Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

que faire avec un DEA?



  1. #1
    ondine

    que faire avec un DEA?


    ------

    bonjour, je viens d'obtenir un DEA en physiologie de la respiration mais sans bourse mon directeur de recherche m'a fait comprendre qu'il était impossible de faire une thèse. Aussi j'hésite dois je chercher un autre laboratoire, faire un autre DEA (tout en sachant que j'ai renoncé à celui qui m'intéressait le plus l'année dernière pour cause de débouché) ou rechercher un emploi. dans le dernier cas vers quels "métiers" puis je m'orienter?
    merci de votre réponse

    -----
    la fée des eaux

  2. Publicité
  3. #2
    kinette

    Re : que faire avec un DEA?

    Hello Ondine,
    Désolée de n'avoir pas répondu avant à ton mail!
    Bon, j'imagine ton coup de stress de n'avoir pas de bourse de thèse (j'ai bien failli connaître la même situation).
    Comme je suis un peu à la bourre là, je pensais que d'autres personnes te répondraient avant.

    sans bourse mon directeur de recherche m'a fait comprendre qu'il était impossible de faire une thèse.
    Bon, tout d'abord, même si ce n'est pas facile, les bourses, ça se trouve (un de mes responsables de DEA, me voyant sur les nerfs, un peu effondrée, à la sortie du DEA, m'a dit "si tu veux vraiment faire une thèse, tu y arriveras". je ne le croyais pas à ce moment. Maintenant je pense qu'il avait raison).
    Donc, ouvre tes "antennes" et essaye de rester le plus au courant possible de tout ce qui peut sortir comme bourses de thèse. Certaines bourses de thèse régionales arrivent en effet assez tard par exemple.
    Certains sites peuvent être utiles. Au niveau mondial il y a evoldir: http://life.biology.mcmaster.ca/~brian/evoldir.html
    Sinon, si tu ne trouves vraiment rien dans ton domaine, sache que ce n'est pas impossible, mais c'est difficile de faire une thèse sans bourse. Je connais plusieurs personnes qui ont fait ça (d'ailleurs elles ont maintenant toutes deux un poste fixe...). Beaucoup de boulot si tu te finances toi-même (vacations...). Et il faut trouver des personnes faisant confiance (pour s'inscrire, pour dirigerr la thèse).
    Ah, si tu aimes l'aventure, tu peux aussi tenter de faire Volontaire à l'Aide Technique.

    ou rechercher un emploi. dans le dernier cas vers quels "métiers" puis je m'orienter?
    Tout dépend de ta spécialité exacte...
    Mais tu devrais trouver des idées de job sur le réseau TEE (il y a par exemple le travail pour des bureaux d'étude).
    Il y a aussi le journalisme scientifique, et l'animation scientifique.
    L'enseignement (tu peux être vacataire en collège-lycée avec une licence, et tu peux évidemment tenter de passer les concours).
    Si tu as des compétences en statistiques, tu peux bosser dans une boîte faisant des biostatistiques (j'ai un ami qui s'est orienté dans cette branche).
    De même si tu as des compétences en génétique, il y a un peu de boulot dans le privé.
    Tu peux aussi t'intéresser à l'édition scientifique, faire une formation de libraire, ou de bibliothécaire...
    Finalement, le nombre de métiers liés avec ta formation est grand, même si pour certains il faut compléter par d'autres compétences (ce qui à ton âge ne me semble pas un obstacle insurmontable).

    Enfin il y a l'armée, ...ou le couvent

    Allez courage, et n'abandonne pas tout de suite!

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    caroline

    Re : que faire avec un DEA?

    Citation Envoyé par kinette
    De même si tu as des compétences en génétique, il y a un peu de boulot dans le privé.
    K.

    bonjour...

    kinette qu'est ce que tu entends comme boulot dans le prive avec une spécialité en génétique?

    merci

  5. #4
    koopa

    Re : que faire avec un DEA?

    Courage!!!!!!!!!!

    C'est pas facile de trouver une bourse de thèse... mais les possiblités sont nombreuses:

    CNRS ou autre organisme de recherche (bdi...), CIFRE, ADEME...
    Allocation de DEA (mais ca a l'air mort d'après ce que je comprends)
    Bourses privées (régions, villes, associations...) Le problème est que ces dernières sont des vraies bourses: pas de cotisations sociales, montant plus ou moins élevé, durée pas définie...

    Un conseil : ne t'engage pas dans une thèse à moins d'avoir au minimum deux ans sur de financés... (même si un directeur te dit de commencer sur trois ou six mois de financement et que tu trouveras après)

    Sinon, il y a les concours d'ingénieur de recherche, qui permettent de préparer une thèse en parallèle du travail d'IR.

