Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Etudes Medicales...



  1. #1
    Painou

    Etudes Medicales...


    ------

    ...animales et humaines.
    Mettez vous biens dans la tete que la Belgique n'est plus l'eldorado des collés ENV ou des apirants medecins n'ayant pas effectue de P1 en france.
    Suite à un topic:
    http://forums.futura-sciences.com/or...tude-veto.html
    ou je m'insurge contre les dires d'une personne qui sous evalue un diplome de veto ULg,Par rapport à une des 3 ENV France,je trouve lamentable que l'on mette en cause la qualité des diplomes delivrés par l'Université de Liege.
    S'ils sont si mauvais pourquoi les donneurs français de leçons viennent ils chez nous pour faire veto,medecine et les paramedics.???
    Qu'ils restent chez eux et reussissent les concours.
    Ici c'est ouvert à tous,c'est le travail qui fait la difference.
    Une agregée de physique de l'ENS JF St Cloud enseignante à l'ULg.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Ecthelion22

    Re : Etudes Medicales...

    S'ils sont si mauvais pourquoi les donneurs français de leçons viennent ils chez nous pour faire veto,medecine et les paramedics.???
    Ah, mais que l'on soit clair : les vétérinaires qui considèrent que le diplôme belge ne vaut pas un diplôme français n'ont pas fait leurs études en Belgique.

    Ce sont les étudiants de terminale d'aujourd'hui qui iront demain en Belgique.
    Et des élèves de terminale qui rêvent de faire véto et à qui on dit :
    - 6 ans d'études au lieu de 7
    - pas de concours d'entrée sélectif
    - pas de CPGE qui fait peur (à tort, la prépa n'est pas si terrible qu'on le pense)
    - des possibilités de doubler voire de tripler ses années (5 ans pour faire ses 3 premières années)
    - un diplôme accrédité A3EV qui permet de travailler en France ensuite

    Il est évident que c'est attractif parce que ça paraît plus simple. Les élèves se moquent de savoir si la formation est plus ceci ou moins cela, et pourtant, on se doit de leur dire "attention, dans certains cadres, exercer en France dans ses premières années après la fac peut s'avérer assez compliqué à cause de la réputation des diplômes non Français".

    Personne ne remet en cause l'accréditation A3EV des facultés belges ou des 4 ENV (oui, parce qu'il y en a 4, une personne qui sait de quoi elle parle le saurait parce que c'est pas tout nouveau ). Par contre, les étudiants de Liège disent eux-même qu'ils regrettent de ne pas faire assez de pratique pendant leur scolarité. Au même titre que des étudiants d'Espagne disent "moi je pars en Angleterre ou en Irlande pour travailler dans une clinique privée à ma sortie de l'école pour faire un pseudo-internat et acquérir de la pratique parce que j'ai pas eu de formation pratique". Idem pour des vétos formés en Hongrie ou en Roumanie.


    Le principal handicape de la formation française, c'est sa réputation de difficulté, notamment pour rentrer dans les écoles.
    Le côté "concours sélectif" suffit parfois à effrayer les candidats les plus impressionnables.
    Son gros avantage, c'est sa formation pratique, reconnue comme étant l'une des meilleure au niveau européen. Et le fait que, une fois rentré, on ressort véto.

    Le principal avantage de la formation belge, c'est son côté attractif parce qu'il y a une réputation de facilité relative. S'il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'études supérieures, des dires de vétérinaires Liégois, c'est pas si galère que ça avec du travail.
    Son inconvénient pour quelqu'un qui veut travailler en France, c'est sa faiblesse en formation pratique, qui donne une mauvaise réputation auprès des employeurs, et qui peut rendre la recherche d'un premier emploi un peu plus compliqué qu'un véto formé en France.


    Vous êtes montée sur vos grands chevaux alors qu'il n'y avait pas lieu de le faire.
    Avertir les élèves de lycée sur d'éventuelles difficultés ensuite à cause d'une réputation ne signifie pas que je cautionne ces idées reçues. Mais on se doit de le signaler et d'expliquer pourquoi elles ont la vie dure.


    Mais rassurez-vous, je suis sûr que la formation en physique faite en Belgique est très très renommée.
    Je n'en sais rien, ce n'est pas mon domaine et je n'ai pas l'habitude de donner un avis si je ne maîtrise pas le sujet. Ce qui n'est visiblement pas réciproque...




    EDIT : en outre, je ne vois pas l'intérêt d'ouvrir une nouvelle discussion se rapportant à une première, plutôt que de donner votre avis sur celle où se tient le débat.

  4. #3
    Painou

    Re : Etudes Medicales...

    Citation Envoyé par Ecthelion22 Voir le message
    Ah, mais que l'on soit clair : les vétérinaires qui considèrent que le diplôme belge ne vaut pas un diplôme français n'ont pas fait leurs études en Belgique.

