Répondre à la discussion
Page 3 sur 89 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 2645

Isolation ouate de cellulose



  1. #61
    MadMac

    Re : Isolation ouate de cellulose


    ------

    Philou : si tu fais un pose de la ouate avant fevrier, contacte-moi que je viendes t'aider et piquer les infos. Parce que c'est aussi comme ca que j'isolerais ma renovation

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Blakewood, tu m'interresses au plus haut point, car je suis dans un phase de choix crucial : panneaux ou insufflation.
    La méthode qui m'a été présentée est celle du pare-vapeur armé klimatop translucide.
    Pour obtenir la densité souhaitée, la technique est simple : calcul du volume, on multiplie par la densité souhaitée, on divise par le poids d'un sac et on sait combien insuffler. Par ailleurs, la machine dispose d'une télécommande : une personne vide les sacs, l'autre insuffle.

    Ce qui me gêne, c'est que parfois, j'ai des espaces à remplir qui sont étroits (angles). Je ne sais pas s'il existe des gaines d'un diamètre inférieur à 6cm.
    Ensuite, je ne sais pas trop comment procéder : d'abord mur, puis rampants, puis plancher combles perdus, ou l'inverse (le premier choix me semble plus logique).

    Par ailleurs, je souhaite augmenter l'épaisseur de mon ossature (97mm aujourd'hui) de 40mm par un tasseau : l'idéal pour moi, serait un tasseau horizontal pour contre-latter verticalement pour ma finition (espacement horizontal différent de l'espacement de l'ossature initiale). Idem pour les rampants (mais cette fois, sur une épaisseur de 100mm en plus des 140mm des chevrons). Le vendeur de ouate m'a déconseillé l'installation des lattes perpendiculaires au fond du caisson car la ouate risque ne ne pas bien remplir les espaces autour des lattes.

    En gros, Blakewood, me conseilles-tu de rester sur des panneaux semi-rigides (50kg/m3) avec plein de découpes ou de passer à l'insufflation (dans les deux cas, par moi-même), sachant que j'ai estimé à 140 sacs de 12,5kg de ouate pour les parois extérieurs ?

    Je dispose aussi d'un thermomètre IR. Comment l'utilises-tu s'il n'y a aucune source de chaleur à l'intérieur (le poêle ne sera pas installé avant longtemps)... ?

  4. #63
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Faire du bois pour faire du papier pour faire de la ouate de cellulose, c'est pas du tout le même bilan écologique et en énergie grise. Autant faire du bois pour faire de l'isolant (fibre de bois).
    Je ne pense pas que l'on fabrique des journaux pour fabriquer de la laine de cellulose.
    Je pense qu'il faut enlever du bilan de la cellulose, celui du journal. Ou alors, considérer que la cellulose à un bilan nul et que sa fabrication entre dans le bilan de fin de vie du journal. En tout état de cause, l'énergie grise à prendre en compte pour la laine de cellulose devrait se limiter à celle nécessaire pour passer du papier à la ouate... non ?

  5. #64
    Yoghourt

    Re : Isolation ouate de cellulose

    C'est le cas: on compte l'écobilan pour la ouate de cellulose à partir de la filière déchet papier.
    Par contre, si quelqu'un se lançait dans la sylviculture dans le but unique de faire de la ouate de cellulose sans passer par une 1ère utilisation du papier, il faudrait lancer l'écobilan depuis la graine.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  6. #65
    Blakewood

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Par curiosité, ça coute combien, une formation de base?

    Pour un particulier, je ne sais pas, moi cela m'a coûté le trajet en Belgique avec mon fourgon puisque je rapportais une souffleuse et de la ouate, l'hébergement et la nourriture...

    C'est par l'intermédiaire du négoce de matériaux écologique avec lequel je travaille qui distribue la ouate que celà c'est fait.
    Le stage n'a pas été complet, car il faudrait une semaine pour avoir le temps de souffler un maximum et de voir différents types de chantier.

    Je n'y suis allé que deux jours, une journée théorie/pratique atelier et une journée chantier.

    Idéal me seemble un mot un peu trop fort.
    Le coût et le boulot des caissons en rénovation, c'est pas rien...

