Ce sera beaucoup moins.

  19. #18
    SK69202

    Re : projet autonomie énergétique dans future maison

    Le 1 kW/m2 c'est très théorique* et la surface de capteur est forcément limitée, on en revient toujours que pour être autonome, il faut que les besoins soient minimum.

    * Je calcule une insolation moyenne pour chez, moi, à mie-distance de deux stations MF, entre le 01/10/23 et le 31/05/24 (ma période de calcul chauffage) j'ai une moyenne à 0.4kW/m2, entre le 01/10/23 et le 31/03/24, ça tombe à 0.298kW/m2, mais c'est 0.709kW/m2 entre le 01/04/24 et le 31/05/24.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

Discussions similaires

  1. Autonomie énergétique
    Par mimih555 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 39
    Dernier message: 15/08/2023, 22h26
  2. Projet de rénovation énergétique global dans le sud
    Par MBlanc dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/10/2021, 03h31
  3. Autonomie énergétique
    Par Pierre34220 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/05/2021, 08h56
  4. Toutes mes questions pour l'installation d'un poele à bois dans ma future maison
    Par invitecba41c7d dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/09/2016, 21h28
  5. projet amélioration bilan énergétique de notre maison
    Par invitefff96ddb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/12/2011, 21h47
Dans l'univers Maison de Futura, découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...