    Enfin, aller dans le monde du travail permet de prendre des contacts qui peuvent se révéler utile pour trouver des financement. (faire un CDD dans les organismes de recherche, bosser dans une boite et les motiver pour un co-financement...)

    Bref, COURAGE!!!


    Trouver le financement n'est que la première galère...

  6. #5
    9herve

    Re : que faire avec un DEA?

    Regarde sur les site de l'association Bernard Gregory, il y a des offres.
    Autrement c'est relativement facile de trouver un financement en Suisse, contacte des Labos dans ta thématique.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kinette

    Re : que faire avec un DEA?

    kinette qu'est ce que tu entends comme boulot dans le prive avec une spécialité en génétique?
    Tout dépend de tes compétences. Si tu as fais de la biologie moléculaire, bref si tu connais aussi bien la paillasse, tu peux bosser sur l'amélioration de produits de boîtes fournissant les labos.
    Tu peux aussi trouver du boulot d'ingénieur dans différentes boîtes privées (industries agro...).
    Je ne connais pas très bien ce domaine (qui n'est pas ma spécialité), c'est pour ça que je suis restée assez vague. Je pense que certaines personnes de ce forum pourront mieux te renseigner.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. Publicité
  10. #7
    invite76

    Re : que faire avec un DEA?

    Citation Envoyé par koopa
    Courage!!!!!!!!!!

    Sinon, il y a les concours d'ingénieur de recherche, qui permettent de préparer une thèse en parallèle du travail d'IR.
    Je suis d'accord avec ce que dit koopa sur l'essentiel. J'ai actuellement deux doctorants qui en sont des illustrations à divers titres...et j'ai d'autres exemples.
    Le point où je ne suis pas d'accord (koopa saura me pardonner, ce n'est pas pour le contredire mais pour aider) est la citation sur les ingénieurs de recherche:
    - le cadre des ingénieurs de recherche est un cadre dit ITA qui leur donne un statut différent de celui des chercheurs. Ceci a des conséquences sur leur activité (un IR n'est pas un chercheur), et passer d'IR à chercheur est quasiment impossible. Ceci ne veut absolument pas dire que le métier d'IR est moins intéressant, mais qu'il est différent. Un IR de l'in2p3 ne fait pas de physique des particules, par exemple.
    - faire une thèse en tant qu'IR me semble, dans les secteurs que je connais, irréaliste (je ne dis pas impossible car cela peut dépendre des secteurs). Il faut faire le travail requis par le poste, et ce n'est pas un travail continu sur un seul sujet, et l'on ne peut faire une thèse "le soir et en plus". Tous les IR que je connais sont concernés par différents projets et sautent gaillardement de l'un à l'autre.

    On peut faire IR si on le souhaite, mais ce n'est pas un substitut de thèse. Attention aux fausses pistes.

    amicalement

    JM

  11. #8
    philazar

    Re : que faire avec un DEA?

    Bonjour

    Le métier d'ingénieur de recherche est assez différent de celui de chercheur, je suis d'accord. Pour le secteur dans lequel je travaille, nous avons au labo un ingénieur d'étude (IE) qui tout en faisant son travail d'IE fait une thèse (il travaille en modélisation numérique et a un DEA) Il bénéficie à ce titre d'un délai plus important pour faire sa thèse : 5 ans au lieu de 3. L'avantage, c'est qu'il a un financement étant déjà au CNRS.
    Par ailleurs, je ne crois pas qu'on puisse postuler en tant qu'ingénieur de recherche avec un DEA. De mémoire il faut soit une thèse, soit un diplome de Grande Ecole. Je pense que la liste des diplomes requis doit être trouvable sur le site du CNRS.
    Par ailleurs passer de IR à chercheur paraît aujord'hui très improbable. On peut envisager passer de IR à professeur, cela paraît moins irréaliste

    Phil.

  12. #9
    invite76

    Re : que faire avec un DEA?

    Citation Envoyé par philazar
    Bonjour

    Le métier d'ingénieur de recherche est assez différent de celui de chercheur, je suis d'accord. Pour le secteur dans lequel je travaille, nous avons au labo un ingénieur d'étude (IE) qui tout en faisant son travail d'IE fait une thèse (il travaille en modélisation numérique et a un DEA) Il bénéficie à ce titre d'un délai plus important pour faire sa thèse : 5 ans au lieu de 3. L'avantage, c'est qu'il a un financement étant déjà au CNRS.
    Par ailleurs, je ne crois pas qu'on puisse postuler en tant qu'ingénieur de recherche avec un DEA. De mémoire il faut soit une thèse, soit un diplome de Grande Ecole. Je pense que la liste des diplomes requis doit être trouvable sur le site du CNRS.
    Par ailleurs passer de IR à chercheur paraît aujord'hui très improbable. On peut envisager passer de IR à professeur, cela paraît moins irréaliste

    Phil.
    Je confirme: il faut thèse ou grande école.
    Concernant l'IE que vous citez, il a beaucoup de mérite, d'une part, mais je crois que cette possibilité reste une exception. Je souhaite me tromper. La question plus perverse que je pose est "que fera t'il quand il aura son doctorat? ". Il ne peut que rester IE, et mettre sa thèse à son avantage quand il sera éligible IR. Le labo peut le pousser mais les possibilités sont limitées (il y a d'autre candidats, et l'ordre chronologique doit être assez bien respecté). Il peut bien sûr passer un concours externe. En tout état de cause, cela lui permettra des responsabilités et lui ouvrira donc des possibilités d'evolution en interne. Il ne faut donc pas trop noircir. Je connais bien un IR qui est parti d'un DUT et est arrivé IR vers 45 ans à force de dynamisme et avec un réel soutien de sa direction (mais il faut quand même compter 15 ans avant d'être éligible IE vers IR).
    Si vous avez des éléments de réponse, je suis preneur.

    Amicalement

    JM

  13. #10
    9herve

    Re : que faire avec un DEA?

    Tout à fait d'accord, les fonctions d'IR et de chercheurs sont différentes, et un bon chercheur ne sera pas un bon IR et inversement.
    D'autre part les passerelles IR/chercheurs sont quasi inexistantes, j'ai vu des IR se présenter au concours externe CR1, ça pas été un succès. De même, les commissions d'embauches d'ITA sont de plus en plus fermes vis à vis du "surdiplomage" c.a.d embaucher par ex des docteurs en tant qu'IE.
    la question de prendre des thésards sans alloc est effectivement quelque chose de très compliquée.....

  14. #11
    koopa

    Re : que faire avec un DEA?

    Pour ce qui est de faire une thèse en étant IR, je ne connais pas tous les domaines, mais j'ai déjà vu cela à l'INRA. Donc, sur des domaines proches des sciences du vivant.

    En générale, les IR motivés prennent une part active aux travaux de recherche et mènent leur propres travaux... mais c'est sur, ca demande du temps en plus (heures sup) et prends plus de 3 ou même 5 ans. (Les deux exemples que je connais ont fait respectivement leur thèse en 7 et 8 ans).

    Pour rentrer IR, il existe des dérogations pour les diplomes équivalents (DEA donc) et pour les sportifs de haut niveau et les mères de plus de 3 enfants (dispensés de diplomes, allez comprendre pourquoi...).

    De plus, l'INRA est en manque d'effectif, et organise de concours spéciaux suplémentaires il me semble (voir le site internet). Il se peut donc que ce soit un plus pour avoir une dérogation, si tu as un bon DEA.

    Bonne continuation

    PS: c'est vrai que je ne sais pas ce que ca donne pour les concours de chercheurs après...

  15. #12
    philazar

    Re : que faire avec un DEA?

    Bonjour

    Je suis tout à fait d'accord avec vous. Le problème de la promotion des ITAs au CNRS est vraiment loin d'être résolu... : non reconnaissance des diplomes acquis apres la rentrée au CNRS, temps pour espérer une promotion en interne... Dans le même ordre d'idée je connais un technicien avec qui je bosse qui est rentré au plus bas niveau (AJT) et qui l'année prochaine va entreprendre une thèse... De là à ce que cela lui serve un jour, je crains qu'il y ait un gouffre...Il restera la satisfaction personnelle.
    En résumé dans la recherche il y a au niveau des promotions beaucoup d'immobilisme... Mais bon, il paraît que l'on fait cela pour la beauté du geste...

    Phil.

  16. Publicité
  17. #13
    invite76

    Re : que faire avec un DEA?

    Citation Envoyé par koopa
    Pour ce qui est de faire une thèse en étant IR, je ne connais pas tous les domaines, mais j'ai déjà vu cela à l'INRA. Donc, sur des domaines proches des sciences du vivant.

    En générale, les IR motivés prennent une part active aux travaux de recherche et mènent leur propres travaux... mais c'est sur, ca demande du temps en plus (heures sup) et prends plus de 3 ou même 5 ans. (Les deux exemples que je connais ont fait respectivement leur thèse en 7 et 8 ans).

    Pour rentrer IR, il existe des dérogations pour les diplomes équivalents (DEA donc) et pour les sportifs de haut niveau et les mères de plus de 3 enfants (dispensés de diplomes, allez comprendre pourquoi...).

    De plus, l'INRA est en manque d'effectif, et organise de concours spéciaux suplémentaires il me semble (voir le site internet). Il se peut donc que ce soit un plus pour avoir une dérogation, si tu as un bon DEA.

    Bonne continuation

    PS: c'est vrai que je ne sais pas ce que ca donne pour les concours de chercheurs après...
    Bonjour,

    Je ne connais pas l'INRA, et je ne doute pas de votre expérience mais, en ce qui concerne par exemple l'in2p3 (physique nucléaire et des particules) je ne connais aucun exemple de dérogation (j'ai fait et je fais partie de jurys de concours IR). Il faut à mon avis une grosse production scientifique ou technique et être reconnu par les personnes qui vous recrutent (donc connaître ces personnes). Toujours à l'in2p3, la menée de front thèse plus travail normal ne semble pas réalisable, et un IR ne peut pas forcément mener un travail de recherche (ce n'est pas parce que c'est un mauvais institut, bien au contraire, mais c'est un problème de mission confiée à l'IR et des activités de l'institut). Ce n'est absolument pas un problème de motivation.
    Maintenant, pour se cantonner à l'in2p3, un IR ne fait aucune physique nucléaire ou des particules. Il n'est pas recruté sur ce profil. S'il fait une thèse, ce ne sera pas sur ce secteur, et il ne pourra pas envisager de passer chercheur dans ces domaines.
    Donc le passage IR vers chercheur, je doute vraiment. Quant au passage IR vers professeur, il est envisageable (moyennant les diplômes) en concours externe: la mobilité n'est pas possible, alors qu'elle l'est de CR ou DR à PR.

    Pour moi, IR est un métier et pas une passerelle.

    Il est possible que la frontière soit moins nette dans les sciences du vivant mais il faut voir cela en détail.

    Je ne suis pas en contradiction avec koopa. Ce que je veux simplement dire est qu'il existe toujours des cas isolés mais à mon avis ils sont rares. Il faut donc, avant de s'engager à la légère, se renseigner soigneusement auprès des scientifiques du domaine. Il est dur de sortir du cadre où l'on est rentré (IR, IE). J'insiste sur le fait que je ne parle que du secteur que je pratique.

    Amicalement


    JM

  18. #14
    kinette

    Re : que faire avec un DEA?

    Bonjour,
    Je fais remonter un peu le fil. Il me semble que parmi les forumeurs de Futura-sciences, pas mal sont passés par un DEA ou une thèse et se sont réorientés vers d'autres domaines que la recherche. Si vous pouvez expliquer ici vos expériences, je pense que ça pourra aider, rassurer les personnes faisant un DEA ou une thèse, et s'interrogeant sur l'après-DEA/thèse.

    Merci.
    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  19. #15
    ondine

    Re : que faire avec un DEA?

    merci beaucoup pour vos réponses ça m'a bien aidée
    la fée des eaux

  20. #16
    Bulle13

    Re : que faire avec un DEA?

    Bonjour à tous...
    Je remonte ce vieux topic car je suis dans la même situation que ondine. J'ai un DEA en Neurosciences et n'ai pas pu continuer en thèse par manque de financement.
    Cependant, je ne cherche pas à faire une thèse à tout prix. 1 an dans le monde de la recherche m'a suffit à comprendre que je ne m'y plaisais pas.

    J'ai lu que contrairement à ce qu'on m'avait dit, il était possible de trouver un emploi même avec un DEA.
    Comme Kinette, j'aimerais bien que ceux d'entre vous qui se sont réorientés dans ce sens postent leur expérience.

    Merci par avance!

  21. #17
    zwitterion

    Re : que faire avec un DEA?

    Alors, tout d'abord, pour ceux qui sont réellement motivés pour faire une thèse, voici le site référence qu'il n'est pas inutile de rappeler : www.andes.asso.fr ! sur cette page, vous pourrez trouver gratuitement le guide exhaustif des financements de thèse de l'ANDES (Association Nationale des Docteurs Es Sciences).

    Ensuite, pour rentrer dans la vie active, après un DEA en Sciences de la Vie, il faut savoir que les grandes boites pharmaceutiques n'embauchent quasiment pas à Bac + 5 dans les départements de R&D (c'est soit des postes de technicien à bac + 2/3, soit des postes de chercheurs à bac + 8 + post-doc). En revanche, il est plus facile de trouver un emploi dans d'autres branches, ou bien dans les PME. Les doubles compétences sont alors appréciées (une DRH m'avait conseillé de faire un Master Pro, ex DESS, en marketing ou bien en assurance qualité).