    Idéal étant certe utopique, mais je maintient que c'est quasi idéal en rénovation sous toiture !
    La réalisation des caissons et de l'étanchéité peut être faite par le client, et elle sera très bien faite en plus, car il prendra tout le temps nécéssaire.
    Il ne reste au professionnel que l'insufflation !



    Un pote a insufflé quelques murs lui-même (FV armé mais opaque). Son commentaire: "dur dur..."
    Ca rejoint ce que tu dis.
    Il a aussi fait un peu de soufflage. "Fastoche!"


    A moins de choisir un FV à perméance variable, ça freine (comme les pare-vapeurs usuels) mais ne régule pas.

    Pour moi, ce que j'ai compris de JP Oliva, c'est que le frein vapeur régule la vapeur d'eau, puisqu'il la laisse passer dans un sens comme dans l'autre au contraire du pare vapeur, qui lui la laisse migré vers l'isolant mais ne lui permet pas de revenir vers l'intérieur.
    Quand au frein vapeur à perméance variable, il régule comme le frein vapeur, mais en plus il ajuste la quantité de vapeur qu'il laisse migré en fonction du taux d'hygrométrie ambiant.

    Les images sont-elles dispo? Ca pourrait être instructif

    Pour les images thermographiques ? Non je crois pas.


    Des isolants commerciaux, tu veux dire. A comparer avec le liège...
    En isolant non commercial, y'a la paille. Difficile d'obtenir une énergie grise plus faible (à moins de la faire venir de Chine en A380, évidemment).


    Faire du bois pour faire du papier pour faire de la ouate de cellulose, c'est pas du tout le même bilan écologique et en énergie grise. Autant faire du bois pour faire de l'isolant (fibre de bois).

    C'est exact ! je ne voulais pas dire d'exploiter les bois pour en faire directement de la ouate.

    C'est un tarif de main d'oeuvre ou un tarif produit+pose? Auquel cas, quelle est l'épaisseur?

    Le tarif est le tarif de pose du frein vapeur, matériaux et main d'oeuvre en fonction des situations.
    En matériaux, il y à le frein vapeur, les cartouches de colle naturelle pour l'étanchéité à l'air, le ruban adhésif pour les joints des lés et les agraphes !!! et là il y a cosommation, à raison d'une agraphe tous les 2/3 cm ! pour résister à la pression.

    A+
    Y.
    @+, mince ! veut pas prendre ma réponse en compte ? Zut, désolé mes réponses sont dans la citation de Yoghourt !

  7. #66
    Blakewood

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Blakewood, tu m'interresses au plus haut point, car je suis dans un phase de choix crucial : panneaux ou insufflation.
    La méthode qui m'a été présentée est celle du pare-vapeur armé klimatop translucide.
    Pour obtenir la densité souhaitée, la technique est simple : calcul du volume, on multiplie par la densité souhaitée, on divise par le poids d'un sac et on sait combien insuffler. Par ailleurs, la machine dispose d'une télécommande : une personne vide les sacs, l'autre insuffle.

    Ce qui me gêne, c'est que parfois, j'ai des espaces à remplir qui sont étroits (angles). Je ne sais pas s'il existe des gaines d'un diamètre inférieur à 6cm.

    Il existe une gaine d'un diamètre de 50 mm, mais le professionnel qui m'à "formé" ne souffle pas dans des caisson de moins de 150 par 150 mm, le risque de ne pas souffler correctement est trop grand et les conséquences aussi, donc pour les petits caissons, isolation en panneaux.

    Ensuite, je ne sais pas trop comment procéder : d'abord mur, puis rampants, puis plancher combles perdus, ou l'inverse (le premier choix me semble plus logique).

    Par ailleurs, je souhaite augmenter l'épaisseur de mon ossature (97mm aujourd'hui) de 40mm par un tasseau : l'idéal pour moi, serait un tasseau horizontal pour contre-latter verticalement pour ma finition (espacement horizontal différent de l'espacement de l'ossature initiale). Idem pour les rampants (mais cette fois, sur une épaisseur de 100mm en plus des 140mm des chevrons). Le vendeur de ouate m'a déconseillé l'installation des lattes perpendiculaires au fond du caisson car la ouate risque ne ne pas bien remplir les espaces autour des lattes.

    Pour augmenter le volume, il te faut effectivement ajouter un tasseau, mais sur celui existant et dans le même sens pour conserver la notion de caissons. ton vendeur t'a bien renseigné.
    le rapport économique/efficacité est d'une épaisseur de 150 mm de ouate de cellulose.

