Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Orientation post-P1



  1. #1
    Mindyla

    Orientation post-P1


    ------

    Bonjour, je suis en première année de médecine et je me pose toujours des questions sur mon avenir...

    Voilà, comme je le pressentais, le pcem 1 n’est pas facile ; cependant, je dois avouer que je ne regrette pas du tout mon choix puisque malgré la difficulté, j’adore les matières du pcem 1 et je sens que malgré tout, je pourrais être faite pour un métier médical.
    En fait mes difficultés porteraient davantage sur la densité de travail (temps limité) plutôt que sur le contenu...

    Et alors, je reviens toujours au même point : suis-je faite pour continuer les études de médecine ou alors vaudrait-il mieux se diriger vers les études de sage-femme.

    Plus tard, je souhaite travailler dans le milieu médical /social mais je souhaite également travailler auprès d’enfants : j’hésite entre le métier de sage-femme et celui de pédiatre.

    Il est vrai qu’il existe une différence entre les deux, notamment le nombre d’années d’études mais là-dessus pas de soucis, je suis prête à me sacrifier pour réussir (enfin avec quelques limites quand même...) ; en fait ce qui me gêne c’est que mes proches me conseillent sage-femme, soi-disant que ça serait plus facile mais pour moi, ça n’est pas aussi simple :
    je pense que pour être sage-femme (maïeuticien), il vaut mieux être passionné(e) par ce qui est du domaine de l’obstétrique, l’embryologie, ainsi que la physiologie etc.
    Or, pour l’instant ce qui me passionne, ce sont la biochimie et les sciences humaines (et pas vraiment l’embryologie); et de plus, je me suis renseignée et je sais qu’en p2, il y aura de l’anglais (langue dans laquelle je suis assez bonne), et des nouvelles matières comme la sémiologie (quelque chose d’un peu plus médical)...

    En fait, je manque de renseignements sur la première année à l’école de sage-femme (celle qui suit la p1 donc) et pour pouvoir atteindre mon objectif (qui est d’avoir ma p1) j’ai besoin de me déterminer à me lancer dans une des deux voies : médecine ou sage-femme.

    Je pars du principe que dans le cas des études, il ne suffit pas de désirer, il faut avoir la volonté de faire quelque chose (un métier par exemple) et pour ça il faut se déterminer à agir.

    Je suis un peu perdue car j’ai peur, et le fait de ne pas savoir ce que je veux faire me bloque, m’empêche d’avancer...

    Aussi, je commence à y réfléchir maintenant car l’année prochaine, il y aura la réforme et donc trois concours séparés (médecine, odontologie, sage-femme) et je dois essayer de faire un choix :

    Je m’explique :
    - pour ce qui est de cette année, je vise médecine mais au cas où je n’aurais pas de place en médecine, et par chance,
    une place en sage-femme, je ne prendais aucun risque et me dirigerais vers sage-femme (je n’irais pas doubler mon année pour essayer d’avoir une place en médecine). Donc dans le cas où je réussis du 1er coup, soit que je choisis médecine (si j’ai une place), soit je choisis sage-femme (si je peux avoir une place) ;dans le cas échéant, je double.

    -mais avec le réforme, les choses se compliquent. En effet, pour mieux appréhender les choses, il faut s’imaginer le pire des cas

    S’il n’y avait pas eu de réforme, j’aurais suivi ce cas de figure : je double mon année en essayant de m’amiéliorer, de consolider mes bases et donc d’essayer de gagner des places afin de pouvoir avoir une place en médecine (une deuxième chance donc, parce qu ‘il faut du temps pour s’adapter et pour assimiler);et sinon si pas de place en médecine mais une possibilité en sage-femme, je choisis sage-femme (même cas de figure que précédemment, fait une seconde fois).

    Le problème, c’est que ceci n’est plus possible avec la réforme : avant même de recommencer ma p1, je devrais déjà choisir le concours : ce sera soit concours médecine, soit concours sage-femme.
    De plus, avec la réforme, la chance d’avoir la p1 est un peu plus réduite, car le/la doublant(e) n’aura plus les mêmes cours que l’année précedente (donc moins de chance de consolider son travail et il faudra s’adapter à quelque chose de différent) ; sans compter qu’il faut du courage pour refaire toute l’année...

    Au cas où je ne pourrais faire partie du numerus clausus, j’envisagerais une réorientation mais où, je ne sais pas !!! (car il n’y a que ce domaine qui me plaise)

    Alors, j’aimerais bien écouter mes proches (qui ont souvent de bons conseils) mais je n’ai pas envie de choisir le métier de sage-femme par défaut ; et puis, d’un autre côté, je me suis jusqu’ici débrouillée toute seule concernant mon travail, et mon orientation car en effet, mes parents ne pensaient pas que j’allais faire S et obtenir le bac S ; j’ai toujours suivi mon instinct mais je dois avouer que là, je suis un peu bloquée...

    En conclusion, j’aimerais bien avoir un avis extérieur, et si vous avez déjà vécu une expérience similaire ou si vous connaissez quelqu’un qui a été dans le même cas, je suis prête à entendre vos témoignages. Ou même, si vous avez des informations sur les études de sage-femme (les matières par exemple...).