    Ce sont les étudiants de terminale d'aujourd'hui qui iront demain en Belgique.
    Et des élèves de terminale qui rêvent de faire véto et à qui on dit :
    - 6 ans d'études au lieu de 7
    - pas de concours d'entrée sélectif
    - pas de CPGE qui fait peur (à tort, la prépa n'est pas si terrible qu'on le pense)
    - des possibilités de doubler voire de tripler ses années (5 ans pour faire ses 3 premières années)
    - un diplôme accrédité A3EV qui permet de travailler en France ensuite

    Il est évident que c'est attractif parce que ça paraît plus simple. Les élèves se moquent de savoir si la formation est plus ceci ou moins cela, et pourtant, on se doit de leur dire "attention, dans certains cadres, exercer en France dans ses premières années après la fac peut s'avérer assez compliqué à cause de la réputation des diplômes non Français".

    Personne ne remet en cause l'accréditation A3EV des facultés belges ou des 4 ENV (oui, parce qu'il y en a 4, une personne qui sait de quoi elle parle le saurait parce que c'est pas tout nouveau ). Par contre, les étudiants de Liège disent eux-même qu'ils regrettent de ne pas faire assez de pratique pendant leur scolarité. Au même titre que des étudiants d'Espagne disent "moi je pars en Angleterre ou en Irlande pour travailler dans une clinique privée à ma sortie de l'école pour faire un pseudo-internat et acquérir de la pratique parce que j'ai pas eu de formation pratique". Idem pour des vétos formés en Hongrie ou en Roumanie.


    Le principal handicape de la formation française, c'est sa réputation de difficulté, notamment pour rentrer dans les écoles.
    Le côté "concours sélectif" suffit parfois à effrayer les candidats les plus impressionnables.
    Son gros avantage, c'est sa formation pratique, reconnue comme étant l'une des meilleure au niveau européen. Et le fait que, une fois rentré, on ressort véto.

    Le principal avantage de la formation belge, c'est son côté attractif parce qu'il y a une réputation de facilité relative. S'il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'études supérieures, des dires de vétérinaires Liégois, c'est pas si galère que ça avec du travail.
    Son inconvénient pour quelqu'un qui veut travailler en France, c'est sa faiblesse en formation pratique, qui donne une mauvaise réputation auprès des employeurs, et qui peut rendre la recherche d'un premier emploi un peu plus compliqué qu'un véto formé en France.


    Vous êtes montée sur vos grands chevaux alors qu'il n'y avait pas lieu de le faire.
    Avertir les élèves de lycée sur d'éventuelles difficultés ensuite à cause d'une réputation ne signifie pas que je cautionne ces idées reçues. Mais on se doit de le signaler et d'expliquer pourquoi elles ont la vie dure.


    Mais rassurez-vous, je suis sûr que la formation en physique faite en Belgique est très très renommée.
    Je n'en sais rien, ce n'est pas mon domaine et je n'ai pas l'habitude de donner un avis si je ne maîtrise pas le sujet. Ce qui n'est visiblement pas réciproque...




    EDIT : en outre, je ne vois pas l'intérêt d'ouvrir une nouvelle discussion se rapportant à une première, plutôt que de donner votre avis sur celle où se tient le débat.
    Paris Maison Alfort
    Nantes et Toulouse
    Desolée pour Lyon,je suis pas veto et je ne connaissais que ces 3 ENV.

  5. #4
    Ecthelion22

    Re : Etudes Medicales...

    Desolée pour Lyon,je suis pas veto et je ne connaissais que ces 3 ENV.
    C'est ballot étant donné que le métier de vétérinaire a été fondé par Bourgelat en 1761 à Lyon avec la première école vétérinaire fondée dans le monde.
    D'où le fait que Lyon ait accueilli la semaine dernière un colloque international sur l'enseignement vétérinaire dans le cadre de l'année mondiale vétérinaire, fêtant les 250 ans de la profession, décrétée dans 180 pays à l'initiative de l'école vétérinaire de Lyon...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Painou

    Re : Etudes Medicales...

    Citation Envoyé par Ecthelion22 Voir le message
    C'est ballot étant donné que le métier de vétérinaire a été fondé par Bourgelat en 1761 à Lyon avec la première école vétérinaire fondée dans le monde.
    D'où le fait que Lyon ait accueilli la semaine dernière un colloque international sur l'enseignement vétérinaire dans le cadre de l'année mondiale vétérinaire, fêtant les 250 ans de la profession, décrétée dans 180 pays à l'initiative de l'école vétérinaire de Lyon...
    En effet ,trés ballot.
    Mais qui peut se targuer de tout savoir.En plus la base des ENVs.
    Bonnet d'ane à Annick.
    Contente d'avoir eu cette discussion sur 2 topics et eventuellement d'avoir eclairé les questionnements de la gamine demandeuse.

Discussions similaires

  1. Liens & Sites internet - études médicales
    Par samii25 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/02/2010, 23h34
  2. Etudes médicales
    Par Mindyla dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/01/2010, 17h10
  3. Type de travail au cours des études médicales
    Par byeinstein dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/07/2008, 18h19
  4. Biologie medicales
    Par vava67 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/03/2007, 00h19