    En gros, Blakewood, me conseilles-tu de rester sur des panneaux semi-rigides (50kg/m3) avec plein de découpes ou de passer à l'insufflation (dans les deux cas, par moi-même), sachant que j'ai estimé à 140 sacs de 12,5kg de ouate pour les parois extérieurs ?

    Si tu réalise toi même les travaux dans les deux cas, prend l'insufflation, mais utilise un frein vapeur transparent armé et tant qu'a y être, "intélligent" en plus. Gère les espaces trop petits pour être insufflé avec du panneaux.
    140 sacs ? rien que les murs ? ou pour l'ensemble ?

    Je dispose aussi d'un thermomètre IR. Comment l'utilises-tu s'il n'y a aucune source de chaleur à l'intérieur (le poêle ne sera pas installé avant longtemps)... ?
    Alors pour le termomètre, je ne sais pas. IR=Infra rouge ?

    @+

    PS:comment fait on pour citer une phrase et y répondre puis une autre etc dans un seule et même réponse ?

  8. Publicité
  9. #67
    Merfène

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Quand tu fais "citer", tu as l'ensemble du message entre crochets avec 'QUOTE ='.
    Il suffit de copier tout ce pavé, de le coller plusieurs fois, de ne laisser à chaque fois que la partie du texte que tu veux réellement citer et d'insérer tes commentaires entre ces pavés, toujours encadrés par [QUOTE= (...) ]

  10. #68
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Blakewood, merci pour ta réponse.
    J'ai bien noté ton conseil de mettre des panneaux là où l'espace n'est pas suffisant.
    J'aurais presque tendance à réserver l'insufflation à la toiture (rampant et plancher comble perdu) tellement j'ai de coffrages étéroclites dans mes murs... il faut donc que je réfléchisse encore un peu. N'est-il pas possible de souffler dans ces parties "étroites" et de fermer ensuite avec le frein-vapeur armé ?

    Pour répondre à une de tes questions : 140 sacs c'est bien pour l'ensemble. D'ailleurs, en regardant l'avis technique du CTSB, je vois qu'on peut monter à 65kg/m3. Tu conseilles quoi comme densité ?

    Citation Envoyé par Blakewood Voir le message
    Alors pour le termomètre, je ne sais pas. IR=Infra rouge ?
    Oui

    PS:comment fait on pour citer une phrase et y répondre puis une autre etc dans un seule et même réponse ?
    Il faut insérer des balises [/quote] et [quote] "à la main" autour des réponses que tu fais.

    Madmac : ya vraiment des gens sympas sur ce forum
    En tout cas, sache que si ça doit se faire après le mois de février, je vais me faire tuer par mon premier ministre

  11. #69
    Blakewood

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Blakewood, merci pour ta réponse.
    J'ai bien noté ton conseil de mettre des panneaux là où l'espace n'est pas suffisant.
    J'aurais presque tendance à réserver l'insufflation à la toiture (rampant et plancher comble perdu) tellement j'ai de coffrages étéroclites dans mes murs... il faut donc que je réfléchisse encore un peu. N'est-il pas possible de souffler dans ces parties "étroites" et de fermer ensuite avec le frein-vapeur armé ?

    Bonsoir,

    Si tu veux souffler dans tes parties étroites et fermer ensuite, tu devra employer une autre technique qui consite à insufflé en humide de manière à ceux que la ouate "tienne" toute seul en l'abscence de frein vapeur pour la retenir...puis d'attendre le temps de séchage nécéssaire avant de la renfermé derrière le frein vapeur.[QUOTE]

  12. #70
    Blakewood

    Re : Isolation ouate de cellulose

    [/QUOTE]Pour répondre à une de tes questions : 140 sacs c'est bien pour l'ensemble. D'ailleurs, en regardant l'avis technique du CTSB, je vois qu'on peut monter à 65kg/m3. Tu conseilles quoi comme densité ?[QUOTE]



    Re,

    Pour les rampants 55 kg, voir 60 kg sont suffisants, au dessus celà devient difficile pour la souffleuse. Dans les murs, 50-55kg, mais comme toujours correctement fait, ce n'est pas un soucis.

