Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 48

Chercheur et métiers avec des maths



  1. #1
    Sploutchy

    Chercheur et métiers avec des maths

    Bonjour,
    Je suis actuellement en 1ère S. Vous me direz alors que c'est trop tôt pour savoir ce que je veux faire. Mais bon ça tient depuis la 3ème, et puis j'ai regardé des bouquins de post-bac par curiosité.

    Seulement voilà, depuis que je me renseigne sur le métier de chercheur, j'ai pu voir pas mal de témoignages alarmistes: insertion très difficile et salaire pas très élevé. Du coup j'aimerais bien avoir des témoignages de chercheurs (car je sais qu'il y en a ici) sur leur accès au métier et leur métier en général (aspects positifs/aspects négatifs).

    Enfin, si vous jugez que le métier de chercheur est quasi-impossible d'accès, quel autres métiers conseillerait vous qui s'en rapproche (je sais qu'il y ingénieur R et D pour la recherche appliquée)?


    Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    LarEN

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Je ne suis pas chercheur, mais je commence à connaître un peu le milieu ; Tu as encore le temps, tu vas de toute façon devoir choisir entre la fac et la prépa si tu comptes faire des maths. Moi j'aurais tendance à te conseiller deux ans de prépa (pour pouvoir accéder aux ENS par exemple) qui auront tendance à te fournir un niveau un peu plus élevé qu'à la fac.

    Ensuite, pour le métier de chercheur... Comme tu le dis il faut différencier chercheur académique (mais pas forcément en maths fondamentales, ne pas confondre) et chercheur en R&D.
    La principale différence, je pense, c'est la liberté (et le salaire du coup).Un chercheur dans un laboratoire n'aura aucune obligation (si ce n'est de publier, et encore vu le peu de moyen dont on a besoin en maths, c'est moins essentiel qu'en physique ou en biologie), pour les enseignants chercheurs, ils ont une petite charge d'enseignement (qui n'est pas négligeable). Il y a beaucoup de congrès, et donc de voyages, et c'est un métier à faire à sa façon. Certains resteront dans leur coin, d'autres travailleront tout le temps en collaboration avec des collègues... Il faut vouloir apprendre toute sa vie, tout en sachant que la recherche est assez difficile, et ce n'est donc pas un métier facile, mais où on choisit ses thèmes et où on peut changer le lendemain sans avoir de comptes à rendre.
    Pour le chercheur en R&D, il aura un bien meilleur salaire, mais comme tout salarié, n'aura que peu de liberté, car à la fin, il doit rendre quelque chose d'utile à l'entreprise. Enfin, à mon avis, ce n'est pas le bagne d'être chercheur en R&D, et c'est un métier très technique, très intéressant, et je pense qu'il y a peu de métier dans l'industrie où on a l'occasion de réfléchir, d'apprendre, et de se diversifier autant.

    Sinon, en mathématiques appliquées, à mon avis, pas trop de difficultés pour trouver un emploi dans l'industrie, par contre dans le secteur académique, ça reste très dur, comme dans tous les domaines.

    Voilà, si tu as d'autres questions, n'hésite pas.

  4. #3
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Qu'entendez vous par difficile? Il est dur de trouver des résultats? Vous en êtes où dans vos études/travail?

  5. #4
    LarEN

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Oui, la recherche est un métier difficile car nous avons beaucoup progressé en mathématiques, et les résultats restants sont loin d'être triviaux. (sans partir sur le débat de si on crée ou on découvre les maths)
    Les chercheurs peuvent connaitre un "creux" entre des périodes, et c'est là où il faut être persévérant, mais aussi se remettre en question, d'où la difficulté du métier.

    Sinon, moi je suis en master 2 - recherche, même si le terme n'existe plus vraiment - et je souhaite faire une thèse l'année prochaine.

  6. #5
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    D'accord, master recherche en mathématiques du coup je suppose?

    C'est vrai que ça doit être déprimant ces "creux".