    Concernant, mon niveau, j’ai eu mon bac S avec mention assez bien: je tiens à préciser que ça n’est pas la mention qui compte mais le travail fourni pour y arriver (on peut avoir des facilités et ne pas savoir ce que c’est de travailler (exemple: passer 3 h à apprendre de la bio)). Je connais une amie qui a eu son bac S au rattrapage et qui est maintenant en médecine alors que certains avaient eu mention très bien et n’ont pas eu leur p1.
    Après ceux qui sont dans les premiers, sont ceux qui savent ce que c’est non seulement de bosser mais qui ont en plus des facilités ...

    Tout le monde n’est pas censé avoir des facilités et je pense que cela doit être possible pour une personne bosseuse de pouvoir faire des études : s’il n’y avait que les élites qui puissent faire des études, il y aurait encore plus de chômeurs...

    D’avance, je vous remercie de votre compréhension et j’espère avec quelques conseils qui m’aideront à éclairer ma situation.

    -----

  2. #2
    Hazel

    Re : Orientation post-P1

    Pour les histoires de réforme je ne serai d'aucun secours, j'ai passé la P1 de l'ancienne école il y a maintenant pas mal d'années, et je ne connais pas les modalités du futur nouveau concours.

    Pour ce qui est de l'orientation, tu dis hesiter entre sage femme et pediatre, c'est un peu inhabituel...

    Ce qui se rapproche de sage-femme en médecine, c'est la gyneco-obstetrique.

    Ce qui se rapproche de la pédiatrie hors médecine, c'est être auxiliaire de puericulture par exemple.

    - S-F c'est une profession médicale ( même si les S-F ne sont pas médecins, ils ont cependant le droit de certaines prescriptions inhérentes aux femmes enceintes, contrairement aux infirmières ) qui s'occupe de la grossesse normale ( suivi de la grossesse, accouchements par voie basse, etc... ), ce ne sont pas des infirmières ou des infirmières améliorées, mais bien une profession a part entière avec des compétences et des autorisations supérieures au corp infirmier.

    Quand ça se complique ( grossesse pathologique, a risque, problème d'ordre médical, nécessité d'accouchement par césarienne ) on sort du domaine de compétence de la sage-femme - qui se limite aux grossesses normales -, et c'est le gynecologue-obstétricien ( qui lui est médecin ) qui doit prendre le relais.
    Le gynéco-obs ( médecin ) est le seul a être qualifié pour traiter tous les cas de figure ( grossesse normale, comme grossesse pathologique ), les S-F sont d'ailleurs formées par des gynéco-obs, entre autre, dans leur cursus.

    Dans ces deux professions ( S-F ou gynécologue ) le contact avec l'enfant existe mais n'est pas poussé a son maximum...
    Si c'est le contact avec l'enfant que tu veux privilégier par rapport a celui des femmes enceintes, c'est effectivement la pédiatrie qui gère ça, de la naissance ( prématurés, nouveaux-nés avec des problèmes de santé etc... ) jusqu'à l'âge adulte médical ( 15 ans et 3 mois ) après quoi c'est de la médecine adulte.

    Donc voit vraiment ce que tu veux... pédiatrie et sage-femme ce ne sont vraiment pas les mêmes métiers ni les mêmes champs d'activité.

  3. #3
    Mindyla

    Re : Orientation post-P1

    Merci Hazel pour ta réponse.
    A vrai dire, je serais plus tentée par la pédiatrie mais ce que je voulais dire, c’est que mes proches me conseilleraient plus de m’orienter vers sage-femme plutôt que de continuer médecine.
    Et du coup, je suis un peu embrouillée car je me rends compte que médecine, ça n’est effectivement pas facile mais malgré tout je serais plus tentée par celle-ci pour l’instant (et déjà depuis un moment) ; mais d’un autre côté, je ne veux pas prendre trop de risques, ou alors de viser trop haut alors c’est ce qui m’amène à m’intéresser au métier de sage-femme (concernant l’odontologie, c’est pas la peine, ça ne m’attire pas du tout (lol)).

    En fait, mon coeur me dit (pour l’instant) médecine mais ma raison et celle de mes proches, me disent autre chose...De plus, maintenant que je suis dans le bain, et que je connais les difficultés, j’ai un peu moins de volonté qu’avant parce que je ne sais pas si j’y arriverais : j’ai envie mais comme je ne sais si je suis faite pour poursuivre les études de médecine.
    D’où, ce que je disais, je ne veux pas choisir sage-femme par défaut ; mais le fait de lutter en ce moment pour avoir ma p1, m’amène à découvrir une autre voie que médecine tout en restant dans le médical.

    P.S : je savais que sage-femme était une profession médicale (et aussi son autonomie par rapport au métier d’infirmière) mais merci quand même parce que ton message m’a permis de bien distinguer sage-femme et pédiatre.

Discussions similaires

  1. Orientation post bac
    Par aujual dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/01/2009, 14h58
  2. orientation post-bac S
    Par clm_26 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/11/2007, 13h22
  3. Orientation...post S
    Par Yosprey dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/09/2007, 22h19
  4. orientation post-MP
    Par smaby dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/05/2007, 20h32