    Pour vérifier, tu souffles trois caissons dont tu connais le volume, et tu contrôle le nombre de sacs que tu as soufflé, tu fais le ratio et tu vois si t'es bon ou pas

    @+

    Fais C.... ces balises !

  13. #71
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Blakewood, ça c'est carrément du flocage ce que tu me proposes, je voulais pas vraiment en arriver là :/

    et pour la densité, une idée ? Le vendeur/loueur propose que je mette 40kg/m3 dans les murs, et 45kg/m3 en toiture. Moi, je voyais un peu plus (surtout en toiture) pour augmenter un peu le déphasage.

  14. #72
    Blakewood

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Blakewood, ça c'est carrément du flocage ce que tu me proposes, je voulais pas vraiment en arriver là :/

    et pour la densité, une idée ? Le vendeur/loueur propose que je mette 40kg/m3 dans les murs, et 45kg/m3 en toiture. Moi, je voyais un peu plus (surtout en toiture) pour augmenter un peu le déphasage.
    Rere,

    Suis les conseils de ton vendeur...et rajoute 10 kg à ce qu'il te dit

    @+

  15. Publicité
  16. #73
    Zéphirin44

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Blakewood Voir le message

    Fais C.... ces balises !
    Ben tu les as mis a l'envers c'est normal
    le / c'est pour finir
    Clic sur citer et tu verras la bonne sintaxe, t'as plus qu'à virer ce que tu veux pas citer entre les (quote)

    Sinon merci pour toutes ces infos sur la ouate.

    Je dois isoler un mur avant d'installer ma cuisine (la moitié donne sur l'autre partie de la maison) et je pensais à la ouate derrière le placo (m'en reste).
    Dans les murs si j'ai bien compris c'est bien mieux en panneaux.
    Sauf que j'ai un décrochement sur 2m d'environ 20cm et que je suis pas sûr d'arriver à trouver l'épaisseur exacte en superposant des panneaux.
    Je comble avec du vrac ????

  17. #74
    Blakewood

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Zéphirin44 Voir le message
    Ben tu les as mis a l'envers c'est normal
    le / c'est pour finir
    Clic sur citer et tu verras la bonne sintaxe, t'as plus qu'à virer ce que tu veux pas citer entre les (quote)

    Sinon merci pour toutes ces infos sur la ouate.

    Je dois isoler un mur avant d'installer ma cuisine (la moitié donne sur l'autre partie de la maison) et je pensais à la ouate derrière le placo (m'en reste).
    Dans les murs si j'ai bien compris c'est bien mieux en panneaux.
    Sauf que j'ai un décrochement sur 2m d'environ 20cm et que je suis pas sûr d'arriver à trouver l'épaisseur exacte en superposant des panneaux.
    Je comble avec du vrac ????
    La solution des panneaux n'est pas forcément mieux, disons qu'elle est plus facile à mettre correctement en oeuvre qu'en sous toiture.
    Et que pour une toute petite surface, mieux vaut du panneaux que l'installation d'une souffleuse.
    Tu peux ménager une lame d'air de 20 mm maxi pour combler tes écarts d'épaisseur.

    @+

  18. #75
    Zéphirin44

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Blakewood Voir le message
    Tu peux ménager une lame d'air de 20 mm maxi pour combler tes écarts d'épaisseur.
    Heuu j'ai lu sur un autre thread que je suis l'avis de Rhobeda
    http://forums.futura-sciences.com/thread86654.html 4e post

    Donc pas de lame d'air ???????

  19. #76
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Zéphirin44 Voir le message
    Heuu j'ai lu sur un autre thread que je suis l'avis de Rhobeda
    http://forums.futura-sciences.com/thread86654.html 4e post

    Donc pas de lame d'air ???????
    Si la lame d'air est vers l'intérieur, après le pare-vapeur, je vois pas le problème, non ?
    Ou alors j'ai mal visualisé ta problématique de décrochement.

  20. #77
    Zéphirin44

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Donc je résume

    - mur
    - pare vapeur qui suit la forme du mur
    - lame d'air
    - isolant
    - placo

    Mais je dois superposer l'isolant pour avoir la même épaisseur de lame d'air partout !!

    J'ai bon ??

  21. #78
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Zéphirin44 Voir le message
    Donc je résume

    - mur
    - pare vapeur qui suit la forme du mur
    - lame d'air
    - isolant
    - placo

    Mais je dois superposer l'isolant pour avoir la même épaisseur de lame d'air partout !!