    Comptez vous décrocher un travail dans l'industrie ou dans le secteur académique?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    albanxiii

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Bonjour,

    Un peu de lecture :

    http://smf.emath.fr/content/maths-et-soci%C3%A9t%C3%A9 rubrique "Les métiers des mathématiques" vous verrez qu'il y a plein de métiers où l'on peut faire des maths, pas seulement chercheur.
    et http://profdefac.over-blog.com/article-30386003.html qui décrit le parcours du combattant pour devenir enseignant-chercheur.

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  9. Publicité
  10. #7
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Merci albanxii d'avoir mis ces liens:

    Jj'ai regardé les différents métiers des maths présentés dans la brochure onisep:
    Prof de maths: bof bof ça me plairait assez mais on enseigne chaque année la même chose et c'est pas des maths poussées, de plus c'est pas un métier où "j'apprends". Il faut aimer être avec les élèes?
    Technicien supérieur: le métier semble un peu répétitif
    Econométricien: le métier présenté semble être pas mal, il estime l'efficacité des médicaments. Après ça dépend si le domaine d'application m'intéresse.
    Responsable de cellule data-mining: je peux lire qu'il y a management et de la communication, ça ne m'intéresse pas.
    En fait tout ce qui touche aux banques et aux assurances ça ne m'intéresse pas.
    Actuaire: j'ai déjà vu un témoignage de quelqu'un qui disait que c'était vraiment nul pour quelqu'un aimant les maths et que y avait beaucoup de lecture de papiers...
    chargé de recherche en météorologie: là ça a l'air vraiment génial, appliquer les maths pour l'étude de phénomènes physiques ça m'intéresse beaucoup. Bah tiens justement c'est un chercheur.
    Astronome: idem que précédemment ça m'intéresse.
    Analyste gestionnaire de vol:non
    Analyste clientèle: non

    Bon et les autres métiers présentés ils ne m'intéressent pas ou peu à part l'ingénieur chercheur en risques naturels et le chargé de recherche en acoustique musicale.


    Sinon j'ai survolé le blog du prof de fac, ça a l'air difficile en effet.

  11. #8
    LarEN

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Oui, en master de mathématiques. Et je n'ai pas choisi, ça dépendra des offres que j'aurais à ce moment là.

    Sinon, sache juste que si tu fais des mathématiques appliquées, mais en master recherche, puis en thèse, dans un domaine des mathématiques qui te plait, tu arriveras toujours à trouver un métier qui te plait. Il y a beaucoup de postes différents, et l'important c'est de faire des maths qu'on aime.

  12. #9
    Dubly

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Si tu es intéressé par les mathématiques appliquées / statistique, je te conseille les informations de la page suivante (Onisep et Sfds) : http://www.sfds.asso.fr/223-Zoom_et_...la_statistique
    Tu y trouveras des témoignages manuscrit et vidéo.
    Dernière modification par Dubly ; 09/02/2015 à 15h49.

  13. #10
    LarEN

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Attention quand même, avec des sites comme ça on pourrait penser que les maths en entreprise, c'est que des stats (et beaucoup de gens commencent à penser ça), et même si en effet, il y a une très forte demande de statisticien, il y a énormément de postes pour des ingénieurs en mathématiques appliquées (sans forcément être diplomé d'une école d'ingénieur d'ailleurs).

  14. #11
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Mais que demande t-on exactement à un statisticien? De classer des données (car si c'est que ça non merci). Je sais que dans les maths appliquées il y a la modélisation, si j'ai bien compris c'est faire un modèle pour décrire le comportement d'un système.

    Et j'ai pas vraiment l'impression que ce sont des métiers où l'on apprend tous les jours. Car ce que j'aime dans les maths c'est pas juste résoudre des équations mais découvrir des choses, apprendre de nouveaux théorèmes etc... du coup c'est pour ça que je pensait me diriger dans la recherche. Après si les maths me permette de découvrir de nouvelles choses dans les autres domaines (physique, environnement, santé par ex) je suis satisfait aussi.