  22. #18
    ccsuperstar

    Re : que faire avec un DEA?

    Bonjour,

    Je suis titulaire depuis juillet 2005 d'un MASTER Recherche (anciennement DEA) en Physiologie/Physiopatholgie.
    Je n'ai pas continué en thèse par choix, pensant qu'avec un Bac+5, mon insertion professionnelle se passerait sans problèmes. Mais j'ai vite déchanté, et aujourd'hui, je suis contrainte de faire de la télé-vente en intérim pour vivre.
    Pour celles et ceux qui ont changé d'orientation, pourriez vous me donner des pistes, car j'ai déjà essayé un contrat de professionnalisation en journalisme au magasine La Recherche,mais ils ne m'ont pas retenu par manque d'expérience dans le domaine.

    Aujourd'hui, je suis perdue, j'ai l'impression d'avoir fait 5ans d'études pour rien. Je suis soit trop qualifiée, soit pas assez.

    Si vous avez réussi votre reconversion, donnez-moi les secteurs.

    Merci d'avance

  23. Publicité
  24. #19
    RMIste

    Re : que faire avec un DEA?

    Citation Envoyé par Bulle13
    J'ai lu que contrairement à ce qu'on m'avait dit, il était possible de trouver un emploi même avec un DEA.
    Comme Kinette, j'aimerais bien que ceux d'entre vous qui se sont réorientés dans ce sens postent leur expérience.

    Merci par avance!
    C'est pas gagné avec un DEA !!!
    Je dirai pratiquement pas grand chose... en l'état

    Je te conseille de réfléchir à ce que tu veux faire (enseignement par exemple) et de te renseigner sur les formations/concours à faire!

    Bon déjà tu ne veux plus faire de recherche, ca élimine pas mal.

    Faire un master plus professionnel ou un DU bien spécialisé en te renseignant sur les perspectives d'emploi serait un bon investissement d'après moi. Je sais de quoi je parle je suis sans boulot non précaire depuis presque 1 an!

    Courrage camarade

    RMIste
    PS: j'ai aussi fait un DEA neuroscience LOL!!!

  25. #20
    RMIste

    Re : que faire avec un DEA?

    Citation Envoyé par ccsuperstar
    Je suis titulaire depuis juillet 2005 d'un MASTER Recherche (anciennement DEA) en Physiologie/Physiopatholgie.
    Je n'ai pas continué en thèse par choix, pensant qu'avec un Bac+5, mon insertion professionnelle se passerait sans problèmes. Mais j'ai vite déchanté, et aujourd'hui, je suis contrainte de faire de la télé-vente en intérim pour vivre.
    Pour celles et ceux qui ont changé d'orientation, pourriez vous me donner des pistes, car j'ai déjà essayé un contrat de professionnalisation en journalisme au magasine La Recherche,mais ils ne m'ont pas retenu par manque d'expérience dans le domaine.

    Aujourd'hui, je suis perdue, j'ai l'impression d'avoir fait 5ans d'études pour rien. Je suis soit trop qualifiée, soit pas assez.

    Si vous avez réussi votre reconversion, donnez-moi les secteurs.
    Hélas, seul toi à la réponse! Que veux-tu faire de ta vie? Recherche, labo, enseignement, autre...

    Nous sommes nombreux dans ton cas, nos études sont trop généralistes ou académiques. Pour le journalisme, fait une recherche sur ce forum, il y a plusieurs postes qui en parlent ! En gros c'est assez dur d'y faire son trou et les journauxscientifiques préfèrent de bonnes plumes plutôt que des scientifiques surdiplomés!

    Je suis très sensible à ton cas car j'en ai rencontré des tas comme toi dans les journées spéciales bac+8 et aussi pas mal de mes potes qui sont en galère moi y compris!

    RMiste

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Que puis je faire avec mon DEA (biologie)?
    Par Ch'ti dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/07/2006, 16h30
  2. faire un DEA avant de passer l'agreg de physique
    Par sunshine dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/06/2006, 16h29
  3. Réponses: 9
    Dernier message: 16/09/2005, 16h25
  4. que faire après un dea de statistiques
    Par miranda dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 24
    Dernier message: 10/05/2005, 19h22
  5. Que faire après un DEA de chimie?
    Par tiphaine dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/01/2005, 20h47