    J'ai bon ??
    Arg... nein !
    Jamais de pare vapeur à l'extérieur. Un pare-pluie à la rigueur, mais ce n'est normalement pas nécessaire sur un mur (que quelqu'un démente si c'est pas vrai).
    - mur
    - isolant
    - pare-vapeur
    - lame d'air.
    - placo

    Donc si ton décrochement est sur ton mur extérieur, c'est pas terrible, il faudrait que tu arrives à combler ton isolant.

  22. Publicité
  23. #79
    Zéphirin44

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Donc si ton décrochement est sur ton mur extérieur, c'est pas terrible, il faudrait que tu arrives à combler ton isolant.
    Arghhh merci,
    n'étant pas encore passé à la pratique sur toutes les choses que je lis ici je finis par me mélanger les pinceaux.

    Non le décrochement est à l'intérieur (je parle bien d'une isolation int là !) d'ou l'idée de superposition de l'isolant pour rattraper la différence d'épaisseur du mur (15-20cm j'ai pas fini de piquer le mur à cet endroit). Je me vois mal ne pas aligner mes éléments de cuisine.

  24. #80
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Zéphirin44 Voir le message
    Arghhh merci,
    n'étant pas encore passé à la pratique sur toutes les choses que je lis ici je finis par me mélanger les pinceaux.

    Non le décrochement est à l'intérieur (je parle bien d'une isolation int là !) d'ou l'idée de superposition de l'isolant pour rattraper la différence d'épaisseur du mur (15-20cm j'ai pas fini de piquer le mur à cet endroit). Je me vois mal ne pas aligner mes éléments de cuisine.
    Oui, je pense que l'idée de rattraper le décrochement en cumulant les épaisseurs n'est pas mauvaise. Dans le pire des cas, ton isolant étant vendu par tranche de 2cm d'épaisseur, le décrochement au final sera minime < 2cm.
    Par contre, il faudra que tu garantisses tout de même un bonne étanchéité de ton pare-vapeur que tu vas mettre devant l'isolant, vers l'intérieur, avant ta lame d'air et/ou ton placo.
    Code:
    dessin un peu tiré par les cheveux
    ---------------
          mur
    ---------------
    isolant________
    _______|+------ pare vapeur
    --------+
    =============== placo

  25. #81
    Zéphirin44

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Tant qu'on y est


    Ce serait plutot çà
    _______________
    mur
    _______
    ------------I_______ isolant rattrapage
    ------------------------- isolant
    +++++++++++++ pare vapeur
    ============== placo


    si je mets l'isolant en surépaisseur du coup j'ai le pare vapeur plaqué sur la face rectiligne intérieure et moins de pb de joint.
    C'est les panneaux de ouate qui font 2cm d'épaisseur ?????

    Merci

    bon j'abuse mais tu fais comment une lame d'air de 2cm avec du placo. Les rails (argh métalique, pas bon, pont thermique) font 5cm de large.
    Donc tasseaux de bois partout bien sur !!

  26. #82
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Ben... déjà, ton isolant est en 62,5cm de large, donc il va falloir que tu crées une ossature pour le maintenir à l'intérieur.
    Ensuite, si ta lame d'air fait 5cm c'est pas très grave, en tout cas ce n'est pas un problème (tu perds plus de place à l'intérieur, c'est tout).
    Enfin, les armatures métalliques sont à l'intérieur, devant ton isolant, donc c'est pas un pont thermique (plutôt un pont électro-magnétique). Pour moi, c'est tasseau partout de toute façon...

    Ce que je voulais dire avec les épaisseurs d'isolant, c'est qu'ils sont en général dispo en épaisseurs multiples de 2cm. Si ton décrochement fait 5cm, tu arriveras à rattraper 4cm, il restera juste 1cm de décrochement entre ton isolant et le pare-vapeur.

    Pour le dessin en texte, il faut jouer de la prévisualisation et des balises [code] ... [/code] pour faire quelque chose de réussi

  27. #83
    Zéphirin44

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Pour le dessin en texte, il faut jouer de la prévisualisation et des balises [code] ... [/code] pour faire quelque chose de réussi
    Ben c'est ce que j'avais essayé mais en prévu c'était pas génial alors....