  15. #12
    betman2014

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Bonjour,

    Concernant les statuts, il y a:
    prof certifié
    prof certifié bi-admissible
    prof agrégé
    tu enseignes en collège/lycée

    MCF
    prof d'université
    tu enseignes à la fac

    Pourquoi les MCF disent qu'ils sont mal payés: parce que grosso modo c'est la rémunération d'un agrégé mais tu as un doctorat donc en effet la rémunération n'est pas super attractive.

    La rémunération d'un prof d'université est meilleure puisque c'est le grade ultime mais en maths pures grosso modo c'est aussi accessible que la hors classe dans le secondaire donc on l'a à l'approche de la retraite.

    En maths pures c'est très dur d'avoir une place à la fac car il y a les normaliens et c'est une "vieille" discipline. Dans les domaines plus récents comme l'économétrie c'est un petit plus ouvert.

    Avoir un poste de MCF en maths applis est un peu moins difficile car on peut postuler pour les postes dans les départements transverses: sciences humaines, ce qui n'est pas possible en maths fondamentales.

    Au niveau débouché hors enseignement c'est plutôt limité, on trouve en effet de belles plaquettes mais en creusant ce sont soit des métiers qui utilisent peu les mathématiques, soit des métiers où on privilégie d'autres profils (ingénieurs, ensae, etc ...)

    A+

  16. Publicité
  17. #13
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Ouai je vois, donc si je veux faire chercheur, pour maximiser mes chances il faudrait que je fasse une ENS.

  18. #14
    betman2014

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Pour maths fonda, oui.

    -Un copain brillant qui a eu son agreg pendant le dea n'a pas eu de place de MCF après agreg + thèse.
    -Un autre copain (bon j'exagère), pas capable d'avoir l'agreg en même temps que le dea, mais doctorat en proba: place de MCF dans un département de sciences humaines.

    Sinon pour un bac+5 en maths, il faut vraiment juger sur pièce et voir le métier exercé, la part de maths dans la profession et le cursus réel suivi.

    Moi après capes+agreg+master > informatique (comme beaucoup). Et des copains maths appli: un peu d'interim puis capes. Très peu ont trouvé un job où il ya vraiment des maths. Il faut fixer la barre haut.

    Hors recherche un parcours dut STID + complément en université pour du data mining, ça je suis OK mais on ne parle plus de filière pure maths.

    A+

  19. #15
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Mais du coup il donne bien des cours de maths?

    Au pire sinon tant pis je ferai autre chose que des maths mais de la recherche quand même (R et D pas forcément dans les maths j'aime bien la physique aussi) car ça a l'air vraiment bouché.

  20. #16
    LarEN

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    J'ai beau ne pas être dans le monde du travail, je trouve que le tableau qui a été peint n'est pas représentatif de la réalité du marché.

    Des métiers dans les maths, y'en a énormément (par exemple j'ai eu deux entretiens d'embauche pour mon stage de fin d'études, et c'était soit une thèse cifre après (donc des maths), soit un emploi où j'aurais eu peu de code), et pourtant, j'ai pas énormément cherché.

    C'est sur qu'avec un master 2 en maths fonda, c'est difficile. Mais avec un M2 en maths applis, y'a largement moyen de trouver du boulot avec des maths. Après, j'ai tendance à penser que pour pouvoir vraiment avoir un métier de matheux, plus que d'informaticien (car en effet, beaucoup de matheux sont embauchés pour coder), une thèse est efficace et assure qu'on sera embauché pour notre savoir faire en math.

    Petite remarque, des entreprises comme EDF, Renault, et tous ces grands groupes, embauchent des M2 et des docteurs en mathématiques dans leur labo de R&D.

    Dernier détail, tous les M2 ne se valent pas, les plus sélectifs sont aussi les plus recherchés à la fin.

  21. #17
    albanxiii

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Citation Envoyé par Sploutchy Voir le message
    Ouai je vois, donc si je veux faire chercheur, pour maximiser mes chances il faudrait que je fasse une ENS.
    Une très bonne thèse surtout !
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  22. #18
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Des métiers dans les maths, y'en a énormément (par exemple j'ai eu deux entretiens d'embauche pour mon stage de fin d'études, et c'était soit une thèse cifre après (donc des maths), soit un emploi où j'aurais eu peu de code), et pourtant, j'ai pas énormément cherché.
    D'accord c'est rassurant.

    C'est sur qu'avec un master 2 en maths fonda, c'est difficile. Mais avec un M2 en maths applis, y'a largement moyen de trouver du boulot avec des maths. Après, j'ai tendance à penser que pour pouvoir vraiment avoir un métier de matheux, plus que d'informaticien (car en effet, beaucoup de matheux sont embauchés pour coder), une thèse est efficace et assure qu'on sera embauché pour notre savoir faire en math.

    Petite remarque, des entreprises comme EDF, Renault, et tous ces grands groupes, embauchent des M2 et des docteurs en mathématiques dans leur labo de R&D.
    Je pourrais faire ça alors des maths appliquées.
    Alors par curiosité je suis allé voir les thèses en maths appliquées sur theses.fr et j'ai trouvé quelque chose de fascinant: c'est qu'on touche vraiment à plein de domaines différents. De l'optimisation des pales d'hélicoptère à la simulation du plasma dans un Tokamak, des applications dans la médecine etc... J'ai pu trouvé la simulation d'une vague, des "probabilités appliquées à la restauration numérique d'archives télévisées", la modélisation du trafic routier, des réseaux de neurones...
    Le fait de pouvoir toucher à d'autres sciences me plait beaucoup.

    En revanche j'imagine que lorsqu'on s'engage à travailler dans tel domaine dans tel entreprise on va étudier des sujets similaires pour le reste de sa carrière, vrai?

    En tout cas merci de vos réponses.

  23. Publicité
  24. #19
    betman2014

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Citation Envoyé par LarEN Voir le message
    Mais avec un M2 en maths applis, y'a largement moyen de trouver du boulot avec des maths.
    Bonsoir je brosse volontairement un tableau peu idyllique car j'estime qu'il y a un devoir de responsabilité avec la génération future.

    Quand on lit les brochures les phrases sont assez évasives, en regardant de près on s'aperçoit qu'on parle peu d'étudiants ayant vraiment suivi une filière complète à la fac en maths.

    -Pour vraiment travailler en stat, exercer le métier de chargé d'études il vaut mieux avoir une composante fonctionnelle et donc avoir fait de l'économétrie par exemple. Pour l'actuariat, IFRS, les normes comptables ce n'est plus vraiment des maths non plus, un assistant pourra faire du calcul de provisionnement, parfois ça ne dépasse pas le niveau première. J'écarte les activités de reporting et la manipulation de bases de données aussi, pour le second pour moi ça correspond à un job alimentaire, en tout cas après des études de maths.
    -Ingénieur météo: jamais entendu à la fac de maths qu'il y avait des passerelles.
    -ingénieur calcul: je suis très sceptique, ça doit être marginal.

    Dans le privé hormis pour des jobs de pointe, avoir fait des études de maths n'est pas forcément toujours bien vu, ça va dépendre: ça peut faire peur (il va s'ennuyer ou trop théorique ...etc ... bref les clichés qu'on peut imaginer).

    Quand à l'utilité de ces études pour faire de l'informatique, eh bien certes si pour être ingénieur d'études au CNRS alors OK mais le plus gros c'est quand même l'informatique de gestion, et dans ce cas les études de maths ne serviront pas.

    Mais encore une fois j'assume ces propos, bien sûr je sais qu'il y a des débouchés mais ça reste limité en rapport à d'autres domaines notamment celui de l'informatique ou du commerce.

    A+

  25. #20
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Faudrait se mettre d'accord.

  26. #21
    betman2014

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    bac+5: En maths applis les débouchés existent mais il vaut mieux faire une école d'inge. Avec un parcours 100% fac ce sera compliqué de trouver un travail requérant véritablement de faire des maths.

    doctorat: quelques possibilités mais encore que: il ne faut pas se tromper de spécialité. Et si on n'a pas la bonne, on connait le problème d'avoir un doctorat sur un CV. déjà moi avec un bac+5 je m'ennuie dans les plus grandes largeurs alors avec un doctorat je n'ose pas imaginer.

    Pour montrer la difficulté à trouver des solutions: il y a le cas d'un normalien agrégé + thèse qui est gérant d'une ssii aujourd'hui donc encore une fois on en revient à l'informatique.

    J'ai connu un copain brillant: maitrise de maths mention très bien et mention bien à sa licence d'informatique faite parallèlement à sa maitrise. Il est aujourd'hui docteur en informatique. Quand j'étais étudiant ça m'a presque traumatisé qu'il fasse de l'info: il était tellement connu qu'on l'appelait Apollonius, personne ne comprenait rien à ce qu'il faisait en maitrise, en variable complexe mon copain et moi, à côté de lui, on était largués.

    Aujourd'hui je me dis "mais mon dieu comme il a été intelligent de faire ce choix".

    Si vous êtes bon, doctorat ok. Si vous êtes plus pragmatique et que vous avez besoin de concret, un DUT suivi d'une filière plus appliquée comme STID puis data mining avec pourquoi pas si vous décollez une poursuite en thèse peut aussi être envisageable.

    Pour un individu normal (commun), je conseille la sécurité et donc soit STID et poursuite d'études ou informatique ou économétrie mais pas une filière pure maths, car la finalité est de gagner sa croûte mais surtout c'est quand même mieux d'exercer un métier en adéquation avec sa formation. L'économétrie c'est très exigeant au niveau des mathématiques. J'ai connu un copain de dess (master maintenant) qui se posait des questions en stat qu'on aborde en L3 d'économétrie, pour dire le retard qu'il avait face à des étudiants "spécialistes".

    Pour conclure j'ouvre le sujet sur le doctorat, en effet on parle beaucoup stats mais essayons de trouver d'autres axes:

    la recherche opérationnelle. ça a l'air pas mal mais niveau débouchés, est-ce que qqn sur ce forum connait qqn qui travalle là-dedans et son parcours ça m'intéresse.

    A+
    Dernière modification par betman2014 ; 12/02/2015 à 20h02.

  27. #22
    Ryuuken

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Dans mon M2 de maths appliquées, on a des profs qui bossent sur des problèmes mathématiques appliqués à beaucoup de domaines différents : météorologie, océanologie, volcanologie, aérodynamisme, synthèse d'images, traitement d'images, imagerie médicale, finance, biologie, cryptographie, etc ; les étudiants partent en stage / thèse bosser sur de l'astrophysique, de l'intelligence artificielle, les méta-matériaux, etc., et on a reçu des propositions de stage pour bosser sur le génome, les nanotechnologies, l'hydraulique, l'équation de Schrödinger, les navires de pêche, la démographie, etc. C'est extrêmement varié.

    Les techniques mathématiques sont rarement cloisonnées à un seul domaine d'application, bien au contraire. Donc, il y a, à priori, assez facilement possibilité de changer de domaine d'application au cours de sa carrière.

    Par rapport à ce que LarEN et betman2014 ont dit plus haut :
    -Les maths appliquées impliquent à la fois un minimum de maths pures et d'info, et la programmation fait aussi partie du job.
    -L'info de gestion est peut-être pourvoyeur d'un grand nombre de postes, mais il y a aussi plein de postes que l'on pourraient mettre dans les cases "maths-info" ou "maths appliquées", nettement plus intéressants pour un profil matheux.
    Dernière modification par Ryuuken ; 12/02/2015 à 20h42.

  28. #23
    van_fanel

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    oui enfin entre les offres de stages/de thèse et les offres d'emplois concrètes derrière il y a un monde. J'ai la chance d'etre dans un M2 réputé, bla bla bla tout ce qu'on veut.
    On a en moyenne trente propositions de thèse par tete de pipe, des taux de thèses de 100% depuis des années et en général il nous suffit d'envoyer un simple mail pour avoir une proposition de thèse. Bref on est pas les plus mal loti pourtant à l'arrivée seulement 50% (et on a beaucoup de chances) auront le poste qu'ils veulent.
    Les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Donc oui des offres de stage il y en a, des offres d'emplois avec un profil purement mathématiques c'est deja moins le cas.

    Par exemple, en maths le master El Karaoui c'est le must du must, on fait pas mieux et c'est notoirement une place forte pour faire de la finance derrière. Sauf que des postes de traders il y en a en moyenne 3 par an et que le master a une promo de plus de 50 étudiants... (bien sur la finance ne se réduit pas à trader) Donc oui, la finance est l'un des débouchés de ce master mais dans les faits seule une minorité travaillera dedans.


    La réputation du M2(ou plutot ses liens avec les entreprises) joue mais la situation est loin d'etre idyllique. Pour se faire une vraie idée, plutot que les "on dit" auriez vous Ryuuken et larEN des statistiques du style: devenir des anciens de votre M2 3 ou 6 mois après l'obtention du diplome, salaire, type d'emploi, etc. Ca permettrait à Sploutchy de se faire une vraie idée parce que les potentialités...

  29. #24
    van_fanel

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    une premiere piste: la situation des docteurs en maths un an après l'obtention de leur doctorat:http://www.agence-maths-entreprises....1855-AMIES.pdf

    on notera par exemple le taux très élevé de CDD et de docteurs en poste à l etranger (pas forcement par choix)...

  30. Publicité
  31. #25
    ansset

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Citation Envoyé par Sploutchy Voir le message
    Je pourrais faire ça alors des maths appliquées.
    Alors par curiosité je suis allé voir les thèses en maths appliquées sur theses.fr et j'ai trouvé quelque chose de fascinant: c'est qu'on touche vraiment à plein de domaines différents. De l'optimisation des pales d'hélicoptère à la simulation du plasma dans un Tokamak, des applications dans la médecine etc... J'ai pu trouvé la simulation d'une vague, des "probabilités appliquées à la restauration numérique d'archives télévisées", la modélisation du trafic routier, des réseaux de neurones...
    Le fait de pouvoir toucher à d'autres sciences me plait beaucoup.
    Alors vise plutôt une bonne école d'ingé.
    Enfin , avis personnel.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  32. #26
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Van_fanel => J'ai regardé le lien et franchement je trouve pas les chiffres alarmants. Je m'attendais à pire.

    94% des docteurs 2013 en Mathématiques étaient en emploi au
    printemps 2014 contre 79% pour l’ensemble des docteurs 2013
    (Avec 89% qui travaillent dans la recherche/enseignement supérieur/R et D) ce que je trouve pas mal.

    88% des docteurs 2013 en Mathématiques considèrent que leur
    situation correspond bien voir très bien à leur projet professionnel
    contre 80% pour l’ensemble des docteurs

    J'ai l'impression que la situation des docteurs en mathématiques et tout de même bien meilleure que celle de l'ensemble des docteurs.

    Après, en effet comme vous dites, y en a plein qui sont partis à l'étranger mais ça me dérangerait pas de passer 2 ou 3 ans à l'étranger.
    Au final ça me rassure plus que ça ne m'inquiète car je m'attendais à des chiffres très alarmants.

    Merci d'avoir partagé ce lien en tout cas.


    Alors vise plutôt une bonne école d'ingé.
    Enfin , avis personnel.
    Mes parents de toute façon ont (je ne sais pas pourquoi) une mauvaise image de la fac. Quelles écoles me conseillerait-vous qui soient orientées recherche en maths?

  33. #27
    ansset

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Citation Envoyé par Sploutchy Voir le message
    Mes parents de toute façon ont (je ne sais pas pourquoi) une mauvaise image de la fac. Quelles écoles me conseillerait-vous qui soient orientées recherche en maths?
    je crois que la fac a beaucoup évoluée depuis l'époque de tes parents.
    mais d'autres seront plus pertinents que moi pour répondre.
    quand tu dit "recherche" dans tes propos, tu parles tantôt de recherche pure, tantôt de recherche appliquée.
    pour la recherche pure, il y a la filière fac et les normales sup.
    pour la recherche appliquée, toutes les écoles d'ingé en font d'une certaine manière.
    certaines sont simplement plus spécialisées que les autres, et/ou, de niveau différents.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  34. #28
    Sploutchy

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Je verrais alors plus tard si je me dirige vers la recherche pure ou appliquée. C'est vrai que je ne m'y connais pas mais pour moi la recherche pure c'est dans le secteur académique uniquement et ça a simplement pour but d'élargir la connaissance tandis que la recherche appliquée c'est plus résoudre des problèmes concrets. J'imagine qu'on est plus libre dans le secteur académique, vrai? Mais qu'on est mieux payé dans une entreprise.
    J'aime apprendre, mais je peux pas savoir ce que je préfère à mon niveau.

    Mais j'imagine qu'en sortant d'une école d'ingé j'aurais étudié un peu de tout et moins un domaine précis donc au final j'aurais moins de connaissances dans ce domaine.

  35. #29
    ansset

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Citation Envoyé par Sploutchy Voir le message
    Mais j'imagine qu'en sortant d'une école d'ingé j'aurais étudié un peu de tout et moins un domaine précis donc au final j'aurais moins de connaissances dans ce domaine.
    je ne suis pas sur de te comprendre.
    certaines écoles sont très spécialisées et d'autres très généralistes. ( en poussant à fond le curseur )
    ensuite certains poursuivent dans un cursus de chercheur.
    mais là, tu peux comprendre qu'on est évidemment pas "chercheur en tout", donc la spécialisation est évidente.
    à titre d'exemple, il y a 400 chercheurs sur le campus de l'ecole Centrale Paris. ( qui pourtant est au départ généraliste )
    et certainement aussi beaucoup dans les autres écoles. Mais je n'ai pas les chiffres.
    Dernière modification par ansset ; 13/02/2015 à 16h03.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  36. #30
    Dubly

    Re : Chercheur et métiers avec des maths

    Citation Envoyé par Sploutchy Voir le message
    C'est vrai que je ne m'y connais pas mais pour moi la recherche pure c'est dans le secteur académique uniquement et ça a simplement pour but d'élargir la connaissance tandis que la recherche appliquée c'est plus résoudre des problèmes concrets.
    Je te rassure les deux peuvent être très théoriques et les deux permettent d'élargir les connaissances.
    Ci-après un exemple de revue dédiée uniquement aux mathématiques appliquées : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/1...sue-1/issuetoc
    En regardant juste quelques articles tu changeras peut être un peu d'avis su ce qu'est l'appliquée dans la recherche mathématique.

    Si tu veux faire de la recherche mathématique à la suite d'une école d'ingénieur je te conseille uniquement de regarder les VRAIES écoles d'ingénieur, l'avantage (ou l'inconvénient) c'est qu'il y en a très peu ; les autres (les payantes pour faire simple) je pense que tu trouveras mieux voir aussi bien à la FAC ... d'ailleurs certains étudiants étrangers viennent de très très loin pour y rentrer !
    Il ne faut pas non plus oublier que certains chercheurs français sont à la pointe mondiale dans de nombreux domaines des mathématiques et des maths appli ... et que ceux-ci enseignent très très très souvent à la FAC !!

    Même conseils que les autres, si tu veux faire une thèse et poursuivre dans la recherche ; fait bien attention à ton sujet de thèse mais encore plus à ton directeur de thèse car c'est lui par son aura qui t'ouvrira toutes les portes !
    Dernière modification par Dubly ; 13/02/2015 à 16h33.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Métiers physique/informatique/maths
    Par flynet dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/02/2011, 23h36
  2. Renseignnement-Devenir Chercheur en Maths
    Par armatius dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/01/2011, 19h58
  3. métiers maths informatique
    Par Pianou12 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/12/2010, 19h02
  4. Quels métiers utilisent vraiment les maths?
    Par céline_67 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 13
    Dernier message: 31/05/2010, 12h04
  5. chercheur en maths
    Par lebarj dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/10/2007, 15h13