    Merci

    Yapluka

  28. #84
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Je reviens ici avec mes histoires d'insufflation dans des petits espaces. Le vendeur d'ouate que j'ai contacté et qui loue la machine m'a assuré que son matériel permettait de régler ce genre d'aspect facilement : la souffleuse dispose d'un "enbout" de 4cm qu'il n'est pas nécessaire de glisser au fond du coffrage. Du coup, je suis une fois de plus en train de revoir ma copie... à suivre

    Par ailleurs, la maison (bois) est posée sur une murette en béton de 10cm de haut qui va "manger" sur l'espace d'isolation (de 9cm sur les 14cm prévu). Pour me permettre d'isoler l'épaisseur de ma chape sans avoir réalisé l'isolation des murs (insufflation), et pour permettre aussi une bonne mise en oeuvre en cas d'insufflation, je vais donc poser une lisse basse en bois au raz de la chape finie (ce qui me permettra plus tard, d'y fixer le pare-vapeur pour l'insufflation, ou de démarrer ma couche croisée d'isolant en plaque si j'isole avec des panneaux) et isolant le bas avec une bande de liège de 4cm. Je comblerai le vide entre le liège et la murette avec de la fibre de coco en vrac (ou autre).

    Cette manip me permettra de couler la chape pour laquelle l'artisan a déjà prévu un créneau, et ce sans me mettre la pression sur l'isolation des murs, tout en évitant un pont thermique au niveau de l'épaisseur de la chape. J'avais d'ailleurs provisionné une plinthe de 2cm (en PS) en périphérie de chape (en plus de la plinthe de désolidarisation prévue par défaut), dont je ne sais pas trop si je vais la conserver.

    Avez-vous des avis sur ces mises en oeuvre ?

  29. Publicité
  30. #85
    Enchanté

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour à vous,
    la ouate de cellulose est-elle, oui ou non, sensible à l'humidité? (car comme, on entend tout et son contraire ). Merci.

  31. #86
    Yoghourt

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Tout dépend de ce que tu veux dire par "sensible".
    Oui: elle peut se gorger d'humidité (je parle quand même pas de la lessiver à grande eau)
    Non: ça ne la fait pas mourrir ni pourrir, grâce à son traitement au bore j'imagine
    Je ne sais pas: comment évolue sa conductivité thermique en fonction de son taux d'humidité?
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  32. #87
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    En pose verticale, son humidification ne risque-t-elle pas de la tasser ? A quelle densité le risque est-il éliminé ? (45kg/m3 ?)

  33. #88
    Enchanté

    Re : Isolation ouate de cellulose

    La laine de mouton peut accepter 30% de son poids en humidité sans se détériorer. Cette limite est-elle acceptable pour la ouate de cellulose? Humide, on m'a dit qu'elle prenait une forme pulvérulente, rendant ainsi caduques ses performances d'isolation: qu'en pensez-vous ( la question (fort pertinente) de la densité de Philou va sûrement dans le même sens)?
    Au fait, précision, c'est pour une isolation de murs : extérieur en briques à joints minces et contre cloison en carreaux de plâtre de 5 cm pour l'intérieur.

  34. #89
    Enchanté

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Si j'ai bien compris les divers posts, il faut, pour les murs, nécessairement un freine vapeur pour l'isolation en ouate de cellulose qui viendrait de positionner entre l'isolant et la contre cloison : comment cela se réalise-t-il et quel en est l'utilité si on a une contre cloison en carreaux de plâtre donc perméable à la vapeur?

  35. #90
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    En règle générale, il faut très souvent un pare-vapeur, et assez souvent un frein-vapeur. Les cas où cela n'est pas nécessaire sont assez rares dans les constructions actuelles (voir Rbobeda pour ça, qui te fais une maison perspirante sans VMC). Si tu veux savoir si tu as besoin d'un frein ou pare-vapeur, utilise la feuille de calcul de Yoghourt, elle est faite pour ça (entre autre).

Page 3 sur 89 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Isolation Combles Ouate de cellulose? pare/frein vapeur ?
    Par PatriceP dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/01/2015, 14h07
  2. avis isolation mixte laine de bois ouate cellulose
    Par The_r2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/08/2008, 11h59
  3. Isolation à la ouate de cellulose
    Par felderiki dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/03/2008, 15h01
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison